Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

les céréales et leur valorisation chauffage



  1. #1
    1maxdenr

    les céréales et leur valorisation chauffage


    ------

    Bonjour à tous, je travaille actuellement sur l'utilisation des céréales en tant que combustibles sur une chaudière REKA. J'étudie leur combustion et les différentes forces et faiblesses de chacun. L'utilisateur a notamment utilisé du blé de l'orge des tourteaux de colza et de tournesol. Cependant des zones d'ombres planent sur mon étude. En effet les valeurs des PCI et de la densité des différents céréales sont très difficilement trouvable et je me permet de vous interpeller afin d'avoir de l'aide sur ces valeurs. De plus j'aimerai bien comprendre pourquoi, scientifiquement parlant, la combustion du blé donne du mâchefer? Celle de l'orge donne une poudre blanchatre, est ce dû au glucide le composant? Voila en esperant avoir des réponses, j'inaugure mon premier sujet de forum. Merci a tous et à bientot!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite19431173

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Message déplacé.

  4. #3
    Patrick222

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Bonjour,

    Tu peux t'adresser chez HS France, ils ont une plaquette avec les différentes valeurs, car ils vendent une chaudiére polycombustible......
    Mais Reka doit aussi pouvoir......

  5. #4
    1maxdenr

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Malheuresement nos amis constructeurs ne souhaite pes m'indiquer pourquoi, scientifiquement parlant, le blé dégage du mâchefer lors de sa combustion et pourquoi je me retrouve avec de la poudre blanche avec l'orge! Les valeurs des PCI changent selon les sources alors je ne sais qui croire!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    Patrick222

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Alors voir du coté du CIRAD où du CEMAGREF à Montpellier, je crois qu'ils ont fait des recherches..............

  9. #6
    jaguar15

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    je crois que l'orge est beaucoup plus riche en sillice que le ble ou triticale, pour cela qu'il y a moins bonne combustion et plus de machefer.
    le ble est aussi un peu plus acide que le triticale car plus riche en proteine
    apparement en fesant un petit apport de chaux , il n'y a plus de probleme de machefer qui devient tres frillable est brule beaucoup mieux.
    Peut etre en ajoutant un peu d'huile vegetal , cela ameliorerait la combustion et le rendement si quelqu'un a tester ? merci d'avance
    je suis agriculteur produisant mes cereales , je viens de commander une energie systeme.

    a bientot

  10. Publicité
  11. #7
    jouceti

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Bonjour,
    La production de machefers au cours de la combustion de céréales est dans certains un gros problème. C'est le cas pour un de mes amis qui a du mal à faire fonctionner sa chaudière (ENERGIE SYSTEME 80 kW). J'ai auussi entendu parler de ce problème pour d'autres marques de chaudières ( HS Multi heat, REKA..)
    J'essaye de comprendre le principe de formation de ces machefers pour pouvoir les éviter et j'en suis arrivé ici dans ma recherche:
    - les machefers sont liés à la température de fusion des cendres qui varie selon la céréale, avec par ordre croissant le blé et le tritical (800 °C), l'orge, l'avoine,
    - la production de machefers est influencée par la nature du terrain de culture: elle est moins importante avec des céréales cultivées sur des terrains acides (calcaire) que sur des terrains basiques,
    - l'ajout de chaud au combustible permet de limiter la formation de machefer : chaud vive ou éteinte, dans quelle proportion: 1 pour mille, 1 % ou plus?
    - le brassage du tas de braises et des cendres incandescentes est-il efficace et à conseiller?
    - le fonctionnement continu est-il à privilégier à un fonctionnement intermitant "marche-arrêt" ?

    Je suis demandeur de tout avis, retour d'expérience, résultats de test pouvant aider à résoudre ce problème.
    On pourra parler après du deuxième problème qui est la corrosion dans certain cas.

    Merci par avance et à bientôt

  12. #8
    Darth

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    salut

    Je possède une Reka, je n'ai pas encore brûlé de céréales car j'ai eu l'opportunité d'avoir des plaquettes en grande quantité, par contre mon chauffagiste m'a vivement conseillé de brûler des céréales car visiblement cela marche trés bien sur les chaudières qu'il a installé chez des agriculteurs. Le machefer ne semble pas poser de problèmes si la chaudière est conçue pour ca, j'ai un foyer avec des grilles mobiles qui décollent le machefer qui se forme dessus, de plus elle est régulée, le feu ne s'éteint jamais, sa puissance est simplement réduite.

    sur le site de Reka tu as un tableau avec des données sur les combustibles:
    http://www.reka-france.fr/index.php?...d=18&Itemid=40
    si ca peut t'aider...
    il parlent aussi de brûler du colza pur, mais préconisent de le mélanger avec des céréales à 50%, peut être une solution contre le machefer?
    il est possible aussi de brûler des granulés de céréales (aliment pour bêtes), ca semble bien marcher.

    je compte faire des essais en céréales avec la mienne, mais j'attends la fin de l'hiver, j'ai pas envie de bricoler en période froide.
    Chaudière biomasse 10kw plaquettes, cereales, granulés

  13. #9
    bellin

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Je viens de changer de fournisseur de pellet et je découvre au bout d'un an de fonctionnement du machefer dans mon cendrier.Je pense qu'il faut changer le réglage (arrivé d'air ) sur une chaudière de marque Hertz

  14. #10
    momomo

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Citation Envoyé par Darth Voir le message
    salut

    Je possède une Reka, je n'ai pas encore brûlé de céréales car j'ai eu l'opportunité d'avoir des plaquettes en grande quantité, par contre mon chauffagiste m'a vivement conseillé de brûler des céréales car visiblement cela marche trés bien sur les chaudières qu'il a installé chez des agriculteurs. Le machefer ne semble pas poser de problèmes si la chaudière est conçue pour ca, j'ai un foyer avec des grilles mobiles qui décollent le machefer qui se forme dessus, de plus elle est régulée, le feu ne s'éteint jamais, sa puissance est simplement réduite.

    sur le site de Reka tu as un tableau avec des données sur les combustibles:
    http://www.reka-france.fr/index.php?...d=18&Itemid=40
    si ca peut t'aider...
    il parlent aussi de brûler du colza pur, mais préconisent de le mélanger avec des céréales à 50%, peut être une solution contre le machefer?
    il est possible aussi de brûler des granulés de céréales (aliment pour bêtes), ca semble bien marcher.

    je compte faire des essais en céréales avec la mienne, mais j'attends la fin de l'hiver, j'ai pas envie de bricoler en période froide.
    Pour bruler des céréales , il faut avoir des terres agricoles cultivables et on peut comprendre qu'en cas de surproduction et seulement en cas de surproduction, on en soit réduit à valoriser cette surproduction en la transformant en combustible. Cependant il faut prendre en compte la méconnaissance de la toxicité des fumées rejetées après combustion (comme pour les huiles) surtout pour les céréales non issues d'une agriculture conventionnelles et la corrosion rapide des éléments du foyer de la chaudiere.Il existe certainement d'autres solutions pour valoriser des terres soit par la plantation de variétés de bambous , roseaux qui ne demandent pas de plantations annuelles et peu ou pas de pesticides et engrais tout en produisant d'excellents pellets.Enfin il reste aussi la possibilité de planter des forêts pour les générations futures quand les autorisations sont accordées.
    momo63

  15. #11
    momomo

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Citation Envoyé par momomo Voir le message
    Pour bruler des céréales , il faut avoir des terres agricoles cultivables et on peut comprendre qu'en cas de surproduction et seulement en cas de surproduction, on en soit réduit à valoriser cette surproduction en la transformant en combustible. Cependant il faut prendre en compte la méconnaissance de la toxicité des fumées rejetées après combustion (comme pour les huiles) surtout pour les céréales non issues d'une agriculture conventionnelles et la corrosion rapide des éléments du foyer de la chaudiere.Il existe certainement d'autres solutions pour valoriser des terres soit par la plantation de variétés de bambous , roseaux qui ne demandent pas de plantations annuelles et peu ou pas de pesticides et engrais tout en produisant d'excellents pellets.Enfin il reste aussi la possibilité de planter des forêts pour les générations futures quand les autorisations sont accordées.
    Il fallait bien lire pour " les céréales issues d'une agriculture conventionnelles" c'à dire le contraire d'une agriculture biologique.Toujours bien se relire avant de...
    momo63

  16. #12
    EdgarP

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Oui c'est pas très durable de bruler des céréales. En bio, il faudrai de grandes surfaces. Pis avec des années comme 2007, heureusement que l'hivers en doux...

  17. Publicité
  18. #13
    castor24

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Brûler des céréales ..
    Ca me rappelle bien qque chose tout ça ... Cultures intensives de l'agriculture conventionnelle avec les ravages qu'on liste maintenant, gros besoins d'énergie, gros débouchés et gros marchés ..
    "La faim, la bagnole, le blé et nous .. " et le chauffage tant qu'on y est ....

  19. #14
    jef8484

    Angry Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    bonjour
    la référence et la réponse à toutes vos questions se trouvent dans ce documen réalisé par l'ademe
    http://www.ofme.org/bois-energie/doc...n_cereales.pdf
    un second documment intéressant aussi pour trouver toutes les reponses:

    http://www.trame.org/maj/_files/uplo...ombustible.pdf

    Je suis equipé avec une chaudière Reka polycombustible et je brule des déchets de céréales: ça vaut rendu 50 €/t alors que des granulés de bois sont à bientôt 300€.... le calcul est vite fait

    bonne continuation et évitez de refaire les études que les autres ont déjà fait

  20. #15
    jef8484

    Re : les céréales et leur valorisation chauffage

    Citation Envoyé par castor24 Voir le message
    Brûler des céréales ..
    Ca me rappelle bien qque chose tout ça ... Cultures intensives de l'agriculture conventionnelle avec les ravages qu'on liste maintenant, gros besoins d'énergie, gros débouchés et gros marchés ..
    "La faim, la bagnole, le blé et nous .. " et le chauffage tant qu'on y est ....
    on ne parle pas forcément de bruler des céréales pures mais des déchets decéréales qui se trouvent après le triage dans les silos et quand les agriculteurs amènent leurs récoltes à la coopérative.
    Evitez de répéter toujours la même chose sur l'agriculture intensive.. ce ne sont que les images d'Epinal... ou alors le café du commerce... où pire la pensée unique de TF1

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 28/11/2007, 09h43
  2. Recherche sur les procédés de valorisation de la matière organique
    Par kheoz dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/09/2007, 16h01
  3. chauffage aux cereales
    Par jaguar15 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/03/2006, 08h49
  4. Les cereales
    Par Marvina dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/07/2005, 15h58
  5. les cereales pas si bonnes que ca ?
    Par Yoyo dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 12
    Dernier message: 21/11/2003, 21h15
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...