Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

conseil achat télescope



  1. #1
    johan

    conseil achat télescope

    bonjour,
    j'aimerai acheté mon premier télescope, avec un budjet comprit entre 300 et 500 euros. je veux pouvoir faire un peu d'observation planétaire mais le ciel profond m'interresse plus. j'aimerai aussi me laisser la possibilité de faire des photos. j'ai comparé les prix des marques principales, et je n'arrive pas à me décider. les sky watcher sont beaucoup moins cher que les meade. comment savoir si cette marque propose des optiques de moins bonne qualité ?pour des miroirs de cette taille, y a t-il une grosse différence entre les différentes marques ?
    Dans les discussion précédentes , vous disiez que entre un 114 et un 200 il n'y avait pas photo et que le 200 est amplement suffisant pour voir le ciel profond. mais qu'en est il d'un 150mm ?
    Sinon, je n'ai pas bien comprit quels genre d'oculaires il faut choisir et quelle différence ca fait dans l'observation.

    merci

    -----


  2. #2
    Paul_UTT

    Arrow Re : conseil achat télescope

    Bonjour,
    j'aimerai aussi me laisser la possibilité de faire des photos
    Là ça se complique et ça coûte beaucoup plus cher puisqu'il faut un instrument de bonne qualité mécanique pour que l'ensemble soit très stable mais il faut aussi des axes motorisés, ce que l'on ne trouve pas en standard sur des télescopes de cette gamme de prix. Et quand on se lance dans l'astrophotographie à longue pose au foyer il faut un diviseur optique, un oculaire réticulé (ou carrément un autoguideur ), une bonne monture équtoriale qui a peu d'erreur périodique, un pied bien massif pour que l'ensemble ait une grande stabilité lors de la pose. Et pour ton premier télescope tu pourra déjà te faire bien plaisir en observation, et pour les photos tu pourra essayer avec une webcam modifiée mais pas question de faire du ciel profond avec ! Je te conseille de commencer par la photographie de champs stellaires au 50 mm par exemple, que tu montes sur une table équatoriale. Tu pourras mieux connaître les caractéristiques de chaque film photo pour l'argentique, et si tu disposes d'un réflex numérique c'est tout un autre domaine mais tu t'initiera aux joies des compositages, des deep-field, des flats, etc.

    les sky watcher sont beaucoup moins cher que les meade. comment savoir si cette marque propose des optiques de moins bonne qualité ?
    SkyWatcher et en fait une marque apposé sur du matériel fabriqué en Chine, dont la main d'oeuvre est très peu chère, d'où le coût relativement faible de ces instruments. En revanche la société Meade est implémentée à Irvine en Californie et les moyens sont bien plus présents, garantissant ainsi une bonne qualité à leurs instruments. Cependant les Newton SkyWatcher ont des miroirs paraboliques (au moins à partir de 150 mm, je ne sais pas pour les autres diamètres) donc l'aberration chromatique doit être largement atténuée. De plus les SkyWatcher ont une assez bonne réputation auprès des astronomes amateurs, donc vu leur faible coût oriente-toi vers cette marque. Autre cause de la différence de prix Meade-SkyWatcher : l'informatisation et l'automatisation des instruments. En effet l'électronique est omniprésente chez Meade, de l'ETX 90 au Schmidt-Cassegrain 16", et tout cela a un prix (élevé !).

    comment savoir si cette marque propose des optiques de moins bonne qualité ?
    Il faudrait utiliser des instruments comme la machine de Foucault et observer la surface du miroir à très fort grossissement, au Foucault et au contraste de phase. Mais oublie cette solution, surtout que pour juger la qualité optique d'un télescope il est préférable d'observer dedans et de se faire son avis, plutôt que de laisser parler la partie théorique et les tests de Foucault. Donc les astronomes amateurs sont les meilleurs juges des instruments, et comme je le disais plus haut, SkyWatcher s'est bâti une bonne réputation au sein de la communauté des astronomes amateurs, surtout pour le public débutant.

    pour des miroirs de cette taille, y a t-il une grosse différence entre les différentes marques ?
    Quelle taille ? Tu parles ensuite des 114 et 200 mm donc je te répondrais que pour ces tailles la qualité doit probablement différer. Il faut savoir aussi que plus le diamètre est grand, plus la conception est délicate, et généralement un miroir de 114 reste sphérique alors qu'un 200 mm est parabolisé. La parabolisation est une opération très courte mais c'est l'étape la plus difficile de la taille d'un miroir puisque l'écart sphère-parabole est infime (quelques microns). Je ne sais pas pour SkyWatcher mais chez Meade ils finissent tous les miroirs manuellement après les polisseuses automatiques, ce qui garanti une bonne qualité de surface optique. Tu hésites entre ces deux marques mais quels modèles t'intéresseraient ? Parce qu'entre un ETX 90 et un SkyWatcher de 150 il faut choisir le SkyWatcher, surtout si tu fais du ciel profond. Par contre les conditions d'observations chez toi sont-elles bonnes ? Habites-tu en ville, sinon à combien de km ?

    vous disiez que entre un 114 et un 200 il n'y avait pas photo
    Oui c'est évident si tu compares dans une même gamme (SkyWatcher par exemple), un peu moins évident si tu compares entre Meade et SkyWatcher puisque les procédés de fabrication, donc le résultat, ne sont pas les mêmes. Mais il faut toujours privilégier le plus grand diamètre même si l'optique n'est pas irréprochable puisque la quantité de lumière captée sera toujours bien supérieure à celle d'un 114. C'est pour cela qu'un 200 mm est adapté au ciel profond (avec un f/d < 10).

    mais qu'en est il d'un 150mm ?
    50 mm entre un 150 et un 200mm, ce n'est vraiment pas négligeable puisque la surface collectrice de photons est bien supérieure dans le second cas. En observation, les nébuleuses, galaxies, amas, etc. paraîtront plus lumineux ; en astrophoto les temps de poses pourront être réduits pour un même résultat. De plus la définition (ou pouvoir séparateur) augmente avec le diamètre, ce qui permet de discerner plus de détails en planétaire et de distinguer certaines étoiles doubles ou amas globulaire. Mais cette réponse est valable pour tous les diamètres : la différence sera encore plus grande entre un 200 et 250mm, entre un 250 et un 300, etc. puisque un écart de 50mm de diamètre augmentera considérablement la surface collectrice pour un grand diamètre (fais le calcul, tu pourra constater que la différence est énorme avec un grand diamètre !).

    Sinon, je n'ai pas bien comprit quels genre d'oculaires il faut choisir et quelle différence ca fait dans l'observation.
    Tout d'abord pour la différence, il faut que tu considères un oculaire comme une loupe (c'est d'ailleurs une loupe). Dans une optique type Newton, les photons provenant d'une direction du ciel sont réfléchis par le miroir primaire et envoyés vers le secondaire, qui réfléchi à son tour ces "grains de lumières" vers le porte oculaire. Si l'optique est de qualité il existe alors un point (en fait un mini plan) dans lequel tous les rayons sont concentrés : le foyer. C'est alors qu'intervient l'oculaire : l'image formée au foyer est trop petite pour être exploitable par notre oeil donc l'oculaire grossit cette image et on peut alors observer tranquillement l'objet céleste. Tu as pu constater qu'il existait une très large gamme d'oculaires chez chaque fabricant, avec des focales généralement de 5 à 30 mm. En fait tout dépend de l'observation que tu fais : pour observer confortablement la bordure d'un cratère lunaire ou les calottes polaires martiennes, un oculaire de faible focale est recommandé. En revanche pour le ciel profond un oculaire de 20 à 30 mm "standard" ou alors un oculaire grand champ (mais qui coûte souvent plus cher que ton budget prévu !) sera indispensable pour avoir une vision large et une conservation de luminosité. En effet les nébuleuses s'étendent sur de grandes surfaces (NGC 7000 occupe la surface de 15 pleines Lunes) donc pour les observer entièrement il faut un faible grossissement. Quand tu divise la focale de l'instrument par la focale de l'oculaire tu obtient le grossissement. Pour le ciel profond il faut un grossissement le plus faible possible pour ne pas perdre de luminosité mais aussi pour avoir un grand champ d'observation dans l'oculaire.
    Maintenant pour les types d'oculaires c'est une question d'optique : certains possèdent 8 lentilles, d'autres seulement 2, et forcément le premier va coûter bien plus cher mais la qualité sera aussi bien meilleure ! Pour te conseiller dans les oculaires il faudrait d'abord indiquer le modèle que tu as choisi car ça ne sert à rien d'investir dans un excellent oculaire si l'optique du télescope ne suit pas. Mais les instruments sont souvent fournis avec un oculaire au moins, et une optique Plössl conviendra très bien pour un 150-200. Je dirais que pour des bonnes observations il faut un minimum de deux oculaires mais de focale très différente pour que le télescope soit polyvalent : un 5 mm et un 25 mm permettront d'observer de fins détails dans les cratères lunaires, les bandes nuageuses de Jupiter ou les anneux de Saturne, mais aussi d'observer M42 ou M13 (entre autres bien sûr) avec le 25 mm.

    En clair, évite Meade à cause de ton budget et achète par exemple un SkyWatcher Newton de 150 mm qui, même si l'optique n'est pas parfaite, constituera un très bon instrument d'initiation qui commence à s'approcher des télescopes d'amateurs. Mais pour l'astrophotographie il faudrait 3 fois ton budget pour commencer à faire les choses sérieusement, même si tu peux toujours faire du planétaire avec une webcam.

  3. #3
    johan

    Re : conseil achat télescope

    merci pour cette longue réponse
    en fait , mon bubjet étant restreint pour l'instant, je pensais me diriger vers un dobson kepler de 200/1200(480€ chez optique-unterlinden). j'habite dans les alpes et je pense que je pourrai déja voir pas mal de choses!
    mais c'est vrai que ca doit limiter beaucoup la photographie. je suis allé voir des sites ou ils parlaient de créer soit meme sa monture.mais la précision du montage doit être moins importante qu'avec une monture à 1000€.

    de quel ordre de grandeur sont les temps de pose pour photographier une planète ? ou la lune ?
    que penses tu des webcam, le temps de pose est il inférieur pour un meme résultat, quels sont les avantages de la webcam ?

  4. #4
    Paul_UTT

    Re : conseil achat télescope

    j'habite dans les alpes et je pense que je pourrai déja voir pas mal de choses!
    C'est clair que tu peux trouver d'excellents sites d'observations en altitude ! Un 200 mm comme premier instrument c'est peut-être trop gros mais bon je ne connais pas ton niveau en astro . Tu connais déjà tous les principaux objets célestes, leur place dans les constellations ?

    mais c'est vrai que ca doit limiter beaucoup la photographie
    Sur monture Dobson n'y pense même pas à la photo ! Le bas prix de ces télescopes est du au fait qu'ils sont entièrement orientés observation parce que la monture Dobson à de quoi faire déprimer l'amateur de belles montures allemandes ultra précises et stables.

    je suis allé voir des sites ou ils parlaient de créer soit meme sa monture
    En effet il peut être intéréssant d'acheter un tube et de bricoler une monture. Pour ma part j'ai utilisé un livre de Pierre Bourge et l'excellent "Construire son télescope d'amateur" de Jean Texereau pour construire entièrement (miroir compris) un 200 mm sur équatorial à fourche. Donc si tu es vraiment motivé et soigneux ça peut être envisageable. Compte 3000 francs grand maximum pour une monture équatoriale motorisée faite maison.

    mais la précision du montage doit être moins importante qu'avec une monture à 1000€.
    Une monture à 1000 € n'est pas un exemple frappant puisque la plupart des télescopes dépassent toujours les 10 000 francs (fais la conversion en euro ) et pour 1000 € la monture sera sûrement de bonne qualité mais l'erreur périodique tournera autour d'une minute d'arc sans PEC, alors que si tu regardes la Paramount ME ou la GTO1200 Astro-Physics (100 000 francs la première, 75 000 la seconde) elle ont 5" d'erreur SANS PEC ! Mais bon à ce prix ce n'est plus de l'initiation ! Si tu construis ta propre monture je dirais quand même qu'on perd un peu de précision, surtout au niveau stabilité, mais ça reste très acceptable pour la photo au foyer. Il ne faut pas hésiter à construire "massif" pour que l'ensemble ait une grande inertie.

    de quel ordre de grandeur sont les temps de pose pour photographier une planète ? ou la lune ?
    Avec un 200 mm c'est moins d'une seconde : autour de 1/60 - 1/1000 selon le film, le grossissement, etc. et de toute façon au delà d'une seconde la turbulence brouille les images. Le mieux reste le compositage informatique après une rafale de prises de vue. Par exemple une prise de 1 000 images à la webcam puis compositage après sélection des meilleures images parmi le millier (bonjour les yeux et la fatigue à se taper 1000 fois la (presque) même image !).

    que penses tu des webcam, le temps de pose est il inférieur pour un même résultat, quels sont les avantages de la webcam ?
    On peut faire d'excellentes choses avec les webcams, à condition de maîtriser l'engin, ce qui n'est pas évident. Les temps de pose sont très courts pour éviter le brouillage de la turbulence et les avantages de la webcam sont : possibilité de capturer un grand nombre d'images, légèreté de la caméra (utile sur les télescopes déjà bien chargés en lunettes-guides ou autres), pas de vibration lors des prises de vues. Inconvénients : réservé au planétaire, petite surface de capteur. De plus sur certaines webcams il faut modifier le capteur pour qu'il soit adapté à l'astrophoto donc si la manipulation est ratée il n'y a plus qu'à jeter la webcam.
    En montant une webcam sur un Dobson tu peux sûrement avoir de bons résultats en planétaire puisque les temps de pose sont relativement courts par rapport au ciel profond (1-2 heures en argentique). Je te conseille vivement la Toucam II avec le raccord télescope.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. conseil achat télescope
    Par johan dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 84
    Dernier message: 06/11/2018, 19h03
  2. Conseil achat télescope
    Par fredcvn dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 24
    Dernier message: 23/08/2007, 21h55
  3. conseil achat télescope
    Par pakounette dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 14
    Dernier message: 10/04/2007, 16h55
  4. conseil achat télescope
    Par ydethe dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 48
    Dernier message: 02/01/2007, 15h28
  5. conseil achat telescope
    Par mikerinos dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 21
    Dernier message: 25/09/2006, 06h56