Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

chaudière à pellets couplée eau chaude solaire



  1. #1
    Marys

    chaudière à pellets couplée eau chaude solaire


    ------

    Je vais remplacer mon ancienne chaudière à fuel par une chaudière à granulés de bois
    Comme j' ai déjà un chauffe-eau solaire je souhaite à cette occasion faire un système cohérent
    mon installateur me propose de mettre une résistance en complément de chauffage dans mon ballon solaire
    Je trouve cette solution absurde car dans ce cas, le ballon étant toujours maintenu par la résistance à une température d' utilisation optimale, on ne peut plus profiter du soleil de la même façon , quand le soleil chauffe , le ballon est déjà chaud(dans mon ancienne installation, la chaudière à fuel avait un ballon sanitaire qui recevait l'eau du ballon solaire et c'est celui là seulement qui était chauffé par la chaudière, si besoin était)
    Est ce que je fais une erreur de raisonnement?La configuration optimale est-elle bien : deux ballons en série, comme mon ancien système?
    Dans ce cas, il me faut trouver une chaudière à pellets avec ballon d'eau sanitaire
    Mon installateur rame un peu, c'est sa première installation (il faut bien quelqu'un pour essuyer les plâtres!), on a annulé une étude sur du matériel HS TARM qui s'est révélé complètement inadapté et hors de prix (15000 euros ,sans l' automatisation et obligation d'avoir le 380 EDF)
    J' ai besoin d'avis et de conseils et surtout de marques et de modèles (de prix , aussi?) ,si vous avez fait installer la même configuration que moi, chaudière à pellets à alimentation automatique couplée à un chauffe eau solaire existant
    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Patrick222

    Re : chaudière à pellets couplée eau chaude solaire

    Bonjour,

    A mon avis la cohérence du systéme, aurait été d'avoir un ballon solaire double serpentin, dans le bas serpentin solaire (volume maxi) et dans le haut serpentin chaudiére. Tout ça commandé par la régulation du ballon.
    En tous cas c'est mon installation: chaudiére pellet + ballon solaire (avec même la résistance qui n'est pas branchée).

    Maintenant le prix est un autre probléme. Il sera trés difficile (hors aide où/et crédit d'impot) de descendre en dessous du prix cité pour une chaudiére pellet avec alimentation automatique......

  5. #3
    Marys

    Re : chaudière à pellets couplée eau chaude solaire

    Il me semble que le serpentin à l'intérieur du ballon solaire pose le même problème que la résistance électrique, quand le soleil est prêt à chauffer, le ballon est déjà chaud de l'appoint apporté soit de la chaudière, soit de la résistance
    Je ne vois pas comment profiter au maximum du solaire en ayant un ballon qui sera peu souvent en demande , et donc sans avoir obligatoirement 2 ballons en série ,le deuxième seulement étant chauffé par l' appoint ( électrique ou autre)

    En ce qui concerne le prix de l' installation

    la chaudière coûtant environ 8000 euros,comment se décomposent les 7000 euros restants, faut-il comprendre que le silo automatique coûte presque autant que la chaudière elle-même?ou le l 'installation est très chère?
    En tout état de cause 15000 euros installation complète c'est de toute façon mieux que 15000 sans automatisation et obligation de demander le triphasé

    Quelle est la marque de votre chaudière , en êtes-vous satisfait?
    Merci

  6. #4
    Patrick222

    Re : chaudière à pellets couplée eau chaude solaire

    Re,

    Non, car je peux couper sur la régulation la demande chaudiére et/où couper l'accélérateur commandé par cette régulation et enfin fermer la vanne du serpentin chaudiére.
    Cette hiver, le chauffe-eau solaire était en position chaudiére (panneaux autovidangeables) et c'est la régulation qui mettait en route le circulateur.
    Depuis le 20 février c'est le contraire, cela fonctionne uniquement en solaire.
    La différence entre les deux réchauffages tient au volume d'eau chaude, 250 litres en solaire la moitié en réchauffage chaudiére.

    Pour le prix, HS impose, pour garantie, le montage d'un ballon tampon, avec vanne de recirculation et tout ça cela un coût + l'alimentation auto et le silo alors.........

    J'avais un poêle-chaudiére Cantina d' Ecoforest que j'ai remplacé par une Chaudiére granulés-buches de chez Tatano modéle Kalorina 2202.
    Le gros défaut de la premiére, c'est la mise en rideau de la régulation en cas de micro-coupure où de baisse de tension et comme je suis en bout de ligne..........
    Pour la deuxiéme, elle est polycombustible, buches, pellet, maïs, céréales et bois déchiqueté suivant calibre. Il y a même l'enplacement pour un bruleur à huile où mazout. Le fonctionnement est entiérement automatique, sauf le nettoyage (5 minutes par SEMAINE) et chargement manuel. je pense que pour l'hiver prochain j'aurais trouvé une vis souple pour chargé la trémie.

    @+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    MacBill

    Re : chaudière à pellets couplée eau chaude solaire

    il y une solution :
    La chaudière maintient l'eau du ballon à 40 °C et le solaire fait l'appoint. Avec 40°C, tu peux prendre un bain mais, c'est peut être un peut juste pour faire la vaiselle. S'il ny a pas de soleil, tu devra te contenter de ces 40°C mais, dés que le soleil est là, l'eau du ballon montera. Une autre solution consiste à avoir 2 ballons. Le premier de 150 à 200 litres est chauffé par la chaudière. Un second de 300 à 500 litres est chauffé par le solaire. Lorsque tu utilise de l'eau, elle provient du 1er ballon. Dés que la température du 1er ballon chute, au lieu de mettre en marche la chaudière, tu pompes la chaleur du 2eme vers le 1er.
    Tu peux aussi, faire un mélange des 2 installations.
    Pour le 2eme ballon, tu peux le remplacer par des réservoires de parafine. Il parait que le pouvoir calorique de la parafine est 5 fois supérieur à l'eau. Cela permet d'avoir une grande réserve de chaleur avec un encombrement réduit.

  9. #6
    Marys

    Re : chaudière à pellets couplée eau chaude solaire

    Citation Envoyé par Patrick222
    Re,

    Non, car je peux couper sur la régulation la demande chaudiére et/où couper l'accélérateur commandé par cette régulation et enfin fermer la vanne du serpentin chaudiére.
    Cette hiver, le chauffe-eau solaire était en position chaudiére (panneaux autovidangeables) et c'est la régulation qui mettait en route le circulateur.
    Depuis le 20 février c'est le contraire, cela fonctionne uniquement en solaire.
    La différence entre les deux réchauffages tient au volume d'eau chaude, 250 litres en solaire la moitié en réchauffage chaudiére.

    Pour le prix, HS impose, pour garantie, le montage d'un ballon tampon, avec vanne de recirculation et tout ça cela un coût + l'alimentation auto et le silo alors.........

    J'avais un poêle-chaudiére Cantina d' Ecoforest que j'ai remplacé par une Chaudiére granulés-buches de chez Tatano modéle Kalorina 2202.
    Le gros défaut de la premiére, c'est la mise en rideau de la régulation en cas de micro-coupure où de baisse de tension et comme je suis en bout de ligne..........
    Pour la deuxiéme, elle est polycombustible, buches, pellet, maïs, céréales et bois déchiqueté suivant calibre. Il y a même l'enplacement pour un bruleur à huile où mazout. Le fonctionnement est entiérement automatique, sauf le nettoyage (5 minutes par SEMAINE) et chargement manuel. je pense que pour l'hiver prochain j'aurais trouvé une vis souple pour chargé la trémie.

    @+
    Tout ça me parait bien compliqué.Quand faudrait-il couper la régulation (l' appoint chaudière?) Dès qu'il fait soleil? c'est trop tard !quand on pense qu'il va faire soleil? alors il faut appeler la météo pour être sûr , et ça bien sûr, tous les jours, on ne peut plus s' absenter sans que ça ait une influence sur l' optimisation du système, et je n'ai pas envie d'être l'esclave d' un système, aussi écolo soit-il

  10. Publicité
  11. #7
    Patrick222

    Re : chaudière à pellets couplée eau chaude solaire

    Re,

    Où je me suis mal expliqué
    Où tu n'as rien compris

    Bon recommençons:
    J'ai un CESI avec deux serpentins solaire et chaudiére (+ résistance elec. non branché), et une chaudiére à pellet.
    En hiver, quant la chaudiére tourne, elle rechauffe l'eau sanitaire du CESI par l'intermédiaire du serpentin chaudiére. Ce rechauffage est commandé par la régulation du ballon qui met en route un circulateur placé sur le circuit chauffage. Aucune intervention de ma part.
    En inter-saison et été, je selectionne sur mon ballon le rechauffage solaire, et je coupe la circulation du serpentin chaudiére (pour éviter un éventuel thermosiphon). Et toujours aucune intervention de ma part

    Où est la difficulté, où sont les complications ????

    Si tu es presse bouton, ces systémes ne sont pas fait pour toi, car cela impose quant même un minimum de surveillance.

    Et surtout les économies se font en se cassant un peu le c.l

  12. #8
    Marys

    Re : chaudière à pellets couplée eau chaude solaire

    Citation Envoyé par MacBill
    il y une solution :
    La chaudière maintient l'eau du ballon à 40 °C et le solaire fait l'appoint. Avec 40°C, tu peux prendre un bain mais, c'est peut être un peut juste pour faire la vaiselle. S'il ny a pas de soleil, tu devra te contenter de ces 40°C mais, dés que le soleil est là, l'eau du ballon montera. Une autre solution consiste à avoir 2 ballons. Le premier de 150 à 200 litres est chauffé par la chaudière. Un second de 300 à 500 litres est chauffé par le solaire. Lorsque tu utilise de l'eau, elle provient du 1er ballon. Dés que la température du 1er ballon chute, au lieu de mettre en marche la chaudière, tu pompes la chaleur du 2eme vers le 1er.
    Tu peux aussi, faire un mélange des 2 installations.
    Pour le 2eme ballon, tu peux le remplacer par des réservoires de parafine. Il parait que le pouvoir calorique de la parafine est 5 fois supérieur à l'eau. Cela permet d'avoir une grande réserve de chaleur avec un encombrement réduit.
    des deux solutions, bien sûr, seule la deuxième est optimale, car elle permet de bénéficier du chauffe-eau solaire dès le premier rayon de soleil.
    En hiver, l'eau du réseau est d' abord réchauffée dans les panneaux avant de passer par le ballon chaudière pour complément
    Dans la première solution, il faut attendre que les panneaux aient atteint une température supérieure à 40° pour que le circulateur se mette en route, ce qui est rarement le cas en plein hiver, tout du moins dans ma région et à mon altitude. On se prive donc dans ce cas d'appoints non négligeables ,tous les cas où la température du fluide caloporteur est comprise entre la tempéraure de l'eau du réseau et 40°.
    Mon installation avec ma chaudière à fuel était :en hiver :arrivée eau froide dans le ballon solaire et complément dans le ballon chaudière
    en été: ballon solaire indépendant, complément résistance électrique(en 4 ans , je ne l'ai fait fonctionner que 2 fois)
    Mon problème est que pour avoir une installation équivalente dans le principe à mon ancienne chaudière à fuel avec une chaudière à pellets, le surcoût est de plus de 3000 euros
    (ballon sanitaire sur la chaudière pour complément du chauffe-eau solaire l' hiver)
    J' ai bien peur que financièrement , la solution avec deux ballons , qui est la meilleure techniquement, ne se rentabilise jamais (3000 euros!)
    pou pouvoir prendre une décision, j 'aimerais avoir des infos en termes de gains en énergie après installation de chauffe-eau solaire, pour ma part j' ai réduit ma facture fuel de 35% (région Rhône-alpes , altitude 500m)
    quelqu'un aurait il des chiffres pour un chauffe-eau solaire double serpentin ou appoint électrique?
    Merci

  13. #9
    elgedea

    Re : chaudière à pellets couplée eau chaude solaire

    Bonjour,

    On a installé un CESI en remplacement d'un tout électrique. On est aussi en RA, plaine, expo plein sud. Aujourd'hui, je réfléchis à un chauffage central au bois (après le poële) et donc la question de l'hydroaccumulation se pose.

    plusieurs réponses/avis :
    - sur l'appoint électrique (dans le premier message), il s'autorégule en fonction de la T de l'eau dans le ballon, peut se programmer pour ne se mettre en route que sur certaines plages horaires (fin d'am si l'ensoleillement est insuffisant), et il ne chauffe que la partie supérieure du ballon. Si tu as un super soleil alors que le haut du ballon a déjà été chauffé par la résistance, tu perds sans doute un peu en rendement, par contre, comme ton volume d'eau à chauffer est diminué, tu montes plus vite en température, ce qui est par la suite un gain...
    - la flotte reste super bien stratifiée en T. Sur notre ballon de 400l, on a sans problèmes un gradient de T entre le bas et le haut de 60°. Donc si le serpentin solaire est en bas, il y a tout le volume de flotte qui est sous le serpentin chaudière et/ou résistance qui reste froid et qui va être chauffée par le solaire.
    - sur un autre fil, on m'a indiqué ça comme ballon tri-énergie et bi-circuit : http://www.hsfrance.com/ballon-tampon-chaudiere.html
    - gain d'énergie : entre le CESI et le poële, on est passé de 1600 € d'électricité annuel (valeur 2003) à 600 (valeur 2005). Une partie de la baisse est imputable au changement d'abonnement.

    Et sinon, une question : Patrick22, ça serait possible d'échanger un peu sur ton expérience de poële chaudière ? J'aimerais savoir quel système tu avais mis en place (type de circulation, d'hydroaccumulation...) quelle puissance, quelle consommation, quelle installation... Enfin un peu tout parce que c'est le principe sur lequel je voudrai partir et j'ai pas des masses de retours d'expérience. Merci d'avance.

Discussions similaires

  1. solaire, eau chaude, déperdition nocturne
    Par clbi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/06/2013, 15h06
  2. Eau chaude sanitaire : PAC vs Solaire
    Par Ecto dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 03/12/2007, 21h23
  3. Rentabilité eau chaude solaire
    Par spoltibrun dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 38
    Dernier message: 14/07/2007, 23h14
  4. Eau chaude Solaire, le bon calcul ?
    Par patalouest dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 26
    Dernier message: 20/03/2007, 11h57
  5. Eau chaude solaire VS Eau de pluie
    Par judoboy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/10/2006, 21h37
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...