Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Poêle à bois et extracteur "pièce humide"



  1. #1
    POILABOIS

    Poêle à bois et extracteur "pièce humide"


    ------

    Bonjour,

    Je compte installer un extracteur d'air "passe-muraille" (parpaing 20cm) type "salle de bain" au-dessus et derrière mon poêle à bois qui se trouve dans le salon afin de récupérer un peu de chaleur dans le couloir qui se trouve derrière.

    1) Les extracteurs pour pièce humide sont vendus pour une utilisation ponctuelle; est-ce que quelqu'un aurait l'expérience d'une utilisation intensive comme j'ai l'intention de l'utiliser.

    2) Si vous avez d'autres idées n'hésitez pas, je suis preneur.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cornychon

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Bonjour,

    Voici un ventilateur utilisé dans le refroidissement informatique des gros systèmes.
    Il tourne en permanence pendant toute la durée de vie des ordinateurs.
    Ce n’est pas statistiquement exploitable, mais ce type de ventilateurs aère une de mes caves 24h sur 24 depuis le début des années 1970, soit 43 ans.
    Si tu devais utiliser ce type ventilateurs, il faut simplement l’emprisonner dans de la mousse de polyuréthane qui absorbe les vibrations sonores. Ne pas le fixer avec des vis sur un support rigide.

    http://fr.farnell.com/ebm-papst/w2s1...EMCO-EBM_PAPST
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  4. #3
    POILABOIS

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Merci pour ta réponse mais 49db même atténué par de la mousse, cela me semble beaucoup; le ventilateur "pièce humide" que j'ai repéré est intégrable dans un tube pvc de 100mm et fait 26db...

  5. #4
    SK69202

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Attention à la température maximum de fonctionnement du ventilateur, en aspirant l'air chaud du poêle il sera en permanence à une température proche de celle ci.

    J'ai abandonné les ventilateurs intégrable dans un tube pvc de 100mm faisant 26db. (neuf).. , par manque flagrant de fiabilité.

    Les aérateurs ordinaires à peine un peu plus bruyant sont beaucoup plus fiables.

    Prévoir aussi un nettoyage facile, en raison de la poussière.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Larzacien

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Bonjour , A la campagne, j'ai un poêle dans une grande pièce et une chambre contigüe à la grande pièce chauffée.

    J'ai fait un orifice près du sol dans la cloison (entre les deux pièces) et le plus éloigné possible du poêle.
    Ensuite, j'ai fait un autre orifice tout prêt du plafond, et celui là au dessus de la porte de la chambre.

    J'ai mis un ventilateur classique de 30 cm devant l'orifice bas de façon qu'il sorte l'air froid de la chambre pour le faire aller dans la pièce chauffée. Et bien sûr, il passe automatiquement autant d'air chaud par l'orifice au dessus de la porte. Et la chambre arrive à bien chauffer ainsi.

    Un ventilateur extracteur serait insuffisant, ou mettrait beaucoup trop de temps, car le débit est un peu faible.

    On sait que l'air se stratifie suivant sa température, donc que la température est plus forte près du plafond que près du sol;

    Et bien sûr avant de faire fonctionner le système, j'attends que la grande pièce soit chaude. Et bien sûr, il faut aérer les pièces en grand mais rapidement pour ne pas brasser de l'air vicié.

    Vous pouvez faire une expérience, un test simple et sans travaux : mettez un simple ventilateur de table (comme on emploie pour la canicule, sur le pas de la porte entre la pièce chauffée et le couloir, en dirigeant le flux d'air vers la pièce chauffée.
    Vous allez pousser l'air froid du couloir et autant d'air chaud passera au dessus du ventilateur. Le rendement sera un peu affaibli par l'imposte (partie de cloison au dessus de la porte), mais ça fonctionnera malgré tout.

    N'oubliez pas que si vous poussez de l'air dans une pièce, il faut penser au retour, c'est à dire qu'autant d'air doit pouvoir retourner dans la pièce chauffée, que vous travaillez en extraction ou en aspiration, pression atmosphérique oblige, sinon ça fonctionnerait très mal et l'air chaud se stratifierait en haut et en bas, ça resterait froid.

    Si le poêle est contre la cloison, pourquoi ne pas faire une bonne ouverture derrière le poêle : un grand rectangle assez haut.
    et mettre devant cet orifice un genre de porte à galandage en verre trempé pour résister à la chaleur, ou en métal, vous pourriez l'ouvrir ou la fermer selon le cas. Cela ferait un point de chauffe pour le couloir sans conso d'électricité.

    Sinon pour les ventilateurs comme pour tout autre appareil, vous pouvez le faire fonctionner par intermittence au moyen d'un programmateur journalier qui se branche sur une prise. Et vous pouvez programmer le fonctionnement de quart d'heure en quart d'heure comme vous voulez. Le coût est d'environ 5 euros en magasin de bricolage. Prenez le modèle simple, mécanique bien plus facile à régler et à modifier que les modèles électroniques, qui sont bien plus compliqués surtout lorsqu'on veut modifier les réglages.

  8. #6
    cornychon

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Bonjour,

    J’aime le pragmatisme, le réalisme, le bon sens, la créativité de Larzacien.
    Ses connaissances théoriques de base et son ingéniosité font de lui, j’en suis sur, un très bon professionnel. Bravo...
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  9. Publicité
  10. #7
    POILABOIS

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Bonjour,

    Merci à tous pour vos remarques qui me sont bien utiles.
    Le ventilateur sur pied de 30 cm n'étant pas envisageable dans mon living, je pense toujours opter dans un premier temps pour l'ouverture prêt du plafond, proche et derrière le poêle mais avec, comme le propose Cornychon, un bon ventilateur d'ordinateur; ils supportent la chaleur des centaines de milliers d"heure, et ils en existent des silencieux (24-34db).
    Mon problème, cela va être l'installation car je doit faire un trou (proprement !) dans le mur de soutien (parpaing 20cm) et trouver un système pour installer mon ventilateur de 120mm-12v (cela consomme très peu en électricité) avec son variateur de tension pour pouvoir jouer sur la vitesse, et son programmateur journalier.

  11. #8
    Larzacien

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Bonjour, Le ventilateur sur pied, c'est du provisoire pour faire un test, ensuite vous améliorez.

    Mais il faut cette taille de ventilateur pour avoir du résultat.

    Et ça ne sert à rien qu'un ventilateur se "crame" juste au dessus d'un poêle, il serait légèrement à côté, ça donnerait le même résultat. Et il ne faut pas oublier qu'un ventilateur en faisant circuler de l'air se refroidit. Et ne pas oublier le retour de l'air, sinon ça ne fonctionne pas ou très mal. L'air on ne le voit pas, mais il faut l'imaginer.

  12. #9
    cornychon

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Larzacien a raison, il faut des ventilateurs à grands débits pour transférer une chaleur significative.
    Il faut viser des débits d’air de 1000 m3/h minimum.
    L’idéal est de viser 2000 m3/h nominal et prévoir un réglage de vitesses pour diminuer les nuisances sonores.

    A un moment donné, il faut faire des petits calculs simples pour savoir ce que l’on peut transporter comme chaleur.

    Nous savons que :
    1 litre d’air a une masse de 1.2 gr
    1 litre d’air que l’on élève de 1°C absorbe et peut transporter 1 W

    Nous allons admettre par hypothèse que :
    L’air de la salle de séjour est à 20°C
    L’air envoyé dans le couloir est à 30°C
    Le ventilateur de 120 mm 12 volts a un débit d’air de 114 m3/h soit 32 l/s
    Le ventilateur EXTXP3156 du lien ci-dessous a un débit d’air de 1300 m3/h soit 360 l/s

    Le ventilateur de 120 mm transportera :
    32 x 1.2 x 10 = 380 W

    Le ventilateur EXTXP3156 transportera :
    360 x 1.2 x 10 = 4320 W

    http://www.ventilateur-extracteur.co...ard-EXTXP.html

    Pour percer le trou, il faut le faire avec des forets à béton ou avec des outils de carottage.
    L’idéal est donné dans ce lien ! !
    http://www.youtube.com/watch?v=CzE-dhFvIxk
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  13. #10
    Larzacien

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Bonjour, Et pour ne pas se compliquer avec le ventilateur qui chauffe, il faut lui faire pousser de l'air froid.

    Percer un orifice (pas trop petit) au dessus du poêle près du plafond, et un autre orifice à la verticale près du sol donc derrière le poêle. On pousse l'air du couloir près du sol donc froid.

    Et que se passe-t-il ??? le même volume d'air chaud passera dans l'orifice du haut, c'est obligatoire.
    L'air froid du couloir entrant derrière le poêle, on ne s'en rendra pas vraiment compte.

    Et le débit d'air nécessaire dépend aussi du volume du couloir.

    Si le mur est en parpaing de 20, un burin et un marteau devraient suffire pour créer les orifices rapidement, car louer une carotteuse, ça coûte cher, et là on n'a pas un mur en pierre qui est bien plus difficile à percer.

    Mais un grand rectangle, même avec un grand verre trempé et dépoli de la taille d'une porte, ça pourrait simuler un de ces radiateurs qui se vendent très cher, car le verre arriverait à chauffer et à rayonner dans le couloir... Ce serait pas mal, mais avec la circulation d'air, la chaleur se répartit mieux.

    Il n'y aura pas besoin de ralentir le ventilateur, surtout s'il est petit, sauf peut-être pour réduire le bruit, mais avec un un variateur comme pour les lampes, je ne crois pas que ça fonctionne bien.
    Dernière modification par Larzacien ; 18/05/2013 à 07h24.

  14. #11
    POILABOIS

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Bonjour,
    J'abandonne le ventilateur (provisoirement ?) car trop bruyant vu le débit nécessaire (donc le bruit) et j'opte pour une ouverture au dessus du poêle mais pas une deuxième en bas car mon poêle est juste à côté d'une porte fenêtre donnant sur un autre couloir qui fournira l'air.
    Merci encore.

  15. #12
    SK69202

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Mettre (provisoirement) des fils au plafond pour voir vers où part l'air chaud.

    L'air chaud monte et pousse vers le bas l'air qui était présent, la boucle convective s’établit "au plus facile", c'est à dire l'air chaud va là où il rencontre moins de résistance pour faire descendre l'air ambiant, qui réchauffé, repartira en air chaud.

    C'est la gravité qui commande, pas les souhaits de l'occupant.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  16. Publicité
  17. #13
    lyonel35

    Re : Poêle à bois et extracteur "pièce humide"

    Vous avez testé des modèles silencieux a recommander? J'en mettrait bien un dans la cage d'escalier qui donnerait dans la sdb du haut.

Discussions similaires

  1. Bruit "d'éclat" dans conduit poéle à bois
    Par nico1538 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/01/2013, 12h12
  2. quel poêle à bois "choisir" avec une mezzanine ?
    Par hindab dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/02/2011, 19h36
  3. Premier retour d'expérience : "petit" poêle à bois de 7kW
    Par sachsyfr dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 18/11/2010, 19h37
  4. Comment "emballer" le tubage de mon poele à bois ?
    Par bonbec dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/10/2009, 12h11
  5. Avis sur fenêtre bois "lamellé-abouté" ou bois exotique "massif"?
    Par beon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/03/2009, 19h15
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...