Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Réno, avis sur principe d'isolation par l'intérieur



  1. #1
    lotinus

    Réno, avis sur principe d'isolation par l'intérieur


    ------

    Hello,

    après avoir reculé sur l'isolation en liège, j'en reviens à ma première solution.

    Petit rappel pour le contexte :
     Cliquez pour afficher


    variante1.png

    J'ai retourné le problème un peu dans tous les sens et c'est le seul principe que j'ai trouvé pour :
    - passer les plaques dans l'ascenseur (et limiter les découpes ou les plaques en 1 500 * 1 000 malgré l'astuce d'un entraxe d'ossature sur trois en 300 mm pour arriver à 1 500, ca ferait tout de même 3 plaques par trame verticale, soit 2 joints horizontaux au lieu d'1 dans cette solution)
    - éviter les ponts thermiques d'une ossature métallique de 100mm en prise directe avec le béton et pas trouvé d'info sur la fixation du frein vapeur sur une ossature métallique
    - permettre la fixation du frein vapeur sur une première ossature (pas trouvé d'info qui laisse penser qu'on peut le "scotcher" directement sur l'isolant)
    - ne pas avoir un ossature bois avec des montants de 100 * 60
    - créer un vide technique pour le passage des boitiers électriques et une sécurité pour éviter le percement du frein vapeur pendant la vie du mur. (n'apparait d'ailleurs pas sur le guide de pose Isonat dommage...)

    Alors je trouve que ca fait beaucoup de bazard :
    - isolant en 3 fois (surtout en 2 fois, la 3ème étant pratique pour combler le vide technique)
    - 2 ossatures.

    Et je viens de m'apercevoir que de mettre 2 couches croisées 60 + 40 crée un risque de condensation qu'il n'y a pas dans le cas d'une seule couche de 100mm.
    Si les panneaux sont les bien plaqués entre eux, il y a continuité capillaire donc peu de risque ou je me trompe?

    Alors pourquoi ne pas mettre de la ouate soufflée me direz-vous? La location de la machine me semble difficilement compatible avec la configuration pièce par pièce de mon chantier (plusieurs locations à prévoir), la question de la densité à contrôler, l'appréhension de travailler "en aveuble", ...)


    Je livre mes croquis à vos remarques (je vais pt'être réduire l'épaisseur totale d'isolant, c'est un principe).
    variante1.png
    100mm.png
    60+40.png

    D'ancien croquis qui ne remplissent pas les critères ci-dessus :
    ancien_croquis.JPG

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    barda

    Re : Réno, avis sur principe d'isolation par l'intérieur

    Bah, allez, je me lance, avec des réflexions qui te paraîtront peut-être un peu beauf'...

    1- quelques préalables:
    - tes murs sont en béton, donc non respirants, mais étanches; tu ne les rendra jamais "perspirants"
    - pour éviter toute condensation, il y a deux solutions, soit mettre un bon pare-vapeur, soit prendre un isolant étanche; se servir d'un isolant tolérant à la condensation n'a guère de sens, puisque ton mur est étanche vers l'extérieur...
    - le fermacell a-t-il, dans ton cas, un avantage déterminant? sauf erreur de ma part, ce n'est pas évident; par contre, il complexifie la pose, et augmente le coût...

    2- 6ème étage et ascenseur mini
    - c'est pas idéal pour monter des matériaux encombrants
    - par contre, de l'isolant et même des plaques, ça ne pèse pas très lourd
    - si tu as un accès facile en bas d'une fenêtre de taille moyenne, il devient simple de hisser les matériaux par l'extérieur et de les rentrer par la fenêtre; un simple palan habilement croché au bout d'un madrier suffira; évidemment, il faut un jour sans vent, et il vaut mieux être deux... (les égyptiens, il y a plus de 5000 ans, sans levier et sans roue, et sans palan, ont monté des pierres de plus de 10 T bien au dessus de 6 étages; et nous, avec tout ce que l'on sait, on ne saurait pas monter 3 plaques de platre !!!)

    3- concrètement:
    - j'utiliserais très bêtement ce que l'on appelle du placomur (placo+polystyrène) collé au map; c'est pas cher, c'est rapide, ça n'est pas sensible à la condensation, et compte-tenu du matériau du mur, ça n'a guère d'inconvénient; mais si tu préfères ldev ou laine de roche, ça existe aussi.
    - plus besoin de structure acier, ni de pare-vapeur, ni de couches croisées...
    - les performances thermiques sont très similaires à ce que tu envisages
    - bien évidemment, il faudra une ventilation correcte (hygrob par exemple), mais de toutes façon, il en fallait une...


    Bon, c'est tout pour le moment; comme tu le vois, je n'aime pas me prendre la tête quand cela n'est pas nécessaire...

    Bonne réflexion...

  4. #3
    lotinus

    Re : Réno, avis sur principe d'isolation par l'intérieur

    Bonsoir
    merci pour ce retour.
    Si j'envisage de la fibre de bois, de la ouate, ou du liège, c'est pour les caractéristiques écologiques de ces matériaux (pas tellement pour la "perspirance"). J'ai bien conscience que le béton est un magnifique pare vapeur, que l'enduit extérieur est probablement étanche. Donc je ne cherche pas une paroie perspirante dans sa globalité, ce n'est pas possible dans mon cas.

    Si j'opte pour un frein vapeur, c'est que le pare vapeur est aujourd'hui à bannir dans la construction. Son fonctionnement et son efficacité n'est que toute théorique et part du postulat que :
    - la pose est parfaitement réalisée,
    - rien n'entache la continuité du pare vapeur dans le temps.
    Autant dire que ses deux conditions sont particulièrement difficile à réunir dans le bâtiment et très hypothétiques.
    Avec le frein vapeur, l'humidité est régulée dans un sens puis dans l'autre, hivers et été.

    Après je te l'accorde, mettre un isolant sensible à l'eau est une prise de risque, mais modérée avec le frein vapeur hygro et une vérif avec Uparoie.
    Le Fermacell : là encore le choix d'un matériaux "écologique". Je connais (sur le papier) les avantages et les inconvénients du fermacell versus le placo. Plus solide, plus d'inertie, meilleur bilan environnemental.

    Pour l'accès, c'est quand même flippant de monter des plaques par l'extérieur. Possible mais flippant. Après les plaques pas lourdes... pour le placo peut-être mais le Fermacell... Une quarantaine de kilo la plaque de 2800*1200.
    La solution de monter les matériaux par l'extérieur n'est pas encore totalement écartée, mais c'est vrai qu'elle n'a pas ma préférence.

  5. #4
    jeagerpower

    Re : Réno, avis sur principe d'isolation par l'intérieur

    Bonjour à vous,

    Pour l ossature, peut être voir du cote du système is0ver 0ptima et suspentes !ntégra.. googl est votre ami

    Cela vous dispenserait de contre-latter, et plus facile a monter au 6e etage .

    FoX2000

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    lotinus

    Re : Réno, avis sur principe d'isolation par l'intérieur

    Hello,

    c'est vrai que c'est pas mal sur le papier (bon hormis le fait qu'on finance Isover et Saint-Gobain...).
    Mais je suis gêné par la faible profondeur de la fourrure (Optima 240) qui ne fait que 18 mm. Trois constats :
    - Je ne peux plus mettre 40 mm d'isolant (Isonat ne fait pas de panneaux en 20mm) pour combler le vide technique. Mais pt'être un autre isolant en 20mm...
    - Mais surtout, le frein vapeur se rapproche dangereusement du parement extérieur, avec d'important risque de le perforer dés qu'on fixe qqch au mur...
    - ca ne résous pas la question de la fixation du frein vapeur, à moins de le fixer comme ils le préconisent par dessus les fourrures, auquel cas le FV est juste derrière la plaque de plâtre (voir point 2). Je comprend pas qu'ils osent proposer une telle solution sachant pertinemment que le FV sera percé au premier coup de perceuse pour fixer le tableau de la photo de mère-grand ...

    Ou alors j'utilise uniquement les appuis optima 2 réno pour maintenir l'isolant, après quoi je mets une ossature pour y fixer le frein vapeur et le Fermacell. Si le FV est tendu ce qui doit être le cas, ça ne change pas le problème qu'il se retrouvera en contact avec la face cachée du Fermacell.
    Et aussi dans ce cas, y a pt'être plus simple : des chevilles plastiques (cheville à frapper/cheville clou).

Discussions similaires

  1. isolation exterieur + isolation interieur
    Par olipate dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/06/2013, 13h24
  2. Isolation sous toiture réno
    Par syl.jo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/06/2010, 17h56
  3. réno isolation extérieure - questionnement avant choix définitif !
    Par mikahouet dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 11/02/2010, 14h13
  4. Réno salle de bain : quelle isolation et quel chauffage ?
    Par erikat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/01/2010, 22h18
  5. Isolation extérieur vs isolation intérieur (pas d'avantages?)
    Par Joanet dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/10/2008, 09h14
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...