Répondre à la discussion
Page 22 sur 356 PremièrePremière 22 DernièreDernière
Affichage des résultats 631 à 660 sur 10660

Construction réaliste d'un poêle de masse



  1. #631
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse


    ------

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    Bonjour à tous,

    J'ai fait differents tests durant le week end et j'en cite deux:

    TEST 1:

    Charge du PDM avec 14kg de gros bois de chene et charme( buche de 25cm de diamètre fendue en 4 et coupée en 50cm de long) et 2 kg de resineux.
    Le but étant de verifier la montée en température dont voici les chiffres:
    16h47' = 79°C (temp avant ouverture des clapets et
    allumage)
    16h48' = 72°C
    16h48'30" = 72°C
    16h49' = 118°C
    16h49'30" = 230°C
    16h50' = 367°C
    16h50'30" = 420°C
    16h51' = 488°C
    16h51'30" = 507°C
    16h52' = 536°C
    16h52'30" = 557°C
    16h53' = 574°C
    16h53'30" = 593°C
    16h54' = 618°C
    Maintien d'une haute temperature dans le foyer par reglage des arrivees d'air et clapet le plus longtemps possible.
    En fin de flambée braise durant 20mn avec une temp entre 430°C et 520°C, j'ai tout fermé à la temperature de 400°C.
    Qui a dit qu'il fallait des allumettes voir des cures dents pour un bon feu et une montée rapide en temperature?

    TEST 2:

    Verification de la température sur le dessus du PDM après une flambée de 15kg.
    140°C juste après la flambée
    150°C 1h plus tard
    110°C 9h après la flambée
    90°C 12h après la flambée

    Les conditions de mesures sont les suivantes:
    J'ai positionné un thermo-couple au dessus de la première dalle du PDM d'epaisseur 95 mm sur le mien et j'ai placé de la fibre céramique epaisseur 13 mm au dessus.
    Ce resultat me permet d'envisager la pose d'un water jacket sur le dessus du PDM afin d'alimenter deux voir trois radiateurs en basse temperature sans aucun risque
    Ces constatations semblent encourageantes
    Je ne regrette vraiment pas l'investissement de mes thermo-couples.

    Bonne journée
    Polar Bear
    Je pense bien que tu ne regrettes pas tes TC, c'est super. Tu prêches un converti concernant la taille des bûches. La montée en t° est impressionante. Je suppose que tu fais le top down?

    Pour l'instant, je brûle de la vieille charpente à 10% d'humidité. Ca fait peur tellement ca chauffe . Je n'ose pas charger à bloc...

    riri

    -----

  2. Publicité
  3. #632
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    Bonjour RIRI,

    Pour augmenter la resistance, il est preferable d'utiliser du gros grain.


    Est il possible de faire un comparatif des produits?

    Pate refractaire prète a l'emploi/ Fondulite
    Beton refractaire moulable (juste l'eau à ajouter) / Fondu + Alag

    Je rappelle les tarifs,
    Pate refractaire = 25 à 30 € les 25 kg pour 200 briques
    Beton moulable = 17 à 25 € les 25 kg
    Les performances des produits sont sensiblement identiques sauf pour la pate qui permet des joints minces et qui ne necessite aucune prepa.

    Bonne journée A+ Polar Bear
    Moi j'aurais bien voulu faire des tests comparatifs il y a un an et quelque quand j'étais seul sur terre à me demander quoi choisir ! Hélas, cette discussion n'existait pas et il y a un an PDM = inconnu.

    Pour le ciment fondu, ce que j'ai retenu de ce produit est la très grande capacité à supporter les chocs thermiques surtout en conjonction avec les granulés Alag. C'est cela qui m'a tenté.

    L'avenir dira si c'était une bonne idée.

    Pour les moules, je crois que employer que du gros Alag empêchera une bonne répartition du mélange même avec une aiguille vibrante ( surtout si Yrou88 décide de mouler des injecteurs ). C'est pour cette raison que j'ai fait 50/50. Attention: bien respecter les volumes d'eau.

    riri

  4. #633
    jmc53

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour à tertous,
    Bonjour Riri, j'ai aussi envie de travailler beaucoup avec de l'argile, as tu une idée pour m'en procurer à bon prix? En belgique, je suis de Tournai.
    La cheminée où j'ai récupéré les briques réfractaires n'avait que l'argile pour seul "ciment" dans sont périmètre intérieur et j'ai vu en afrique des fours entier fait d'argile. J'ai aussi un stock de pavés en granit que je pense inclure dans la masse à chauffée.
    @+

  5. #634
    athomas

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut tout le monde !

    La construction avance toujours, on commence à en voir le bout, plus que quelques couches de briques et on s'attaque au chapeau du poele !
    http://alanighannah.ublog.com/constructionpoeledemasse/
    http://constructionpoeledemasse.blogspot.com/

  6. #635
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par jmc53 Voir le message
    Bonjour à tertous,
    Bonjour Riri, j'ai aussi envie de travailler beaucoup avec de l'argile, as tu une idée pour m'en procurer à bon prix? En belgique, je suis de Tournai.
    La cheminée où j'ai récupéré les briques réfractaires n'avait que l'argile pour seul "ciment" dans sont périmètre intérieur et j'ai vu en afrique des fours entier fait d'argile. J'ai aussi un stock de pavés en granit que je pense inclure dans la masse à chauffée.
    @+
    Re,

    L'argile la moins chère, tu la trouves...dans ton jardin. Creuse 40cm et tu vas la trouver, surtout que du coté de Tournai, je crois que c'est assez argileux. 2 tests pour savoir si elle est bonne:

    1- petit boudin de 10cm en forme de....( Rocco Sifredi en a une...). Si le boudin quand tu le tiens par un bout fait la génuflexion sans se rompre, ton argile est bonne. Si il casse, trop de sable.

    2- mélange ta terre dans un verre d'eau et laisse reposer, tu verras illico la contenance en argile pure.

    Si comme moi, tu n'as pas de jardin ou que tu ne veux pas le transformer en carrière à ciel ouvert, les argilières Hins dans les Ardennes exploitent un filon. Ils ont un magasin à Wavre où ils la vendent par sac de 50kg ( +-50€). La consomation d'argile est très faible dans un mortier argile. Pour tout les murs intérieurs de mon PDM, j'ai utilisé 50 kg.

    a+

    riri

  7. #636
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut,

    super ...ces tests sur les flambées
    pour chauffer, ça chauffe

    par contre , j'ai une petite question sur la sensation devant le poele pendant et après la flambée ....

    Par rapport a un foyer ouvert, est-ce que la sensation devant le feu est similaire à une petite flambée devant laquelle on vient se réchauffer ????

    et vu que les mesures battent leur plein, pensez-vous que la température de la première chambre serait la même foyer ouvert et si non ... est-elle vraiement plus basse ?

    @+

  8. Publicité
  9. #637
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut Polar Bear,

    Je n'ai pas compris ta mesure au dessus du PDM. C'est au dessus de ta dalle de couverture? Tu parles d'isolant; j'imagine que c'est disposé au dessus de la dalle. Sur le mien, j'ai mis 25cm de laine de roche au dessu de ma dalle de fermeture et j'ai refermé au dessus de l'isolant par une plaque de placo, scellée au platre. Le dessus est à peine tiède. Je suis donc très étonné de tes valeurs.

    riri

  10. #638
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Xylobenzen Voir le message
    Salut,

    super ...ces tests sur les flambées
    pour chauffer, ça chauffe

    par contre , j'ai une petite question sur la sensation devant le poele pendant et après la flambée ....

    Par rapport a un foyer ouvert, est-ce que la sensation devant le feu est similaire à une petite flambée devant laquelle on vient se réchauffer ????

    et vu que les mesures battent leur plein, pensez-vous que la température de la première chambre serait la même foyer ouvert et si non ... est-elle vraiement plus basse ?

    @+
    Puisque je suis en ligne, je te réponds. Quand ca brule fort, tu ne tiens pas à moins d'un mètre de la vitre et même un peu plus. Pour l'instant je brule de la charpente et c'est encore pire!

    Après fermeture du clapet, chez moi je ressens intensément l'apparition du rayonnement. Très agréable.

    En réponse à ta question concernant le foyer ouvert. Un feu normal dans un PDM donne une t° de +- 600°-700°. Quand tu ouvres la porte pour charger du bois, la t° chute à moins de 300°! Sans commentaires.

    riri

  11. #639
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Salut Polar Bear,

    Je n'ai pas compris ta mesure au dessus du PDM. C'est au dessus de ta dalle de couverture? Tu parles d'isolant; j'imagine que c'est disposé au dessus de la dalle. Sur le mien, j'ai mis 25cm de laine de roche au dessu de ma dalle de fermeture et j'ai refermé au dessus de l'isolant par une plaque de placo, scellée au platre. Le dessus est à peine tiède. Je suis donc très étonné de tes valeurs.

    riri
    Salut RIRI

    Oui c'est bien au dessus de la premiere dalle de fermeture donc la température est prise entre la première dalle et l'isolant.
    Evidemment au dessus de l'isolant la temperature est minime
    Te voila rassuré?

    A+ Polar Bear

  12. #640
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    Salut RIRI

    Oui c'est bien au dessus de la premiere dalle de fermeture donc la température est prise entre la première dalle et l'isolant.
    Evidemment au dessus de l'isolant la temperature est minime
    Te voila rassuré?

    A+ Polar Bear
    oh oui je suis rassuré.

    riri

  13. #641
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Salut Polar Bear, Je n'ai pas compris ta mesure au dessus du PDM. C'est au dessus de ta dalle de couverture? Tu parles d'isolant; j'imagine que c'est disposé au dessus de la dalle. Sur le mien, j'ai mis 25cm de laine de roche au dessu de ma dalle de fermeture et j'ai refermé au dessus de l'isolant par une plaque de placo, scellée au platre. Le dessus est à peine tiède...
    I also think that it is best to not take away any heat from the top of a PdM. Rather insulate this top, to the maximum and rather take away the heat somewhere in the counterflow channels.

    The temperature in the top area of a PdM should be as high as possible, to effectively 'burn' a maximum of the available woodgas-oxygen mixture.

    Dirk

  14. #642
    vacheatuba

    Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Je pense surtout qu'isoler ou non le dessus du PdM dépend si un étage doit être chauffer ou pas.
    Si étage il y a, le dessus au minimum tu isoleras .

    Ce qui est mon cas : je pense ne mettre que la moitié de 13mm de laine de roche pour séparer le coeur de l'habillage.

  15. Publicité
  16. #643
    Polar Bear
    Invité

    Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Dirk Bauwens Voir le message
    I also think that it is best to not take away any heat from the top of a PdM. Rather insulate this top, to the maximum and rather take away the heat somewhere in the counterflow channels.

    The temperature in the top area of a PdM should be as high as possible, to effectively 'burn' a maximum of the available woodgas-oxygen mixture.

    Dirk
    Bonjour Dirk,

    Je souhaite placer un water-jacket sur le dessus de mon PDM de la façon suivante:

    Dans l'ordre en montant:

    1- Dalle de fermeture 100mm
    2- Water jacket 35mm
    3- Laine céramique 25mm
    4- Dalle de beton cellulaire 150mm

    L'objectif est d'alimenter 2 ou 3 radiateurs pour 2 sdb et 1 chambre qui ne profite pas du rayonnement du PDM ni de la convection.

    Y a t-il un inconvenient à prélever de la chaleur à cet endroit?
    Que devient cette source de chaleur si on ne prélève pas?
    Dans le cas ou elle sert uniquement à chauffer le plafond, peut on préléver?

    Bonne journée A+ Polar Bear

  17. #644
    ririmason

    Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par vacheatuba Voir le message
    Je pense surtout qu'isoler ou non le dessus du PdM dépend si un étage doit être chauffer ou pas.
    Si étage il y a, le dessus au minimum tu isoleras .

    Ce qui est mon cas : je pense ne mettre que la moitié de 13mm de laine de roche pour séparer le coeur de l'habillage.
    Et...plus de convection tu auras...

    riri

  18. #645
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    Bonjour Dirk,

    Je souhaite placer un water-jacket sur le dessus de mon PDM de la façon suivante:

    Dans l'ordre en montant:

    1- Dalle de fermeture 100mm
    2- Water jacket 35mm
    3- Laine céramique 25mm
    4- Dalle de beton cellulaire 150mm

    L'objectif est d'alimenter 2 ou 3 radiateurs pour 2 sdb et 1 chambre qui ne profite pas du rayonnement du PDM ni de la convection.

    Y a t-il un inconvenient à prélever de la chaleur à cet endroit?
    Que devient cette source de chaleur si on ne prélève pas?
    Dans le cas ou elle sert uniquement à chauffer le plafond, peut on préléver?

    Bonne journée A+ Polar Bear
    Hello Polar Bear,

    At the moment, it is my conviction that the top cumbustion chamber should be insulated to the maximum. The reason for that is simple: complete combustion of wood is a complex and lengthy process. A complex combustion process needs, more than any other combustion process: time, temperature and turbulence.

    That's why I think it is not a good idea to remove heat from this combustion chamber.

    You will not miss any calories. On the contrary, only after a complete combustion you will have them all. The true heat exhangers of a PdM are the counterflow channels. Therefore are those channels the place to be!

    Dirk

  19. #646
    Polar Bear
    Invité

    Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Dirk Bauwens Voir le message
    Hello Polar Bear,

    At the moment, it is my conviction that the top cumbustion chamber should be insulated to the maximum. The reason for that is simple: complete combustion of wood is a complex and lengthy process. A complex combustion process needs, more than any other combustion process: time, temperature and turbulence.

    That's why I think it is not a good idea to remove heat from this combustion chamber.

    You will not miss any calories. On the contrary, only after a complete combustion you will have them all. The true heat exhangers of a PdM are the counterflow channels. Therefore are those channels the place to be!

    Dirk
    J'ai effectivement la possibilité de plaquer une boite à eau contre un canal latéral mais la température de l'eau sera très faible 35°C max donc une eau avec beaucoup de depot sulfureux, la température idéale de l'eau devant être autour de 60°C.
    De plus, les parois avant ou arriere sont bien plus chaudes que les canaux.
    Ne peut on pas penser qu'en prelevant sur un canal, on se prive de rayonnement alors qu'en prelevant au sommet on va utiliser la chaleur qui servirait peut etre à uniquement chauffer le volume compris entre 2.3m et 2.5 m.
    Mesurant 1.87m j'aurais toujours le nez au chaud.
    Dans mon cas, ma boite à eau se situerais entre 2.3m et 2.35m.
    Je rappelle que cette boite serait placée à l'exterieur du PDM donc en quoi celà peut il nuire à la flambée?

    A+ Polar Bear

  20. #647
    miniTAX

    Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour Polar Bear,
    Je suis plutot d'avis de Dirk que la dalle du haut ne serait pas l'emplacement idéal. Tu y mesures 140°C. Si tu y places un échangeur à 60°, ça veut dire que tu risques de réduire la température de 80°C. Pas vraiment top (sans jeu de mot) alors que tu as besoin d'un max de T pour assurer une combustion complète des gaz dans la chambre de post-combustion (sans compter que tu vas allonger la durée de montée en T).

    Bon ça reste surement du pinaillage mais c'est surtout parce que je ne comprends pas que tu aies une température de canaux latéraux de 35°C (difficile à imaginer puisque la fumée en sortie de cheminée est à au moins 80°C). De toute façon, dis toi que la température de ton eau ne dépend pas seulement de l'emplacement mais aussi du débit de recirculation.
    Voilà pour mon grain de sel
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  21. #648
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    J'ai effectivement la possibilité de plaquer une boite à eau contre un canal latéral mais la température de l'eau sera très faible 35°C max donc une eau avec beaucoup de depot sulfureux, la température idéale de l'eau devant être autour de 60°C.
    De plus, les parois avant ou arriere sont bien plus chaudes que les canaux...
    With a heat exchanger inside the counterflow channels but not touching the mass of the stove, heat will only exchange very well during combustion, which is not very long.

    With a heat exchanger inside the counterflow channels, but making full contact with the mass of the heater, heat can be captured on a more even basis. Less power, but all the time!

    Dirk

  22. Publicité
  23. #649
    Polar Bear
    Invité

    Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Bonjour Polar Bear,
    Je suis plutot d'avis de Dirk que la dalle du haut ne serait pas l'emplacement idéal. Tu y mesures 140°C. Si tu y places un échangeur à 60°, ça veut dire que tu risques de réduire la température de 80°C. Pas vraiment top (sans jeu de mot) alors que tu as besoin d'un max de T pour assurer une combustion complète des gaz dans la chambre de post-combustion (sans compter que tu vas allonger la durée de montée en T).

    Bon ça reste surement du pinaillage mais c'est surtout parce que je ne comprends pas que tu aies une température de canaux latéraux de 35°C (difficile à imaginer puisque la fumée en sortie de cheminée est à au moins 80°C). De toute façon, dis toi que la température de ton eau ne dépend pas seulement de l'emplacement mais aussi du débit de recirculation.
    Voilà pour mon grain de sel
    Salut Mini Tax,

    Je rappelle que la boite se trouverais a l'exterieur du PDM, et que durant la flambée la temperature a l'interieure de la deuxieme chambre monte a 540° et au dessus de la dalle 170°,
    la temperature à l'intérieur des canaux latéraux est à 350° au milieu donc +-450° en haut et 250° à l'entrée du banc pour etre à 150° en pied de cheminée et 120° en tete de cheminée.
    La temperature a l'exterieure des canaux lateraux n'excede pas 110° ce qui me laisse esperer tout au plus 60°à 70° sur le granit.
    Actuellement je n'ai pas encore l'habillage donc la chaleur de la dalle chauffe le plafond (par convection riri) et je ne vois pas de problème de monté en temperature du foyer lors de la combustion.

    Si je placais un serpentin sur la porte vitrée du foyer, es ce que j'aurais un problème de combustion?

    Hier soir lors de la flambée, j'ai obtenu au max, 720° dans la chambre de combustion, 540° dans la secondaire,
    365° dans les canaux latéraux a mi hauteur, 250° à l'entrée du banc, 150° en pied de cheminée et 120° en tete de cheminée.

    Si j'avais une temperature de 1000° en secondaire comme tout le monde croit, j'aurais eu 825° dans les canaux, 710° à l'entrée du banc, 610° en pied de cheminée et 580°en tete de cheminée peut etre!!
    Dans ce cas, j'aurais fait qu'une seule flambée avant destruction totale de la cheminée non?

    Eclairez moi un peu plus concrètement car je n'y comprends plus rien.
    Je poserais la question également aux membres du MHA pour avoir leur point de vue.
    Il y a des constructeurs qui intègre un serpentin à l'interieur du foyer, d'autres dans la chambre secondaire et d'autre dans les canaux lateraux, donc la question est :
    Qu'es ce qui m'empèche de placer un serpentin a l'exterieur d'un PDM peu importe l'endroit?

    Merci A+ Polar Bear

    Juste une dernière question :Un televiseur plasma craint-il pour sa santé dans le champ de rayonnement du PDM?

  24. #650
    caillou

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour à tous,

    Je suis occasionnellement cette discussion pleine d'intérêts et si vous permettez un point de vue :
    Polar bear souhaite mettre un récupérateur de chaleur en dehors de son PDM pour avoir de l'eau tiède pour qq radiateurs. J'ai une petite réserve à cela car la quantité de chaleur sera très faible pour chauffer les radiateurs. Le mieux je pense est de mettre un tuyau dans le PDM, après la post combustion, et à un endroit encore chaud, donc tout au dessus, avant la plaque de fermeture.
    Je ne pense pas que la chambre de combustion soit une bonne idée car possédant une cuisinière avec bouilleur, je peux vous certifier que la combustion n'est pas complète car un dépôt noir est partout sur le bouilleur. Je ne fais jamais de petit feu et l'arrivée d'air est toujours à fond, quitte à allumer plusieurs fois. L'eau refroidit énormément la chambre de combustion car il faut éviter qu'elle ne monte à plus de 95°C. Quand le feu est vraiment très intense, la porte retrouve son état d'origine et reblanchit et c'est le seul élément non refroidi par l'eau.

  25. #651
    miniTAX

    Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Polar Bear,
    Si j'ai bien compris le principe, c'est que la chambre de post combustion sert à bruler les gaz libérés par le bois. La refroidir par un échangeur ne contribue pas à la qualité de la combustion, d'où la remarque initiale de Dirk. Par contre, l'échangeur dans le foyer principal ou dans les canaux à tirage inversé ne pose pas de problème.
    Mais je pense qu'on n'a pas toutes les données pour raisonner. Ce qu'il faudrait connaitre, c'est la quantité de chaleur que tu veux extraire. Si tu veux juste porter 10l de 20°C à 60°C, ça ne te prends que 0,5 kwh du PDM, pas vraiment de quoi le refroidir et tu peux dans ce cas placer ton échangeur où tu veux. Mais avec 0,5 kwh, tu ne chauffes pas grand chose (ça correspond à mettre un convecteur de 500W pendant 30 mn).

    Donc pour extraire plus de calorie du PDM, tu seras obligé de faire circuler davantage ton eau (un peu comme un radiateur à eau d'une voiture). Dans ce cas, si tu places l'échangeur à l'extérieur, tu risque de ne pas extraire assez de calorie car la chaleur doit traverser la brique avant d'atteindre l'échangeur et comme la brique ne conduit pas si bien que ça, tu risques de devoir chauffer un max le PDM pour suffire à peine à chauffer par le circuit d'eau. Si tu places l'échangeur au niveau de la dalle, tu risques de refroidir la chambre de post combustion mais bon, ça doit etre de l'ordre du pinaillage, le souci que je vois surtout est la difficulté de maçonner correctement l'échangeur vu que ça dilate à max à cet endroit. Il ne te reste plus 'que', le foyer, les canaux latéraux voire la conduite de fumée dans l'ordre décroissant de quantité d'eau chaude que tu veux avoir.
    Voilà, désolé pour ce blabla. J'espère que ça contribue à clarifier un peu mieux les choses.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  26. #652
    miniTAX

    Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    Juste une dernière question :Un televiseur plasma craint-il pour sa santé dans le champ de rayonnement du PDM?
    Non, pas plus que ta peau.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  27. #653
    Polar Bear
    Invité

    Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Polar Bear,
    Si j'ai bien compris le principe, c'est que la chambre de post combustion sert à bruler les gaz libérés par le bois. La refroidir par un échangeur ne contribue pas à la qualité de la combustion, d'où la remarque initiale de Dirk. Par contre, l'échangeur dans le foyer principal ou dans les canaux à tirage inversé ne pose pas de problème.
    Mais je pense qu'on n'a pas toutes les données pour raisonner. Ce qu'il faudrait connaitre, c'est la quantité de chaleur que tu veux extraire. Si tu veux juste porter 10l de 20°C à 60°C, ça ne te prends que 0,5 kwh du PDM, pas vraiment de quoi le refroidir et tu peux dans ce cas placer ton échangeur où tu veux. Mais avec 0,5 kwh, tu ne chauffes pas grand chose (ça correspond à mettre un convecteur de 500W pendant 30 mn).

    Donc pour extraire plus de calorie du PDM, tu seras obligé de faire circuler davantage ton eau (un peu comme un radiateur à eau d'une voiture). Dans ce cas, si tu places l'échangeur à l'extérieur, tu risque de ne pas extraire assez de calorie car la chaleur doit traverser la brique avant d'atteindre l'échangeur et comme la brique ne conduit pas si bien que ça, tu risques de devoir chauffer un max le PDM pour suffire à peine à chauffer par le circuit d'eau. Si tu places l'échangeur au niveau de la dalle, tu risques de refroidir la chambre de post combustion mais bon, ça doit etre de l'ordre du pinaillage, le souci que je vois surtout est la difficulté de maçonner correctement l'échangeur vu que ça dilate à max à cet endroit. Il ne te reste plus 'que', le foyer, les canaux latéraux voire la conduite de fumée dans l'ordre décroissant de quantité d'eau chaude que tu veux avoir.
    Voilà, désolé pour ce blabla. J'espère que ça contribue à clarifier un peu mieux les choses.
    Des données, j'en ai.
    Actuellement 23h apres la flambée la temperature de surface exterieure de la dalle de fermeture est de 65°C,elle etait de 170° après le feu.
    la temperature à l'interieure de la chambre secondaire est de 55°C, la temperatutre à l'interieur des canaux latéraux est de 45°, donc le plus chaud est bien le dessus de la dalle.
    Le foyer n'est pas un bon endroit car je chauffe depuis 20 ans avec un gros poil en faience 1100kg, le fond de l'atre n'est rien d'autre qu'un radiateur fonte qui m'alimente 9 radiateurs dans la maison, je n'ai jamais dépassé une temperature d'eau de 65°C.
    Mon habitat a toujours ete chauffé avec de l'eau autour de 40°C
    Le probleme est l'encrassement du radiateur(goudron) donc je ne placerais jamais un serpentin dans une chambre de combustion.
    Dans lesz canaux latéraux pourquoi pas mais n'es ce pas la se priver de rayonnement.
    Mon PDM est libre sur ses 4 faces, je n'ai donc que le toit pour agir.
    De toute facon, il me suffit de pouvoir chauffer 1 SDB et le tour est joué.
    En faisant le feu le soir de 20h à 22h, il me faut de l'eau à 40° max à 6h du mat.ca doit etre jouable sans perturber le fonctionnement du PDM.
    Pour la mise en place d'une boite a eau au dessus de la dalle, la dilatation est faite en dessous et la boite montera avec la dalle et comme au dessus de la boite je prevois 50mm de laine ceramique la dilatation sera largement amortie(de l'ordre de 7mm max)
    Les deux tuyauteries etant libres sur leur hauteur cela ne me pose pas de problème particulier.

    Merci pour le plasma

    A + Polar Bear

  28. #654
    miniTAX

    Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    De toute facon, il me suffit de pouvoir chauffer 1 SDB et le tour est joué.
    En faisant le feu le soir de 20h à 22h, il me faut de l'eau à 40° max à 6h du mat.ca doit etre jouable sans perturber le fonctionnement du PDM.
    Pour la mise en place d'une boite a eau au dessus de la dalle, la dilatation est faite en dessous et la boite montera avec la dalle et comme au dessus de la boite je prevois 50mm de laine ceramique la dilatation sera largement amortie(de l'ordre de 7mm max)
    Les deux tuyauteries etant libres sur leur hauteur cela ne me pose pas de problème particulier.
    Ah oui, si c'est que pour une SDB, ça doit etre jouable. Ta boite à eau fait quel volume? Si tu fais circuler pendant toute la durée de chauffe (ce serait difficile autrement puisque ta dalle fait 140°C, à moins d'introduire un sacré déphasage thermique), il faut compter tout le volume d'eau radiateur+ boite+ tuyauterie non?
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  29. Publicité
  30. #655
    miniTAX

    Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    Hier soir lors de la flambée, j'ai obtenu au max, 720° dans la chambre de combustion, 540° dans la secondaire,
    365° dans les canaux latéraux a mi hauteur, 250° à l'entrée du banc, 150° en pied de cheminée et 120° en tete de cheminée.

    Si j'avais une temperature de 1000° en secondaire comme tout le monde croit, j'aurais eu 825° dans les canaux, 710° à l'entrée du banc, 610° en pied de cheminée et 580°en tete de cheminée peut etre!!
    Dans ce cas, j'aurais fait qu'une seule flambée avant destruction totale de la cheminée non?

    Eclairez moi un peu plus concrètement car je n'y comprends plus rien.?
    J'ai réfléchi un peu à cette question métaphysique intéressante Je pense qu'avec 1000°C en secondaire, tu aurais la température dans les canaux à mi-hauteur un peu plus élevé que 365°C mais après ça devrait chuter vite, sans quoi, ça voudrait dire que le débit d'air est trop élevé et que tes briques n'ont pas le temps d'absorber un max de calorie des gaz chauds qui sont perdues par la cheminée. Auquel cas il faut réduire l'alim en l'air, ce qui réduit un peu aussi la flambée: d'où l'importance de ne pas trop refroidir la chambre secondaire !!!
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  31. #656
    Polar Bear
    Invité

    Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Ah oui, si c'est que pour une SDB, ça doit etre jouable. Ta boite à eau fait quel volume? Si tu fais circuler pendant toute la durée de chauffe (ce serait difficile autrement puisque ta dalle fait 140°C, à moins d'introduire un sacré déphasage thermique), il faut compter tout le volume d'eau radiateur+ boite+ tuyauterie non?
    La boite à eau ferait +-18l et sa surface au contact de la dalle serait de 0.56 m2.
    Fabrication en tole inox 304L avec chicane interieure pour une parfaite circulation de l'eau.
    Le circuit fonctionnerait via un circulateur, vase d'expansion ouvert de 10l avec rechauffage réglable.
    Une soupape de sureté reglée à 3 bars, un purgeur automatique, un thermometre, une vanne de vidange et une de remplissage, un by-pass avec clapet anti retour afin de permettre le thermo siphon en cas de coupure de courant et voila le tour est joué.
    Le volume d'eau total serait de 18+2+4+10=34l.
    Si le volume est trop juste, je peux via une electrovanne pilotée par une valeur de température alimente un autre radiateur.
    Il y a bien sur une multitude de possibilité de se mettre en securité avec de l'eau chauffée au bois.

    A+ Polar Bear

  32. #657
    vacheatuba

    Cool C'est partit

    J'ai un bonne partie du granit, finis les travaux dit urgent et ai pu commencé l'habillage. Il avancera au rythme de mes (trop) peu temps libres.

    Psychologiquement, il est bon de poser les premières briques




    Des news après le week-end.

    NB: pour les porte je mettrais de la laine de roche tassé sur le pourtour avec 3 mm entre les briques et la fonte. Seule les 4 vis latérales viendront la maintenir dans les briques. Comme cela je limite la dilatation.

  33. #658
    yrou88

    Re : C'est partit

    Citation Envoyé par vacheatuba Voir le message
    J'ai un bonne partie du granit, finis les travaux dit urgent et ai pu commencé l'habillage. Il avancera au rythme de mes (trop) peu temps libres.

    Psychologiquement, il est bon de poser les premières briques




    Des news après le week-end.

    NB: pour les porte je mettrais de la laine de roche tassé sur le pourtour avec 3 mm entre les briques et la fonte. Seule les 4 vis latérales viendront la maintenir dans les briques. Comme cela je limite la dilatation.

    bonjour
    ton linteau en feraille tu l'as fait faire ?
    tu aurais pas ses dimensions ?

    merci

  34. #659
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut Yrou88,

    Pour le linteau, je peux repondre car j'ai le meme montage.
    Le linteau en ferraile a les dimensions du foyer + les deux appuis soit :460 + 120 + 120.
    C'est de la cornière a ailes inégales de 80 x 120, mais du 100 x 100 convient également.
    Dessous sont soudées des cornières de 40 x 40 qui recoivent les briques de protection.
    Attention de ne pas les soudées trop près de la paroi interne du foyer pour permettre la dilatation, une distance de +-10 mm est plus que suffsante.
    Ces cornières ne sont pas intégralement soudées afin de permettre leur eventuel remplacement en cas de mauvaise utilisation du PDM ou de l'usure naturelles après un certain nombre d'années.
    Qualité SJ 235 ex E 24-2

    Bonne journée
    Polar Bear

  35. #660
    vacheatuba

    Post Re : C'est partit

    Citation Envoyé par yrou88 Voir le message
    bonjour
    ton linteau en feraille tu l'as fait faire ?
    tu aurais pas ses dimensions ?

    merci
    Dans un atelier de métallerie du coin. Tu peux voir des toliers/chaudronniers voir des serruriers aussi.

    Dimension 100mm et 50mm pour le L d'une épaisseur de 5mm, sa longueur = celle de ton coeur sans les conduit latéraux.
    Pour y fourrer les demi briques : L de 40x40mm d'épaisseur 4mm, sa longueur = largeur d'une de tes briques réfractaires. A faire 4 fois.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Pas de poêle de masse alors que penser d'un poêle à pellets ?
    Par pris038 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/12/2008, 11h31
  2. Taille d'un poêle de masse ?
    Par André-Charles dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2006, 11h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison