Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.



  1. #1
    cornychon

    La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.


    ------

    Bonjour,

    Préambule :

    La VMC et le déshumidificateur ont vocation à supprimer le surplus d'humidité dans l'air intérieur, mais ils divergent sur plusieurs éléments.

    La VMC rejette en permanence l'air humide et pollué vers l'extérieur du logement.

    Le déshumidificateur capte la vapeur d'eau présente dans l'air, la transforme en eau, la stocke dans un réservoir (ou l'évacue vers le réseau d'eaux usées) Il n’apporte rien dans la dépollution et le renouvellement d’air.

    Quantité d’eau évacuée par une VMC
    Pour déterminer la quantité d’eau évacuée, il faut impérativement connaitre quelques lois fondamentales sur l’hygrométrie. C’est à la portée de toutes et tous. Il suffit d’avoir la curiosité de connaitre le fonctionnement de la nature.

    Regardons la forme simple du diagramme de MOLLIER (en piece jointes)

    A la base du graphique, nous avons les températures que l’on relevé dans l’air ambiant. C’est soit pour l’ air intérieur, soit pour l’air extérieur.

    A droite, à la verticale, des grammes par m3 d’air.
    Normalement, il faut dire, m3 d’air sec. C’est pour préciser que ce ne sont pas des grammes d’eau dans un air déjà humide. C’est la rigueur scientifique ! !
    Cette quantité d’eau contenue dans l’air, s’appelle humidité absolue.

    On a également des courbes. Elles indiquent l’humidité relative. Elles vont de 0% à 100%.

    La définition exacte de l’humidité relative est la suivante:
    C’est le rapport entre le volume de vapeur d’eau dans une quantité d’air donnée à une certaine température et la quantité maximale que ce même volume pourrait contenir à cette température.

    Revenons à une approche plus amusante du diagramme de MOLLIER,
    Sur l’exemple indiqué sur le diagramme, nous avons dans un local, un thermomètre qui indique 22°C, et un hygromètre qui indique une humidité relative de 60%.
    Nous avons un point de rencontre entre la verticale des 22°C et la courbe des 60% d’humidité relative.
    Ce point se trouve sur une horizontale qui indique tout à fait à droite, 10 g. Ça correspond à l’humidité absolue. Ce sont des grammes par m3 d’air.
    Sur la partie gauche, cette même droite coupe la courbe 100 % d’humidité relative à la verticale de 13.5 °C. C’est le point de rosée (point de saturation en eau)

    Premières observations :
    Toutes choses égales par ailleurs (sans renouvellement d’air) si on chauffe le local pour le faire passer de 20°C à 25°C, l’humidité relative va passer de 60% à 50%, mais l’humidité absolue reste à 10 g. La quantité d’eau dans l’air ne bouge pas lorsque la température change.
    Si on baisse le chauffage, à 17°C, l’humidité relative passe de 60% à 80%

    Constatation importante, chauffer ou refroidir un local fait varier l’humidité relative, mais n’a aucune incidence sur la quantité d’eau qui se trouve dans l’air
    Poursuivons l’analyse :
    Nous avons vu que la droite des 10 g coupe la courbe de 100% d’humidité à 13.5°C.
    C’est le point de rosée, point de saturation. Impossible d’introduire la moindre molécule d’eau dans l’air saturé.
    Si on s’amuse à refroidir l’air, des gouttelettes se forment, elles tombent au sol, c’est comme la pluie.
    Si cet air saturé d’humidité rencontre une paroi inférieure à 13.5°C, il commence à se libérer de son eau contre la paroi, c’est la condensation.
    Si la paroi est à 10.5°C, comme sur le diagramme, chaque m3 d’air qui se trouve à 13.5°C, et à 10 g d’humidité absolue, peut se débarrasser de 2 g d’eau contre le mur à 10.5°C dont le point de saturation est à 8 g d’humidité absolue.

    Un exemple :
    Dans ces conditions, une VMC de 300 m3/h évacuerait 300 x 2 =600 g/h d’eau, soit un potentiel de 600 x 24 = 14.4 litres d’eau par jour.

    Une règle fondamentale :
    Lorsque l’humidité absolue de l’air extérieur, est inférieure à celle de l’air intérieur, on peut faire circuler de l’air extérieur sans risque de condensation.
    Au plus la différence des deux HA est grande, au plus l’air extérieur déshumidifie l’intérieur de la maison.
    Voici un thermomètre et hygromètre qui relevé l’ambiante extérieure et intérieure, avec une précision suffisante.
    Un exemple qui montre qu’un air saturé d’humidité, 100% d’HR, peut assécher l’intérieur d’une maison.
    Un air à 5°C----100% d’HR,----- 5.5 g d’HA, va absorber 4.5 g d’eau par m3 d’un air à 22°C---- 60% d’HR (Voir sur diagramme de MOLLIER)

    Pour mesurer les températures et l’humidité relative, un investissement de 12€ est suffisant :
    ThermoPro TP60S Hygromètre Numérique Thermomètre Intérieur Extérieur Moniteur D'humidité avec Indicateur de Température sans Fil avec Une Portée de 60M
    Une partie que l’on accroche au mur à l’intérieur, l’autre partie que l’on accroche à l’extérieur, à l’abri de la pluie.

    mollier capture.PNG

    Si tout ça vous gonfle, voici une conclusion simple.
    Pour ne pas avoir de condensation, pas de moisissure, une VMC qui fait circuler de l’air, à raison de 1.5 à 3m3/h par m2 de surface habitable, est de nature à résoudre la majorité des problèmes de maisons habitées.
    Pour une maison de 100 m2 habitable, il faut un débit d’air compris entre 150 et 300 m3/h

    -----
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  2. Publicité
  3. #2
    Mettero

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Intéressant ce que tu dis (comme très souvent merci à toi). Moi qui comptais sur mes sondes d'humidité pour voir si baisser ma VMC DF (pour diminuer ma quantité d'électricité consommée) n'allait pas me donner un surplus d'humidité... je l'ai dans l'os...
    Peut on mesurer l'hygrométrie absolue ?

  4. #3
    TioChanclas

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Bonsoir,

    On peut la mesurer mais le plus pratique est d'utiliser l'un des nombreux convertisseurs disponibles sur le net.

    Quant au discours, maintes fois rebattu, je regrette que l'accent soit mis sur le terme VMC (derrière lequel beaucoup voient un appareil précis) plutôt que sur la nécessité d'un taux de renouvellement d'air et d'un débit garantis. Sinon, c'est bien, il devrait avoir une bonne note à son exposé.

  5. #4
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Citation Envoyé par Mettero Voir le message
    Intéressant ce que tu dis (comme très souvent merci à toi). Moi qui comptais sur mes sondes d'humidité pour voir si baisser ma VMC DF (pour diminuer ma quantité d'électricité consommée) n'allait pas me donner un surplus d'humidité... je l'ai dans l'os...
    Peut on mesurer l'hygrométrie absolue ?
    Bonjour,
    Non! ! On ne peut pas mesurer l’humidité absolue. Pour l’avoir c’est simple. Tu relèves l’humidité relative et la température.
    Comme sur le diagramme que j’ai donné plusn haut, tu as par exemple, 22°C et 60% d’humidité relative. Au point de rencontre ; tu es sur la ligne 10 g d’humidité absolue..

    Pour 12 € , tu peux mesurer la température et l’hygrométrie intérieure et extérieure.
    https://fr.aliexpress.com/item/32828...E&gclsrc=aw.ds
    Si le lien ne marche pas, rechercher:
    ThermoPro TP60S Hygromètre Numérique Thermomètre Intérieur Extérieur Moniteur D'humidité avec Indicateur de Température sans Fil avec Une Portée de 60M

    Quant au discours, maintes fois rebattu, je regrette que l'accent soit mis sur le terme VMC (derrière lequel beaucoup voient un appareil précis) plutôt que sur la nécessité d'un taux de renouvellement d'air et d'un débit garantis. Sinon, c'est bien, il devrait avoir une bonne note à son exposé.
    Bonjour,
    La nécessité de renouveler l’air dans l’habitat n’a rien à voir avec la VMC
    LE RENOUVELLEMENT D’AIR DANS L’HABITAT
    http://www.eoletec.fr/le-renouvellement-d-air/

    La VMC est simplement "l'engin" mécanique destiné à assurer le renouvellement d’air permanent à l’intérieur des pièces des bâtiments. Il faut prendre le modelé qui correspond aux besoins.
    Sous certaines conditions, cette VMC est simultanément, un bon moyen pour lutter efficacement contre l’humidité.
    Dernière modification par cornychon ; 12/11/2019 à 19h27.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  6. Devis
  7. #5
    Larzacien

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    bonjour, S'il faut sortir 150 à 300 m3 à l'heure pour une maison de 100 m2, à 250 m3, on vide tout l'air de la maison en une heure....

    On peut avoir fortement envie d'une VMC DF.

    Le taux d'humidité RELATIVE varie en fonction des horaires. Les plus critiques : moment où l'on cuisine, et surtout moment des douches, surtout si on en prend 4 ou 5 d'affilée. Je n'ai d'ailleurs jamais compris pourquoi on mettait la plus grosse aspiration à la cuisine, pour moi, elle serait plus utile à la salle de bain.

    Dans ma jeunesse mon père avait une chaudière à mazout à air pulsé. ça recyclait le même air qui passait par un grand filtre, et là, on ne risquait pas d'avoir de moisissure. On n'avait pas d'hygromètre à cette époque, mais on peut dire que l'air était très sec. Un peu de linge étendu séchait très vite. On pouvait installer une petite arrivée d'air neuf près du filtre pour assurer un peu de renouvellement, mais l'hiver, on la fermait. Les fenêtres en bois simple vitrage n'étaient pas complètement étanche, et puis on avait l'habitude d'ouvrir rapidement les fenêtres, et ça mettait de l'air neuf dans le circuit. Ce n'était pas si mal. En tout cas, la maison était saine. Lorsque pour suivre la mode on a remplacé par du chauffage central, on a eu des moisissures à un endroit de la salle de bain, un pont thermique, et ceci malgré qu'on ouvre.

    Et le point de rosée, je crois savoir que c'est le point où ça condense, c'est l'humidité absolue...

    Et comment détermine-t-on l'humidité absolue ? est-ce toujours 10 g comme sur le graphique ?
    Dernière modification par Larzacien ; 12/11/2019 à 19h29.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Vos réponses sont constructives, elles permettent de donner des explications complémentaires très utiles
    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, S'il faut sortir 150 à 300 m3 à l'heure pour une maison de 100 m2, à 250 m3, on vide tout l'air de la maison en une heure....
    Tu as raison, il faut sortir ce débit d’air, si on utilise ma dernière conclusion de #1 suivante :
    « « « Si tout ça vous gonfle, voici une conclusion simple » » »
    Si c’est du chauffage électrique, le gaspillage énergétique est en gros de 350 €/an.

    On peut avoir fortement envie d'une VMC DF.
    Avec une DF, on économise environ 200€/an. Pour économiser 200 € an, je préfère garder ma simple flux.
    .Le taux d'humidité RELATIVE varie en fonction des horaires. Les plus critiques : moment où l'on cuisine, et surtout moment des douches, surtout si on en prend 4 ou 5 d'affilée. Je n'ai d'ailleurs jamais compris pourquoi on mettait la plus grosse aspiration à la cuisine, pour moi, elle serait plus utile à la salle de bain.
    Tu as raison, suivant les activités que nous avons, l’humidité intérieure peut monter beaucoup et rapidement. Au plus l’humidité monte au plus la VMC évacue de l’humidité.
    Pour un delta de 10 g d’HA, 300 m3/h, le potentiel d’évacuation est de 72 litres /jour


    Dans ma jeunesse mon père avait une chaudière à mazout à air pulsé. ça recyclait le même air qui passait par un grand filtre, et là, on ne risquait pas d'avoir de moisissure. On n'avait pas d'hygromètre à cette époque, mais on peut dire que l'air était très sec. Un peu de linge étendu séchait très vite. On pouvait installer une petite arrivée d'air neuf près du filtre pour assurer un peu de renouvellement, mais l'hiver, on la fermait. Les fenêtres en bois simple vitrage n'étaient pas complètement étanche, et puis on avait l'habitude d'ouvrir rapidement les fenêtres, et ça mettait de l'air neuf dans le circuit. Ce n'était pas si mal. En tout cas, la maison était saine. Lorsque pour suivre la mode on a remplacé par du chauffage central, on a eu des moisissures à un endroit de la salle de bain, un pont thermique, et ceci malgré qu'on ouvre. .
    Les phénomènes naturels dont tu parles ont été observés, analysés, mis en équation par des physiciens, pour que les mecs lambda que nous sommes, puissent les exploiter.
    Ce que tu as pu observer avec ton père n’échappe pas à ces phénomènes naturels connus. Que tu ne sache pas les caractériser, c’est normal.(des explications plus bas)
    Et le point de rosée, je crois savoir que c'est le point où ça condense, c'est l'humidité absolue...
    C’est le point ou l’air est saturé d’humidité. Si on baisse la température de l’air, une partie de cette humidité se transforme en gouttelettes « pluie ». Si l’air rencontre une masse plus froide, il se débarrasse d’une partie de son eau par condensation.
    Et comment détermine-t-on l'humidité absolue ? est-ce toujours 10 g comme sur le graphique ?
    C’est une très bonne question.
    Sur le graphique, l’humidité absolue se balade entre 0°C et 25°C sur la courbe 100% d’Humidité relative.
    REGARDE BIEN LE DIAGRAMME
    A la verticale de 0°C, tu montes jusqu’à la courbe de 100% d’humidité. Sur ce point de rencontre, tu as la ligne verte horizontale qui va à droite jusqu’à 4 g . C’est l’humidité absolue.

    A la verticale de 10.5°C, tu montes jusqu’à la courbe de 100%, tu as la ligne verte qui va à droite à 8g. C’est l’humidité absolue.

    A la verticale de 25°C, tu montes jusqu’à la courbe de 100%, tu as la ligne verte qui va à 20 g. C’est l’humidité absolue.

    Encore un peu d’attention :
    Regarde sur le graphique la température de 22°C, tu montes jusqu’à 100% d’HR, la ligne verte te conduit à 17 g d’HA.
    Si nous sommes dans une pièce non aérée, on chauffe pour avoir 34°C. A la verticale tu coupes la ligne d’HA de 17g, sur la courbe 60% d’HR.
    L’HA ne change pas, du fait qu’il est impossible d’enlever de l’eau contenue dans l’air lorsqu’on se contente de la chauffer.

    Restons sur 22°C et 10 g d’HA
    Sur la gauche, la ligne verte va jusqu’à 100% d’HR, et à la verticale 14°C. Le point de saturation est bien à l’intersection de 14°C, 100% d’HR et 8 g d’HA
    Dernière modification par cornychon ; 12/11/2019 à 23h31.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  10. Publicité
  11. #7
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Bonjour,

    Les périodes froides et sèches arrivent. Il faut continuer à ventiler fort pour lutter contre l’humidité.

    Les grands froids vident l’air extérieur de son humidité
    A 0°C ext, nous avons ordinairement 80% d’HR, 3 g d’HA

    Avec une VMC simple flux, débit permanent préconisé par les réglementations. Pour 22°C int, nous avons en gros 4 g d’HA, 25% d’HR, un point de rosée à 1°C.
    L’air est un peu trop sec pour le confort de vie. Muqueuses asséchées, bouche pâteuse, maux de tête…………..

    Aucun risque de condensation sur les surfaces intérieures au-dessus de 1°C.

    Avec ce froid, pour ne pas gaspiller de la chaleur, avoir une HR plus confortable, on peut limiter la VMC à quelques m3/h d’air.
    On obtient facilement à l’intérieur, 22°C, 70% d’HR, 12 g d’HA
    Point de rosée à 16°C ! !

    Condensation sur les surfaces intérieures quasiment chaudes, à partir de 16°C et au-dessous.

    Ce que nous devons retenir:

    Par grands froids, ne pas humidifier l’air intérieur. Il faut vivre avec la même HA qu’à l’extérieur. Si l’air est au-dessous de 40% d’HR, il faut boires de l’eau. Au besoin, mouiller les yeux avec de l’artelac, gouttes pour traiter la sècheresse oculaire, que l’on trouve en pharmacie.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  12. #8
    SK69202

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Recalcule avec 9.6°C et 95% HR sous le crachin comme à l'instant ici.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  13. #9
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Recalcule avec 9.6°C et 95% HR sous le crachin comme à l'instant ici.
    Bonjour,
    Je ne calcule rien, je regarde juste ce que me raconte le diagramme de Mollier
    A l’intérieur…….22°C………70% HR………..12 g HA
    A l’extérieur……9.6°C………95% HR……….7.5 g HA
    Il faut ventiler, pour que l’air extérieur proche de la saturation, baisse l’humidité intérieure. Même à saturation, 100% HR, ça ne change rien de caractérisable.
    Avec une VMI® ordinaire, débit conforme aux recommandations, l’air intérieur passera à 22°C………50% HR……….8.5 g HA
    Avec la VMC, le point de rosé, début de la condensation, passe de 16°C à 12°C, c’est déjà beaucoup.mollier capture.PNG
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  14. #10
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Chez moi, à l’instant, 15h35 :

    Ext 11°C, 91 HR, 8 g HA
    Int 22°C, 47 HR, 8 g HA
    Les deux points de rosée se confondent, 10.5°C,
    C'est parfait ! !

    La condensation peut se faire en dessous de 10.5. Avec 11°C ext, le risque est nul
    Dernière modification par cornychon ; 23/11/2019 à 15h37.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  15. #11
    Aile

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Bonjour à tous.
    Un calculateur à essayer :

    https://www.cactus2000.de/fr/unit/masshum.shtml

  16. #12
    xavierb15

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Merci pour cet exposé très clair Cornychon, alors voici ma question subsidiaire:

    Pourquoi donc les hygromètres s'entêtent à nous indiquer l'HR% !!!
    Le but c'est bien de connaitre l'HA ext et int, pour savoir si en faisant rentrer de l'air ext. dans son habitat on va l'assècher (principalement en hiver) ou l'humidifier (principalement en été).

    Merci !

  17. Publicité
  18. #13
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    @ xavierb

    Bonjour,

    C’est une bonne question !

    La génération, de mes grands-parents, première partie du siècle dernier, n’avaient pas besoin d’un thermomètre pour savoir s’ils avaient chaud, trop chaud, froid ou très froid.

    Aujourd’hui, on a besoin de relever la température int et ext, pour mesurer du confort thermique

    L’hygromètre HR n’intéresse personne. Un petit bonhomme qui sort d’un cabanon avec un chapeau par beau temps, et sa nana qui sort avec son parapluie lorsqu’il pleut est largement suffisant. C'est ce que j'ai chez moi, tout le monde sait s'en servir.

    Il existe des appareils pour relever l’humidité absolue du bois ( et autres matériaux). C’est le seul moyen de ne pas se faire truander sur le poids, en ne mesurant que l’humidité relative.
    Le chêne perd environ 150 litres d’eau au m3, entre l’abatage et la mise dans le poêle.

    Qui achèterait des appareils pour mesurer l’humidité absolue de l’air ambiant ? Personne.

    Sur ce forum, parmi les intervenants habituels, combien connaissent vraiment l’utilité, savent utiliser correctement le diagramme simplifié de Mollier ? Ça ne dépasse pas le nombre de doits que comporte une patte de canard.

    En revanche, il faudrait un appareil qui inscrive sur le bas d’un écran, les températures int et ext, l’humidité absolue int et ext.
    An centre de l’écran, deux jeunes amoureux.
    Lorsqu’ils sont proches, ils ont les pieds au sec.
    Lorsqu’ils sont un peu éloignés, ils ont les pieds dans l’eau jusqu’aux chevilles.
    Lorsqu’ils sont trop éloignés, ils ont les pieds dans l’eau jusqu’au genoux.
    Il faut trouver des pictogrammes plus marrants, mais c'est le seul moyen de rendre le produit ludique, utilisable, exploitable, commercialisable.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  19. #14
    trebor

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Bonjour à tous,

    L'idéal est-il que l'homme et la femme soit tout deux proches de la sortie et ainsi être à une H.R de 50% à quelque % près ?
    http://www.ethnico.fr/index.php?p=produits&idcateg=28

    Pourquoi les VMC ne s'arrêtent pas automatiquement ainsi que redémarré afin de maintenir l'air intérieure à une H.R pour un meilleur confort ?
    Dernière modification par trebor ; 24/11/2019 à 13h47.
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  20. #15
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Pourquoi les VMC ne s'arrêtent pas automatiquement ainsi que redémarré afin de maintenir l'air intérieure à une H.R pour un meilleur confort ?
    Bonjour,
    C'est ce que font les VMC Hygro !
    Je t'invite à lire attentivement #7 et #9
    Il faut choisir, entre une HR optimale pour le bien être des occupants, et une partie des murs qui dégoulinent la flotte.
    Dans ma première maison, le chauffe eau gaz sans évacuation extérieure, des couches tissus pour bébé, linges classique qui séchaient sur un fil de fer, vitres à simple vitrage, il n'y avait aucun problème d'air trop sec. Les vitres dégoulinantes de flotte servaient de déshumidificateur.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  21. #16
    trebor

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Bonjour,
    C'est ce que font les VMC Hygro !
    Je t'invite à lire attentivement #7 et #9
    Il faut choisir, entre une HR optimale pour le bien être des occupants, et une partie des murs qui dégoulinent la flotte.
    Dans ma première maison, le chauffe eau gaz sans évacuation extérieure, des couches tissus pour bébé, linges classique qui séchaient sur un fil de fer, vitres à simple vitrage, il n'y avait aucun problème d'air trop sec. Les vitres dégoulinantes de flotte servaient de déshumidificateur.
    J'ai bien lu,

    Plus on chauffe et plus le risque de condensation est élevé si il y a des zones froides ou des ponts thermiques (coins des murs, derrière les armoires, au sol, plafond, tour des portes et fenêtres,.....) dans le logement.

    Il y a moins de risque d'humidité à chauffer à 19°C qu'a 25°C car l'air contient plus de grammes d'eau à 25°C.

    Éviter de sécher du linge et des serviettes dans la maison et l'air doit circuler dans les différentes pièces ne pas aérer c'est de l'air qui est vicié ( moisissure, champignon,...)
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  22. #17
    SK69202

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Il y a moins de risque d'humidité à chauffer à 19°C qu'a 25°C car l'air contient plus de grammes d'eau à 25°C.
    Cela pourrait être vrai dans la physique à cornychon, où le chauffage et les calculs ne tiennent compte que de l'air, mais dans le monde réel, l'air réchauffe les parois et patatra faut recalculer...
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  23. #18
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    J'ai bien lu,

    Plus on chauffe et plus le risque de condensation est élevé si il y a des zones froides ou des ponts thermiques (coins des murs, derrière les armoires, au sol, plafond, tour des portes et fenêtres,.....) dans le logement.

    Il y a moins de risque d'humidité à chauffer à 19°C qu'a 25°C car l'air contient plus de grammes d'eau à 25°C.

    Éviter de sécher du linge et des serviettes dans la maison et l'air doit circuler dans les différentes pièces ne pas aérer c'est de l'air qui est vicié ( moisissure, champignon,...)
    Non ! On garde les 22°C de confort, on baisse l’HA de la maison, pour la ramener au même niveau que l’HA de l’air extérieur
    En période froide, l’air extérieur a une faible HA.(grammes d’eau)
    Prenons 6°C, 80% HR, l’HA est de 4 g, et le point de rosée à 1°C.

    Dans la maison, nous avons 22°C, 60% HR, sur la droite des 10g HA et point de rosée à 13.5°C

    La solution, envoyer de l’air extérieur dans la maison, jusqu’à ce que l’HA de la maison, descende à 5 g.
    Dans cette situation, la condensation sur les murs et autres objets, ne peut se faire qu’à partir de 1°C et au-dessous.

    Relire #7 et #9, les explications sont un peu différentes. C’est de nature à faciliter la compréhension.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  24. Publicité
  25. #19
    feumar

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Citation Envoyé par Aile Voir le message
    Bonjour à tous.
    Un calculateur à essayer :

    https://www.cactus2000.de/fr/unit/masshum.shtml
    Une formule, pour ceux que ça pourrait intéresser (la version pour tableurs est en bas de page) :
    https://carnotcycle.wordpress.com/20...lute-humidity/

  26. #20
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Cela pourrait être vrai dans la physique à cornychon, où le chauffage et les calculs ne tiennent compte que de l'air, mais dans le monde réel, l'air réchauffe les parois et patatra faut recalculer...
    Je l’attendais ! !
    En physique, les phénomènes sont étudiés à l’équilibre thermique.

    Je devrais le dire en permanence, mais lorsque je le fais, ça te donne des boutons. Du coup, pour moi, sur ce forum qui se veut un peu scientifique, c’est sous-entendu.

    A l’équilibre thermique, il y a des transferts thermiques, des courants de convection, des apports thermiques, des fuites d’air, des fuites de chaleur, etc…etc…..
    Mais les échanges sont constants, les températures ne bougent plus.

    Dans la physique de SK69202, on fait des mesures lorsque les paramètres bougent dans tous les sens. Ça permet de tracer de belles courbes, de sortir des résultats fantaisistes inexploitables dans le milieu scientifique.

    Le diagramme de MOLLIER n’a pas été inventé par cornychon. Il a été étudié à partir d’observation de phénomènes naturels. Il a été conçu pour que l’on puisse l’utiliser à des fins scientifiques.
    Dernière modification par cornychon ; 24/11/2019 à 23h31.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  27. #21
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Cela pourrait être vrai dans la physique à cornychon, où le chauffage et les calculs ne tiennent compte que de l'air, mais dans le monde réel, l'air réchauffe les parois et patatra faut recalculer...
    ((((((( Il y a moins de risque d'humidité à chauffer à 19°C qu'a 25°C car l'air contient plus de grammes d'eau à 25°C )))))).
    Tu as prélevé cette phrase chez trebor en #16, pour me l’attribuer en #17, et en faire le commentaire ci dessous .....

    Cela pourrait être vrai dans la physique à cornychon, où le chauffage et les calculs ne tiennent compte que de l'air, mais dans le monde réel, l'air réchauffe les parois et patatra faut recalculer...
    Dernière modification par cornychon ; 24/11/2019 à 23h59.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  28. #22
    SK69202

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Ton équilibre thermique n'existe pas dans les maisons et je réponds à Trebor en appelant son attention sur les limites de ta démarche "scientifique", dans le monde réel si je chauffe à 25°C, il y a moins de moisissures sur les murs que si je chauffe à 19°C.

    Cette mode récente ici, de ne pas accepter que l'atmosphère terrestre contient plus ou moins d'eau en fonction de l'heure, du jour, de la saison reste assez surprenante, mes courbes de merde me disent que le problème ne se pose sérieusement que quelques jours par an.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  29. #23
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Bonjour,
    Citation Envoyé par SK69202
    Ton équilibre thermique n'existe pas dans les maisons et je réponds à Trebor en appelant son attention sur les limites de ta démarche "scientifique", dans le monde réel si je chauffe à 25°C, il y a moins de moisissures sur les murs que si je chauffe à 19°C. .
    Tu as des explications à donner ?

    Cette mode récente ici, de ne pas accepter que l'atmosphère terrestre contient plus ou moins d'eau en fonction de l'heure, du jour, de la saison reste assez surprenante, mes courbes de merde me disent que le problème ne se pose sérieusement que quelques jours par an.
    Il n’est pas question d’accepter ou de ne pas accepter ce que nous offre la nature. On est bien obligé de faire avec !
    Dernière modification par cornychon ; 25/11/2019 à 08h50.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  30. #24
    trebor

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Bonjour à tous,

    Lorsqu'il y a des ponts thermique
    le risque est plus important de chauffer à 25°C qu'à 19°C, voir moins dans les chambres qui ne sont pas chauffées et qui peuvent descendre à 14°C mais qui doit être aérées afin d'évacuer le matin l'humidité de l'air de la chambre.

    Qui n'a pas de ponts thermiques chez soi (zone plus froide), comme le bas et les coins des murs pour ne citer qu'eux ?
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  31. Publicité
  32. #25
    cornychon

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Bonjour à tous,

    Lorsqu'il y a des ponts thermique
    le risque est plus important de chauffer à 25°C qu'à 19°C, voir moins dans les chambres qui ne sont pas chauffées et qui peuvent descendre à 14°C mais qui doit être aérées afin d'évacuer le matin l'humidité de l'air de la chambre.

    Qui n'a pas de ponts thermiques chez soi (zone plus froide), comme le bas et les coins des murs pour ne citer qu'eux ?
    Bonjour,

    Tu as raison, pour une humidité relative de 70%.

    A 25°C on a 16 g/m3 d’air, point de rosée à 19°C. La condensation se fait sur les surfaces à partir de19°C et au-dessous

    A 19°C on a 14 g/m3 d’air, point de rosée à 14.5°C. La condensation se fait sur des surfaces à partir de 14.5°C et au-dessous.

    A 14°C on a 10 g/m3 d’air, point de rosée à 8°C. La condensation se fait sur des surfaces à partir de 8°C et au-dessous.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  33. #26
    trebor

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Merci pour ton accord

    La SDB est le pire des endroits de la maison pour les problèmes d'humidité comme la chambre si c'est mal ventilée et chauffé, surtrout si il y a un manque d'isolation ou des ponts thermiques (zones plus froides).

    Essuyer la douche et les serviettes dehors tout comme le linge à mettre à sécher.
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  34. #27
    SK69202

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Quand je dis chauffée à 25°C, pour être dans l'hypothèse de consultation de l'abaque,En physique, les phénomènes sont étudiés à l’équilibre thermique. c'est donc 25°C stabilisé depuis longtemps.
    Pas le petit pic de fin flambée dans une pièce, pas la SDB avec 1/4 d'heure de soufflant électrique et 10 minutes de douche.
    c'est ça l'écart entre la paillasse de la science et le monde réel, entre un pont thermique sec et un mont thermique moisi.

    voir moins dans les chambres qui ne sont pas chauffées et qui peuvent descendre à 14°C mais qui doit être aérées afin d'évacuer le matin l'humidité de l'air de la chambre.
    C'est aussi en écart avec les calculs de l'efficacité d'une VMC, une VMC ça aère en permanence, pas le matin....


    C'est comme ici, ils se plaignent tous de la mérule dans leurs maisons froides mais ils aèrent quand il bruine avec 98% d'HR et 12°C....
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  35. #28
    trebor

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Quand je dis chauffée à 25°C, pour être dans l'hypothèse de consultation de l'abaque,En physique, les phénomènes sont étudiés à l’équilibre thermique. c'est donc 25°C stabilisé depuis longtemps.
    Pas le petit pic de fin flambée dans une pièce, pas la SDB avec 1/4 d'heure de soufflant électrique et 10 minutes de douche.
    c'est ça l'écart entre la paillasse de la science et le monde réel, entre un pont thermique sec et un mont thermique moisi.


    C'est aussi en écart avec les calculs de l'efficacité d'une VMC, une VMC ça aère en permanence, pas le matin....


    C'est comme ici, ils se plaignent tous de la mérule dans leurs maisons froides mais ils aèrent quand il bruine avec 98% d'HR et 12°C....
    Bonjour SK69202,

    Et la VMC, elle s'arrête lors qu'il bruine dehors avec 98% d'HR et 12 °C ?

    Idem dans la salle de bain si on ne chauffe pas toute la journée mais uniquement le matin et le soir comme beaucoup de personne le font.

    Donc si je te suis, il faut couper la VMC et ne plus aérer en ouvrant les fenêtres lorsqu'il pleut dehors ?
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  36. #29
    SK69202

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Et la VMC, elle s'arrête lors qu'il bruine dehors avec 98% d'HR et 12 °C ?
    Le débit de la VMC est ridicule devant celui d'une fenêtre ouverte et entre condensation et mouillé par la bruinr, il y a une nuance.
    L'aération par ouverture des fenêtres pour "gérer" l'humidité intérieure au mieux ne sert à rien, 10 mn après la fermeture, le taux est redevenu celui précédent l'ouverture.
    Donc si je te suis, il faut couper la VMC et ne plus aérer en ouvrant les fenêtres lorsqu'il pleut dehors ?
    On ne coupe pas une VMC, on réduit le débit si on sait/peut gérer "l'humidité", mais c'est l'évacuation d'air plus chaud que l'extérieur qui assèche les maisons, à moins de condenser avec autre chose qu'une VMC.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  37. #30
    trebor

    Re : La VMC, clé de voute pour évacuer l’humidité excessive dans la maison.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Le débit de la VMC est ridicule devant celui d'une fenêtre ouverte et entre condensation et mouillé par la bruinr, il y a une nuance.
    L'aération par ouverture des fenêtres pour "gérer" l'humidité intérieure au mieux ne sert à rien, 10 mn après la fermeture, le taux est redevenu celui précédent l'ouverture.

    On ne coupe pas une VMC, on réduit le débit si on sait/peut gérer "l'humidité", mais c'est l'évacuation d'air plus chaud que l'extérieur qui assèche les maisons, à moins de condenser avec autre chose qu'une VMC.
    La VMC simple flux refroidi la maison avec un apport de xx m³/h d'air frais humide avec ces conditions d'humidité extérieure ?

    Toutes les VMC devraient être double flux et hygroscopique afin de gérer au mieux l'humidité intérieure en évitant les pertes calorifiques.
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. probleme humidite dans maison
    Par olivier_John dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 01/01/2016, 22h12
  2. Humidité dans maison landaise
    Par landasmuchachas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/08/2012, 12h57
  3. solution urgente contre humidité excessive d'une dalle
    Par le opo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 35
    Dernier message: 20/11/2010, 21h45
  4. Humidité + Mérule dans une maison
    Par cipango dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/10/2009, 23h55
  5. Humidité dans une maison troglodyte
    Par bgervais2004 dans le forum Technologies
    Réponses: 14
    Dernier message: 19/06/2006, 16h07
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison