Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 62

Compostage sans jardin



  1. #31
    michel27

    Re : Compostage sans jardin

    Bonjour
    oui vous avez raison de parler de lombricompostage il n'y a rien de mieux (je suis obliger de dire cela car ca fait trente ans que je fait ce metier j'avais abandonner la france en 99 pour faire ce metier au canada mais le climat et un peu dur et je viens de metre maison et elevage en vente au canada )
    pour revenir difinitivement en france ou je suis deja instaler sur VIERZON et en bretagne
    pour ce qui et de donner a manger aux vers et melanger je ne suis pas d'accort il faut toujour leur metre par dessus pour ne pas melanger leurs excrements et leurs nourriture
    n'esiter pas a me contacter pour plus de renseigement
    je vous joint mon site ou vous avez tout les contact
    car comme vous le verrai je fait aussi du liquide
    www.vers-land.com
    michel.charpentier644@orange.f r

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    r17777

    Re : Compostage sans jardin

    sympa le lien mais attention à la pub directe... c'est pas autorisé ici ... le mieux étant de conseillé quelques bons mots clé sous google ...

    par ailleurs j'aimerais vous poser des questions d'ordre commercial et technique de VPC ... alors je trouve dommage que votre forum soit pas activé ...

  4. #33
    Climax

    Re : Compostage sans jardin

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    sympa le lien mais attention à la pub directe... c'est pas autorisé ici ... le mieux étant de conseiller quelques bons mots clé sous google ...
    Bonsoir à tous,

    voilà un matériel dont on peut s'inspirer pour du lombricompostage en appart :

    http://perso.orange.fr/terrenative/P...N.htm#_Le_Swag

    je ne vois pas comment le signaler sans être taxé de faire de la pub, désolé...

  5. #34
    r17777

    Re : Compostage sans jardin

    wouhaaouu encore un super lien !

    par contre :
    Qui sommes-nous ?

    Créé en 2000, Terre Native spécialisé dans le lombricompostage. possède un brevet international pour le Terra-Composteur ®

    et assure la diffusion du Swag ® (modèle australien).


    Notre slogan : Le compost pour tous !*
    mouaiii pour tous .....
    à 79 roros la petit caisse en pvc qualité alimentaire du type de ce quon trouve à 5 roros chez brico crado ... je sais pas si c'est vraiment pour tous !

    une petite caisse de 4roros dans une grande de 5 roros ... une perceuse ... un petit bout de moustiquaire verte ... et un planche de d'agglo marine ... .... désolé mais je préfère passer un petit moment à me détendre en bricolant ... !



    le swag .. un peu chéros le truc ... et puis bjr l'acès ! et la déco sur le balcon !

    mais bon le ptit bouquin par contre ...

    au fait comment se fait le démarage d'un lombricompostage ... combien de vers pour deux adultes (dont un gros vorace en légumes comme moi !! ) et un marmot par ex?

  6. #35
    Climax

    Re : Compostage sans jardin

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    mouaiii pour tous .....
    à 79 roros la petit caisse en pvc qualité alimentaire du type de ce quon trouve à 5 roros chez brico crado ... je sais pas si c'est vraiment pour tous !

    une petite caisse de 4roros dans une grande de 5 roros ... une perceuse ... un petit bout de moustiquaire verte ... et un planche de d'agglo marine ... .... désolé mais je préfère passer un petit moment à me détendre en bricolant ... !
    Exactement, c'est pour ça que j'ai parlé d'inspiration....

  7. #36
    r17777

    Re : Compostage sans jardin

    je sais ... mais le reproche ne t'était pas du tout adréssé, mais à la société en question ...

  8. Publicité
  9. #37
    r17777

    Re : Compostage sans jardin

    bon je déterre un peu ce sujet sur les vers ...

    je vais me lancer d'ici quelques jours.
    j'ai tout le matos.... (pas encore les bébètes ... la commande va partir sous peu!)


    Diverses questions me viennent à l'esprit...
    les trous en 10 mm (c'est vraiment bon?) ..... et en quelle densité ?

    les bestioles mangent la cellulose sans colle et sans encre crados ... ok donc elles mangent sûrement les vieux filtres à café, mais supportent elles le café lui même ? quelques restes de viandes ou de poisson (les arrètes), les coquille d'oeufs...etc? en gros que peut on leur donner , et que ne doit on pas leur donner ....

    Et si on leur donne à manger après minuit , elles se transforment pas en grimlin's au moins ?

    Comment démarre t'on le schmilblick?
    On met les déchets seules et on dépose les vers dessus ... ou on démarre avec un substrat , terreau .... composte ...?

    pour ma part j'ai mes trois caisses opaques en PVC qualité alimentaire type restaurant, poissonnier ..etc ... de 60x40x16 de chez bricolo dépot ( 7 roros la caisse ), plus un capot correspondant ( 5€ ) , je compte en percée deux en fond (celles qui font le roulement)... et les équiper toutes, primo de joints mousse de fenêtre sur les zones ou elles s'appuient les unes sur les autres histoire de bloquer les accès aux intrus .... et deuxio d'y percer des trous de ventilation dans les flancs ( car elle n'ont pas de trous pour passer les doigts dans les "poignées") et y coller/fixer des petits bouts (chutes) de grillage vert en plastoc type moustiquaire ....


    autre point, d'après les dires de certains d'entre vous l'odeur n'est pas mauvaise, mais est elle forte une fois les caisse fermée ? je compte installer le tout durant les étés sur un balcon nord, mitoyen avec mes voisins de pallier... il n'y a qu'un simple mur en carreau de verre démarrant à 10cm du sol et s'arrêtant à 1m90 de haut ... bref si ça sent ... ça va pas trop le faire je pense ...

    Bon cela dit , on à qd même du vent ici ....

    l'hiver je compte les mettre sur le balcon plein sud à l'abri des vents et si je veux, du soleil en journée ... peut être dans une boite en carton ou autre matos isolant (sain)... et durant les grandes fraîcheurs (toutes relatives ici ) , soit dans l'appart pas très loin d'une bouche de VMC ou dans la cave/garage ...

    Voilà pour mon maigre projet .... donc si vous avez des compléments ou remarques à formuler je suis tout ouïe ...des yeux ...
    Dernière modification par r17777 ; 02/07/2007 à 13h07.

  10. #38
    Ecolorigolo

    Re : Compostage sans jardin

    Salut !
    Voilà une bonne occasion de faire mon retour sur expérience. J’avais lancé ce sujet il y a quelques mois et ai lu et relu avec attention les explications de almaco44, merci encore. Quelques nombreuses recherches internet + tard quand même, je me suis lancé et voilà les premières conclusions.
    1- « Les boites »
    J’ai acheté 3 caisses en plastique type déménagement opaques dont celle du bas plus courte puisqu’elle sert juste pour récupérer le « jus ». Les 2 supérieures font environ L 45 x l 30 x H 25. Nous sommes 2.
    Pour les trous je trouvais que 1cm de diamètre paraissait gros, pour l’instant nous avons fait 9 trous de environ 0,5 cm de diamètre. Nous n’avons pas encore tenté de « migration » donc je ne sais pas si c’est idéal, je crois qu’on adaptera en fonction des résultats.

    2- les habitants
    J’avais lu que certains avaient trouvé leurs vers chez Décathlon, donc j’y suis allé mais n’ai trouvé que des vers à terreau, vendus par boîtes de 35 pièces, j’en ai acheté 3 à environ 1,2 € la boite (quelque chose du genre).
    Apparemment, ils se reproduisent bien, depuis 2 mois la population s’est multipliée de manière hallucinante, et ils sont devenus très gros. Les vers à fumier sont apparemment + voraces mais pour l’instant ça marche…

  11. #39
    Ecolorigolo

    Re : Compostage sans jardin

    heu pardon, j'ai du mal à envoyer les messages??!!
    Le suite + tard!!

  12. #40
    Ecolorigolo

    Re : Compostage sans jardin

    1- Les boîtes… oubli…
    Nous avons bouché les poignées avec du polystyrène. C’est bien étanche. Les boîtes s’emboîtent mais ne sont pas réellement étanches, c’est clair. Es tu sûr de devoir faire une aération ? ? Je me dis que les fuites et le volume de la boîte doit suffire à leurs petits poumons, non ? ? Parce que même protégé, je pense que ton trou va générer des petits insectes… Dommage de gâcher ton étanchéité, non ? Par contre, le coup de la mousse, à tenter pour arranger notre étanchéité quand on le mettra dans la véranda cet hiver…

    La suite... + tard!!

  13. #41
    Ecolorigolo

    Re : Compostage sans jardin

    3- La mise en place
    En effet, pour commencer, il faut préparer une litière avec du terreau, du journal, du carton ondulé, de l’eau. Ce que nous avons fait. Nous les avons laissés quelques jours se faire à ce nouveau logis puis nourris uniquement de marc avant de mettre la nourriture.
    Pour les nourrir, je le fais 2 ou 3 fois par semaine, je creuse dans la litière à un coin, je jette et je recouvre de litière (terreau). La fois suivante je change de coin et ainsi de suite. Comme j’ai dit, pas encore de migration pour l’instant mais ça se passe plutôt bien après un début sceptique : l’impression qu’il ne mangeaient rien) la population est maintenant importante et beaucoup de choses ont disparu…

    4- L’alimentation
    nous essayons de mettre les aliments en petits morceaux avant de les mettre dans le bac (on coupe tout).Le marc de café, ils adorent, d’ailleurs, il est même conseillé de les nourrir uniquement de marc pour commencer.
    La viande et le poisson je ne mets pas, ça risque devenir puant.
    J’évite également les trognons de choux etc. qui sont trop dures.
    Les oignons ne sont apparemment pas leur nourriture favorite, mais ils les ont apparemment mangés (quelques uns qui étaient pourris).
    Les coquilles d’œufs sont pour l’instant toujours visibles, je n’ai pas bien compris car j’ai lu qu’on pouvait les mettre mais que les vers ne les mangent pas ! ? On verra, de toute façon ça fait juste du « caillou ». Je les broie à la main finement avant de les mettre.
    Bref je mets les restes végétaux + boites et coquilles d’oeufs.

    Suite et fin... à venir!

  14. #42
    Ecolorigolo

    Re : Compostage sans jardin

    5- L’entretien

    Donc les bacs sont dehors et pas totalement étanches (reste le jeu de l’emboîtement des caisses). Du coup il est vrais qu’à l’ouverture, il y a des petites mouches. Tant que c’est dehors, je m’en fous, à voir par contre en hiver si je les mets dans la véranda.

    J’ai également envisagé de les laisser dehors avec de l’isolant, mais je remarque déjà maintenant qu’avec le froid de la semaine dernière ils étaient tout lents quand j’ouvrais, j’ai même cru qu’il étaient morts, alors l’hiver à mon avis… A voir en temps voulu.

    Pour le reste l’odeur est pas si paradisiaque, mais pas pestilentielle à l’ouverture. A côté, une fois fermé, je trouve que ça ne sent pas du tout. Je crois aussi qu’il sentirait encore moins en étant mieux isolé et donc évitant les moucherons et autres parasites éventuels. Mais bon, ça va.

    Je récupère le jus que je mélange dans l’arrosoir de temps en temps car il paraît que c’est un engrais. Je ne sais pas, en tout cas rien n’a crevé ! ! Ceci dit, ça par contre, ça pue tout de même.

    Voilà je crois n’avoir rien oublié sur mes nouveaux locataires. Je dirais que c’est très peu de travail. Je regarde souvent comment ils vont + par curiosité. Parfois je vaporise un peu d’eau pour m’assurer qu’ils ne dessèchent pas… Comme j’ai dit ils sont énormes maintenant, en super forme et semblent manger un peu tout (y compris mes boîtes d’oeufs sans le papier et déchirées en morceaux).

    Je vous ferai un retour au moment de la première « migration » et sur l’hiver. Pour l’instant, une planche leur fait un peu d’ombres et leur a fait passé les premières chaleurs.

  15. Publicité
  16. #43
    Ecolorigolo

    Re : Compostage sans jardin

    Reste quelques références, avec la "recette" de la litière par exemple :
    http://www.ecoconso.be/article247.html
    http://users.swing.be/compost/Main_Lombric.htm
    http://www.eco-quartier.ca/vermicompostage.htm
    Sur le second il y a pas mal de choses, notemment comment attraper les vers soi même! :
    http://www.compostage.info/Main_piege_a_vers.htm

    Voilà, amusez vous bien!

  17. #44
    almaco44

    Re : Compostage sans jardin

    Bonsoir à tous. Dans mon cas aussi, j'ai fais quelques expériences durants les mois passés. Mes bacs ont passé l'hiver dans mon garage, avec son cortège de petites mouches (j'en capturais régulièrement avec une raquette électrique, et les donnais aux poissons rouges qui se régalaient...). Mais mon épouse appréciait moyennement! En parallèle, j'avais réalisé un petit lombricompost expérimental sous un tas de feuilles dans un coin du jardin. Au printemps, j'ai constaté que les vers de mon jardin avaient parfaitement passé l'hiver. Du coup, j'ai réalisé un composteur de jardin horizontal en bois autoclavé, d'environ 1000x500xH700mm et isolé intérieurement avec des plaques de polystyrène et y ai transféré l'ensemble de mes composts. Au centre du composteur, j'ai une plaque plastique verticale et percée de trous afin que les vers passent de l'un à l'autre. Il n'y a pas de fond, l'ensemble repose sur des petits pavés afin de préserver les vers des rongeurs et d'assurer un bon drainage des 'jus' (que je ne récupère plus du coup. Par contre, il y a un couvercle isolé. Le principe est similaire au principe bacs, mais à l'horizontal. Il y a pas mal de limaces qui viennent dans le compost (pour pondre probablement), ainsi que de nombreux cloportes et perces oreilles. J'en retire régulièrement les limaces, et je sais que les perce oreilles raffolent de leurs oeufs (de limaces). Il y a donc une sorte de petit écosystème. J'ai eu aussi une fourmillère, mais c'est le signe d'un compost trop sec, et un coup d'arrosoir avec de l'eau de pluie a résolu immédiatement le problème! Pour la nourriture, j'ai remarqué que les épluchure de pommes de terre n'étaient pas très appréciées, et que pour les trognons de choux, mieux vaut les couper afin d'accélérer leur disparition. Il ne faut pas hésiter à remuer de temps en temps délicatement tous ce petit monde afin d'aérer le compost. J'avais mis des feuilles de chêne dans le compost, et ceci à failli mes les flinguer.. En effet, les feuilles ne se désagrègent pas facilement et constituent une sorte de barrière étanche. Il me semble que ceci provoquait des apparitions de matières ou gaz néfastes aux vers (légère odeur d'ammoniaque). Il vaut mieux choisir des feuilles fines se décomposant rapidement (je vais essayer avec des feuilles de noisetier). Quant aux coquilles d'oeufs, je les récupère et les broie finement dans un vieux bocal à l'aide d'un morceau de bois. J'en répend aussi dans le jardin car j'ai une terre assez acide. Continuer a faire part de vos expériences, on arrivera bientôt à optimiser le système.

  18. #45
    Bigdaddy

    Re : Compostage sans jardin

    Bonjour à tous,

    Avec mon amie nous possèdons un lombricomposteur depuis 2 ans. C'est un modèle en plastique que nous avons acheté par correspondance (le 1er site que sort google en cherchant "lombricompostage") avec 1 kg de vers.

    Après plusieurs tentatives qui n'ont pas vraiment fonctionnées (infection de monucherons, problème d'humidité, ...) nous avons finit par obtenir un fonctionnement correct du système. Au départ nous avions placé le lombricomposteur dans notre cuisine, mais des petits moucherons sont apparus, donc nous l'avons descendu à la cave.

    Ce qui est important lors du lancement, c'est de ne pas leur donner trop à manger. Il est important de leur préparer une bonne litière et de leur laisser 1 à 2 semaines pour s'y adapter. Ensuite apporter un peu de dechet facilement assimilable (une à deux poignées), par exemple le marc de café, ou des épluchures en petit morceaux. Petit à petit il faut augmenter la quantité de déchet. Normalement la population de vers va s'auto-réguler en fonction de la quantité de déchet que vous leur apporterez.

    Aujourd'hui nous leur donnons plus d'1/3 de nos déchets. Ils appreçient particulièrement le marc de café, les epluchures de legumes et fruits (sauf les agrumes), le pain. En régle général, mieux vaut couper les déchets en petit morceaux. Plus les déchets sont coupés finement, plus c'est rapide à décomposer.

    Il est important de conserver l'humidité du lombricoposteur. Pour cela il y a plusieurs solutions. On peut placer sur le dessus des feuilles de journeaux, ou un vieux t-shirt, un chiffon, une serpillière. Au bout de quelques temps ils mangeront aussi le tissu !!
    J'ai pris l'habitude de recouvrir le dessus du tas de dechet avec du papier déchiquetté, puis de pulveriser un peu d'eau pour l'humidifer. Mon amie est prof, et elle a souvent du papier à recycler. Avec une petite déchiqueteuse de papier, c'est parfait pour les lombric ! C'est aussi idéal comme litière pour démarrer !

    Le lombricompostage

    Bon courage dans vos expérience.

  19. #46
    xav21

    Post Re : Compostage sans jardin

    Bonjour à tous
    Content de voir que je ne suis pas seul à m'intéresser au lombricompostage
    Quelques éléments de mon expérience :
    1°) Pas question d'acheter un bac spécial (la radinerie est le début de l'écologie...)
    J'ai donc commencé sur ma terrasse en juin 2006 avec un grand bac de poissonnier (lavé) avec couvercle, en polystyrène expansé (frigolite pour les Belges, j'avoue que c'est plus simple à dire) en bouchant juste les ouvertures du bas avec de la mousse à matelas (donc pas d'étanchéïté, juste pour que les lombrics ne soient pas tentés de sortir)
    http://users.swing.be/compost/Main_Lombric.htm
    2°) Après d'autres tests avec d'autres boîtes je place en plus une cloison verticale (polystyrène toujours) déplaçable, même pas percée si elle est un peu plus courte pour ne pas toucher le couvercle.
    3°) J'ai acheté la première fois une petite boîte de vers rouges (2 Euros) chez un commerçant d'articles de pêche... il ne devait pas y en avoir beaucoup !
    4°) Tout le fond de la boîte a été tapissé de carton ondulé (absorbe et garde l'humidité... mais sera mangé)
    5°) à gauche quelques litres de terreau et mes lombrics déposés au milieu ; à droite un peu d'épluchures de légumes
    6°) Remettre le couvercle Attendre ... en pulvérisant le tout de temps à autre)
    En quatre mois mes lombrics se sont bien reproduits et je les ai nourris en conséquence.
    Ce premier bac a passé l'hiver à la cave (je ne voulais pas risquer de tout perdre), mais un deuxième (chargé en terreau avant les grands froids) a très bien résisté !
    Un autre bac plus épais (spécial pharmacie pour médicaments ou transplantation d'organes), percé en bas et placé sur un deuxième (pour récolter le "jus-engrais") après une reproduction "effrénée" (ça grouillait vraiment) a vu une mortalité massive à cause (à mon avis) d'une trop bonne étanchéïté à l'air J'ai donc percé deux petits trous sur les côtés et un au-dessus (dans une partie légèrement surbaissée) et je l'ai abandonné dehors à son triste sort...
    1°) le trou supérieur a permis à l'eau de pluie de s'infiltrer régulièrement
    2°) les "cocons" (pas asphyxiés eux) fruits des amours des adultes "disparus" ont donnés pleins de petits... et c'est reparti !
    J'ai donc à ce jour 3 bacs dans lesquels je fais mes essais...
    ... si vous avez des questions, n'hésitez pas

  20. #47
    Ecolorigolo

    Re : Compostage sans jardin

    je remets ce sujet en haut de piste à cause de l'apparition d'un sujet similaire!
    bonne lecture!

  21. #48
    michel dhieux

    Re : Compostage sans jardin

    bonsoir
    de passage dans une déchetterie pour mon job il y a une quinzaine de jour (près de libourne , 33 ), j ai eu l agréable surprise d apprendre que depuis peu ils distribuent des bacs avec des lombrics aux personnes intéressées ,seules conditions y mettre que des déchets végétaux qui sortent de la cuisine.
    malheureusement c est tout se que je sais et d 'après un technicien , ils font également l' élevage eux mêmes .
    si vous avez des renseignements sur ce sujet, par avance merci .
    sinon:
    j ai testé le lombric dans 3 bacs plastiques étanches sauf le couvercle néanmoins étanche a l eau de pluie de 60 litres environ ,si vous voulez les rendre heureux ces petits, vous faite un trou avec un manche dans la terre , et vous versez de la vegetaline....
    par contre, question rendement pour moi il y a mieux ; la larve de la " cétoine dorée" sa bouffe presque tout.
    http://www.orchidee-poitou-charentes...ticle1220.html
    http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9toine_dor%C3%A9e
    cordialement.
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  22. Publicité
  23. #49
    foxlolo

    Re : Compostage sans jardin

    Ou en êtes vous chacun de vos expériences après un an ?
    Merci de vos retours et de l'aide pour les autres.
    Un débutant à la recherche d'infos sur les vers

  24. #50
    Ecolorigolo

    Re : Compostage sans jardin

    Après plus d'un an...
    mon composteur fonctionne toujours.
    Etant de gros consommateurs de fruits et légumes, je dois avouer qu'avec l'hiver nous avons largement ralenti l'alimentation et un peu rempli la poubelle. En effet, pour protéger nos amis du froid, nous les avons mis dans une véranda non chauffée. Le positif est qu'ils ont bien survécu, le négatif qu'ils ne mangeaient pas beaucoup (ce qu'on nous avait dit).
    Avec le printemps on les a remis dehors où ils ont repris une vie "normale" et donc une alimentation normale.
    Nous n'avons fait qu'un seul transfert (juste avant l'hiver). Nous avons quand même aidé nos habitants (à chaque alimentation, j'en chopais avec une pelle pour les mettre dans le nouveau bac) mais ça a fini par marcher en prenant le temps. Nous venons d'entamer le second transfert.
    nous avons eu droit à la ponte de moucherons mais ça ne m'a pas dérangé car on les a laissés partir par la fenêtre et aspiré les oeufs et puis comme on l'a beaucoup laissé dehors je crois que c'est la raison...
    Niveau décomposition, ce n'était pas parfait mais tout de même, on a mis des kg de nourriture fraiche et on a un gros tas bien noir de compost donc ça marche!!
    On a commencé avec seulement une centaine de vers de terreau (on recommende plutôt 500g de vers de fumier). L'espère n'est justement peut être pas assez rapide, par contre, je peux dire qu'ils se sont énormément multipliés et certains sont très gros....
    En tout cas on continue et je dois dire qu'il n'y a pas de désagrément particuliers à compter du moment où on a commencé et qu'on a un endroit où les caser, ensuite, ils font leur vie et on ne se préoccupe pas trop de leur cas (contrairement au début où on vérifiait leur petite santé!)
    Voilà, n'hésitez pas à poser d'autres questions!
    Je dirais lancez vous et faites votre expérience! Nous avons commencé grâce au infos de ce sujet et on a réussi, alors pourquoi pas vous!!!

  25. #51
    xav21

    Re : Compostage sans jardin

    Bonjour

    Oui je continue mon lombricompostage.
    Peu de choses à ajouter depuis mon dernier message il y a plus d'un an...
    - 1 grand pot à fleurs en plastique (un peu enveloppé quand même avec du plastique-bulles) est resté dehors sur la terrasse (il y a eu suffisamment de survivants pour la recolonisation)
    - 1 boîte polystyrène a passé l'hiver à la cave pour l'hiver "au cas où"
    Mes 3 boîtes polystyrène superposées (du premier message), dans la véranda en hiver, sur la terrasse dès qu'il fait plus chaud, après minuscules aérations, fonctionnent maintenant parfaitement.
    L'eau de pluie, qui pénètre dans la légère dépression du couvercle semble bien convenir à mes lombrics et "lave" un peu l'ensemble, et je dois prélever de temps en temps le liquide dans le bac inférieur pour le répartir dans mes plantes en pots.
    Je n'ai pas envie de faire de "trous" dans la litère pour déposer mes déchets :
    - soit je les recouvres avec marc de café + filtres
    - soit je rajoute un papier journal que je mouille ensuite
    - soit je rajoute de la sciure de bois... en fait un peu de litière de mon chat (de chez leader-price) en enlevant les "matières" quand même !
    Et ce dernier apport "carbone" est bien pratique pour partir en vacances, parce que ça leur dure longtemps !

    Pour l'utilisation du compost, j'ai arrêté de me tracasser :
    je n'essaye pas de trier les lombrics, j'en mets même volontairement dans mes pots : ils participent au labourage de la terre et à la dégradation des mauvaises herbes hachées que je dépose en surface pour limiter l'évaporation !

    Bon compostage !

  26. #52
    totoeco49

    Re : Compostage sans jardin!

    salut,
    apres plusieurs jour de lecture sur le sujet du lombricompostage, je suis décidé, je me lance.
    Aurais-tu des vers à me donner?
    Si non je pense que je vais utiliser la technique du piege à lombriques
    http://www.compostage.info/Main_piege_a_vers.htm
    Qu'en penses-tu?
    Merci l'avis d'un spécialiste peut compter!
    Cordialement

  27. #53
    warloy

    Re : Compostage sans jardin

    Y en t-il un parmi vous (ou tout le monde, se serait encore mieux ) qui pourrait mettre des photos de ses bacs en action pour que l'on se rende mieux compte? ce serait super sympa!!

  28. #54
    AMATY

    Re : Compostage sans jardin

    Bonsoir à Tous,

    Méthode pour ramasser des lombrics : le matin arroser abondamment un coin de 4 à 5 m2 de pelouse ou de prairie, recommencer l'opération à 18h 00 ou alors après une bonne pluie.
    La nuit tombée, les lombrics se prélassent gaiement sur le sol humide (éclairage indirect et pas feutrés).

    Tiens Warloy, tu donnes dans le lombricompostage, pour les poules?
    Mon terrain, sableux (silice réfractaire et calcaire + un peu d'argile).
    Une pomme de terre plantée > 1 pdt récupérée de la même grosseur.
    Tomate : hauteur 50 cm maxi et quelques tomates cerises en guise de St Pierre.
    Décision il y a 25 ans > compostage à outrance.
    Une fosse de 45 cm de profondeur 1m de large et 4m de long en guise de conteneur (extraction de la terre incultivable) > tous les déchets végétaux de cuisine, broyage de toutes les tailles d'arbres et d'arbustes, déchets de tonte + un peu de terre + un arrosage par semaine.
    C'est un véritable bouillon de culture, des vers de fumiers par milliers, des larves de Cétoine, des larves de lucioles, ...
    En 25 ans, ces charmantes bestioles m'ont fabriqué environ 18 m3 de compost, c'est invraisemblable!!!

    Comme quoi...
    Bien Cordialement
    ....

  29. Publicité
  30. #55
    peuplu

    Angry Re : Compostage sans jardin

    Bonjour,
    Pour reprendre ce qui est dit plus haut, "nos ordures nous coutent cher"
    C'est entièrement vrai, mais je m'efforce de constater que depuis plus de dix ans je recycle presque tout ce que je peut , mes charges elles n'ont pas diminuées.J'ai la très nette sensation que quoi que l'on fasse, on se fait enfler par ceux qui nous dirige.
    Moi je suis pour que l'on installe des balances sur les camions poubelles et que l'on paye réellement au prorata de ce que l'on jette.il n' y a pas de raisons de payer pour ceux qui ne font aucun effort.
    Maintenant je découvre le lombri-compostage et bien je voudrais m' y mettre , malheureusement je ne peux pas creuser (raison de santé), je n'ai pas de vers appropriés, et la commune ou j'habite (30000 habitants)n'a rien prévu et je dirai même plus tombe du placard quand on leur parle de compostage a domicile.
    Alors a votre bon cœur , si parmi vous il y en a qui ont des vers en trop, je suis dans l'Eure.

  31. #56
    f6bes

    Re : Compostage sans jardin

    Citation Envoyé par peuplu Voir le message
    Moi je suis pour que l'on installe des balances sur les camions poubelles et que l'on paye réellement au prorata de ce que l'on jette.il n' y a pas de raisons de payer pour ceux qui ne font aucun effort.
    Bjr à toi,
    La méthode de la pesée peut avoir certains inconvénients , NEFASTES à l'environnement. (Déjà que ....!)
    Il sera trés FACILE de n'avoir RIEN à peser (si tu vois ce que je veux dire !!) C'est pas forcément la bonne solution.
    Certains voulaient faire payer les dépots en déchetterie.
    Z'ont vite compris que c'était pas vraiment la voie à suivre !!

    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  32. #57
    AMATY

    Re : Compostage sans jardin

    Bonjour à Tous,
    J'ai la très nette sensation que quoi que l'on fasse, on se fait enfler par ceux qui nous dirige.
    Effectivement une belle poudre aux yeux...
    Quand tu regardes ce que tu récupéres en déchets compostables et les emballages en tout genre, ça ne va malheureusement pas loin et puis, ce sont des déchets qui de toute façon se biodégraderont tout seuls...
    J'aimerais mieux pouvoir traiter mes emballages (idée complètement utopique et farfelue), ça aurait certainement beaucoup plus d'impact...

    Maintenant quand j'achète des barres de ferrailles, carré, cornière, plat, ils sont plastifiés... ils ont pris + 5 € au passage et je n'en vois pas la raison, de toute façon, il faut les peindre anti-rouille.

    Faire ce qui est en notre pouvoir (très limité) et pour le reste, ne pas en faire une fixation...

    Bien Cordialement
    ....

  33. #58
    peuplu

    Re : Compostage sans jardin

    Bonsoir
    yesss
    je viens de récupérer des vers (80 grammes) je ne sais pas si c'est les bons.rayés dans le sens de la largeur.demain je fabrique un abri.je ne sais pas ce qu'il faut mettre en premier, paille, nourriture (mouillée pas mouillée) journal (le figaro).a quel moment on met les vers.enfin tout cela..........
    si vous avez des précisions, je prends avec grand plaisir .
    jean

  34. #59
    AMATY

    Re : Compostage sans jardin

    Si tu fais un tas des déchets (épluchures en tout genre, marc de café, sopalin, fleurs séchées, herbe coupée, feuilles, etc...) en contact avec le sol, (avec ou sans abri) au bout d'un mois, les bons vers se développent d'office...
    Pas les mêmes que les lombrics que l'on trouve en bêchant....
    Petits vers rouges assez fins et très nombreux et pleins de larves en tout genre...
    Je n'arrose qu'en été et tous les 8 jours...
    Ca fait 25 ans que je composte > 18 m3 de terreau réalisé à ce jour...

    Heu... les vers rayés, ils ne digèrent que les codes barre

    Bien Cordialement
    ....

  35. #60
    chez_bob

    Re : Compostage sans jardin

    BOnjour, t vers peuvent survivre juste avec du papier journal que tu a mis en languette dans une dechiqueteuse ou au ciseau ( ou grossierememtn avec les main peu importe) Ils se nourissent de l'amidon, miam. Au mieu , met des dechet de cuisine vegetal dedan et il seront plus heureux. N'en met pas trop pour commencer, le temps que t verre se multiplie et colonise ton bac, environ 6 mois, ensuite tu peut composter 100% de t dechet de cuisine et sauver la planete a ta facon.

    Les verre nainmme pas torp les changement de tmeperature, moi je laisse mon bac a linterieur dans un placard ou en desous de la table, ca ne pus pas, cest étonant. Si ca pus, cest qu'il manque de papier journal, ten rajoute et probleme réglé.

    Les dechet de cuisine doivent tojours etre recouvert par le papier journal, comme ca il ne pourrissent pas. Souleve une motte de papier journal et met test pelure dessous, cest simple, pas besoin de creusé.
    Et faut pas avoir peur de te salir les main, tout ce qui est actif dans ton bac est utile a la decomposition des déchet, apres tu te lave les main cest cool.
    "-Est-ce un Hold-up? -Non, c'est une expérience scientifique!" (Emmet Brown)

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Développement des BioPlastiques et Compostage industriel : Solutions ??!!
    Par Lilian_BioPlastique dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/07/2010, 09h09
  2. Compostage
    Par hpg dans le forum Jardinage
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/01/2008, 10h07
  3. Aération de mon tas compostage
    Par ouagadougou dans le forum Jardinage
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/11/2007, 10h07
  4. Contenant de Compostage
    Par Minakovic dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/11/2007, 23h08
  5. Et le compostage alors
    Par bertrand1 dans le forum Jardinage
    Réponses: 35
    Dernier message: 27/07/2004, 14h38