Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

appel aux pro des cheminées!



  1. #1
    pueblo

    appel aux pro des cheminées!

    bonjour
    j'ai un ami qui a acheté une maison avec 3 cheminées;afin d'installer des poêles il a fait venir un fumiste pour les expertiser
    - la 1 ère ayant servit de conduit à un chauffage à mazout "l'expert" a dit que les fumées de mazout avaient "soufré" les briques et que lui refusait de la gainer
    craignant le risque d'enflamation avec des chaleurs de gaine à 400 °C
    - dans les 2 autres il a estimé que l'écart au feu n'étant pas respectait avec du bois il refuse aussi de les gainer
    en conclusion il a dit à mon ami de les utiliser en cheminée ouverte!!!
    mes questions
    - pour la cheminée 1 est il dangereux de gainer en sachant que le conduit sera ventiler suivant les normes?billes d'aargile?
    - pour les 2 dernières :même question;est ce qu'un conduit gainé,ventilé peut dépassé les 200 °C?
    passer un tubage isolé serait il "la " solution?
    merci
    cordialement

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    simondelateam

    Re : appel aux pro des cheminées!

    bonjour ,

    reponse 1 : ben oui c'est dangereux , ton fumiste te l'as dit , pourquoi en douter?

    reponse 2 : je crois que la garde au feu peut etre contournée sans risque sous certaines conditions avec des conduits isolés(si ça a pas encore changé) , ton fumiste ne t'as rien proposé de ce coté la?

  4. #3
    yakafautcon

    Re : appel aux pro des cheminées!

    Bonjour
    Pour le point 2 il se peut que les chevêtres ne soient pas aux normes ou que des matières inflammables soient à proximité du conduit (bois ...), c'est ce pourquoi il ne s'engagera pas.

  5. #4
    SK69202

    Re : appel aux pro des cheminées!

    pourquoi en douter?
    Parce qu'il dit aussi d'utiliser des cheminées ouvertes, parce qu'il pense à son assurance et que je cherche encore pourquoi des briques soufrées s'enflammeraient.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. Devis
  7. #5
    pueblo

    Re : appel aux pro des cheminées!

    donc dans le cas de la cheminée 1 il n'y a pas de solution? à part détruire le conduit et le refaire?
    il a précisé à mon ami:
    certains vont vous le gainer et mettre des billes en remplissage
    moi je ne le fais pas!
    donc j'imagine qu'il y a des solutions

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Fustigator

    Re : appel aux pro des cheminées!

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Parce qu'il dit aussi d'utiliser des cheminées ouvertes, parce qu'il pense à son assurance e.
    Ce qui est parfaitement logique.

  10. Publicité
  11. #7
    pueblo

    Re : appel aux pro des cheminées!

    c'est quoi cette histoire de soufre et de mazout?

  12. #8
    Fustigator

    Re : appel aux pro des cheminées!

    Citation Envoyé par pueblo Voir le message
    c'est quoi cette histoire de soufre et de mazout?
    Jusqu'en 1976 la teneur en souffre du fuel de chauffage pouvait atteindre 0.5%

  13. #9
    Fumeko

    Re : appel aux pro des cheminées!

    Oui, j'ai déjà entendu parler de cette histoire de mazout. Par contre, je n'ai aucun exemple d'incendie lié à ces dépôts suite à un tubage. Je ne vois pas bien quel serait le risque si le conduit est parfaitement ramoné avant tubage. Bref, admettons.

    400°C dans un tubage, il faut mettre le paquet. En dehors d'un incendie de conduit (jusqu'à 1200°C), il sera difficile d'atteindre les 250°C, ne serait-ce que par la déperdition via le conduit de raccordement. Sur de grosses flambées dans un 10kw, 400°C en sortie de buse, c'est pas évident (sauf à surcharger, méthode chaudière bois, et être en surtirage).

    Donc, avec un tubage isolé type lissflex, et une bonne ventilation haute et basse de 20cm2, à moins d'un gros incendie de conduit, il ne se passera rien.

    Pour les cas des distances au feu, il est utile de rappeler qu'il s'agit de normes, pas de textes de loi. Dans l'introduction du DTU 24.1, il est clairement spécifié que l'artisan peut contourner une norme si il ne peut pas faire autrement, du moment qu'il garantit la sécurité.
    La encore, avec un tubage isolé, sachant que les tests laboratoire ont donné des distances de sécurité de parfois 4cm depuis l'extérieur du tubage, on a de la marge. Le principe est de vérifier que les linteaux bois ne sont pas positionnés dans un piège à calories par exemple, qu'on a bien ventilé le tubage (20cm2 haut et bas) et mis des araignées de centrage. On a aussi ramoné/debistré avant tubage, avec un système rotatif efficace (banissez les hérissons passés 20 fois...).
    Bien entendu, on ne rigole pas avec le ramonage. Avec un tubage isolé bien installé, impossible de mettre le feu à la maison si il n'y a pas d'incendie de conduit. C'est 2 ramonages par an, et ce n'est pas pour rien.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Inserts de cheminees
    Par BILLY2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/11/2009, 16h44
  2. Des cheminées propres
    Par enebre dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 21
    Dernier message: 02/10/2009, 19h15
  3. fumées de cheminées...
    Par medouye dans le forum Chimie
    Réponses: 15
    Dernier message: 28/02/2007, 13h35