Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?



  1. #1
    trebor

    Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?


    ------

    Bonsoir à tous,

    J'ai lu qu'il n'est pas nécessaire que la température en sortie d'une chaudière soit forcément très élevée, on entant souvent dire qu'il faut 70°C.
    Mais, plus on chauffe fort l'eau et plus il y a des pertes de chaleur par tous les éléments qui se trouvent entre la chaudière et les radiateurs.

    Je mesure depuis 15 jours ma consommation en gaz de ville en tenant compte de la température extérieure (min & max) ainsi que de celle à l'intérieure (min & max).

    Le but étant de modifier la température en sortie de la chaudière afin de consommer le moins possible tout en ayant la même température intérieure.

    Le thermomètre extérieur de mesure est situé au nord à l'ombre à l'abri de vent.

    Je coupe le chauffage la nuit vers 22 h, le matin je suis passé de 19 à 16°C en 10 h.

    En 15 jours, j'ai chauffé 175,08 heures et consommé 45629 Litres de gaz de ville (à 11 kwh/m³).

    Delta moyen des températures extérieures en 15 jours (T°Int moy - T°Ext moy) étant de 13,73 °C.
    T°Int moy : 18,77°C
    T°Ext moy : 5,04°C
    Delta : 18,77-5,03 = 13,73°C

    Ce qui me donne 45,629 m³*11 KWh = 502 KWh en 15 Jours.
    502 KWh/15 J = 33,47 kWh/Jour

    502 KWh/13,73°C = 36,56 KWh/°C.
    En abaissant (-5°C à la fois) la température en sortie de chaudière, si je ne descend pas trop bas, je devrais me maintenir à cette valeur de 36 KWh/°C ?

    Ma méthode est-elle bonne, sinon que faire pour y parvenir au mieux ?

    NB : Chaudière au sol classique 18 ans sans sonde extérieure et un thermostat intérieur électronique pouvant être ajusté pour la bande proportionnelle qui est à +/-1°C ainsi que la période de régulation qui est à 10 min.
    ECS est électrique, la cuisine est au gaz mais la consommation de gaz reste faible par rapport au chauffage.

    Bonne soirée à tous et merci pour vos conseils

    -----
    La précipitation est mauvaise conseillère

  2. Publicité
  3. #2
    bouilland2

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    bonsoir ,a tu une pompe de chauffage a débit variable ou pompe ordinaire

  4. #3
    trebor

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Citation Envoyé par bouilland2 Voir le message
    bonsoir ,a tu une pompe de chauffage a débit variable ou pompe ordinaire
    Bonsoir,
    Tu veux dire le circulateur d'eau ?
    Si oui, elle est en position I sur III
    La précipitation est mauvaise conseillère

  5. #4
    behache

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Bonjour Trébor
    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    J'ai lu qu'il n'est pas nécessaire que la température en sortie d'une chaudière soit forcément très élevée, on entant souvent dire qu'il faut 70°C.
    ?
    Veux tu dire que tu es au-dessus ?
    Mais, plus on chauffe fort l'eau et plus il y a des pertes de chaleur par tous les éléments qui se trouvent entre la chaudière et les radiateurs.
    Ce n'est pas la raison principale, très souvent les canalisations sont dans les parties chauffées et participent au chauffage
    Le but étant de modifier la température en sortie de la chaudière afin de consommer le moins possible tout en ayant la même température intérieure.
    Des mesures sont inutiles.
    Baisse la température pour régler l'aquastat chaudière
    - au dessus de minimum recommandé par le constructeur de la chaudière pour éviter de la détériorer (corrosion par des condensats acides).
    Ce faisant la T° des fumées sera légèrement plus basses (moindre pertes par la cheminée).
    C'est un peu vrai pour les chaudières classiques relativement récentes dite à BT ou HR (peut être le cas de la tienne)
    Les vieilles chaudières , elles ne tolèrent pas de pseudo-basse T° (environ <70°) à cause des risque de corrosion .
    L'abaissement de la T° d'eau est surtout intéressante pour les chaudières à condensation même lorsqu'elles ne condensent pas, mais c'est ici hors sujet.
    - au dessus du minimum nécessaire pour chauffer la pièce la plus difficile à chauffer, après avoir si besoin équilibré l'installation (agi sur les Tés de réglage des radiateurs pour obliger l'eau à bien irriguer les radiateurs de la pièce la plus froide)
    Ma méthode est-elle bonne, sinon que faire pour y parvenir au mieux ?
    Je pense que la différence de rendement est trop faible pour être mesurable compte tenu de la variabilité de la T° extérieure.
    NB : Chaudière au sol classique 18 ans
    Il est important de respecter la T° mini recommandée pour l'aquastat surtout si c'est une chaudière en acier.
    sans sonde extérieure et un thermostat intérieur électronique pouvant être ajusté pour la bande proportionnelle qui est à +/-1°C ainsi que la période de régulation qui est à 10 min.
    Très bon système pour réguler la T° intérieure mais sur quoi agit il ?
    Je ne suis pas sûr qu'actuellement il régule la T° d'eau dans la chaudière, probablement agit-il sur le circulateur de l'installation.
    Pourrait-il agir directement sur le brûleur pour régler la T° de l'eau primaire ?
    Cordialement.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Ulyssesourd

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Bonjour
    Je coupe le chauffage la nuit vers 22 h, le matin je suis passé de 19 à 16°C en 10 h.
    3°C en 10h indique une bonne isolation générale. il n'est peut être pas judicieux de couper le chaufage la nuit.
    Ce qui me donne 45,629 m³*11 KWh = 502 KWh en 15 Jours.
    502 KWh/15 J = 33,47 kWh/Jour
    Pour combien de volume chauffés (je dis en volume et pas en m²) ? car une habitation de 100m² plain pied avec des plafonds à 2,60m n'est rien à voir avec une maison 100m² à étage avec des plafonds 2,50m et une cage d'escalier ouverte (mezzanine) ...
    Pour ma part je consomme environ 6-7m3 par jour pour maintenir 21°C 24/24h (je ne coupe pas le chauffage la nuit) mon volume de 387,5 m3 (155m2 shonrt)
    Il est effectivement faux de dire /m² hab mais plutot en m²/shonrt (c'est ce dernier qui est repris dans le DPE) c'est a dire le volume de l'habitation brute sans déduire les parties non habitables ( placards, ouverture portes, cloisons, cage escalier, etc...)
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  8. #6
    trebor

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Bonjour à tous.

    Merci behache pour ton intervention
    Je ne place jamais l'aquastat de la chaudière au delà de 60°C, j'ai baissé à 55°C, une fois le brûleur arrêté la température monte à 70°C.
    La chaudière est une H.R, Topaz G5 de St Roch en 32 KW de puissance utile et 36,4 KW débit calorifique (triple injecteurs de gaz) corps en fonte de 1998 ( RAS en 18 ans ).

    Le thermostat intérieure theben RAM 797 B commande le brûleur plein débit (57 Litres/min) ainsi que le circulateur, une fois la température atteinte du corps de chauffe, le brûleur s'arrête mais le circulateur continue un peu mais pas toujours ( mis au I sur III ).

    Merci Ulyssesourd pour ton intervention

    Je chauffe uniquement le living et cuisine exposé plein sud, cette grande pièce est adossée à 80% avec une véranda vitrée à 100%.

    Le living fait 40 m² pour un volume de 92 m³, au dessus il y deux chambres mansardées non chauffées,le sol étant carrelé sur hourdi en béton.

    Je coupe la nuit, car la température remonte assez vite le matin, en 1 h, elle est à 19°C.

    Connaissant le débit du brûleur par minute à 57 Litres (fonctionnement en tout ou rien), en 1 h le brûleur a fonctionné 13,4 min pour une consommation de 0,767 m³ de gaz et la T° est remontée à 19°C.

    J'avais coupé le gaz la veille à 22 h, la T° dehors était de 3,2 °C et de 19,2 intérieur.
    Le matin à 8 h 30, la T° était dehors de 0,2 °C et Int de 16,5°C, en 10,5 h une perte de 2,7°C.

    La pièce est chauffée avec deux gros radiateurs en aciers fixés à chaque extrémité de la pièce sur la largeur, un à droite et l'autre à gauche.
    1) L 120 cm x H 70 cm ép 10 cm, ailettes ondulées sur 2 panneaux.
    2) L 80 cm x H 90 cm ép 16 cm, ailettes ondulées sur 3 panneaux.

    Le thermostat est fixé au mur au milieu de la pièce, ce mur central n'est pas chauffé, de l'autre côté de ce mur, il y a le hall d'entrée et la buanderie non chauffée.

    La SDB est chauffée à l'électrique uniquement lors de son occupation, le reste n'est pas chauffé mais bien aéré.

    Double vitrage partout, une fenêtre de 1 m² dans la cuisine et 2 grandes fenêtres ( 2x2 m ) donnant dans la véranda.
    Mur de 14 cm en terre cuite plafonné int + isolation ext par 7 cm de panneau en laine de verre + un vide de 3 cm + 1/2 brique de terre cuite extérieur.
    Planché au dessus des chambres de l'étage isolées avec 12 cm de laine de verre.

    La chaudière démarre lorsque la T° de l'eau est vers 40°C et stop à 50°C (mis récemment) le circulateur fonctionne avec et sans le brûleur.
    Le thermostat commande soit les deux (brûleur + circulateur) ou le circulateur seul suivant la T° de l'eau.

    Si d'autres questions sont utiles, ne pas hésiter.

    Bonne journée à tous
    La précipitation est mauvaise conseillère

  9. Publicité
  10. #7
    trebor

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Bonsoir,

    Constatation avec 50°C de température d'eau départ chaudière.
    Hier soir j'ai coupé le gaz à 18 h 30, la T° dans la pièce était de 19,3°C et la T° moy extérieure du jour de 6,16°C.

    Ce matin à 9 h 30 la température dans la pièce était de 15,1°C et dehors de 3°C.
    Soit une perte de 4,2°C en 15 h.

    Avec l'eau de départ à 50°C, cela à duré 4 h pour remonter la T° de la pièce de 15,1 à 19°C soit 1°C par heure.
    Avant de baisser à 50°, donc en étant à 60° en 1 h la T° de la pièce augmentait de 2°C/h, alors qu'il faisait plus froid dehors de 0,2 à 0,8°C ce matin là.

    Aujourd'hui, la T° extérieure moyenne a été de 4,94°C.
    J'ai chauffé de 9h30 à 22 h et la consommation de gaz est de 4,3 m³ de gaz de ville à 11 KWh le m³.

    La consommation de gaz s'est stabilisée pour les 4 dernières heures de chauffe à +/- 280 L/h, la T° ext étant de 5°C et T°int à 19°C.

    Donc si je ne coupe pas le gaz le soir à 22 h à mon couché et le remettre à 9 h au levé, soit pour 11 h, la consommation de nuit serait de 280 L*11 h = 3080 L de gaz pendant mon sommeil.

    Pour accélérer le réchauffement de la pièce, le matin, je vais placer la chaudière à 60°C et la baisser à 50° dés que la pièce aura atteint 19°.

    Pour chauffer avec une basse température 50°C ou moins, il faut de très gros radiateur pour compenser la moindre température de l'eau qui les alimentent.

    Si vous avec la place il faut utiliser de gros radiateur, il ne faut pas hésiter ou alors si vous pouvez installez un planché chauffant c'est encore mieux (l'idéal pour les chaudières basse T°).

    J'ai +/- 5000 W pour 2 radiateurs d'installés pour 92 m³ & 40 m² au sol à chauffer et je ne pense pas pouvoir les alimenter sous les 50°C.
    Et encore moins lorsque le gèle sera présent.

    Il sera difficile de donner des chiffres pour démontrer que chauffer avec 50° est plus économique qu'à 60°C car il y a trop de variations de T° ext , ainsi que le vent, l'humidité et la régulation de la chaudière qui est peu précise car ancienne (18 ans).

    Avec l'électronique pour gérer la régulation sur les nouvelles chaudières, cela doit être bien plus précis.

    Bonne Fêtes de Noël à tous pour demain
    La précipitation est mauvaise conseillère

  11. #8
    yaadno

    Wink Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    bonjour:quand tu dis P=5000w c'est quelle puissance?celle à P50sans doute(soit +50°/à la consigne 20°),mais quand tu passes en sortie 50° la puissance n'est + du tout la même;elle proche de la moitié si je regarde un tableau pour des rad type21 on lit p50=2200W/m2 et P30=1120W/m2;d'ou la nécessité de bien connaitre les déperditions avant d'entreprendre un abaissement de tp;
    cordialement;;
    PS:baisse pas trop quand même,c'est noël.

  12. #9
    trebor

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Bonjour yaadno et autres lecteurs,

    5000 W que j'avais estimé environ est la puissance des 2 radiateurs installés et alimenté à 70° ou plus comme je suppose le donnait le constructeur du radiateur en 1998 date de leurs d'installation.

    J'ai retrouvé leur vrai valeur.
    Un radiateur DEF de L 120 cm x H 70 cm ép 10 cm, ailettes ondulées sur 2 panneaux (2.2) à 3422 W.
    Un de L 80 cm x H 90 cm ép 16 cm, ailettes ondulées sur 3 panneaux (3.3) à 3862 W.

    Alimenté à 70°C la puissance fournie serait de 7284 W et avec 50° (7284/70)*50 = 5203 W max.

    Ce matin j'ai donc mis la chaudière à 60°C et mis le circulateur en position II.
    La T° int est remontée de 15,6° à 19,1 en 1h30, dehors la T° étant de 4,8°C.

    En 1h30 la chaudière à consommé 972 L de gaz de ville, donc un gain de 2 m³ de gaz par nuit actuellement.

    Oui, je suis conscient que je ne dois pas baisser trop et je tiens un œil sur mon hygromètre qui me donne l'humidité relative H.R de 70% actuellement.

    Bien conscient de ne pas aller sous les 15°C la nuit au risque de condenser de l'humidité sur les parois froides de la maison.

    Je reste à 50° avec le circulateur en vitesse II.

    Bonne fêtes de Noël à tous
    La précipitation est mauvaise conseillère

  13. #10
    SK69202

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    3°C en 10h indique une bonne isolation générale. il n'est peut être pas judicieux de couper le chaufage la nuit.
    Ou une grande inertie, auquel cas le chauffage la nuit peut être coûteux.

    1) L 120 cm x H 70 cm ép 10 cm, ailettes ondulées sur 2 panneaux.
    2) L 80 cm x H 90 cm ép 16 cm, ailettes ondulées sur 3 panneaux.
    Avec ce document (PDF) tu devrais pouvoir estimer la puissance émise par tes radiateurs en fonction de la température de l'eau et de la pièce, en cherchant dans les tableaux.
    Le 1 délivre environ 1500W et le 2 délivre environ 1600W, eau à 50°C et pièce à 15°C, 200W/rad de moins quand la pièce est à 19°C, et de l'ordre de 300W de plus quand l'eau est à 60°C et 2400W et 2500W quand l'eau est à 70°C, la pièce toujours à 15°C.


    edit Pas vu ta réponse avant.
    Dernière modification par SK69202 ; 24/12/2016 à 10h56.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #11
    trebor

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Bonjour SK et merci pour ton lien et tes précisions

    J'ai ce lien mais bien moins précis :
    http://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=10961
    La précipitation est mauvaise conseillère

  15. #12
    trebor

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Ou une grande inertie, auquel cas le chauffage la nuit peut être coûteux.


    Avec ce document (PDF) tu devrais pouvoir estimer la puissance émise par tes radiateurs en fonction de la température de l'eau et de la pièce, en cherchant dans les tableaux.
    Sur ce lien, je lis que le type de radiateur 3.3 H ( 3 panneaux et 3 ailettes avec habillage ) perd 7% de puissance de chauffe avec son habillage

    Si en plus de cela ( allez y jeter un œil ) les ailettes sont remplies de peluches "nounoue" et poussières, c'est encore bien pire ainsi qu'en déposant des objets sur le dessus qui freine ou bloque la diffusion de chaleur.

    Une fois par an, ça ne leurs fera pas de tord d'être nettoyé,........après les fêtes

    Si un de mes radiateurs devait être remplacé, j'installerai le plus puissant de type 3.3 ayant une surface max installable.

    J'ai lu qu'il serait possible de ventiler afin d'augmenter leur diffusion de chaleur ?

    Est-ce un ventilateur ayant la longueur du radiateur et qui se placerait en dessous ?

    Quelques images ici :
    https://www.google.be/search?q=venti...iw=887&bih=502
    La précipitation est mauvaise conseillère

  16. Publicité
  17. #13
    behache

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Bonjour et bon noël à Tous
    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Il sera difficile de donner des chiffres pour démontrer que chauffer avec 50° est plus économique qu'à 60°C car il y a trop de variations de T° ext , ainsi que le vent, l'humidité
    C'est bien mon avis !
    La théorie veut que le rendement d'une chaudière HR soit meilleur au fur et à mesure que la température du foyer baisse :
    - Brûleur en marche, plus le gradient de T° entre les " fumées " et l'échangeur est élevé, plus l'échange des calories est facile. Les fumées sont mieux refroidies, elles chauffent moins " les oiseaux " et plus (+) elles participent au réchauffage de l'eau.
    - Brûleur arrêté, le courant de convection de l'air de la chaufferie > foyer > cheminée, qui refroidit la chaudière et de l'eau qu'elle contient est moindre.
    C'est vrai
    - pour les chaudières HT mais aussi pour celles à HR à tirage naturel car bien peu comportent de diaphragme qui obturerait l'évacution (principe du volet de fermeture des bonnes cheminées à foyer ouvert quand elle sont inutilisées)
    et la régulation de la chaudière qui est peu précise car ancienne (18 ans).
    C'est relativement secondaire car elle ne participe pas, dans ton cas ,à la régulation de la T° de ta maison.
    Ce que tu appelles régulation chaudière, moi je l'appelle " aquastat chaudière ".
    La précision d'un bilame électrique, est tout à fait suffisante pour régler la température d'eau, dans la chaudière, sachant qu'il est nécessaire que cet organe comporte une hystérésis (un écart entre enclenchement et déclenchement) de façon à éviter que ceux-cis trop rapprochés soient donc trop fréquents.

    Je te conseille donc de
    - baisser l'aquastat chaudière le plus bas possible au-dessur mini suffisant pour chauffer la pièce la plus froide de ta maison
    peu de risques d'abimer ta chaudière parce que prévue d'origine pour la BT
    et de plus à corps fonte, à priori,pratiquement non corrodable
    - d'éviter les abaissements noctures (à réserver aux habitations passoires)

    Dommage que tu chaudière soit aussi puissante. Une 22kW aurait tourné plus longtemps avec un meilleur rendement qu'une 32 kW à fonctionnement plus intermittant.
    Avec l'électronique pour gérer la régulation sur les nouvelles chaudières, cela doit être bien plus précis.
    Pour simplement régler une fourchette de température de l'eau, l'électronique n'est pas utile.
    L'électronique est surtout intéressante
    - pour les brûleurs à puissance variable
    (à condition que la chaudière n'étant pas surpuissante le régine de puissance mini possible soit inférieur ou peu supérieur aux pertes thermiques de l'habitation)
    - pour devenir le seul régulateur (flamme + ventilateur (+ voire circulateu) + T° ambiante) de l'installation que ce soit en régulation climatique (associée ou non à une régulation thermostatique)
    indispensable pour une chaudière à condensation
    - ou en régulation thermostatique (T° ambiante)
    Sur ce seul point ton " thermostat intérieur électronique pouvant être ajusté pour la bande proportionnelle qui est à +/-1°C ainsi que la période de régulation qui est à 10 min. " fait actuellement presqu'aussi bien !
    Cordialement.

  18. #14
    trebor

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Merci pour tes conseil behache

    Je me demande quel est l'influence de la vitesse du circulateur sur la consommation d'énergie et donc sur le rendement de l'installation ?

    J'ai 3 vitesses de débit, j'ai remarqué que sur le I, les radiateurs n'étaient pas chaud en bas, une fois positionné au II, c'est résolu.

    Trop rapide ne permet sans doute pas au radiateur d'avoir le temps de diffuser la chaleur reçue ?

    10°C d'écart entre l'entrée et la sortie d'un radiateur, est-il un bon compromis, sinon quel est le meilleur écart de T° ?

    Le radiateur le plus éloigné est à +/- 12 m de la chaudière, les tuyaux PER (blanc) sont dans une gaine sous la chape carrelée. https://sc01.alicdn.com/kf/HTB11Ej9H...ER-DE-HAUT.jpg

    Bonne fêtes de Noël à tous
    Dernière modification par trebor ; 24/12/2016 à 15h51.
    La précipitation est mauvaise conseillère

  19. #15
    SK69202

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Lire le calcul de la puissance rayonnée dans le lien, plus le radiateur est chaud plus il est puissant, une grande vitesse du circulateur permet d'avoir un radiateur plus chaud, donc à température d'eau égale, d'avoir plus de puissance émise.

    Si tu as des thermostatiques, l'écart entrée sortie est fortement variable et de toute façon ce n'est pas un truc réglable, l'écart dépend de la puissance émise qui dépend de trop de chose pour que l'on puisse fixer l'écart.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  20. #16
    bouilland2

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    bonjour ,doux ma question du départ

  21. #17
    trebor

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Citation Envoyé par bouilland2 Voir le message
    bonjour ,doux ma question du départ
    Bonsoir bouilland2,

    J'ai répondu au message #3

    Citation Envoyé par bouilland2 Voir le message
    bonsoir ,a tu une pompe de chauffage a débit variable ou pompe ordinaire

    Bonsoir,
    Tu veux dire le circulateur d'eau ?
    Si oui, elle est en position I sur III

    Actuellement j'ai mis en II.

    A+
    La précipitation est mauvaise conseillère

  22. #18
    bouilland2

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    désolé du retard mais je suis partie en famille pour noël et je n'ai pas pu répondre ???? http://blog.elyotherm.fr/2013/08/pou...ctronique.html

  23. Publicité
  24. #19
    trebor

    Re : Température de départ d'eau idéale d'une chaudière ?

    Merci pour ce lien, je ne connaissais pas.

    Mes vannes sur les deux radiateurs sont ouvertes à fond car le thermostat est au centre de la pièce.

    Le circulateur ne fonctionne pas en continu, c'est le thermostat ou la chaudière qui décide de le démarrer et de l'arrêter.

    Donc pour mon cas, ce circulateur électronique ne me réduira pas (sauf erreur de ma part) la consommation d'énergie ?

    Dés que le brûleur démarre, le circulateur fait de même et parfois le circulateur continue malgré que le brûleur soit arrêté.

    Le brûleur démarreur à environ 40° et stop à 50°C et la température continue de monter vers 70°C au corps de chauffe et reste dans cet état en attente que le thermostat active le circulateur.

    Pendant ce temps, s'il y a du vent assez fort, le tirage de la cheminée aspire de la chaleur hors de la chaudière

    Là, les concepteurs auraient pu trouver une solution afin de fermer la sortie ou isoler la chaudière de la cheminée lorsque celle-ci est arrêtée.
    Conscient que c'est délicat d'agir à cet endroit, c'est ainsi et on n'y peut rien, c'est la sécurité d'abord.

    Bonne soirée de Noël à tous.
    La précipitation est mauvaise conseillère

Discussions similaires

  1. Température idéale de ballon ECS ?
    Par mathieu_77 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 22
    Dernier message: 29/01/2017, 16h06
  2. Temperature depart chaudiere basse temperature
    Par WIL68 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/09/2009, 10h10
  3. Règle température exterieur / depart chaudiere
    Par WILL57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/11/2008, 09h54
  4. Température idéale de retour de l'eau des radiateurs vers la chaudière en fonte ?
    Par trebor dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/11/2007, 19h41
  5. Température idéale pour un frigo/congel?
    Par Darth dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/01/2007, 08h48
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...