Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

rénovation maison ancienne / isolation et chauffage



  1. #1
    Loutraki

    Question rénovation maison ancienne / isolation et chauffage


    ------

    Bonsoir,

    Je suis tombée sur ce chouette forum en cherchant des informations pour notre projet de rénovation et suis preneuse de vos conseils.
    Nous habitons une maison ancienne (murs qui doivent dater du 18e siècle ou début 19e, on n'a pas eu l'info), c'est notre habitation principale, en campagne. On a acheté il y a deux ans et n'avons fait aucun travaux pour l'instant. Les différents précédents propriétaires ont fait pas mal de choses, mais souvent soit en bricolant eux-mêmes (pas toujours très bien), soit en faisant appel à des bricolos probablement pas très chers mais pas très carrés non plus. Globalement, la maison est agréable mais là nous souhaitons améliorer l'isolation et le chauffage.

    Contexte : maison d'environ 150 m2, murs en pierre très épais dont les joints ont été cimentés, murs avec du placo et 5cm de polystirène ou cimentés (ouch)
    en bas : une grande cuisine avec un poêle hydro à bois, une entrée avec cage d'escalier, petits toilettes glacés, petite pièce avec chauffe-eau, salon dans une ancienne étable avec un petit poêle à bois
    en haut : trois chambres, une salle de bains
    un peu plus haut : des combles qui servent de mini-grenier, il y a 8 cm de laine de verre sous le plancher de ce grenier
    toiture : en tuiles, qui est à refaire très bientôt (oui, on a dû bâcher car des tuiles sont tombées cet hiver)

    Voilà : donc en gros, l'hiver, il faut tout le temps mettre de la bûche et le matin, cela descend à 10 degrés dans la cuisine et 12 dans les chambres. On complète donc actuellement par un petit radiateur électrique dans une des chambres et par un autre petit soufflant dans la salle de bains.
    Nous avons donc d'abord pensé à changer notre poêle à bois hydro (qui en plus nous donne du mal : on peine à entretenir un feu correct alors qu'avec le poêle du salon, on s'en sort très bien) par un poêle à granulés et avons eu des devis (qui se tiennent, on en a pour 6000 euros à peu près).

    Entre temps, la réparation / réfection de la toiture est devenue urgente. Quand nous sommes allés voir des conseiller énergie pour monter les dossiers d'aide, on nous a conseillés de plutôt en profiter pour isoler la maison par le toit (en sarking), ce qui nous ferait un bouquet de travaux : isolation toiture par l'extérieur avec remplacement de nos vieux vélux, poêle à granulés, VMC (on n'en a pas).

    En faisant quelques recherches sur les poêles à granulés, j'ai peur que finalement cette solution ne soit pas celle qui nous corresponde : il serait dans la cuisine et le bruit du poêle va nous déranger, cela nous coûtera plus cher en granulés et entretien, l'électronique a l'air très sensible. Le système de radiateurs que nous avons fonctionne correctement (il n'est pas monté de manière optimale selon le chauffagiste qui est venu faire le devis mais ça chauffe), notre problème, c'est que nous n'arrivons pas à maintenir un feu correct assez régulièrement. Je me demandais donc s'il ne valait pas mieux partir sur une pompe à chaleur ou sur une chaudière à bois.

    Côté isolation, pour la toiture, je n'ai que des devis avec de la mousse polyuréthane (les artisans que j'ai contactés me déconseillent une autre matière car cela alourdirait trop le toit de la maison), ce qui ne nous convient pas pour le déphasage. J'ai aussi un peu peur que cela change beaucoup l'aspect de la maison (mais j'ai peut-être tort). Nous nous demandons donc s'il ne vaut mieux pas isoler par l'intérieur les murs et les combles.

    Auriez-vous des conseils/propositions à nous donner?

    Options chauffage : 1) poêle à bois du salon + chaudière à bois que l'on mettrait près du chauffe-eau et on ajoute un radiateur dans la cuisine (pas de devis encore mais je sais pas si c'est pertinent)
    2) poêle à bois du salon + pompe à chaleur et on ajoute un radiateur dans la cuisine (pas de devis encore mais je sais pas si c'est pertinent))
    3) poêle à bois du salon + poêle à granules dans la cuisine : devis autour de 6000 euros
    4) poêle à bois du salon + un autre poêle à bois hydro plus performant (pas de devis encore mais je sais pas si c'est pertinent)

    Options isolation :
    1) toiture avec sarking (deux devis aux alentours de 30 000 euros, sans le sarking on doit être à 17 000 euros)
    2) murs et combles (pas de devis encore)
    Et il faudra que nous ajoutions une VMC (nous n'en avons pas mais en même temps cela respire de partout actuellement), je ne sais pas combien ça coûte

    Côté budget, on veut bien faire (que ce ne soit ni dangereux, ni moche) mais devons être raisonnables. Je ne crois pas que nous pourrons tout faire financièrement et nous aurons besoin de faire des dossiers d'aide (mais là, ça nous oblige à avoir une très bonne isolation).
    Côté mode de vie : pour nous 17-18 partout, c'est bien. On veut bien gérer du bois mais là on passe trop de temps à allumer le feu et à le gérer (et à désencrasser / tout relaver à cause de la suie). On manque de temps car nous travaillons à l'extérieur et ne sommes pas trop bricoleurs...
    Merci beaucoup pour vos conseils : nous sommes en pleine réflexion et c'est un peu compliqué pour nous de s'y retrouver !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cornychon

    Re : rénovation maison ancienne / isolation et chauffage

    Citation Envoyé par Loutraki Voir le message
    Bonsoir,
    Contexte : maison d'environ 150 m2, murs en pierre très épais dont les joints ont été cimentés, murs avec du placo et 5cm de polystirène ou cimentés (ouch)
    en bas : une grande cuisine avec un poêle hydro à bois,

    Entre temps, la réparation / réfection de la toiture est devenue urgente. Quand nous sommes allés voir des conseiller énergie pour monter les dossiers d'aide, on nous a conseillés de plutôt en profiter pour isoler la maison par le toit (en sarking), ce qui nous ferait un bouquet de travaux : isolation toiture par l'extérieur avec remplacement de nos vieux vélux, poêle à granulés, VMC (on n'en a pas).
    !
    Bonjour,
    Pour éviter que la maison ne se dégrade, le bouquet de travaux que propose le conseiller Energie me semble pertinent.
    A ta place, pour avoir bien chaud sans se ruiner, je chaufferais uniquement la grande cuisine avec un poêle à bois ou à granulés.
    Grande cuisine devenue pièce de vie.

    Pour les chambres, avec de bonnes couvertures, le chauffage est inutile. Un radiateur électrique en cas de maladie ou autres occasions exceptionnelles.
    Pour l'eau chaude, un petit chauffe-eau électrique.
    La toilette quotidienne se fait devant l'évier.

    Si tu as les moyens, il faut voir un entrepreneur sérieux de ta région, qui vas tout refaire à neuf.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  4. #3
    Larzacien

    Re : rénovation maison ancienne / isolation et chauffage

    bonjour, Il serait utile de connaître le climat de la région surtout lorsqu'on parle de chauffage.

    Une pompe à chaleur c'est valable dans une maison très bien isolée, et dans une maison ancienne, elle risque d'avoir du mal, et les économies ne seront pas au rendez vous.


    Y a-t-il des radiateurs de chauffage central répartis dans toute la maison ?

    ça doit faire un certains temps que l'isolation avec le placo isolant a été faite, sinon ils auraient mis un peu plus épais. Cependant ce n'est pas neutre.

    Tous les murs donnant sur l'extérieur ont-ils été isolés de l'intérieur ?

    Et les combles ? Y a-t-il de l'isolant partout ? Attention à la campagne, il n'est pas rare qu'il y ait des hottes indésirables, rats mulots et autres, surtout s'ils trouvent de la nourriture pour animaux en libre service, et ils abiment tout.

    quelques photos, donneraient une idée, et il faudrait aussi une vue d'ensemble extérieure tirée avec du recul pour se faire une idée.

    Un plan, même succint, mais indiquant les fenêtres, portes notamment portes intérieures, les conduits de cheminée existants, les radiateurs de chauffage central etc serait très utile aussi.

    A noter que souvent à la campagne, le bois est pas cher, et parfois gratuit si on peut s'en occuper, alors que pour le reste, il faut acheter.

    Combien de personnes vivent dans cette maison ?

    Les pièces habitables sont-elles sur un ou deux niveaux ? Les plafonds sont à quelle hauteur ?

    Pour la VMC, peut-être que dans un premier temps, une hotte à extraction (qui sort l'air dehors) permettrait déjà de ne pas laisser accumuler la vapeur de la cuisine et de ne pas augmenter le taux d'hygrométrie. Et pour la salle de bain, soit on ouvre la fenêtre juste après chaque douche, au moins une heure ou plus (mais en cas de grand froid ou de pluie, on hésite)

    Le bois, ça donne du travail, c'est compliqué, mais ce n'est pas trop cher donc assez bien adapté pour une telle maison, en plus à la campagne.

    Une chaudière à bois qui s'alimente toute seule, c'est très cher.

    Une chaudière à pellets coûte facllement dans les 12000 euros, mais ça fonctionne tout seul, et il y a la conso de pellets qui serait assez importante.

    Le gaz en cuve, ce n'est même pas la peine d'y songer, et le fuel est assez cher bien que ça fluctue, et il n'est plus en odeur de sainteté.

    Il faut bien voir que le plus efficace pour garder les calories, c'est d'arrêter les déperditions par le haut, et il faut essayer d'y mettre 40 cm d'isolant si on peut.
    Prendre un isolant qui dissuade les rongeurs pour éviter qu'ils ne fassent la farandole.

    Le remplacement de fenêtres, ce n'est pas ce qui presse le plus.

    Les maisons isolées par l'intérieur (même si elles n'ont que 15 ans) chauffent assez facilement, puisqu'on ne chauffe pas les murs qui sont derrière l'isolant, mais il faut un chauffage continu, sinon la température retombe vite. Les maisons isolées de l'extérieur sont plus longues à chauffer car le mur parpaings ou pierre prend de la chaleur et les déperditions sont bien ralenties par l'isolation ext. La température retombera moins rapidement, et la température ne baissera pas trop sur une nuit, mais il faudra malgré tout chauffer régulièrement.

  5. #4
    lucienpel

    Re : rénovation maison ancienne / isolation et chauffage

    Bonjour

    <un peu plus haut : des combles qui servent de mini-grenier, il y a 8 cm de laine de verre sous le plancher de ce grenier >

    pour ce point pour minimiser les frais le plus simple serait :
    faire les travaux de toiture bien sur
    transformer les combles en combles perdus en mettant un isolant avec pare vapeur sur le plancher .

    problème : ces combles intéressent ils toute la toiture ou seulement une partie ?

    Chauffage : vous occupez le logement toute la journée , ou vous partez le
    matin et revenez le soir ?

    Cdt

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Loutraki

    Re : rénovation maison ancienne / isolation et chauffage

    Merci pour vos réponses !
    Alors, nous sommes bien conscients qu'il faut isoler mais nous hésitons entre : isoler la toiture par l'extérieur (comme on doit la refaire de toute manière) ou isoler le haut par les combles de la maison. Ce qui m'arrête dans l'isolation en sarking de la toiture, c'est l'isolant en lui-même, le matériau (mousse polyuréthane), mais peut-être ai-je tort de préférer quelque chose qui serait plus naturel (?). J'ai également un peu peur des finitions nécessaires car la toiture sera remontée et épaissie (donc menuiseries à refaire à l'étage et pas mal de petites finitions à l'extérieur que les artisans ont prévues : les deux devis sont cohérents là-dessus), j'aimerais pas que ce soit moche au final... Avez-vous de bons retours sur cette technique et ce matériau d'isolation pour de la rénovation de maisons type fermette?
    Là, nous avons un chauffe-eau électrique, qui fait le job. Côté chauffage, nous complétons par du chauffage électrique dans une chambre et la sdb car nous ne sommes pas tous majeurs et vaccinés ^^. Jusqu'à présent, nous n'avons jamais eu de grosse surprise sur nos factures (par contre on se les caille un peu en cas de grand froid).
    Nous avons un climat océanique : minimum observé -2 l'hiver pas très souvent, max observé 40 l'été pas très souvent non plus. Notre terrain est humide et ombragé, la maison a son entrée vers le sud.
    Larzacien, ok pour la pompe à chaleur, ça ne marcherait pas chez nous.

    Tous les murs donnant vers l'extérieur n'ont pas été isolés avec du placo : en gros ceux de l'étable qui a été rattachée à la maison initiale ne le sont pas, on a la pierre apparente. Je pensais la chauler.

    J'ai fait un petit plan, qui montre un peu comment c'est fichu.Nom : plan.jpg
Affichages : 192
Taille : 171,7 Ko

    Côté bois : on en fait un peu, on achète le reste (à un voisin, pas cher pour le poêle tout simple, chez un pro, un peu plus cher pour l'autre poêle car il faut des 34 et qu'on n'a pas le temps de tout recouper). Je trouve ça très bien le bois, malgré la manutention et c'est pour ça que je me demandais si une chaudière à bois à rechargement manuel ne serait pas la solution (est-ce plus efficace, robuste qu'un poêle hydro?). Au début, j'étais persuadée qu'un poêle à pellets nous donnerait plus de confort mais en réfléchissant, je me demande si ce n'est peut-être pas juste notre poêle hydro qui a trop vécu.

    Là, on est 3 dedans, les pièces habitables sont sur 2 niveaux avec des plafonds d'environ 3m.

    Pour la VMC, la cuisine a une grande baie (énorme pont thermique vu la pose...) et nous n'avons jamais de condensation actuellement, dans la salle de bains à l'étage, ok pour ouvrir le vélux, ça ne me dérange pas. Donc on pourrait s'en passer alors? (cela m'arrangerait).

    Ok, pour l'isolation par l'intérieur, ça correspondrait plus à nos besoins.

    Au niveau de nos besoins, cela dépend : il y a des jours où il y a quelqu'un toute la journée, d'autres non (et en ce cas, faire les deux feux car la température est retombée, quand on rentre, c'est pas très très drôle).

    Lucienpel : en effet, cela ne couvrirait pas toute la surface de la maison, il y a des petits bouts de chaque côté qui ne sont pas accessibles. Cela ne serait peut-être donc pas suffisant?

    Côté isolant, nous étions partants pour mettre quelque chose d'assez naturel (chanvre, fibres de bois ou laine) mais... nous avons en effet de la compagnie dans les combles ou dans le placo. On entend parfois des pas de trotte-menu (mulots ou souris). On a de bons chasseurs de souris mais celles-là sont inaccessibles. Y aurait-il des isolants à éviter dans notre cas?

    Merci en tout cas, pour vos réponses. Ca nourrit notre réflexion !

Discussions similaires

  1. Choix système chauffage rénovation maison ancienne
    Par graouxx dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/10/2018, 14h59
  2. vos conseils svp: rénovation maison ancienne quelle isolation et chauffage ?
    Par xxtian dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/12/2014, 11h03
  3. Maison Ancienne Isolation et Chauffage
    Par caseyjazz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/11/2010, 08h22
  4. Rénovation maison ancienne bocage vendéen:isolation, chauffage...
    Par algabo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/08/2010, 21h34
  5. renovation maison ancienne systeme de chauffage
    Par thule dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 21/03/2010, 18h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...