Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.



  1. #1
    Félix

    Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.


    ------

    Bonjour,

    Il y a deux ou trois ans paraissait un livre de Jean-Paul Aufray, aux éditions du Pommier, avec le titre "Einstein contre Poincaré". L'auteur y démontrait amplement que la relativité avait été énoncée par Henri Poincaré (très) peu de temps avant Einstein. Mais il avait écrit sur le sujet depuis plusieurs années, et on sait qu'Einstein avait lu un de ses ouvrages où il en parlait.
    Le livre d'Aufray est également un remarquable condensé d'histoire des mathématiques et de la physique modernes (depuis Galilée et Newton, depuis Pascal et Euler). Rien que pour cela ce livre est une belle référence. Il a été réimprimé, je pense, car on ne le trouvait plus en librairie et il vient de réapparaître sur les rayons.
    En plus de la relativité restreinte, il y est aussi démontré qu'Hilbert a formulé la relativité générale peu de temps avant Einstein, et que celui-ci le savait et connaissait les détails de son travail.

    Un autre livre récent et documenté sur le sujet est paru cet été, aux éditions de l'Harmattan, auteur Jules Leveugle. Ce livre reprend et développe un travail qu'il avait présenté sur cette affaire dans le journal de l'Ecole Polytechnique (Poincaré était polytechnicien) en 1994.
    Je n'émettrai pas d'opinion globale sur cet ouvrage, car je viens juste de le commencer.
    Amicalement.
    Félix

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    deep_turtle

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Puisque ça semble t'intéresser, je te signale aussi l'ouvrage décrit ici. Quant à la polémique sur "Einstein était-il un imposteur"... Mouais... Einstein s'est certes inspiré de travaux existants, Poincaré avait certes eu des intuitions géniales pré-relativistes, mais c'est quand même Einstein qui en a fait une théorie physique cohérente, qui a ensuite développé ça pour faire la relativité générale, qui a fait des prédictions physiques de cette théorie...

    Pourquoi diable reproche-t-on sans cesse à Einstein de s'être appuyé sur les travaux de ses prédecesseurs ? J'aimerais voir ce que feraient ces "historiens des sciences" qui prétendent "casser le mythe Einstein" si eux-mêmes ne disposaient pas de la littérature accumulée depuis un siècle sur le sujet...

  4. #3
    jihel

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Pour info et au cas improbable où cela vous aurait échapper, Ciel et Espace vient de publier un hors-série sur la relativité, avec un long article sur l'histoire de la relativité avant Einstein. Je suis assez ignorant de ces questions historiques et j'ai appris plein de choses...

  5. #4
    lyapounov

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    salut

    j'ai lu le livre de Auffray et je l'ai beaucoup apprécié.

    De nombreuses biographies de Einstein, Poincarré, Langevin ou Hilbert font apparaitre la théorie (et certainement la réalité) concernant la découverte de la relativité : Einstein n'est pas le premier.

    Certes non ce n'est pas le premier

    Riemann, Lobatchevsky on posé les base de la géométrie non euclidienne (géométrie plane => pas de relativité)

    Poincarré a exploité et développé les groupes de transformation de Lorentz

    Ricci cubastro a développé les tenseurs nécessaires à la mathématique soutendant la relativité

    Langevin avait apperçu la relation masse et energie (dans un échange de courrier avec Marie curie il fait apparaitre que E/m est une constante)

    Oui mais voila

    Un gugus a réussit a assembler toutes les pièces et à en faire une théorie physique cohérente et vérifiable

    Qui est le créateur ? celui qui propose l'objet fini ou celui qui imagine des fonctionalités?

    ci dessous une signature que j'aime bien et qui est en relation avec ce qui précède
    La logique sert à prouver, l'intuition sert à créer. H Poincaré

  6. #5
    Félix

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Bonjour Deep_Turtle.

    Je ne souhaite pas entrer dans une polémique contre Einstein, ni dire qu'il était un imposteur. C'est un des plus grands physiciens de tous les temps, sans conteste. Ses deux autres articles de 1905, sur le mouvement brownien et sur l'effet photo-électrique, suffiraient à lui assurer l'immortalité au Panthéon des physiciens. Cependant, d'un point de vue historique, il est indéniable qu'il connaissait les sources (Lorentz et Poincaré) et qu'il ne les a pas citées dans son article, ce qui est tout de même une grave entorse à la déontologie. On constate que le fait s'est reproduit avec Hilbert et la relativité générale. L'étude critique des textes des deux auteurs montre qu'à plusieurs endroits le raisonnement d'Einstein ne tient pas, et qu'il ne "retombe sur ses pieds" que parce qu'il connaît d'avance le résultat.
    Ta source, de mémoire (je ne suis pas chez moi pour consulter ma doc) avait écrit dans un hors série de (Science et Vie ?) que les mesures de la déviation de la lumière par le soleil, en 1919, n'étaient pas si franchement concluantes qu'on le dit couramment et qu'il apparaît habituellement sous la plume des thuriféraires d'Einstein.
    On ne reproche nullement à Einstein de s'être appuyé sur les travaux de ses prédécesseurs, mais de les avoir occultés.
    Et le cas n'est pas unique de lutte déloyale pour l'antériorité de résultats. On peut penser à la très désagréable polémique entre Newton et Leibniz sur le calcul différentiel, par exemple.

    Quoi qu'il en soit, je souhaitais faire passer le message que l'ouvrage d'Aufray me semble aussi un remarquable panorama (forcément très parcellaire) des math et de la physique depuis 1600.
    Amitiés.
    Félix

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    deep_turtle

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Merci Félix, paf un livre de plus sur la pile à lire !

  9. Publicité
  10. #7
    lyapounov

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Pour ceux qui douteraient que la théorie de la relativité a été de nombreuses fois vérifiée expérimentalement, un livre de Clifford Will "Was Einstein right ?" (je ne sais pas si il existe en français).
    Il passe en revue les résultats expérimentaux contraire à la mécanique newtonienne et prédits par les relativités.
    La logique sert à prouver, l'intuition sert à créer. H Poincaré

  11. #8
    deep_turtle

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Des gens qui douteraient de la relativité ? Sur ce forum ? Mais dis-moi pas qu'c'est pas vrai !!

    Avec le centenaire de l'année de grâce d'Eintein l'année prochaine, on risque de voir arriver pas mal de bouquins sur le sujet.

    Merci Lyapounov pour la ref, c'est un truc qui devrait trouver son utilité pour répondre de façon plus précises à certaines questions sur ce forum.

  12. #9
    lyapounov

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Pour ceux que ça interesse le livre de Clifford Will semble exister en français sous le titre "Les enfants d'Einstein" (sauf erreur de ma part)
    http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASI...444756-8428149
    La logique sert à prouver, l'intuition sert à créer. H Poincaré

  13. #10
    BioBen

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Come chacun sait, Einstein répetait qu'il était nul en math (enfin c'est lui qui le dit, moi jme permetrais pas ). Etant donné que la relativité Génrale s'appuit sur des basses mathématiques plutot complexes, il a demandé a un certain Hilbert de l'aider en lui apprentant les outils mathématiques necéssaire au développement de sa théorie, et c'est la que Hilbert a formulé le premier, quelques mois avant Einstein, les équations de la Relativité Générale. oui mais voila, le physicien qui a fait tout le cheminement de pensée, qui a perseverer apres la relativité restreinte pour y inclure la gravitation , c'est Einstein, et non Hilbert, qui "n'est qu'un" très bon mathématicien ( par "n'est qu'un" j'entends juste que c'est pas lui le physicien, je suis pas en train de critiquer Hilbert).

    D'ailleurs pour les autres polémiques, il y a la transformation de Lorentz, qui a en réalité été établit par Poincaré (eh oui, encore lui), et qui s'appelle transfo. de Lorentz parce que Poincaré a dit que c'est Lorentz qui en avait eu l'idée bien qu'il ne soit aps allé au bout de sa pensée (en rélaité leur 2 visions étaient bien différentes ce qui explique le "manque d'approfondissement" de la transformation établit par Lorentz avant d'etre corrigée par Poincaré).
    A+
    Ben

  14. #11
    Félix

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Non, le mathématicien qui a aidé Einstein s'appelait Grossmann.
    "Un certain" Hilbert était le plus grand mathématicien de l'époque (il n'avait plus de vraie concurrence depuis la mort de Poincaré). Il s'est cependant lui-même fait aider par une (très grande) mathématicienne, Amalie Noether.
    Entre 1912 et 1915, Grossmann et Einstein ont buté sur un problème qu'un élève de Hilbert, puis Hilbert lui-même, ont résolu pour eux.
    Amitiés.
    Félix

  15. #12
    BioBen

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    On peut aussi rappeler que la femme de Einstein était mathématicienne et l'a aussi beaucoup aidé

  16. Publicité
  17. #13
    Félix

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Mais là, on n'a quasiment aucun document publié pour étayer une discussion sérieuse...

  18. #14
    lyapounov

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    salut
    Mileva Einstein, la femme de Einstein était étudiante au Polytechnikum de Zurich avec Einstein, cependant elle ne put obtenir son diplome malgré plusieurs tentatives.

    Quant à l'aide qu'elle a apporté a A. Einstein, c'est tres romantique mais purement spéculatif.
    La logique sert à prouver, l'intuition sert à créer. H Poincaré

  19. #15
    Bufo v

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Un génie ce Poincaré !
    Il me semble que c'est lui qui à déjà "inventé" la topologie et qu'il s'est appoché bien près du chaos.
    Que n'aurait-il fait si les outils informatiques avaient été à sa disposition...

    Hé! hé! En plus il est né en Lorraine...
    OK...

  20. #16
    Narduccio

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Il s'agit d'un non-scoop. Je me rappelle avoir lu il y a pas mal d'années un article dans une revue scientifique disant que Poincaré avait pratiquement découvert la relativité générale, mais qu'il n'appronfondit pas ces travaux car le chemin qu'il était en train de prendre ne lui correspondait pas. L'auteur de l'article, si mes souvenirs sont bons, en parlait comme d'une chose commune connue de tous.
    Peut-être l'a-t-on oubliée depuis.

    PS: cela, à mon avis, ne retire rien au génie de Poincaré que j'admire beaucoup et il ne faut pas oublier qu'Einstein lui-même à réfusé de suivre certains de ses sucesseurs dans le chemin qu'ils continuèrent.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  21. #17
    Félix

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Bonjour,

    Nul ne dit qu'il s'agit d'un scoop, et de toute façon ce n'est pas ici oeuvre de journalisme.
    J'ai bien entamé hier soir le livre de Leveugle, un travail d'historien, fortement documenté. Il a épluché les revues scientifiques allemandes de l’époque et il constate des anomalies extrêmement troublantes. Alors que Lorentz travaillait sur le sujet depuis 10 ans (1895), que Poincaré lui donnait la réplique depuis 1899 ou 1900, que sous cet aiguillon Lorentz avait reformulé sa théorie dans un important mémoire en 1904, les Annalen der Physik ne parlent ni de Poincaré ni de l'ouvrage de 1904. Les autres revues scientifiques allemandes, si.
    Or c'est cette revue, dirigée par Planck, qui a publié Einstein.
    L'auteur ne se contente pas de citer les sources, mais fournit des dizaines de fac-simile.
    En outre la rivalité entre Poincaré et l'université de Göttingen expliquerait bien des choses. 20 ans plus tôt Poincaré avait largement surclassé Klein. Ici, cela recommençait avec Hilbert.
    L'auteur a retrouvé le compte-rendu manuscrit des réunions de Göttingen et il y "lit" la réaction de ce cercle à la publication par Poincaré à l'Académie des Sciences, début juin 1905, d'une courte note sur le sujet. Hilbert et Minkowski comprennent de suite sa portée et chamboulent le déroulement prévu des travaux : on ne parle plus (là non plus) de Poincaré ni du travail de Lorentz de l'année précédente, alors que c'était prévu. C'eût été prendre acte de l'avancée de ses travaux.
    L'auteur va beaucoup plus loin. Pour lui, Hilbert et Minkowski rédigent l'article d'Einstein. Certaines formulations mathématiques n'auraient pas été à la portée d'Einstein.
    Par ailleurs Leveugle "démontre" que des articles précédents d'Einstein aux Annalen der Physik, en 1902 et 1903, étaient des plagiats. Planck ne peut qu'avoir remarqué ces articles, parus dans sa revue et traitant de sujets bien connus par lui.
    Par ailleurs Minkowski connaît Einstein, il l'a eu comme élève à Zurich.

    Le contexte géopolitique de l’époque (France et Allemagne sont à couteaux tirés, la tension ne s’apaisera – provisoirement – qu’environ un an plus tard) font que, outre les rivalités personnelles et d’écoles, les chauvinismes sont exacerbés. Donc Hilbert et Minkowski s’entendent avec Planck pour faire endosser cet article par Einstein. Il n’est pas directement lié aux milieux allemands (il vit en Suisse). Planck l’aurait déjà utilisé pour faire passer des idées à sa place (le fameux article sur l’effet photo-électrique aurait été un moyen pour Planck de relancer son quantum d’action, toujours mal accueilli).
    L’auteur discute tous les articles d’Einstein et les explique, toujours, ou par une signature « de paille » ou par un plagiat. Il va si loin en ce sens qu’il dit qu’Einstein a plagié les idées d’un auteur sur le mouvement brownien, alors que cet auteur publiera seulement l’année d’après (1906), et que son résultat diffère (d’une constante multiplicative) de celui d’Einstein.
    Mais Leveugle suppose que l’université de Berlin (liée à Planck) a eu connaissance de ces résultats, car ce scientifique cherchait depuis plusieurs années à mener des expériences appuyant son raisonnement et son résultat.

    Donc, dans son argumentaire, des choses extrêmement troublantes, mais aussi des suppositions peu ou pas étayées.
    L’ensemble est tout de même plutôt convaincant (mais il me faudra une ou deux lectures supplémentaires au moins). Voici une statue immense qui vacille et, peut-être, va s’effondrer de son piédestal. En tout cas ça ne me semble pas les délires d’un illuminé, et il conviendrait certainement de reprendre et discuter sereinement (est-ce possible ?) les accusations point à point.
    La proximité de 1905, année de la physique et centenaire de cette fameuse « année admirable » n’est probablement pas étrangère à cette publication toute récente.

    Certainement une affaire à suivre.
    Amicalement.

    Félix

  22. #18
    lyapounov

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Citation Envoyé par Félix
    le livre de Leveugle, un travail d'historien, fortement documenté.
    peux tu donner les réferences du livre en question
    merci
    La logique sert à prouver, l'intuition sert à créer. H Poincaré

  23. Publicité
  24. #19
    Félix

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Bonjour,

    Dans la 2ème partie de mon message 1 d'intro.

  25. #20
    NRM

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Il y a queques années, un scoop fracassant faisait la une d'une célèbre revue scientifique: c'est Mileva Maric (première femme d'Einstein) qui aurait formulé la relativité restreinte, Albert "le félon" se contentant de tout recopier!
    Dans le même ordre d'idées: Shakespeare n'a jamais rien écrit, ou encore, ce n'est pas le président des Etats-Unis qui dirige son pays...
    Les publications des scientifiques sont datées. Pourquoi vouloir inverser leur ordre artificiellement?

  26. #21
    SCHOLLER

    Question Einstein et plagiat

    Est-ce qu'un collègue peut me conseiller pour l'achat des livres suivants à propos d'EINSTEIN :
    -Pour comprendre simplement la théorie de la Relativité
    de Jean Hladik
    -Comment le jeune et ambitieux Einstein s'est approprié la Relativité restreinte de Poincaré
    de Jean Hladik
    -Aufray
    -Leveugle
    Tous ? ou bien y a-t-il redondance ?
    Merci d'avance.

  27. #22
    deep_turtle

    Re : Einstein et plagiat

    Bonjour,

    Si tu veux lire plusieurs livres, je te conseille de varier les points de vue. Ceux de ta liste présentent des visions très partiales... Dans un autre genre, les bouquins d'Eisenstadt sont vraiment très bien.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  28. #23
    Rincevent

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Citation Envoyé par Félix
    En plus de la relativité restreinte, il y est aussi démontré qu'Hilbert a formulé la relativité générale peu de temps avant Einstein, et que celui-ci le savait et connaissait les détails de son travail.
    cette simple affirmation dans le livre de Auffray démontre que cette personne n'a pas pris le temps de faire la moindre recherche historico-bibliographique. Il s'agit d'un mythe reposant sur un détail simple et bien connu des historiens (sérieux) de la relativité : même si la version finale d'un article publié par Hilbert contient le lagrangien (dit de Einstein-Hilbert) et que sa date de soumission est antérieure à la date de l'article d'Einstein, la date de publication est postérieure : et pour cause, la première version de l'article était bancale (il me semble même me souvenir que dans les remerciements ou en note de bas de page référence est donnée à l'article d'Einstein). Cela illustre le ridicule qu'il y a à prétendre qu'Einstein a pompé chez Hilbert, et ce sans même parler du fait que si ce dernier s'est intéressé au problème mathématique, c'est uniquement car Einstein est venu donner une conférence dans son université et qu'ils ont longuement discuté ensemble.

    bref... il serait faux de prétendre qu'Einstein n'a pas utilisé certains résultats partiels connus à son époque pour la RR ou de dire qu'il n'a pas reçu d'aide pour le développement mathématique de la RG (il allait pas réinventer tout un pan des maths tout seul juste pour le fun), mais dire que c'était un plagieur et oser prétendre que même la RG il l'a pompée, ça frise le ridicule....

    Citation Envoyé par NRM
    Il y a queques années, un scoop fracassant faisait la une d'une célèbre revue scientifique: c'est Mileva Maric (première femme d'Einstein) qui aurait formulé la relativité restreinte, Albert "le félon" se contentant de tout recopier!
    la base historique à ce mythe serait qu'Albert lui a donné une grande partie (ou tout, je me souviens plus) de ce qu'il a gagné pour le Nobel. Mais la raison de ce geste serait que malgré de grands discours dans lesquels Einstein disait qu'un homme se devait d'aider sa femme pour s'occuper des enfants, les taches ménagères, etc, il l'a laissée élever seul leur enfant étant obnubilé par sa recherche. En clair, c'était pour essayer d'alléger un peu le poids sur sa conscience... j'avais lu ça dans un bouquin de Balibar si je me souviens bien.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  29. #24
    SCHOLLER

    Re : Einstein et plagiat

    Je pense qu'il s'agit d'EISENSTAEDT.
    Merci de la réponse qui me paraît des plus sages.

  30. Publicité
  31. #25
    Rincevent

    Re : Einstein et plagiat

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Ceux de ta liste présentent des visions très partiales...
    au sujet de ceux-ci, un texte intéressant d'Olivier Darrigol, historien des sciences, paru dans le BUP de l'Union des Professeurs de Physique et de Chimie :

    http://udppc.asso.fr/bup/876/08760689.pdf
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  32. #26
    SCHOLLER

    Re : Einstein et plagiat

    Citation Envoyé par Rincevent
    au sujet de ceux-ci, un texte intéressant d'Olivier Darrigol, historien des sciences,
    Très intéressant.
    Dommage qu'il soit verrouillé et qu'on ne puisse que l'imprimer en pdf sans transfert réalisable vers WORD.
    Mais ceci ne change rien au fond.

  33. #27
    stefjm

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Il existe un version courte de l'ouvrage de Jules Leveugle en ligne.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  34. #28
    ondo.h

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Citation Envoyé par Félix Voir le message
    Bonjour Deep_Turtle.

    Je ne souhaite pas entrer dans une polémique contre Einstein, ni dire qu'il était un imposteur. C'est un des plus grands physiciens de tous les temps, sans conteste. Ses deux autres articles de 1905, sur le mouvement brownien et sur l'effet photo-électrique, suffiraient à lui assurer l'immortalité au Panthéon des physiciens. Cependant, d'un point de vue historique, il est indéniable qu'il connaissait les sources (Lorentz et Poincaré) et qu'il ne les a pas citées dans son article, ce qui est tout de même une grave entorse à la déontologie. On constate que le fait s'est reproduit avec Hilbert et la relativité générale. L'étude critique des textes des deux auteurs montre qu'à plusieurs endroits le raisonnement d'Einstein ne tient pas, et qu'il ne "retombe sur ses pieds" que parce qu'il connaît d'avance le résultat.
    Ta source, de mémoire (je ne suis pas chez moi pour consulter ma doc) avait écrit dans un hors série de (Science et Vie ?) que les mesures de la déviation de la lumière par le soleil, en 1919, n'étaient pas si franchement concluantes qu'on le dit couramment et qu'il apparaît habituellement sous la plume des thuriféraires d'Einstein.
    On ne reproche nullement à Einstein de s'être appuyé sur les travaux de ses prédécesseurs, mais de les avoir occultés.
    Et le cas n'est pas unique de lutte déloyale pour l'antériorité de résultats. On peut penser à la très désagréable polémique entre Newton et Leibniz sur le calcul différentiel, par exemple.

    Quoi qu'il en soit, je souhaitais faire passer le message que l'ouvrage d'Aufray me semble aussi un remarquable panorama (forcément très parcellaire) des math et de la physique depuis 1600.
    Amitiés.
    Félix
    Salut!

    la collection d'Einstein de F.Balibart renseigne enormément sur le niveau mathématique d'Einstein je suis étonné qu' André Lichnerowicz ou E.cartant l'appelle l'appelle maître il à apprit la géometrie différentielle avec Hilbert c'est vrai et les tenseur avec son ami grossman mais après soncerveau à progressé lire le niveau mathématique de sa théorie voulant unifiée la gravitation et l'électromagnetisme .
    Euh! hilbert Lui-même dans sa publication appelle ces équations les équations d'Einstein ''lire F.Balibar oeuvre d'einstein'' et bien entendu la correspondance qui elle ne trompe pas .

  35. #29
    nikcos

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Bonjour,

    Voici ma petite contribution à ce sujet :
    Einstein à envoyé son mémoire (De l'électrodynamique des corps en mouvement) le 20 juin 2005,
    Poincaré lui a communiqué un article très complet le 5 juin 1905.
    Soit dix jours avant.

    Le travail des deux hommes n'est pas du tout le même, Poincaré part des équations de maxwell, Einstein de l'invariance de la vitesse de la lumière, et pour cause Poincaré est mathématicien, Einstein est physicien.
    A ce titre le travail de Poincaré me parait plus difficile que celui d'Einstein.

    Une question me hante encore, et c'est peut être la question centrale :
    Poincaré croyait il en l'existence de l'ether en 1905 ?

  36. #30
    JPL

    Re : Einstein contre Poincaré, "découverte" de la relativité.

    Citation Envoyé par nikcos Voir le message
    Einstein à envoyé son mémoire (De l'électrodynamique des corps en mouvement) le 20 juin 2005,
    Poincaré lui a communiqué un article très complet le 5 juin 1905.
    Soit dix jours avant.
    La relativité du temps pour des observateurs en mouvement l'un par rapport à l'autre ?
    Citation Envoyé par nikcos Voir le message
    Une question me hante encore, et c'est peut être la question centrale :
    Poincaré croyait il en l'existence de l'ether en 1905 ?
    Et le doute t'habite...
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 94
    Dernier message: 30/01/2006, 22h06
  2. "Par contre" ou "en revanche"
    Par aryg dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 14
    Dernier message: 09/01/2005, 23h58
  3. "Einstein et la relativité générale" de Eisenstaedt
    Par deep_turtle dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/06/2004, 13h36