Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Isaac Asimov et les robots




  1. #1
    Geolove

    Isaac Asimov et les robots

    Saluts les jeunes !

    Voilà, je m'intéresse quelque peu à l'univers des robots et de l'IA et parait il, lorsqu'on se penche sur ces sujets, il FAUT lire Asimov, le père des lois de la robotique.
    Je me suis acheté Fondation - Le cycle de la fondation. Je crois m'être trompé ? Non ?
    Peut on me donner les titres qu'il faut lire et l'ordre dans lequel il faut les lire.

    D'avance merci.

    A plus

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Salut,
    Les robots sont loins d'être le sujet essentiel du cycle Fondation.
    Personnellement, j'ai lu un gros pavé dont je ne pourrais pas te donner le nom (mais je crois qu'il s'appelle simplement "Les Robots") qui est un recueil de nouvelles, et qui traite à fond des robots selon Asimov.

    Sinon le cycle Fondation est composée de :
    1- Prélude à Fondation
    2- L'Aube de la Fondation
    3- Fondation
    4- Fondation et Empire
    5- Seconde Fondation
    6- Fondation foudroyée
    7- Terre et Fondation
    Le cycle est initialement composé des livres 3,4 et 5 auxquels ont été rajoutés le 6 et 7 ainsi que le 1 et 2.
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    Narduccio

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Le cycle des robots ets composé de plusieurs volumes. Il me semble que dans l'un des messages de la discussion "romans de SF" quelqu'un donne la liste.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper


  5. #4
    Coincoin

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Voici le lien de la discussion en question : http://forums.futura-sciences.com/sh...ad.php?t=10870
    Encore une victoire de Canard !

  6. #5
    deep_turtle

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Les deux premiers volumes (dans l'ordre d'écriture et celui de l'histoire), en français "les robots" et "un défilé de robots", sont à mon avis d'une pauvreté affligeante... Je les ai relu il y a pas longtemps, j'avais dans la tête un vague souvenir d'avoir trouvé ça super quand j'étais ado, ben ça tient pas la distance... Le style est pauvre, les histoires sont bêbêtes, toutes basées sur le même schéma : il se passe un truc a priori en contradiction avec les lois de la robotique et paf, dans la dernière page on s'aperçoit que ouf, non...

    Voilà, Deep_Turtle ronchon ce soir...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Coincoin

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Je suis d'accord qu'à forte dose on peut saturer avec Asimov car on finit par toujours retomber sur le même type d'histoire. Mais ça n'empêche pas qu'il faut quand même avoir lu une nouvelle des Robots et Fondation au moins...

    Coincoin, qui n'avance pas très vite dans sa pile de livres...
    Encore une victoire de Canard !

  9. #7
    Narduccio

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Le style est pauvre
    Isaac possède un style que lui-même qualifiait de "facile". Très simple, très dépouillé, très clair et très limpide. Il n'utilise pas d'effets de styles et pas de grandes constructions. Un critique disait que tout le monde était capable d'écrire comme Issac Azimov en utilisant lui-même un style très pompeux. Isaac Azimov écrivit une lettre ou courrier des lecteurs en utilisant le même style que le critique et le mis au défi d'écrire la réponse dans son style à lui. Azimov déclare n'avoir jamais eu de réponse.
    En fait, très peu de personnes arrivent à écrire un long texte en ayant un style très dépouillé. Il est plus facile d'utiliser soit un style lourd et ampoulé soit un style "tèlègraphique". Mais faire des phrases normales dans le style d'Azimov n'est pas si facile que cela n'en à l'air.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  10. Publicité
  11. #8
    deep_turtle

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Tout à fait d'accord avec toi Narduccio, et effectivement Asimov avait cette qualité-là dans la plupart de ses bouquins, je ne renie pas du tout son talent. C'est juste qu'au début de sa carrière ce n'était pas encore le cas... Honnêtement, tu prends du plaisir à lire "les robots" ?

  12. #9
    Narduccio

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Les romans qui ont été rattachés à la série comme "les robots de l'aube" ou "les cavernes d'acier", me plaisent bien. Ca fait quelques temps que je n'ai pas relu le receuil de nouvelles qui débute cette série (et la carrière d'Isaac Azimov par la même occasion).
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  13. #10
    Geolove

    Question Re : Isaac Asimov et les robots

    Merci pour ces infos..

    Mais concretement ? Je fais quoi ?

    Je lis Fondation dans un premier temps, OK.
    Mais ensuite, lequel ?
    Je laisse tomber le cycle de Fondation pour attaquer celui des robots ? Rappelez vous, c'est précisemment le thème des robots qui m'a fait me tourner vers Asimov.
    Je continue le cycle Fondation dans l'ordre proposé par Coin Coin un peu plus haut ?

    J'attends vos conseils et impressions persos sur les différentes nouvelles écrites par Asimov.

    Geoffrey

  14. #11
    JPL

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Asimov propose la séquence logique suivante :
    Les robots (à mon avis on peut s'en passer, c'est une série de nouvelles, mais une ou deux réferences de certains livres suivants s'éclairent si on le lit).
    Les cavernes d'acier
    Face au soleil
    Les robots de l'aube
    Les robots et l'empire

    Je n'ai pas lu les premiers romans sur l'empire qu'il cite ensuite :
    Les courants de l'espace
    Tyrann
    Cailloux dans le ciel

    Puis on tombe dans la série Fondation :
    Prélude à Fondation
    L'aube de Fondation
    Fondation
    Fondation et Empire
    Seconde Fondation
    Fondation foudroyée
    Terre et Fondation

    Cet ordre est important pour comprendre le rôle du robot Daneel qu'on retouve dans divers livres et, oh surprise, dans le dernier.

    C'est l'orde logique pour l'histoire, mais pas l'ordre d'écriture.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  15. #12
    patrik

    Re : Isaac Asimov et les robots

    D'autant que ce n'est pas Daneel, le robot le plus important .... mais Giskaard .... !!! Daneel ne faisait que perpétuer l'oeuvre de Giskaard ... Elijah Bailey a lui aussi, quand on y réfléchit à tête reposée, un rôle ...

    Terre et Fondation, pour moi, n'est pas le meilleur ... il donne l'impression d'être baclé, de vouloir terminer un cycle à tout prix ou du moins, de réunir des oeuvres pour en faire un .... Quant à sa conclusion, dès le départ, on comprend ce qui va se produire ....


    Les nouvelles avec Susan Calvin sont aussi une part de ce même cycle, car souvent, dans d'autres titres reviennent des références sur cette scientifique...

    Par contre, je suis d'accord, le style d'Asimov est quasiment inimitable, simple mais très agréable à lire, sans effet de manche....

  16. #13
    halman

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Geolove, toutes les nouvelles d'Asimov sont rassemblées dans un recueil de 2 volumes appelé "Le Grand Livre des Robots" aux éditions Omnibus.

    Commandables sur le net.

    Mais c'est gros, 2 volumes de 1200 pages chacuns, avec des longueurs et des répétitions qui font dormir.

    Et de temps en temps, on ne s'y attend pas, un peu d'action, une phrase interessante, et ça repart dans le blabla et le manque d'action.

    L'accent n'est pas assez mis sur Suzan Calvin, la 4ème loi de la robotique découverte par un robot, alors qu'elle aurait du découler des 3 premières par les humains.

    Ce qu'il y a d'interessant dans ces livres, c'est le rapport matérialiste et raciste du quidam moyen envers les robots qu'on leur mets à la maison et au travail.
    A contrario de ceux utilisés par Suzan Calvin que je trouve très attachante.

    Dans un roman on y découvre une femme amoureuse d'un robot, ils ont des relations, et cela ne plait pas à l'entourage, il y a même un meurtre.

    Et autres situations interessantes de ce genre auxquelles Asimov à été le premier à penser, mais au lieu de passer son temps à pondre du texte, il aurait du y réfléchir un peu plus, certaines choses ouvrent des perspectives fascinantes auxquelles il n'a pas pensé.

  17. #14
    JPL

    Re : Isaac Asimov et les robots

    patrik

    Je ne suis pas tout à fait d'accord. Giskaard est un robot "robotiforme", mais il possède une faculté que personne ne connaît et qu'il cache (on n'en dira pas plus pour les futurs lecteurs). A la fin de "Les robots et l'empire" il "meurt", mais parvient juste avant à transmettre cette faculté à Daneel en reprogrammant ses circuits. De ce point de vue Daneel reprend bien la suite de Giskaard. Mais c'est trop réducteur.

    Contrairement à ce qui est dit dans d'autres romans par Daneel lui-même, c'est bien lui et non Giskaard qui a découvert la loi zéro de la robotique, et Giskaard l'a d'abord refusée pour l'accepter avec les plus grandes difficultés, et partiellement à la fin (et c'est pour cela qu'il "meurt"). Sans cette loi rien à la fin des robots et l'empire, ni par la suite, ne pourrait avoir lieu.

    D'autre part Daneel ressemblant en tous points à un homme il pourra faire des choses qui auraient été impossibles à Giskaard.

    Enfin, dans la deuxième moitié des robots et l'empire Giskaard dit à plusieurs reprises à Daneel que ce dernier raisonne de plus en plus comme un être humain, ce que Giskaard ne peut pas faire. Cela aussi est capital pour la suite, à mon avis.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  18. #15
    patrik

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Pas tout à fait d'accord ...

    Certaines nouvelles, concernant Elijah Bailey, Giskaad, et Daneel soulève déjà le dilemme de Giskaard ...

    De plus, sans vouloir rentrer trop dans les détails, Daneel ne fait que reprendre des idées de Giskaard, notamment celle à la base du cycle de Fondation .... Si tu relie le livre où "meurt" Giskaard, après avoir lu "Prélude à Fondation", cela apparait clairement.... d'où le dilemme de Giskaard !!! Il ne pouvait appréhender l'existence d'une globalité, non réellement tangible, mais que lui, de par son don, percevait nettement, alors qu'il était bloqué par sa programmation...

    Sa mort, n'est que la conséquence logique des protections dûes aux Trois Lois de la Robotique .... La "mort" de Giskaard est uniquement motivée par ce qu'il laisse faire .... en infraction avec sa programmation initiale. Dans ce même ouvrage, Daneel mets du temps à comprendre, mais plus quand qu'Elijah Bailey .... qui approuvera plus tard l'action de Giskaard (cf la mort de Bailey et ce qu'il confie à Daneel...)

    Néanmoins, il est dommage que la loi Zero, sous entendue avec l'histoire du robot politicien (encore les nouvelles avec Suzan Calvin ...) et l'explication de la dérive finale des Fondations (encore une fois, soulevée dans d'autres nouvelles d'Asimov, La fin de l'Eternité, si je ne me trompe pas) ne fassent l'objet (ou n'aient fait l'objet... ) d'un meilleur traitement de la part d'Asimov .... Le cycle des Fondations méritait tout de même une meilleure conclusion, ou un meilleur rebond, au choix .... Toujours dans les nouvelles de Suzan Calvin, le prémice de l'histoire de Giskaard ...

    A mon avis, c'est dans ces nouvelles que se situe la partie la plus imaginative et féconde d'Asimov ... Le reste ne faisant qu'en découler ....
    Dernière modification par patrik ; 26/10/2004 à 09h21.

  19. #16
    belgaran

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Bonjour ,

    Bien autant le dire tout de suite je suis un fan inconditionnel d'Azimov . Pour répondre au post initial , je dirai moi qu'Azimov possède deux univers . Celui de la robotique avec ces trois lois et celui de la psychohistoire . L'univers de la psychohistoire est mis en scene dans le cycle fondation et effectivement quelques points abordent le domaine de la robotique vers la fin mais bon on n'entre pas dans les détails . Donc pour les trois lois de la robotique , c'est pas le cycle fondation qu'il faut prendre mais les robots et meme si je ne me rapelle pas les titres toutes les histoires qui mettent en scenes Elijah , Daneel et Giskaard et les singularité qu'engendrent l'imprécision des trois lois pour moi c'est un régal .

    Amicalement belgaran
    Je ne demande qu'une seule chose : la cohérence .

  20. #17
    meteor31

    Re : Isaac Asimov et les robots

    J'étais un fan d'Asimov et de la SF en général.
    Asimov décrit et raconte des histoires de robots mais ces derniers sont-ils vraiment des robots au sens où nous l'entendons?
    Je dirais plutôt que ce sont des copies quasi-parfaites d'êtres humains surtout ce cher Daneel.Peut-être même que ne nous sommes que de pâles copies de Daneel qui est presque un dieu.
    En effet il est quasi-éternel ,se répare lui-même , veille sur l'humanité "en coulisses".
    Asimov est en tous les cas un des seuls qui parlent des robots de façon intelligente et assez structurée dans la SF.
    De plus le cycle de fondation vaut je pense le détour.
    Asimov est un des rares scientifiques qui écrit des romans de SF.
    Cela se sent .

  21. #18
    Guiskar

    Re : Isaac Asimov et les robots

    salut je suis un fan de asimov j'ai 14 ans j'ais lu le cicle des fondation et le cycle des robots: dont voici une liste : -les caverne d'acier
    -face aux feux du soleil
    -lesz robots de l'aube
    -les robots et empire
    -courants de l'espace
    -poussieres d'étoile
    -cailloux dans le ciel.(pas encore lu...)

    voila mon préféré dans ce cycle c guiskar le robot télépate auteur de la loi zéro je cherche mec ou fille cool et sypas avec qui je pourrait taper la discute sur ces livres et parler de asimov en général

  22. #19
    Guiskar

    Re : Isaac Asimov et les robots

    moi je pensse que asimov est plus qu'un écrivint de s-f c'est avant tou un visionaire (ses écrit date de la 2 guerre mondiale) et dans sa fiction et son futur traite en fait de la réaliter et la critique grandement. cet homme m'aide a mieux comprendre l'actualiter et il me semble évidant quand "écrivant" le futur il ne fait que narrer le passer avec des vaisseaux et des robot en plus. c'est peut-etre une vision simple de son euvre qui va choquer certain étant donner sont talent ( je ne pensse pas arriver a sa taille) mais sachez simplement que il guide actuellemnt mes pas ...

  23. #20
    dédé29

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Pour élargir le sujet, "Histoires de robots" dans la grande anthologie de la SF ( n° 3764 en livre de poche) présente des nouvelles de nombreux auteurs sur le thème des robots.Certaines sont des delices d'humour!

  24. #21
    Astro boy

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Salut Geolove,
    Comme toi, je suis intéréssé par les robots et l'intelliugence artificielle. C'est pour cela, que après avoir tant entendu parlé de Isaac Asimov j'ai décidé de lire les 2 tomes du "Grand livre des robots ", qui regroupe en fait toutes les histoires de robots d'Asimov. A vrai dire, j'ai vraiment beaucoup aimé, mais pour moi, les meilleures histoires sont celles du tome 1, en particulier celles avec Susan Calvin. La premiere histoire fesant intervenir Elijah Baley est vraiment bien, mais je dois avouer que j'ai un peu moins accroché toutes les suivantes, qui forment l'intégralité du deuxième tome (mais je les aime aussi ). Mais ces livres valent la peine d'être lu, en particulier le premier.
    ++

  25. #22
    JPL

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Tu retrouves R. Daneel dans le cycle de Fondation.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  26. #23
    DonPanic

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Citation Envoyé par Astro boy
    La premiere histoire fesant intervenir Elijah Baley est vraiment bien, mais je dois avouer que j'ai un peu moins accroché toutes les suivantes, qui forment l'intégralité du deuxième tome (mais je les aime aussi ). Mais ces livres valent la peine d'être lu, en particulier le premier.
    Oui, j'aurais aussi bien aimé jouer à saute-moutons avec des bandes de tapis roulant filant à vitesses différentes jusqu'à 100km/h et voir si un robot arriverait à suivre...

  27. #24
    Valenten

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Salut !

    Perso j'adore asimov, même si Frank Herbert est plus intéressant
    Fan de Dark Ambient ?

  28. #25
    Jean-Luc P

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Citation Envoyé par Guiskar Voir le message
    moi je pensse que asimov est plus qu'un écrivint de s-f c'est avant tou un visionaire (ses écrit date de la 2 guerre mondiale) et dans sa fiction et son futur traite en fait de la réaliter et la critique grandement. cet homme m'aide a mieux comprendre l'actualiter et il me semble évidant quand "écrivant" le futur il ne fait que narrer le passer avec des vaisseaux et des robot en plus. c'est peut-etre une vision simple de son euvre qui va choquer certain étant donner sont talent ( je ne pensse pas arriver a sa taille) mais sachez simplement que il guide actuellemnt mes pas ...

    Bonjour,

    actuallités.. Il est quand même mort au début des années 90 et a écrit l'essentiel de ses textes connus avant 1960 !

    MAis effectivement il a essayé dans ses nouvelles sur els robots de faire de l'anticipation proche. Le contexte de Robbie est quand même daté de 1997 (?) et le premier voytage supraluminique vers les années 2020, et je crois que son calendrier n'est pas trop respecté.

    Pour revenir à ta remarque, un peu d'expérience te fera remarquer qu'un écrivain ne sait écrire qu'autre chose que sa vision, ses critiques d'une actualité qui le marque particulièrement, en particulier dans la science-fiction. La plupart des anticipations dystopiques ne font que dénoncer des tendances dangereuses de la société (typiquement Farhenheit 451 ou 1984, sinon LKe meilleur des mondes dans les cultes des titres populaires). Donc oui, tosu els romans parlent toujours d'actualité, même si le contexte est futuriste... (les romans historiques, ou pseudo-h réussissent aprfois à faire exception).
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  29. #26
    Axsis93

    Re : Isaac Asimov et les robots

    Bonjour à tous, étant un fan de Asimov, voici ce que j'en pense.
    Il faut, absolument lire toutes les histoires des robots dans l'ordre, puis prélude et aube à Fondation, puis la série Fondation.

    En fait, tout se lie. De Susan Calvin jusqu'au dernier robot que l'on retrouve à la fin de Fondation, tout est lié. C'est une histoire géante, avec un grande toile tissée, comme expliqué dans "La fin de l'éternité".

    Daneel, on le retrouve plus souvent qu'on le pense. A mon avis, il est aussi présent dans "Les courants de l'espace" et "Poussière d'étoile". Mais ça, ce n'est jamais dit ce n'est qu'une supposition personelle. D'ailleurs, je relis Prélude à Fondation, et il me semble avoir repéré Daneel, qui est très présent quand même.

    Tout se tisse parfaitement bien, et en devient dautant plus passionnant. On arrive bien à comprendre la logique robotique.

    Perso, avec tous les livres de SF que j'ai lu, et il y en a un paquet dans ma bibliothèque, Asimov est mon très gros coup de coeur, ce qui m'a le plus passionné.
    J'ai toujours aimé lire ce qu'il se passait après l'histoire. Par exemple, lorsque nous lisons l'histoire d'Aurora, nous apprenons tout de cette planète. Et je trouve ça marrant de voir, des millénaires plus tard, cette même histoire décrite comme une légende à peine croyable. Et de comparer cette légende à la réalité.

    Donc, en tant que fan, je ne peux que conseiller de lire ces histoires, et dans l'ordre de préférence. C'est sur qu'il y a une bonne dizaine de millier de pages, mais plus c'est long, plus c'est bon, n'est-ce pas ?

    Bonne journée

Discussions similaires

  1. Urbi et les robots
    Par maxredphenix dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/03/2007, 10h12
  2. Après les montres molles, les robots mous ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/02/2007, 15h23
  3. Roman fondation de Isaac Asimov
    Par the_great_one dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/12/2005, 05h25
  4. la dualité chez les robots
    Par jj-mey dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/08/2005, 13h07
  5. Les robots et le cerveau
    Par Yoyo dans le forum [Vie Artificielle] Et si les robots devenaient vivants ?
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/10/2004, 15h40