Discussion fermée
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 48 sur 48

La physique de la conscience de Philippe Guillemant




  1. #31
    mtheory

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Je viens de voir ça quand même, c'est de la bouillie pour chat
    https://www.youtube.com/watch?v=er-YHd61Hi4

    Il raconte n'importe quoi, par exemple la référence à 10120 c'est du gloubiboulga tout comme ce qu'il raconte avec la réalité à 10 dimensions.
    Je vois d'où ça sort.
    Lorsque l'on calcul dans le cadre du modèle standard la densité d'énergie du vide quantique on tombe sur un chiffre énorme qui est 10120 supérieur à la densité mesurée avec la constante cosmologique donc un calcul que l'on sait être faux. Donc quand il dit qu'il y a "une réalité à 10 dimensions de taille 10120 fois plus d'énergie " (je reprends en partie son discours 2:20) c'est un immonde bavardage avec une confusion mentale manifeste sur des notions de bases.
    Il continue en racontant toujours n'importe quoi et en faisant passer pour des faits certains choses qui ne sont que des spéculations.
    je suis un grand partisan de la théorie des cordes, du principe holographique mais nous ne savons toujours pas si cette théorie est correct.

    Bref, cette vidéo me suffit pour dire que vous pouvez mettre son bouquin à la poubelle.

    -----

    Dernière modification par mtheory ; 05/04/2017 à 16h42.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  2. Publicité
  3. #32
    ScienceFollower

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message

    J'interviens rapidement. J'ai écris ça : http://www.futura-sciences.com/scien...cerveau-51709/
    Donc on va difficilement me suspecter de ne pas être ouvert à certaines idées. Cela fait un moment que je vois le nom de Philippe Guillemant sur les réseaux sociaux, je n'ai pas encore pris le temps de regarder ce qu'il dit mais je peux vous assurer que l'attitude négative que vous voyez sur ce forum me semble a priori tout a fait justifiée. Il y a eu jusqu'à des prix Nobel qui tout en ayant fait un travail sérieux à un moment, sont partis gravement dans le décor quand il s'agissait de répondre à certaines grandes questions philosophiques en utilisant la science. C'est perturbant de constater que des personnes très intelligentes et ayant fait de la très bonne science se mettent parfois à divaguer comme ne le ferait même pas un scientifique tout à fait moyen mais cela fait partie des circonvolutions de la psyche humaine.
    Bref, j'ai pas le temps de m'occuper de "débunker" ce que dit Philippe Guillemant en ce moment mais à mon avis, ça se présente mal.
    Bonjour mtheory,
    Enfin un post constructif ! J'ai lu votre article et ça m'a rappelé que dans le livre Roger Penrose a été cité plusieurs fois pour ces théories. Donc l'auteur n'est pas seul dans cette voie qui a est entrain d'être explorée par d'autres physiciens très respectables. Par conséquence je pense que ça ne fera pas de mal de considérer ces idées et d'essayer de les comprendre et les discuter, même si pour le moment ça reste au stade balbutiant d'une éventuelle nouvelle physique.

    Remarque aux autres participants à la discussion:
    Je pense que le débat a dévié du sujet principal, j'aimerai bien le recentrer sur les théories avancés par l'auteur, ou par d'autres scientifiques qui vont dans le même sens comme indiqué dans le post de mtheory qui fournis assez de matière sur le sujet.
    Merci.
    Dernière modification par ScienceFollower ; 05/04/2017 à 16h46.

  4. #33
    ansset

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par ScienceFollower Voir le message
    Remarque aux autres participants à la discussion:
    Je pense que le débat a dévié du sujet principal, j'aimerai bien le recentrer sur les théories avancés par l'auteur, ou par d'autres scientifiques qui vont dans le même sens comme indiqué dans le post de mtheory qui fournis assez de matière sur le sujet.
    Merci.
    où sont elles ?
    à part l'intro dans ton premier fil, et quelques propos suivants.
    acheter son bouquin serait elle la condition sine qua non d'une intervention sur ce fil ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  5. #34
    ansset

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    quand je lis ça par exemple :
    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Je viens de voir ça quand même, c'est de la bouillie pour chat
    https://www.youtube.com/watch?v=er-YHd61Hi4

    Il raconte n'importe quoi, par exemple la référence à 10120 c'est du gloubiboulga tout comme ce qu'il raconte avec la réalité à 10 dimensions.
    Je vois d'où ça sort.
    Lorsque l'on calcul dans le cadre du modèle standard la densité d'énergie du vide quantique on tombe sur un chiffre énorme qui est 10120 supérieur à la densité mesurée avec la constante cosmologique donc un calcul que l'on sait être faux. Donc quand il dit qu'il y a "une réalité à 10 dimensions de taille 10120 fois plus d'énergie " (je reprends en partie son discours 2:20) c'est un immonde bavardage avec une confusion mentale manifeste sur des notions de bases.
    .
    ça sent déjà très fort l'amalgame indigeste entre théorie des cordes et "catastrophe ultraviolette" !
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  6. #35
    ScienceFollower

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    où sont elles ?
    à part l'intro dans ton premier fil, et quelques propos suivants.
    acheter son bouquin serait elle la condition sine qua non d'une intervention sur ce fil ?
    J'incite personne à acheter le bouquin, je voulais simplement dire d’élever un peu le niveau de débat pour parler de la théorie proposant une nouvelle physique de la conscience au lieu de parler sans un réel intérêt de l'éditeur du livre ou de niveau de compétence de l'auteur...

  7. #36
    mtheory

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    quand je lis ça par exemple :


    ça sent déjà très fort l'amalgame indigeste entre théorie des cordes et "catastrophe ultraviolette" !
    C'est surtout une preuve qu'il ne comprend rien à ce qu'il dit et qu'il viole les règles de base de la méthodologie scientifique.
    Comme d'habitude avec les gens qui ont ce problème, ils mélangent quelques notions tout à fait correctes, quelques faits bien établis avec des "raisonnement" complétement foireux et en faisant passer comme démontrées des choses qui ne le sont pas. C'est triste.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  8. #37
    sunyata

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Bonjour,

    Il suffit de s'intéresser à un modèle de voiture, pour en voir partout...
    Mais ai-je besoin de la théorie de la retro-causalité à la sauce quantique, pour expliquer ces coïncidences ?
    L'attention est sélective, mais c'est vrai que le dire ainsi n'est pas aussi glamour, que de dire que ton esprit immortel à programmé l'univers,
    pour que tu croises ce modèle de voiture sur ton chemin...Il y a plein d'approches spirituelles qui ressemblent à ça,
    La loi de l'attraction, les égrégores, la résonnances morphiques de Sheldrake, etc...
    Le problème est qu'aucune de ces conjectures n'est réfutable, testable objectivement.(Voir critères de réfutabilité selon Karl Popper)
    La physique traite du relatif, l'absolu est du domaine métaphysique...Là où justement le critère de réfutabilité ne s'applique plus,
    et où on entre dans le domaine des convictions et des croyances.

    Cordialement,
    Dernière modification par sunyata ; 05/04/2017 à 17h31.

  9. Publicité
  10. #38
    obi76

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par ScienceFollower Voir le message
    Donc l'auteur n'est pas seul dans cette voie qui a est entrain d'être explorée par d'autres physiciens très respectables. Par conséquence je pense que ça ne fera pas de mal de considérer ces idées et d'essayer de les comprendre et les discuter, même si pour le moment ça reste au stade balbutiant d'une éventuelle nouvelle physique.
    On vient de vous dire que ce qu'il raconte est juste du gros n'importe quoi, dit par une personne qui ne maitrise pas des concepts de base, et vous le comparez à des personnes qui savent très bien de quoi ils parlent. Pourquoi vouloir absolument que des physiciens aient une démarche foireuse pour explorer une "nouvelle physique" basée sur un truc foireux ?
    On dirait que votre but est de modifier la physique en la rendant complètement fausse pour la rendre conforme à une théorie qui l'est (fausse). Aucun intéret.
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

  11. #39
    ScienceFollower

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    OK admettant que ce chercheur est un incompétent et qu'il raconte du n'importe quoi, est ce que vous pensez la même chose aussi d'autre physiciens qui ont défendu des théories similaires notamment Roger Penrose et Gerard 't Hooft ? Plus précisément l'existence d'une conscience qui va au delà du câblage purement physique de notre cerveau, et nécessitant pour la comprendre une nouvelle physique qui reste a découvrir.

  12. #40
    obi76

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par ScienceFollower Voir le message
    OK admettant que ce chercheur est un incompétent et qu'il raconte du n'importe quoi, est ce que vous pensez la même chose aussi d'autre physiciens qui ont défendu des théories similaires notamment Roger Penrose et Gerard 't Hooft ? Plus précisément l'existence d'une conscience qui va au delà du câblage purement physique de notre cerveau, et nécessitant pour la comprendre une nouvelle physique qui reste a découvrir.
    Depuis quand Penrose a tenu ce genre de propos... ?
    Vous mélangez torchons et serviettes...
    Dernière modification par obi76 ; 05/04/2017 à 23h11.
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

  13. #41
    pm42

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Pourquoi vouloir absolument que des physiciens aient une démarche foireuse pour explorer une "nouvelle physique" basée sur un truc foireux ?
    Un lien intéressant un peu hors sujet peut-être (quoique) :

    https://link.springer.com/article/10...127-017-1354-4

    La version vulgarisée :

    http://passeurdesciences.blog.lemond...es-du-complot/

  14. #42
    ScienceFollower

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Depuis quand Penrose a tenu ce genre de propos... ?
    Vous mélangez torchons et serviettes...
    L'esprit quantique ou encore la conscience quantique est une hypothèse qui suggère que des phénomènes quantiques, tels l'intrication et la superposition d'états, sont impliqués dans le fonctionnement du cerveau et en particulier, dans l'émergence de la conscience. Cette hypothèse part du principe, controversé, que la physique classique et son déterminisme ne peut totalement expliquer la conscience. Ses fondements théoriques ont été posés dans les années 1960 en sciences mais depuis ses partisans ne sont pas encore parvenus à la démontrer.

    Cette théorie n'en est qu'à ses débuts, elle a pourtant le soutien de Roger Penrose et de Stuart Hameroff. Karl H. Pribram et Henry Stapp ont, de leurs côtés, proposé une variante.
    Source : Wikipédia

    Je mélange rien, l'idée principale discutée dans ce topic est là, et il s'agit du point commun entre les différents physiciens cités, même si les explications et les arguments peuvent varier de l'un à l'autre.

  15. #43
    ScienceFollower

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par pm42 Voir le message
    Un lien intéressant un peu hors sujet peut-être (quoique) :

    https://link.springer.com/article/10...127-017-1354-4

    La version vulgarisée :

    http://passeurdesciences.blog.lemond...es-du-complot/
    Je vois pas qu'est ce que des articles sur les théories du complot viennent faire dans cette discussion, je vois aucun rapport. Merci d'éviter les hors sujet.

  16. #44
    mtheory

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par ScienceFollower Voir le message
    OK admettant que ce chercheur est un incompétent et qu'il raconte du n'importe quoi, est ce que vous pensez la même chose aussi d'autre physiciens qui ont défendu des théories similaires notamment Roger Penrose et Gerard 't Hooft ? Plus précisément l'existence d'une conscience qui va au delà du câblage purement physique de notre cerveau, et nécessitant pour la comprendre une nouvelle physique qui reste a découvrir.
    't Hooft, je ne suis pas au courant de ce qu'il pense sur les rapports entre l'esprit et la matière dans un cadre quantique. Penrose, oui, et d'ailleurs j'ai eu la chance de parler avec lui en 1996. Je pense que la mécanique quantique laisse effectivement la porte ouverte à l'idée que la conscience n'est pas réductible au câblage classique du cerveau et qu'il nous manque une nouvelle physique pour comprendre la conscience mais personne ne sait grand chose à ce sujet et ça reste à prouver. Ce n'est pas absurde de suspecter qu'il y a derrière l'espace-temps classique qq de hors et espace et hors temps avec de l'information qui n'est pas réductible à un support dans l'espace et dans le temps mais nous n'avons pour le moment qq quelques indices et aucune preuve et ce n'est pas rationnel de bâtir des hypothèses sur des hypothèses sur des hypothèses.
    Dernière modification par mtheory ; 05/04/2017 à 23h44.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  17. #45
    mtheory

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Depuis quand Penrose a tenu ce genre de propos... ?
    Vous mélangez torchons et serviettes...
    Si, si c'est bien dans la ligne de ce que pense Penrose. Pauli avait des idées similaires et c'est le cas de Linde aussi.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  18. #46
    mtheory

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Je reproduit in extenso un passage du traité de cosmologie de Linde où il s'interroge sur les rapports entre l'esprit et la matière. Pour moi sa position me semble très raisonnable
    « Prior to the advent of the special theory of relativity, space, time, and matter seemed to be three fundamentally different entities. In fact, space was thought to be a kind of three-dimensional coordinate grid which, when supplemented by clocks, could be used todescribe the motion of matter.

    Special relativity did away with the insuperable distinction between space and time, combining them into a unified whole. But space-time nevertheless remained something of a fixed arena in which the properties of matter became manifest. As before, space itself possessed no intrinsic degrees of freedom, and it continued to play a secondary, subservient role as a backdrop for the description of the truly substantial material world.The general theory of relativity brought with it a decisive change in this point of view. Space-time and matter were found to be interdependent, and there was no longer any question of which was the more fundamental of the two.

    Space-time was also found to have its own inherent degrees of freedom, associated with perturbations of the metric gravitational waves.Thus, space can exist and change with time in the absence of electrons, protons, photons, etc.; in other words, in the absence of anything that had previously (i.e., prior to general relativity) been subsumed by the term matter. (Note that because of the weakness with which they interact, gravitational waves are exceedingly difficult to detect experimentally, an as-yet unsolved problem.)

    A more recent trend, finally, has been toward a unified geometric theory of all fundamental interactions, including gravitation. Prior to the end of the 1970’s, such a program— a dream of Einstein’s — seemed unrealizable; rigorous theorems were proven on the impossibility of unifying spatial symmetries with the internal symmetries of elementary particle theory . Fortunately, these theorems were sidestepped after the discovery of supersymmetric theories. In principle, with the help of supergravity, Kaluza–Klein,and superstring theories, one may hope to construct a theory in which all matter fields will be interpreted in terms of the geometric properties of some multidimensional superspace.

    Space would then cease to be simply a requisite mathematical adjunct for the description of the real world, and would instead take on greater and greater independent significance, gradually encompassing all the material particles under the guise of its own intrinsic degrees of freedom.Of course, this does not at all mean that the concept of matter becomes useless. The issue at hand is simply the revelation of the fundamental unity of space, time, and matter, which is hidden from us in much the same way that the unity of the weak and electromagnetic interactions was hidden until recently.


    According to standard materialistic doctrine, consciousness, like space-time before the invention of general relativity, plays a secondary, subservient role, being considered just a function of matter and a tool for the description of the truly existing material world. It is certainly possible that nothing similar to the modification and generalization of the concept of space-time will occur with the concept of consciousness in the coming decades. But the thrust of research in quantum cosmology has taught us that the mere statement of a problem which might at first glance seem entirely metaphysical can sometimes, upon further reflection, take on real meaning and become highly significant for the further development of science.


    We should therefore like to take a certain risk and formulate several questions to which we do not yet have the answers.

    Is it not possible that consciousness, like space-time, has its own intrinsic degrees of freedom, and that neglecting these will lead to a description of the universe that is fundamentally incomplete?
    Will it not turn out, with the further development of science, that the study of the universe and the study of consciousness will be inseparably linked, and that ultimate progress in the one will be impossible without progress in the other?After the development of a unified geometrical description of the weak, strong,electromagnetic, and gravitational interactions, will the next important step not be the development of a unified approach to our entire world, including the world of consciousness?

    All of these questions might seem somewhat naive and out of place in a serious scientific publication, but to work in the field of quantum cosmology without an answer to these,and without even trying to discuss them, gradually becomes as difficult as working onthe hot universe theory without knowing why there are so many different things in the universe, why nobody has ever seen parallel lines intersect, why the universe is almost homogeneous and looks approximately the same at different locations, why space-time is four-dimensional, and so on. Now, with plausible answers to these questions in hand, one can only be surprised that prior to the 1980’s, it was sometimes taken to be bad form even to discuss them.

    The reason is really very simple: by asking such questions, one confesses one’s own ignorance of the simplest facts of daily life, and moreover encroaches upon a realm which may seem not to belong to the world of positive knowledge. It is much easier to convince oneself that such questions do not exist, that they are somehow not legitimate, or that someone answered them long ago.It would probably be best then not to repeat old mistakes, but instead to forthrightly acknowledge that the problem of consciousness and the related problem of human life and death are not only unsolved, but at a fundamental level they are virtually completely unexamined. It is tempting to seek connections and analogies of some kind, even if they are shallow and superficial ones at first, in studying one more great problem — that of the birth, life, and death of the universe. It may conceivably become clear at some future time that these two problems are not so disparate as they might seem »
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  19. #47
    obi76

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Si, si c'est bien dans la ligne de ce que pense Penrose. Pauli avait des idées similaires et c'est le cas de Linde aussi.
    Là j'ai appris un truc... merci
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

  20. #48
    Deedee81

    Re : La physique de la conscience de Philippe Guillemant

    Bonjour,

    Je prend sur moi de fermer. Essentiellement à cause de ça :


    Citation Envoyé par ScienceFollower Voir le message
    Bonjour mtheory,
    [...] je pense que ça ne fera pas de mal de considérer ces idées et d'essayer de les comprendre et les discuter, même si pour le moment ça reste au stade balbutiant d'une éventuelle nouvelle physique.
    [...] j'aimerai bien le recentrer sur les théories avancés par l'auteur[...]

    J'ai pourtant été très clair plus haut. La plupart de ce qui est avancé par l'auteur est tout simplement hors charte. Ni plus, ni moins.
    Attention, je ne dis pas que c'est faux ni sans intérêt et ça peut très certainement se discuter sur d'autres forums, mais pas sur Futura qui n'est pas fait pour ça.
    On ne discute pas jardinage dans un forum de plomberie, on ne discute pas de ces sujets sur Futura. A chaque forum sa vocation.

    Ceci dit, il y a eut pas mal de réponses intéressantes, y compris de scientifiques de métiers. Donc le fil n'aura pas été vain. En outre si un autre modérateur trouve que j'ai été trop dur et souhaite prolonger le débat, au moins un certain temps, il peut réouvrir. Je ne m'en offusquerai pas.

    Merci,
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. physique quantique et conscience
    Par jonh35 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/12/2015, 17h37
  2. L'observateur et la conscience en physique
    Par Syst. dans le forum Physique
    Réponses: 75
    Dernier message: 09/06/2014, 22h05
  3. vidéos congrès Physique et conscience
    Par Rincevent dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/12/2005, 12h24
  4. Temps physique, Cerveau et conscience !
    Par GottferDamnt dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 23
    Dernier message: 09/02/2005, 19h50