Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 62

Compostage sans jardin



  1. #1
    Ecolorigolo

    Question Compostage sans jardin

    Le compostage est une activité que j'ai pratiquée dans mon jardin et que je trouve géniale, car (c'est évident, mais bon, pour mémoire) :
    - il permet de réduire la taille de votre poubelles "normale"
    - celle-ci d'ailleurs pue moins et ne coule plus car pas de jus de navet pourri!
    - il vous fournit un matériau riche pour votre potager et vos plantes
    - il réduit la taille de votre poubelle et donc à effet cumulé le montant de votre taxe d'ordures ménagères (à y regarder de près vos ordures vous coûtent cher!!!)...
    Bref, c'est chouette, dès qu'on a un petit jardin (ça ne pue pas tant qu'on n'a pas le nez dessus).

    Mais dans un appartement (avec balcon tout de même)? ou avec un tout petit jardin?
    En cherchant bien, j'ai trouvé le "vermicompostage":
    http://www.eco-quartier.ca/vermicompostage.htm

    Je ne l'ai pas encore testé, mais vous peut être que oui? Un avis? un conseil?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    almaco44

    Re : Compostage sans jardin!

    Salut,
    Cela fait plus d'un an que je pratique le lombricompostage.
    J'utilise des bacs plastiques opaques empilables. Le bac contenant des vers est persé de trous de 10mm en son fond. Le bac de dessous est intacte et récupère les "jus" qui tombent du bac des vers. J'ai commencé avec quelques centaines de vers que j'avais acheté par correspondance. Au fil des mois, j'ai appris à sélectionner leur nourriture préférée. J'évite maintenant les épluchures de pomme de terre que les vers ne mangent pas!, ainsi que les déchets un peux trop secs genre pelures d'oignons. Pas besoin de rajouter d'eau. Lorsque le bac commence à pas mal se remplir, j'en mets un autre également perforé en dessous, et j'arrete de déposer la nourriure dans le supérieur. Au fil des jours, les vers qui aurons fini de digéré le contenu du bac supérieur se laisseront tomber dans le second à travers les trous.
    Il faut régulièrement vider le bac inférieur qui récupère les jus de vers. Dillué avec de l'eau, j'en répend dans le jardin. Le compost est produit en 3 à 4 mois environ. Mon seul soucis est que mes bacs ne sont pas complètement étanches et que des petits moucherons ont tendance à y venir.
    L'hiver, je stocke les bacs dans mon garage, l'été dehors à l'ombre. Il n'y à pas d'odeurs désagréables.
    Cette été, la grande majorité des vers sont morts à cause des fortes températures. J'ai fini par trouver un endroit plus frais (mais trop tard). Depuis un mois, la cinquantaine de vers sauvés sont en train de recoloniser le bac (des milliers sont morts). La température idéale est de 20°C environ. Vers 10°c l'hiver, leur activité diminue. Au dessus de 30°c, c'est l'écatombe....

  4. #3
    Ecolorigolo

    Thumbs up Re : Compostage sans jardin!

    Génial! une réponse! il existe donc des gens qui le font !
    Merci pour ces explications détaillées.
    J'ai encore quelques questions:
    - tu as acheté des bacs plastiques standard, dans un magasin de bricolage? Quelles dimensions? Pour combien de personnes? La capacité est elle bonne?
    - est-ce dégoutant quand tu récupères ton compost, avec tous les cadavres de vers?
    - quand ton premier bac est rempli, et que tu mets le 2ème "à coloniser" est ce que tu attends de bien remplir les 2ème? Combien de temps mettent les vers à coloniser le nouveau bac?

    Ton problème de température m'inquiète un peu, nous avons un terrain plein sud et pas de garage... Il sera difficile de trouver un nid douillet...

  5. #4
    invité576543
    Invité

    Re : Compostage sans jardin!

    Bonjour,

    Les vers ont-ils été décimés par la température elle-même, ou par la dessication?

    Cordialement,

  6. #5
    almaco44

    Re : Compostage sans jardin!

    Bonsoir à tous.
    Content de voir que le lombricompost interresse certains!
    Mes bacs font environ 60x40x16cm, sont empliables, et achetés chez Carrefour environ 5€ pièce. Ce sont des bacs de rangement, mais je les ai choisi les plus opaques possibles. En ce qui nous concerne (2 adultes + 2 enfants) ces bacs suffisent pour recycler nos détritus de tous les jours. Par contre, ceci ne convient pas pour évacuer les tontes de gazons. J'intègre également du papier journal (feuilles sans encre couleur) et du carton gente boites d'oeufs sans l'étiquette, carton de rouleau de PQ et essuie tout. Le reste part dans mon conteneur de recyclage fourni par ma mairie.
    Le volume de détritus mis dans les bacs "fond" considérablement. Tout additionné, j'estime que je dois insérer l'équivalent de 1,5 à 2m de hauteur de détritus par bac. Mais dans la mesure où tous les déchets perdent leur eau et sont digérés par les vers, après 3 mois de vie, il n'y a que 10cm de compost récupérable. A mon échelle familliale, le lombricompost ne produit pas de gros volumes, mais permet de diminuer légèrement notre production de déchets, et permet de fertiliser mon jardin. Le compost réalisé ressemble à du terreau bien humide. Il reste toujours des vers résident dans le bac terminé, mais ils se retrouvent dans le jardin et font la joie des petits prédateurs. De toute façon, au bout de quelques semaines, le nombre de vers est très élevé. Cependant, d'après ce que j'ai lu sur le sujet, ils réguleraient leur nombre en fonction de leur environnement. Quant à l'aspect "répugnant" de la chose, cela ne me gène pas ! Il n'y a pas de mauvaises odeurs (juste une odeur de sous-bois). Lorsque je montre "mes vers" à mes ami(e)s, il n'y a jamais de cris d'horreur ni de dégout, mais plutôt de la curriosité.
    Je ne vois jamais de cadavres de vers dans les bacs (peut être qu'ils éliminent eux même leur cadavres ?). Par contre, il faut surveiller et vidanger hebdomadairement le bac inférieur qui récupère leur "jus", car il y a parfois des vers qui tombent dedans et qui se noient sous quelques jours si je ne les récupère pas. Comme je l'ai déjà mentionné, ce sont les petites mouches qui viennent profiter d'un terrain humide et sains qui sont génantes. Lorsque je mes mes bacs dans le garage, je dispose un petit appat à mouches qui limite cette gène. Il faudrait des bacs parfaitement étanches pour s'affranchir à 100% de ce problème, mais les miens ont des metites ouvertures sur les cotés pour le passage des mains, et ce n'est pas facile de les obstruer.
    Pour la chronologie avec les bacs, je fais :
    - 2 mois d'alimentation du premier bac supérieur
    - a l'issue de ces 2 mois, je commence un autre bac en dessous, et j'arrête de remplir le bac supérieur.
    - j'observe le bac supérieur qui se vide progressivement des ses habitants avant de le vider. Il faut compter environ 1 mois, mais ceci est très variable suivant la température. Vers 20°C, ils sont très actifs, à 10°C j'estime que l'activité est resuite de 50%.
    - et ainsi de suite. Cependant, je ne fais pas de pointage sur le calendrier ! C'est un peu comme je le ressent !
    Pour ce qui concerne mon écatombe de cet été, je confirme que ce n'était pas due à la sécheresse du bac, car c'était encore très humide, mais très probablement à la température. Il est d'ailleurs très rare de rajouter de l'eau, car les déchets déposés contiennet tellement d'eau que l'humidité est préservée.
    Pour toi Ecolorigolo qui n'a pas de garage, il faut que tu trouve un coin bien abrité recouvert d'un carton, vieille couverture, morceau de laine de verre.... Il faut que tu saches que par grand froid, les vers vont de regrouper en boule au centre des bacs pour se protéger. Il y aura peut être des pertes..... J'ai lu qu'au Canada, ils stockent leur bacs sous leur évier de cuisine. Il faut évidement que toute la famille soit d'accord! L'été prochain, je disposerai mes bacs dans les buissons de ma haie de fond de jardin C'est à cet endroit que j'ai constaté que la fraicheur persistait même lors des fortes chaleurs. Pour info, j'habite dans le 44, donc en temps normal c'est assez tempéré.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    bibice

    Re : Compostage sans jardin!

    Je connaissais l'uilisation des lombric pour réduire la taille des dechets, mais je ne savais pas que c'était réalisable à l'echelle du particulier.

    Je viens de lire qu'il faut réaliser une litière et y enfoncer les dechets, il ne faut pas laisser les déchets en surface : cela signifie qu'il faut constamment faire des trous et reboucher à chaque fois que l'on veut jeter quelque chose dans le bac?
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  9. Publicité
  10. #7
    r17777

    Re : Compostage sans jardin!

    c'est cool je découvre ce truc ce matin sur france 5 dans le dernier épisode de la série d'émmission "les citadins du futur" ...et je découvre qu'ici y'a déjà du monde qui le fait ....

    un grand merci à Almaco44 pour ses longues explication...

    j'ai trois bacs en plastique qualité alimentaire ( vachement résitant à quasiment tout), achetés il y'a pas mal d'années chez bricolo dépot ... ils trainaient dans ma buanderie ...
    hé ben je sens que je vais aller tout de suite leur dire bonjour ...

    qd je pense que je rigolais comme un déjanté devant Jim Carrey dans "Dumber & Dumber" par ce qu'il faisait de l'élevage de lombric dans son appart ....

    moi ça fait trois ans que je fait missérablement sécher mes déchets vers sous la petite lucarne dans la buanderie/chaufferie et que je supporte les moucherons, et que je dépose ça de temps en temps chez des proche équipé de compost en jardin... ... la je vais m'amuser à redonner de la vie dans tout ça ...
    bon faudra qd même déposer ça chez les autres ... mais avec un régime minceur entre temps ...

    allé ! et que ça grouille !!

  11. #8
    r17777

    Re : Compostage sans jardin!

    j'oubliais ... se sont des bacs en PVC qualité alimentaire certes , mais aussi super opaques ...

  12. #9
    r17777

    Re : Compostage sans jardin!

    encore une autre idée...

    pour éviter que les gentilles petites bêbêtte se retrouve à barboter dans le jus et ne se noyent... pourquoi ne pas urilisé un gros pain de mousse pour filtration d'aquarium ... les magazin spécialisé en vendent des bloc de 5cm d'épaisseur et à des dimensions pouvant très largement couvrir d'un seul tenant le fond d'un tel bac...

    et peut être que ça pourrait aussi remplir les trou de poignée et limiter l'accès au bêbêttes volantes tout en laissant respirer les vers ...

    sinon une dernière question ... ça se livre facilement du lombric ? pas trop de pertes à la livraison ?

  13. #10
    invité576543
    Invité

    Re : Compostage sans jardin!

    Bonjour,

    Une autre question. Ce sont des lombrics des espèces que l'on trouve couramment dans un jardin (10 à 20 cm de long), ou des espèces moins courantes?

    Cdlt,

  14. #11
    almaco44

    Re : Compostage sans jardin!

    Je vous invite à consulter les différents site traitant de ce sujet sur internet (chercher sous "lombricompostage, vermicompostage, worm composting.....)
    Dans mon cas, j'avais reçu mes vers par courrier ! dans une poche hermétique, mélangés à du fumier de cheval. Ces vers sont aussi surnomés "vers à fumier", car on les trouve dans les tas de fumier. Si vous avez une ferme pas loin, cela peut être une possibilité d'approvisionnement. Ils sont différents des vers de terre du jardin, même s'ils se ressemblent un peu. En général, ils sont plus petits et légèrement tigrés. Il en existe 2 espèces, l'une "vers de californie" la seconde européenne je pense. La première serait plus friante de matière fraiche, la deuxieme de matiere en décomposition. En avoir des deux types est donc un avantage. Vous pouvez vous approvisionner chez www.desbois-lombriculture.info qui les vend 30 Euros les 500g (TVA et frais de port inclus). Il y a d'autres sites en France, avec des prix similaires.
    Quant à la remarque de Bibice, je l'avais déjà lue sur un site. J'en avais fait mention à un producteur qui m'avait dit que cela concernait uniquement les bacs ouverts, ou les tas en plein air. Pour ma part, j'ai oublié de signaler que je recouvre mon bac supérieur avec une planche fine en isorel.

  15. #12
    almaco44

    Re : Compostage sans jardin!

    J'avais oublié de répondre à r17777 pour son système anti-noyade. J'avais installé un petit grillage en tôle déployée dans le bac du bas afin de récupérer les quelques vers fuyards. Cependant, le jus est assez corrosif, et le grillage rouillait à grande vitesse. Du coup je ne met rien, mais je vais jetter un coup d'oeil tous les 2 ou 3 jours. Il faudrait un petit tamis en plastique. Je déconseille la mousse, car elle me semble difficile a nettoyer (avec le jus, il y a aussi un peu de compost). Ca ne sent pas, mais ce n'est pas très beau à voir !
    Je suis très fier de constater que r177777 s'interresse à mes expériences, car en général, tu est plutôt assassinant dans tes commentaires .

  16. Publicité
  17. #13
    Annaick_R

    Re : Compostage sans jardin!

    Bonjour,

    et mettre un bout de moustiquaire pour récupérer les vers ? Ca ne coute pas cher, ca ne rouille pas et ça fait barrière anti-mouche !

    Annaïck.

  18. #14
    ludo b

    Re : Compostage sans jardin!

    [QUOTE=almaco44;746673]
    Par contre, il faut surveiller et vidanger hebdomadairement le bac inférieur qui récupère leur "jus",QUOTE]

    Je ne crois pas que tu précises que ce "jus" est un super engrais, qui peut être utilisé une fois dilué.
    Ludo B
    Tournai (B)

  19. #15
    r17777

    Re : Compostage sans jardin

    ce midi sur le chantier paille j'ai eu la chance de rencontrer une citadine comme moi ... mais qui elle, fait déjà du lombricompostage.....

    je lui ai demander ou elle avait chopper ses petites bète ...

    réponse ... décathlon ....

    et oui rayon pèche évidement ...

    maintenant, penssez à vérifier si 'ils en font encore en version oririginale et non des versions colorées vert ou rose fluo ...

  20. #16
    r17777

    Re : Compostage sans jardin!

    Citation Envoyé par almaco44 Voir le message
    Je suis très fier de constater que r177777 s'interresse à mes expériences, car en général, tu est plutôt assassinant dans tes commentaires .
    sur les PAC auxquelles tu fais allusion , mon argumentaire est très affuté il est vrai, et peu paraitre à force tranchant ... blessant ...

    maintenant dans une pomme, le vers ne mange pas toujours tout ...

  21. #17
    Ecolorigolo

    Re : Compostage sans jardin!

    En tout cas merci à Almaco44 pour ses infos, je trouve ça génial...
    Pour l'instant je cherche les bons bacs, ce qui est déjà une mission : trop bas, transparents, emboités, trop de trous... Bref je profite de l'hiver pour préparer mon printemps!! On se retrouve pour un retour d'expérience?
    En tout cas si ça peut motiver qqs personnes à tenter l'expérience, je suis content de cette discussion...

  22. #18
    chwebij

    Re : Compostage sans jardin!

    BONJOUR ET BONNES FETES!!
    je me demandais quel est le roulement pour le compostage:
    un mois de détritus pour trois mois de compost??

    j'en profite pour demander un petit retour de débute d'expérince aux forumeurs qui ont essayé ce moyen!
    ciao
    AH NON! au moment où la petite flûte allait répondre aux cordes. Vous êtes ODIEUX!!

  23. Publicité
  24. #19
    michel dhieux

    Re : Compostage sans jardin

    bonjour a tous,et tres bonne année:
    (, hors sujet ) juste un petit complement,cette année, jai tester la cetoine (cetonia,aurata),faire google,et cetoine,de andré lequet.
    ces larves,sont,trois fois plus active,que les lombrics,et,
    ne font de detail,la production est multiplié par deux,
    j ai trouvé les premieres,dans un tas de tonte gazon,tres
    ancien, le bac actuel est 80X80 SUR 80cm de haut,
    en bois de ma fabrication ,avec ,trois petites ouvertures
    en bas,de 40X20 ou je recupére le terreau,les larves qui
    tombent je l ai remet au dessus,et ferme bien le couvercle.si vous tombez une larve ,elle met deux minutes,a s enterrer,meme terre dure.
    j ai deux bacs identiques un de lombric et un de cetoine
    40 litres de terreau par quinzainne,(bac,cetoine) mais attention, je met,une couche de terre, et une couche de detritus se qui fausse, le resultat.
    le seul souci, s est qu ils doivent se transformer, a un
    moment donné, au primtemps d apres l article.pour
    l instant je n est pas vus de difference, sur le nombre
    salut,michel

  25. #20
    r17777

    Re : Compostage sans jardin

    quelle jolies bestiolles ces petites Cétoines

    mais ne risque t'on pas de déséquilibré l'environnement local lors du "relarguage annuel"... ?

    edit: apparement si vous avez une dent contre vos voisins , et que ces derniers collectionnent les rosiers.... allez y .. n'hésitez plus une seconde!
    Dernière modification par r17777 ; 02/01/2007 à 14h46.

  26. #21
    r17777

    Re : Compostage sans jardin

    elles ne semblent pas être en meusure de manger autre chose que de la matière végétale
    http://www.mdecg54.fr/index.php?id=299

  27. #22
    invité576543
    Invité

    Re : Compostage sans jardin

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    mais ne risque t'on pas de déséquilibré l'environnement local lors du "relarguage annuel"... ?
    Bonjour,

    J'ai failli faire cette remarque, suite à expérience personnelle. J'en trouve couramment des cétoines dans mon jardin(1), et notamment j'ai eu une belle colonie sur un romarin qui est mort rapidement ensuite, malgré l'holocauste (manuel et laborieux) que je commis alors chez les coléoptères. Dans mon esprit les coupables étaient les cétoines. Suite au message de Michel D. j'ai regardé un peu plus sur le Oueb, mais nulle part n'est corroborée l'idée que les cétoines puissent avoir été fatals à mon romarin...

    Je ne sais que penser, mais il me semble quand même que les lombrics posent bien moins de risques que ces gentils coléoptères...

    Cordialement,

    (1) L'environnement s'y prête bien, avec notamment un petit bois attenant avec énormément de bois pourissant. Pour la même raison, j'ai des lucanes cerf-volants, leurs larves ont l'air encore plus "puissantes" pour composter le bois

  28. #23
    r17777

    Re : Compostage sans jardin

    le problème avec ces petites bestiolle volante ... c'est durant la période ou elle se barrent ... comment on compost? avec nos petits doigts musclés?

    remarque ... si elles sont capable de livrer mon compost d'appartement aux chanceux propriétaires de jardin du quartier ... why not?


    "et la marmotte elle met le chocola dans le papier allu ... "

    mais bon... on peu rêver ... ces p'tites choses là en générale c'est très propre ...

    j'vais qd même, si j'ai le temps , approfondir la question ...pour mon compost d'appart ...

    Edit pendant que j'y pense:
    @ tous ceux qu'ont un jardin ... penssez à construire des refuges à insectes ... on trouve des sites intérréssants la dessus...

  29. #24
    invité576543
    Invité

    Re : Compostage sans jardin

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    le problème avec ces petites bestiolle volante ... c'est durant la période ou elle se barrent ... comment on compost? avec nos petits doigts musclés?
    Pas de problème là, une larve vit deux ou trois ans, suffit de faire attention d'avoir des larves nées deux ou trois années successives...

    Cordialement,

  30. Publicité
  31. #25
    r17777

    Re : Compostage sans jardin

    une petite rotation .... une petite pièce d'identité à chaque larve et le tour est joué alors?

  32. #26
    michel dhieux

    Re : Compostage sans jardin

    bonsoir a tous:
    pour repondre a mmy, et R17777,
    déséquilibré l environnement local lors du relarguage annuel...je ne change rien, a la nature, puisque je deplace seulement mesdames cetoines d un tas de tonte gazon ,vers mon composteur.
    difficile de dire que ces "betes" attaquent les rosiers, car ma femme ,ceuille souvent de belles roses et tres parfumés.
    a propos du lien de R1777,(meurthe et moselle),et de andré lequet: il est dit que les larves de cetoines sont confondues avec la larve du hanneton ,qui elle ,vit dans le sol;a force de ramasser, des larves dans le sol,( je beche en ce moment)et de les ammener vers le composteur, je commence a me poser la question...
    cetoines ou hanneton,d apres andré lequet grosse tete et petit derriére,et petite tete et gros derriere????....DUR,DUR
    mais j ai un peu de temps ,car tous tout le monde en ce
    moment est en boule, sans bouger, et lombric a plongé dans les profondeurs;
    malgrés leurs cols roulés
    ps: pour lombric j ai une astuce pour les mois froids
    enfoncer doucement un manche de rateau(par exemple)en plein milieu du tas et chauffer de la margarine,pour quelle coule,la mettre dans le trou resté beant, les lombrics ne vont pas etre "touché "mais par contre ils vont se regaler et vont ,leur donner ,des forces en plus
    surtout l hiver.
    salut, michel

  33. #27
    michel dhieux

    Re : Compostage sans jardin

    BONJOUR A TOUS:
    dans mon post precedent, j ai dis margarine et je pensais
    vegetaline, que l on emploi,en cuisine pour les frites.
    (moins chére)
    cordialement,michel.

  34. #28
    r17777

    Re : Compostage sans jardin

    justement je me posais la question de savoir jusqu'à quelle température on peu produire un bon "lombri-compostage" ...
    j'ai une place sur une petite térrasse nord ...

    peut on aussi voir cohabiter lombric et larve de cétoines?

  35. #29
    michel dhieux

    Re : Compostage sans jardin

    bonsoir:
    difficile a dire,faute d experience de plus d un an sur la cetoine , mais je vais essayer....
    a mon avis ,en dessous de 10 degres ça roupille, pour cetoine,du fait de son systeme ,on va dire cyclique.
    POUR LOMBRIC , il plonge bien a l abri du froid,et il faut obsolument maintenir une humidité, sans terre gelée.
    contrairement a ce que les gens pensent;dans le midi,
    les moins 6, et 8 , ne sont pas rare, ce de vent,
    pour cette raison je protege ces messieurs avec des sacs de toile tissée, ou autres...et la nourriture d appoint de vegetaline obligatoire.
    a mon avis lombric est plus regulier car il ne s arrete pas,
    meme si ,il se ralenti,mais cetoine est bien plus virulente,
    quand elle "fonctionne" car comme j ai deja dit,(une cetoine creuse la terre meme dure , pour ce cacher,en tres peu de temps.le lombric pas possible,)
    tout a fait impossible, pour moi de melanger cetoines et lombrics j ai horreur des massacres (cetoines gagnantes tu n as qu a regarder ces "mandibules crocheteuses")
    en bref ,je pense a deux especes qui se complètes
    je ne peut pas en dire plus ,pour l instant
    cordialement, michel

  36. #30
    mmpegase

    Red face Re : Compostage sans jardin

    Très intéressant cette discussion.
    Ou en êtes vous dans vos expériences?


    mmpegase

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Développement des BioPlastiques et Compostage industriel : Solutions ??!!
    Par Lilian_BioPlastique dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/07/2010, 09h09
  2. Compostage
    Par hpg dans le forum Jardinage
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/01/2008, 10h07
  3. Aération de mon tas compostage
    Par ouagadougou dans le forum Jardinage
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/11/2007, 10h07
  4. Contenant de Compostage
    Par Minakovic dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/11/2007, 23h08
  5. Et le compostage alors
    Par bertrand1 dans le forum Jardinage
    Réponses: 35
    Dernier message: 27/07/2004, 14h38