Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Cocon de papillon en argile ?



  1. #1
    Bartoumire

    Cocon de papillon en argile ?

    Bonjour,
    Ce matin je découvre sur un citronnier caviar une "cellule" en terre de forme jamais rencontrée. Je pensais a une ponte d'hyménoptère ; en la déplaçant pour mieux la photographier, cette cellule s'est brisée et j'ai découvert son contenu, de petites chenilles (4 à 5 mm) jaunes et allant sur le vert pâle. J'ai remarqué ensuite la présence de feuilles attaquées par une chenille et j'ai trouvé la fautive (taille 10 mm) positionnée sur un bout de bois pour la photo.
    Je joins trois photos et serais très reconnaissant aux adeptes de ce forum s'ils pouvaient me renseigner sur ce qui devrait conduire à un papillon.
    Merci.
    -Jacques-

    Ccav-1red.jpg
    Ccav-3red.jpg
    Ccav-5red.jpg

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Bartoumire

    Re : Cocon de papillon en argile ?

    Je pense soudainement à un cocon d'hyménoptère contenant les provisions pour le développement de sa larve, mais je me demande comment elles sont arrivées là.
    -Jacques-

  4. #3
    chasseurcueilleur06

    Re : Cocon de papillon en argile ?

    Photos pas encore validées, mais ta dernière hypothèse est la bonne.

    La première est exclue du fait que seules les chenilles qui se nymphosent sous terre font des cocons en terre ; encore celle-ci est-elle simplement agglomérée et non maçonnée ; de plus, pas de nymphose groupée en cocon chez les Lépidos.

    Outre les chenilles, l'alvéole brisée devait contenir un oeuf (petit, oblong et jaune)... ou déjà une larve, habituellement de couleur jaune plus ou moins foncé.
    ... Pierre.

  5. #4
    Bartoumire

    Re : Cocon de papillon en argile ?

    Citation Envoyé par chasseurcueilleur06 Voir le message
    Outre les chenilles, l'alvéole brisée devait contenir un oeuf (petit, oblong et jaune)...
    C'est ce qui semble exister dans le fond de la cellule.
    Ce qui m'interpelle c'est la façon dont ces chenilles sont arrivées dans cette cellule. Habituellement le "parasiteur" pond dans le support et la larve se développe dans ce support qui lui sert de nourriture. Ce n'est semble-t-il pas le cas ici ou les chenilles peuvent en plus quitter la salle-à-manger !
    -Jacques-

  6. #5
    chasseurcueilleur06

    Re : Cocon de papillon en argile ?

    Ah, maintenant que les photos sont visibles, je peux confirmer qu'il s'agit d'un cocon de guêpe maçonne solitaire, ou guêpe-potier. La forme en petite urne me semble typique du genre Eumenes (Vespidés).

    En fait, les chenilles ne peuvent pas en sortir pour 2 raisons :
    - elles sont vivantes pour servir de nourriture à la larve, mais paralysées par le venin de la pondeuse, pour ne pouvoir s'échapper ou se défendre ;
    - l'ouverture du cocon est en principe un peu trop petite pour qu'elles puissent de toute façon s'en échapper.

    Je suppose que, comme c'est le cas pour d'autres espèces maçonnes, les proies sont placées pendant la construction du cocon, avant qu'il ne soit refermé presque complètement.
    ... Pierre.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Bartoumire

    Re : Cocon de papillon en argile ?

    Donc la guêpe capture les petites chenilles et les emprisonne dans le cocon ? Et les deux chenilles qui se nourrissaient des feuilles du citronnier ne viennent donc pas du cocon ?
    Intéressant tout ça et merci Pierre pour tes informations.
    -Jacques-

  9. Publicité
  10. #7
    Bartoumire

    Re : Cocon de papillon en argile ?

    Une vidéo très intéressante sur cette guêpe.
    -Jacques-

    https://www.youtube.com/watch?v=ozqYxoaioPo

  11. #8
    chasseurcueilleur06

    Re : Cocon de papillon en argile ?

    Voilà un document très intéressant, qui répond à bien des questions sur le cocon objet de ce sujet et infirme au passage certaines hypothèses de ma part (chenilles plus grosses que le trou et placées pendant la construction du cocon).

    Outre ceci, je viens de découvrir le citronnier-caviar.

    Pour les chenilles*, pas d'avis car je ne reconnais ni celles du cocon, ni celle consommant le citronnier. Il serait intéressant que tu tentes l'élevage de l'une de ces dernières. Pour ma part, dommage que je ne possède pas l'arbuste dont elles se nourrissent (comme agrumes, je n'ai que 2 citronniers - lime et citron vert - et un bigaradier), car je t'aurais bien proposé de m'en céder 1 ou 2 pour le faire moi-même.

    * À la réflexion, il semble toutefois que les jaunes pourraient être des géomètres et les foncées, des Pyrales du buis.
    Dernière modification par chasseurcueilleur06 ; 02/06/2015 à 15h27.
    ... Pierre.

  12. #9
    Bartoumire

    Re : Cocon de papillon en argile ?

    Je suis en fait arrivé à la conclusion que les chenilles, au moins les vertes (qui pourraient bien être, en effet, des pyrales du buis ... qui n'ont plus de buis à brouter) ont été capturées sur le citronnier.
    -Jacques-

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 13
    Dernier message: 28/02/2016, 09h15
  2. cocon d'araignée ?
    Par zyket dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 13
    Dernier message: 24/07/2013, 20h47
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 12/04/2012, 14h36
  4. Joli papillon vert + papillon de nuit.
    Par enzo05 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/07/2011, 22h45
  5. [Biochimie] Le papillon et son cocon
    Par friedmann dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/09/2010, 16h04