Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Répartiteur de chaleur / VMC / PAC



  1. #1
    motlatom

    Répartiteur de chaleur / VMC / PAC


    ------

    Bonjour à tous,

    je me lance dans un sujet assez large car je me rends compte en lisant les différents forum qu'il existe maintenant énormément de solution sur les flux d'air et de chaleur.

    J'ai acheté une maison des années 1970 l'an dernier. Celle-ci est équipée en tout électrique (160 m²) je vous laisse deviner la note finale... Par ailleurs, je me suis rendu compte que le premier propriétaire de la maison qui était en fait son constructeur avait initialement installé dans les combles une VMC DF mais genre un vieux vieux modèle... si bien que le propriétaire qui a suivi (pour un raison que j'ignore, le prix peut-être) l'a remplacé par une VMC SF je suppose après une panne du premier.

    En résumé, aujourd'hui je possède : une maison équipé tout électrique, une cheminée avec insert, une VMC SF et les restes de la DF qui sont plus vraiment exploités (à savoir : 2 entrées d'air dans le salon, 1 entrée d'air dans les chambres, et une entrée d'air dans le bureau. Aujourd'hui ces entrées d'air puisent bêtement et uniquement l'air des combles).

    J'aimerais mettre un peu d'ordre dans tout ça et essayer de gagner un peu en énergie. En lisant les forums, j'envisage plusieurs solutions avec des évolutions tarifaires évidemment importantes... :
    je laisse une VMC SF et je branche un répartiteur de chaleur au-dessus mon insert qui renvoie sur les anciennes entrées d'air de la VMC DF. Je dois alors créer de nouvelle arrivées d'air extérieure (directement sur les fenêtres je pense ?) et je me demande de ce qu'il en est de la qualité de l'air issue d'un répartiteur de chaleur sur cheminée, notamment dans les chambres ? Par contre c'est ce qui me revient je pense le moins cher;
    je remets en place une VMC DF en espérant que la perte de chaleur sera significativement réduite. Je me pose alors la question de savoir si une DF peut s'associer à un répartiteur de chaleur ;
    je reste avec ma VMC SF, garde mon insert en appoint dans le salon et investit dans une pompe à chaleur ;
    j'investis dans une VMC thermodynamique liée à une PAC mais là ça va me couter un oeil...

    Vous l'aurez compris je suis au balbutiement de ma réflexion et j'aimerais avoir quelques bonnes informations de votre part pour essayer de faire un tri dans tout ça.

    Merci par avance pour faire vivre le post.

    ++, Thomas

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Larzacien

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    bonjour, Peut-être trouver une VMC DF d'un prix raisonnable, et la placer de façon que l'échangeur bénéficie de la chaleur du poêle de façon à ce que l'air neuf sorte plus chaud dans les pièces. L'air sortant d'une maison avec un seul point de chauffe ne sera pas très chaud, à la différence d'une maison dont toutes les pièces sont chauffées normalement. Donc de l'air sortant à faible température ne chauffera pas beaucoup l'air entrant, d'où l'intérêt de s'aider de la chaleur de l'insert.

    Cette maison ne doit pas être de 1970, mais d'un peu plus tard, au minimum de 1975 ou plutôt 78. 75 c'est le début de l'isolation.

    Normalement les maisons de cette époque, lorsqu'elles étaient équipées de radiateurs électriques, l'isolation était plus poussée que celles équipées de chauffage central au gaz ou au mazout. Il faudrait regarder l'isolation des combles.

    Il serait intéressant de connaître le climat de la région et si la maison reçoit le soleil même en plein hiver.

    Il faudrait regarder ce qu'il y a dans les murs en démontant une prise ou un interrupteur après avoir coupé le courant.
    Il est fort possible que la chape de sol soit isolée aussi à cause du chauffage électrique.

    La maison est-elle sur un niveau ou deux ? N'y a-t-il pas un escalier ouvert ? Les plafonds sont à quelle hauteur ?
    Si on fait pousser de l'air par un répartiteur de chaleur de l'insert dans les tuyaux d'insufflation, déjà la puissance de l'insert que l'on ne connaît pas sera probablement trop faible, et l'air dans tous ces tuyaux risque de perdre pas mal de degrés en plus

    Et aussi, lorsqu'on veut sortir du classique, on ne trouvera aucune entreprise pour le faire. Ils ne veulent pas sortir du standard, donc on ne peut le faire que soi-même.

    Une maison est d'autant plus facile à chauffer avec un seul point chaud lorsqu'elle est le plus "carrée" possible en surface au sol, et aussi un étage qui profite de la chaleur du rez.

    Un plan et quelques photos seraient utiles.

    voilà quelques idées à creuser.
    Dernière modification par Larzacien ; 17/11/2020 à 21h47.

  4. #3
    motlatom

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Tout d'abord, merci beaucoup pour cette réponse détaillée ! Je vais essayer de répondre au mieux à vos questions :

    Concernant la date de la maison, c'est bien vue, elle a été terminée en 1977. Quant à la construction en elle-même, on va dire que c'est du solide, l'entrepreneur qui l'a faite (premier propriétaire) était en faite l'entrepreneur de toute la résidence et a priori (d'après plusieurs entrepreneurs qui sont intervenus chez moi depuis) il n'a pas eu la main légère (il devait avoir les matériaux à bons prix mur épais en béton en extérieur, vide d'air, puis mur de finition en briquette à l'intérieur.

    La maison pour le moment est de plain pied (j'aimerais un jour aménager les combles qui en ont la capacité...). Par contre j'ai sur toute la maison un plafond hourdi béton d'environ 20cm. Au sol, j'ai moins d'info à vous donner.

    Concernant l'isolation, les huisseries sont plutôt bonnes. Dans les combles sur le béton j'ai actuellement une isolation laine de verre qui est franchement très vieille et je pense peu efficace. Je vais probablement refaire tout ça mais pour le moment, circulant bcp dans les combes pour effectuer quelques travaux je n'ai encore rien fait.

    Concernant l'exposition, là encore je dois admettre que son constructeur était plutôt doué... je prends le soleil bas en hiver mais ne le prends pas en été quand il est haut et chaud. La raison, des avancées de toiture importantes sur les faces est et sud. J'ai oublié de préciser, nous sommes sur la région Bordelaise.

    Pour la réalisation des travaux, ça ne me dérange pas de le faire moi même au contraire, ce qui me manque pour le moment c'est la bonne idée...

    Enfin, la géométrie de la maison n'est pas forcément optimale part rapport à notre problématique. Maison en longueur, avec l'insert placé dans le salon qui est à une des extrémités. je vous joins un plan : l'insert est le rectangle identifié dans la SàM, les entrées d'air en place (de l'ancienne VMC DF) sont dans la SàM, la chambre 2, la chambre 3 et le bureau. Les extractions d'air sont dans la cuisine, WC et SDB.

    Voilà pour le moment, au besoin je ferai des photos ensuite.

    Nom : maison-projet.jpg
Affichages : 104
Taille : 75,3 Ko

  5. #4
    agitateur

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    La construction ressemble énormément à la maison de mes parents, achevée en 79 dans le département voisin, vers l'est.
    Sauf 2 ou 3 détails ( ou compléments )
    - la même superficie est obtenue avec 50 m² en étage, l'hourdi est seulement là. Sinon, poutre à l'intérieur, pente toiture faible.
    - 2 grandes baies, 4 metres chacune, avec casquette sur celle à SE et toit de terrasse à SO. Ca ne prend que le soleil bas d'hiver.
    - toutes huisseries d'époques sauf 1 porte fenêtre et une porte vitrée qui ont mal vieillis, exposées aux intempéries et changées depuis ( PVC et double vitrage standard ).
    - Toutes les vitres, y compris les baies ( sauf les 2 ouvrants changés dit plus haut ): simple vitrage. Le double commençait à peine mais était mal maitrisé, les pb de buée ou de voile étaient fréquent dans l'espace inter - vitre.
    - La toiture a été remaniée il y a qq années, en fait pour faire une ITE, les plaque d'éverite sous tuiles ont sauté. . Je crois que le R est vers 6 ou 7 maintenant. Changement de chaudière aussi, toujours fioul, radiateur fonte d'époque.
    - Pareil, brique de 20, vide pas vide puisqu'avec de la laine, puis cloison int. en briquette, puis plâtre.
    - Pas de ventilation, pas d'aération fenêtre. Ca doit se ventiler tout seul La cheminée dans le salon ( un artefact de cette époque ) a sautée. Il reste la mini cheminée dans la cuisine mais elle est spéciale: 1.2 * 1.2 m, à 1 metre de haut. C'est le barbecue de cuisine. C'est "fermé" en hiver avec une plaque en bois, sauf si entrecôte.

    C'était sur plan d'archi, puis divers artisans.
    Visiblement, ça semble à la fois bien plus costaud que les maisons "indus" des années 80 et 90, et aussi, paradoxalement, plus isolé.
    Mais ce n'est peut être pas si rare pour cette époque. Et en prime, ça a été quelque part conçu avec du bon sens. Pas du bioclimatique, certes, mais il y avait un début de piste.

    Excellente inertie, merci l'hourdi et le mur de refend, et les jours à 40°C ces derniers étés ça tenait 26°C max dedans.

    Depuis changement chaudière et toiture, c'est 1200 litres max de fioul par an ( vrai que les derniers hivers ont été soft ), ECS sur ballon elec. Avec 22°c journée dedans en hiver.
    Il n'y a sans doute plus grand chose à gratter qui soit amortissable, à part peut être les vitrages.

    Dans ton cas, on peut se poser la question de la VMC SF....Est ce nécessaire sur ce type de construction avec des huisseries un peu passoires même sans grilles ? En ajoutant la question de la LV sur l'hourdi, je pense qu'avant même la chauffe, l'isolation du toit est à voir en priorité.
    Une VMC thermo est d'abord une DF. Dans un bâti de ce type, absolument non étanche, c'est du pognon par les fenêtres.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    motlatom

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Merci de ton retour. En effet, je me retrouve un peu dans la maison de tes parents, si ce n'est que mes huisseries ne sont pas si mauvaises que ça, un survitrage y a été apposé et c'est pas trop mal et les petites fuites sont comblées par des joints. Au final, ça fait le job, surtout pour la Gironde... Par contre tu confirmes ce que je lis en effet sur différents forums, sur une maison non étanche un investissement sur une thermo semble inutile (ça m'arrange indirectement Du coup, je pense que l'utilisation d'un répartiteur de chaleur sur l'insert pourrait être intéressant sans pour autant remplacer un complément par chauffage électrique. Ma question sur ce type d'installation est par contre la qualité de l'air qui en sort, notamment dans les chambres. Je vais peut être me rapprocher d'un pro pour avis. Un répartiteur + isolation + plus tard une PAC air-air pourraient sembler intéressant comme solution ?

  8. #6
    Larzacien

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    bonjour, Etes-vous absolument certain qu'entre le mur et la contre cloison, il n'y a que de l'air ? Et quelle "épaisseur d'air" ?

    Parfois on peut combler l'espace avec de l'isolant, même s'il y a les câbles électriques dans cet espace.
    Le constructeur a eu vraiment tort de ne pas mettre d'isolant dans les murs, surtout avec des radiateurs électriques, même si le climat est doux. Les murs extérieurs sont en béton dites vous ? pas en parpaings ? ça ne coupe guère du froid ça.

    Au sol, qu'y a-t-il ? carrelage partout ? autre ? Il faudrait savoir si le sol est isolé, en regardant sous un évier, dans un placard , mais j'en doute s'il n'a rien mis dans les murs.....

    Le DPE doit être faible, déjà le chauffage électrique pénalise fortement les DPE, mais en plus, sans la moindre isolation dans les murs...,

    La dalle du plafond doit dépasser à l'extérieur, notamment au bas de la casquette pare soleil pour l'été.

    Essayez de vous renseigner sur les maisons du voisinages qui sont assez semblables pour savoir comment est l'isolation, même s il a pu faire différemment chez lui.

    Si la maison reste fraîche l'été, vous pourriez essayer de voir quel est l'espace entre le mur ext et la contre cloison qui doit être en brique. Normalement il est possible, s'il y a du vide, d'y injecter de l'isolant tel que bille de polystyrène ou autre qui peut descendre dans l'espace. Et comme l'installation électrique peut bloquer, on fait des trous à certains endroits pour faire aller le produit partout.

    Le garage semble très petit, pourquoi ne pas le transformer en chaufferie et mettre une PAC AIR/EAu et installer un chauffage central par radiateurs. Là au moins vous auriez chaud en hiver. L'insert, c'est bien, mais le bois n'y va pas tout seul et lorsqu'on rentre on trouve une maison froide, ensuite sa puissance ne correspond pas au volume de la maison et ce n'est pas évident de répartir la chaleur (pas suffisante) dans une maison toute en longueur et bien cloisonnée.

    Il faudrait pouvoir faire sauter le bout de mur ou de cloison en face du WC de 1,4 m2, ça aiderait un peu à la dissipation de la chaleur.

    Vous pouvez, lorsque l'insert chauffe bien et que la pièce est bien chaude, de mettre un simple ventilateur sur le passage de la porte du séjour de façon à pousser l'air froid du reste de la maison vers le séjour. Il se produira que l'air chaud ressortira au dessus du ventilateur pour aller dans le couloir, ça répartira un peu la chaleur provisoirement, vu que nous allons vers la période froide.

    Vous pourriez trouver une VMC DF pas trop chère (on en trouve à moins de 1000 euros en GSB, et il en existe d'extra plates pour ne pas trop encombrer.
    Pour la VMC SF, les fenêtres actuelles doivent assurer un peu de passage d'air pour renouveler l'air extrait, mais vu qu'il y a les gaines qu'il faudrait un peu nettoyer, (au moins souffler avec un compresseur, ce serait pas si mal).

    Pour moi, il faut isoler au moins un peu les murs. La laine de verre des combles, même si elle est ancienne, garde malgré tout un peu la chaleur à la dalle, ça fait une nette différence avec rien, même s'il faudrait compléter, mais si vous voulez aménager les combles... vaut mieux attendre.

  9. Publicité
  10. #7
    motlatom

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    En complément :
    - y'a en effet une petite isolation LDV entre la briquette et les murs extérieurs, mais rien de fou.
    - au sol, 30% carrelage, 20% sol pvc sur carrelage, 25% parquet, 25% jonc de mer. Pas d'isolation de la dalle.

    Le garage n'est pas si petit que ça, car à l'inverse de ce qui est indiqué sur le plan je l'ai agrandi par l'avant en ossature bois. On a environ 25m² maintenant.

    "Vous pouvez, lorsque l'insert chauffe bien et que la pièce est bien chaude, de mettre un simple ventilateur sur le passage de la porte du séjour de façon à pousser l'air froid du reste de la maison vers le séjour. Il se produira que l'air chaud ressortira au dessus du ventilateur pour aller dans le couloir, ça répartira un peu la chaleur provisoirement, vu que nous allons vers la période froide." En suivant cette idée, je pourrais mettre une VMC SF qui pompe dans les chambres 2, 3 et le bureau (via le réseau déjà en place) et rejette dans le salon ?

    Enfin, concernant les combes, il est clair qu'il faut que j'améliore l'isolation si au final on repousse de plusieurs années l'aménagement du dessus.

    "mettre une PAC AIR/EAu et installer un chauffage central par radiateurs" : en effet, pourquoi pas. Mais très franchement, pour le moment je n'ai pas les finances pour partir sur ce genre de solution.

    "L'insert, c'est bien, mais le bois n'y va pas tout seul et lorsqu'on rentre on trouve une maison froide, ensuite sa puissance ne correspond pas au volume de la maison et ce n'est pas évident de répartir la chaleur (pas suffisante) dans une maison toute en longueur et bien cloisonnée." je suis tout à fait d'accord, l'idée est plus de faire de l'appoint, on est pas frileux dans la famille (on a toujours pas mis le chauffage

    "Il faudrait pouvoir faire sauter le bout de mur ou de cloison en face du WC de 1,4 m2, ça aiderait un peu à la dissipation de la chaleur." je suis d'accord avec ça, et c'est d'ailleurs une solution que je garde sous le coude pour y placer un éventuel escalier pour le futur en cas d'aménagement des combles.

  11. #8
    agitateur

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Citation Envoyé par motlatom Voir le message
    1) je laisse une VMC SF et je branche un répartiteur de chaleur au-dessus mon insert qui renvoie sur les anciennes entrées d'air de la VMC DF. Je dois alors créer de nouvelle arrivées d'air extérieure (directement sur les fenêtres je pense ?) et je me demande de ce qu'il en est de la qualité de l'air issue d'un répartiteur de chaleur sur cheminée, notamment dans les chambres ? Par contre c'est ce qui me revient je pense le moins cher;
    2) je remets en place une VMC DF en espérant que la perte de chaleur sera significativement réduite. Je me pose alors la question de savoir si une DF peut s'associer à un répartiteur de chaleur ;
    3) je reste avec ma VMC SF, garde mon insert en appoint dans le salon et investit dans une pompe à chaleur ;
    4) j'investis dans une VMC thermodynamique liée à une PAC mais là ça va me couter un oeil...
    Je vote 3 bis:
    VM en commande manuelle, quand il y a besoin uniquement ( après la douche, pendant la phase de cuisine ). Il est probable que la maison respire assez sans VM dans les pièces de vie non humide.
    PAC en température fraiche, pour profiter du COP favorable,
    Insert le max possible pour le froid.
    Isolation toiture.

  12. #9
    motlatom

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    et je ne profite pas de l'ancien système en place (les bouches d'insufflation dans le salon, les chambres et le bureau) ? Je pensais pouvoir en tirer quelque chose...

  13. #10
    agitateur

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Pourquoi pas.
    Je ne sais pas si ça se fait encore, mais effectivement à une époque, sur cheminée avec insert, y'avait des système pour chauffer dans une certaine proximité.
    Le salon aura ce qu'il faut en chaleur avec insert.

    Attention à l'isolation des conduits et à la condensation dans ceux ci, cheminée vers chambre à l'autre bout.

    Je vais insister, mais:
    Tu as un bâti long, non étanche. Une surpression par insufflation va se corriger d'elle même sans vraiment savoir ou et comment. Une hypothèse parmi un millier d'autres:
    Si tu souffle du chaud dans la pièce 1,
    Si la pièce 1 est voisine de 2,
    Si 2 est une passoire vers la sortie,
    Tu perds le flux forcé.
    Dans du non étanche, il est sans doute superflu de créer du sur-flux inutile qui d'une manière ou d'autre aboutit à chauffer les nuages.
    Tu me dira, c'est le principe de la SF. Mais c'est aussi le principe de la perte qu'elle engendre.
    La ventilation naturelle et impalpable étant sans doute non négligeable, j'en rajouterai le moins possible, pour ne pas dire que je réduirai la ventil mécanique au minimum.

  14. #11
    motlatom

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    ok, merci pour ton retour ! donc dans un premier temps si je comprends bien le principal point c'est l'isolation. Par contre, dans le futur, avec un peu d'investissement, une PAC peut être intéressant ?!

  15. #12
    agitateur

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    D'un point de vue purement financier et actuel sur le coput de l'énergie de consommable, sans aucunes autres considérations, le COP et ses dérivés parlent pour eux.
    Avec les limites par grand froid quand le dégivrage entre en jeux, et que la PAC devient un vulgaire grille pain ( à peu de chose près )

    J'ai répondu 3 bis, la PAC est dedans, elle est déjà dans le 3 non bis.

  16. Publicité
  17. #13
    Ulyssesourd

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Bonsoir
    Un ventilateur posé au sol dans le couloir et flux dirigé vers la sam va pousser le froid vers la sam où est l'insert. L'air chaud ira le remplacer donc va aller jusqu'à derrière où est le ventilateur. Les portes des pièces doivent être ouvertes. Fais un test.
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  18. #14
    Larzacien

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    bonjour, ça pourrait être essayé d'utiliser les bouches d'insufflation des chambres pour leur faire aspirer l'air de chambres justement et le ramener dans le salon près de l'insert, ça fera appel d'air et l'air chaud ira remplacer l'air frais extrait. Mais ça restera faible à cause de la trop faible puissance de l'insert. Et bien sûr il faut bien aérer les chambres rapidement pour ne pas recycler de l'air pollué. Pourquoi ne pas ajouter un poêle à pellets assez puissant dans le séjour ? En plus, on règle le chauffage et ça fonctionne en continu, ça peut se programmer et fonctionnement continu tant qu'il y a des pellets dans le réservoir.

    Rien ne vaut bien sûr un chauffage central qui fonctionne régulièrement sans qu'on s'en occupe.

    Il y a quand même un peu de laine de verre dans les murs, certainement 5 cm, mais ça fait une différence. Le point faible c'est le sol si la chape n'est pas isolée. Ils ont mis différents revêtements qui sans être une véritable isolation, coupe un peu le froid, ce qui améliore le confort.

    Il faut passer une année comme ça pour bien connaître la maison et voir les points faibles.

    Provisoirement lorsqu'il fait très chaud dans le salon, vous pouvez pousser l'air froid du couloir afin de répartir un peu la chaleur pour cette année.
    Dernière modification par Larzacien ; 18/11/2020 à 22h00.

  19. #15
    Larzacien

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    SUITE : vous pouvez vous procurer cet appareil pour comparer la température des différentes parois :

    https://www.idealo.fr/prix/2372952/b...er-tld100.html

    Ce modèle est super pratique. On les trouve aussi en magasin de bricolage, il faut faire le tour et comparer.

  20. #16
    agitateur

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, ça pourrait être essayé d'utiliser les bouches d'insufflation des chambres pour leur faire aspirer l'air de chambres justement et le ramener dans le salon près de l'insert, ça fera appel d'air et l'air chaud ira remplacer l'air frais extrait.
    Et à coup sûr, l'air frais de la chambre lointaine sera remplacé en proportion plus ou moins grande grande par dépression par de l'air carrément froid de dehors.
    Bilan énergétique à discuter, l'inconfort des courants d'air froid, et de la tuyauterie pour s'emmerder.

  21. #17
    Larzacien

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    bonjour,
    "Et à coup sûr, l'air frais de la chambre lointaine sera remplacé en proportion plus ou moins grande grande par dépression par de l'air carrément froid de dehors."

    Et pourquoi de l'air carrément froid de dehors dans cette chambre et pas dans les autres ?
    C'est peut-être l'air de la chambre du fond la plus froide qu'il faudrait essayer d'amener en priorité.

    En tout cas une VMC DF THERMODYNAMIQUE n'est pas du tout valable car ça a de la peine parfois à chauffer des maisons superisolées, alors là.. par la peine.
    Notre ami en est au stade des "cogitations". Et il est certain qu'on ne gagnera pas beaucoup de chaleur surtout que l'insert n'a pas la puissance voulue pour tout chauffer.

  22. #18
    motlatom

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Merci à tous de faire vivre le truc...

    Je vais essayer de regarder en effet la température de mes murs pour voir si j'ai de gros points faibles, d'autant que j'ai déjà le matos au travail...

    Après je suis parfaitement conscient que l'insert sera toujours largement insuffisant pour chauffer la maison, c'est plus pour faire prolonger le plaisir dans le reste de la maison lorsqu'on qu'on fait la flambée du soir...

    Concernant les échanges entre SàM et chambres j'avais pensé comme vous, mais à l'inverse vous ne pensez pas qu'il pourrait être intéressant de capter la chaleur de la pièce où chauffe l'insert par les anciennes bouches d'insufflation pour la rebalancer dans les chambres ?

    Enfin, pas tout de suite, mais si j'envisage de changer petit à petit mes radiateurs électriques vieillissant, vous êtes plus radiateur nouvelle génération à inertie commandable à distance ou PAC ?

  23. Publicité
  24. #19
    Larzacien

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    bonjour, Si on prend la chaleur de l'insert et qu'on la fasse passer dans une gaine ancienne de VMC, l'air qui déjà n'est pas très très chaud, arrivera pratiquement froid. Par contre si on aspire l'air froid d'une chambre, cela fait un appel d'air et l'air chaud du séjour va être attiré par le couloir et entrera dans la chambre par la porte, et peu à peu la température aura tendance à s'homogénéiser, mais vous n'arriverez pas à monter assez haut en température, et même dans le séjour, la température sera faible. Enfin, plus il fait froid, plus vous aurez du mal. Lorsqu'il fait 15 dehors, c'est bien différent que lorsqu'il fait 5.

    Si la véranda est en plein soleil et que par moment il y fasse chaud, vous pouvez mettre un ventilateur sur la porte de communication et pousser l'air dans la cuisine. et l'air de la cuisine passera au dessus du ventilateur pour aller dans la véranda, et vous pouvez avoir un peu de chaleur gratuite au moment où il fait chaud dans la véranda.

    Pour les radiateurs électriques, les résistances ont toujours le même rendement. Vu la surface de la maison, si on compte que là dessus comme chauffage, on va malgré tout consommer. L'économie avec les nouveaux radiateurs vient du fait qu'on ne les fait pas chauffer en continu comme on le fait en général avec du chauffage central à eau avec chaudière.
    Et il est certain que la dépense est surtout proportionnelle à la durée de fonctionnement de la résistance. Si vous limitez les période de fonctionnement des radiateurs électriques par ex : mettre en marche le chauffage des chambres le soir une heure avant le coucher thermostat à peine à moitié, pour la nuit vous pouvez laisser ou réduire et le matin vous arrêtez le chauffage.
    Si vous voulez essayer un radiateur électrique de votre choix, ne vous ruinez pas trop

    La maison a une forte inertie, alors avec des radiateurs électriques, la chauffe n'étant pas continue, vous aurez du mal à avoir du confort.

    Vu la région, à toute rigueur, une PAC AIR/AIR (clim reversible inverter) canalisable pourrait faire le job, et vous pourriez bien réduire ou couper le chauffage lorsqu'il n'y a personne puisque ça remonte très vite en température. Mais le canalisable, ça va coûter presqu 'aussi cher qu'un chauffage central... Il faut faire des devis et comparer les prix et le confort.
    Dernière modification par Larzacien ; 19/11/2020 à 14h48.

  25. #20
    motlatom

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    merci pour ces précisions, je vais faire faire des devis en effet pour un peu mieux appréhender tout ça financièrement...

  26. #21
    motlatom

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    En suivant votre idée de mouvement d'air froid/chaud dans la maison, pensez-vous que le schéma que je propose ci-dessous peut avoir un intérêt pour au final limiter les variations de température et les courants d'air "frais" ?

    Nom : Circuit air.jpg
Affichages : 78
Taille : 43,6 Ko

  27. #22
    cornychon

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Citation Envoyé par motlatom Voir le message
    En suivant votre idée de mouvement d'air froid/chaud dans la maison, pensez-vous que le schéma que je propose ci-dessous peut avoir un intérêt pour au final limiter les variations de température et les courants d'air "frais" ?
    Bonjour,


    Une réponse qualitative :


    Si tu fais circuler de l’air froid venant des chambres, autour du tube d’évacuation des fumées, tu vas réchauffer l’air froid, de combien ??????
    Si tu fais circuler de l’air entre le volume d’air chaud salon, et l’air froid chambre, la chambre va monter en température.
    De combien ????????????????

    Une réponse quantitative à optimiser en fonction de tes paramètres:


    Prenons une puissance d’insert de 10 kW nominal. C’est-à-dire 10 kW lorsque tu fais « un bon feu »
    A la puissance nominale, ton, insert a un rendement d’environ 80%
    Ça veut dire que 8 kW vont dans la maison, 2 kW partent dans le conduit de fumée.
    Le rendement de ton échangeur conduit de fumée /conduit de ventilation, est d’environ 50%.
    Tu peux réchauffer l’air froid que tu indiques, avec une énergie de 1 kW !

    Si tu veux bénéficier de l’air chaud du salon, pour chauffer les deux chambres à 20°C, lorsqu’il fait 0°C dehors, il faut une entrée d’air et une sortie d’air de diamètre 200 mm, qui relient la chambre et le salon. Le débit d’air doit être de 180 m3/h dans chaque chambre. (deux ventilateurs de 180 m3/h.



    Détail du calcul :
    Supposons un air du salon à 25°C. Une température souhaitée dans ls chambres de 20°C. Soit un ∆T de 5°C. Pour avoir 20°C lorsqu’il fait 0°C dehors, il faut environ 1200 W.
    Pour dissiper 1200 W il faut un débit d’air par chambre de (1200/20) /0.334 = 180 m3/h
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  28. #23
    motlatom

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Merci pour ce retour très instructif qui, à 180 m3/h, si je comprends bien, signifie que mon système est un peu ubuesque.

    Après, j'ai parfaitement conscience que mon système global de chauffe doit être revu : et sur l'isolation et sur les systèmes chauffants. Mais forcément tout ça à un coût non négligeable que pour le moment je peux difficilement amortir. C'est pour cela que dans un premier temps, sans dire que mon insert allait chauffer la maison, je me demandais si à moindre coût je pouvais gagner quelques degrés dans la maison dans sa globalité, notamment depuis que je me suis rendu compte qu'il existait des gaines déjà en place dans le salon, les chambres et le Bureau. Ceci étant dit, d'après vos retours, je ne ferai pas de miracle avec un système D maison... Ce n'est pas le retour qui m'arrange le plus mais au moins vous êtes globalement me semble t'il en adéquation sur le fait que je ne vais pas faire des miracles en l'État... Merci à tous pour vos renseignements ��

  29. #24
    dedemotard

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Bonjour. J'ai trouvé ca, cela vous conviendra peut être. https://www.poujoulat.fr/fr/nos-solu...-chaud/confort

  30. Publicité
  31. #25
    cornychon

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Citation Envoyé par dedemotard Voir le message
    Bonjour. J'ai trouvé ca, cela vous conviendra peut être. https://www.poujoulat.fr/fr/nos-solu...-chaud/confort
    Bonjour,

    C'est ce que proposait dedemotard en #21
    J'ai donné une réponse sur les possibilités de chauffe en #22
    Ça fonctionne, mais les puissances de chauffe restent faibles.
    Poujoulat évite d'en parler. ....

    Ceci dit, lorsque le poêle, ou l'insert, fonctionne à un nominal d'environ 10 kW, il est possible de récupérer en gros, entre 500 et 1000 W.
    Ces puissances sont liées aux différences de températures entre le flux d'air chaud, la température du local chauffé, et le débit d’air.
    Pour un delta T nul, la puissance de chauffe est nulle.

    Ce n'est pas comme une résistance électrique....
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  32. #26
    Ulyssesourd

    Re : Répartiteur de chaleur / VMC / PAC

    Citation Envoyé par motlatom Voir le message
    En suivant votre idée de mouvement d'air froid/chaud dans la maison, pensez-vous que le schéma que je propose ci-dessous peut avoir un intérêt pour au final limiter les variations de température et les courants d'air "frais" ?

    Bonjour C'est plutot l'inverse, on puise l'air frais au sol de chaque chambre, pompe au sous sol et pousser cet air frais sous le foyer et le reste suivra. l'air chaud va donc remplacer l'air pris dans les chambres donc cet air va parcourir les plafonds du salon couloir et chambres et vont se refroidir en parcourant les longs des murs
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

Discussions similaires

  1. Insert et répartiteur de chaleur
    Par marilynmo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 16/10/2013, 22h09
  2. Répartiteur de chaleur
    Par gus_air dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/01/2012, 18h47
  3. répartiteur de chaleur, poêle granulé
    Par andreemarek dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/12/2010, 14h23
  4. Groupe répartiteur de chaleur? ;)
    Par beon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/02/2009, 20h22
  5. Répartiteur de chaleur ou VMC double flux ?
    Par beou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 11/11/2008, 21h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...