Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 62 sur 62

Compostage sans jardin



  1. #61
    mogador777

    Re : Compostage sans jardin

    Citation Envoyé par warloy Voir le message
    Y en t-il un parmi vous (ou tout le monde, se serait encore mieux ) qui pourrait mettre des photos de ses bacs en action pour que l'on se rende mieux compte? ce serait super sympa!!
    J'ai alimenté un album photo complet sur mon lombricomposteur, ici :
    http://forums.futura-sciences.com/me...omposteur.html

    Citation Envoyé par chez_bob
    t vers peuvent survivre juste avec du papier journal (...)Si ca pus, cest qu'il manque de papier journal, ten rajoute et probleme réglé.
    Euh... et tu sais avec quoi il est imprimé, ton papier ??? Pour ma part, je ne prends pas le risque d'épendre sur mon potager un compost imbibé de dizaines d'encres et composés chimiques...
    Les seuls papiers et cartons que j'intègre sont sans encre et sans colorants. (boites à oeufs, cartons de PQ...)


    Enfin quelques commentaires en vrac par rapport à ce que j'ai pu lire sur ces 4 pages de posts :
    1 - Odeurs, stockage... : mon lombricomposteur passe l'année à l'intérieur de la maison : le rendement est optimal toute l'année, avec une t° constante entre 18 et 22°.
    Il passe tout l'hiver dans le salon près du canapé ==> si j'avais le MOINDRE souci d'odeur, c'est évident que je ne le stockerais pas là.
    Du coup c'est mes invités qui les nourrissent à l'occasion : un très bon coup de pub pour ce procédé, j'ai réussi à convertir plusieurs convives (et en dégoûter 1 ou 2 tout de même ).
    Les problèmes d'odeur peuvent apparaître dans les premiers mois, lorsqu'il y a trop de détritus et pas assez de vers... Une fois que le processus tourne à plein régime, c'est sans problème.

    2 - fourmis : pour éviter les intrusions d'autres bêbêtes : j'ai tout simplement placé chaque pied du composteur dans une boite de conserve remplie d'eau => les fourmis n'ont plus accès aux compartiments.

    3 - moucherons : 1 dizaine de moucheron en surface en été... rien de bien grave : certes il s'envolent et s'échappent quand vous ouvrez le couvercle, mais 2 minutes plus tard ils sont retournés d'où ils venaient et restent invisible jusqu'à la prochaine fournée.

    4 - autres bêbêtes : de minuscules petites bêtes blanches (< mm) un peu partout dans le compost... je ne sais ni le nom ni à quoi "ça sert"... en tout cas elles ne s'échappent pas, ne se transforment pas en moucherons... c'est juste peu ragoûtant de voir ces colonies grouillantes...

    5 - humidité : pour garder une humidité constante en haut des détritus, je plaçais au début un T-shirt ou une vieille serpillère => le problème est qu'ils bouffaient le tout en 2 semaines. J'ai donc remplacé le T-shirt par un vieux short 100% synthétique ==> il est là depuis plus d'un an, reste humidifié parfaitement, sans odeur ni moisissure.

    6 - en 2 ans d'utilisation, je n'ai eu à le vider que 2 fois. La capacité de réduction des déchets est donc phénoménale. A utiliser donc sans problème en appart. Si vos vers vous semblent peu efficaces, c'est peut-être que l'espèce utilisée n'est pas la plus adaptée au compostage... essayez alors une autre espèce, ou faites-vous fournir par un ami déjà équipé en lombricomposteur.
    (me contacter par MP si vous êtes du côté de Meaux, je peux fournir quelques poignées)


    Une interrogation maintenant : pour ceux qui n'y mettent pas exclusivement des détritus "bio" : quelle est la composition réelle de l'engrais produit ?
    Si par exemple je mets des épluchures de pommes de terre traitées anti-germe + des épluchures de pommes avec 18 pesticides différents + etc + etc :
    Je me dis qu'à l'arrivée, si les détritus, composés à 80% d'eau, perdent l'essentiel de leur humidité dans le processus de compostage, la concentration de toutes ces saloperies pourra alors être multipliée par 80, non ???
    (je grossis un peu le trait... mais l'idée est là...)

    Un spécialiste du forum pourrait-il me rassurer en m'expliquant que tous les traitements chimiques sont eux-aussi dégradés dans la phase de compostage ?

    -----


  2. Publicité
  3. #62
    RuiM

    Re : Compostage sans jardin

    merci pour le retour d'expérience et faire revivre ce sujet
    c'est intéressant!

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Développement des BioPlastiques et Compostage industriel : Solutions ??!!
    Par Lilian_BioPlastique dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/07/2010, 09h09
  2. Compostage
    Par hpg dans le forum Jardinage
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/01/2008, 10h07
  3. Aération de mon tas compostage
    Par ouagadougou dans le forum Jardinage
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/11/2007, 10h07
  4. Contenant de Compostage
    Par Minakovic dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/11/2007, 23h08
  5. Et le compostage alors
    Par bertrand1 dans le forum Jardinage
    Réponses: 35
    Dernier message: 27/07/2004, 14h38