Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 91

Chalet bois - Isolation été / hiver



  1. #1
    lobo71

    Chalet bois - Isolation été / hiver


    ------

    Bonjour,

    J’ai fait l’acquisition d’un chalet bois en novembre 2018.

    Voici les caractéristiques principales:
    - Altitude 470m au nord de l'Ardèche.
    - Surface 85m2 habitables sur RdC + combles aménagés.
    Pièces à vivre au RdC, 2 chambres au 1er.

    - Les ouvertures sont à 80% au sud et ouest.
    Au nord, 2 fenêtres de taille très réduites: 1,5m2 en tout.
    Au sud, 1 baie vitrée de 2,40x2,05m.
    - Volets en bois sur toutes les ouvertures sauf la baie vitrée exposée sud.
    - Les murs sont des madriers en sapin (??) de 90mm, sans isolation, surface totale des murs extérieurs 180m2.
    - Toiture: tuiles Sainte Foy, isolant mince de 5mm d'épaisseur environ entre 2 couches aluminium.
    Surface toiture isolée: 75m2
    Surface totale toiture: 110m2 (débords non isolés)
    - Pas de ventilation du type VMC, VMI®: aération par ouverture des fenêtres.
    Aucune trace d’humidité.

    Chauffage:
    J’ai remplacé le poêle à bois + convecteurs par un poêle à granulés.
    Ce dernier est équipé d’une sonde déportée et la température programmée est de 19° au RdC.
    La nuit, maintien à 14°.

    Pour chauffer les chambres, il faut évidemment que les portes des chambres soient ouvertes: la température varie entre 16 et 18°.

    Consommation totale durant l’hiver: 1,5t de pellets - soit environ 600€
    Pas de consommation électrique additionnelle.

    Le confort ressenti en hiver est correct dans l’ensemble des pièces y compris dans les chambres.
    Ce confort est probablement lié également au taux d’humidité qui est de 50%.

    Confort été:
    Durant les pics de chaleur cet été (température extérieure supérieure à 35° allant jusqu’à 41°), le confort n’a pas été du tout au rdv.

    La solution retenue pour rafraîchir en été: fermeture des volets dès le matin et aération maximale la nuit dès baisse des températures extérieures.

    Température le matin dans les meilleures conditions => 22-23°

    Les températures dans les chambres se sont situées entre 29 et 33° dès 15h-16h, et au RdC dans la fourchette 27-30°


    J’ai lu beaucoup de sujets sur ce forum et d'autres, de documentations sur les produits existants et les méthodes existantes.

    J’ai fait effectuer un bilan thermique, et consulter des artisans: je n’ai pas 2 fois la même réponse.
    J’ai des propositions divergentes en terme de choix d’isolant, de méthode d’isolation, de résultat final, ...

    J’hésite à investir des sommes très importantes si le résultat n’est pas au rdv.
    Je ne cherche pas à réaliser un miracle, le choix d’un chalet a des inconvénients, et j’ai fait ce choix en connaissance de cause.


    J’ai donc dans l’idée d’aller par étapes.

    Ma priorité consiste à améliorer le confort*d’été bien plus que réduire les déperditions énergétiques en hiver.


    Ce qui me semble logique, c’est d’insuffler de l’air frais, et d’isoler la toiture.

    Pour le rafraîchissement, je regarde du côté des puits canadien avec éventuellement l’aide de l’eau: j’ai prévu de récupérer l’eau de pluie.

    Pour la toiture, en ITI, je peux ajouter une isolation de 120mm entre les chevrons.

    Je ne pense pas que l’isolation des murs extérieurs soient dans un premier temps la priorité.

    Vos conseils sont les bienvenus.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Mickele91

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par lobo71
    J’ai fait effectuer un bilan thermique
    Qu'est-ce que tu appelles un..."bilan thermique" ?...

    Citation Envoyé par lobo71
    Je ne pense pas que l’isolation des murs extérieurs soient dans un premier temps la priorité.
    Est-ce qu'il te viendrait à l'idée de n'isoler que la partie supérieure de ton frigo ?...Je ne pense pas...ta maison, c'est pareil...

    Une fois qu'elle aura été "refroidie" par la ventilation nocturne, si tu ne veux pas que la chaleur rentre, il te faut bel et bien isoler toutes les parois...

    Citation Envoyé par lobo71
    Pour le rafraîchissement, je regarde du côté des puits canadien
    Justement...imaginons que tu arrives effectivement à "rafraîchir" avec un puits canadien...tu vois bien que si tu veux conserver cette fraîcheur difficilement gagnée...tu ne peux pas te limiter à une simple isolation de la toiture...

    Cordialement

  4. #3
    lobo71

    Red face Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonsoir,

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre.

    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Bonsoir,

    Qu'est-ce que tu appelles un..."bilan thermique" ?...
    Une étude réalisée par un thermicien évaluant les performances thermiques du bâtiment (étude statique basée sur les matériaux existants) et proposition de scénarii d’amélioration.

    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Est-ce qu'il te viendrait à l'idée de n'isoler que la partie supérieure de ton frigo ?...Je ne pense pas...ta maison, c'est pareil...

    Une fois qu'elle aura été "refroidie" par la ventilation nocturne, si tu ne veux pas que la chaleur rentre, il te faut bel et bien isoler toutes les parois.
    Au vu de tout ce que j’ai pu lire et entendre, rien ne semble si évident.

    Le seul artisan qui a été capable de me donner un ordre de grandeur m’a indiqué que je gagnerais 1 voire peut-être 2° en été dans les chambres en mettant 20cm d’isolant FDB aux murs et sur la toiture.
    Aucun autre artisan n’a été capable de me donner un résultat même très approximatif.

    Investir 30 à 40 000€ pour gagner 1 ou 2° donne tout de même matière à réflexion.
    Si j’ajoute l’hiver: en partant de l'hypothèse que j’économise 200 ou 300€ de chauffage, il faut donc 150 à 200 ans pour amortir l’investissement.
    Autant dire que cela ne sera jamais amorti. Je ne peux donc même pas espérer un bénéfice sur ce plan.

    Comme je l’ai indiqué, j’essaie de procéder par étapes et de manière empirique, en limitant les risques.

    Pourquoi j’ai envisagé cette hypothèse ?
    Les murs ne sont quasiment pas exposés au soleil grâce aux débords importants de toiture.
    Donc la chaleur qui traverse les murs est principalement liée à la température extérieure de l’air.

    Le toit est quant à lui exposé toute la journée aux rayons directs du soleil, ce qui crée un échauffement beaucoup plus important et un effet «*étuve*».
    Lorsque je touche murs et plafonds, les températures sont d’ailleurs très différentes.
    J’en conclus que les plafonds sous toiture irradient beaucoup plus que les murs.

    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Justement...imaginons que tu arrives effectivement à "rafraîchir" avec un puits canadien...tu vois bien que si tu veux conserver cette fraîcheur difficilement gagnée...tu ne peux pas te limiter à une simple isolation de la toiture...
    Cordialement
    Investir dans un puits canadien me semble intéressant (été et hiver) et l’investissement reste modeste.
    Au vu de votre phrase, l’intérêt semble être hypothétique, cela ne fait qu’ajouter des doutes à l’idée même d’envisager des dépenses.

    Quelle(s) solution(s) proposez-vous ?

    Cordialement

  5. #4
    adesir

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonjour,

    Quelque pistes :

    - pour le budget, combien êtes-vous prêt à investir pour rendre le chalet confortable l'été ? Pas de notion de retour sur investissement (quoique, calculez mieux), mais quelle dépense ?

    - un bureau d'étude thermique aura bien du mal à répondre à votre question de baisse de température en °C, alors ne demandez pas à un artisan de le faire, il n'est pas équipé/formé pour ça. Si vous voulez une prédiction de résultat, utilisez les outils "étalonnés", de type PHPP (calcul de maison passive).

    - maintenir un vrai confort d'été pendant les épisodes de forte chaleur est réservé aux bâtiments conçus pour (passifs, bio-climatiques, etc) ou équipés de climatisation. Les occupants de bâtiments standards ont soufferts, même ceux ayant fait quelques travaux d'amélioration. Les températures relevées ne sont pas anormales pour une tel bâtiment. Exemple ici : que vaut la baie vitrée de 4,5 m2 ? Si elle est en double vitrage standard, la chaleur rentre facilement.

    - il faudra déposer l'isolant mince pour mettre une vraie isolation sous le toit, car il est probablement imperméable à la vapeur d'eau. Il est d'ailleurs surement peu utile.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    cornychon

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Citation Envoyé par lobo71 Voir le message
    Le seul artisan qui a été capable de me donner un ordre de grandeur m’a indiqué que je gagnerais 1 voire peut-être 2° en été dans les chambres en mettant 20cm d’isolant FDB aux murs et sur la toiture.
    Investir 30 à 40 000€ pour gagner 1 ou 2° donne tout de même matière à réflexion.
    Bonjour,

    L’été, tu gagnerais 1 à 2°C sur la température max, et tu décalerais un peu le pic de la température interne. Rien ne permet d’attendre plus.

    L’été, ta maison se comporte comme une vulgaire masse thermique.
    La chaleur rentre par les parois, mais rien ne sort. La chaleur se contente de faire monter les températures des masses thermiques.

    Pour que la chaleur puisse rentrer dans la maison, sans modifier les températures internes, il faut pouvoir l’évacuer au fur et à mesure qu’elle rentre.

    En hiver, lorsque le poêle restitue dans la maison 4 kW, s’il n’y a pas de modification des températures, ces 4 kW sortent par les parois

    L’été, lorsque le soleil fourni 4 kW à la maison, rien ne ressort, aucun flux thermique, la masse thermique monte en températures.
    Pour éviter les montées en températures, il faut évacuer ces 4 kW en prélevant de la chaleur dans l’air intérieur.

    Deux solutions :
    Faire circuler un air extérieur qui a perdu de la chaleur dans les entrailles de la terre. (Puits canadien ou autres)

    Faire circuler l’air intérieur dans un échangeur basses températures, qui se trouve à l’intérieur de la maison.
    Généralement, c’est l’échangeur basse température d’une pompe à chaleur ! ! !

    Prix des énergies à usage domestique
    https://elyotherm.fr/comparatif-cout-energies-kwh
    Le prix du kWh restitué granulés est de 0.068 €
    Le prix du kWh électricité est de 0.152 €
    Le prix du kWh PAC-COP 3.5 est de 0.152/3.5 = 0.043 €

    Les poêles à granulés n’ont pas encore le mode climatisation ! ! !

    Je te laisse faire les calculs sur les investissements et les retours sur investissements.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  8. #6
    trebor

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonjour à tous,

    Même avis que cornychon, car j'ai passé une semaine en été dans un chalet épais en bois massif super bien isolé, chaleur interne la nuit bien pire de dehors.

    Donc l'isolation n'apportera quasiment rien en été comme amélioration, pour l'hiver elle sera bénéfique en limitant les pertes et donc réduire les Kw.h de chauffe ainsi que le coût de l'énergie utilisée.
    Aujourd'hui on lave les tâches invisibles, non mais quel progrès

  9. Publicité
  10. #7
    Mickele91

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonjour,

    Citation Envoyé par lobo71
    Une étude réalisée par un thermicien évaluant les performances thermiques du bâtiment (étude statique basée sur les matériaux existants) et proposition de scénarii d’amélioration.
    Je vois, alors si c’est une étude statique, ce n’est pas suffisant…

    Il faut faire faire une étude dynamique…c’est-à-dire une étude dans laquelle les données entrées, « évoluent » dans le temps, de manière périodique (La période étant la journée…)…

    Ta maison est soumise à un "stimuli" (Qui peux par exemple être le "fichier" de la dernière canicule dans ton coin...), et à partir de ça, on observe le comportement de l’évolution de la température intérieure…

    Citation Envoyé par lobo71
    Le seul artisan qui a été capable de me donner un ordre de grandeur m’a indiqué que je gagnerais 1 voire peut-être 2° en été dans les chambres en mettant 20cm d’isolant FDB aux murs et sur la toiture.
    Je te dirais que cet artisan était "bien éclairé"…

    Citation Envoyé par lobo71
    Aucun autre artisan n’a été capable de me donner un résultat même très approximatif.
    Sans avoir une compétence en thermique et les outils de simulations qui « vont bien »…si on est honnête avec son client…il est impossible de « s’engager » sur un quelconque « chiffre »…

    Citation Envoyé par lobo71
    Investir 30 à 40 000€ pour gagner 1 ou 2° donne tout de même matière à réflexion.
    Oui…et je ne peux que t’encourager à la réflexion…

    Citation Envoyé par lobo71
    Les murs ne sont quasiment pas exposés au soleil grâce aux débords importants de toiture.
    Disons qu’ils n’ont pas une exposition « directe » au soleil…mais ils subissent les « réflexions » plus ou moins importantes, du milieu ambiant…

    Citation Envoyé par lobo71
    Le toit est quant à lui exposé toute la journée aux rayons directs du soleil, ce qui crée un échauffement beaucoup plus important et un effet «*étuve*».
    Je suis tout à fait d’accord que le toit est sur le chemin « critique »…c’est effectivement lui qui pose le plus de problèmes…

    Citation Envoyé par lobo71
    Au vu de votre phrase, l’intérêt semble être hypothétique, cela ne fait qu’ajouter des doutes à l’idée même d’envisager des dépenses.
    Il n’est pas hypothétique, mais il ne faut pas en attendre des « miracles »…

    Un puits canadien, comme me le disait le BET avec qui j’ai travaillé, va te faire gagner 3 ou 4 degré…mais pas plus…Il va « tempérer » une maison qui « vit » jusqu’à un certain niveau…mais il ne va pas la « climatiser »…

    Typiquement, si tu veux descendre de 5 à 10°C en période de canicule, dans une maison qui « vit »…il ne faut pas attendre ça d’un puits canadien pour maison individuelle…il ne saura pas faire…

    Citation Envoyé par lobo71
    Quelle(s) solution(s) proposez-vous ?
    Commencer par faire faire une étude thermique en simulation dynamique…

    En fonction du contexte existant, tu auras des « pistes d’actions » et surtout, tu sauras exactement ce que tu pourras en attendre…

    C’est ce que j’ai fait faire et j’ai eu les réponses que je voulais…

    Elles n’allaient pas dans le sens de ce que j’avais espéré, mais au moins, je ne me suis pas lancé dans des investissements, dont les résultats n’auraient pas été à la hauteur de mes attentes…

    Cordialement

  11. #8
    lobo71

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Merci à tous pour vos réponses.

    Le puits canadien me semble donc la meilleure option à explorer.

    Le puits va insuffler de l’air (plus frais en été) mettant en surpression le bâtiment puisque je n’ai pas de VMC.
    Je dois donc prévoir une extraction d’air.

    En considérant que la toiture rayonne fortement et que l’air chaud à tendance à monter, positionner une extraction d’air au niveau de la toiture me semble la meilleure option.

    Existe-t-il un moyen de calculer les longueurs de collecteurs à prévoir (50ml, 100ml, ..) ?

  12. #9
    Mickele91

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Re,

    Citation Envoyé par lobo71
    Le puits canadien me semble donc la meilleure option à explorer.
    Je te dirais...oui...peut-être...mais pour quel résultat et dans quel contexte ?...

    Maintenant, tu peux aussi aborder le problème en te disant..."Peu importe le résultat, peu importe le contexte..."Qui vivra, verra"...

    C'est effectivement une façon de faire...

    Pour ma part, avant de prendre "l'affaire" par le bon bout, j'avais aussi une idée "reçue" assez précise des..."meilleures options à explorer"...

    Mais heureusement pour moi, il s'est avéré que l'étude m'a montré que ce n'était pas les bonnes...

    Citation Envoyé par lobo71
    Existe-t-il un moyen de calculer les longueurs de collecteurs à prévoir (50ml, 100ml, ..) ?
    Ça se dimensionne...mais de mon point de vue, dans un certain contexte, dont il faut tenir compte...ou alors, comme dit ci-dessus, c'est du..."Au petit bonheur la chance"...

    Cordialement

  13. #10
    trebor

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Citation Envoyé par lobo71 Voir le message
    Merci à tous pour vos réponses.

    Le puits canadien me semble donc la meilleure option à explorer.

    Le puits va insuffler de l’air (plus frais en été) mettant en surpression le bâtiment puisque je n’ai pas de VMC.
    Je dois donc prévoir une extraction d’air.

    En considérant que la toiture rayonne fortement et que l’air chaud à tendance à monter, positionner une extraction d’air au niveau de la toiture me semble la meilleure option.

    Existe-t-il un moyen de calculer les longueurs de collecteurs à prévoir (50ml, 100ml, ..) ?
    Bonsoir,

    Le problème c'est le coût de réalisation du puits canadien et de son amortissement.
    Aujourd'hui on lave les tâches invisibles, non mais quel progrès

  14. #11
    cornychon

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Citation Envoyé par lobo71 Voir le message
    Merci à tous pour vos réponses.

    Le puits canadien me semble donc la meilleure option à explorer.

    Le puits va insuffler de l’air (plus frais en été) mettant en surpression le bâtiment puisque je n’ai pas de VMC.
    Je dois donc prévoir une extraction d’air.

    En considérant que la toiture rayonne fortement et que l’air chaud à tendance à monter, positionner une extraction d’air au niveau de la toiture me semble la meilleure option.
    Existe-t-il un moyen de calculer les longueurs de collecteurs à prévoir (50ml, 100ml, ..) ?
    Bonjour,

    Le puits canadien te semble la meilleure solution !
    La meilleure solution pour faire quoi ? Pour obtenir quoi ? Avec quels moyens ?

    Le puits canadien permet de refroidir l’air extérieur avant de l’envoyer dans la maison. Il n’est pas toujours en situation de refroidir la maison ! !

    Avec les hypothèses prises plus bas :

    Si l’intérieur est à 20°C, aucun refroidissement n’est possible
    Si l’intérieur est à 25°C, la température peut descendre à 24°C
    Si l’intérieur est à 30°C, la température peut descendre à 28°C
    Ces exemples sont optimistes. On admet que la chaleur ne rentre plus dans la maison. Si la chaleur rentre à raison de 700W, l’air ne refroidi rien du tout

    Quelques éléments de calcul :
    La température du sol du puits canadien est en gros à 13°C
    Un air qui rentre dans le puits à 30°C ressort à 20°C
    Prenons un débit d’air de 200 m3/h
    Si l’air de la maison est à +20°C, il n’y a aucun refroidissement
    Si l’air dans la maison est de 25°C, la chaleur évacuée est de 334 W
    Si l’air dans la maison est à 30°C, la quantité de chaleur évacuée est de 0.334 x 200 x 10 = 668 W.
    En prenant en compte le volume de la maison, son isolation, la résistance thermique globale est de l’ordre de 0.003°C/W
    Avec 668 W, la température baisse de 668 x 0.003 = 2°C
    Les détracteurs peuvent prendre d’autres hypothèses.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  15. #12
    lobo71

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Commencer par faire faire une étude thermique en simulation dynamique…

    En fonction du contexte existant, tu auras des « pistes d’actions » et surtout, tu sauras exactement ce que tu pourras en attendre…

    C’est ce que j’ai fait faire et j’ai eu les réponses que je voulais…

    Elles n’allaient pas dans le sens de ce que j’avais espéré, mais au moins, je ne me suis pas lancé dans des investissements, dont les résultats n’auraient pas été à la hauteur de mes attentes…

    Cordialement
    Je n’ai pas compris comment est réalisée l’étude dynamique.
    Je me suis rapproché de plusieurs bureaux d’étude et tous ont proposé une étude statique.
    Dernière modification par lobo71 ; 17/08/2019 à 14h06.

  16. Publicité
  17. #13
    trebor

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Re,
    Ne pas perdre de vue que la climatisation réversible pourrait servir de chauffage en cas de panne du poêle à pellets.

    La clim devrait rafraichir plus que 2°C, mais c'est moins écologique.

    Cette image n'est pas très écologique , mais 10 trucs pour avoir quelques degrés en moins ou en réduire les effets.
    http://www.lespetitsconseils.com/10-...tion-258-g.htm
    Aujourd'hui on lave les tâches invisibles, non mais quel progrès

  18. #14
    cornychon

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Re,
    Ne pas perdre de vue que la climatisation réversible pourrait servir de chauffage en cas de panne du poêle à pellets.

    La clim devrait rafraichir plus que 2°C, mais c'est moins écologique.
    Bonjour,

    Prenons l’hypothèse d’une résistance thermique globale prise en #11, de 0.003°C/W.
    Avec une puissance froid (d’évacuation thermique) de 5 kW, le ∆T entre l’intérieur et l’extérieur peut atteindre 5000 x 0.003 = 15°C.

    Pour une température supposée stabilisée à +40°C ext, la température intérieure minimale que l’on peut obtenir est de 40 – 15 = 25°C.
    Dernière modification par cornychon ; 17/08/2019 à 17h07.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  19. #15
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonjour,

    Je rejoins Mikele et adesir concernant ton problème de confort d'été .
    Ils ont raison de souligner l'insuffisance d'isolation du toit et la présence d'une grande baie vitrée SUD
    D'autant plus que j'habite une maison passive avec puits canadien et pergola d'ombrage au SUD - cf photo - et que je dispose d'un retour de 3 ans sur son comportement été comme hiver .

    Ton toit étant mal isolé (l'isolant mince = catastrophe) , le vitrage sud non ombragé en été= passoire à calories dans le mauvais sens , tes murs moyennement isolés , le puits canadien ne sera pas LA solution ; même 3 x 30 ml de tuyaux enterrés à 2.00m avec un FORT débit >600m3/h n'arriveront pas à pallier à la pénétration de chaleur par les murs, toit et vitrage SUD .

    Il te faudrait une clim assez puissante pour rester sous les 25°C dans ce chalet ...

    DSC_9758.jpgPC Ambres (3).jpg

    A mon humble avis , commence par le toit: détuiler , enlever les liteaux , poser des panneaux fibre de bois SUR l'isolant mince en place (et non sous l'isolant car il est imperméable à la vapeur d'eau = condensation possible de l'isolant entre chevrons ) , remettre des liteaux et re-tuiler .
    Après , tu peux poser le puits canadien avec un débit d'au moins 600m3/h = 3 tuyaux de 25ml enterrés à 2m .

    Plusieurs procédés de sarking :
    http://www.naturel21.com/upload/file...%20sarking.pdf
    https://www.steico.com/fileadmin/ste...re_sarking.pdf
    https://www.unilininsulation.com/fr-...SAAEgLH3vD_BwE

    Après tu pourras réaliser ton puits canadien ou poser un bardage extérieur bois avec isolation contre les madriers de ton chalet

  20. #16
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    La température du sol du puits canadien est en gros à 13°C
    Un air qui rentre dans le puits à 30°C ressort à 20°C
    Prenons un débit d’air de 200 m3/h
    Avec 13°C dans le sol , un PC correctement réalisé permet d'obtenir entre 300 et 600 m3/h d'air entre 16°C et 17°C (et non 20°C )
    C'est ce qui est ressorti de mes relevés de température .

  21. #17
    cornychon

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Avec 13°C dans le sol , un PC correctement réalisé permet d'obtenir entre 300 et 600 m3/h d'air entre 16°C et 17°C (et non 20°C )
    C'est ce qui est ressorti de mes relevés de température .
    Bonjour,

    Voici ma source d’information :
    Puits canadien : préchauffer ou climatiser sa maison
    https://puits-canadien.ooreka.fr/com...en-temperature
    Climatiser sa maison
    Dans ce cas, le puits sera plutôt appelé puits provençal.
    En été, pour une température extérieure de 30°C environ, l'air sortant du puits sort refroidi à environ 20°C.

    Un puits canadien qui permet de faire passer un volume d’air de 200 m3/h de 30°C à 20°C pompe dans le puits 6680 W.
    Dans le même puits, en aménageant les conduites, si on fait passer 600 m3/h l’air ne passera pas de 30°C à 20°C. On ne va pas pomper 20 000 W.
    Pour pomper 20 000 W, il faut 3 puits comme le premier ! ! !

    La puissance de chauffe est directement liée à 3 paramètres principaux :
    - Le débit d’air
    - Le delta T entrée / sortie d’air,
    - La température de sortie d’air,
    - La température du local dans lequel est envoyé l’air.

    Un radiateur peut chauffer à sa puissance max, quelle que soit la température de l’air ambiant.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  22. #18
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Je reviens là dessus en reprenant ta description et tes idées d'amélioration :

    [QUOTE=lobo71;6415911]Voici les caractéristiques principales:
    - Altitude 470m au nord de l'Ardèche.
    - Surface 85m2 habitables sur RdC + combles aménagés.
    Pièces à vivre au RdC, 2 chambres au 1er.
    Architecture compacte , bon point
    - Les ouvertures sont à 80% au sud et ouest.
    Au nord, 2 fenêtres de taille très réduites: 1,5m2 en tout.
    Bon point également
    Au sud, 1 baie vitrée de 2,40x2,05m.
    Point négatif :Pas de protection solaire comme brise soleil ou volet persienne coulissant blanc


    -
    Volets en bois sur toutes les ouvertures sauf la baie vitrée exposée sud.
    Volets de couleur sombre ? ou blanc ? un volet surchauffé irradie vers l'arrière du vitrage..


    - Les murs sont des madriers en sapin (??) de 90mm, sans isolation, surface totale des murs extérieurs 180m2.
    90mm , c'est faible comme pouvoir isolant , sans compter les fuites d'air interstitielles entre madriers ?
    lambda du pin ou épicéa : 0.15 ; R de la paroi = 0.6 , à comparer avec 20cm de FDB : R=4

    isolant mince de 5mm d'épaisseur environ entre 2 couches aluminium[/B].
    Seul avantage , faire barrière à l'air et faire l'étanchéité à l'air de la toiture , l'isolation est très faible , R inférieur à 0.8 selon études CSTC ou CSTB


    Consommation totale durant l’hiver:1,5t de pellets - soit environ 600€
    ca équivaut à 7500kWh , l'équivalent de 4.5 stères de bois , pour maintenir 16°C dans les combles ??

    Température le matin dans les meilleures conditions => 22-23°
    Les températures dans les chambres se sont situées entre [B]29 et 33° dès 15h-16h, et au RdC dans la fourchette 27-30°
    Isolation médiocre de la toiture , des murs (R=0.6) , vitrage SUD de 5m2 sans occultation , voilà ce qui explique ces températures

    J’ai donc dans l’idée d’aller par étapes.
    A commencer par le toit , isolation sarking , impératif !
    + brise soleil sur la baie SUD et vérifier si les volets ouest ne surchauffent pas trop
    Un bardage isolant sur les madriers améliorerait grandement le confort d'été .


    Ce qui me semble logique, c’est d’insuffler de l’air frais, et d’isoler la toiture.
    Bonne idée , à condition surtout d'améliorer le R des parois de madriers et de mettre un brise soleil au-dessus de la baie SUD


    Pour la toiture, en ITI, je peux ajouter une isolation de 120mm entre les chevrons.
    La présence de cet isolant mince au-dessus des chevrons empêchera la vapeur d'eau de l'isolation de migrer vers l'extérieur d'où l'obligation soit d'enlever le dit isolant mince ou de le perforer , soit de recourir au sarking comme dit plus haut

    Je ne pense pas que l’isolation des murs extérieurs soient dans un premier temps la priorité.
    Des parois en madriers de 90mm n'isolent pas assez = R de 0.6 à 0.8 . alors que les normes RT2012 imposent déjà un R >4.
    Mettez une ITE contre ces madriers (bardage + isolant )
    ou une ITI mais gaffe à la perte de surface et aux travaux annexes (prises électriques , etc..)

    Alors tu peux passer à l'étape du puits canadien pour maintenir la fraîcheur à l'intérieur du chalet avec un débit > 450 m3/h

  23. Publicité
  24. #19
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Salut Cornychon,

    Voici ma source d’information :
    Puits canadien : préchauffer ou climatiser sa maison
    https://puits-canadien.ooreka.fr/com...en-temperature
    Climatiser sa maison
    Dans ce cas, le puits sera plutôt appelé puits provençal.
    En été, pour une température extérieure de 30°C environ, l'air sortant du puits sort refroidi à environ 20°C.
    Cette source est une compilation de diverses sources d'informations non vérifiables sur les puits canadiens . A prendre avec des pincettes

    Ce livre de Bruno Herzog est plus complet techniquement parlant , avec chiffres et courbes de performances .
    https://batirbio4.apms5.com/anywhere...6dgjww34cr&n=2

    Pour ma part , je confirme les températures de mon puits canadien (3 tubes de 20cm diam et 20ml de longueur ):
    Hiver , T° ext - 6°C , air sortant à +12°C
    Eté , T° ext +30°C , air sortant à 16°C en Juin , à 18°C en Juillet , 20°C à la mi -Août .

    J'aurais du mettre 3 x 30 ml , les performances n'en seraient que meilleures .

  25. #20
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonjour Cornychon,

    Un petit rectificatif s'impose , sans vouloir te vexer

    Je reviens sur tes hypothèses de calcul dans lequel tu occultes régulièrement un élément important : le renouvellement d'air de la maison qu'on ne peut pas éviter sous peine de suffoquer ou d'accumuler des polluants .

    La température du sol du puits canadien est en gros à 13°C
    Un air qui rentre dans le puits à 30°C ressort à 20°C
    Prenons un débit d’air de 200 m3/h
    Si l’air de la maison est à +20°C, il n’y a aucun refroidissement

    Si l’air dans la maison est de 25°C, la chaleur évacuée est de 334 W
    Si l’air dans la maison est à 30°C, la quantité de chaleur évacuée est de 0.334 x 200 x 10 = 668 W.
    Reprenons ce fameux débit de 200m3/h , d'où vient cet air ? de l'extérieur , c'est à dire 30°C
    Sans puits canadien , il y a apport de chaleur à l'intérieur de la maison en plus des apports indésirables par les parois (murs, toit, vitrage, apports internes ..)!!

    A +20°C intérieur et 200m3/h d'insufflation d'air extérieur à +30°C , on introduit une puissance de 680W , qu'il faudra évacuer en même temps que le total des autres apports cités plus haut .

    Le rôle du puits canadien est de tempérer l'air entrant dans la maison , en hiver comme en été
    Le calcul doit intégrer le delta de température extérieure (30°C ou -5°C ) / température air sortant du PC (20°C ou +12°C ) .

    Question à deux balles: faut-il couper la VMC à chaque épisode caniculaire quand on n'a pas de puits canadien ???


    Voilà pour la petite piqure de rappel

  26. #21
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Un puits canadien qui permet de faire passer un volume d’air de 200 m3/h de 30°C à 20°C pompe dans le puits 6680 W.
    Petite erreur de virgule , cher cornychon ???
    C'est 668 W et non 6680 ...

  27. #22
    lobo71

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonjour Herakles,

    Au sud, 1 baie vitrée de 2,40x2,05m.
    Point négatif :Pas de protection solaire comme brise soleil ou volet persienne coulissant blanc
    J'ai prévu d'installer une pergola avec des vignes ce qui permet en été de bénéficier du feuillage (et en fin d'été du jus de raisin )
    En hiver, plus de feuillage, donc je bénéficie de l'apport solaire.

    Volets en bois sur toutes les ouvertures sauf la baie vitrée exposée sud.
    Volets de couleur sombre ? ou blanc ? un volet surchauffé irradie vers l'arrière du vitrage.
    Volets sombres, effectivement, c'est un point que je n'avais pas pris en compte. Je vais mesurer la température entre volet et fenêtre.

    La présence de cet isolant mince au-dessus des chevrons empêchera la vapeur d'eau de l'isolation de migrer vers l'extérieur d'où l'obligation soit d'enlever le dit isolant mince ou de le perforer , soit de recourir au sarking comme dit plus haut
    En ITI, je pensais effectivement à le perforer mais dans ce cas, je n'ai plus de pare-pluie, ce qui est gênant, d'autant que le pare-pluie protège des guêpes.
    L'épaisseur maximale qui est la profondeur des chevrons me limite à 12cm, ce qui n'est pas idéal car en LDB, cela m'amène à un R de 3,15.

    Le sarking me semble à long terme la meilleure solution, mais le budget n'est pas du tout le même. Cela nécessite en plus des modifications importantes car cela modifie la hauteur de toiture: il faut donc ajouter des chevrons extérieurs, revoir les rives, ...
    Je suis en attente de plusieurs devis à ce sujet.

    Un bardage isolant sur les madriers améliorerait grandement le confort d'été.
    Mettez une ITE contre ces madriers (bardage + isolant )
    ou une ITI mais gaffe à la perte de surface et aux travaux annexes (prises électriques , etc..)
    J'envisage dans un second temps une ITE (bardage/isolant) car il est indéniable que cela améliore à la fois l'isolation d'hiver et le confort d'été.
    L'ITI me fait perdre énormément de surface et toutes les jonctions entre parois ne seraient pas isolées sauf à isoler toutes les parois y compris internes.

    Alors tu peux passer à l'étape du puits canadien pour maintenir la fraîcheur à l'intérieur du chalet avec un débit > 450 m3/h
    J'ai cru comprendre qu'avec 3 tuyaux de 25ml, on peut atteindre 600m3/h.

    Les parois des murs internes sont en madriers donc sans cloison et je n'ai pas de ventilation de type VMC/VMI®®, ce qui peut être un frein pour la circulation d'air.
    Quelle sont les options possibles d'après vous ? Une ouverture en toiture serait suffisante ?

  28. #23
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    J'ai cru comprendre qu'avec 3 tuyaux de 25ml, on peut atteindre 600m3/h.
    Oui, tu peux , j'avais dit > 450m3/h
    Avec 3 tuyaux de diamètre 200, et pour une vitesse d'air entre 1 et 2 m/s, ca donne :

    -1m/s : 345 m3/h
    -2m/s : 678 m3/h

    Herzog , dans son livre sur les PC , dit qu'on peut aller jusqu'à 4 m/s .
    Le tout est que l'air reste au minimum 12 à 18 secondes dans le tuyau, au-delà , ca n'apporte quasiment pas plus de fraîcheur .

    En ITI, je pensais effectivement à le perforer
    Avec micro-perforations et non avec de gros trous ...
    Les membranes HPV sont du type avec micro-perforations , comme avec une épingle .
    Avec un peigne à dents très fines on pourrait micro-perforer cette membrane , mais le sarking n'est-il pas la meilleure solution ???

    Je vais mesurer la température entre volet et fenêtre.
    Je te suggère de poser un voile blanc réfléchissant sur les volets d'une baie et rien sur une autre: comparer la T° sur chaque vitre intérieure ..

    Le sarking me semble à long terme la meilleure solution, mais le budget n'est pas du tout le même. Cela nécessite en plus des modifications importantes car cela modifie la hauteur de toiture: il faut donc ajouter des chevrons extérieurs, revoir les rives, ...
    Pas de chevrons extérieurs puisque les panneaux isolants fibre de bois (pavatex ou similaire) sont vissés sur les chevrons existants , non ?
    Il faudra juste refaire le litelage pour reposer tes tuiles .
    Effectivement , il faudra poser des rives plus hautes , mais un habillage zinc ou ardoise pour dissimuler le haut des tuiles surélevées , ca le fait aussi

    Quelle sont les options possibles d'après vous ? Une ouverture en toiture serait suffisante ?
    Dans le cas d'une V.M.I. , l'air intérieur est "poussé" vers les exutoires de sortie d'air vicié des pièces humides , été comme hiver, 24/24h à un débit de 0.5 fois /h le volume habitable

    En cas d'augmentation de débit> à 2 fois le volume habitable par heure , ce qui est le cas en été , il est judicieux de prévoir un volet de surpression qui s'ouvre à partir d'une certaine pression ( 12 à 18 Pa) laissant passer l'air du dedans vers le dehors pour ne pas entraver l'insufflation d'air neuf via le puits canadien en été .

    L'épaisseur maximale qui est la profondeur des chevrons me limite à 12cm, ce qui n'est pas idéal car en LDB, cela m'amène à un R de 3,15.
    Tu peux recourir à un contre-chevronnage pour augmenter l'épaisseur de LDB en 2 couches croisées
    A noter: Frein vapeur au lieu de pare-vapeur et micro-perforation de l'isolant en place .

    Bon courage !

    A cette heure précise : 22°C dans le RDC , 23.8°C à l'étage , soleil très vif, 33°C dehors .
    Puits canadien : 20.6°C pour l'air sortant , 450m3/h .
    En effet, j'ai un variateur automatique ajustant le débit du ventilateur en fonction de la température extérieure .

  29. #24
    cornychon

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Salut Cornychon,

    Pour ma part , je confirme les températures de mon puits canadien (3 tubes de 20cm diam et 20ml de longueur ):
    Hiver , T° ext - 6°C , air sortant à +12°C
    Eté , T° ext +30°C , air sortant à 16°C en Juin , à 18°C en Juillet , 20°C à la mi -Août .
    J'aurais du mettre 3 x 30 ml , les performances n'en seraient que meilleures .
    Bonjour,

    Pour une température extérieure de +30°C, tu as :
    Un air qui sort à 16°C en Juin,
    Un air qui sort à 18°C en Juillet,
    Un air qui sort à 20°C à mi-Août,

    Et tout ceci, avec quel débit d’air ?

    En juillet :
    Avec 100 m3/h la puissance absorbée par le puits est de 0.4 kW
    Avec 10 000 m3/h, la puissance absorbée par le puits dans est de 40 kW

    Après, la puissance potentielle prélevée n'est pas forcement utilisable.

    Avec 100 m3/h, la puissance potentielle est égale à zéro si l'air rentre dans une ambiante de 20°C.
    Avec 100 m3/h, la puissance potentielle est égale à 233 W si l'air rentre dans une ambiante de 23°C
    Avec 100 m3/h, la puissance potentielle est égale à, 1300 W si l'air rentre dans un local à -18°C

    Ma maison, est représentative des centaines de milliers de maisons construites depuis 1992. Lorsque l'air extérieur monte à +40°C, il faut évacuer de l'ordre de 4000 W pour avoir +23°C intérieur

    Avec de l'air qui sort à 20°C du puits canadien, un débit d'air de 200 m3/h, la puissance de refroidissement serait de 200 W ! ! C’est ridiculement bas ! !

    Il manque juste 3800 W ! !


    Ta réponse # 20 et # 21

    Dans mes hypothèses de calcul, je prends en compte les problèmes de transmission de la chaleur.
    Lorsque tu parles du renouvellement d’air des ambiances intérieures, c’est très important, mais c’est un autre sujet.

    Il est bien sur indispensable de garantir l’hygiène, la santé, le confort et le bien-être des occupants.
    Comme toutes les canalisations d’air, les canalisations d’air d’un puits canadien sont porteuses de germes, de microbes, de moisissures, insectes, et autres saloperies peu ragoutantes.

    Si j’avais un puits canadien, pour pallier à ces inconvénients, j’utiliserais un échangeur double flux air-air.

    Ca permet de refroidir ou réchauffer l'air de la maison, sans faire rentrer l'air qui passe par les tubes crades du puits.
    Pour renouveler l'air, il faut garder la VMC
    Dernière modification par cornychon ; 18/08/2019 à 16h25.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  30. Publicité
  31. #25
    lobo71

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Ma maison, est représentative des centaines de milliers de maisons construites depuis 1992. Lorsque l'air extérieur monte à +40°C, il faut évacuer de l'ordre de 4000 W pour avoir +23°C intérieur

    Avec de l'air qui sort à 20°C du puits canadien, un débit d'air de 200 m3/h, la puissance de refroidissement serait de 200 W ! ! C’est ridiculement bas ! !
    Il manque juste 3800 W ! !
    Bonsoir,
    Les hypothèses que vous prenez me semble erronées ou alors je n'ai pas compris.

    - L'air intérieur en début de journée est par exemple à 20° car le bâtiment a été ventilé toute la nuit, et non à 30 ou 35°.
    - l'air du puis arrive à 20° environ
    - le débit est de 450 à 600 m3/s
    - la température extérieure va varier disons de 20° à 40°

    Intuitivement, la température de l'air intérieur va grimper beaucoup plus lentement grâce au flux continu à 20° du puits et devrait permettre d'éviter des pointes au-dessus de 28°.
    Ce n'est pas comme s'il fallait évacuer les 4kW en une fois.

  32. #26
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonjour,

    Pour une température extérieure de +30°C, tu as :
    Un air qui sort à 16°C en Juin,
    Un air qui sort à 18°C en Juillet,
    Un air qui sort à 20°C à mi-Août,
    Et tout ceci, avec quel débit d’air ?
    Chausse de meilleures lunettes , mon cher ...
    En effet, j'ai un variateur automatique ajustant le débit du ventilateur en fonction de la température extérieure .
    Il y a un variateur automatique qui module le débit d'air du puits canadien selon la température extérieure de 150 à 450 m3/h , réglé avec une pente entre 28 et 36°C pour l'été .
    Tant qu'il fait frais dehors , le débit est égal à 0.5 fois ; et dès qu'il commence à faire chaud , le débit augmente jusqu'à 450 m3/h .

    En juin , cela a permis de garder la maison au frais entre le 25 et le 29 , avec un air encore à 16°C ...lors de cette fameuse canicule , avec 42°C dehors

    Ma maison, est représentative des centaines de milliers de maisons construites depuis 1992. Lorsque l'air extérieur monte à +40°C, il faut évacuer de l'ordre de 4000 W pour avoir +23°C intérieur
    Eh bien, qu'attendez vous pour mieux isoler votre passoire énergétique
    Dernière modification par herakles ; 18/08/2019 à 19h36.

  33. #27
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Intuitivement, la température de l'air intérieur va grimper beaucoup plus lentement grâce au flux continu à 20° du puits et devrait permettre d'éviter des pointes au-dessus de 28°.
    Tout à fait exact , à condition que le chalet soit mieux isolé pour limiter les apports de chaleur à travers les parois ...

  34. #28
    cornychon

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Citation Envoyé par lobo71 Voir le message
    Bonsoir,
    Les hypothèses que vous prenez me semble erronées ou alors je n'ai pas compris.

    - L'air intérieur en début de journée est par exemple à 20° car le bâtiment a été ventilé toute la nuit, et non à 30 ou 35°.
    - l'air du puis arrive à 20° environ
    - le débit est de 450 à 600 m3/s
    - la température extérieure va varier disons de 20° à 40°

    Intuitivement, la température de l'air intérieur va grimper beaucoup plus lentement grâce au flux continu à 20° du puits et devrait permettre d'éviter des pointes au-dessus de 28°.
    Ce n'est pas comme s'il fallait évacuer les 4kW en une fois.
    Bonjour,

    Ton raisonnement est basé sur des impressions, des intuitions, issues des perceptions que tu as des échanges de chaleur.

    Le plus important est d'avoir donné ton avis. Je n'ai rien à dire sur tes approches.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Chausse de meilleures lunettes , mon cher ...
    Eh bien, qu'attendez vous pour mieux isoler votre passoire énergétique
    Ces deux phrases sont faciles à comprendre. Les autres explications n'ont rien à voir avec ce que j'explique en # 24.
    Ta non réponse le montre.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  35. #29
    Mickele91

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par lobo71
    Je n’ai pas compris comment est réalisée l’étude dynamique.
    Dans l'étude dynamique, il y a déjà une modélisation de ta maison qui est réalisée...est-ce que ce fut le cas dans ton étude statique ?...

    Citation Envoyé par lobo71
    Je me suis rapproché de plusieurs bureaux d’étude et tous ont proposé une étude statique.
    Avec cette étude "statique", est-ce qu'ils ont été en mesure de te donner l'allure de l'évolution de la température intérieure, en fonction des solutions techniques envisagées ?...

    Par exemple, imaginons dans un premier temps, que tu isoles ta toiture avec de la LDV...tu soumet ta maison à un stimuli de type "canicule"...tu obtiens un premier résultat...

    Dans un second temps, tu isoles ta toiture avec de la FDB...tu soumet ta maison au même stimuli "canicule"...tu obtiens un second résultat...et tu compares avec le premier...

    Est-ce qu'avec ton étude "statique", tu es en mesure de faire une telle comparaison ou pas ?...

    Je ne sais pas avec quel bureau d'étude tu as traité...mais Eux...https://www.fiabitat.com...je te confirme qu'ils savent faire du "dynamique"...puisque c'est avec eux que j'ai travaillé...

    Cordialement

  36. #30
    trebor

    Re : Chalet bois - Isolation été / hiver

    Bonjour à tous,

    Le problème c'est la répartition de l'air plus frais qui va entrer dans le chalet, l'air le plus chaud sera toujours en haut, pour les chambres à l'étage ce sera moins confortable.
    Les 6,6 m³/min d'air pour 400 m³/h devrait être évacués par les différentes pièces de l'étage.

    L'air absorbe peu de chaleur, 1 m³ d'air à 1°C ne contenant que 0,349 Wh (1,256 Kjoule/m³/C°)
    1 Kjoule = 0,27777778 Wh (1 Wh = 3,6 Kj )

    Si le débit d'air du PC est à 400 m³/h et que l'air sortant du PC est à 20°C pour 40°C extérieur.
    Le PC pourra-il absorber en abaissant la température de l'air de 20°C ?

    C'est la nature du sol (humide,sec,argileux,sableux,p ierreux,....), plus la profondeur d’enfouissement des tubes ainsi que leurs longueur, section des tubes ainsi que le débit d'air qui pourra le déterminer.
    Une étude qui ne doit pas être facile à réaliser pour obtenir une bonne précision.

    0,349 Wh/°C * 400 m³/h = 140 Wh/°C
    140 Wh/°C * 20°C = 2800 Wh

    L'isolation du chalet devrait au moins ne pas laisser échapper plus de 3 KW.h et absolument éviter que l'air extérieur n'entre qu'ailleurs que par PC et que l'évacuation de l'air entrant soit uniquement par le haut du chalet.

    Les chalets ont peu d'inertie thermique, le bois des murs absorbent bien moins que des murs massifs en durs, c'est un frein pour accumuler l'énergie reçue.

    Le coût de l'étude et de l'installation d'un PC laisse à réfléchir face au prix d'une pompe à chaleur air/air réversible.
    Aujourd'hui on lave les tâches invisibles, non mais quel progrès

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Isolation chalet d'alpage
    Par Sapin74 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/02/2012, 18h00
  2. Chalet : fondations et isolation
    Par magmah dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/11/2009, 18h56
  3. isolation chalet
    Par douglas2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/10/2009, 15h20
  4. chalet bois
    Par sewer dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2009, 10h23
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...