Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagés.



  1. #1
    jimze91

    Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagés.


    ------

    Bonjour tout le monde,

    J'ai acheter (ou plutôt ma banque) un pavillon.

    Les combles sont aménageable, je suis proche de signé un devis, mais j'ai un problème auquel je ne trouve pas de solution.

    Je m'explique, j'ai un récupérateur de chaleur dans mes combles, si j'ai bien compris le systèmes, un tuyaux descend récupérer l'air chaud dans la hotte situé en dessous, et le récupérateur active un ventilateur qui envoie cette air chaud dans les 3 chambres .


    Au départ je voulais décaler le récupérateur d'environ 5 mettre pour l'emmener sous le comble perdu (derrière les jambes de force)

    Mais je me demande si a cette distance le récupérateur fonctionnera ?


    Les aménageur de comble que j'ai rencontrer (3 entreprises) mon proposer de coffrer le récupérateur et d'installer une trappe d’accès.

    Mais je me demande si ça ne craint pas une surchauffe ?


    Enfin si une des deux solutions est envisageable, il faudrait que j’installe un interrupteur relier au récupérateur, j'ai peur que le bruit soit dérangeant (le récupérateur se trouvant dans une futur chambre)


    Qu'en pensez vous ?

    Avez vous une idée de que faire de ce récupérateur ?

    Ou vais je devoir le supprimer ?


    Merci a vous .

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cornychon

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Bonjour,

    La première chose à faire, évaluer la chaleur que le récupérateur est capable d’envoyer dans les combles (trois chambres)

    La hotte c’est quoi ?
    Hotte implantée sur une cheminée à feu ouvert !
    Hotte implantée autour d’un poêle, d’un insert !
    Quelle est la puissance nominale de cette source de chaleur ?

    Quel est le diamètre du tube ?
    Quel est le débit max du ventilateur ?

    Les nuisances sonores sont plus ou moins bien supportées. Mesurer le bruit est inutile, à toi de voir si c’est suportable en pleine nuit.
    C’est comme le confort thermique, inutile d’avoir un thermometre pour savoir si on a chaud ou froid.

    Une insonorisation au départ du tube est possible.

    Une photo de cette hotte serait la bienvenue.

    En première approche, le risque de surchauffe est peu probable.
    En revanche, ton récupérateur a peu de chance de chauffer beaucoup.

    La chaleur transférée entre la hotte et les chambres est :
    Ø = 0.334 x D x ∆T
    Ø en watt
    D débit de ton ventilateur en m3/h
    ∆T différence de températures entre l’air pompé dans la hotte en régime établi (équilibre thermique) et la température dans les chambres.
    Le savoir se perd avec celui qui néglige de le transmettre.

  4. #3
    jimze91

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Bonjour et merci de repondre a mon sujet.
    On ne c'est pas compris, peut etre me suis je mal exprimer.
    Actuellement le recuperateur de chaleur est deja existant et aliment deja 3 chambre.
    il est situer juste au dessus de la cheminé dans les comble, et un tuyaux descend dans la hotte pour recuperer la chaleur . puis 1 tuyau par du recuperateur pour dstribuer les chambres.
    la hotte est une hotte au dessus d'un insert.

    Le soucis c'est que les combles ou se situe le recuperateur vont etre amenager et je ne sais pas que faire de ce recuperateur.
    Ou le deplacer dans les comble perdu derriere les jambe de force a environ 5 mettre de la hotte, soit le coffrer, soit le suprimer.

    Merci a vous

  5. #4
    cornychon

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Citation Envoyé par jimze91 Voir le message
    Bonjour et merci de repondre a mon sujet.
    On ne c'est pas compris, peut etre me suis je mal exprimer.

    Le soucis c'est que les combles ou se situe le recuperateur vont etre amenager et je ne sais pas que faire de ce recuperateur.
    Ou le deplacer dans les comble perdu derriere les jambe de force a environ 5 mettre de la hotte, soit le coffrer, soit le suprimer.

    Merci a vous
    Re,

    Tu as parfaitement expliqué ton problème.
    J’ai bien compris tes inquiétudes.
    Tu négliges juste une chose, la quantité de chaleur que ce récupérateur est capable de prélever et de transporter.

    S’il est capable de fournir 1000 W par chambre, il faut le garder.
    S’il est capable de fournir 150 W par chambre à la puissance nominale de l’insert, ce qui est beaucoup pour ce genre d’engin, autant le supprimer.

    Oublions les puissances ce chauffe. Je peux te garantir une chose, ton récupérateur est capable de transporter de la chaleur !!
    Si c'est la chaleur qui t'intéresse, sans se soucier de la puissance, garde précieusement le récupérateur.
    Le savoir se perd avec celui qui néglige de le transmettre.

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  7. #5
    jimze91

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Re,
    Je comprend mieux ou tu voulais en venir, et je n'en est aucune idée.
    Je n'avais pas vu de reference en regardant la premiere fois je vais remonter pour chercher mieux.
    En regardant sur le net a droite a gauche, on lit un peut tout et son contraire.
    J'ai lu qu'il ne fallais surtout pas le coffrer car il devais etre ventiler.
    poser sur quelque chose qui peut supporter 200 degrée.
    Et maximum 1.5m de tuyau coter prelevement de chaleur.

    Voila l'image de l’installation actuel qui as été faite pas l'ancien proprietaire.
    https://ibb.co/xCTS19T

    Merci en tout cas de m'aider

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    cornychon

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Citation Envoyé par jimze91 Voir le message
    Re,
    Je comprend mieux ou tu voulais en venir, et je n'en est aucune idée.
    Je n'avais pas vu de reference en regardant la premiere fois je vais remonter pour chercher mieux.
    En regardant sur le net a droite a gauche, on lit un peut tout et son contraire.
    J'ai lu qu'il ne fallais surtout pas le coffrer car il devais etre ventiler.
    poser sur quelque chose qui peut supporter 200 degrée.
    Et maximum 1.5m de tuyau coter prelevement de chaleur.

    Voila l'image de l’installation actuel qui as été faite pas l'ancien proprietaire.
    https://ibb.co/xCTS19T

    Merci en tout cas de m'aider
    Re,

    La photo montre que le travail a été fait proprement.
    La boite de ventilation qui se trouve au sol contient un ventilateur.
    Si possible, note bien :
    Le nom du fabricant,
    La référence produit,
    Si l'indication existe, le débit d’air max du ventilateur
    Le diamètre de l’entrée et de sortie du tubage.
    Si les indications sont sur la face supérieure, prendre une photo !
    Si possible, quelle est la référence de l’insert !
    Quelle est sa puissance nominale !
    Prendre une photo sur la zone de prélèvement de l’air chaud.

    Avec ces indications, on pourra faire des estimations sur la puissance de chauffage.

    Pour des raisons de sécurité, la boite de ventilation doit rester accessible. Mettre une porte de visite si elle se trouve derrière une cloison.
    Pour les 200°C du support, par sécurité, pourquoi pas ! !
    Pour les 1.5 mètres max coté prélèvement, c’est probablement pour garder une bonne performance du ventilateur. Un ventilateur a de meilleurs performances débit pression lorsqu’il travaille en pression qu’en aspiration.
    Le savoir se perd avec celui qui néglige de le transmettre.

  10. Publicité
  11. #7
    jimze91

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Bonjour cornychon,
    Je suis monté dans les comble et j'ai pu trouver quelques infos.
    Sur le boitier y'a une etiquette.
    100W - 0.35A
    230V - 50Hz 550m3/h
    J'ai je pense trouver la notice. avec la marque du recuperateur DMO.
    https://www.google.com/url?sa=t&rct=...Fp198PIEO3Ezad
    Ca correspond, par contre visiblement y'a 2 option et mon recuperateur semble n'avoir aucune option.
    La bonne nouvelle c'est qu'on peut le placer a 4m donc je pourrai le decaller sous le comble perdu.
    La question que je me pose maintenant, a votre avis puis je passer la gaine qui va emmener l'air chaud sous le plancher agglo entre 2 poutre, ou ca craint ?

    Merci beaucoup de votre aide
    Dernière modification par jimze91 ; 09/05/2020 à 09h38.

  12. #8
    cornychon

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Citation Envoyé par jimze
    La bonne nouvelle c'est qu'on peut le placer a 4m donc je pourrai le decaller sous le comble perdu.
    La question que je me pose maintenant, a votre avis puis je passer la gaine qui va emmener l'air chaud sous le plancher agglo entre 2 poutre, ou ca craint ?

    Merci beaucoup de votre aide
    Re…..

    La notice technique est très bien faite, on a toutes les principales caractéristiques techniques.
    Pour savoir si tu peux passer la gaine sous le plancher, il faut répondre aux questions que je pose en #6, à savoir

    - Quelle est la référence de l’insert !
    - Quelle est sa puissance nominale !
    - Prendre une photo sur la zone de prélèvement de l’air chaud.

    Généralement, avec un débit d’air de 300 m3/h, en régime établi, pour un air ambiant de 20°C, l’air chaud aspiré est de l’ordre de 50°C. C'est déjà beaucoup ! !

    Dans cette hypothèse d’école, aucun risque de surchauffe à 200°C.
    En régime établi, si les combles sont à 20°C, la puissance de chauffe serrait de 0.334 x 200 x (50 -20) 30 = 2000 W
    Le savoir se perd avec celui qui néglige de le transmettre.

  13. #9
    Gerard2

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Bonsoir

    A peine hors sujet, quels sont les récupérateurs connus pour être silencieux ?

    Cordialement, Gérard

  14. #10
    cornychon

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Citation Envoyé par Gerard2 Voir le message
    Bonsoir
    A peine hors sujet, quels sont les récupérateurs connus pour être silencieux ?
    Cordialement, Gérard
    Bonjour,

    La principale source sonore d’un récupérateur est son ventilateur.
    Pour avoir suffisamment de pression, ce sont toujours des ventilateurs centrifuges, ou des turbines à réaction.
    Un ventilateur a une courbe caractéristique débit - pression.
    A sa pression max le débit est nul, à sa pression nulle (à ouïe libre) le débit est max.

    Le point de fonctionnement se trouve sur cette courbe. Ce point correspond aux pertes de charges du circuit aéraulique. (Circuit d’air)
    Quelle que soit la marque du ventilateur, le bruit est directement lié à ce point de fonctionnement,

    Pour diminuer les nuisances acoustiques, il faut traiter les voies de transmission.
    Les voies solidiennes et les voix aériennes.
    Il existe des silencieux très efficaces que l’on place à l’entrée et à la sortie du ventilateur (On peut les fabriquer soi-même).
    Le ventilateur lui-même peut être enfermé dans une enceinte insonorisée. Le refroidissement est assuré par l’air qui circule dans le circuit.

    Pour illustrer mes propos, voici une courbe qui montre les caractéristiques d'un ventilateur, et des courbes de pertes de charges.

    ventilo D P.PNG
    Le savoir se perd avec celui qui néglige de le transmettre.

  15. #11
    Gerard2

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Bonsoir Cornichon et merci pour ta réponse.
    Ma question était "quels sont les récupérateurs connus pour être silencieux"

  16. #12
    jimze91

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagé.

    Bonjour cornychon,
    j'ai fouillé dans les docs que mon laissé les ancien proprio. j'y est trouver des réponse.
    je te joint la photo concernant le foyer et la photo concernant le prelevement d'air chaud.
    https://ibb.co/hKVtqKV
    https://ibb.co/pwvCJC5

    Merci a toi

  17. Publicité
  18. #13
    cornychon

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagés.

    Citation Envoyé par Gerard2 Voir le message
    Bonsoir Cornichon et merci pour ta réponse.
    Ma question était "quels sont les récupérateurs connus pour être silencieux"
    Salut,
    Tu as raison, je n’ai pas répondu à ta question. Des experts vont te donner la liste des récupérateurs de chaleur, des plus silencieux aux moins silencieux.


    Citation Envoyé par jimze91 Voir le message
    Bonjour cornychon,
    j'ai fouillé dans les docs que mon laissé les ancien proprio. j'y est trouver des réponse.
    je te joint la photo concernant le foyer et la photo concernant le prelevement d'air chaud.
    https://ibb.co/hKVtqKV
    https://ibb.co/pwvCJC5
    Merci a toi
    Bonjour,

    Tu as un insert de 15 kW nominal, c’est déjà beaucoup.
    Ton récupérateur de chaleur permet des débits d’air qui vont de 230 m3/h à 550 m3/h.
    Ta photo montre une gaine qui semble être le prélèvement d’air chaud du récupérateur.
    A gauche, de la photo, la gaine du conduit de fumée. Sa couleur montre que la température monte aux environs de 800°C.
    Ce volume d’air est celui qui existe entre la partie haute de l’insert et la hotte esthétique qui habille le tout.
    Si l’on ne fait pas fonctionner le récupérateur de chaleur, de l’air chaud circule par convection naturelle dans ce volume, entre le bas et le haut. Pour des raisons de sécurité, par construction, cet air a un grand débit, et sa température max de l’ordre de 100°C.
    Si on fait fonctionner le récupérateur de chaleur, on n’augmente le débit d’entrée d’air frais. En augmentant de débit d’air frais, on diminue la température de l’air prélevé.

    Prenons un cas qui me semble réaliste ! (Hypothèse)
    L’insert fonctionne à 15 kW
    Ton récupérateur aspire un volume d’air de 300 m3/h
    L’air chaud prélevé est de 70°C
    On se trouve en régime établi, à l’équilibre thermique. La température ambiante est de 20°C dans toute la maison.

    Le récupérateur prélève et recrache à l’étage, une puissance de
    0.334 x 300 x 50 (70 – 20) = 5000 W.

    C’est en gros 1/3 de la puissance nominale de l’insert. Normal !

    Si on fait tourner le ventilateur à 550 m3/h, l’air chaud prélevé serra à une température plus basse, la puissance de chauffe un peu plus importante, mais un bruit beaucoup plus agressif !.
    Bref, il faudra voir à l’usage.

    Ma conclusion :

    Garde précieusement ton récupérateur de chaleur.


    Tu peux modifier le circuit d’air chaud, le rallonger un peu, changer le « ventilateur de place » il n’y aura pas de changement significatif dans les performances.
    Tu peux cacher ton système de ventilation. La température restera toujours aux environs de 100°C.
    Le savoir se perd avec celui qui néglige de le transmettre.

  19. #14
    jimze91

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagés.

    Merci beaucoup cornychon !
    tu m'as été d'une très grande aide !

    Je pense décaler le recuperateur derriere les jambe de force du coup.
    Le "tuyau" de prélèvement je peut rallonger et le faire passer sous le plancher entre la laine de verre et la plaque en agglo du planche on est bien d'accord ?
    Merci a toi

  20. #15
    cornychon

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagés.

    Citation Envoyé par jimze91
    Je pense décaler le recuperateur derriere les jambe de force du coup.
    Le "tuyau" de prélèvement je peut rallonger et le faire passer sous le plancher entre la laine de verre et la plaque en agglo du planche on est bien d'accord ?
    Merci a toi
    Tout à fait d'accord- - -
    Le savoir se perd avec celui qui néglige de le transmettre.

  21. #16
    jimze91

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagés.

    Bonjour cornychon, je reviens vers toi.
    J'imagine que pour eviter tout probleme, je ne doit pas mettre de raccord sous le plancher mais changer la gaine, pour avoir la gaine en un seul morceau entre le prelevement d'air chaud et le ventilateur ?
    niveau incendie, ca risque vraiment rien ? je veux dire le tuyau monte pas trop en temperature ? comme il sera coincer entre le faux plafond et la dalle agglo entouré de laine de verre je voudrai pas un incendie
    Autre question, J'ai un cm d'air entre le haut du foyer et le bas de la hotte, quand j'ouvre la porte un peu vite et que de la fumé s'echappe elle se retrouve dans la hotte et aspiré par le recuperateur.
    Une odeur de cheminée arrive donc dans les chambres, j'imagine que ce cm est important et que je ne doit pas le calfeutré.
    Le caisson 3f peut t'il regler ce probleme ?
    Merci a toi

  22. #17
    cornychon

    Re : Récupérateur de chaleur situé dans des combles bientôt aménagés.

    Bonjour, je n'ai pas vu passer ta réponse ! ! Dans ce cas, il faut me reveiller par un message privé.

    Bonjour cornychon, je reviens vers toi.
    J'imagine que pour eviter tout probleme, je ne doit pas mettre de raccord sous le plancher mais changer la gaine, pour avoir la gaine en un seul morceau entre le prelevement d'air chaud et le ventilateur ?
    Sur le plan pertes de charges et accrochage des poussières, c’est préférable.
    Tant que j’y pense, une grille, genre grillage à mouche, placé à l’entrée d’air, en haut de la hotte serait la bienvenue. Faire en sorte que la surface de filtrage soit assez grande. Ne pas plaquer directement la grille contre l’entrée d’air chaud.
    Idem pour le circuit d’air, il faut pouvoir nettoyer en gros une foi par an, tout le circuit d’air. A toi de voir ce que tu faire ! ! !
    Voici une vidéo qui n’est pas mal, mais ne raconte rien pour les tubes ! ! !
    https://www.bing.com/videos/search?q...tail&FORM=VIRE
    niveau incendie, ça risque vraiment rien ? je veux dire le tuyau monte pas trop en temperature ? comme il sera coincer entre le faux plafond et la dalle agglo entouré de laine de verre je voudrai pas un incendie
    La notice raconte que le matériel peut fonctionner jusqu’à 200°C.
    Lorsque le chauffage fonctionne au max, soit 15 kW, vérifier la température de l’air qui circule dans la hotte par convection naturelle. Il arrive vers le bas et ressort par le haut. L’air doit sortir à une température de l’ordre de 100 à 130°C.
    Il n’y a pas de risque d’incendie, mais avec un gros brasier bois à plus de 1000°C, le risque zéro n’existe pas.
    Autre question, J'ai un cm d'air entre le haut du foyer et le bas de la hotte, quand j'ouvre la porte un peu vite et que de la fumé s'echappe elle se retrouve dans la hotte et aspiré par le recuperateur.
    Une odeur de cheminée arrive donc dans les chambres, j'imagine que ce cm est important et que je ne doit pas le calfeutré.
    Lorsque, la porte est fermée, c’est de l’air ambiant « froid » qui rentre. C’est très bien, ne rien toucher.[

    Le caisson 3f peut t'il regler ce probleme ?
    Oui, le caisson permet de laisser rentrer de l’air frais en cas de surchauffe.
    Le caisson filtrant serrait également une bonne chose, dans le local au-dessus de la hotte, proche de l’entrée d’air chaud.
    Le savoir se perd avec celui qui néglige de le transmettre.

Discussions similaires

  1. Récupérateur de chaleur de fumée de cheminée pour chauffer les combles
    Par vinc2014 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/01/2014, 10h48
  2. pare vapeur sur pignon dans combles aménagés?
    Par doudou2rennes dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/02/2012, 09h06
  3. recuperateur chaleur dans hotte
    Par jm25490 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/02/2012, 09h48
  4. recuperateur chaleur dans garage sur cheminée
    Par ludocool33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 03/02/2011, 12h42
  5. Récuperateur de chaleur dans comble sur poele a bois
    Par patrick85340 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/12/2009, 15h01
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison