Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Isolation phonique fenêtre coulissante




  1. #1
    florinus

    Isolation phonique fenêtre coulissante

    Bonjour à tous

    Nous avons acheté une maison. Son grenier a été aménage en étage d'habitation (suite parentale) par l'ancien propriétaire. Toute la façade du deuxième étage a été équipé en fenêtre coulissante double vitrage.
    Le quartier est assez vivant et quand les gens parlent dans la rue, c'est comme si ils étaient dans notre chambre.

    Vue extérieur du 2ième étage
    vu facade.jpg


    J'ai regardé de plus près.
    Déjà de l'intérieur, les raccords (mais il n'y en a pas partout) avec le cadre de fenêtre sont en plâtre et / ou enduits rebouchages uniquement.
    20180606_114402.jpg
    20180606_114432.jpg

    En extérieur, il n'y en pas. il y a bien un espace d'un millimètre entre le cadre et le mur
    20180606_115342.jpg



    En dessous des fenêtre, il y a un espace d'au moins 4-5 centimètres comblé avec de la mousse expansive (qui s’effrite).
    20180606_114450.jpg

    Au dessus du cadre, il y a une poutre (pas de joints). Et entre cette poutre et la poutre du toit, il y a aussi un espace de 4-5 centimètres. Par endroit c'est comblé avec des cales en bois (non jointé ou sans enduit). Et a certains endroit, c'est vide.










    Et encore au dessus, il a y une couche de panneau / plaque (en fibre de quelque chose) juste en dessus des tuiles. Les troues entre la structure en bois sont vides.




    Je me suis dit que pour gagner en confort, il fallait boucher tout ça.
    Par contre, que faut-il utiliser?
    Pour les raccords / joints entre le cadre et les murs intérieur et extérieur, je pense que l'utiliser un joint mastic silicone ferait l'affaire.
    Pareil a la limite entre le bois et le cadre.

    Par contre pour les espace plus gros, la je suis perdu. La mousse expansive n'est pas assez dense j'imagine.
    Donc ça serait ciment ou mortier?

    -----

    Dernière modification par florinus ; 06/06/2018 à 14h35.

  2. Publicité
  3. #2
    Larzacien

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    bonjour, Cette maison doit avoir quelques années, et n'a pas l'air d'avoir les murs isolés. Il faudrait voir ce qu'il y a sous les combles. Le toit est en fibro-ciment, et contient très probablement environ 10% d'amiante. Mais tant qu'on n'y touche pas, pas de risques.

    Boucher les alvéoles des plaques ondulées ne servirait pas à grand chose, même si on trouve de la mousse à la forme de ces ondulations.

    La mousse expansive ce n'est pas terrible, ensuite ça gonfle et ça peut détériorer en forçant.

    Peut-être qu'une isolation par l'extérieur avec un isolant qui coupe aussi le son améliorerait les choses, et aussi il faudrait pouvoir bien isoler jusqu'au bord du toit à l'intérieur.

    Sinon pour les fenêtres coulissantes elles même vous pouvez vous inspirer de ceci, même si tout ne passe pas par les fenêtres elles même :

    https://www.youtube.com/watch?v=Z3uKNwpCK58
    Dernière modification par Larzacien ; 06/06/2018 à 14h54.

  4. #3
    TioChanclas

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    Bonjour Florinus,

    à votre place, j'envisagerais de déposer les fenêtres, pour faire impeccablement ce qui a été bâclé... Puis je remettrais les fenêtres : coût de l'opération = sueur et isolation...


  5. #4
    florinus

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    Oui, la maison est ancienne (avant 1950), situé dans un quartier historique. J'ai oublié de dire, au dessus du fibro-ciment, il a aussi un toit de tuile.
    Tous les murs de la maison on été doublé de l'intérieur avec du placo + isolant.

    Je suis conscient que vu l'age de la maison et la façon dont les travaux ont été fait, il va falloir prévoir surement un gros chantier.
    Sauf que pour le moment, je n'en ai pas les moyens.

    Je me suis dis qu'en isolant le cadre intérieur et extérieur avec du mastic silicone, je gagnerai un peu.

    Après, je reste surtout autour de la fenêtre. L'espace de la plaque ondulée, de toute manière je peux difficilement y accéder. Donc, je ne compte rien faire.
    Par contre pour le bas du cadre de la fenêtre, cette mousse ne sert à rien. Il faudrait la remplacer. Ou au moins mettre quelques choses devant. Mais U
    Et pour le haut du cadre, il y a carrément des trous.

  6. #5
    florinus

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    Bonjour Florinus,

    à votre place, j'envisagerais de déposer les fenêtres, pour faire impeccablement ce qui a été bâclé... Puis je remettrais les fenêtres : coût de l'opération = sueur et isolation...
    Je ne suis hélas pas capable de réaliser de tel travaux tout seul.
    C'est envisagé mais dans un temps futur.
    La je cherche une solution rapide pour gagner en confort, conscient que cela ne sera pas non plus le top du top qu'un changement ou dépose / repose de fenêtre.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    TioChanclas

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    Re,

    alors un système type lambris+isolant est probablement l'alternative provisoire la plus simple et la moins chère... Facile, pas cher, efficace.

  9. #7
    florinus

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    Re,

    alors un système type lambris+isolant est probablement l'alternative provisoire la plus simple et la moins chère... Facile, pas cher, efficace.
    Euh, désolé, je ne vois pas cela a quoi ca correspond. Pouvez vous m'en dire plus?

  10. Publicité
  11. #8
    TioChanclas

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    Au lieu de faire un placo + polystyrène, vous faites une isolation thermique et un parement en lambris...

  12. #9
    florinus

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    L'isolation thermique est déjà faite et assez efficace (placo + laine). Testé cet hiver et pas de murs ni plafonds froids. La, je suis vraiment sur l'isolation phonique.

    Après, voila, je ne suis pas assez "pro" pour faire ca tout seul. Et je n'ai pas le budget pour faire appel a un artisan, que cela soit de la dépose de fenêtre ou de refaire le doublage des murs.

    Je recherche plutôt une ou des solutions rapides à court terme, plus proches du bricolage que la mise en place d'un chantier de rénovation. Je suis conscient que ca sera assez précaire et que l'on ne fait pas des miracles avec du rafistolage et un budget ultra serré.

    Est ce que jointé + mousse dans les rails et remplacer la mousse par du ciment / mortier aura un effet quelconque (meme 5 décibels, je prends )

  13. #10
    agitateur

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    En admettant que la superficie des superficies "trouées" ( vrai trou d'air ou mousse PU ) représente quelques % significatifs de la superficie totale du pur frontal vers la rue ( disons au moins 2 ou 3 % ):
    - oui, il peut être utile d'apporter du "lourd" pour combler ces trous. Le lourd, c'est donc plus du mortier que de la mousse. Ca coûte rien, donc autant commencer par celà, mais on ne peut préjuger du résultat.
    - attention à la perf phonique du vitrage. Quelle est le % de la superficie vitrée donnant sur la rue, rapport à la superficie totale du mur sur la rue ? Un double vitrage symétrique a une perf' phonique proche de zéro à la fréquence de 200 Hz environ. Boucher et doubler les trous n'y changera rien, seul un changement du vitrage ( pour un double assymétrique phonique ) pourra jouer.

    Sinon:
    Quitte à jouer dans les travaux "un peu lourd" et donc..."un peu cher"....dans le cadre d'une façade sur rue passante, le meilleur rapport qualité prix est sans conteste le principe de la double fenêtre ( si bien sûr le mur en lui même a une capacité d'affaiblissement sonore assez satisfaisant. La 2eme fenetre peut être en simple vitrage un peu épais, ça ira bien.

  14. #11
    florinus

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    Les fenêtres (cadres + vitres) occupent +/- 50% de l'espace du mur. Je vais essayer de trouver une référence sur ces menuiseries et voir si c'est asymétrique ou pas.
    Est ce qu'il existe un moyen a l'oeil de nu de voir si ça l'est ou si ça ne l'est pas?

    Habitant dans le sud de la France et dans un secteur sauvegarde, pas sur que la double fenêtre soit acceptée.

    Bon, je vais me lancer dans les devis, je n'ai pas le choix. Meme si je ne fais pas les travaux de suite, ca me donnera une idée.
    Du coup, les entreprises comme KparK, Art et Fenêtres, Lapeyre, c'est fiable? Ou il vaut mieux prendre un artisan local?

  15. #12
    Larzacien

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    bonjour, Le polystyrène est un bon isolant thermique, mais du point de vue phonique, c'est zéro. La laine de roche est l'isolant courant, qui est le meilleur phoniquement.

    Il faudrait faire recouvrir proprement tous ces morceaux de poutres ou autres en bois qu'on voit à l'extérieur, car ça laisse passer le bruit par tous les ajouts. Et mettre plus ou moins d'isolant laine de roche. Mieux vaut que ce soit bien abrité de la pluie.

    Il faudrait être un très bon bricoleur pour faire cela proprement. Je m'étonne que dans un site classé, on ait laissé faire ces bricolages approximatifs.

    Ne pas s'emballer pour les fenêtres, faire d'abord le reste, pour voir ce que ça donne.

    Pour les fenêtres vous pouvez essayer de faire le système de la vidéo ci-dessus, ça coûte pratiquement rien.

    Mieux voir un ou deux bons artisans, les autres ne penseront qu'à tout virer pour vendre du neuf très cher. Et c'est dommage de virer ces fenêtres.

  16. #13
    florinus

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    Je pense en effet que ces travaux ont été fait sans autorisations.

    Nous allons réfléchir a une action en justice, car ce n'est pas notre première mauvaise surprise.
    Il était impossible de ne pas etre au courant de cet état...
    Dernière modification par florinus ; 07/06/2018 à 13h06.

  17. #14
    agitateur

    Re : Isolation phonique fenêtre coulissante

    la laine n'apporte pas d'isolement phonique, c'est juste une solution d'amortissement qui a du sens dans une paroi composite complexe. Mais boucher un trou simplement ( sans masse en complément ), ça ne marche pas plus avec avec du PU ou de la laine. C'est zéro dans les 2 cas.

    Trous mis à part, en considérant qu'avec "peu" de frais ils peuvent être bouchés convenablement ( avec de la "masse", du lourd, donc plutôt du mortier ), reste le 50% de superficie de vitrage. Ca veut dire que la performance globale de la façade sera très proche de celle du vitrage, assurément plus faible que la perf du mur. Et comme dit, un vitrage double symétrique standard, c'est nul à certaines fréquences. En plus, en coulissant, les joints sont structurellement mauvais en général.

    Il n'y a pas de fabricants / revendeurs de vitrages meilleurs que d'autres. Ils ont tous un catalogue large, et il suffira de faire le bon achat, sans attendre trop de conseils pertinents de leurs parts sur le sujet phonique. Donc double assymétrique phonique, point.

Discussions similaires

  1. conseil fenêtre isolation phonique
    Par aloufalo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/10/2015, 16h28
  2. Isolation phonique fenêtre ... mais par l'intérieur !
    Par Pigibus dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 23/09/2014, 19h24
  3. Isolation phonique volet roulant et fenêtre
    Par mcdeluxe62 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/03/2013, 19h05
  4. optimiser l'isolation phonique d'une double fenetre
    Par shadok38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/10/2008, 13h00