Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Etude Alzheimer et lignes à haute tension



  1. #1
    aloneinthedark

    Etude Alzheimer et lignes à haute tension

    Définitivement, les champs électromagnétiques n’ont pas fini de faire parler d’eux.

    Une étude suisse a détecté une corrélation entre Alzheimer et lignes à haute tension.

    Mais je m’étonne des 20 cas concernés. Cela ne me parait pas beaucoup pour une étude statistique, si/non ?

    Par ailleurs, j’ai cherché les études concernés par cette phrase "Des indices sur ces risques avaient déjà été relevés par des études sur des électriciens ou le personnel des trains, exposés à des champs magnétiques élevés.".

    J’ai trouvé ca, seulement :
    http://www.viva.presse.fr/Un-lien-en...amps_6341.html
    http://www.bbemg.ulg.ac.be/FR/3CEMSante/FaqQ13.html



    L'article du Figaro :

    Un lien entre les lignes à haute-tension et l'Alzheimer ?
    L.S. (lefigaro.fr) avec AFP
    06/11/2008 | Mise à jour : 18:39 | Commentaires 18
    .
    Une étude suisse a détecté une corrélation entre cette maladie neuro-dégénérative et le fait d'habiter à moins de 50 mètres d'une ligne à haute-tension.

    Habiter à moins de 50 mètres d'une ligne à haute tension augmente le risque de contracter la maladie d'Alzheimer ou de développer une démence sénile, selon une étude de chercheurs de l'université de Berne publiée par l'American Journal of Epidemiology.
    Les chercheurs ont examiné tous les décès en Suisse dus à cette maladie neuro-dégénérative entre 2000 et 2005, a indiqué l'université jeudi dans un communiqué. Au total, l'étude a examiné 9.200 décès liés à la maladie d'Alzheimer dont vingt cas apparus chez des personnes qui avaient vécu à moins de 50 mètres d'une ligne à haute tension (entre 220 et 380 kV). Ces décès ont été comparés avec ceux des personnes vivant à 600 mètres ou plus.
    Il en ressort qu'en moyenne, le risque de développer une maladie d'Alzheimer augmente de 25% si l'on habite à moins de 50 mètres. Si la personne a habité à moins de 50m pendant 5 ans, le risque grimpe à 51%, puis à 78% pour une exposition de 10 ans, et même 100% (risque doublé) pour un séjour de 15 ans dans ce voisinage.
    Les chercheurs soulignent que l'augmentation du risque évolue de la même manière pour la démence sénile. Ils n'ont en revanche pas détecté de corrélation avec d'autres maladies neuro-dégénératives telles que la maladie de Parkinson. Ils n'ont pas non plus relevé de risque accru chez les personnes qui ont vécu à une distance de 50 à 200 mètres d'une ligne à haute tension.
    Des indices sur ces risques avaient déjà été relevés par des études sur des électriciens ou le personnel des trains, exposés à des champs magnétiques élevés. Cependant, les chercheurs suisses soulignent que leur étude ne permet pas de conclure définitivement que les lignes à haute tension et leurs champs magnétiques sont vraiment à l'origine du risque accru d'Alzheimer.
    Seules des hypothèses peuvent être avancées quant au mécanisme par lequel les champs magnétiques peuvent augmenter le risque de développer la maladie. L'une des théories veut que ces champs perturbent les contacts entre les cellules nerveuses et d'autres cellules. Une autre hypothèse est que davantage de radicaux libres (des molécules chimiques) sont produits, qui passent pour un possible déclencheur de maladies dégénératives.

    http://www.lefigaro.fr/sante/2008/11...alzheimer-.php



    Le résumé de l'Etude :

    The relation between residential magnetic field exposure from power lines and mortality from neurodegenerative conditions was analyzed among 4.7 million persons of the Swiss National Cohort (linking mortality and census data), covering the period 2000–2005. Cox proportional hazard models were used to analyze the relation of living in the proximity of 220–380 kV power lines and the risk of death from neurodegenerative diseases, with adjustment for a range of potential confounders. Overall, the adjusted hazard ratio for Alzheimer's disease in persons living within 50 m of a 220–380 kV power line was 1.24 (95% confidence interval (CI): 0.80, 1.92) compared with persons who lived at a distance of 600 m or more. There was a dose-response relation with respect to years of residence in the immediate vicinity of power lines and Alzheimer's disease: Persons living at least 5 years within 50 m had an adjusted hazard ratio of 1.51 (95% CI: 0.91, 2.51), increasing to 1.78 (95% CI: 1.07, 2.96) with at least 10 years and to 2.00 (95% CI: 1.21, 3.33) with at least 15 years. The pattern was similar for senile dementia. There was little evidence for an increased risk of amyotrophic lateral sclerosis, Parkinson's disease, or multiple sclerosis.

    http://aje.oxfordjournals.org/cgi/co...tract/kwn297v1

    -----


  2. #2
    aloneinthedark

    Re : Etude Alzheimer et lignes à haute tension

    Bon, j'ai compris c'est une étude qui n'intéresse personne

    Juste pour rire alors, voici les commentaires du Figaro, plutôt assez critique vis à vis de cette étude, et certains plutôt drôle, dont celui-ci mon préféré :
    "Ca c'est du sérieux : 20 sur 9200 cela fait quand même 0,217% . Il aurait été important de savoir si cette étude "scientifique" s'est aussi intéressée à la proportion de malades ayant vécu à proximité d'une chocolaterie, ou encore d'une fabrique de bilboquets."


    10/11/2008 18:30
    PiKo : C'est ridicule
    Le champ magnétique produit par une ligne de haute tension à 50 mètres est ridiculement faible (moins qu'un pourcent du champ magnétique terrestre et beaucoup plus petit que celui auquel on est exposé dans un train) et il faudrait donc examiner si les 20 personnes examinés (sic!) appartenaient à un groupe de population représentatif.
    .

    10/11/2008 09:04
    GPL : Age de raison
    Je vois que le lobby de la production et du transport énergétique a mis le paquet... A moins que vous ne soyez si obtus, jetez un oeil sur l'étude elle même, ça vous changera de la contestation à priori.

    Bonne journée
    .

    7/11/2008 21:39
    neslait : Et avec les autres correlations?
    Ces fameux chercheurs suisses ont-ils aussi recherché les correlations des mêmes personnes avec le taux de divorces, le nombre d'enfants, la proximité d'instituts de recherche, la proximité d'agences bancaires, de bars, de fabriques de chocolat suisse...etc ?

    Cette étude ressemble à n'importe quoi, à part faire parler d'eux.

    A moins qu'il y ait derrière cela quelques verts fluos....
    .

    7/11/2008 17:36
    Victoria : autres facteurs
    Il y a certainement d autres facteurs en jeu deja bien connus, ont-ils ete pris en question dans cette etude? Un train peut facilement en cache un autre ....
    .

    7/11/2008 13:31
    maclogan : tout est possible
    mais , les lignes a haute tentions existes depuis longtemps , il y en plus qu'avant , mais , il ya d'autres choses dont on ne parle pas ???.

    c'est comme la centrale nucléaire RUSSE ---

    les radiations ne passent pas nos frontières , mais , je rigole ???
    .

    7/11/2008 12:01
    Franck Belvoir : Etude absurde
    Corrélation positive ne signifie pas relation de cause à effet. Tous les sociologues savent ça...
    .

    7/11/2008 10:36
    Mat : @ tany et 95suntzu
    Tout à fait d'accord sur vos remarques pertinentes concernant les ordres de grandeur des champs cités (cela dit votre calcul est trop gentil pour les rasoirs électriques, tany...).



    Dans l'étude sont distingués au minimum 5 cas (plus de 600m, moins de 50m pendant moins de 5 ans / plus de 5 ans / plus de 10 ans / plus de 15 ans)

    J'aimerais bien connaitre le détail du travail des chercheurs parce que déduire un résultat scientifique à partir de l'étude de 20 personnes me parait un peu léger.
    .

    7/11/2008 09:54
    cicogne58 : Comment se fait-il alors
    Qu'il exciste des des cas de la maladie, sur des iles sans électricité? Une fois de plus, je constate, une dégénérescense du monde scientifique. Comment peut-on publier des inepties pareils? Tout est bon pour faire parler de soi.
    .

    6/11/2008 23:34
    Fred28 : vivons dans des grottes avec un bonnet en alu pour être tranquilles..
    moi je déménage demain



    @ louchauvé mort de rire ^^
    .

    6/11/2008 22:56
    95suntzu : quelques points de comparaison
    Le champ magnétique créé à 30 m d'une ligne THT possède une intensité de l'ordre de 10µT modulé au rythme de 50 Hz. Le champ magnétique terrestre possède une intensité presque constante de l'ordre de 47 µT soit 4,7 fois plus intense (mais il n'est pas modulé) et le champ magnétique créé dans un appareil pour IRMN est de l'ordre de 1 T soit 100 000 fois plus intense... chez vous, à 1 m du câble avec 5 A c'est de l'ordre de 1µT et à 10 cm c'est 10 µT... conclusion : nous ne sommes en sécurité nulle part... et on court surtout le plus grand risque pendant l'examen qui permettrait de déceler la neurodégénérescence !

    6/11/2008 20:59
    bouclier : question sur ces Champs magnétiques ?
    les 'entre 220 et 380 Kv' à 50 mètres des lignes HT peuvent-ils être comparés au champ magnétique émis par un téléphone portable... 1 centimètre maximum... vont jamais aux fonds des choses ces espèces de professeur Tournesol !
    .

    6/11/2008 20:58
    bouclier : question sur ces Champs magnétiques ?
    les 'entre 220 et 380 Kv' à 50 mètres des lignes HT peuvent-ils être comparés au champ magnétique émis par un téléphone portable... 1 centimètre maximum... vont jamais aux fonds des choses ces espèces de professeur Tournesol !
    .

    6/11/2008 20:53
    tany : Vous avez dit champ
    Le champ magnétique est dû au courant donc de l'impédence du circuit. le champ électrique est directement lié à la tension et à la distance à cette source de tension. De quel champ aprle t'on dans cet article?

    Le champ électrique d'une ligne de 50 000 v à 50 m est identique eu champ créé par le 220v à 22 cm. Attention à vos rasoirs électrique.
    .

    6/11/2008 20:18
    gilles : L'enorme Leroy Merlin de Massy
    est sous les lignes de haute tension, qui a donné l'autorisation ? Allo Roselyne êtes vous là, servez vous a quelque chose ?
    .

    6/11/2008 19:52
    PiKo : Hypothèse manquante
    Une hypothèse supplémentaire qui manque dans l'énumération serait que les chercheurs partaient d'un préjugé ...
    .

    6/11/2008 19:46
    jqck : Peut-être faudrait-il . . .
    . . . conseiller aux pachydermes du Ps de déménager, ils ont tellement la mémoire courte !!!
    .

    6/11/2008 19:34
    Louchauvé : Ouh là là !
    Ca c'est du sérieux : 20 sur 9200 cela fait quand même 0,217% . Il aurait été important de savoir si cette étude "scientifique" s'est aussi intéressée à la proportion de malades ayant vécu à proximité d'une chocolaterie, ou encore d'une fabrique de bilboquets.
    .

    6/11/2008 19:31
    Disturb : Electric Corpus
    Voilà une info intéressante à explorer un peu plus :

    Cibler une prochaine étude sur les travailleurs EDF qui ont approché les hautes tensions.

Discussions similaires

  1. Lignes haute-tension
    Par CHEVREUIL dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 59
    Dernier message: 19/11/2011, 17h34
  2. Lignes haute tension
    Par Markito59 dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/04/2007, 07h29
  3. lignes à très haute tension
    Par Quisit dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/10/2006, 08h44
  4. supraconductivité et lignes de haute tension
    Par aola89 dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/05/2006, 11h17