Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

maladie du raisin



  1. #1
    MG85

    maladie du raisin

    bonjour,
    j'ai quelques treilles de raisins, j'ai bien fait quelques traitements à base de bouillie bordelaise, mais rien à faire, au fil du temps les grains se couvrent d'une pellicule marron et éclatent!
    qui peut me dire ce qu'est cette maladie et quel remède y apporter?
    j'essaie de joindre une photo (pas garanti)
    merci pour votre aide!
    à bientôt

    -----

    Images attachées Images attachées
    Commencer c'est bien, continuer c'est encore mieux et terminer c'est pas évident!

  2. Publicité
  3. #2
    MG85

    Re : maladie du raisin

    bonjour,
    je me doutais bien que les gens buvaient moins de vin, mais quand même je pensais qu'il y avait plus vignerons amateurs!
    à bientôt
    Commencer c'est bien, continuer c'est encore mieux et terminer c'est pas évident!

  4. #3
    AMATY

    Re : maladie du raisin

    Bonsoir MG85,
    Tu n'as rien trouvé sur la toile?
    Beaucoup de maladies sur la vigne, j'ai trouvé ceci > http://www.cousinie.com/fr/maladies-...e/mycoses.html > Pourriture grise.

    Qu'y a-t-il au pied de tes ceps?, depuis combien de temps, le problème est apparu?

    A+
    ....

  5. #4
    FAZER26

    Wink Re : maladie du raisin

    Bsr. C'est de l'Oidium. Traitement au soufre poudre, mais au vu de la photo=trop tard. Essayer de laver feuilles et raisins en pulvérisant une solution d'eau de javel à 0,5%. Bonne chance

  6. #5
    MG85

    Re : maladie du raisin

    bonjour,
    merci pour vos avis!
    donc la bouillie bordelaise seule ne suffirait donc pas à éviter les oidiums?
    j'ai fait une petite recherche sur la toile hier soir, et je me suis apperçu que ce à quoi ressemblait le plus la maladie était la pourriture grise!
    hélas, je pense qu'il est malheureusement trop tard pour cette année!
    mais ts les ans j'ai ce genre de problème sur les chaslas!et sur une autre varité dont je ne connait pas le nom!
    je vais au passage joindre une petite photo, si quelqu'un peut me dire ce que c'est, je serais ravi! on peut également y voir le même problème que sur le chasla blanc que je vous ai déja montré!
    je vais donc essayer un petit rinçage avec une solution à 0.5% d'eau de javelle!
    perdu pour perdu!
    encore une fois merci à vous pour vos conseils!
    à bientôt
    Images attachées Images attachées
    Commencer c'est bien, continuer c'est encore mieux et terminer c'est pas évident!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    FAZER26

    Re : maladie du raisin

    Bjr RG85. L'oidium est une maladie très tenace: pour que les inflorescences de l'année prochaine ne soient pas touchées (donc les futurs raisins), il est important de bien "désinfecter" cette année et surtout de brûler les bois de taille d'hiver (à vérifier après aoûtement des bois=nécroses violettes sur les sarments). Pour ce qui est de l' éclatement des baies: trop d'apport d'eau est une grande possibilité ou bien la variété elle-même et sujette à l'éclatement des baies. Attention quand même car c'est alors un terrain favorable à l'installation de la pourriture grise.

  9. Publicité
  10. #7
    FAZER26

    Re : maladie du raisin

    Ps: Je suis formel pour la photo1, c'est de l'oidium. Les fortes chaleurs de cet été lui ont été favorables. L'année prochaine : poudrage au soufre fleur... Good luck!

  11. #8
    Alzen McCAW

    Re : maladie du raisin

    idem FAZER26

    du reste : http://forums.futura-sciences.com/ch...el-plante.html

    je reviens ce soir pour la suite...
    Attention, vivre c'est mortel...

  12. #9
    MG85

    Re : maladie du raisin

    bonjour,
    je vois que certains d'entre vous connaissent bien les problèmes de la vigne! étant un peu pris par le temps à l'heure ou je tape mon message, promis juré, je reprendrai en fin de soirée car dans les derniers messages il y a des choses très intéressantes sur lesquelles il sera bon de rediscuter de manière plus approfondie!
    encore merci en attendant, et à ce soir!
    Commencer c'est bien, continuer c'est encore mieux et terminer c'est pas évident!

  13. #10
    FAZER26

    Re : maladie du raisin

    Bof je ne vois pas l' intérêt du bicarbonate avec de la javel; le principe étant d'opérer un lessivage simple pour "sauver la récolte". On peut aussi lessiver au lait (mais c'est plus cher).
    Le permanganate de K est par contre le plus efficace dans le domaine car lessive et cure l'oïdium (on l'employait même pour soigner la syphilis en son temps).
    Par contre je suis allé voir le lien et je peux affirmer que le sulfate de cuivre ne tue en rien l'oïdium mais seulement le mildiou (et quelques autres mycéliums apparentés comme le blackrot ou le brenner).

    Donc recette de base pour les traitements de la vigne = bouillie bordelaise (sulfate de cuivre neutralisé par chaux éteinte) contre le mildiou, soufre contre l'oïdium et...lessivage quant on est débordé.
    Pour les insectes : ça dépend des insectes - par exemple les acariens sont éradiqués simplement avec du soufre fleur...

  14. #11
    MG85

    Re : maladie du raisin

    bonjour,
    qqes excuses mais hier soir j'ai eu un imprévu qui m'a empêché de me connecter!
    hier après midi, je suis allé dans un magasin spécialisé en produits divers de traitements agricoles , et j'y ai rencontré un technicien qui avait l'air compétant!
    selon lui, j'ai raté le principal à savoir les traitements au soufre dès le départ de la végétation en début de saison! sans le voir pour autant, la maladie s'est installée dans le "bois", et les traitements que j'ai réalisés à base de BB sont efficaces contre le mildiou et d'autres maladies, mais pas l'oidium! selon lui les oidiums se révèlent surtout par temps chauds, suivis de nuits fraiches et humides, c'est pourquoi la dégradation s'est faite rapidement en fin juillet!
    selon lui, il n'y a rien à faire pour sauver la mise, par contre, après la taille prochaine, être très vigilant ,ne rien laisser trainer des rameaux infectés, les brûler et ne pas rater les traitements soufre dès le début de saison ts les 15j environ ,mettre la BB un peu plus tard dans la saison!
    conclusion, Fazer26 tu avais vu juste voila ce que je peux dire aujourd'hui, par contre une question est ts en attente, de quel type de raisin s'agit'il concernant le rouge?
    bonne journée à tous et merci pour votre aide!
    Commencer c'est bien, continuer c'est encore mieux et terminer c'est pas évident!

  15. #12
    FAZER26

    Re : maladie du raisin

    Bonjour à tous.
    En réponse à MG85 au sujet de l'identification de son raisin noir;
    La science qui permet de distinguer les différents cépages s'appelle l'ampélographie. C'est une science basée sur l'observation des feuilles, des rameaux et des raisins, sachant que l'on dénombre à ce jour près de 5000 cépages différents.
    Ainsi la reconnaissance d'une variété de vigne uniquement par ses fruits est très difficile, voire impossible: il faut absolument visualiser sa feuille (recto/verso), son rameau (avec l'apex ou terminaison), la forme de sa grappe et la forme de sa baie. C'est presque la même chose pour reconnaitre le ou les cépage(s) d'un vin, son origine et son age lors d'une dégustation à l'aveugle : il faut reconnaitre et recouper plusieurs critères.
    Pour information: le pape de l'ampélographie ou son inventeur s'appelle Pierre GALET; c'est un français qui a écrit un ouvrage intitulé "précis d'ampélographie" qui est une référence mondiale en la matière.

  16. Publicité
  17. #13
    AMATY

    Re : maladie du raisin

    MG85, je t'avais demandé "Qu'y a-t-il au pied de tes ceps?", car en fait je pensais au BRF (bois raméal fragmenté) qui en général résout beaucoup de problème de maladies.

    Cette année bien sûr, les coupes ne seront pas de mise.
    L'épaisseur de la couche de bois, rameaux et feuilles mélangés doit avoisiner les 15 cm et impérativement ne doit pas être tassée permettant une certaine aération pour éviter l'apparition de moisissures (laisser également le pied libre). A installer en septembre. Ne pas mélanger avec la terre.
    Cette pratique appliquée aux pêchers par exemple fait disparaître la maladie de la cloque, pourtant très difficile à éradiquer.

    Bien Cordialement.
    ....

  18. #14
    MG85

    Re : maladie du raisin

    bonsoir Amaty
    mes quelques pieds de treilles, sont dans du sable en bordure de mer (dans le sud Vendée)
    je retiens ton conseil, en fait , on fait une sorte de "paillage"!
    tu penses que ça pourrait aller pour les oidiums,
    merci en attendant!
    à bientôt
    Commencer c'est bien, continuer c'est encore mieux et terminer c'est pas évident!

  19. #15
    AMATY

    Re : maladie du raisin

    Bonsoir MG85,

    J'habite dans le sud de la Drôme > Très peu de pluie en été, sur 3 mois 30 à 40 mm d'eau maxi au total comme cette année avec de surcroit le mistral qui sèche tout. Terrain sableux calcaire, silice, argile. Il y a une trentaine d'année, haie variée d'arbustes > poussée maxi 10 à 15 cm au printemps, et arrosage tous les 2 ou 3 jours.

    Essais de paillage avec déchets de tonte, plus d'arrosage pendant un mois et demi, puis de nouveaux, le rythme précédent d'arrosage > en fait le dessous du paillage de 15 cm moisi et se comporte comme un film étanche.
    Puis finalement je décide de mettre toutes les tailles, petites branches rameaux, feuilles en les coupant en morceaux de 20 cm pour avoir un paillage aèré.
    Plus que deux arrosages par an (début aout et 15 jours à 3 semaines après). Plus aucun puceron et les arbustes font des pousses de 1 mètre!!. Reste à essayer différents types d'essences de bois...

    Je suis passé aux arbres fruitiers et je ne traite plus rien.
    Maintenant c'est au tour du jardin...

    J'ai vu récemment 2 vidéos de Claude Bourguignon (voir sur Ggle) et ses méthodes et j'ai compris le pourquoi de la chose. J'ai bien sûr drôlement tâtonné sans explications logiques...
    Pour la vigne, des essais sont en cours et semblent prometteurs.
    Un peu moins de production, mais meilleure qualité et peu de traitement.
    J'essaye de te retrouver des liens.
    A+
    ....

  20. #16
    FAZER26

    Re : maladie du raisin

    Bonjour à tous

    Attention quand même pour l'oidium, car non seulement le mycélium se retrouve sur les bois et les feuilles mais aussi dans les bourgeons qui sont censés donner du raisin l'année prochaine! donc vigilance au débourrement et traitement précoce obligatoire.

    Concernant le BRF: les sols légers, sableux sont naturellement pauvres en matière organique. Le BRF a l'inconvénient de consommer l'azote assimilable du sol au détriment de la vigne. Certes il faut peu d'azote à la vigne mais il faut rester vigilant sur une éventuelle carence lors de la croissance. La correction est facile est rapide.
    Pour l'alimentation en eau liée aux sols sableux et filtrants: bien car réduit l'évapotranspiration. La vigne a besoin de 130 à 150 litres d'eau par an seulement, soit 130 à 150mm/m2.

  21. #17
    AMATY

    Re : maladie du raisin

    Concernant le BRF: les sols légers, sableux sont naturellement pauvres en matière organique. Le BRF a l'inconvénient de consommer l'azote assimilable du sol au détriment de la vigne. Certes il faut peu d'azote à la vigne mais il faut rester vigilant sur une éventuelle carence lors de la croissance. La correction est facile est rapide.
    Oui, tout à fait exact FAZER, les feuilles jaunissent, le traitement est à faire à la mi-printemps, alors? (apparition des feuilles jaunes)

    Il faut attendre que le sol s'enrichisse par le BRF, 2 à 3 ans environ.
    Une conférence de Claude Bourguignon un peu long (~2 h) mais instructif (90 % de ses Clients sont vignerons).
    http://video.google.fr/videoplay?doc...89197752849158
    http://video.google.fr/videoplay?doc...22295053027019

    Tout le monde ne semble pas réussir avec le BRF, en fait, il faut reconstituer un sol de forêt adapté à la plante ou à l'arbuste (mettre ses tailles à son pied) garder un BRF aéré, la présence de nombreuses feuilles semblent également bénéfique (je vais essayer de passer à environ à 80 % de feuilles pour 20% de bois cette année).
    Ne pas enterrer le BRF.

    Bien Cordialement
    ....

  22. #18
    FAZER26

    Re : maladie du raisin

    Bonjour à tous, bonjour AMATY

    L'apport d'Azote assimilable (ex:urée perlée 46%N) va se faire au plus près du débourrement de la vigne soit à peu près en mars sous nos latitudes. L'N assimilable migre de 20 à 30cm/an dans les sols argilo/calcaires et bien plus dans les sols sableux; ainsi il ne faut pas surdoser pour ne pas gâcher le produit (25 à50 grammes par an/pied avec de l'Urée perlée sont suffisants).

    Mais je pense que la meilleure pratique pour la vigne est de mettre du fumier à chaque pied (soit +-1mètre carré) en incorporant (en général fumer tous les 5 ans est suffisant pour la vigne) et de disposer un lit de cailloux ou de gravier grossier en surface (évite les pertes d'N, garde l'humidité en laissant en surface une zone sèche pour les maladies).
    Ensuite installer le BRF autour de ce mètre carré.
    Attention au trop d' N qui favorise la pourriture grise sur la vigne!
    Cordialement

  23. Publicité
  24. #19
    jacquesvincent

    Unhappy Re : maladie du raisin

    je découvre votre forum et souhaite rejoindre cette discussion car pour la deuxième année je constate sur ma vigne une anomalie qui se produit sur les grains eux-même.
    un point noir apparait sur chacun d'eux, grossit avec le temps et nécrose à la fin complètement le grain;
    j'ai sulfaté la vigne mais pas de trace d'oïdium;
    je joins des photos pour illustrer mon propos
    peut-être quelqu'un pourra-t-il me répondre
    d'avance merci
    Images attachées Images attachées

  25. #20
    AMATY

    Re : maladie du raisin

    Bonsoir Jacquesvincent & Bienvenue sur FUTURA SCIENCES,

    Est-ce tes dégâts pourraient correspondre à "Anthracnose ou anthracnose maculée" décrite dans le lien suivant > http://www4.agr.gc.ca/AAFC-AAC/displ...91267&lang=fra
    A+
    ....

  26. #21
    FAZER26

    Wink Re : maladie du raisin

    Anthracnose ou black rot - mais le remède est le même : anti fongique comme sulfate de cuivre. Soyons clairs le sulfate ne peut rien contre l'oidium; c'est le soufre.

  27. #22
    Gaffal

    Re : maladie du raisin

    Pitié arrêtez d' épandre du cuivre à toute les sauces !
    ça empoisonne les sols ...

    Au debut du post, c' est bien de l' oidium,
    en année facile et cepage peu sensible, le soufre peut faire l' affaire
    je vous conseillerait plutot d' employer un IBS systemique
    genre flusilazole, hexaconazole et autres ... deux trait en mai et juin.
    Dans la foulée ça traitera aussi le black-rot !

    Pour le mildiou j' utilise plutôt le methirame zinc en debut de saison, puis du mikal en mai-juin (pleine croissance)

    Les grains éclatés, ressemblent à du cardinal
    qui auraient trop gonflé suite à un gros apport d' eau.

    Concernant le BRF , je demande à voir sur la durée
    si le BRF contient par exemple du bois de chêne
    vous risquez d' avoir une attaque d' armillaire fatale à votre vigne. je préférerait l' ecorce de pin.

    Ici , 46, le prima et perle de xcaba commencent à verer, bonne récolte à tous..

  28. #23
    Perdriel

    Re : maladie du raisin

    Citation Envoyé par Gaffal Voir le message
    Pitié arrêtez d' épandre du cuivre à toute les sauces !
    ça empoisonne les sols ...

    Au debut du post, c' est bien de l' oidium,
    en année facile et cepage peu sensible, le soufre peut faire l' affaire
    je vous conseillerait plutot d' employer un IBS systemique
    genre flusilazole, hexaconazole et autres ... deux trait en mai et juin.
    Dans la foulée ça traitera aussi le black-rot !

    Pour le mildiou j' utilise plutôt le methirame zinc en debut de saison, puis du mikal en mai-juin (pleine croissance)

    Les grains éclatés, ressemblent à du cardinalqui auraient trop gonflé suite à un gros apport d' eau.

    Concernant le BRF , je demande à voir sur la durée
    si le BRF contient par exemple du bois de chêne
    vous risquez d' avoir une attaque d' armillaire fatale à votre vigne. je préférerait l' ecorce de pin.

    Ici , 46, le prima et perle de xcaba commencent à verer, bonne récolte à tous..
    Bonjour,
    Je suis entièrement d'accord, surtout pour le cuivre. Cela ne date pas d'hier. Dans les années 60, j'ai vu dans le Beaujolais (au pays des pierres dorées), des vignes qui crevaient empoisonnées par le cuivre. Ils ont du faire de gros apports de fumier pour le complexer. Quand on fait des analyses microbiennes des sols, on se rend compte que la flore est anormale.
    Il ne faut pas oublier que les vignes déjà étaient toutes traitées au cuivre depuis l'apparition du mildiou jusqu'après la guerre.

  29. #24
    FAZER26

    Re : maladie du raisin

    Hum!... jamais vu une accoutumance au sulfate de cuivre ou au soufre qui sont des produits curatifs et de contact seulement. Par contre la Viticulture française a connu récemment son annus horibilis à cause des IBS et de l'accoutumance à l'oidium. Concernant les pierres dorées en Beaujolais, le sol est naturellement riche en cuivre: les traitements ne sont pas en cause (voir Cuprite de Chessy les mines). Sauvez l'Homme et non pas la Planète!

  30. Publicité
  31. #25
    Gaffal

    Re : maladie du raisin

    je ne sait pas pour les sols du beaujolais
    mais chez nous , sur certaine parcelles plus rien ne poussait !
    Même pas l' implantation de jeunes vignes
    Pourtant pas de mines de cuivre à l' horizon...

    verdict des analyses de terre : trop de Cu actif
    correction : gros apport de chaux
    Faut dire que le proprio avait la main lourde
    fallait que les vignes soient bleues toute la saison !

    Maintenant je me mefie des traitement qui apportent au sol des ions métalliques résiduels et néfastes par accumulation.
    le soufre aussi doit etre dosé avec parcimonie
    pour sa tendance à acidifier les sols

    Bon dans tous les cas on essaie quand même de traiter le moins possible.
    les produits phytosanitaires sont couteux et c' est du boulot à appliquer dans de bonnes conditions.
    De plus je suis sur une nappe phréatique grenelle2
    et demain j' ai une reunion concernant la préservation de la qualité de l' eau...

  32. #26
    FAZER26

    Re : maladie du raisin

    Place à la viticulture raisonnée : d'abord un petit topo sur le Cuivre ici : http://www.scribd.com/doc/45465335/L...re-Dans-Le-Sol puis là : http://www.inra.fr/presse/raisonneme...ure_biologique
    Bonne lecture et j'espère que ça vous donnera des idées sur l'utilité du Cuivre mais son bon usage.

  33. #27
    Ciron

    Re : maladie du raisin

    Citation Envoyé par MG85 Voir le message
    bonjour,
    j'ai quelques treilles de raisins, j'ai bien fait quelques traitements à base de bouillie bordelaise, mais rien à faire, au fil du temps les grains se couvrent d'une pellicule marron et éclatent!
    qui peut me dire ce qu'est cette maladie et quel remède y apporter?
    j'essaie de joindre une photo (pas garanti)
    merci pour votre aide!
    à bientôt
    Bonjour,

    Pour traiter l'oïdium, je pense qu'il est vain de l'attaquer une fois qu'il est installé.
    Je pense qu'il faut traiter une première fois quand les premières inflorescences sont se montrent, en même temps que les premières feuilles se forment.
    En fait, c'est en ce moment qu'il faut se préparer, dans le midi, près de la mer,.
    Et puis, répéter périodiquement le traitement (toutes les 2-3 semaines ?).

    Il me semble sur votre photo que vous n'avez pas pulvérisé assez fin...

    Pour les amateurs qui ont planté quelques pieds, le choix de la variété est souvent inadapté à l'endroit où on le plante.
    En particulier, si l'on est dans une zone avec périodes humides (littoral méditerranéen), l'oïdium revient même avec traitement.

    Pour ma part, j'ai pris le parti d'acheter le raisin au marché.
    Pour ce qui est de "mon" raison, j'ai opté pour l'approche suivante :
    - 2 premiers traitements chimiques contre l'oïdium (et autres maladies)
    - ensuite, traitement en pulvérisations périodique de lait (UHT) dilué (30 % de lait environ)- Je crois que le lait qui sèche sur les petits fruits laisse une pellicule qui rend difficile pour l'oïdium de s'installer)
    - pendant toute la végétation, j'élague les branches en trop, et surtout les feuilles, afin que l'air circule entre les feuilles et assèche l'extérieur des grappes (pas d'humidité qui se fixe)
    - une fois que les raisins sont mûrs, je les soigne toujours, mais les laisse sécher sur pied : durant l'hiver, les oiseaux viendront picorer les grains.

    voilà...


  34. #28
    Gaffal

    Re : maladie du raisin

    En effet , l' oidium n' aime pas du tout le lactose
    Les années faciles , cette methode fonctionne bien pour les rosiers aussi

    Aprés il faut de plus en plus envisager de planter (ou surgreffer) des varietés resistantes
    on commence à en trouver chez nombre de pepinieristes.

    Pour revenir au probleme du cuivre, il faut savoir que d' ici à 2030
    on va avoir fini d' exploiter les gisements les plus rentables
    Donc il faut s' attendre à une raréfaction et une forte hausse du prix du Cu metal...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Fermentation de jus de raisin
    Par D3xter dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/11/2008, 19h43
  2. [Biologie végétale] Le raisin noir est il plus sucré que le raisin blanc?
    Par rezrezrez dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/04/2008, 14h46
  3. TPE -- Du raisin au champagne
    Par Rub dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/12/2007, 17h56
  4. Fermentation du raisin
    Par Shark717 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/11/2007, 20h23
  5. Soirée mi-figue mi-raisin.
    Par milkyway dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/05/2006, 18h56