Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36

Installation chaudière à pellets moi même.



  1. #1
    alix770

    Installation chaudière à pellets moi même.


    ------

    Bonjour tout le monde et merci de me recevoir sur votre forum.

    Il y a 5 ans j'ai fabriqué un bouilleur à partir d'un insert Deville 7867 en le surélevant pour remplacer le panneau déflecteur par un coeur de chauffe fabriquer par le chaudronnier de mon boulot contenance 30 litres, jusque-là suffisant pour les chambres de mes petits loups.

    Voilà cette année, je me suis décidé à installer d'autre radiateur (classique en acier), donc par conséquent plus d'eau à chauffer.
    mon chois c'est posé sur une chaudière à granulé de 19 kw pour ma maison qui fait 120 m²et qui va continuer de grandir.
    mon problème c'est que qu'il soit assez simple de réaliser la plomberie et la mise en pace de la chaudière, je bute sur un problème, deux sondes de température à brancher sur un petit boîtier fixé à l'extérieur de la chaudière.

    Mais voilà où est-ce que je les place ?


    Chaudière vendue sous l'étiquette ETNA. FALACO 20EN donc aucun manuel d'installation et le manuel d'entretien et d'utilisation est soit en Italien, soit en Anglais .


    Je vous remercie d'avoir pris un moment pour lire mon sujet
    et si vous avez quelques reflexions n'hésités pas.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    BOB92
    Animateur Bricolage et décoration

    Re : installation chaudière à pellet moi même.

    Bonjour

    Un lien vers ta chaudière retenu eut été utile ... tout comme mentionner correctement sa désignation.

    Bref, s'agit-il bien de cette chaudière ? https://www.topchaleur.com/chaudiere-a-granules-folaca

    Vendue en France, sa documentation ( utilisation et installation ) devrait exister en français.

    Quant à ton problème , il mériterait un peu plus d'explication
    Je bute sur un problème, deux sondes de température à brancher sur un petit boîtier fixé à l'extérieur de la chaudière.
    Mais voilà où est-ce que je les place ?


    Cordialement
    Dernière modification par BOB92 ; 10/10/2020 à 10h34.

  4. #3
    Tam

    Re : installation chaudière à pellet moi même.

    Bonjour Alix,
    Je pense à 4 solutions pour intégrer les sondes:
    1) notice de montage,
    2) prendre contact avec le constructeur
    3) attendre le passage par ici d'un gentil internaute qui a le même matériel
    4) trouver les emplacements qui vont bien à partir du rôle de chaque sonde.

  5. #4
    alix770

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    bonjour BOB
    En effect il s'agit bien du modèle FOLACA 19 kW,
    c'est vrai je suis resté un peu évasif sur mon problème.
    Donc pour être un peu plus claire.
    Avec cette chaudière j'ai eu la nappe et son boitier de commande à installer et c'est deux sondes de température qui me pose problème,
    apparemment ce sont des sondes étanches et donc je pense immergeable, mais où ?

    sonde thermoplastique intégrée à double isolation Ø5 NTC R (25 ° C) = 10KOhm +/- 1%, beta (25/85) = 3435 élément simple câble 2 fils E = 100 mm en tube 6x50.

    j'ai contacté le fournisseur pour obtenir la notice d'utilisation maintenance en français et si possible la notice d'installation que je n'ai pas eue, j'attent une réponse de sa part.

    merci de m'avoir répondu.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Tam

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Citation Envoyé par alix770 Voir le message
    apparemment ce sont des sondes étanches et donc je pense immergeable, mais où ?
    Une sonde n'est habituellement pas directement plongée dans de l'eau sur une chaudière.
    La mienne comporte 6 sondes
    - sonde de température chaudière (vissée contre le corps de chauffe) (dans un doigt de gant sur mon ancienne)
    - sonde de sécurité surchauffe (idem)
    - sonde de température flamme (dans un doigt de gant juste au dessus des braises)
    - sonde de départ (plaquée contre le tuyau de départ, au dessus de la v3v)
    - sonde de retour (plaquée contre le tuyau de retour)
    - sonde ECS (dans un doigt de gant sous le ballon)

    L'automate du bruleur peut aussi utiliser la température des fumées (doigt de gant vers le raccordement conduit) et j'en oublie peut-être...

  8. #6
    alix770

    Thumbs up Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    bonjour TAM

    Merci pour ces infos qui on aiguillé mon chemin.

    Donc ce sont des sondes de température NTC
    un mot (Puffer ?) qui revient souvent apparemment ces sondes serait pour installations d'un ballon tampons (puffer).
    donc à mon avis ces sondes sont optionnelles, jusqu'à l'installation d'un Ballon.

    Je continue de chercher mais j'essaie de mettre en route ma chaudière demain.

    merci

  9. Publicité
  10. #7
    Tam

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Bonjour Alix,
    Possible qu'il s'agisse de sondes en attente pour un ballon (Il suffit de voir si la chaudière est équipée des sondes nécessaires à la gestion du feu)

    Encore une fois, hasardeux sans notice d'installation

  11. #8
    alix770

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Bonjour TAM

    oui en effet, ne vous inquiétez pas je ne ferrais pas d'essai sans être sûr avant.
    donc après avoir réceptionné la documentation d'utilisation et maintenance en français il apparaît que la chaudière est prééquipée toutes les sondes de base sont en place.

    d'après vous, l'installation d'un ballon tampon est-il obligatoire ?


    merci pour votre réponse

  12. #9
    herve78500

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Bonjour Alix770,
    Un ballon tampon n'est pas obligatoire pour une chaudière à granulés .... si elle est correctement dimensionnée.
    Dans la très grande majorité des cas, les déperditions thermiques de l'habitation à chauffer ne sont pas connues ou mal connues.
    De plus, selon la réglementation, un chauffagiste prend la responsabilité du dimensionnement de l'installation, y compris de la chaudière. Ceci conduit à un sur-dimensionnement de la chaudière, qui est devenu une habitude pour la profession, sachant que cela a peu d'incidence sur le montant des travaux. Ce sur-dimensionnement a également peu d'effet sur le fonctionnement lorsqu'il s'agit d'une chaudière fioul ou gaz.
    Mais pour une chaudière à granulés, l'incidence est très différente.
    Elle ne peut pas moduler sa puissance aussi largement qu'une chaudière fioul ou gaz, et la dynamique de changement de régime de puissance est nettement plus lente.
    Une chaudière gaz passe de 0 à 100% de puissance en quelques secondes et avec une combustion qui devient optimale presque instantanément. Une chaudière fioul passe également de 0 à 100% de puissance en quelques secondes, mais la combustion n'est pas optimale avant environ une minute, à cause de la montée en température dans la chambre de combustion.
    Pour une chaudière à granulés qui démarre à froid, c'est nettement plus lent. La combustion met de l'ordre de 10 mn pour passer de 0 à 100% et durant cet intervalle la combustion est incomplète car la combustion du bois (combustible solide) nécessite des paramètres plus précis.
    De même l'arrêt d'une chaudière à granulés n'est pas instantané, il faut de 5 à 10 mn pour terminer la combustion des granulés présents dans le foyer.
    Par ailleurs une chaudière à granulés a en général un intervalle de modulation de puissance de 25 ou 30% min. à 100% max. Lorsque les besoins de chaleur sont inférieurs à la puissance min. de la chaudière, on passe en fonctionnement intermittent. Dans de nombreuses installations, le fonctionnement intermittent concerne 50% ou plus de la durée de la saison de chauffe. Il en résulte un nombre important de démarrages/an, typiquement 2000 ou plus.
    Avec un ballon tampon, on diminue considérablement le nombre de démarrages. A titre d'exemple, j'ai depuis 2011 une chaudière à granulés Froling P2 de 15 kW, alors qu'il aurait été plus approprié d'avoir une chaudière de 10 kW.
    Mais comme mon installation comporte un ballon tampon de 800 L, avec un réglage adéquat de la puissance de chauffe, je reste en moyenne à 1 démarrage/jour soit environ 230 démarrages/an et 10 fois moins que les installations sans ballon tampon qui connaissent 2000 à 3000 démarrages/an.

  13. #10
    max55thir

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Hervé a bien résumé le fonctionnement d'une chaudière à granulés
    Si elle module bien et qu'elle n'est pas surdimensionné, sans BT ça fonctionne

  14. #11
    Tam

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Pour Alix, afin d'illustrer ce qui a été fort bien dit, j'ai recherché une maison dimensionnée pour une 19 kW

    Résultat: 256m² dans le 91, isolation années 90, consigne 20°.

    Si vous le souhaitez, pourriez-vous nous dire quels sont les besoins de votre habitation sur ce plan ?
    https://www.thermokofen.fr/simulation-thermokofen.php

  15. #12
    alix770

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    bonjour et merci pour vos réponses très détaillées.
    excusez-moi de vous répondre aussi tard.

    j'ai refait le calcul par rapport au tableau et en effet vous aviez raison chaudière surdimensionnée même après l'agrandissement prévu,
    apparemment (13kw) aurait largement suffi.
    cela va-t-il me causer des problèmes?

    j'ai mis en route ma chaudière, qui chauffe très bien mais qui ne se régule pas !
    elle chauffe, chauffe puis s'arrête (mode stand-by) mais quand elle doit redémarrer elle se met en défaut (al 5) qui correspond à un manque d'allumage, quand j'ouvre le foyer il déborde de granulés !!
    pour le moment, je ne comprends pas pourquoi !
    je n'ai pas de thermostat dans la maison ni ballon tampon cela peut-il avoir un rapport?

  16. Publicité
  17. #13
    Tam

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Bonjour, sur-dimensionnent = cycles courts et difficulté de réglage à la mise en service.

    Pour le problème du jour (défaut d'allumage après un cycle ?), je pense à un excès de granulés.

  18. #14
    alix770

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    oui excès
    mais comment réduire l'apport en granulé?
    l'ajout d'un ballon tampon sera bénéfique!

  19. #15
    alix770

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    TAM
    avez-vous un petit conseil,
    pour l'achat d'un ballon tampon?

  20. #16
    Tam

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Citation Envoyé par alix770 Voir le message
    oui excès
    mais comment réduire l'apport en granulé?
    Par un paramètre de la régulation bruleur (notice d'installation indispensable...)
    un petit conseil pour l'achat d'un ballon tampon?
    Oui le ballon réglera le problème du surdimensionnement en stockant l'excès d'énergie pour la restituer, chaudière éteinte, selon les besoins de l'habitation. Il faut choisir le bon volume sur ce principe, d'autres intervenants ici sont plus au fait que moi pour ce dimensionnement.

  21. #17
    ManuTaden

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Citation Envoyé par alix770 Voir le message
    bonjour et merci pour vos réponses très détaillées.
    excusez-moi de vous répondre aussi tard.

    j'ai refait le calcul par rapport au tableau et en effet vous aviez raison chaudière surdimensionnée même après l'agrandissement prévu,
    apparemment (13kw) aurait largement suffi.
    cela va-t-il me causer des problèmes?

    j'ai mis en route ma chaudière, qui chauffe très bien mais qui ne se régule pas !
    elle chauffe, chauffe puis s'arrête (mode stand-by) mais quand elle doit redémarrer elle se met en défaut (al 5) qui correspond à un manque d'allumage, quand j'ouvre le foyer il déborde de granulés !!
    pour le moment, je ne comprends pas pourquoi !
    je n'ai pas de thermostat dans la maison ni ballon tampon cela peut-il avoir un rapport?
    Bonjour
    C'est bien vous qui avez posé la même question sur un autre forum ?
    sur lequel la réponse à votre question avait été la suivante :
    Vous êtes certain d'avoir besoin de cette puissance de chaudière ?
    ou vous avez un gros ballon tampon ?
    ou votre maison n'est pas isolée ?
    Parce qu'une maison correctement isolée de 120 m2 devrait plutôt avoir besoin de 6 à 7 kW
    Donc, si vous souhaitez conserver votre chaudière à granulés fonctionnelles pendant de longues années il va falloir envisager l'ajout d'un ballon tampon.
    Vous trouverez différents vendeurs et fabricants.
    Semblant être auto constructeur je vous conseillerais bien d'aller voir sur les produits vendus par l'Apper, en prenant un ballon vous permettant ensuite d'ajouter quelques panneaux solaires afin de préchauffer l'eau, voir même de gérer l'ECS
    Sinon il y a plein de ballons de qualités sur les boutiques italiennes, il y a d'ailleurs, sur l'autre forum, une discussion en cours sur les chauffe eaux solaires avec des liens vers des boutiques testées par les participants.
    Dernière modification par ManuTaden ; 18/10/2020 à 15h31.

  22. #18
    Tam

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Semblant être auto constructeur je vous conseillerais bien d'aller voir sur les produits vendus par l'Apper,
    Tout à fait, et généralement, je pense qu'il vaut mieux étudier les technologies et avoir une vue d'ensemble afin d'éviter de perdre du temps et de l'argent avec des cache-misères (le tampon par ex).

  23. Publicité
  24. #19
    yves35

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    bonsoir,

    sur la question du fournisseur de ballon, il y a par exemple celui çi:
    https://nideck.com/

    La question du dimensionnement d'un ballon tampon pour une chaudière granulés surdimensionné est un peu ardue . Si vous avez en plus l'intention de faire du solaire ,l'expérience donne comme optimum 120 litre par m de capteur (d'absorbeur exactement).

    Faire du solaire pour l'appoint chauffage n'a de sens que sur une maison bien isolée donc avec un consommation faible . On ne la connait pas chez vous. Mais si vous installez une aussi grosse chaudière elle doit être importante.Faire du solaire pour l'ecs seul à du sens car cela permet de couper la chaudière 6 mois par an.

    Il y a des ballons avec 1 ou 2 échangeurs et en option un échangeur en bain marie pour l'ecs.

    yves

  25. #20
    Tam

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    Faire du solaire pour l'ecs seul à du sens car cela permet de couper la chaudière 6 mois par an.
    Oui, pour ne pas dépenser une énergie par ailleurs fournie par le soleil, par contre je crains qu'une chaudière s'abime plus en restant à l'arrêt qu'en fonctionnant peu mais régulièrement (voir tous les problèmes de remise en fonctionnement en début de saison).

  26. #21
    herve78500

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Bonjour alix770,
    Tu es un de plus à avoir une chaudière à granulés sur-dimensionnée.
    Le défaut d'allumage n'a rien à voir avec la présence ou non d'un ballon tampon.
    Pour le dimensionnement de ton ballon tampon, il faudrait que tu obtiennes une idée des pertes thermiques de ta maison.
    Supposons que 13 kW correspondent à un dimensionnement correspondant à la température de base.
    Cette température de base dépend de ta région et de l’altitude de ta maison. Tu peux trouver cette information sur le site
    https://www.mychauffage.com/blog/tem...rieure-de-base
    Par ailleurs tu peux connaître le nombre de DJU (degrés-jours unifiés) pour la ville la plus proche de chez toi sur l’un des sites suivants :
    http://services.meteofrance.com/e-bo...ju-detail.html
    https://www.infoclimat.fr/climatolog...urs/000MV.html
    Les DJU peuvent être calculés selon 2 méthodes, la méthode météo et la méthode Costic, on se limite ici à la méthode météo. Pour une ville donnée les DJU18 représente la somme de la différence entre 18°C (hypothèse de température intérieure) et la température extérieure moyenne journalière. Cette somme est effectuée pour toutes les journées de l’année où la température extérieure est inférieure à 18°C.
    La période conventionnelle de chauffage va du 01 octobre au 20 mai, soit 232 jours.
    Pour avoir la température extérieure moyenne pour un jour de l’année, on fait la moyenne sur une vingtaine d’années. Pour un hiver en moyenne le nombre de DJU18 est de 2200 à 2800 pour la plus grande partie de la France.
    Le choix d’une température intérieure de 18°C inclut les apports gratuits (solaire, équipements électriques …) qui sont supposés correspondre à une élévation de la température intérieure de 1°C, donc au final en vue d'obtenir une température intérieure de 19°C.
    Comme les pertes thermiques sont proportionnelles à la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur, la quantité d’énergie nécessaire pour maintenir à 18°C l’intérieur pendant toute l’année est proportionnelle aux DJU.
    Si ton exigence de chauffage n’est pas 19°C (c’est-à-dire 18°C et des apports gratuits correspondant à 1°C) mais 20°C il faudra ajouter 1 DJU pour chaque journée de chauffe soit en adoptant la période de chauffe conventionnelle 1x232=232 au DJU fournis par les sites indiqués ci-dessus.

    Relation entre dimensionnement chaudière et température de base
    Supposons par exemple que ta maison se situe dans l’Aveyron près de Millau (je ne connais ton lieu d'habitation):
    La température de base pour Millau est -8,5°C (limite entre 2 zones et altitude 379 m)
    La puissance chaudière qui convient selon toi est 13 kW, nous supposerons qu’il s’agit d’une puissance utile et non d’une puissance brute, auquel cas il faudrait tenir compte du rendement, par exemple 92% pour ETNA Folaca
    Si 13 kW est une puissance brute, avec un rendement de 92% et un coefficient de sécurité de 20%, la puissance utile nécessaire est (13x0,92)/1,2= 9,97 kW
    Celle-ci correspond à une différence de température entre extérieur et intérieur de 20-(-7,5)=27,5°C, par conséquent les déperditions thermiques de la maison sont de 9,97/27,5= 0,362 kW par degré d’écart entre intérieur et extérieur

    Répartition des besoins de chaleur tout au long de l’année
    Selon https://www.annuaire-mairie.fr/ensol...nt-millau.html
    Pour Millau DJU18=2725, mais si tu préfères une température intérieure de 20°C, l’écart augmente de 1 degré chaque jour de la saison de chauffe, on passe à 2725+232=2957 DJU
    Mois......Janvier......Février ........Mars..........Avril... .......Mai...Juin...Juillet... ...Août.......Septemb....Octob .Novemb....Décembre
    T moyen 3,2 °C 3,9 °C 6,7°C 9,1°C 13.1 16.9 19.9°C 19.6°C 15.9 °C 11.9...6.7 °C 4,0 °C
    DJU19 15,8........15,1...........12, 3.........9,9............5,9.. .2,1....0..............0...... .......3,1..........7,1.....12 ,3.......14,7
    DJU mois 489,8 422,8 381,3 297........182,9.............. .............................. ...........220,1...369........ 455,7

    Au total du 01/10 au 20/05 on a 7,1x31+12,3x30+14,7x31+15,8x31 +15,1x28+12,3x31+9,9x30+5,9x20
    Soit 2818,6 DJU19 soit un peu moins que les DJU annoncés, toutefois si l’on déborde la période de chauffe conventionnelle pour inclure le mois de septembre et tout le mois de mai on doit ajouter
    11x5,9 + 3,1x30=104,59 le total pour l’année passe à 2923,19 DJU19, nettement plus proche des 2957 DJU

    A partir du DJU19 de chaque mois de l’année et du calcul de tes pertes thermiques de 0,362 kW/°C d’écart on peut calculer mois par mois le besoin de puissance journalier pour chauffage seul (hors ECS)
    Exemple : en janvier la température extérieure moyenne est 3,2°C soit un DJU19 de 19-3,2=15,8 et une puissance de chauffe de 15,8x0,362=5,72 kW
    Mois.......Janvier Février Mars.........Avril.........Mai ......Juin.....Juillet.......A oût.....Septemb Octob...Novemb....Décemb
    T moyen 3,2 °C 3,9 °C 6,7°C 9,1°C 13.1....16.9.....19.9°C.....19 .6°C....15.9 °C..11.9......6.7 °C.....4,0 °C
    DJU19 15,8........15,1..........12,3 ..........9,9............5,9.. ..2,1..........0............0. .........3,1.........7,1...... .12,3........14,7
    P chauf 5,72........5,47..........4,4. ..........3,58..........2,14.. ..0,76........0...........0... .......1,12......2,57.......4, 45........5,32
    N.B. : le besoin ci- dessus est une moyenne journalière. L’amplitude de variation de température dans une journée est souvent de l’ordre de 10°C. Ainsi pour mai, Text va varier de 13,1+5=18,1 à 13,1-5=8,1 le besoin de chaleur va osciller entre (19-18,1)x0,362=0,326 kW et (19-8,1)x0,362=3,95 kW. Cette variation aura des effets nettement atténués si l’inertiie thermique de ta maison est grande.
    Il s’agit ensuite de comparer la puissance min. de ta chaudière ETNA Folaca qui est théoriquement 6 kW avec les besoins journaliers, alors que la puissance max. est de 19 kW. Comme on peut le voir tous les mois de l’année ton besoin de puissance calorifique est inférieur à 6 kW, en conclusion ta chaudière fonctionnera en intermittence toute l’année.

    Changement des hypothèses :
    Même si les 13 kW ont été pris avec la température de base et sans coefficient de sécurité, les pertes thermiques seraient de 13/27,5= 0,473 kW/°C écart
    En janvier 0,473x15,8=7,47 kW, ou, un peu supérieur à Pmin=6 kW.
    En février, ils chutent à 0,473x15,1=7,14 kW, c’est toujours supérieur à 6 kW.
    En mars ils deviennent 0,473x12,3= 5,82 kW, le fonctionnement devient intermittent.
    En avril ils chutent encore 0,473x9,9= 4,68 kW, en mai ils sont de 0,473x5,9=2,79 kW loin des 6 kW min. etc.
    Volume du ballon tampon :
    Pour définir le volume du ballon tampon il faut introduire de nouvelles données : quelle est la température de consigne en sortie de chaudière et quelle est la température de retour chauffage. En effet la quantité de chaleur utile stockée dans un ballon tampon est proportionnelle à la différence de température entre le ballon plein d’eau chaude et le ballon plein d’eau froide.
    On prendra 75°C en sortie chaudière et une température de retour chauffage de 30°C en mai ou octobre. Cette température de retour est fonction de la puissance nominale de l’ensemble de tes radiateurs. Supposons que tes radiateurs totalisent une puissance de 13 kW avec une entrée à 75°C et une chute de température de 10°C ( la norme est basée sur une température moyenne de 70°C)
    Pour une puissance de chauffe réduite de 13 à 6 kW la température moyenne des radiateurs passe de 70 à 50°C, soit par exemple entrée à 55°C et sortie à 45°C.
    Pour une puissance réduite à 25% c’est-à-dire 13/4=3,25 kW la température moyenne des radiateurs chute à environ 35°C ce qui peut correspondre à environ 30°C en sortie. Nous conservons un retour à 30°C.
    Dans ces conditions la chaleur stockée dans le BT (ballon tampon) est 1,14x(75-30)=51,3 kWh/m3
    Volume BT...250 L......500 L..... 750 L....1000 L
    Stock kWh..12,82......25,65......38, 5.......51,3
    Pour un BT de 500 L :
    En avril (besoin 4,68 kW) on aurait 25,65/(6-4,68)= 19,4 h de chargement et 25,65/4,68=5,48 h de déchargement, soit un cycle total de 19,4+5,48=24,88 h c’est-à-dire un peu plus d’une journée
    En mai (besoin de 2,79 kW) on aurait 25,65/(6-2,79)= 7,99 h de chargement et 25,65/2,79= 9,19h soit un cycle total de 7,99+9,19=17,2 h.
    Ce volume semble convenir, cependant faire fonctionner en permanence ta chaudière à 6 kW me parait illusoire. Il faudrait plutôt considérer un fonctionnement à 50% de Pmax soit 9,5 kW.
    Dans ce cas un ballon de 750 L conviendrait mieux :
    En avril (besoin de 4,68 kW) : chargement 38,5/(9,5-4,68)=7,99 h, déchargement 38,5/4,68=8,2 h, total 16,2 h
    En mai (besoin de 2,79 kW) : chargement 38,5/(9,5-2,79)= 5,7 h, déchargement 38,5/2,79=13,8 h, total 19,5 h

    Avec toutes les hypothèses ci-dessus un ballon tampon de 750 L environ conviendrait donc, mais il est basé sur une série d’hypothèses qui ne sont probablement pas les tiennes, à toi d’adapter le calcul ci-dessus.

    Tu pourras utilement relire les messages 104 et 109 du fil suivant
    https://forums.futura-sciences.com/h...ml#post5903249
    ainsi que
    https://forums.futura-sciences.com/h...ml#post5482057

  27. #22
    ManuTaden

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Merci beaucoup @Herve78500 pour ces explications.

    un petit témoignage récent : j'ai reçu un chauffagiste chargé de me proposer une chaudière à granulés d'une marque qui m'intéresse.
    Il a regardé la maison et a dit : il faudra prévoir un ballon tampon de 1000 L ...
    J'avais déjà eu le commercial d'une marque de chaudière qui sort de sa voiture et qui regarde la maison et dit : c'est au moins une 25 kw qu'il faut.

    Pour calculer aussi rapidement le dimensionnement de la chaudière, ou du ballon il n'y a pas à dire il y a des champions !

    PS : ces deux personnes m'ont indiquées ne pas avoir lu les documents envoyés détaillant la composition des pièces et les isolations mises en place.

  28. #23
    Tam

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Super Hervé ! Alix n'a plus qu'à régler son bruleur et choisir son tampon dans les règles de l'art.

  29. #24
    max55thir

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Citation Envoyé par alix770 Voir le message
    bonjour et merci pour vos réponses très détaillées.
    excusez-moi de vous répondre aussi tard.

    j'ai refait le calcul par rapport au tableau et en effet vous aviez raison chaudière surdimensionnée même après l'agrandissement prévu,
    apparemment (13kw) aurait largement suffi.
    cela va-t-il me causer des problèmes?

    j'ai mis en route ma chaudière, qui chauffe très bien mais qui ne se régule pas !
    elle chauffe, chauffe puis s'arrête (mode stand-by) mais quand elle doit redémarrer elle se met en défaut (al 5) qui correspond à un manque d'allumage, quand j'ouvre le foyer il déborde de granulés !!
    pour le moment, je ne comprends pas pourquoi !
    je n'ai pas de thermostat dans la maison ni ballon tampon cela peut-il avoir un rapport?
    Tu dois avoir plusieurs réglages dont la durée d'activation de la vis sans fin en secondes
    Sur le fait qu'elle ne régule pas, tu dois surement activer ce paramètre

  30. Publicité
  31. #25
    Pilpoill

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Bonjour à tous,

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    ...
    Les DJU peuvent être calculés selon 2 méthodes, la méthode météo et la méthode Costic, on se limite ici à la méthode météo. Pour une ville donnée les DJU18 représente la somme de la différence entre 18°C (hypothèse de température intérieure) et la température extérieure moyenne journalière. Cette somme est effectuée pour toutes les journées de l’année où la température extérieure est inférieure à 18°C.
    La période conventionnelle de chauffage va du 01 octobre au 20 mai, soit 232 jours.
    Pour avoir la température extérieure moyenne pour un jour de l’année, on fait la moyenne sur une vingtaine d’années. Pour un hiver en moyenne le nombre de DJU18 est de 2200 à 2800 pour la plus grande partie de la France.
    Le choix d’une température intérieure de 18°C inclut les apports gratuits (solaire, équipements électriques …) qui sont supposés correspondre à une élévation de la température intérieure de 1°C, donc au final en vue d'obtenir une température intérieure de 19°C.
    Comme les pertes thermiques sont proportionnelles à la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur, la quantité d’énergie nécessaire pour maintenir à 18°C l’intérieur pendant toute l’année est proportionnelle aux DJU.
    Si ton exigence de chauffage n’est pas 19°C (c’est-à-dire 18°C et des apports gratuits correspondant à 1°C) mais 20°C il faudra ajouter 1 DJU pour chaque journée de chauffe soit en adoptant la période de chauffe conventionnelle 1x232=232 au DJU fournis par les sites indiqués ci-dessus.
    ...
    Merci Hervé78500, grâce à toi je viens de découvrir que je me trompais dans mes calculs annuels de gr/DJU/m².

    Si j'ai bien saisi toutes tes explications, vu que je chauffe à 20,5°C (période confort) je dois donc utiliser un DJU19,5 ?

    Jusque là ça reste simple, mais vu que je chauffe aussi à 18,5°C en période de réduit (en moyenne de 21h à 5h) comment calculer en tenant compte de cette réduction de température ?
    Vu qu'il n'y a aucun apport gratuit en période nocturne (à part le peu d'équipements en pseudo veille comme une box.. et un réfrigérateur) dois-je calculer avec un DJU17,5 pendant 8h et un DJU20,5 pendant 16h ?
    SmartXS 10kW 10/2017. Silo aspi 500kg. Cycle moyen avec ECS 50 min. Courbe 0.7/31

  32. #26
    alix770

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    bonjour à tous

    je sais, je suis novice sur les chaudières. J'ai toujours été autodidacte, un avantage non négligeable et aujourd'hui il y a internet c'est un vrai plus.
    je ne pense pas que l'on puisse dire que le ballon tampon soit considéré comme cache-misère.
    Dans tous les cas, je vous remercie d'avoir pris sur votre temps pour mon problème et de m'avoir patiemment expliqué comment le résoudre,
    c'est quand même plus rassurant de pouvoir s'appuyer sur des personnes techniques qui savent de quoi elles parlent.

    Au faite quelqu'un sait ce que c'est le mode ronfleur.

    Merci infiniment pour vos conseils.

  33. #27
    herve78500

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    A pilpoill, tu dis:
    Merci Hervé78500, grâce à toi je viens de découvrir que je me trompais dans mes calculs annuels de gr/DJU/m².
    Si j'ai bien saisi toutes tes explications, vu que je chauffe à 20,5°C (période confort) je dois donc utiliser un DJU19,5 ?
    Jusque là ça reste simple, mais vu que je chauffe aussi à 18,5°C en période de réduit (en moyenne de 21h à 5h) comment calculer en tenant compte de cette réduction de température ?
    Vu qu'il n'y a aucun apport gratuit en période nocturne (à part le peu d'équipements en pseudo veille comme une box.. et un réfrigérateur) dois-je calculer avec un DJU17,5 pendant 8h et un DJU20,5 pendant 16h ?
    Chez moi j'ai aussi un arrêt chauffage la nuit de 23h à 6h, tant que Text ne descend pas au dessous de 0°C.
    Pour le DJU18, c'est juste une convention, qui estimant les apports à 1°C, justifie le fait de le calculer par écart à 18°C et non 19°C intérieur.
    Probablement, le chiffre exact des apports dépend de l'habitation, de la région et surtout de l'exposition ainsi que de la surface des ouvertures.
    Personnellement, j'ai toujours converti le DJU18 en DJU19, alors que ma consigne de température intérieure est 19°C et que j'ai cet arrêt chauffage qui produit en fin de nuit une chute de 1°C env.
    Cela explique, au moins en partie que lorsque je trace la courbe consommation de granulés en fonction du DJU19, j'obtiens une droite avec un peu de bruit, mais surtout, je remarque un décalage de 2°C au pied. Je ne remets pas en question la stricte proportionnalité du flux thermique à la différence de température, d'autre part ma maison est sur sous-sol total, c'est à dire avec une température en sous-sol d'environ 15°C (et non T extérieur). Par conséquent, je n'ai pas d'explication complète au décalage, je l'observe c'est tout.

  34. #28
    Tam

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Bonjour,
    Citation Envoyé par alix770 Voir le message
    je ne pense pas que l'on puisse dire que le ballon tampon soit considéré comme cache-misère.
    Pardon pour ma caricature... qui je l’espère a été comprise (misère= surdimensionnent et/ou chaudière ne sachant pas moduler comme la mienne )

  35. #29
    Tam

    Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    Pour éviter toute mauvaise interprétation à propos du tampon, on parle bien ici de granulés et non de bûches.

  36. #30
    alix770

    Wink Re : Installation chaudière à pellets moi même.

    bonjour TAM

    pas de soucie
    C'est juste que pour la plupart des gens, cache-misère = travail de cochon.
    C'est vrai, je ne conteste pas mon faible niveau dans ce domaine L'homme sage apprend de ses erreurs, l'homme plus sage apprend des erreurs des autres.

    je sais, il faut toujours que me lancent des défis plus ou moins réalistes.
    C'est bien une chaudière à granulé, encore merci pour votre temps.
    franchement la doc installasion et maintenance n'est pas top ou tout simplement pas pour mon niveau.
    je ne sais pas si je peux la publier sur le forum en PDF.
    je trouve que les explications sont succinctes.

    Merci

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Comment réaliser mon projet d'installation de chaudière à pellets ?
    Par mphil dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7482
    Dernier message: 13/12/2018, 15h51
  2. installation chaudière à pellets
    Par 4geraud dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/09/2015, 22h34
  3. projet d'installation d'une chaudière à pellets en gironde
    Par basto33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/02/2007, 22h10
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...