Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

des cétoines dorées dans le compost des toilettes sèches



  1. #1
    fereydun

    des cétoines dorées dans le compost des toilettes sèches


    ------

    Bonsoir,

    Voici 2 photos en macro prises dans notre compost.
    Je suis presque certain qu'il s'agit des cétoines dorées (confirmation ?).

    Il faut croire que c'est grâce à ces bestioles que notre compost se transforme en or.

    -----
    Images attachées Images attachées

  2. #2
    mayonaise

    Re : des cétoines dorées dans le compost des toilettes sèches

    Bonjour,

    Ça ressemble fort à une cétoine . Attention tout de même à ne pas mettre l'Or des toilettes sèches directement dans le potager, mais plutôt sur les plantes d'ornement ou au pied des fruitiers où le risque de contamination par des matières fécales non ou mal compostées des parties consommées est plus faible...

    Les photos sont très floues. Si votre appareil fait de la macro, il doit aussi avoir des possibilités de réglages permettant de définir une "priorité diaphragme". En réglant l'ouverture au minimum (cad en prenant l'ouverture d = f/x telle que x est maximum, par exemple f/22 est souvent le max rencontré) vous aurez une bien plus grande profondeur de champ se traduisant par une plage de netteté plus profonde. En cas de faible luminosité, l'automatisme de l'appareil augmentera la durée d'exposition, ce qui peut se traduire par une propension au flou de bougé et nécessiter un trépied pour stabiliser l'appareil.
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  3. #3
    fereydun

    Re : des cétoines dorées dans le compost des toilettes sèches

    Merci pou vos conseils.
    Il est à signaler que nous avons le privilège d'avoir 2 grands réservoirs 'directs' (pas de sceau) que nous utilisons en alternance.
    Ces cétoines sont dans celui qui est au repos depuis un an. Chaque fois que j'ouvre les 2 (pour ventiler/brasser), j'en prend
    quelques unes (il y en 4 ou 5 devant la porte du réservoir au repos, manque de nourriture ?) pour mettre dans le réservoir 'actif'.
    Dans ce dernier aussi je vois leur larves.

    Faut-il se poser des questions sur leur prolifération ? (d'autre utilité ?)

    Au début du printemps, avant de permuter de nouveau, je compte utiliser mon compost
    (ce qui en restera, puisque son volume diminue fortement) sur les fruitiers.

    Sinon pour une photo avec plus de profondeur du champ, j'y penserai la prochaine fois.

  4. #4
    mayonaise

    Re : des cétoines dorées dans le compost des toilettes sèches

    Rebonjour,

    Il n'y a pas que les cétoines qui participent à la décomposition du compost. Si vous avez plusieurs tas à des maturités différentes, je vous conseille d’ensemencer le nouveau avec un peu de compost issu de l'ancien, la réaction n'en sera que plus rapide, même s'il y a de fortes chances qu'il soit déjà ensemencé avec les restes collés aux parois. Mais il faut bien voir ce tas comme un écosystème à lui tout seul. Un bon seau du vieux tas dans le nouveau lancera la machine de manière efficace. Les cétoines ne sont pas, à ma connaissance, les meilleurs décomposeurs du compost, bien qu'ils se nourrissent des matériaux ligneux qui le composent, ils ne sont pas nuisibles au jardin comme le sont les vers du hanneton avec lesquels on confond souvent leurs larves, mais les deux larves font le régal des taupes (qui seront d'utiles prédateurs du ver blanc du hanneton...) et une prolifération risque d'attirer ce mammifère fouisseur qui, en grand nombre fera des dégâts sur vos cultures potagères.. C'est très bien d'aérer régulièrement le compost. L'idéal est que le compost soit en contact direct avec le sol pour permettre à tous les organismes décomposeurs de pouvoir y accéder (ce n'est pas facile pour eux de traverser la cuve de béton que certains voudraient vous voir construire pour retenir vos effluents). Le plus important est de maintenir un bon rapport C/N dans le compost. S'il est de 30, l'Azote disponible sera humifié par les bactéries au fur et à mesure et ne polluera jamais une nappe phréatique. De plus, le compost chauffera suffisamment pour détruire les pathogènes, graines et autres parasites. C'est une science que de maîtriser cette usine à gaz qui bien réglée vous fournira un humus stable qui se minéralisera lentement au printemps et en automne pour fournir à vous plantes tout ce dont elles ont besoin. Une bonne source d'infos ici.

    Bonne journée
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

Discussions similaires

  1. [Divers] Compost de toilettes sèches
    Par Goopz dans le forum Jardinage
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/03/2012, 11h28
  2. Toilettes Sèches
    Par Daive dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 80
    Dernier message: 09/01/2011, 19h28
  3. Produits toilettes sèches et qualité du compost
    Par Compostella dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/02/2010, 16h19
  4. Toilettes sèches
    Par Thetiflo dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 93
    Dernier message: 03/05/2009, 11h27
  5. toilettes sèches
    Par solairesam dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/05/2006, 07h12