Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Isolation extérieure - Maison plain-pied parpaings enduit - interrogations multiples



  1. #1
    Philyra

    Isolation extérieure - Maison plain-pied parpaings enduit - interrogations multiples


    ------

    Bonjour,

    Je suis en rénovation complète d'une maison dans le Var.

    Je vous épargnerai les pourquoi j'en suis arrivée à tout casser, mais voici l'état de la maison à présent:

    Maison de 85 m² de plain pied avec murs porteurs en parpaings de 20cm. La dalle est sans doute autoporteuse, en tout cas, il existe un vide d'environ 30-40cm, pseudo vide sanitaire.

    Les combles sont des combles perdus.

    La maison est à nu : il ne reste plus que les murs porteurs et la charpente.

    L'isolation intérieure (toiture et murs) a été retirée.

    La dalle a été mise à nu. J'ai posé du TMS 100mm et je suis en attente des derniers panneaux pour pouvoir faire couler la chape. Question Hors sujet : J'ai le choix entre 4.5 cm de chape liquide ciment fibré ou 4 cm de Thermio+. J'ai décidé de mettre les cloisons légères dessus. Ce sera mieux thermiquement, mais moins bon acoustiquement. A un moment, il faut choisir. Pour fixer les rails, vaut'il mieux partir sur la chape ayant la meilleure résistance (C30 pour la Thermio+) ou pour une chape avec un peu plus d'épaisseur?

    L'exposition de la maison est la suivante : au nord : deux chambres - entrée - salon / au sud : salle à manger - cuisine - salle de bain - une chambre / est : salon - salle à manger / ouest : garage

    Toiture débordante sur deux pans du côté sud : devant la salle à manger et devant le garage (toutes deux côté sud).
    Je souhaite miser sur l'isolation de la maison, tout en essayant de conserver l'inertie de celle-ci, et notamment pour le confort d'été.

    J'ai "épluché" le forum et autre pour répondre à mes interrogations mais les cas ne sont jamais similaires au mien ...

    Pour l'instant, mon idée serait d'isoler:
    - la toiture avec du métisse à cause du poids de l'isolant. J'avais en premier lieu opter pour la ouate de cellulose, mais j'ai peur que le poids de celle-ci soit trop conséquent. Donc, après pose d'intello plus dessous les entraits, ce serait panneau de 10cm entre les entraits, puis poser perpendiculairement, deux couches de 145mm.
    - les murs : nord, est et sud : isolation par l'extérieur avec panneau de fibre de bois de 20cm, avec dessous, une plaque de liège.
    J'ai une problématique pour le mur Est pour lequel je n'ai pas de débord de toit, et j'ai une arrivée d'eau avec un regard que je ne peux pas déplacer. Donc, potentiellement, ce serait ITE sur murs nord et sud, et ITI pour le mur est. Je suis preneuse de toute suggestion.
    - le mur ouest : le garage accole la maison, de fait ce serait l'isolation intérieure du garage qui isolerait l'extérieur du mur ouest de la maison. Ce côté là ne me pose pas vraiment de soucis.
    - les murs intérieurs : GROS dilemme : je n'ai pas du tout envie de rainurer les murs en parpaings, pour autant, apparemment le fait de mettre du placo réduirait l'inertie à néant. C'est pourquoi, j'ai pensé que mettre des panneaux de laine de bois de forte densité permettrait de conserver l'inertie, et que je pourrai rainurer ces panneaux de fibre de bois au lieu des parpaings. Mais, après, mon idée est peut-être saugrenue.
    - les fenêtres : elles devraient être changées : pour la pose : celle en tunnel serait la plus adéquate si ITI du côté est, ainsi ce serait uniforme. Y a t'il une grosse différence au niveau des ponts thermiques entre pose tunnel et nu extérieur?

    Premièrement, merci de m'avoir lu, et un deuxième merci si vous avez des suggestions / conseils / solutions à m'apporter,

    Bien à vous,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Mickele91

    Re : Isolation extérieure - Maison plain-pied parpaings enduit - interrogations multiples

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Philyra
    Question Hors sujet : J'ai le choix entre 4.5 cm de chape liquide ciment fibré ou 4 cm de Thermio+. J'ai décidé de mettre les cloisons légères dessus. Ce sera mieux thermiquement, mais moins bon acoustiquement. A un moment, il faut choisir. Pour fixer les rails, vaut'il mieux partir sur la chape ayant la meilleure résistance (C30 pour la Thermio+) ou pour une chape avec un peu plus d'épaisseur?
    Y'a surement quelque chose qui m'échappe, parce que je ne comprends le sens de ta question...

    Tu vas avoir un plancher chauffant ?...Parce que de ce que j'en ai vu, la chape Thermio+ c'est pour les planchers chauffants...Non ?...

    Citation Envoyé par Philyra
    Pour l'instant, mon idée serait d'isoler:
    - la toiture avec du métisse à cause du poids de l'isolant.
    Le poids de l'isolant ?...Si le poids est un problème, pourquoi ne mets tu pas de la LDV ?...

    Citation Envoyé par Philyra
    - les murs : nord, est et sud : isolation par l'extérieur avec panneau de fibre de bois de 20cm, avec dessous, une plaque de liège.
    Une plaque de liège...dessous la FDB...dans quel but ?...

    Citation Envoyé par Philyra
    C'est pourquoi, j'ai pensé que mettre des panneaux de laine de bois de forte densité permettrait de conserver l'inertie, et que je pourrai rainurer ces panneaux de fibre de bois au lieu des parpaings. Mais, après, mon idée est peut-être saugrenue.
    Disons que de la LDB, même de forte densité, aura une certaine résistance...ça fera donc comme si tu avais une ITI...en plus de l'ITE...

    Citation Envoyé par Philyra
    - les fenêtres : elles devraient être changées : pour la pose : celle en tunnel serait la plus adéquate si ITI du côté est, ainsi ce serait uniforme. Y a t'il une grosse différence au niveau des ponts thermiques entre pose tunnel et nu extérieur?
    Ça doit surement jouer un rôle...mais bon, si tu ne cherches pas à "passiver" cette maison, je pense qu'il faut aller au plus simple, au moins coûteux et au plus harmonieux...

    Cordialement

  4. #3
    Philyra

    Re : Isolation extérieure - Maison plain-pied parpaings enduit - interrogations multiples

    Bonjour,

    Merci pour ta réponse.

    Pour la chape, effectivement la Thermio+ est souvent utilisé pour les planchers chauffants. Mais, moi, non, je n'ai pas de plancher chauffant. Pour moi, son utilité se retrouve dans (si j'ai bien tout compris de ce que j'ai lu): faible risque de fissurations / faible retrait au séchage / pas de joint de dilatation / faible épaisseur à mettre sur la dalle (le chapiste en mettrait 3 cm au point le plus haut, et en moyenne, cela ferait 4 cm). Et, cette chape est plus résistante (C30).
    Après la chape ciment a d'autre atout : séchage plus vite / plus d'épaisseur (donc un peu plus d'inertie, mais est ce que 0.5 ou 1 cm change vraiment quelque chose?) / comme fibré : moins de risque de fissures / normalement avec la cemfloor C20, il n'y a pas non de joint de dilatation.
    Finalement, c'est la résistance qui me semble différait le plus entre les deux. Et, comme je pose les cloisons dessus, je me demandais si cette résistante est un facteur que je dois prendre en compte.
    Ma question : dans mon contexte, par rapport aux cloisons fixées sur la chape, vaut il mieux partir sur la ciment ou l'anhydrite?

    Pour l'isolant des combles, je préfère partir sur un isolant ayant un meilleur déphasage, car pour moi, le confort d'été est important. J'ai fait beaucoup de recherche et ai trouvé le métisse. Après, j'aurai préféré la ouate de cellulose pour bien des points : meilleur déphasage et coût moindre. Mais, étant seule à faire le travail, j'accentue le trait volontairement, mais je ne souhaite pas que le plafond me tombe sur la tête dans quelques années. Je bosse maintenant, mais je souhaite "être tranquille" pour des dizaines d'année ensuite.

    Pour la plaque de liège, je pensais en mettre en-dessous de la "plaque métallique" (je ne me rappelle plus du nom) qui est mise à 15 cm du sol, ainsi, d'après ce que j'avais compris, cette isolation permettrait de couvrir le pont thermique mur - dalle. Mais peut-être que je me trompe et qu'il ne faut rien mettre ...

    Pour Fibre de bois en intérieur, oui ITI et ITE, ce qui ferait de l'extérieur vers l'intérieur: enduit chaux / plaque de fibre de bois de 20cm / enduit déjà présent / parpaing de 20 cm / membrane intello+ ??? / panneau de fibre de bois de 6cm / enduit intérieur.
    N'y aurait il pas de risque de condensation?

    C'est noté pour les fenêtres.

    Je n'essaie pas forcément de passiver, mon but est de rénover de façon "responsable" cette maison. Après, je me pose sans doute beaucoup de questions, trop même, mais n'étant pas du métier et n'ayant pas connaissance de ce domaine avant d'acheter cette maison, des fois (souvent) je me sens perdue ... Le plus dur est finalement de savoir ce qui est bon de faire ou pas.

    Merci beaucoup,

  5. #4
    Mickele91

    Re : Isolation extérieure - Maison plain-pied parpaings enduit - interrogations multiples

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Philyra
    Après la chape ciment a d'autre atout : séchage plus vite / plus d'épaisseur (donc un peu plus d'inertie, mais est ce que 0.5 ou 1 cm change vraiment quelque chose?)
    Non...

    Citation Envoyé par Philyra
    Ma question : dans mon contexte, par rapport aux cloisons fixées sur la chape, vaut il mieux partir sur la ciment ou l'anhydrite?
    Je n'ai pas d'avis précis sur le sujet...j'imagine que sur les deux types de chapes, on peux fixer des cloisons comme tu veux le faire...non ?...

    Donc je te dirais que perso, j'irais au plus simple et au moins coûteux...

    Citation Envoyé par Philyra
    Pour l'isolant des combles, je préfère partir sur un isolant ayant un meilleur déphasage, car pour moi, le confort d'été est important.
    Si tu le fais, fais le parce que le produit est issu d'une filière de recyclage, ça oui...mais tu peux définitivement oublier un quelconque effet sérieux du déphasage, sur le confort d'été...

    Je sais bien que ça va à l'encontre de l'idée que l'on en a, mais la réalité ne confirme pas l'idée...enfin pour être plus précis, l'effet du déphasage de l'isolant est dérisoire, sur l'évolution de la température intérieure...

    Citation Envoyé par Philyra
    Pour la plaque de liège, je pensais en mettre en-dessous de la "plaque métallique" (je ne me rappelle plus du nom) qui est mise à 15 cm du sol, ainsi, d'après ce que j'avais compris, cette isolation permettrait de couvrir le pont thermique mur - dalle. Mais peut-être que je me trompe et qu'il ne faut rien mettre ...
    Ok je vois...Pour diminuer le pont thermique l'idéal serait même de pouvoir l'enterrer sous le niveau de la dalle...Tu es sure que le liège est utilisable dans ce type d'application ?...

    Citation Envoyé par Philyra
    Pour Fibre de bois en intérieur, oui ITI et ITE
    Oui, mais alors dans ce cas là, si finalement tu remets en place une ITI à l'intérieur, tu perds "tout" le bénéfice supposé, qu'était censée t'apporter l'inertie de tes murs ...non ?...

    Cordialement

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  7. #5
    ManuTaden

    Re : Isolation extérieure - Maison plain-pied parpaings enduit - interrogations multiples

    Citation Envoyé par Philyra Voir le message
    Bonjour,
    Pour l'instant, mon idée serait d'isoler:
    - la toiture avec du métisse à cause du poids de l'isolant. J'avais en premier lieu opter pour la ouate de cellulose, mais j'ai peur que le poids de celle-ci soit trop conséquent. Donc, après pose d'intello plus dessous les entraits, ce serait panneau de 10cm entre les entraits, puis poser perpendiculairement, deux couches de 145mm.
    donc le métisse c'est parce que c'est un isolant bio sourcé léger : c'est toujours 12 kg/m3 ?

    Citation Envoyé par Philyra Voir le message
    - les murs : nord, est et sud : isolation par l'extérieur avec panneau de fibre de bois de 20cm, avec dessous, une plaque de liège.
    Pourquoi une plaque de liège ?
    Quel est son rôle ?

    Citation Envoyé par Philyra Voir le message
    J'ai une problématique pour le mur Est pour lequel je n'ai pas de débord de toit, et j'ai une arrivée d'eau avec un regard que je ne peux pas déplacer. Donc, potentiellement, ce serait ITE sur murs nord et sud, et ITI pour le mur est. Je suis preneuse de toute suggestion.
    Pourquoi est impossible de déplacer le regard ?
    Parce que 3 cotés en ITE et ITI sur un, ça va créer deux ponts thermiques ...

    Citation Envoyé par Philyra Voir le message
    - les murs intérieurs : GROS dilemme : je n'ai pas du tout envie de rainurer les murs en parpaings, pour autant, apparemment le fait de mettre du placo réduirait l'inertie à néant. C'est pourquoi, j'ai pensé que mettre des panneaux de laine de bois de forte densité permettrait de conserver l'inertie, et que je pourrai rainurer ces panneaux de fibre de bois au lieu des parpaings. Mais, après, mon idée est peut-être saugrenue.
    Pourquoi rainurer les parpaings ?
    pour les câbles ? et pourquoi ne pas passer un maximum de choses par le sol ? et réaliser des enduits épais afin de noyer les quelques câbles nécessaires ?
    la laine de bois, même très dense (300 kg/lm3 la plus lourde me semble t il) ne sera jamais équivalente à un enduit en argile (2000 kg/m3) ou plâtre. Et de toute façon il vous faudra une finition sur ces plaque de fibres de bois ? un enduit ?

    Si vous réaliser une ITE complète, l'isolation intérieure ne sert à rien, si vous mélanger ITE et ITI, c'est différent, il faudra une couche d'isolant à l'intérieur.

    Cdlt

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Philyra

    Re : Isolation extérieure - Maison plain-pied parpaings enduit - interrogations multiples

    Bonjour,

    @ Mickele91,

    Désolée pour le délai ... Il n'est pas facile en ce moment entre le télétravail et les enfants.

    Ok pour la chape, je ne ferai pas de mauvais choix entre l'une et l'autre, au moins c'est rassurant! Oui, toutes les deux permettent la fixation de cloisons légères.

    Par rapport au déphasage, j'avoue que là je suis un peu perdue. Il me semblait avoir compris que les matériaux naturels étaient avaient un déphasage plus importants que les matériaux tels que laine de verre ... Dans mon cas, le plafond n'est pas une dalle, donc je n'ai pas d'inertie. Par contre, la toiture est ventilée par 4 "châtières" (enfin il me semble que c'est cela le terme). Et dernièrement, j'ai fait remplacement un boisseau inutile pour y mettre une tuile canal pour y fixer une VMC. De fait, avec tous ces critères, il me semblait important donc de mettre un isolant avec un déphasage important (a priori, le métisse en 40cm, il est de l'ordre de 8 heures). Après, ayant des entraits mesurant 9,5cm (hauteur) x 3,5cm (largeur) x 7.5m (longueur) avec une entraxe de 60cm, pour une maison faisant 11.65m x 7,5m, a priori (car je n'ai pas pu vérifier mon idée), je pense ne pas pouvoir aller au-delà de 25kg/m². D'où mon idée de partir sur le métisse. Pourrais-tu STP m'expliquer en quoi le déphasage est dérisoire? Est-ce à cause de l'épaisseur de l'isolant? A partir d'une certaine épaisseur, le déphasage serait inutile?

    Pour le liège, oui, normalement il est imputrescible. Je ne sais pas par contre l'épaisseur qui est préconisée.

    Oui, je suis d'accord avec toi pour l'inertie. Je "cogite" pas mal sur le sujet depuis un moment. Ce qui m'embêtait le plus était de rainurer les parpaings creux. Et, en discutant avec les enfants, j'en suis venue à deux idées:
    - pour les interrupteurs de volets roulants : les placer à côté de l'interrupteur du luminaire en entrant dans la pièce, ainsi pas d'électricité sur le mur en parpaings. L'électricité serait au niveau des cloisons.
    - pour l'électricité de la pièce de vie où je ne peux pas faire autrement : idée de mettre des goulottes de couleur et de mettre en apparent les façades des interrupteurs et prises. Comme j'avais prévu de les mettre en noir, je pense que cela fera "design".
    - finalement, pour les murs porteurs en parpaings creux, pour garder leur inertie : enduit terre ou chaux/chanvre de 3cm. Je ne sais pas s'il en ait un mieux que l'autre.
    Que pensez-vous de ces idées?

    Merci d'avance

  10. Publicité
  11. #7
    Philyra

    Re : Isolation extérieure - Maison plain-pied parpaings enduit - interrogations multiples

    Bonjour ManuTaden,

    Pour la densité du métisse, je l'ai vu à 20kg/m². J'ai regardé la doc technique de l'isolant.

    Tu as raison pour les ponts thermiques entre la façade et les deux pans des autres murs. Cependant, étant en rénovation, je ne peux que m'adapter à la configuration de la maison. Pour le regard, j'avoue que je ne saurai faire pour le déplacer. J'ai enlevé toute la plomberie de la maison et regardé dans le garage, je n'ai pas de réseau d'eau qui va vers ce point d'eau se situant sur le mur Est. De fait, un repiquage ne me semble pas évident. Normalement, à moins de grosses déconvenues, je vais m'attaquer à la plomberie en multicouche dans la maison. Mais, là, je ne me le sens pas ... Après autre point négatif est que ce mur se prolonge sur la terrasse extérieure, donc soit j'isole un pan de mur pour rien ou je fais arrêter l'ite avant, mais je pense que le décroché ne serait pas très esthétique. Après, le regard en serait tout de même affecté. Deuxième point négatif est le débord de toit. Malheureusement, je n'en ai pas de ce côté là. Et, j'ai appris hier que les tuiles de rives sont vissées. De fait, si j'y touche, tout sera à refaire, donc un coût supplémentaire à prévoir.

    Pour l'électricité, en fait, je fais tout passer par les combles, et non pas par le sol. J'ai posé du TMS en 10cm, et là, je suis en attente des derniers panneaux pour finir avant le coulage de la chape.

    Ok avec toi par rapport à l'enduit. Après restera l'application, j'ai essayé de voir des vidéos sur youtube, mais je n'ai pas vraiment trouvé mon bonheur. Bon, après, il faudra que je teste peut-être sur un pan de mur avant de m'attaquer à l'ensemble.

    Question par rapport à l'enduit : celui-ci repose t'il sur le sol? Je la pose car ayant posé du TMS qui supporte du 150kg/mur, si l'enduit est idéalement "accroché" au mur, cela m'arrangerait ...

    Merci d'avance

    Cordialement,

  12. #8
    Mickele91

    Re : Isolation extérieure - Maison plain-pied parpaings enduit - interrogations multiples

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Philyra
    Pourrais-tu STP m'expliquer en quoi le déphasage est dérisoire?
    Attention...ce n'est pas le déphasage qui est dérisoire, comme je l'ai bien indiqué, c'est son effet...

    Son effet donc est dérisoire, parce-que même si temporellement les chiffres du décalage semblent conséquents, ils ne se traduisent en rien sur l'évolution de la température intérieure de l'habitat.

    Ca veut dire quoi ?...

    Et bien ça veut dire que bien que théoriquement tu décales de plusieurs heures l'arrivée de l'onde de chaleur dans l'habitat, cela ne se traduit pas par une baisse de plusieurs degrés, sur l'évolution de la température intérieure.

    Pour être clair...tu ne "refroidiras" pas ton habitat grâce à l'avantage de ce supposé phénomène. Il est vrai que c'est malheureusement ce que laissent croire les adeptes de cette "théorie".

    Citation Envoyé par Philyra
    Est-ce à cause de l'épaisseur de l'isolant? A partir d'une certaine épaisseur, le déphasage serait inutile?
    En partis, oui...mais il faut bien comprendre que le déphasage de l'isolant, n'est que très faiblement responsable de l'évolution de la température intérieure. Par conséquent, il est inutile de se polariser sur cette caractéristique physique, dont l'effet au final est anodin.

    Citation Envoyé par Philyra
    - finalement, pour les murs porteurs en parpaings creux, pour garder leur inertie : enduit terre ou chaux/chanvre de 3cm.Je ne sais pas s'il en ait un mieux que l'autre.
    Que pensez-vous de ces idées?
    Intuitivement, je te dirais plutôt l'enduit terre (Le chaux-chanvre est "résistant"...)...mais avec seulement 3 centimètres, sans une sérieuse étude à l'appuis pour en montrer les réels avantages, je reste dubitatif, sur le réel effet que cela puisse avoir sur la température intérieure de ton habitat...

    Cordialement

Discussions similaires

  1. 4 propositions pour construire une maison de plain pied
    Par Adam1976 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 18
    Dernier message: 02/03/2019, 14h11
  2. MOB de plain pied en montagne - Quelle isolation pour un confort d'hiver et d'été?
    Par katzaiiz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 27/01/2016, 11h11
  3. enduit sur ITE isolation extérieure en liège
    Par shirgair dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/11/2012, 15h27
  4. Isolation extérieure sous-sol et enduit ???
    Par ladenree dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/10/2012, 10h52
  5. Plain-pied ou étage
    Par felvic dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/10/2011, 00h20
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison