Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Isolation derrière un poêle et placo 6+1



  1. #1
    Juanito_39

    Isolation derrière un poêle et placo 6+1


    ------

    Bonjour,

    Dans ma maison construite dans les années 80, j'ai démonté la cheminée avec insert qui avait un rendement médiocre pour accueillir un futur poele.
    Après démontage du caisson, j'ai découvert que le placo doublé polystyrène avait été enlevé au niveau du caisson, le mur en briques alvéolaires (qui est un mur extérieur) est à nu, avec toutefois une sorte de "couverture" blanche épaisse qui a un peu l'aspect du coton brut. Ce doit être un isolant thermique résistant à la chaleur.

    Je ne peux pas laisser cela en l'état, ce n'est ni correctement isolé, ni esthétique.
    Par ailleurs, le placo doublé qui va jusqu'a l'emplacement du caisson est en 6 + 1 (oui, j'ai vérifié plusieurs fois) 6 cm de polystyrène expansé et 1 cm de placoplatre.

    Je me pose deux questions : quel matériau utiliser comme isolant avec cette épaisseur et quel matériau de surface ?

    Matériaux de surface : pour la continuité, ce pourrait être du placo. J'ai compris qu'il y a placo et placo flamme, le placo flamme est en général recommandé derrière les poêle, toutefois j'ai lu qu'il avait une meilleure tenue aux flammes (ce qui n'est pas très utile ici) mais une tenue à la chaleur pas meilleure que le placo normal, donc pas de réduction de la distance placo-conduit d'évacuation.

    Matériau isolant :
    - Si je peux mettre du polystyrene expansé (donc placo doublé), comment obtenir cette épaisseur atypique. Placo 5+1 avec un ajout de 1 cm de placo ou depron ??
    - Si polystyrène pas autorisé derrière un placo qui va être exposé au flux de chaleur, laine de roche avec film métallique ? même problème d'épaisseur à régler...

    Merci d'avance de votre partage d'expérience et de vos suggestions.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lucienpel

    Re : Isolation derrière un poele et placo 6+1

    Bonjour

    <Par ailleurs, le placo doublé qui va jusqu'a l'emplacement du caisson est en 6 + 1 (oui, j'ai vérifié plusieurs fois) 6 cm de polystyrène expansé et 1 cm de placoplatre. >

    vous avez par exemple le Labelrock qui se fait en 10 + 60 (60 mm = épaisseur laine de roche)

    Il y a aussi la solution ossature métallique (genre Optima) qui sera à mon avis plis facile à mettre
    en oeuvre pour retrouver la planéité de l'ensemble.
    produits : lisses , fourrures, BA13 placoflam , laine de roche
    l'èpaisseur de la laine de roche dépendra de l'espace qu'il vous reste :
    BA 13 + fourrure comptez 30 mm partant de cette donnée regardez l'espace qui reste avec le mur
    pour déterminer l'épaisseur de la laine

    Cdt

  4. #3
    Juanito_39

    Re : Isolation derrière un poele et placo 6+1

    Merci pour votre réponse et l'info sur le labelrock !

    J'ai en parallèle investigué comme vous le suggérez l'option ossature métallique et effectivement comme l'épaisseur totale entre le mur de brique et la surface à peindre du placo existant est d'environ 8 cm, ca devrait aller avec 45 mm d'épais de laine de verre + 18mm de fourrure + 1 cm de placo.

    Au niveau comparaison des résistances thermique labelrock 60mm : 1.7, Laine de roche 45 mm : 1.2 à comparer au polystyrène expansé 60mm R= 1.55.

    Quand je vois les defauts d'isolation de la maison de cette époque, par exemple absence d'isolant sur un mur porteur interne qui s'appuie sur une chappe sans vide sanitaire en dessous, je me dis que, malheureusement, finasser sur la résistance thermique de cette petite surface est bien illusoire.

  5. #4
    lucienpel

    Re : Isolation derrière un poele et placo 6+1

    Bonjour

    <ca devrait aller avec 45 mm d'épais de laine de verre + 18mm de fourrure + 1 cm de placo. >

    Juste un petit détail en ossature métallique il faut utiliser de la 13 mm (en réalité 12,5 mm)
    et pas de la 10 mm (9,5)

    Cdt

  6. Devis
  7. #5
    Juanito_39

    Re : Isolation derrière un poele et placo 6+1

    Merci pour cette correction.
    Je reviens sur le sujet, j'ai encore un peu de temps, je m'occupe actuellement du sol...

    Pour le mur déjà décrit ce devrait être finalement de laine de verre 60mm avec appuis Optima 2 15-45. Histoire de remonter un peu le R à 1.6.

    Il se trouve que le poele sera dans un angle, le premier pan (à droite) étant déjà décrit ci-dessus, et le pan à gauche est constitué de placo collé sur un mur porteur intérieur en brique alvéolaire et il n'y a pas d'isolant entre ce placo et les briques (sauf 1,5cm d'air environ en raison des plots de colle). Ce placo est a remplacer localement de tout façon car bien dégradé à l'interface avec l'ex-cheminée.
    Je me dis qu'il serait bien aussi d'essayer d'isoler un peu ce pan, car même si le mur porteur est intérieur, il posé sur la dalle elle même directement sur le sol, sans vide sanitaire, et est en contact avec le mur extérieur (l'autre pan) bref une vraie source de froid. Mais je dois garder la même épaisseur totale c'est à dire environ 28mm. Connaissez-vous des solutions de parement et d'isolation qui puisse s'utiliser dans ce cas et qui de plus soit de classée au feu A2 au moins ?

    J'ai vu qu'il existait de l'isolant mince multicouche MaxFeu 10 mm classé A1 (pas trouvé de A2) qui existe aussi en 16mm, mais encore pas vu de solution de fixation standard qui puisse correspondre...

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Juanito_39

    Re : Isolation derrière un poele et placo 6+1

    Pour illustrer mon propos voici une photo IMG_20200114_215534 (1).jpg

    En haut l'entrée du conduit maconné qui sera bientôt tubé.

    Sur le pan de mur de droite les briques sont à nu là ou était la cheminée avec insert (j'ai recoupé pour que le bord soit droit et fait sauter les plots de colle qui restaient). Sur cette partie je prévois de remettre de la laine de roche 60mm et placoflam (R=1.6) de façon à arriver au même niveau que le placo qu'on voit tout à droite. Ce mur est un mur extérieur.

    Le pan de mur à gauche est un mur de refend qui fait pont thermique avec le mur extérieur de droite, et aussi avec la dalle du sol. Les briques font 15cm d'épaisseur environ. le placo est juste collé sur les briques.
    Sur ce mur, je pensais initialement remplacer le placo par un placoflam et un isolant fin pour ne pas changer l'épaisseur et ne pas devoir refaire le coin saillant que l'on voit a gauche, et aussi ne pas créer une surépaisseur qui se verra en haut au niveau de la poutre. Le meilleur compromis d'isolant que j'ai identifié serait du Roscksol 15mm. Ce n'est pas prévu pour les murs, mais faute de mieux... Et on obtiendrait R = 0,35. C'est mieux que du placo seul, mais pas terrible.
    Je me dis qu c'est vraiment dommage de ne pas avoir une isolation meilleure sur ce mur de refend en vis-à-vis d'un poêle. Le placo sera chaud du coté poêle et froid du coté briques, de belles pertes de chaleur en perspective... Je me dis désormais : Pourquoi pas utiliser la même solution que sur l'autre mur avec une structure optima, deux lisses verticales vissées pour faire l'angle saillant et, tant pis, un "escalier" au niveau de la poutre en haut. En revanche se pose un problème : comme le placo arrivera à 9 cm des briques, il va empieter de 2 cm sur l'embouchure du conduit maçonné. Dans ce cas que faire ? une niche localement avec du placo au niveau du conduit pour arriver à ras ou un peu en retrait ?

    Plus généralement, avez-vous des conseils, ou des commentaires sur ce que j'envisage ?
    Dernière modification par Juanito_39 ; 15/01/2020 à 00h36.

  10. Publicité
  11. #7
    lucienpel

    Re : Isolation derrière un poele et placo 6+1

    Bonjour

    < Mais je dois garder la même épaisseur totale c'est à dire environ 28mm. Connaissez-vous des solutions de parement et d'isolation ... >

    ossature métallique (fourrure) + BA 13 = 18 + 12,5 soit 30,5 mm (il y a des fourrures qui font 17 mm mais ça
    ne change rien au problème : il ne reste rien pour une isolation.

    Peut être que la sortie rectangulaire peut être un peu diminuée, la sortie du poêle doit
    être ronde à priori.

    Cdt

    Cdt

  12. #8
    Larzacien

    Re : Isolation derrière un poele et placo 6+1

    bonjour, Les poêles, on ne les colle pas au mur déjà. Il y a une distance à respecter qui est indiqué sur la notice. Donc ça ne chauffe pas excessivement le mur si on respecte cela.

    Et certains poêles sont conçus pour chauffer assez peu derrière. On voit une cloison intérieure sans doute en brique, à moins que ça soit une contre cloison sur l'isolant qu'il y a contre la parpaing.

    Rien n'empêche d'isoler un peu pour perdre moins de chaleur, mais normalement le mur ne surchauffe guère, même s'il peut être tiède si le poêle chauffe fort. Et même il existe des plaques en tôle qu'on peut mettre derrière les poêles en ne les plaquant pas au mur, mais en laissant un à deux cm pour laisser monter l'air entre mur et tôle.

    S'il faut isoler un peu ce coin, mieux vaudrait privilégier une petite laine de verre à la rigueur que du polystyrène à cet endroit.

    Certains font des habillages du mur qui font penser à de la pierre. ça décore surtout.

    Faut penser aussi à l'arrivée d'air. Il vaudrait mieux un poêle étanche avec une arrivée d'air qui va grâce à un tuyau de faible section (environ 8 ou 10 mm me semble-t-il) directement dans le poêle sous le foyer.
    Dernière modification par Larzacien ; 18/01/2020 à 03h21.

  13. #9
    Juanito_39

    Re : Isolation derrière un poele et placo 6+1

    Bonjour,

    J'ai fini les travaux et vous fait un petit débrief. Merci de vos conseils et remarques qui m'ont guidées.

    Finalement l'isolation du mur du fond est réalisée avec de la laine de roche, et du placoflam sur une structure Optima.
    Pour la laine de roche, l'appro a été compliquée parce que les GSB et autres magasin de matériaux ont très peu de choix en laine de roche, qui plus est, en faible épaisseur.
    Finalement j'ai pu trouver de la LDR Rockmur 75mm dont j'ai enlevé le film Kraft, ce qui est assez facile.
    J'ai essayé de compresser la LDR de 75mm dans l'espace qui ne devait accueillir une épaisseur de 50mm, mais ca me semblait risquer de générer une pression trop forte sur la plaque de Placoflam.
    J'ai alors réduit l'épaisseur de la LDR avec un grand couteau. Ce n'est pas très compliqué, le résultat est relativement homogène en épaisseur, mais ça génére pas mal de poussière (fibres), évidemment.

    J'ai découvert aussi que le placo existant n'était pas plat, mais bombé (plus éloigné du mur de brique au milieu qu'en haut et en bas), l'écart dépassant 5mm.
    J'ai pensé un moment m'aligner sur le milieu et compenser en haut et en bas avec de l'enduit pour faire disparait le relief sur une largeur de plusieurs dizaines de cm, avec le risque que ça se voit, surtout en bas avec la plinthe existante.
    Finalement, j'ai choisi une autre solution. J'ai "couplé" plaque de placoflam (nouvelle) avec la plaque de placoplatre (existante et bombée) au moyen d'une fourrure verticale (sans appuis).
    La fourrure est d'abord fixée à la plaque existante sur une moité de sa largeur avec des vis (attention ce n'est pas large !), puis le placoflam est plaqué contre, et vissé sur la seconde moité de la largeur de la fourrure.
    En au final le placoflam épouse la courbure de l'autre plaque juste au niveau de la jonction.
    La première "vraie" fourrure fixée en haut et bas sur les lisses et tenue par des appuis, bien droite, est située à 60cm. Le placoflam bien que raide, a supporté ces contraintes inhabituelles. J'ai craint que ça ne saute au niveau de la fourrure de jonction, mais non, jusque-là tout va bien.

    Pour le mur de gauche, il s'agit d'une structure Optima avec l'épaisseur de LDR de 75mm (native) et placoflam.
    L'extension de la surface de placo qui couvrait ce mur dans son épaiseur a été un peu rock'n roll. J'ai réalisé des jonctions de plaques avec des bouts de fourrures. Au final pas de soucis.
    Ce mur a une épaisseur de 30 cm désormais, il ne faudrait pas plus, mais, c'est pratique car je range au pied le stock de bois qui est d'une épaisseur voisine.

    Pour l'angle sortant j'ai utilisé une cornière, c'est vraiment l'assurance de réussir un angle nickel.
    Pour les bandes à joints, je remercie énormément ce tuto https://www.youtube.com/watch?v=QV9dcI9XuE0 qui m'a permis de les réussir sans galère.

    Pour le carrelage, j'ai pu trouver un stock de la même collection chez Frazzi à Bonnières-sur-Seine.
    Je n'ai pas trouvé de stock de plinthes de cette collection malheureusement. J'en ai réalisé en coupant des carreaux de carrelage. Le bords des carreaux sont arrondis, et comme ces "fausses plinthes" ne sont posées que sur le mur de gauche, on n'a jamais une "vraie" et une "fausse" plinthe côte-à-côte, donc moins de risque de voir la différence.

    Pour ces travaux, je ne regrette pas d'avoir pris le temps de mettre en place un sas en vinyle, sans quoi tout le salon aurait été couvert de poussière. J'ai réalisé que le conduit de cheminée créait une aspiration de l'air (chaud) du salon, du coup, lors des travaux je laissais le conduit ouvert, de façon à garder le sas en dépression vis-à-vis du reste du salon, et d'aspirer les poussières volantes via le conduit.

    Comme vous pouvez le voir, j'ai opté pour une arrivée d'air frais.

    Au final le tuyau d'évacuation de la fumée est proche du placoflam peint, mais après 3 semaines de recul, et avoir déjà bien fait chauffer le poêle, il n'y a pas d'effets sur la peinture. J'irai à l'occasion voir si là haut le placo est chaud.
    Derrière le poêle, le mur est tiède mais pas chaud, ce type de poêle chauffe beaucoup par radiation dans l'angle formé par sa vitre.

    Ca chauffe beaucoup mieux que la cheminée avec insert qui était à cet emplacement avant. J'ai recensé 3 raisons pour lesquelles elle ne chauffait pas :
    - foyer trop grand qui ne monte jamais suffisamment en température, d'où une mauvaise combustion.
    - mauvaise convection autour de l'insert. Entrée petites, absence de plafond de décompression/grilles trop basses. J'avais pu corriger ce défaut en ouvrant et installant un faux-plafond et en ajoutant une extraction d'air électrique
    - les murs (de refend et extérieur) n'aient quasiment pas isolés. L'air qui s'était échauffé au contact de l'insert venait lécher ces murs froids avant de ressortir !

    Quelques photos :
    IMG_20191205_210627.jpg
    IMG_20200203_225837_resized_20200203_112530539 (1).jpg
    IMG_20200205_144332_resized_20200215_074845784 (1).jpg
    IMG_20200215_193519_resized_20200215_074750696 (2).jpg
    IMG_20200205_144223_resized_20200215_074845202 (1).jpg

  14. #10
    lucienpel

    Re : Isolation derrière un poele et placo 6+1

    Bonjour

    merci pour ce retour malheureusement trop peu fréquent .
    Problème bien souvent rencontré entre ce qui existe dans les catalogues
    ou sur le net et ce que l'on trouve chez le négoce du coin, en plus
    lorsqu'il s'agit de petites quantités….

    Cdt

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. isolation derrière un placo posé
    Par anthonybef dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/11/2019, 13h13
  2. placo demontable derriere poele a granulé
    Par PnD dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/02/2018, 08h10
  3. Remplacement placo derrière un poele
    Par guams dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/10/2015, 09h55
  4. Placo qui craque derriere Poele à Bois
    Par trinko dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/12/2012, 13h27
  5. isolation phonique derriere placo
    Par gaetanmm2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 21/01/2012, 13h49
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison