Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 88

Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?



  1. #31
    rey.raphael

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?


    ------

    Je suis d'accord qu'il faut s'adapter aux compétences locales. C'est en partie pourquoi je dit souvent que l'éconologie n'est que compromis.
    Par contre pour le Blokisol, je pense justement qu'un de ses avantages est que c'est accessible pour n'importe quel maçon. Je réitère donc ma question de mon post précédent, quels sont pour vous les inconvénients de cette technique de construction par rapport ou monomur ou béton cellulaire? Moi je ne vois que du plus, meilleure isolation, pas de ponts thermiques, facilité de mise en oeuvre...
    J'aimerai avoir vos avis et je pense que c'est une solution alternative à envisager serieusement par ceux qui hésitent entre monomur ou béton.

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    piegan444

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Bonsoir,
    J'ai la construction de notre maison à mettre sur pieds et je suis franchement larguée. On devait acheter une maison et puis il y a eu l'occasion d'acheter ce terrain et me voilà lancée. Nous allons construire dans l'Oise. Je pensais construire en briques monomur. Par contre pour les construction en briques monomur, ici on me parle toujours d'une isolation intérieure (plaquomur ou air+briquettes) et non extérieure....
    Et qu'est-ce que c'est le "blokisol" ? Merci

  4. #33
    pharyd

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    J'ai retourné le problème dans tous les sens au final je vais construire en parpaing avec une bonne iso ext!!!

  5. #34
    jfbout

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Citation Envoyé par piegan444 Voir le message
    Bonsoir,
    J'ai la construction de notre maison à mettre sur pieds et je suis franchement larguée. On devait acheter une maison et puis il y a eu l'occasion d'acheter ce terrain et me voilà lancée. Nous allons construire dans l'Oise. Je pensais construire en briques monomur. Par contre pour les construction en briques monomur, ici on me parle toujours d'une isolation intérieure (plaquomur ou air+briquettes) et non extérieure....
    Et qu'est-ce que c'est le "blokisol" ? Merci
    Ca c'est bizzarre car l'avantage important des monomur c'est justement l'inertie pour stocker les apports passifs par exemple. Si on isole par l'intérieur le stockage est a l'extérieur et tu ne récupères pas grand chose..
    De plus la régulation naturelle de l'hygrometrie de l'intérieur ( specifique aux briques monomur) est alors complètement supprimée et c'est pourtant la aussi un des avantages important de la monomur.. Ce sont sans doute des aspects qui n'ont pas été pris en compte pour annoncer une isolation par l'intérieur...
    a+
    JFB

  6. #35
    nico80

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    @Pharyd : as tu vérifié le cout global pour un R equivalent ?

    je suis moi aussi en plein avant projet, et j'hesite entre beton cellulaire et parpaing (avec dans tous les cas ITE).
    Pour un R de 5 (ce qui est preconisé ici) il te faudrait par exemple 25cm de beton cellulaire et seulement 10 cm de liege. Pour la meme chose avec du parpaing : 20 cm de liege.
    Au final, comme l'isolant est beaucoup plus cher que le beton cellulaire, ca te coutera surement plus cher une construction parpaing....
    De plus le BC a l'avantage de se poser plus rapidement, dans un chantier sec, et possede quelques qualités hygrometrique et inertielle....

    Par contre, est ce que quelqu'un a des remontées sur les bétons de pierre ponce (type cogetherms de cogebloc ?) Ca m'interresserait pas mal...
    Si on veut que la planéte soit sauvée, il faut que ce devoir soit facilitée !!

  7. #36
    Antoine88

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Bonsoir,

    Je vais construire en béton cellulaire de 25 avec un doublage intérieur en laine de verre de 10 cm. Je vais perdre l'inertie, mais c'est un choix, par contre pour ne pas perdre la respirabilité de la paroi, je pensais enlever le pare vapeur de la laine de verre pour mettre un freine vapeur. Qu'en pensez vous, y a t'il un risque de condensation dans la laine de verre ?

    J'attend un devis pour remplacer la laine de verre par de la laine de bois, y a t'il un intéret à ce remplacement si la paroi avec laine de verre est respirante ?

    Pourquoi le doublage : recherche d'un R élevé (env 5,8), amélioration de l'isolation phonique.

    Merci pour vos éclaircissement
    Antoine

  8. Publicité
  9. #37
    Merfène

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Citation Envoyé par Antoine88 Voir le message
    par contre pour ne pas perdre la respirabilité de la paroi, je pensais enlever le pare vapeur de la laine de verre pour mettre un freine vapeur. Qu'en pensez vous, y a t'il un risque de condensation dans la laine de verre ?
    Je ne pense pas pour deux raisons :
    1. Le béton cellulaire est en effet respirant et le restera à condition de veiller à l'enduit que tu vas mettre à l'extérieur.
    2. Avec 25 cm de béton cellulaire vers l'extérieur, on peut raisonnablement penser que la température ne vas pas chuter très bas au niveau de l'interface LDV/béton cellulaire.

    A confirmer avec la feuille de calcul de Yoghourt.

    Citation Envoyé par Antoine88 Voir le message
    J'attend un devis pour remplacer la laine de verre par de la laine de bois, y a t'il un intéret à ce remplacement si la paroi avec laine de verre est respirante ?
    Sur le plan écologique, oui ! Stockage de CO2 via la laine de bois, moins d'énergie grise pour la production, produit "recyclable" (compostable) versus non recyclable, innocuité sanitaire versus sérieux doutes, ...
    Sur le plan thermique, à condition de prendre une laine de verre suffisamment dense et bien mise en oeuvre pour être sûr qu'elle ne va pas se tasser avec le temps, pas de vraie différence.
    On pourrait évoquer l'intérêt en terme de déphasage vis-à-vis des grosses chaleurs d'été mais avec 25 cm de béton cellulaire et un R proche de 6, ça ne compte plus vraiment pour grand chose...

  10. #38
    ofmika

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Antoine88 Voir le message
    Je vais construire en béton cellulaire de 25 avec un doublage intérieur en laine de verre de 10 cm. Je vais perdre l'inertie, mais c'est un choix, par contre pour ne pas perdre la respirabilité de la paroi, je pensais enlever le pare vapeur de la laine de verre pour mettre un freine vapeur. Qu'en pensez vous, y a t'il un risque de condensation dans la laine de verre ?

    Pourquoi le doublage : recherche d'un R élevé (env 5,8), amélioration de l'isolation phonique.
    Avec ta config, je n'obtiens "que" 4,5 comme R (2 pour 25 cm de béton cellulaire et 2,5 pour les 10 cm de laines de verre).

    pourquoi n'isoles tu par l'extérieur ? Tu profiterais de ton inertie.

    Michel

  11. #39
    Antoine88

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Merci Merfene pour ta réponse qui confirmerait ce que je pense. Pour la feuille de calcul, c'est trop fort pour moi.
    Le choix se fera en fonction du surcout pour mettre de la laine de bois partout, c'est déjà acquis pour les 30 cm en plafond.

    Pour okfima : pas d'isolation extérieur parce que je n'ai trouvé personne pour la réaliser, et encore moins en laine de bois.
    Pour le R de ma composition : 25 cm béton cellulaire = 2,71 + 10 cm de GR 32 = 3,15

    Antoine

  12. #40
    franckaguillon

    Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Allez voir le site de www.behome.fr, un constructeur du morbihan qui utilise essentiellement le monomur bio-bric et qui explique comment améliorer le bien être chez soi...

  13. #41
    boifan

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Citation Envoyé par boifan Voir le message
    En Thermopierre, il n'y a pas que le bloc de 25 cm. Donc, il faudrait éviter de généraliser sinon on induit le lecteur en erreur.
    Comme cette "vieille" file rebondit, l'honnêteté m'oblige à corriger ce texte. Le Thermopierre existe maintenant en 36,5 cm avec un lambda de 0,10 permettant d'obtenir un U mur fini de 0,26 et en 50 cm permettant d'obtenir un U mur fini de 0,197. Ceci est obtenu avec une densité de 375 kg/m³

    A noter que sont commercialisés à l'est des Alpes, des blocs de 36,5 cm, 40 cm et 48 cm avec une densité de 350 kg/m³ pour un lambda de 0,09 (U = 0,23, 0,21, 0,18 respectivement) et de 300 kg/m³ pour un lambda de 0,08 (U = 0,20, 0,18, 0,16 respectivement) qui permettent de construire du monomur aux normes Minergies S et P .

  14. #42
    poison ivy

    Question Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    bonjour
    nous sommes dans le sud et voulons construire une bastide. sensibles à l'empreinte que nous pourrions laisser nous étions interessé avec mon mari par la monomur en 37 ou 50 avec enduit inter et exterieur à la chaux avec façade donnant sur le mistral recouverte de pierre. mais là je lis le forum et je pleure!!! le produit à l'air d'être intresequement tel que l'on nous le vente mais soumis à de telles interactions que je suis perdue. le maçons cherche lui a faire le + simple, l'architecte (mon bo père est un peu allumé) bref personne n'est d'accord. pour résumer le forum utilise-t'on de la monomur là ou il n'y a pas besoin de beaucoup d'isolation (façade au sud à la calle) ou le contraire (mur au nord en plein mistral)
    merci d'éclairer ma lanterne car j'ai pu constater en lisant le forum qu'il y a quelques craqs ici
    cordialement

  15. Publicité
  16. #43
    citemaison

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Bonjour,

    Tout à fait d'accord pour dire qu'il faut s'adapter aux compétences locales (et aux tarifs obtenus).

    A l'aide de calculs réalisés sur un mur d'une maison 'type', j'ai appliqué le calcul des pertes thermiques à travers les surfaces des parois et des linéaires de liaison. Tout cela à partir d'une bibliothèque de matériaux établie avec l'école d'architecture de Toulouse, et d'une bibliothèque de valeurs de ponts thermiques obtenues sur les classeurs de la RT2005,du CTBA pour l'ossature bois et de divers avis techniques.

    Il en ressort que les performances du Monomur de terre cuite ne sont pas meilleures que le béton cellulaire et même que des solutions bien pensées sur base de parpaing.

    Avec les nouvelles techniques, il s'avère que l'isolation par l'extérieur n'est plus forcément un passage obligé en construction maçonnée. Dire cela aurait encore été blasphématoire il y a 5 ans.

    Au final : bonne nouvelle pour faire construire, il y a maintenant de nombreuses solutions aux performances équivalentes en "conventionnel haut de gamme", et donc autant de chances d'avoir des devis différents et de tirer le meilleur rapport qualité/prix.

    Le comparatif (et la calculette en ligne) sont disponibles en suivant ce lien.

  17. #44
    pimpin54

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Bonjour,
    Boifan signalait il y a 6 mois la commercialisation en Suisse de blocs ayant un lamda de 0,08.
    On les trouve sur le site Suisse de Xella mais toujours pas sur le site français ni sur le belge. Pourquoi un tel décallage? quelqu'un a une idée?

  18. #45
    ecobio

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    En monomur il existe maintenant les accessoires de construction pour limiter les ponts thermiques. coffre lintaux, coffrage plancher...

  19. #46
    r17777

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Citation Envoyé par ecobio Voir le message
    En monomur il existe maintenant les accessoires de construction pour limiter les ponts thermiques. coffre lintaux, coffrage plancher...
    limiter certes, mais pas casser complètement les ponts Th...
    une isole externe casse bien elle !

  20. #47
    r17777

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Citation Envoyé par franckaguillon Voir le message
    Allez voir le site de www.behome.fr, un constructeur du morbihan qui utilise essentiellement le monomur bio-bric et qui explique comment améliorer le bien être chez soi...
    étrange un seul post ... pas très prolixe , et surtout très incitatif à sortir du forum pour aller vers du près à penser près à acheter .... près à vendre surtout ! Un superbe vidéo commerciale avec client témoin à l'appui façon pub télé-achat (du spam dites vous? Meuh non....vous êtes mauvaise langue )

    Alors pour coller à la logique soulevée, et à juste titre, de la proximité des artisans, je vais pouvoir proposer mon analyse rapide des produits proposés par ce genre de société. Celle ci étant relativement locale vis à vis de mon basin d'action, et que je connais pour la croiser régulièrement dans les salons, va nous servir d'exemple pour le moins révélateur de la pas si bonne tournure que prennent les choses malgré tous les beau discours et les belles promesses.

    Un petit cadrage est tjrs bon pour l'esprit critique n'est ce pas?

    Les produits exposés sont apparemment très bons sur les aspects sains, matériaux, géobiologie, électricité biocompatible , et autres subtilités fengshuisiènne ...etc...

    Par contre sur le plan énergie ça se gâte !

    Même sans entrer dans un débat «monomur bien ou pas bien» (37.5 seulement dans le cas de cette société!) , on peut se poser la question de la pertinence des budgets consacrés aux moyens de productions de chaleur de leurs maisons, dans ce que doit être une véritable conception bioclimatique. (nota: La Bretagne c'est pas le pôle nord, on a de bon potentiel solaire passif hivernaux! )

    Dans une conception bioclim aboutie le poste chauffage représente normalement entre 3 à 6 fois moins de budget... cherchez l'erreur!

    Ben oui , un niveau de perf thermiques pas du tout au niveau requis pour faire de la vraie bioclim .. sans même prétendre allé vers de la conception passive, et qui donc, justifie de telle usines à gaz (et c'est pas peu dire en matière de gaz!)

    Dans un second temps on peux aussi se poser la question de la pertinence et des réelles compétences énergétiques de la société, vu le discourt et les cibles clairement affichés face la technologie de chauffage mise en avant ... Pompe à shadok et Géo-supercherie!

    Et dans une moindre mesure le PSD clipbidule, dont on connaît bien ici l'inadéquation avec une véritable technique bioclimatique ... (ie: redondance solaire passif et actif dans la dalle= baisse de la prod des capteurs= baisse de la rentabilité) .. sans même parlé de la qualité des capteurs clipmachinchose... arf!

    Un petit coup des logiciels PHPP ou pleïade +comfie là dessus , et on multiplie le resultat par le coef energie primaire/energie finale de l'élec... officiel (soit x 2.54) ou breton ( soit supérieur à x 3.25) et v'la la vérité qui pointe son nez .... soit un niveau pas meilleur qu'une rt2000 à peu près...


    Et au final qd je vois la sur-abondance de produits dont on pourrait se passer par une véritable réflexion sur les besoins, y compris l'usage de matériaux dans des endroits mal justifié, qui en plus ressemble à une sorte d'amélioration du conventionnel n'ayant plus grand choses à voir in finé avec la véritable gestion intégrée des projets, propre à toute véritable approche bioclimatique ...


    Je ressent aussi comme une forte impression qu'il s'agit souvent ni plus ni moins d'un congloméra de société du conventionel ayant mis en place un catalogue adapté en fonction des effets de mode, et spécifiquement orienté vers une certaine catégorie de personne (regardez rien que la tranche d'âge des clients témoins dans la jolie vidéo ) ayant les moyens de se faire plaisirs, à l'âme, l'esprit ... et surtout une clientèle pas très au courant des vraies alternatives (internet? Une problème de génération dites vous ? )

    Bref tout ça décrit pile poil ce que l'on nome le bobio (adaptation bio des bobos), là ou le confort perso prime complètement, au final sur les véritables scores capables d'améliorer la situation globale collective!

    Et c'est bien dommage vu les ambitions affichées tant du côté des vendeurs que des acheteurs!




    Bon allé! pour recoller au fil.... les structures monomur ont grandement évoluer ces deux dernières années... tant mieux.... mais le prix? aïe!
    ce lien parle de 150€ posé pour la "thermocailloux" ... oué mais sans enduit n'est ce pas?

    http://www.ideesmaison.com/Le-Thermo...-efficace.html
    (merci Enisorai pour le lien)

    Ensuite perso , si je peux faire aussi performant mais en moins épais, donc meilleur ratio SHON/SHOB, et surtout moins lourds en energies grises , j'm'en priverais pas... et c'est justement faisable...

    autre question :
    L'inertie ... trop ? trop peu? (en rapport au post #26 de Merfène)

    1/ effectivement, l'inertie dépend du fait que les pièces sont exposées au soleil ou non , donc pas la peine d'en mètre partout .... Oui mais! Ça dépend aussi de l'usage des pièces .
    ex, un cellier , même non ensoleillé au nord préférera bcp d'inertie que l'inverse ...inversement une SDB bien ensolleillée n'a pas vraiement besoin d'inertie .. au contraire ... s'il fait gris en hiver on est obligé de bien chauffer à l'avance pour pas geler à la sortie de la douche, alors qu'une petite surchauffe de la sdb en été ne pose pas de prb ... pour moi la SDB c'est la pièce nécéssitant les plus haute T° certes, mais durant les plus courtes périodes ... donc pas d'inertie ... un matos léger qui régule l'hygro et on est bon ...

    2/ effectivement, avec une vraie bonne isolation (sous entendu un très bon R et un bon déphasage ) y a pas trop de soucis à se faire en été , même dans le sud ...donc gare au super U (non pas les supérettes hein! ) en matériaux à très faible densité! Par contre si on adore cuisiner, mijoter , rissoler..etc ... là il devient intéressant d'adopter la cuisine provençale ( cad ...dehors...). Enfin qd même un peu d'inertie ne fais pas trop de mal ... disons qu'il faut tjrs au moins un plancher lourd au rdc . et de pref, non couvert de bois sinon exite l'interet du plancher lourd surtout en hiver!

    3/ effectivement trop d'inertie peu empécher la nuit fraîche estivale de faire tout son effet... sauf si on est dans une maison bien isolée... comme le décris merfène ...et qu'on la ventile de manière logique


    bon bref ... rien ne vaut une bonne simulation info, comme ça je me mets tout le monde dans la poche ... Poulligny, Rbobeda... la modo.... etc ...

    Ciao Ciao ...

  21. #48
    dolf7

    Question Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Bonjour a tous je suis un petit jeune sur le forum, mais je suis beaucoup de vos explications sur la construction.
    En effet nous allons faire construire (ou plutôt de la rénovation d'apres notre permis de construire)un maison dans les Landes 40 a habas, et j'ai une ou deux questions qui me gênent.
    Je m'explique la maison est une ancienne ferme landaise en torchi avec un mur en peirre de 50cm (mur ok mais le reste tombe en ruine...) etant dans une zone nature la construction est interdite, alors nous devons garder un mur.... le mur en peirre fera bien l'affaire car 50cm d'epais sur 26ml c'est du costaud...
    Mais bon la question est de savoir s'il est plus judicieux de faire le reste de la construction en parpaing , brique ou monomur ?
    Chez nous la brique a toujours été le numero 1 avec un isolation ancienne (brique 5cm plus platre et biensur l'isolant) le parpaing un peu et la monomur que depuis peu de temps.

    Pour info maison orienté plein sud avec un baie de 4ml
    toiture 35%
    alt 105m
    climat est plutot doux

    merci pour votre aide, si besion d'autres renseignements, je suis là
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  22. Publicité
  23. #49
    alexandresud

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Je pense construire en monomur sur la cote d'azur, en 37cm.
    Ou alors en optbric 20cm + iso ext...
    qu'est ce qui est mieux?

  24. #50
    dolf7

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    r17777 tu n'as pas un petite idée sur la question merci
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  25. #51
    JPA46

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    La meilleure solution c'est de faire suivre la monomur de 30 cm par une laine de verre ou autre 7 à 10 cm plus un carreau de plâtre de 7 cm qui vous donne l'inertie thermique que n'a pas la monomur, l'isolation acoustique, le tout 90 dBA, la tenue des chevilles classiques, que demander de plus ? Le tout donnera un Rth de l'ordre de 5 ou 6, le pied ! Isoler quand même le carreau de plâtre du sol par une bande de Phaltex de chez Isorel de 1 cm. Alors ensuite carreau de plâtre ordinaire ou antihumidité, à voir ....suivant usage. Seul défaut de cet ensemble un manque de transparence à l'humidité, oui mais une bonne isolation acoustique de 80 ou 90 dBA c'est aussi un confort à ne pas négliger, surtout pas ! 50 dBA de la brique ou du parpaing, bof, insuffisant, très nettement insuffisant, il ne suffit pas de faire de l'écologie, il faut aussi avoir tous les paramètres du confort et l'acoustique n'est pas rien......
    Rien n'empêche de mettre un enduit ou une isolation externe plus tard mais il ne faut rien exagérer .... Un enduit sur la brique est amplement suffisant si la brique est bien montée avec tous les accessoires de doublage externe de la dalle.

  26. #52
    alexandresud

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Citation Envoyé par JPA46 Voir le message
    La meilleure solution c'est de faire suivre la monomur de 30 cm par une laine de verre ou autre 7 à 10 cm plus un carreau de plâtre de 7 cm qui vous donne l'inertie thermique que n'a pas la monomur, l'isolation acoustique, le tout 90 dBA, la tenue des chevilles classiques, que demander de plus ? Le tout donnera un Rth de l'ordre de 5 ou 6, le pied ! Isoler quand même le carreau de plâtre du sol par une bande de Phaltex de chez Isorel de 1 cm. Alors ensuite carreau de plâtre ordinaire ou antihumidité, à voir ....suivant usage. Seul défaut de cet ensemble un manque de transparence à l'humidité, oui mais une bonne isolation acoustique de 80 ou 90 dBA c'est aussi un confort à ne pas négliger, surtout pas ! 50 dBA de la brique ou du parpaing, bof, insuffisant, très nettement insuffisant, il ne suffit pas de faire de l'écologie, il faut aussi avoir tous les paramètres du confort et l'acoustique n'est pas rien......
    Rien n'empêche de mettre un enduit ou une isolation externe plus tard mais il ne faut rien exagérer .... Un enduit sur la brique est amplement suffisant si la brique est bien montée avec tous les accessoires de doublage externe de la dalle.
    Il me semble, et je dis bien il me semble, que la brique monomur a une forte inertie justement! mais un R pas top et beaucoup de pont thermique!
    le top serait monomur + iso ext: un gros R, une grosse inertie...
    Par contre il ne faut pas négliger les menuiseries et les combles... sinon c'est du vent!!!

  27. #53
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    que la brique monomur a une forte inertie justement!
    Désolé ..non justement , la densité de la monomur ne fait pas d'elle un mur à forte inertie , de plus , par ses nombreuses alvéoles , elle freine la diffusivité de chaleur , ce qui n'est pas très bon pour jouer son rôle d'amortisseur des variations rapides de température à l'intérieur .

    le béton banché , les agglos remplis de sable ou béton maigre ou les briques à bancher remplies de terre damée prélevée sur chantier (cf OLIVA) permettent d'associer un mur à très forte inertie à une isolation extérieure performante , pour un moinde coût à performances égales par rapport à de la monomur + isolant extérieur ..

    le top: briques de terre crue compressée ou pisé + liège extérieur + enduit , mais + coûteux

  28. #54
    alexandresud

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Désolé ..non justement , la densité de la monomur ne fait pas d'elle un mur à forte inertie , de plus , par ses nombreuses alvéoles , elle freine la diffusivité de chaleur , ce qui n'est pas très bon pour jouer son rôle d'amortisseur des variations rapides de température à l'intérieur .

    le béton banché , les agglos remplis de sable ou béton maigre ou les briques à bancher remplies de terre damée prélevée sur chantier (cf OLIVA) permettent d'associer un mur à très forte inertie à une isolation extérieure performante , pour un moinde coût à performances égales par rapport à de la monomur + isolant extérieur ..

    le top: briques de terre crue compressée ou pisé + liège extérieur + enduit , mais + coûteux
    ah bon!
    il me semble avoir lu quelque part que la monomur équilibré son manque de R par rapport au BC grace à une bonne inertie...
    là je ne sais plus! attention quand je parle d'inertie, je pense à quelque chose d'acceptable! pas du top du top...
    la MOB a une très faible inertie par rapport à la monomur...
    je pense qu'après c'est un choix à faire! il y a tellement de matériaux...

  29. Publicité
  30. #55
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    monomur équilibré son manque de R par rapport au BC grace à une bonne inertie...
    le monomur est avantagé par son coût de mise en oeuvre (travail soigné impératif) mais il ne fait que 550 à 600kg/m3 pour une capacité thermique de 200 Wh/m3 contre 650 à 750 pour un mur d'agglos ou de brique à bancher bourrés de mortier maigre ou de terre damée (mur n°2)

    l'effusivité du monomur est de 5Wh/m2.K contre 25 à 30 pour le mur 2

    la diffusivité du monomur = 0.6*10-3 m2/h contre 1 à 2 pour le mur n°2

    En rajoutant côté extérieur 10 cms de LDV sur ce mur2 pour égaliser le r du monomur en 36cms , on dispose ainsi - côté intérieur - d'une belle capacité thermique pour lisser et encaisser rapidement les variations de température interne pour une maison aux larges vitrages ouverts plein SUD

    (idem aussi en cas de belle flambée avec un poele performant le soir )

    La monomur absorbe moins vite la chaleur est donc un moins bon accumulateur thermique ...:

  31. #56
    alexandresud

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    le monomur est avantagé par son coût de mise en oeuvre (travail soigné impératif) mais il ne fait que 550 à 600kg/m3 pour une capacité thermique de 200 Wh/m3 contre 650 à 750 pour un mur d'agglos ou de brique à bancher bourrés de mortier maigre ou de terre damée (mur n°2)

    l'effusivité du monomur est de 5Wh/m2.K contre 25 à 30 pour le mur 2

    la diffusivité du monomur = 0.6*10-3 m2/h contre 1 à 2 pour le mur n°2

    En rajoutant côté extérieur 10 cms de LDV sur ce mur2 pour égaliser le r du monomur en 36cms , on dispose ainsi - côté intérieur - d'une belle capacité thermique pour lisser et encaisser rapidement les variations de température interne pour une maison aux larges vitrages ouverts plein SUD

    (idem aussi en cas de belle flambée avec un poele performant le soir )

    La monomur absorbe moins vite la chaleur est donc un moins bon accumulateur thermique ...:
    D'accord! donc tu préconises monomur + iso ext

  32. #57
    GDR85

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    dans ce cas gare au budget ...

    la monomur est plus chère car elle est censée dispenser d'isoler...

    donc si tu fait les deux tu perds ton avantage ...
    living on earth and not against her

  33. #58
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    J'ai dû mal m'exprimer: je préconise plutôt mur agglo bourré de terre ,
    ou bloc stepoc +béton ou brique belle... à bancher + béton
    ou brique ordinaire terre cuite lourde ou bloc parpaing semi-lourd

    + isolant extérieur en 15 à 20cms d'épaisseur plutôt que la monomur qui a trop peu de capacité thermique pour rentabiliser l'isolation par l'extérieur

    et comme dit GDR85, de plus la monomur est chère .. autant privilégier un mur lourd qu'un mur léger pour davantage de caapcité thermique

    analogie avec une belle glacière pour le camping :
    aussi performante soit-elle (très isolée ), elle ne sera pas d'une grande efficacité pour garder des aliments frais longtemps sans un bon accumulateur dedans ..
    Dernière modification par herakles ; 08/07/2008 à 11h31.

  34. #59
    ofmika

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    le monomur est avantagé par son coût de mise en oeuvre (travail soigné impératif) mais il ne fait que 550 à 600kg/m3 pour une capacité thermique de 200 Wh/m3 contre 650 à 750 pour un mur d'agglos ou de brique à bancher bourrés de mortier maigre ou de terre damée (mur n°2)
    Bonjour,

    Il y a monomur et monomur ... Il ne faut pas généraliser trop vite....

    La brique monomur bisotherm SW-PLUS a une densité de 650 Kg/m3 et la brique bisotherm ECOTHERM a une densité de 750 Kg/m3.


    La monomur Gelis (IMERYS) a une densité de 850 Kg/m3.

    Mis a part le R et le déphasage, il faut aussi regarder comment le mur respire et comment il réagit à l'humidité.

    Quelle que soit ton choix, une isolation par l'extérieur est vivement conseillé pour annuler un maximum de pont thermique qui existeront aussi avec une construction monomur, même bien faite !


    Michel

  35. #60
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?

    alors gare au budget , une fois de plus !

    il faut chiffrer les deux ou trois options..

    s'il y a une isolation extérieure , autant prendre des blocs de maçonnerie (brique ou parpaing) classiques que l'on prendra aussi lourde que possible et ajuster le R en jouant sur l'épaisseur d 'isolant

    Pour la perspiration et pour l'inertie , la brique à bancher remplie de terre damée (avec renforts par potelets BA espacés) est l'idéal , mais il faut de l'huile de coude et c'est pas sûr que le maçon aimera cela ...

    Cité dans le lire de JP OLIVA ( "comment faire un mur capteur " avec un bon déphasage et une bonne capacité d'accumulation )

    D'ailleurs , la monomur n'a jamais été le matériau idéal pour faire office de mur-capteur à cause de sa faible masse et de sa résistance à la diffusivité = forcément, il est censé isoler ..

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Brique monomur et ponts thermiques
    Par Bowie dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 10/03/2009, 16h53
  2. ossature bois ou brique monomur?
    Par bart1719 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/08/2007, 15h59
  3. comparaison cloison brique platriere; beton cellulaire
    Par karl89 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/07/2007, 17h26
  4. Enduits sur monomur et sur beton cellulaire
    Par skywalkerluke dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/04/2007, 00h22
  5. brique monomur + paille
    Par hug BLC#1 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 26/04/2007, 15h57
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...