Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 63

Mon premier verger

  1. #1
    Philou67

    Mon premier verger

    Bonjour,

    Récents propriétaires d'un petit terrain de 10 ares, nous avons pour projet de réaliser un verger. Il s'agit d'une bande de 9m sur 100m environ.
    La terre végétale est présente sur 20 à 30cm suivi d'argile, et à certains endroits, de roche calcaire (une dalle). Cette description fait suite à la réalisation des trous de plantation que j'ai fais le week-end dernier.

    Ces derniers, de 30x30x30cm, ont été remplis d'un lit de fumier de cheval frais qui sera recouvert de la terre de surface avant plantation (pas de contact direct entre le fumier et les racines). Ils seront pour certains, légèrement élargis (40cm).

    Nous nous faisons conseiller par le président d'une association arboricole, que je salue au passage : merci Bernard.

    Voici la liste des variétés que nous avons choisies (et commandées), tous en scions :
    Pommes :
    - gravensteiner jaune (1),
    - reines des reinettes (2),
    - Belle de boscoop rouge (2),
    - Eichelgold (1, c'est une variété très très locale),
    - Melrose (2),
    - Jonagold (1),
    - Idared (2),
    - Delbard jubilé (1),
    - Topaze (2),
    - Baron de berleps rouge (1),
    - Orange suisse (1),
    - Pinova (1)
    Poires :
    - Williams rouge (1),
    - Doyenne du comice (1),
    - Louise bonne d'Avranches (1),
    - Passe-Crassanne (1),
    - Jeanne d'arc (1),
    - Guyot ou Précoce de Trévoux
    Cerises :
    - Marmotte (1),
    - Coeur de pigeon (1),
    - Napoléon (1),
    - Noire de Westhoffen (1, locale)
    Prunes :
    - Questch d'alsace clone 3066 (1),
    - Reine claude dorée (1),
    - Reine claude de Bavay (1),
    - Mirabelle de Nancy (2)
    Cognaciers :
    - Champion (1)

    Nous n'avons pas pris d'arbre pollinisateur en plus. Nous souhaitons cultiver ce verger dans un esprit le plus "bio" possible (j'entends pas là, en minimisant l'usage des produits phytosanitaires, et en usant sans excès de produits fertilisants adaptés), et nous n'avons pas d'objectif de productivité.

    Je suis donc ouvert à tout conseil et avis. Voici la position du terrain (Nord en haut).
    verger-philou67.jpg

    Je posterai par la suite les différents avancements du verger. Je suis également inscrit pour une formation de 5 jours de janvier à mai dans une association arboricole.

    Prochaines étapes :
    - plan des arbres
    - préparation des scions (pralin ou pas ?)
    - plantation (fin novembre, ou après la mi-janvier)
    - bêchage
    - ...

    -----

    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  2. Publicité
  3. #2
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Petite erreur, nous avons opté pour un arbre pollinisateur, mais j'ai oublié de quoi il s'agissait (probablement un pommier).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  4. #3
    coldy2007

    Re : Mon premier verger

    bonsoir,

    je ne suis pas spécialiste dans le domaine mais je sais qu'il y a des distances à respecter pour les plantations entre 2 propriétés privées réglementées par le code civil ou bien par l'existence d'une réglementation par de simples usages locaux.

    Donc avant de planter, il faut se renseigner sur l'existence éventuelle d'une réglementation, à défaut ce sont les règles imposées par le code civil.

    bon jardinage...
    cordialement,
    j.vw

  5. #4
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Effectivement, la question est importante. A priori, il n'y a pas de disposition communale, et j'ai suivi les dispositions du code rural :
    ils sont à 2,75m de la limite de propriété (ce sont des scions qui tournent autour de 2m/2,5m).

    Ces dispositions du code rural indiquent :
    - 50 cm de la limite de propriété pour les arbres ne dépassant pas 2m
    - 200cm de la limite de propriété pour les arbres dépassant les 2m.

    On va d'ailleurs essayer d'acquérir l'un des terrains voisins.

    Ci-joint les emplacements prévus pour les arbres :
    - espacés de 2,5m sur deux rangs séparés de 3,5m
    verger-plantations.jpg

    Image corrigée
    Philou67 pour la modération.
    Dernière modification par Philou67 ; 24/10/2008 à 08h53.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  6. #5
    momomo

    Re : Mon premier verger

    Salut philou 67,super ton verger,mais rappelons qques petites règles qui peuvent servir à tout le monde.
    -Quand on peut, le trou idéal est 60cmx60x60 pour des arbres comme les tiens et 100cmx100x80 de profondeur pour des plants de 3 ans.En effet les parois du trou dont dures après creusement et il faut que les racines aient de l'espace pour ne pas à perforer cette barrière la 1ere année.Ensuite il faut poser les racines sur un petit monticule de terre que l'on a fait à mi hauteur dans le trou.Quand tout est recouvert , on arrose copieusement.
    -l'espacement entre les arbres doit être de 4m pour la taille libre(plein vent ) et 2 m pour les espaliers, au risque de les voir s'enchevetrer et manquer de lumiere.29 arbres pour ton terrain me semble beaucoup.Il sera toujours temps de les transplanter si tu peux avoir un autre lieu de plantation.
    -ne jamais apporter de fumier à la plantation(surtout pas de cheval, animal qui ne digère pas les graminées d'où l'arrivée des mauvaises herbes,j'en ai fait l'expérience), mais du compost mélangé à la terre si le terrain est pauvre, en mettant la terre du dessus au fond du trou et l'inverse.ensuite un arbre n'a besoin d'aucun apport au risque de le voir faire beaucoup de feuilles et de rameaux et peu de fruits.j'ai 2 pommiers de même variétés dont un sur une zone très riche, il est plus vigoureux que l'autre mais donne 1/3 de fruits.
    Voilà le scénario idéal , mais ne t'inquiète pas trop, tes arbres pousseront , mais certains mieux que d'autres sans savoir pourquoi.J'aurai plein d'anecdotes à ce propos.
    momo63

  7. #6
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Merci momomo.

    Il est effectivement prévu d'agrandir les trous en largeur, d'ameublir le fond du trou, et d'y déposer la terre du dessus avant plantation.
    Le fumier nous a été conseillé par notre référent (Bernard) qui a bien précisé que celui-ci ne doit jamais être en contact avec les racines, c'est la raison pour laquelle il sera sous la couche de terre du fond.
    Les espacements nous ont également été donnés en référence à ce qui se pratique dans les vergers de notre région pour des scions.
    Nous avons visité les vergers de Bernard, et avons constaté que ses arbres (qui sont taillés pour rester petit, à savoir < 2,5m, comme nous le souhaitons), étaient plantés avec des espacements de 2m maximum.

    Par ailleurs, nous prévoyons également de retourner la terre sur 1m de diamètre autour des arbres après plantation.

    Nous attendons avec impatience que la commande arrive.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  8. #7
    momomo

    Re : Mon premier verger

    bonsoir Philou, pour ce que tu veux faire ce sera très bien ,la seule limite de ce type de culture , c'est que tes enfants ne profiterons pas du verger comme des arbres de plein vent qui vivent beaucoup plus vieux.Mais l'avantage c'est de pouvoir cueillir facilement les fruits quand on prend de l'age.A la plantation, pense aux prédateurs, j'ai été obligé d'entourer les troncs de grillage parce que les chevreuils adorent l'écorce des pommiers et ils ont failli m'en faire mourir un.Pense aussi aux auxiliaires protecteurs, si tu as le temps cet hiver tu peux faire des nichoirs à mésanges bleues et charbonnières dévoreuses d'insectes comme recouvrir de 10 cm de paille le mètre travaillé autour de tes arbres pour attirer orvets et crapauds.Par contre tu ne pourras certainement pas de passer des bandes de glu pour empêcher les chenilles de manger les feuilles de façon inconsidérée.Bon courage.
    momo63

  9. #8
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Merci pour tous ces conseils...
    L'objet de ce verger est effectivement de privilégier la fructification rapide et la récolte facile. Ma fille possède déjà un arbre en plein vent, mais je prévois de toute façon de replanter, voire de m'essayer au semis et greffage.
    Pour le grillage, je ne savais pas exactement si je devais en mettre... il faut donc que j'étudie ça en plus.
    Nous avons déjà un nichoir à mésange, mais il est assez éloigné des arbres... je vais voir pour en faire d'autres.

    Pour le paillage, je vais garder la dernière tonte de novembre pour cet usage.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  10. #9
    topsie

    Re : Mon premier verger

    Pour les pommiers et poiriers taillés en espalier, ça peut passer.
    Pour les cerisiers , faudra aller les cueillir chez le voisin dans 5 à 6 ans, sinon alterner la plantation pommiers/ cerisiers/ poiriers

  11. #10
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Les arbres ne seront pas taillés en espalier comme c'est d'ailleurs le cas de la quasi totalité des vergers de particuliers dans notre région. En revanche, nous allons essayer de soigner la taille de formation de sorte que les arbres ne s'étendent pas.
    Pour les cerisiers, ce sera sans doute plus difficile effectivement, et en suivons les conseils de notre référent, nous les avons relégués au fond du verger.
    Naturellement, nous sommes novices en la matière, mais nous avons également de nombreux voisins et amis qui possèdent également des vergers. Je vais également suivre une formation dans une association arboricole.

    Hier, j'ai agrandis tous mes trous à 50x50x50, et cassé quelques caillasses également La terre est bien plus meuble que la dernière fois. Pas encore de nouvelle de la commande (scions de 1 an). Les photos sont à venir.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  12. #11
    momomo

    Re : Mon premier verger

    bonsoir philou, tu peux passer ton attente en lisant et relisant le dernier 4 saisons du jardinage que tu as du recevoir.Encore un très très bon numéro. A bientot
    momo63

  13. #12
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Je suis dans "Fruitiers au jardin bio : Arbres et arbustes", même éditeur
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  14. #13
    Cécile

    Re : Mon premier verger

    L'autre jour, je suis passée chez un pépiniériste, les arbres fruitiers étaient sans terre, racine nue, en tas. Dois-je fuir ce vendeur, ou les arbres fruitiers sont-ils aptes à supporter un tel traitement. Plus généralement, avez-vous des conseils pour choisir son pépiniériste ?

  15. #14
    momomo

    Re : Mon premier verger

    bonsoir Cécile,en effet ce n'est pas très bon ,sauf si le pépiniériste venait de les retirer.En pleine période de vente (actuellement) les pépiniéristes mettent leurs arbres en "pépinière",c'est à dire dans une terre sablonneuse très meuble près du lieu de vente d'où on peut les retirer en les soulevant seulement à la main et tant qu'il ne gèle pas.A l'air libre les racines se dessèchent très vite.L'idéal est de trouver un pépiniériste bio , ce qui t'évitera de nombreuses maladies sur tes arbres jeunes et si possible à une altitude supérieure à la tienne.Tes arbres s'acclimateront mieux et plus vite.Tes trous pour les recevoir doivent être déjà faits 50X50 à 80X80 suivant la taille de tes arbres: scion ou 3 ans;Bon courage.
    momo63

  16. #15
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Effectivement, les arbres hors conteneurs doivent être simplement couchés au sol et légèrement recouvert de terre.

    J'en profite pour poser une question concernant les racines lors de la plantation de scions de 1 an à racines nues : faut-il tailler légèrement les racines, et de quelle manière ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  17. #16
    chataxe

    Re : Mon premier verger

    Bonjour
    Oui on taille toujours les racines (et même beaucoup), mais cela sera peut-être fait par le pépiniériste et les scions prennent plus facilement que les autres (apparemment c’est pour réaliser des demi-tiges ? donc 4 à 5 m minimum entre les arbres).

    Désolé Philou apparemment j’arrive avec un peu de retard, mais moi aussi j’ai 20 à30 cm de terre puis silex et argile, et mois aussi j’avais fait de baux trous de 60X60X60 voir + ,mais certain arbres au bout de 2 à 4 ans ont dépérit ou sont tombé malade.
    Lors d’un salon j’ai rencontré l’association « les Croqueur de Pommes » dont leur but est de préserver les anciennes variétés de notre région Gâtinaise et ils m’on dit que pour les terrains argileux, de ne jamais creuser plus profond que la terre noir, sinon, c’est ce qui à du m’arrivé, les racines vont allé au fond du trou car la terre est plu meuble et humide mais comme l’eau vat stagner, les racines vont s’asphyxier.
    Encore désolé pour le retard mais demande à Hérakles, peut-être qu’un Hypocauste pourrait remédier au problème . C’est peut-être idiot mais pour éviter les gelé tardive ?
    Nota, un pommier ne pourra fertiliser que un autre pommier
    Mois aussi mon très petit vergé est cultivé depuis 6 à 7ans de façon Bio et le résultat c’est : moins de parasites et maladies et moins de fatigue pour le proprio .
    Sur la photo, le vergé parait être en plein vent, une hait "sauvage" serait un + pour protéger les arbres (vent et froid)
    A+

  18. #17
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Je passe en coup de vent : les arbres sont arrivés (30 sur les 35).
    On les a enterré rapidement (racines nues) en attendant la plantation. On est un peu sur-excités.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  19. #18
    momomo

    Re : Mon premier verger

    salut Philou, tu as bien fait de les mettre en terre de suite comme tu as fait.Recouvre les assez contre le gel et maintiens les qu'ils ne bougent pas trop au vent si la plantation tarde.Chataxe a fait de bons rappels que j'avais oublié moi qui ai une terre profonde de 1m20.normalement le pépiniériste a taillé les racines en même temps qu'il a donné la forme et encore pour un scion tu ne tailles que les racines abimées.Avant la plantation tu les trempes dans une bouillie de terre argileuse + bouse de vache + eau pour les praliner. Par contre si plus tard tu vois un arbre qui végète 2 ans après plantation, n'hésite pas à le déplacer , c'est qu'il n'a pas une bonne place.je radote , j'ai déjà du te le dire. Allez bon courage
    momo63

  20. #19
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Comme nous n'avons pas reçu la totalement de la commande (variété indisponibles), nous avons complété avec 2 noisetiers (Belle de Bollwiller qui s'adaptent très bien chez nous) et des framboisiers. On attends ça ce week-end.
    On attend aussi un petit redoux pour la plantation (-4°C ce matin). Quel est le temps idéal pour planter ?
    Selon les conseils de Bernard, nous couperons les scions à 1m/1,2m de haut pour faire en sorte que la ramification ne se fasse pas trop bas, et que les premières récoltes ne se fasse par terre (les recommandations "scolaires" parlent de couper à hauteur de genou, mais son retour d'expérience de plus de 30 an montre qu'une taille à 1m est nettement mieux).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  21. #20
    momomo

    Re : Mon premier verger

    bonsoir philou, ton Bernard est un homme sage, la coupe des scions est excellente et montre l'homme d'expérience.Pour la plantation , le plus tôt possible sera le mieux et peu importe le temps pourvu que ce soit une période hors gel et la terre pas trop collante.
    momo63

  22. #21
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    On va donc attendre un léger redoux...

    Sinon, Bernard est effectivement très connaisseur (je ne saurais dénombrer ses arbres, sans doute largement plus d'une centaine). C'est une référence dans la région et en Allemagne pour l'identification des variétés de pomme. Nous allons adhérer à son association arboricole.
    On a également complété avec une série de framboisiers qui sont en commande.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  23. #22
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Pour compléter, voici quelques photos de l'avancement : http://forums.futura-sciences.com/me...er-verger.html
    (le temps croit de la fin au début).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  24. #23
    momomo

    Re : Mon premier verger

    Bonsoir ,
    pour donner envie à ceux qui commencent un verger, mais aussi pour montrer le travail constant que cela demande, je joins qq photos d'un verger d'une arboricultrice , abandonné depuis 20 ans que je pense reprendre en rénovation pour éviter qu"il soit détruit et mis en culture.Cela représente environ 50 arbres (pommiers , pruniers , poiriers) par rangée sur une vingtaine de rangées. De quoi faire!.
    momo63

  25. #24
    momomo

    Re : Mon premier verger

    pour les pros , je n'arrive pas à joindre mes photos de photobase vers futura.Merci de votre aide.
    momo63

  26. #25
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Réponse faite en privé
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  27. #26
    carpensis95

    Re : Mon premier verger

    Bonjour aux jardiniers, aux arboriculteurs, aux pépiniéristes et aux heureux propriétaires d'un verger conduit en bio.
    Si je peux apporter ma contribution, se sera avec plaisir.
    Je pense que les jeunes plants de Philou67 sont en jauge?
    Qu'en est il des travaux et s'il est encore temps, est ce que d'anciennes techniques rurales d'habillage de la plante, de pralinage et de plantations des fruitiers à pépin, à noyaux et autres petits fruits intéressent?
    Quelques techniques biodynamiques, de cultures associées sont elles les bienvenues?
    Il faut avoir des principes, ne serait-ce que pour s’asseoir dessus.

  28. #27
    Philou67

    Re : Mon premier verger

    Les arbres sont effectivement en jauge.
    Concernant le pralinage, je dispose de terre argileuse en abondance, mais je ne sais pas quel mélange je dois réaliser (j'ai lu qu'on pouvait ajouter de la bouse de vache, mais en quelle quantité ?).

    Naturellement, je suis ouvert à toute proposition. La plan du verger n'est pas encore établi, même si la disposition des trous est finalisée (les trous sont réalisés) et qu'on a une idée "globale de la disposition" (les pommiers, un pollinisateur, les poiriers, les pruniers et pour finir les cerisiers. Très loin, au fond du terrain, nous disposerons sans doute un ou deux noyers, mais ce n'est pas pour cette année.

    Nous ajouterons encore 3 à 4 nichoirs à mésanges que je comptes installer sur les tuteurs (à réaliser : je dispose pour cela du libre de la LPO).

    Qu'appelles-tu "habillage" ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  29. #28
    carpensis95

    Re : Mon premier verger

    67, c’est pour le Bas-rhin?
    Il y gèle peut être déjà beaucoup? Je n’ai pas vu le lieu d’implantation du verger?
    Le pralinage, c'est évidement pour les végétaux en racines nues (Il ne faut pas avoir peur des racines nues, pour ceux qui ont posé la question...) c’est 1/3 de bouse de vache (à cornes, c’est important) 1/3 d’argile et 1/3 de terre dite végétale, de l’eau et c’est à la plantation. (En fait on parle d’horizon A, B, C, D, et le sous sol)
    A la lecture de ton premier message, 20 cm à 30 cm de terre végétale doivent être les horizons A et B ; il devrait y avoir une nuance de couleur. La couche d’argile doit être l’horizon C jusqu’à la dalle calcaire en D, si j’ai bien compris.
    Pour ton pralin, tu utiliserais l’horizon A (Plus il y a de déjections de verre de terre, mieux c’est) puis l’horizon C.
    La recette, faire un trou rectangulaire de 1,5 à 2 m2 et d’au moins 45 cm de profondeur, à un point défini sur le plan (Par exemple, serais-tu favorable pour la construction future d’une petite mare écologique, augmentant la biodiversité des espèces vivantes, rentrant dans le cortège des auxiliaires ; cet endroit serait bien pour une fosse à pralin)
    La bouillie de pralin remplira 2/3 du trou, elle aura un aspect huileux et une texture de patte à beignet, en plus foncé. Petit à petit, un volume de bouse de vache, un de terre, un d’argile, de l’eau et on mélange vigoureusement avec un outil à dents, une fourche ou une fourche-bêche…

    La pollinisation sur 10 ares peut aisément être assurée par des semis d’annuelles, de bisannuelles, de bulbilles… Des semis et de plantations de vivaces… des plates bandes enherbées de légumineuses…
    Des arbustes mellifères aux largeurs nord-est et nord ouest plus une petite longueur brise vent au nord-est… (Si les vents froid viennent par là?)

    L’habillage, avant la plantation ; c’est la taille spécifique des racines et la première taille de formation des fruitiers. Le pralin agit principalement sur les racines taillées et favorise un beau chevelu.
    L’idéal serait un plan au préalable en situant les plein vent (8 à 10 m2 de surfaces à l’age adulte) (s’il y en a) (10 à 12 m2 pour les noyers)et les ½ tiges, 4 à 6 m2 de surfaces ou de « frondaison » à l’age adulte.

    Bref sur 10 ares, avec les chemins, la mare, les haies, l’air de stockage… Tu peux planter 100 ½ tiges et une douzaine de plein vent, par exemple. Visiblement, tu peux en planter d’autres…
    Mais peut être as tu pensé à un jardin mixte, potager-fruitier bio ? (Ce qui rendrait indispensable le stockage de l’eau)

    J’imagine que tu as déjà prêté attention à la force des portes greffes vu que tu as commandé des scions.

    Le plus important pour tes framboisiers, c’est le tuteurage ; c’est la clé d’un belle production.

    Le fumier de cheval en engrais de fond, j’aurai mis un fumier de vache bien mûr mais les principes, comme dirait un copain... Pour finir, comme ça à vue de nez, je garderai les plants en jauge, paillerai avant des gèles plus fort, j’envisagerai la plantation avant la reprise de la végétation, vers la St Valentin.
    Il faut avoir des principes, ne serait-ce que pour s’asseoir dessus.

  30. #29
    babos58

    Re : Mon premier verger

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Merci momomo.

    Il est effectivement prévu d'agrandir les trous en largeur, d'ameublir le fond du trou, et d'y déposer la terre du dessus avant plantation.
    Le fumier nous a été conseillé par notre référent (Bernard) qui a bien précisé que celui-ci ne doit jamais être en contact avec les racines, c'est la raison pour laquelle il sera sous la couche de terre du fond.
    Les espacements nous ont également été donnés en référence à ce qui se pratique dans les vergers de notre région pour des scions.
    Nous avons visité les vergers de Bernard, et avons constaté que ses arbres (qui sont taillés pour rester petit, à savoir < 2,5m, comme nous le souhaitons), étaient plantés avec des espacements de 2m maximum.

    Par ailleurs, nous prévoyons également de retourner la terre sur 1m de diamètre autour des arbres après plantation.

    Nous attendons avec impatience que la commande arrive.
    bonsoir , il faut que le fumier soit décomposé pour le mélangé a de la terre ,au risque de brulé les racines avec sont surplu d'azote.un conseil, n'oublie pas des tuteurs costauds car le vent va les faires dansez et sa les racines aiment pas !! bon courage

  31. #30
    momomo

    Re : Mon premier verger

    Bonsoir Carpensis,
    je suis d'accord avec ton exposé , de plus tu sembles etre dans la profession , ce que je ne suis pas.Cependant je ne suis pas d'accord avec cette phrase:
    "Pour finir, comme ça à vue de nez, je garderai les plants en jauge, paillerai avant des gèles plus fort, j’envisagerai la plantation avant la reprise de la végétation, vers la St Valentin"
    En effet , j'ai toujours appris qu'il fallait planter le plus tôt possible dans la saison (début novembre) ce qui facilitait la pousse des nouvelles racines( le chevelu dont tu parles) et favorisait un bon enracinement dès la première année avec un risque moindre au manque d'arrosage et permettait même de gagner 1 année de fructification.Qu'en penses tu? Bien cordialement
    momo63

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. mon premier dessin
    Par scopy dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 17
    Dernier message: 31/12/2007, 17h28
  2. Mon premier roman
    Par Koranten dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 31/10/2007, 19h57
  3. Mon premier astéroïde...
    Par Jojo06 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 31/05/2007, 00h33
  4. MOn premier téléscope
    Par albert einstein dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/07/2006, 08h12