Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 32

Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !



  1. #1
    cornychon

    Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !


    ------

    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  2. Publicité
  3. #2
    MKHNO

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Merci pour ces liens intéressants.

    Notons quand même dans l'article sur Fessenheim le manque d'une petite information, le Land de Bade-Wurttemberg voisin de l'Alsace (donc du Fessenheim de la centrale [il y a en a un autre dans le Bas-Rhin bien plus loin de la frontière]) est actionnaire d'Eon, il récupère donc des billes de la fermeture "anticipée" de Fessenheim, alors qu'il y avait pression des allemands (au niveau du Land ou del a Fédération je ne sais plus) justement pour fermer la centrale, située sur une zone de risque sismique (comme presque toute l'Alsace).

    Dans l'article sur Black Pellet, il est précisé que l'usine de Reims fonctionnera grâce à de l'épicéa scolyté proche - vosgien donc. Me fournissant en granulés dans la région grâce aux sciures d'une très grosse scierie locale, je ne suis pas sûr d'être impacté, mais notons toutefois qu'actuellement des communes se déssaisissent/envisagent de se déssaisir de la sylviculture en partie à cause de la non-rentabilité de la vente des billes notamment classées gros bois - fortement scolyté et avec présence de mitraille, ce pourquoi les scieries privés sont pour l'essentiel équipées (ce qui a conduit à la fermeture de la scierie de l'ONF de Bois-de-Champ - ou Champ-le-Duc, impossible de me souvenir lequel des deux, ça date) mais qui constitue un surcoût.

    Pour ce qui est de la récupération de la chaleur de la biomasse pour le chauffage, j'avais lu dans une publication de 2003 du Bade-Wurttemberg récupérée dans l'ICE (le TGV allemand) que les essais étaient concluants, ce dont je conclus pour ma part que cette perspective d'Eon ne date pas d'hier. Le système de chauffage de la ville de Strasbourg par la géothermie profonde étant sérieusement ébranlé par l'ébranlement justement des couches supportant la ville et la région (voir articles sur www.rue89strasbourg.com ) il est sûr qu'il y a un créneau à prendre.

  4. #3
    Ciscoo

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Bonsoir

    Quelqu'un aurait-il la source de cette information, donnée dans le 3ème lien proposé par Cornychon :
    "De plus la combustion de la biomasse émet 51% de CO2 de plus que la même quantité de charbon"
    dans la partie Le mythe du "carbone neutre".

    @ plus
    Cisco66

  5. #4
    alexvillon

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Bonjour,

    peu importe, le pellet est un destructeur "organisé" de forets par "coupe rase".

    Le pellet comme le bois de chauffage sont des gros pollueurs.

    Ceux qui vantent les pellets pour chauffer les habitations sont soit complices, soit innocents ... je n'ai pas l'impression que la balance penche du côté les innocents depuis 2010 ... un peu comme pour l'isolation minérale ou PSE
    Dernière modification par alexvillon ; 25/03/2021 à 18h33.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    1360

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Ah, encore un ramassis de conneries, cool ! Manque plus que SK, et le trio est complet.

    Allez, je vais me faire un gros gobelet de pop-corn
    Être populaire sur Facebook, c'est comme être riche au Monopoly.

  8. #6
    alexvillon

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Citation Envoyé par 1360 Voir le message
    Ah, encore un ramassis de conneries, cool ! Manque plus que SK, et le trio est complet.
    Bonjour,

    si un Suisse dit çà, je m'incline

  9. Publicité
  10. #7
    1360

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    En plus du pellet, tu as aussi un problème avec la Suisse ?
    Être populaire sur Facebook, c'est comme être riche au Monopoly.

  11. #8
    KATDEN

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Salut à tous,
    tout va bien, le pellet utilisé dans nos poêles et chaudières n'est pas concerné par ces articles qui ne concernent que les utilisations industrielles.
    Ce qui est confirmé dans le 3ème lien, dernière phrase :"[...]On ne peut donc que lancer un appel massif «Halte à la biomascarade», ce qui ne met aucunement en question des petites chaufferies à biomasse adaptées à la ressource locale. "
    Conclusion : rien...à part qu'utiliser trop de ressources c'est pas bien, ou alors : l'énergie la moins chère est celle qu'on ne consomme pas.

  12. #9
    KATDEN

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Citation Envoyé par alexvillon Voir le message
    Ceux qui vantent les pellets pour chauffer les habitations sont soit complices, soit innocents ... je n'ai pas l'impression que la balance penche du côté les innocents depuis 2010 ... un peu comme pour l'isolation minérale ou PSE
    ça marche aussi avec : ceux qui vantent le fuel, ceux qui vantent le gaz, ceux qui vantent l'electricité, chacun sa marotte et sa solution !

  13. #10
    1360

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Merci KATDEN, ça fait du bien un commentaire intelligent.

    Edit: Deux commentaires intelligents...
    Dernière modification par 1360 ; 25/03/2021 à 20h04.
    Être populaire sur Facebook, c'est comme être riche au Monopoly.

  14. #11
    fix_k

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    de toute façon, si on est bien isolé, on consomme peu...

    le reste, il n'y a pas de solution miracle.

  15. #12
    agitateur

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Citation Envoyé par KATDEN Voir le message
    ça marche aussi avec : ceux qui vantent le fuel, ceux qui vantent le gaz, ceux qui vantent l'electricité, chacun sa marotte et sa solution !
    Il y a tout de même une différence, du moins pour un pourcentage certain ( ou simplement un certain pourcentage à d'utilisateurs pellets.
    Il n'y a aucune honte à faire des choix purement économiques, et des paris sur l'avenir, concernant la source choisie. Il suffit de le dire, l'assumer.

    SAUF QUE...
    Vous lirez rarement un utilisateur fioul, gaz, élec, expliquer avec assurance que SA solution est la meilleure, que c'est la seule viable, que les autres sont des abrutis, et qu'en plus le choix est écologique.

    Inversement, chez les pellets addict, il y a un courant évangélisateur plus fort, parfois un peu donneur de leçon.

  16. Publicité
  17. #13
    KATDEN

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Forcément, c'est lié à la thématique même de ce forum. Et je sens autant le courant évangélisateur du côté PAC que pellets, c'est vrai que le fuel c'est plutôt la fin et le gaz ça fait moins parler.
    Cela dit ça marche dans tous les domaines, ce que j'ai choisi c'est forcément mieux que les autres
    Dernière modification par KATDEN ; 25/03/2021 à 21h01.

  18. #14
    fonfred

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Bonjour,
    Une forêt ça se gère: bien ou mal. Si c'est mal géré le modèle se casse la gueule est dans 20-30 ans on a retrouvé l'état initial (ce qui n'est pas le cas avec les énergie fossile).
    Il faut que la production régule la demande et non l'inverse.
    Je prends me granulés local (Jura) la forêt n'est pas en diminution, les surface agricoles elles se réduisent sous la pression immobilière.
    S'il y a un vrai problème c'est de santé publique avec les particules et toxines relâché par la combustion.

  19. #15
    fonfred

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Et sinon, en effet des centrales électriques biomasse ne n'est pas l'idée du siècle...

  20. #16
    cornychon

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Bonjour,

    Il suffit de lire les différentes discussions qui traitent du choix des énergie à usage domestique.

    Deux choses comptent, le prix du kWh, et les corvées qui sont associées à son utilisation.
    La plus chère mais le plus confortable c’est l’électricité.
    Vien ensuite le gaz naturel, confortable et pas trop cher.
    En gros, vient ensuite le pellet. Chiant à manipuler, à stoker, mais économique.
    Le côté écologique, tout le monde s’en fout. L’écolo pur et dur qui a les moyens, chauffe 300 m2 habitable, chauffe une piscine olympique été comme hiver, roule avec une voiture de 300 CV pour aller chercher son journal,
    Le jour ou les humains auront pillés toutes les ressources disponibles sur notre planète, il n’y aura plus de choix, tout fonctionnera avec de l’électricité fabriquée avec la force de l’eau et de l’air qui se déplacent.
    L’énergie électrique serra mise en conserve, en lui faisant fabriquer de l’hydrogène.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  21. #17
    TioChanclas

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Meuuuuh non, sur Futura on n'est pas dans le cliché duuuuuuuuuu tout!
    Très scientifique, tout ça.

  22. #18
    fonfred

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    La PAC c'est moins cher à l'achat que la chaudière à granulés (en tout cas sur les devis que j'ai eu), à l'usage c'est aussi plutôt moins cher ( des estimations que j'avais faite). Mon choix a été dicté par une sensibilité perso sur le nucléaire et que le chauffage électrique demandait un surdimensionnement du réseaux de distribution et production pour quelques semaines froides.
    L'aspect rejet, je n'y avais pas trop pensé ou juste cru au label flamme bleu.
    Dernière modification par fonfred ; 26/03/2021 à 11h16.

  23. Publicité
  24. #19
    alexvillon

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Bonjour,

    je ne suis pas souvent en phase avec le créateur du sujet (il peut le confirmer ) ... mais là au moins notre ami revoit le menu, il met un coup de pied dans la fourmilière et ça fait un bien fou. En tous cas moi ça me fais ban.er

    Chacun choisi ce qu'il veut dans la réglementation RT2012 ... il faut juste dire toute la vérité

    Et là les bobo-écolos sont comment dire ... pris à leurs propres jeux du "je suis plus blanc que blanc".

    Les super écolos "MOB, ITI, paille, PAC, éoliennes, pellets, bois de chauffage, etc" ... devraient se réunir dans des régions pour nous montrer un exemple à suivre ... avant "d'essayer d'imposer ce qu'ils considèrent comme un must".

    Je ne suis pas contre la paille et la MOB, au contraire, mais qu'on vienne prouver que c'est écologiquement mieux sur 200 ans qu'une ITE en PSE graphité de 30 cm !
    PS) ce n'est qu'un exemple "provocateur" ... j'ai la flemme de faire d'autres exemples
    Dernière modification par alexvillon ; 26/03/2021 à 11h27.

  25. #20
    MKHNO

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    J'avais répondu dans l'espoir qu'on ait des réflexions et des données et pas qu'on verse dans le mépris mais peine perdue.
    Aucun intérêt de poster des trucs si c'est pour ne pas les lire, ni d'y répondre sans les avoir lus:
    le lien 1 met en garde contre le tout-granulé en Europe donc la généralisation du granulé
    le lien 3 ne concerne que les grandes installations comme mentionné ci-dessus
    Donc si c'est pour faire mentir les sources merci de s'abstenir. Il y a suffisamment de critiques valables à faire d'un côté comme de l'autre (prise en compte de la pollution hors CO2, énergie grise, dérives de l'exploitation locale) pour éviter d'en venir à des généralisations abusives:

    signé un "bobo"-écolo (terme journalistique et pas scientifique d'ailleurs je suis smicard) ni pour le gaz, ni pour le pellet, ni pour l'isolation PSE, ni pour la paille (dans l'oeil du voisin)

  26. #21
    cornychon

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Citation Envoyé par alexvillon Voir le message
    Bonjour,
    je ne suis pas souvent en phase avec le créateur du sujet (il peut le confirmer
    Bonjour,

    Je confirme ! Tu as souvent du mal à suivre ...
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  27. #22
    alexvillon

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Citation Envoyé par MKHNO Voir le message
    J'avais répondu dans l'espoir qu'on ait des réflexions et des données et pas qu'on verse dans le mépris mais peine perdue.
    Bonjour,

    c'est marrant pour les pellets, beaucoup pensent avoir trouvé la filière locale et "écolo" ... mais quand ils parlent basiquement du prix du pellet c'est à celui qui le trouve au moins cher en vrac ou en sacs

    Beaucoup devrait revoir la filière "pellets" de la foret à la consommation en passant par le nerf de la guerre des prix. Il n'y a malheureusement pas de secret, il faut juste dire la vérité et assumer.

    L'épicéa scolyté: oui il faut l'utiliser mais c'est un vrai faux ami, ça va durer combien de temps le scolyte ?

    La rentabilité du pellet commence par des coupes rases, forcément sinon le prix du pellet serait presque x2 !

    Et il faut préciser sur terrain quasi plat, les sapins des alpes dans la pente à 40° et + ... ont encore de longues années à vivre.

    Il ne manque pas vraiment de bois en France puisque la foret grandit d'année en année. Sachant que la gestion raisonnée du semi jusqu'à l’abatage est plutôt riquiqui en comparaison de la superficie globale.

    Une question: que fait un propriétaire avec ses 10 hectares de foret d'arbres variés mais pas vraiment exploitable en bois d’œuvre ? Et bien le moment venu il la vend au plus offrant en coupe rase, la seule solution de tirer 4 sous du domaine. C'est ça la réalité et comme un propriétaire est libre chez lui, difficile de contrer ... sauf à racheter la propriété si Monsieur est vendeur.

  28. #23
    titijoy3

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    le meilleur moyen pour éviter de polluer et faire des économies de chauffage c'est encore le capteur solaire à air, facile à fabriquer, peu coûteux et très efficace dès qu'il fait un peu clair, j'arrive à chauffer par temps gris !!

  29. #24
    cornychon

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    le meilleur moyen pour éviter de polluer et faire des économies de chauffage c'est encore le capteur solaire à air, facile à fabriquer, peu coûteux et très efficace dès qu'il fait un peu clair, j'arrive à chauffer par temps gris !!
    Pour chauffer gratuitement, j'ai un moyen simple, attendre fin Avril. Le soleil chauffe dans la journée. La nuit, les masses thermiques chauffées dans la journée, servent de réserve d'énergie.

    En périodes de canicule, le soleil chauffe trop, je suis obligé d'évacuer ce surplus de chaleur, avec une pompe à chaleur.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  30. Publicité
  31. #25
    KATDEN

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Salut à tous,
    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    le meilleur moyen pour éviter de polluer et faire des économies de chauffage c'est encore le capteur solaire à air, facile à fabriquer, peu coûteux et très efficace dès qu'il fait un peu clair, j'arrive à chauffer par temps gris !!
    oui, un exemple parmis tant d'autres ici sur le moyen de le faire à bas coût, bien d'autres solutions en récup sont possibles.

  32. #26
    titijoy3

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    merci katden,

    j'ai en effet prévu de faire un montage comme celui ci, en plus du recyclage direct ça doit être très efficace, les canettes en alu sont fines et doivent transmettre la chaleur rapidement, un autre avantage est qu'elles ne rouillent pas,

    pour l'instant, le panneau dont je me sers est réalisé avec des tuyaux d'arrosage agricoles en aluminium de 50 mm de diamètre par 6 mètres de long, j'ai eu la chance qu'une amie m'en donne dix, le boîtier est fait avec des enseignes en alu de 3 mètres par 60 centimètres puis recouvert de vitres de récupération

    un gros avantage du panneau à air est qu'il ne peut ni geler ni bouillir
    Dernière modification par titijoy3 ; 28/03/2021 à 07h10.

  33. #27
    cornychon

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    merci katden,

    j'ai en effet prévu de faire un montage comme celui ci, en plus du recyclage direct ça doit être très efficace, l
    Une discussion qui donne des valeurs
    https://forums.futura-sciences.com/h...-342-w-m2.html
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  34. #28
    titijoy3

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    @ cornychon,

    merci, discussion très intéressante

    j' essaie d'ailleurs de mesurer la quantité d'énergie récoltée par mon système, pour ça il faut d'abord que je connaisse le débit de la soufflerie..

  35. #29
    cornychon

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    Exemple pour caractériser l’apport d’énergie :

    Hypothèses:

    Ta maison est chauffée à 20°C par chauffage conventionnel
    Tu as à l’extérieur un air à +10°C,
    Un débit d’air de chauffage solaire de 50 m3/h

    Exemple 1
    L’air qui passe dans l’échangeur monte de 10°C à 20°C
    L’air extérieur emmagasine une chaleur P =, 0.334 x 50 x 10 = 167 W
    Cet air réchauffé à 20°C, arrive dans un air à 20°C, il ne chauffe rien ! ! !

    Exemple 2
    L’air qui passe dans l’échangeur monte de 10°C à 40°, soit un ∆T air de 30°C
    L’air extérieur emmagasine une chaleur P =, 0.334 x 50 x 30 = 500 W
    Cet air réchauffé à 40°C, arrive dans un air à 20°C. Soit un ∆T air de 20°C. Il apporte une chaleur de 0.334 x 50 x 20 = 334 W
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  36. #30
    titijoy3

    Re : Le pellet, un "renouvelable" destructeur, non inépuisable !

    merci pour les exemples,

    malheureusement, pour l'instant je n'ai pas le débit d'air mais dès que je l'ai je ferai le calcul
    Dernière modification par titijoy3 ; 28/03/2021 à 18h23.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. insert edilkamin pellet blok message erreur "stop g/ vis s/f 2"
    Par guillaume14110 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/01/2021, 21h36
  2. Chaudière à pellet, consommation permanente pour la "veilleuse" ?
    Par aquadiscount dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/10/2015, 22h27
  3. Electroménager alimenté par le "renouvelable" ?
    Par caracaz dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 21/08/2012, 09h50
  4. Biopétrole, renouvelable inépuisable
    Par Démostène dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 27
    Dernier message: 07/08/2008, 14h52
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...