Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

Quelle hygrométrie pour un local sec



  1. #1
    mic896

    Quelle hygrométrie pour un local sec


    ------

    Bonjour

    Quelle est la valeur maxi de l'hygrométrie ( en %) pour qu'un local non chauffé soit considéré comme sain ou sec, par exemple pour du stockage de type carton , tissu , ou metal ( pour ne pas qu'il rouille).
    L'objectif est d'éviter une dégradation par moisissure ou oxydation ou la sensation d'humidité au toucher sur le carton ou le tissu.

    Et 2éme question, est ce que cette valeur en % est variable en fonction de la température du local ( été et hiver par exemple)

    Ce qui me permettrait éventuellement d'utiliser un déshumidificateur et de régler au mieux, sans mettre une valeur trop basse d'hygrométrie , je ne recherche pas du très très sec..

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    agitateur

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Le carton a une sensibilité énorme à l'humidité, ses propriétés mécaniques s'effondrent vite ( comme le carton, de fait ).
    Il vieillit très mal en hiver, avec une HR élevée malgré une HA faible.
    Humidité Relative et Humidité Absolue répondront à ta question sur l'impact T°, j'imagine que wiki t'amènera déjà une base certaine.

    Pour le métal, ben....ca dépend lequel.

  4. #3
    Larzacien

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    bonjour, L'hygrométrie est associée à la température, que ce soit chauffé ou pas.

    vaudrait mieux mettre des photos du local, déjà on pourrait se douter si c'est plus ou moins humide. S'il reçoit le soleil toute la journée et qu'il y ait des surfaces vitrées, c'est plutôt mieux. Si le sol est en béton coulé direct sur du terrain à tendance humide, le sol laisse évaporer l'humidité du sol. Si c'est une cave, il y a forcément de l'humidité, mais c'est variable.

    TEST A faire : poser un tapis caoutchouc sur le sol pendant au moin 3 ou 4 jours, ensuite, le retourner. S'il est mouillé dessous, c'est dû à l'évaporation du sol. donc il ne faudra rien poser directement.

    On peut avoir des palettes de récup pour poser des affaires et que l'air circule dessous.

    Il faut prévoir au moins un renouvellement d'air en courant d'air, donc ouvertures à l'opposé.

    Voir ce que ça donne.

    Et pour un deshumidificateur, il faut un appareil électrique, pas des gadgets avec du sel ou je ne sais quoi, mais ça consomme au moins 300 watts en continu si le local est vraiment humide. Et dans ce cas, lorsqu'on l'utilise il faut fermer les aérations.

    Ensuite, il faut de toutes façons un renouvellement d'air

    Sinon à 20°, il ne faudrait pas plus de 55%

  5. #4
    mic896

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Bonjour

    C'est un local à l'étage , sol béton. Stockage sur palette.

    Absence de baie vitrée. Mur fermé tout le tour. 1 étage au dessus du local

    55% à 20°C , et pour l'hiver 55% reste t elle la bonne valeur?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    cornychon

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par mic
    Bonjour
    Quelle est la valeur maxi de l'hygrométrie ( en %) pour qu'un local non chauffé soit considéré comme sain ou sec, par exemple pour du stockage de type carton , tissu , ou metal ( pour ne pas qu'il rouille).
    L'objectif est d'éviter une dégradation par moisissure ou oxydation ou la sensation d'humidité au toucher sur le carton ou le tissu.
    Et 2éme question, est ce que cette valeur en % est variable en fonction de la température du local ( été et hiver par exemple)
    Ce qui me permettrait éventuellement d'utiliser un déshumidificateur et de régler au mieux, sans mettre une valeur trop basse d'hygrométrie , je ne recherche pas du très très sec..
    Citation Envoyé par mic
    Bonjour
    C'est un local à l'étage , sol béton. Stockage sur palette.
    Absence de baie vitrée. Mur fermé tout le tour. 1 étage au dessus du local
    55% à 20°C , et pour l'hiver 55% reste t elle la bonne valeur?
    Bonjour,

    Nous allons admettre que le stockage se fait dans un bâtiment non chauffé.
    En clair, aucun chauffage au-dessus, aucun chauffage au-dessous.

    Dans ton local, tu peux mesurer la température ambiante et l’humidité relative.
    A l’extérieur du bâtiment, tu peux mesurer la température et l’humidité relative.

    Pour se faire, je te conseille d’acheter ce ThermoPro TP65 Hygromètre Numérique sans Fil.

    Ça coute 30 € ! La partie cadran se met à l’intérieur, l’autre partie à l’extérieur.
    La partie haute du cadrant concerne l’extérieur, la partie basse l’intérieur.
    https://www.amazon.fr/ThermoPro-Ther...192859&sr=8-35
    Tu vas sur ce lien.
    Au-dessous de tous les graphes, tu cliques sur (Tableau de conversion de l’humidité)
    https://www.google.com/search?q=tabl...hrome&ie=UTF-8
    Tu fais un tirage papier, sans oublier d’imprimer la partie basse indiquée « pour être précis »

    Sur le tableau, à gauche les températures, au-dessus l’humidité relative.
    Exemple : tu as dans ton local 23°C et 45% d’humidité relative. Sin tu traces une horizontale à 23°C et une verticale à 45% d’humidité relative, l’intersection se fait sur 9.27.
    9.27 c’est l’humidité absolue. C’est le nombre de grammes d’eau contenue dans chaque m3 d’air de ton local

    Tu fais pareil pour l’air extérieur.
    Si l’humidité absolue intérieure est plus importante que l’humidité absolue extérieure, il n’y a aucun risque de condensation. Il faut en profiter pour ventiler, VMC ou extracteur.
    Si l’humidité absolue intérieure est plus basse que l’humidité absolue extérieure, il y a condensation sur les masses intérieures, y compris les cartons. Il ne faut surtout pas ventiler. Il faut juste chauffer un peu, explications plus loin.

    L’hiver, l’HA extérieure est pratiquement toujours inferieure à, l’humidité absolue intérieure.
    L’été, mais surtout au printemps, l’humidié absolue extérieure, est très souvent, plus élevée que le HA intérieure. Les masses thermiques restent plus froides que l’air ambiant ! !

    Tout ceci est à surveiller.
    Si le risque existe, surtout en ce moment, il faut chauffer, pour faire monter la température des masses thermiques, le point de rosée (point de condensation) et l’humidité absolue.

    Si tu souhaites mieux manipuler ces problèmes d’humidité, je te conseille d’aller sur ce lien, et bien lire #1
    https://forums.futura-sciences.com/h...ve-maison.html
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  8. #6
    TioChanclas

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Bonjour,

    pour répondre avec précision à la question, sans noyer le poisson, 55%HR/20° = 10g d'eau/m3.
    A coup sûr, c'est ok, c'est ce qu'on a tous plus ou moins dans nos salons en hiver...

    Ce qui m'interpelle est le message lu plus haut où il est précisé que l'HR compte aussi, ce qui suppose que le carton est sensible à l'eau contenue dans l'air mais aussi que selon la température ambiante il peut se dégrader plus ou moins vite.
    Des précisions seraient bienvenues.
    En effet, je comprends alors qu'à hygrométrie absolue similaire, le carton ne se dégrade pas de la même façon à 10°/99%HR qu'à 30°/30%HR.

    Intéressant, mais obscur dans mon esprit.

  9. Publicité
  10. #7
    agitateur

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par mic896 Voir le message
    55% à 20°C , et pour l'hiver 55% reste t elle la bonne valeur?
    55% en HR ?
    Pour garder çà en hiver, il faudra chauffer.

    C'es pas mal pour du carton, si veux préserver ses caractéristiques mécaniques. Carton d'emballage ?
    Mais bon, ça vieillit mal quand même, même à 55% HR constant, il sera affaibli nettement à un an.

  11. #8
    cornychon

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par mic896 Voir le message
    55% à 20°C , et pour l'hiver 55% reste t elle la bonne valeur?
    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    55% en HR ?
    Pour garder çà en hiver, il faudra chauffer.
    C'es pas mal pour du carton, si veux préserver ses caractéristiques mécaniques. Carton d'emballage ?
    Mais bon, ça vieillit mal quand même, même à 55% HR constant, il sera affaibli nettement à un an.
    Chauffer l’air ne permet pas de maintenir 55% d’HR ! ! Chauffer l’air fait baisser l’HR.

    Toutes choses égales par ailleurs, chauffer un air à 20°C, 55% d’HR, soit 8 g d’HA, c’est diminuer l’HR.

    En clair, passer l’air de 20°C à 30°C, c’est faire passer l’HR de 55% à 30% d’HR, sans changer l’HA.

    L’immeuble baigne dans l’air extérieur. Même sans VMC, l’air extérieur circule dans le local.

    Pour éviter la condensation, il faut que l’HA de l’air extérieur reste plus faible que l’HA de l’air intérieur.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  12. #9
    TioChanclas

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Mouais.
    Que vient faire la condensation, ici?

  13. #10
    cornychon

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    Mouais.
    Que vient faire la condensation, ici?
    En #1, le souci de mic est d’éviter une dégradation par moisissure, oxydation, sensation d’humidité.
    En clair, pour ne pas avoir d’humidité, il ne faut pas qu’il y ai la moindre condensation sur les parois et les cartons.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  14. #11
    agitateur

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    En #1, le souci de mic est d’éviter une dégradation par moisissure, oxydation, sensation d’humidité.
    En clair, pour ne pas avoir d’humidité, il ne faut pas qu’il y ai la moindre condensation sur les parois et les cartons.
    Oxydation pour l'acier, OK

    Pour le carton, crois bien que ce sera mort bien avant les moisissures.

    Pour ce qui est de la sensation d'humidité( sensation au sens physiologique ) et condensation, on s'en cogne. Certes, Mic n'a pas été très bavard, mais on a aussi le droit de lire entre les lignes avant d'attaquer de la théorie inutile. Pour te paraphraser: si Cornychon avait été ingé dans l'industrie dans une autre vie,n on ne lui demanderait pas de développer ni pourquoi ni comment, on lui demanderait que ça fonctionne ( même si un bout de ficelle fait en sorte que ça fonctionne ).

    Pour le carton par exemple et pour la valeur citée de 55% qui n'est pas complètement déconnante: on s'en fout de maintenir 55% HR. Ce qu'on veut, c'est de ne pas passer au dessus. Et je disais justement, ce que je maintiens, qu'il ne l'aura pas en hiver sans chauffage.

    Et en aparté, je connais un lieu de stockage de carton de type indus, haut, un peu ouvert aux vents, pas isolé, mais fortement chauffé. Ca condense sur les parois en hiver, mais comme l'air est assez sec en HR que les cartons ne touchent pas les murs, on s'en fout et ça marche bien.

  15. #12
    cornychon

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Oxydation pour l'acier, OK

    Pour le carton, crois bien que ce sera mort bien avant les moisissures.

    Pour ce qui est de la sensation d'humidité( sensation au sens physiologique ) et condensation, on s'en cogne. Certes, Mic n'a pas été très bavard, mais on a aussi le droit de lire entre les lignes avant d'attaquer de la théorie inutile. Pour te paraphraser: si Cornychon avait été ingé dans l'industrie dans une autre vie,n on ne lui demanderait pas de développer ni pourquoi ni comment, on lui demanderait que ça fonctionne ( même si un bout de ficelle fait en sorte que ça fonctionne ).

    Pour le carton par exemple et pour la valeur citée de 55% qui n'est pas complètement déconnante: on s'en fout de maintenir 55% HR. Ce qu'on veut, c'est de ne pas passer au dessus. Et je disais justement, ce que je maintiens, qu'il ne l'aura pas en hiver sans chauffage.

    Et en aparté, je connais un lieu de stockage de carton de type indus, haut, un peu ouvert aux vents, pas isolé, mais fortement chauffé. Ca condense sur les parois en hiver, mais comme l'air est assez sec en HR que les cartons ne touchent pas les murs, on s'en fout et ça marche bien.
    Bonjour,

    Ce sont des explications qui relèvent de la pseudoscience. Impossible de faire le moindre commentaire.
    Dernière modification par cornychon ; 01/04/2021 à 06h42.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  16. Publicité
  17. #13
    TioChanclas

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    "En #1, le souci de mic est d’éviter une dégradation par moisissure, oxydation, sensation d’humidité.
    En clair, pour ne pas avoir d’humidité, il ne faut pas qu’il y ai la moindre condensation sur les parois et les cartons."

    Donc des cartons, de faible densité, donc, ne seraient pas à température ambiante? Pour les murs d'une cave, je veux bien, mais là, il ne faut pas abuser!

    Et si je lis (pas entre les lignes) " une dégradation par moisissure, oxydation, sensation d’humidité.", je dois comprendre qu'une sensation d'humidité peut dégrader des cartons?
    Et ça ce serait scientifique???

    Je vais m'abstenir de faire le moindre commentaire.

  18. #14
    cornychon

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    je dois comprendre qu'une sensation d'humidité peut dégrader des cartons?
    Et ça ce serait scientifique???
    Je vais m'abstenir de faire le moindre commentaire.
    Bonjour,

    Idem !
    Dernière modification par cornychon ; 01/04/2021 à 10h53.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  19. #15
    TioChanclas

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    C'est ça.
    Plutôt que de reconnaitre lorsque tu te loupes.
    Pas grave. Il fait beau!

  20. #16
    cornychon

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    C'est ça.
    Plutôt que de reconnaitre lorsque tu te loupes.
    Pas grave. Il fait beau!
    Il ne faut pas tourner autour du pot. Mic a dit en #1 qu'il avait une sensation d'humidité. Par politesse, j'ai admis qu'il disait qu'il ressentais de l'humidité.
    Depuis, tu insistes lourdement, pour me raconter, que dire, sensation d'humidité, est une connerie.
    Adresse toi directement à mic, et explique lui qu'il raconte des conneries.

    Tu ferais mieux de lui donner des conseils, en t'appuyant sur des grandeurs hygrométriques connues, les conditions nécessaires et suffisantes, pour que les cartons qui se trouvent dans son local, ne se dégradent pas sous l'effet de l'humidité.
    Dernière modification par cornychon ; 01/04/2021 à 16h57.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  21. #17
    mic896

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Bonjour
    Oui effectivement , en sortie d'hiver, par exemple, en touchant les cartons je ressens comme de l'humidité. Je sais ce n'est pas une grandeur physique. Mais je pense, que chacun d'entre nous à parfois eu ce ressentit en entrant dans une pièce dite humide , une cave par exemple.
    Effectivement, j'ai utilisé ce mot , non scientifique pour décrire mon problème. Et ce que je recherche c'est une solution pour stocker correctement mes objets et aussi comprendre ce phénomène. En évitant d'installer un chauffage. C'est pour cela que j'avais parlé de déshumidificateur; mais je suis ignorant à ce sujet et est ce la solution? Et si oui quelle valeur de consigne mettre? Et est ce la même consigne en été et en hiver..... Bien sûr cela coutera un peu d'électricité , mais moins que du chauffage sans doute.

  22. #18
    agitateur

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Le carton perd ses propriétés mécaniques de manière non réversible quand il est exposé à l'humidité.
    Notamment sa résistance à la compression verticale. Un fois revenu à plus sec l'été suivant, il reste "faible".
    Si tu empiles des cartons, ils vont s'affaisser, ça pose problème. Mais bon, tu es avare sur les explications de ta recherche d'info....


    Tu peux diminuer l'humidité R par chauffage, ou par déshumidificateur à T° constante, en période ou la pièce est plus froide. Et que ce froid fait monter l'HR si on ne fait rien.

  23. Publicité
  24. #19
    mic896

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Je veux bien donner avec plaisir , d'autres informations. Dites moi ce qui serait utile comme info pour m'aider.

    Les cartons sont utilisés et remplis de documents , stockage d'archive entre autres. Archives de documents papier, pour certains. Archives de vêtements pour d'autres.

    Concernant les pièces métalliques, ce sont des pièces mécaniques Acier ou simple fer; ou bien du fer en barre, fer nu sans peinture ni revêtement de protection (c'est à dire pas de graisse dessus). Donc risque de rouille.

    Je ne sais pas si ces infos facilite, la recherche de solution. Dites moi, quelles autres infos vous seraient utiles notamment pour avoir des valeur et la faisabilité ou les solutions , je répondrais avec plaisir.

  25. #20
    agitateur

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Ce sont des explications qui relèvent de la pseudoscience.
    Peut être.
    Je ne gère perso que 100 000 m² de carton ondulé par an, et je vois ce qui se passe sur 1 M de M². Ce doit être l'ordre de grandeur.
    C'est pas grand chose pour ce milieu là, mais c'est pas non plus du bricolage d'amateur solo dans son garage.

    Je persiste, le carton est mort bien avant d'avoir des moisissures visibles sur celui ci. Pire, il va laisser humide ce qui est dedans au printemps quand les T° remontent.

  26. #21
    agitateur

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    T° les plus basses en hiver ?
    Ventilation du local ? Il est de quel type ?

  27. #22
    mic896

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    En hiver , Zone de Clermont Ferrand , les températures peuvent descendre jusque vers 0°C dans le local.

    Ventilation naturelle par les fuites classiques d'un local. Portes , fenêtres , défaut d'étanchéité et 3 bouches de ventilation naturelle de 20cm X 20 cm.

    Construction en moellon ciment, isolant de 12 cm laine de roche et cloison BA13. Sol béton , plafond béton.

    Carton entreposé sur palette pour isoler du sol

    Stockage aussi, de quelques palettes de carton pliés, destinés à être remplis par la suite des objets définis dans mon message precédent.
    Dernière modification par mic896 ; 01/04/2021 à 19h01.

  28. #23
    SK69202

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Un risque qui n'est sans doute pas présent dans le cas, les escargots, ça aime le carton humide.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  29. #24
    alexvillon

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Bonjour,

    le carton c'est une éponge qui se met au degré d'humidité de la pièce en absorbant l'humidité. Il condense contre un mur ou sur un sol humide qui lui même condense (à cause du carton ou pas). Par contre les affaires comme le linge à l'intérieur déguste un max s'il y trop d'humidité absorbée par le carton et ça fini par moisir forcément ... là ça va très vite car le carton ne sèche jamais vraiment, il se dégrade rapidement comme par exemple dans une cave.

    Par contre un carton au sec et à l'ombre, garde sa superbe pendant des années ... même bourré de linges. J'ai des cartons pleins de linges depuis plus de 20 ans dans un grenier de 10m2 isolé et bien étanche (dalle béton, mur en ITI PSE 10 cm et 20 cm au nord (sans BA13 sur 2 faces)), plafond (hauteur 1,50m) en plaques d'aglo (clouées à la charpente) et recouvertes de 30 de LdV (au-dessus c'est le toit non isolé). Dans cette pièce j'ai d'autres affaires dont 3 maquettes en balsa (avions et planeurs) ... rien n'a bougé. La température n'est jamais inférieure à +13°C en hiver (par -13°C externe) et jamais supérieure à 28°C en plein cagnard.

    PS) local non ventilé !
    Dernière modification par alexvillon ; 01/04/2021 à 19h11.

  30. Publicité
  31. #25
    agitateur

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par mic896 Voir le message
    En hiver , Zone de Clermont Ferrand , les températures peuvent descendre jusque vers 0°C dans le local.

    Ventilation naturelle par les fuites classiques d'un local. Portes , fenêtres , défaut d'étanchéité et 3 bouches de ventilation naturelle de 20cm X 20 cm.
    A ce stade, plutôt que d'investir en chauffage, calfeutrage, isolation, déshumidification, etc...je pense que je remplacerai les cartons par des caisses plastoc bien foutues, du genre un peu étanche quoi. Si tu les ouvres en été, l'air dedans devrait rester relativement sec.

    Enlever l'humidité dans un local ouvert par du 20x20, c'est peine perdue. Le chauffage aussi remarque....
    Mais bon, si l'isolation profite à un pièce voisine, ou au dessus, pourquoi pas isoler et fermer, et chauffer un peu....

    Dans un local indus non chauffé mais bénéficiant d'une grande inertie, qui descendrait à 5 ou 8°c au plus bas, après 4 mois à ce régime, le carton est mort, physiquement. Même si ça se voit pas. Et il s'écrase.
    Si ton stock de carton a passé un hiver à zéro....il doit être fatigué. Bon, si c'est du triple cannelure ultra béton, il en restera qq chose, mais loin de l'origine.

  32. #26
    Thierr33

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    A ce stade, plutôt que d'investir en chauffage, calfeutrage, isolation, déshumidification, etc...je pense que je remplacerai les cartons par des caisses plastoc bien foutues, du genre un peu étanche quoi. Si tu les ouvres en été, l'air dedans devrait rester relativement sec.
    Mais quelle "réponse de m...e"!

    Cornychon, qui est un cornychon, on le sais, apporte une des réponses.

    Toi tu agite.

    T'es lourd, chiant, navrant.

    Tais toi des fois avec tes 100 000 M2 de carton.......

  33. #27
    cornychon

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par mic
    Je veux bien donner avec plaisir , d'autres informations. Dites moi ce qui serait utile comme info pour m'aider .
    Bonjour,

    Pour t’aider, il faudrait que tu donnes la surface et les dimensions de ton local. S’il est rectangulaire, hauteur, largeur, longueur.
    A ta connaissance, est ce que les murs sont isolés. Si c’est le cas, essai de donner l’épaisseur de l’isolant. Dans beaucoup de cas, il suffit de démonter une prise, pour mesurer l’épaisseur de l’isolation. C'est de nature à pouvoir affiner les exigences.

    Je constate que tu ne souhaites pas comprendre les relations qui existent entre l’air extérieur, l’air intérieur, les températures, les humidités relatives, les humidités absolues. (Ce que je raconte en # 5)
    En clair, ça te gonfle !!! Ce n’est pas grave, mais dans ce cas, il faut une solution qui couvre tous les besoins.

    Voici une solution "clé en main" qui fonctionne.

    Fermer toutes les aérations existantes.
    Tu mets un système de ventilation, pour renouveler l’air, à raison de 100 m3/h. Eté comme hiver. Soit une VMC, soit un extracteur.
    Il faut que l’air puisse circuler un peu partout dans le local.

    Ça permet d’avoir été comme hiver, une humidité absolue intérieure et extérieure, très proche l’une de l’autre. C’est un point fondamental.

    Aucun carton à moins de 30 cm des murs et du sol,

    Tu mets un chauffage composé de plusieurs radiateurs, pour bien uniformiser les températures.
    Tu règles le chauffage à 18°C. L'été ça ne chauffera que rarement.

    Tu n’auras jamais de condensation.

    Dans l’intérêt de mic, toutes les remarques constructives sont les bienvenues.

    Une remarque constructive, repose inévitablement sur les règles élémentaires de la transmission de la chaleur, de l’aéraulique, des grandeurs hygrométriques.

    Les remarques sur du ressenti, des croyances, du bavardage, sont inutiles, nuisibles, inexploitables.
    Dernière modification par cornychon ; 02/04/2021 à 00h04.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  34. #28
    mic896

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Si Cornichon , je lis avec intérêt tes réponses, et j'essaie de comprendre les relations que tu évoque entre les différents éléments.

    Pour l'isolation je l'avais indiqué plus haut .

    Construction en moellon ciment, isolant de 12 cm laine de roche et cloison BA13. Sol béton , plafond béton. Sol et plafond sans isolant, si ce n'est qu'il ne communique pas directement avec l'extérieur.

    Taille du local 20m x 10 m et hauteur sous plafond 3,2m

  35. #29
    Larzacien

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    bonjour, Si le local est à l'étage, déjà c'est rassurant, il ne doit pas y avoir d'humidité venant du sol, reste qu'il faut que le toit soit en bon état pour qu'il n'y ait pas de fuites.

    ATTENTION aussi, selon le climat, et le temps et la saison, l'hygrométrie peut grandement varier, car on est toujours influencé par le temps qu'il fait dehors.

    J'ai un local très sain, mais l'hiver, étant fermé, l'hygrométrie peut monter à 70% mais il fait 8°. Et je n'ai jamais eu la moindre moisissure. 70% c'est l'humidité relative qui est liée à la température. Si la température varie le taux d'humidité lue sur l'hygromètre varie aussi. D'ailleurs souvent on trouve des thermomètres hygromètres (il font les deux car les deux sont liés.)

    Il n'y a absolument aucune ouverture dans ce local à part la porte, pas la moindre grille d'aération ni rien ?

    L'été il doit y faire très chaud. Quelle est la surface de ce local et la hauteur sous plafond ?

  36. #30
    cornychon

    Re : Quelle hygrométrie pour un local sec

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, Si le local est à l'étage, déjà c'est rassurant, il ne doit pas y avoir d'humidité venant du sol, reste qu'il faut que le toit soit en bon état pour qu'il n'y ait pas de fuites.

    ATTENTION aussi, selon le climat, et le temps et la saison, l'hygrométrie peut grandement varier, car on est toujours influencé par le temps qu'il fait dehors.

    J'ai un local très sain, mais l'hiver, étant fermé, l'hygrométrie peut monter à 70% mais il fait 8°. Et je n'ai jamais eu la moindre moisissure. 70% c'est l'humidité relative qui est liée à la température. Si la température varie le taux d'humidité lue sur l'hygromètre varie aussi. D'ailleurs souvent on trouve des thermomètres hygromètres (il font les deux car les deux sont liés.)

    Il n'y a absolument aucune ouverture dans ce local à part la porte, pas la moindre grille d'aération ni rien ?

    L'été il doit y faire très chaud. Quelle est la surface de ce local et la hauteur sous plafond ?
    Bonjour,

    mic a donné les aérations existantes, les volumes les dimensions.

    mic veut une solution technologique clé en main.

    L'objectif est simple. Les cartons entreposés doivent rester secs, quelles que soient les conditions climatiques.

    Tout le reste, c'est du bavardage inexploitable !
    Dernière modification par cornychon ; 02/04/2021 à 10h05.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 9
    Dernier message: 19/10/2014, 21h38
  2. Hygrométrie optimale pour les champignons
    Par techpatho dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2013, 08h24
  3. réseau local seulement et non local et internet
    Par fefe28100 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/03/2010, 19h32
  4. passage Maxwell faraday du local au non local
    Par legyptien dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 16/11/2009, 17h04
  5. Réponses: 11
    Dernier message: 21/05/2009, 12h20
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...