Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 54

Isolation sous bardage



  1. #1
    nemelk

    Isolation sous bardage


    ------

    Bonsoir,

    je suis actuellement en train d'étudier mon chantier du printemps prochain, le bardage de la façade nord-ouest de ma maison(environ 100m2).

    Je pense que j'utiliserais un bardage peint (type Silverwood ou Maibec, lequel???) ainsi que de la laine de bois(Isonat ou Silvactis...) et c'est là qu'une question se pose, quel épaisseur d'isolant? Sachant que le support est de la brique recouverte d'un enduit ciment.

    J'aimerai beaucoup avoir vos avis car cela me permettrais de budgétiser mon projet, je suppose que plus c'est épais et mieux c'est, mais j'aimerais connaître l'épaisseur mini(80mm???) à employer afin que l'isolation soit efficace ( question de budget).

    Merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Sofi29

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour Nemelk,
    Citation Envoyé par nemelk Voir le message
    je suppose que plus c'est épais et mieux c'est, mais j'aimerais connaître l'épaisseur mini(80mm???) à employer afin que l'isolation soit efficace ( question de budget).
    Si l'on se base sur la résistance thermique minimale obligatoire à mettre en oeuvre dès lors que l'on entreprend des travaux de rénovation thermique, c'est R=2.30m2.K/W selon les exigences de la Réglementation thermique des Bâtiments existants (arrêté du 3 mai 2007 : http://www.legifrance.gouv.fr/affich...XT000000822199).

    Si l'on envisage des travaux éligibles au crédit d'impôt développement durable, c'est minimum R= 3.70m2.K/W qu'il faut faire poser par une entreprise.

    Enfin, pour une ITE sur ossature bois, vous disposez d'un Cahier de prescription technique 'CPT 3316' qui vous indique les prescriptions de mise en oeuvre à respecter en paroi maçonnée (http://www.cstb.fr/pdf/cpt/CPT_3316_V2.PDF) notamment les critères à respecter pour le choix de l'isolant (compatibilité à assurer au niveau des propriétés mécaniques de l'isolant et de son comportement à l'eau et à la vapeur d'eau).

    Cordialement.

  4. #3
    nemelk

    Re : Isolation sous bardage

    Bonsoir et merci pour votre réponse très complète.

    Alors, après vérification, pour arriver à une résistance thermique raisonnable, il faut plutôt tabler sur 120mm (R3,3 fibre de bois, R3,4 laine de roche) avec en plus le mur brique d'origine et le bardage bois qui doivent aussi isoler un minimum, cela serait il suffisant ou mieux vaut encore plus?

    Etant donné que les tarifs ne sont pas tout a fait les mêmes, je vais peut être me rabattre sur la laine de roche(Rockfaçade ROCKWOOL) qu'en pensez vous?

    Merci.
    Dernière modification par nemelk ; 30/09/2013 à 17h42.

  5. #4
    Clair31

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour,
    Citation Envoyé par nemelk Voir le message
    Etant donné que les tarifs ne sont pas tout a fait les mêmes, je vais peut être me rabattre sur la laine de roche(Rockfaçade ROCKWOOL) qu'en pensez vous?
    La laine de bois est plus performante que la LDR lorsque l'on veut utiliser la capacité thermique de l'isolant, pour déphaser l'onde thermique sous une toiture par exemple.
    Mais utilisée pour ITE d'un mur, l’intérêt de la laine de bois est bien moindre étant donné que l'inertie du mur est déjà très importante.
    Je pense qu'investir une partie de l'écart de prix dans une augmentation de l'épaisseur de l'ITE serait plus judicieux.
    A+
    Dernière modification par Clair31 ; 30/09/2013 à 18h08.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    nemelk

    Re : Isolation sous bardage

    Ok, merci,

    je vais voir ce que je fais car je suis tombé sur un site(mon isolation écologique.com) ou les tarifs de la laine de bois sont très raisonnables en fonction des quantités, donc a voir.

    Nouvelle question, je lis à peu près partout qu'il faut mettre un pare pluie sur l'isolant avant lame d'air et bardage. En fouillant un peu sur le site de Rockwool pour trouver les caractéristique de la Rockfacade, je suis tombé la dessus(surligné en bleu):

    Nom : Capture d’écran 2013-09-30 à 22.20.52.png
Affichages : 245
Taille : 150,1 Ko

    qu'en penser???

    Merci.
    Dernière modification par nemelk ; 30/09/2013 à 21h32.

  8. #6
    Mickele91

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour,

    Citation Envoyé par nemelk
    qu'en penser???
    Personnellement, j'en pense que bien qu'il ne soit pas "obligatoire-indispensable"...j'en mettrais un quand même, car le pare pluie, joue également un rôle de pare air...

    Et plus ton isolant sera à l'abris des mouvements d'air, mieux ce sera...

    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    Sofi29

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour nemelk,
    Citation Envoyé par nemelk Voir le message
    qu'en penser???
    qu'ils se basent sur les règles de l'art édictées par les CPT 3316 ou 3194 et modificatifs lorsque le bardage revêt des parois maçonnées. En fait, la pose d'un pare pluie entre isolant et le parement extérieur n'est indiquée que lorsque le revêtement extérieur est ajouré. En effet, la protection à la pluie des murs est assurée par le bardage lorsqu'il est plein et dans ce cas, le pare pluie est superflu.

    Quant aux "mouvements d'air" dans la laine, il s'agit simplement de l'air de ventilation obligatoire de 2cm minimum à laisser entre le revêtement et l'isolant, ce qui ne remet pas en cause la performance d'isolation des produits spécifiques pour une mise en oeuvre en ITE.

    Cordialement.

  11. #8
    KATDEN

    Re : Isolation sous bardage

    Salut à tous,
    chez moi j'ai un bardage Silverwood Extra à emboîtement et fixations cachées. Même si l'eau ne peut pas passer, il est clairement stipulé dans la fiche technique "Pose d’un pare-pluie obligatoire sur mur ossature bois et maçonnerie". C'est donc bretelles et ceinture . En tout cas dans ton cas si c'est le fabricant de laine de roche qui dit qu'il y a pas besoin de pare pluie, c'est de sa responsabilité.

  12. #9
    Mickele91

    Re : Isolation sous bardage

    Re,

    Citation Envoyé par Sofi29
    Quant aux "mouvements d'air" dans la laine, il s'agit simplement de l'air de ventilation obligatoire de 2cm minimum à laisser entre le revêtement et l'isolant, ce qui ne remet pas en cause la performance d'isolation des produits spécifiques pour une mise en oeuvre en ITE.
    Je ne parle pas du mouvement d'air de ventilation, qui lui est effectivement obligatoire entre le bardage et la laine...

    Je parle de mouvements d'air incontrôlés, parasites et qui parviennent à contourner l'isolant...

    Ce n'est pas anodin, j'avais lu une étude Allemande qui mettait en garde contre ces phénomènes...trop souvent ignorés depuis des années...

    La mise en place d'un pare pluie, fait justement office de pare air et assure une bien meilleure protection d'ensemble contre ce type d'éventualité...

    Pour reprendre la remarque de KATBEN, tu me diras..."C'est du ceinture et bretelle !"....

    Oui !...mais vu le prix de la "bretelle", en regard de la globalité du coût de l'opération...je n'hésite pas une seconde à me la payer...

    Cordialement

  13. #10
    Sofi29

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour Mickele91,
    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Je parle de mouvements d'air incontrôlés, parasites et qui parviennent à contourner l'isolant...
    Ce n'est pas anodin, j'avais lu une étude Allemande qui mettait en garde contre ces phénomènes...trop souvent ignorés depuis des années...
    La mise en place d'un pare pluie, fait justement office de pare air et assure une bien meilleure protection d'ensemble contre ce type d'éventualité...
    Ces phénomènes sont surtout possibles en murs à cavité ouverte (par exemple murs mob avec contreventement intérieur), mais ce n'est pas le cas pour un mur maçonné sur lequel une ITE est posée dans les règles de l'art. En effet, si Nemelk peut attendre le printemps prochain pour isoler son mur, on peut supposer qu'il s'agit d'un mur maçonné existant qu'il souhaite revêtir d'une ITE pour renforcer son isolation (Nemelk merci de confirmer ou d'infirmer). Or ce mur est actuellement étanche à l'eau de pluie et normalement étanche à l'air (quoiqu'il faille vérifier en pourtour de menuiseries s'il y en a sur ce mur ). Le pare pluie n'est donc pas obligatoire et pas d'une grande utilité s'il s'agit bien de ce type de mur.

    Bien cordialement.

  14. #11
    Sofi29

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour Katben,
    Citation Envoyé par KATBEN Voir le message
    chez moi j'ai un bardage Silverwood Extra à emboîtement et fixations cachées. Même si l'eau ne peut pas passer, il est clairement stipulé dans la fiche technique "Pose d’un pare-pluie obligatoire sur mur ossature bois et maçonnerie".
    Il s'agit là d'une disposition spécifique du fabricant et qu'il est donc impératif de respecter. Pour autant, la mise en oeuvre d'un pare pluie n'est pas systématique et dépend du type de parois.
    Par exemple, en murs de MOB comprenant une lame d'air ventilée entre le revêtement extérieur et l'isolant, le DTU stipule :
    La présence d'un pare-pluie est obligatoire sur les murs à ossature bois à cavité ouverte. Elle n'est pas impérative sur les murs à cavité fermée ; il est alors nécessaire de reconstituer la continuité de l'étanchéité au droit des joints des panneaux pour assurer la protection de l'ossature.
    Un vide d'au moins 1 cm doit régner en tout point entre le bardage et le pare-pluie.
    .
    Vous pouvez aussi retrouver des informations spécifiques parois MOB sur le site du cndb.org (http://www.cndb.org/?p=ossature_bois).

    Comme dit précédemment, dans le cas du chantier de Nemelk tel que je le comprends, le pare pluie n'a pas d'utilité particulière si l'ITE est réalisée conformément aux règles de l'art. Il est même déconseillé par le CPT 3316 pour risque d'obturation de la lame d'air dans le temps (suivant la qualité du pare pluie et/ou celle de sa mise en oeuvre). Or une lame d'air obturée serait autrement plus dommageable au bardage que l'absence d'un pare pluie.

    Après Nemelk décidera de suivre ou non ces règles...

    Bien cordialement.

  15. #12
    nemelk

    Re : Isolation sous bardage

    Bonsoir et merci pour vos nombreuses réponses.

    Pour sofi29, en effet, il s'agit d'un mur maçonné en briques, recouvert d'un enduit ciment.
    En ce qui concerne le pare pluie, étant donné le cout et le peu de travail supplémentaire, je pense en installer un (de manière a ce qu'il n'obture pas la lame d'air avec le temps!!!!).

    Je pense que ce sera donc laine de roche rockfacade 140mm et pare pluie.

    Pour Katben, êtes vous satisfait de votre bardage Silverwood? depuis combien de temps est il installé? vieillit il bien? et quel type d'isolant dessous?

    Merci.
    Dernière modification par nemelk ; 01/10/2013 à 18h52.

  16. Publicité
  17. #13
    Mickele91

    Thumbs up Re : Isolation sous bardage

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Sofi29
    Or ce mur est actuellement étanche à l'eau de pluie et normalement étanche à l'air (quoiqu'il faille vérifier en pourtour de menuiseries s'il y en a sur ce mur ).
    Tu fais bien de préciser "normalement"...parceque si ISOVER (que tu connais bien...:S:...) a développé la menbrane intérieure "OPTAIR", c'est bien que ces murs, normalement étanche à l'air, peuvent ne pas l'être autant que ce que l'on pourrait l'imaginer...

    J'en ai d'ailleurs fait l'expérience pour en avoir posé sur un mur en juin dans une chambre que j'ai réisolée...

    J'ai eu la "divine" surprise de constater qu'une des laies que j'avais posé et étanchéifié sur toute sa périphérie au mastic...c'est mise à se gonfler !....

    Incroyable, n'est ce pas ?!!!...comme quoi, il y a des certitudes, qui sont rapidement balayées par les faits...je précise qu'il y a absolument aucunes ouvertures sur le pan de mur concerné...

    Citation Envoyé par Sofi29
    Il est même déconseillé par le CPT 3316 pour risque d'obturation de la lame d'air dans le temps (suivant la qualité du pare pluie et/ou celle de sa mise en oeuvre).
    Ce risque d'obturation est tout autant vrai que l'on soit en cavité ouverte ou en mur maçonné...je ne comprends donc pas pourquoi il serait plus déconseillé dans un cas que dans l'autre...

    Je dirais que c'est aussi vrai avec les menbranes de sous toiture...si elles sont défaillantes et/ou mal posée...c'est pas génial pour la toiture et la lame d'air qui est censée être ventilée...

    Cordialement

  18. #14
    KATDEN

    Re : Isolation sous bardage

    re,
    Citation Envoyé par nemelk Voir le message
    Pour Katben, êtes vous satisfait de votre bardage Silverwood? depuis combien de temps est il installé? vieillit il bien? et quel type d'isolant dessous?
    oui, satisfait, ça doit faire 5 ans qu'il est posé, il est comme neuf. Pas d'isolation en dessous : lame d'air/pare pluie/OSB

  19. #15
    nemelk

    Re : Isolation sous bardage

    Merci beaucoup Katben,

    pourriez vous me donner le tarif au M2 pratiqué il y a 5 ans, svp? Sinon, pour abuser encore un peu, vous n'auriez pas une petite photo?

    Merci.

  20. #16
    nemelk

    Re : Isolation sous bardage

    Ah, oui, autre chose,

    Je suis allé aujourd'hui a Ler.. Merl.., ils vendent un bardage bois peint qui a approximativement les mêmes caractéristiques technique que Silverwood,

    http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produ...-2-35m-e130210



    pensez vous que la qualitée est équivalente? sachant qu'il est lui aussi garantie 10 ans?

    Merci.

  21. #17
    Mickele91

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour nemelk,

    Citation Envoyé par nemelk
    je suis actuellement en train d'étudier mon chantier du printemps prochain, le bardage de la façade nord-ouest de ma maison(environ 100m2).
    Juste une question que j'ai "zappé"...tu isoles qu'une seule façade ?...le reste est déjà isolé ?...

    Cordialement

  22. #18
    Sofi29

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour Mickele91,
    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    J'ai eu la "divine" surprise de constater qu'une des laies que j'avais posé et étanchéifié sur toute sa périphérie au mastic...c'est mise à se gonfler !....
    Dans ton cas, le défaut d'étanchéité à l'air venait très probablement de la jonction mur/plancher et/ou mur/toiture, ce qui est également une source d'inétanchéité à l'air fréquente (et la membrane Opt'Air sert effectivement à corriger ce défaut). Cela pourrait malheureusement être aussi le cas pour le chantier de Nemelk. Néanmoins, ce n'est pas parce qu'il posera un pare-pluie sur son isolant en ITE que ce défaut d'étanchéité à l'air sera réglé... il n'y a qu'avec une reprise de l'étanchéité à l'air par l'intérieur qu'il pourra corriger ce défaut s'il existe.

    Ce risque d'obturation est tout autant vrai que l'on soit en cavité ouverte ou en mur maçonné...
    Tu as raison, le risque d'obturation est équivalent qu'il s'agisse d'une cavité ouverte ou d'une cavité fermée. C'est donc pour cela que le pare pluie n'est pas rendu obligatoire en cavité fermée car ce type de paroi limite convenablement les risques de pénétration de pluie dans l'épaisseur de la paroi. Du coup, les textes réglementaires ne le rendent pas obligatoire et même le déconseillent pour limiter les risques de désordre alors que ce pare pluie n'a pas réellement d'utilité en tant que tel.

    Je dirais que c'est aussi vrai avec les menbranes de sous toiture...si elles sont défaillantes et/ou mal posée...c'est pas génial pour la toiture et la lame d'air qui est censée être ventilée...
    En toiture, la cavité ouverte est la configuration la plus fréquente, du coup, l'écran de sous toiture est justifié en tant que protection contre la pénétration d'eau en cas de défaillance de la couverture, de neige poudreuse, de conjugaison pluie et vent violent, etc. Et il participe également, bien que cela ne soit pas sa fonction première, à l'étanchéité à l'air lorsqu'il est HPV et donc sans ventilation obligatoire en sous face.

    Bien cordialement.

  23. Publicité
  24. #19
    Mickele91

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour Sofi,

    Citation Envoyé par Sofi29
    Cela pourrait malheureusement être aussi le cas pour le chantier de Nemelk.
    Si un tel phénomène venait à lui arriver, vu qu'il est en ITE et que cette ITE est censée jouer le rôle d'un "manteau" étanche, ce serait le signe que son isolation extérieure serait contournée...et qui dit isolation contournée...dit isolation annihilé...

    Par conséquent, la mise en place d'une menbrane intérieure ne changerait pas grand chose au problème...

    Pour moi, c'est à l'extérieur qu'il faudrait agir...ce serait le signe qu'il y aurait soit des introductions d'air "parasites" frontales soit périphériques sur tout le contour de l'ITE...

    C'est justement pour amoindrir ce type d'éventualité, que personnellement je considère que la mise en place d'un parepluie n'est pas un luxe...

    Au même titre qu'un écran HPV en sous toiture qui certes dans sa fonction première, protège l'isolant, mais limite aussi fortement les possibilités de mouvement ou de contournement par l'air...

    Je me doute que tu ne seras problablement pas d'accord...mais ce n'est pas grave......

    Cordialement

  25. #20
    Sofi29

    Re : Isolation sous bardage

    Re,

    Effectivement, je ne suis pas d'accord mais il me semble avant tout que nous ne nous comprenons pas tout à fait...

    En disant
    Cela pourrait malheureusement être aussi le cas pour le chantier de Nemelk.
    je faisais référence au problème d'étanchéité à l'air mur/plancher ou mur/plafond comme tu avais sur ton chantier avant de le corriger par la mise en oeuvre d'une membrane intérieure. Aujourd'hui, c'est un défaut qui pourrait aussi exister chez Nemelk et quand bien même il mettrait en oeuvre une ITE, cela ne changerait rien aux fuites d'air au niveau de ces jonctions. Le pont thermique persisterait le long de la façade (ou des façades), pénalisant confort et consommation d'énergie.

    Par conséquent, la mise en place d'une menbrane intérieure ne changerait pas grand chose au problème...
    la mise en place d'une membrane d'étanchéité à l'air sur maçonnerie telle que tu l'as réalisée est une solution. Mais on n'est plus sur le même type d'intervention...
    On rencontre le même souci en rénovation de maison qui comporte une lame d'air entre les murs supports et une contre cloison en briques plâtrières. Si la lame d'air est ventilée, cela ne sert à rien de mettre en oeuvre une ITE sans avoir au préalable régler le problème de ventilation de cette lame d'air... Sans correction, cela annule totalement le bénéfice de l'ITE (entre parenthèses, il n'est d'ailleurs par rare de trouver cette lame d'air totalement ouverte en partie supérieure notamment en cas de combles perdus, ce qui est totalement aberrant ). C'est pourquoi avant de se lancer dans une ITE, il faut absolument faire un diagnostic de l'existant et notamment faire "la chasse" aux fuites d'air parasites qui représentent généralement jusqu'à 20% de déperditions.

    Au même titre qu'un écran HPV en sous toiture qui certes dans sa fonction première, protège l'isolant, mais limite aussi fortement les possibilités de mouvement ou de contournement par l'air...
    sur ce point nous sommes d'accord l'écran de sous toiture participe aussi à l'étanchéité à l'air. Mais comme dit précédemment, on est en paroi ouverte, ce qui n'est pas le cas d'une paroi maçonnée. On n'est donc pas sur la même problématique en toiture qu'en paroi fermée et l'écran de sous toiture assure de fait un double rôle. C'est aussi le cas en paroi Mob ouverte (lorsque le contreventement est intérieur par exemple) : le pare-pluie sert à la fois à protéger la structure bois et l'isolation d'une humidication éventuelle et participe également à l'étanchéité à l'air.

    Bien cordialement.

  26. #21
    Mickele91

    Re : Isolation sous bardage

    Re,

    Citation Envoyé par Sofi29
    Aujourd'hui, c'est un défaut qui pourrait aussi exister chez Nemelk et quand bien même il mettrait en oeuvre une ITE, cela ne changerait rien aux fuites d'air au niveau de ces jonctions.
    Si il a des fuites à ces jonctions, cela montre qu'il a de l'air entre son mur extérieur et son isolation extérieure...

    Or cet air ne devrait pas être présent, si son ITE était étanche...si il est là c'est bien qu'il a contourné l'ITE...

    Cordialement

  27. #22
    Sofi29

    Re : Isolation sous bardage

    Re,
    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Si il a des fuites à ces jonctions, cela montre qu'il a de l'air entre son mur extérieur et son isolation extérieure...
    ce défaut d'étanchéité à l'air n'a pas à voir avec l'isolation qu'elle soit intérieure ou extérieure, c'est un défaut que l'on rencontre très fréquemment malheureusement et qui lié à la conception de l'enveloppe du bâti.

    Et bien que cela relève de la conception et donc de la réflexion en amont sur "comment soigner l'assemblage du bâtiment pour qu'il y ait le moins possible d'infiltration d'air?", en bâtiment neuf, un test d'étanchéité à l'air intermédiaire devrait être exigé après le hors d'eau/hors d'air pour pouvoir corriger au plus tôt les défauts d'étanchéité à l'air persistant sur l'enveloppe.
    Tu pourras trouver sous ce lien http://www.enertech.fr/modules/catalogue/pdf/45/Etancheite%20a%20l'air.pdf un travail fait par le bureau d'études Enertech sur les principales causes d'inétanchéité à l'air du bâti et l'importance d'y remédier notamment en conception de bâtiment BBC pour pouvoir garantir le niveau de consommation maximale d'énergie exigé aujourd'hui.

    @+

  28. #23
    Mickele91

    Re : Isolation sous bardage

    Re,

    Je conçois tout à fait bien que ce soit un défaut du bâti...mais dans la mesure ou ce bâti est "recouvert" d'un manteau isolant extérieur, si ce manteau isolant est bel et bien étanche à l'air (et c'est à espérer, parceque sinon c'est le signe que l'ITE sera contournée...)...il n'y a aucune raison que de l'air le traverse...

    Je te donne une image :

    Tu prends une passoire (le bâti), que tu "remplis" d'eau (si t'y arrive......)...l'eau va se barrer....

    La même passoire (le bâti), tu la recouvres d'un sac plastique étanche (l'ITE)...l'eau ne se barrera pas...

    Cordialement

  29. #24
    nemelk

    Re : Isolation sous bardage

    Bonsoir Mickele91,

    Je n'isole qu'une façade car il s'agit d'une maison de ville mitoyenne des 2 cotés, j'isole donc la façade coté jardin par l'extérieur. Celle coté rue sera isolée de l'intérieur.

  30. Publicité
  31. #25
    Sofi29

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour Mickele,
    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Je conçois tout à fait bien que ce soit un défaut du bâti...mais dans la mesure ou ce bâti est "recouvert" d'un manteau isolant extérieur, si ce manteau isolant est bel et bien étanche à l'air (et c'est à espérer, parceque sinon c'est le signe que l'ITE sera contournée...)...il n'y a aucune raison que de l'air le traverse...
    Sur le principe, tu as raison mais uniquement à la condition que l’étanchéité à l’air soit assurée sur l’ensemble de l’enveloppe (et notamment au niveau des jonctions de parois). Tu serais surpris des chantiers que l’on trouve en rénovation dont le rendement des ITE est pénalisé par défaut d’étanchéité à l’air des parois existantes et cela bien que l’ITE soit parfaitement posée (soit en bardage ventilé, soit en solution sous enduit).

    1 exemple pour illustrer pourquoi je ne suis pas d’accord avec toi : prends le chantier de Fabstryke http://forums.futura-sciences.com/ha...-correcte.html, discussion à laquelle tu as participé dernièrement. Normalement dans ce type de configuration, le plafond doit venir fermer le doublage (DTU 25.41) puisque celui-ci débouche sur le faux comble. Or, son plafond a été posé de telle manière qu'il laisse la lame d’air existant entre le doublage et le mur porteur totalement ouverte sur l’air du faux comble. Si Fabstryke avait par exemple décidé de réaliser une ITE, quand bien même son ITE aurait été correctement posée (et même avec un pare-pluie la rendant parfaitement étanche à l’air ), il n’en aurait pas pour autant tiré tout le bénéfice puisque la non étanchéité à l’air de son doublage intérieur aurait parasité la performance thermique attendue de l’ITE. Voilà pourquoi, même avec une ITE « étanchée à l’air », on n’est pas garanti d’obtenir le meilleur résultat. Cela dépend aussi de l’existant…
    Or ce manque d’étanchéité à l’air est un défaut que l’on trouve très fréquemment en rénovation et c’est pourquoi il faut être particulièrement vigilant et bien diagnostiquer l’existant avant de réaliser une ITE.

    Bien cordialement.

  32. #26
    FabStryke

    Re : Isolation sous bardage

    Citation Envoyé par Sofi29 Voir le message
    1 exemple pour illustrer pourquoi je ne suis pas d’accord avec toi : prends le chantier de Fabstryke http://forums.futura-sciences.com/ha...-correcte.html, discussion à laquelle tu as participé dernièrement. Normalement dans ce type de configuration, le plafond doit venir fermer le doublage (DTU 25.41) puisque celui-ci débouche sur le faux comble. Or, son plafond a été posé de telle manière qu'il laisse la lame d’air existant entre le doublage et le mur porteur totalement ouverte sur l’air du faux comble. Si Fabstryke avait par exemple décidé de réaliser une ITE, quand bien même son ITE aurait été correctement posée (et même avec un pare-pluie la rendant parfaitement étanche à l’air ), il n’en aurait pas pour autant tiré tout le bénéfice puisque la non étanchéité à l’air de son doublage intérieur aurait parasité la performance thermique attendue de l’ITE. Voilà pourquoi, même avec une ITE « étanchée à l’air », on n’est pas garanti d’obtenir le meilleur résultat. Cela dépend aussi de l’existant…
    Or ce manque d’étanchéité à l’air est un défaut que l’on trouve très fréquemment en rénovation et c’est pourquoi il faut être particulièrement vigilant et bien diagnostiquer l’existant avant de réaliser une ITE.
    Bonjour,

    Bien content que vous preniez mon chantier comme exemple, il se trouve que j'envisage pour plus tard une ITE (quand j'aurais le budget pour ..., là j'ai déjà de quoi m'amuser tous les WE).
    Pensez-vous que l'utilisation de mousse PU soit suffisante ?

    Cdt.

  33. #27
    Mickele91

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour Sofi,

    Citation Envoyé par Sofi29
    Sur le principe, tu as raison mais uniquement à la condition que l’étanchéité à l’air soit assurée sur l’ensemble de l’enveloppe (et notamment au niveau des jonctions de parois).
    Tout à fait d'accord avec toi Sofi...

    Citation Envoyé par Sofi29
    Tu serais surpris des chantiers que l’on trouve en rénovation dont le rendement des ITE est pénalisé par défaut d’étanchéité à l’air des parois existantes et cela bien que l’ITE soit parfaitement posée (soit en bardage ventilé, soit en solution sous enduit).
    Je te dirais que je ne suis pas surpris...pire...cela ne m'étonne même pas, quand je vois comment l'ITI, au fur et à mesure que je la retouche, a été réalisé chez moi...

    C'est là que j'ai envie de dire "Vive l'autoconstruction...réfléchie !..."...au moins le boulot n'aurait pas été à refaire une seconde fois...

    Citation Envoyé par Sofi29
    prends le chantier de Fabstryke http://forums.futura-sciences.com/ha...-correcte.html, discussion à laquelle tu as participé dernièrement.
    Je vois que tu suis...c'est bien......

    Citation Envoyé par Sofi29
    Normalement dans ce type de configuration, le plafond doit venir fermer le doublage (DTU 25.41) puisque celui-ci débouche sur le faux comble. Or, son plafond a été posé de telle manière qu'il laisse la lame d’air existant entre le doublage et le mur porteur totalement ouverte sur l’air du faux comble.
    ........je me marre, parceque figure toi que chez moi j'étais exactement dans la même situation ! (situation que j'ai encore sur 2 chambres, un WC et la cage d'escalier...)

    Je te rassure, je me suis bien empréssé de la corriger sur la chambre et la salle de bain que je viens de rénover...in-té-gra-le-ment...mais c'est du Taf !...démontage complet, placo, rails, isolation, fenêtre et "Vélux"...j'étais direct sous ma charpente......

    Citation Envoyé par Sofi29
    Si Fabstryke avait par exemple décidé de réaliser une ITE, quand bien même son ITE aurait été correctement posée (et même avec un pare-pluie la rendant parfaitement étanche à l’air ), il n’en aurait pas pour autant tiré tout le bénéfice puisque la non étanchéité à l’air de son doublage intérieur aurait parasité la performance thermique attendue de l’ITE.
    Absolument !...

    Citation Envoyé par Sofi29
    Or ce manque d’étanchéité à l’air est un défaut que l’on trouve très fréquemment en rénovation et c’est pourquoi il faut être particulièrement vigilant et bien diagnostiquer l’existant avant de réaliser une ITE.
    Ok pour diagnostiquer l'existant...maintenant reprenons le cas de Nemelk...qui aujourd'hui n'a aucune isolation sur le mur qu'il souhaite isoler...

    Imaginons qu'il diagnostique l'existant (par un test d'étanchéité), il constate qu'il y a des fuites sur le bâti...il corrige ces fuites, donc son bâti est maintenant sain...

    Il pose une ITE, il refait un test d'étanchéité...Problème : Vu que son bâti est sain, comment va t-il pouvoir aller détecter que son ITE est bel et bien étanche et qu'il n'y a aucun contournement entre l'ITE et le mur extérieur de sa maison ?...

    Cordialement

  34. #28
    Sofi29

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour Fabstryke,
    Pensez-vous que l'utilisation de mousse PU soit suffisante ?
    c’est un produit qui s’expanse bien mais j’ignore jusqu’à quelle largeur d’espace il est possible de combler avec un tel produit. Quelle est la largeur de la lame d’air à boucher ?
    Cdt.

  35. #29
    Sofi29

    Re : Isolation sous bardage

    Bonjour Mickele,
    figure toi que chez moi j'étais exactement dans la même situation ! (situation que j'ai encore sur 2 chambres, un WC et la cage d'escalier...)
    je m’en suis doutée lorsque tu as parlé des travaux effectués sur ta chambre :/

    c'est du Taf !...démontage complet, placo, rails, isolation, fenêtre et "Vélux"...
    je veux bien te croire, cela prend du temps, rien que le démontage déjà…

    Problème : Vu que son bâti est sain, comment va t-il pouvoir aller détecter que son ITE est bel et bien étanche et qu'il n'y a aucun contournement entre l'ITE et le mur extérieur de sa maison ?...
    Dans le cas d'une ITE sous bardage ventilé, le principe de continuité de l'isolant à l'arrière des montants et une seconde couche posée entre montants suffit à la performance mais il y va bien sûr de la qualité de la pose et de l'adaptation du système choisi à la configuration du chantier. Il faut bien sûr que l'isolant soit adapté à une pose en ITE et qu'il n'y ait pas de désaffleur entre l'isolant et la paroi porteuse. En effet l'isolant doit épouser au mieux la surface de la façade. Maintenant les systèmes constructifs en ITE sont suffisamment nombreux pour trouver le plus adapté selon la configuration de son bâtiment (bardage, vêture, ITE sous enduit, double mur...).

    Cordialement.

  36. #30
    FabStryke

    Re : Isolation sous bardage

    Citation Envoyé par Sofi29 Voir le message
    Bonjour Fabstryke,
    c’est un produit qui s’expanse bien mais j’ignore jusqu’à quelle largeur d’espace il est possible de combler avec un tel produit. Quelle est la largeur de la lame d’air à boucher ?
    Cdt.
    1 cm, peut-être 2 à un mur où j'ai un groupement de gaines qui passe.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Choix de mon isolation sous bardage ???
    Par ladenree dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 21/11/2016, 21h07
  2. Isolation extérieure - bardage
    Par samfor dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/01/2013, 11h59
  3. Complément isolation sous bardage
    Par matmac dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/04/2012, 22h58
  4. isolation ext et bardage
    Par MATAGOT dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/11/2010, 21h35
  5. Isolation par ext + bardage bois
    Par vertacomi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/03/2009, 17h10
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...