Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Fabriquer un poele "turbo" couplé à une chaudière fuel



  1. #1
    Lasemainesanglante

    Fabriquer un poele "turbo" couplé à une chaudière fuel


    ------

    Bonjour, je découvre ce forum qui me semble bien être le bon endroit pour poser toutes les question qui me préoccupent en ce moment
    Alors voilà, j'ai envie de me construire un poele de type turbo afin de pouvoir faire autre chose de mes chutes de bois et copeaux (je suis luthier) que de les jeter...
    Si en plus ça peut me permettre de réduire ma consommation de fuel, c'est Bysance.
    J'envisage donc de fabriquer ce poele, de lui adjoindre un serpentin tout autour, d'isoler le tout et de brancher le serpentin sur le circuit d'eau de mes radiateurs (en série avec la chaudière fuel donc). Un peu sur le modèle des chaudières Deom (http://rocles03.free.fr/deom/pag_chaudiere.htm)
    Plusieurs questions, en quoi faire le poele lui même? J'avais pensé à souder ensemble deux bonbonnes de gaz dont j'aurais découpé le fond pour une et le haut pour l'autre et pratiqué les ouvertures necessaires, ce qui me permettrai d'obtenir un poele de hauteur suffisante pour que le serpentin ait un maximum de surface de contact.
    Seulement voilà, on m'a déconseillé l'usage des bonbonnes de gaz (paroi trop fine). Qu'à cela ne tienne, je demanderais à un metallo de fabriquer le corps du poele mais quel acier serait le plus adapté?
    Puis-je brancher le conduit de cheminé sur la cheminée de la chaudière fuel?
    Comment déterminer les diamètres optimales des trous pour l'évacuation des fumées ainsi que l'admission d'air?

    -----

  2. #2
    pef

    Re : Fabriquer un poele "turbo" couplé à une chaudière fuel

    ici, ca commence à se mettre en route...

    http://www.systemed.fr/forum/forum_p...419&PN=1&TPN=1

  3. #3
    chatelot16

    Re : Fabriquer un poele "turbo" couplé à une chaudière fuel

    pour ne pas faire soufrir l'acier du foyer je prefere faire le foyer en beton refractaire

    le beton refractaire est peu isolant , meme avec 10 cm d'epaisseur il y a beaucoup de chaleur qui passe a travers , donc il est bon de le couler dans un truc en ferraille : la forme cylindrique est bonne car au moins il n'y aura pas de fissure dans les coins

    un serpentin en cuivre ou en fer peut etre soudé sur la cuve cylindrique mais ne recuperera pas toute la puissance du foyer : c'est aussi bien : le foyer restera assez chaud pour bien bruler nimporte quoi

    c'est le beton refractaire qui supporte la chaleur : la feraille de la cuve n'a plus besoin de qualité particuliere

    la fumé tres chaude qui sort de ce fourneau doit etre envoyé a l'entrée bruleur de n'importe quelle chaudiere a fuel qui servira d'echangeur recuperateur de chaleur

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 23h12
  2. debutant : FABRIQUER une BOITE A RYTHMES basique."hardware"
    Par vad44 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/03/2008, 12h41
  3. Une "couleur", "race" unique dans 50 000 ans?
    Par leradinmasqué dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/12/2006, 11h26
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...