Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)




  1. #1
    apricot

    CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Salut les gens ! Nouvelle soirée du re-débutant

    Les nuages ont filé, enfin. Crépuscule, beau ciel de couchant, azur avec cet aspect polarisé qui promet une bonne transparence, ca va le faire. On met le dob'pluviomètre et la petite lulu dans un coin du jardin et laissons tout le monde se refroidir tranquillement pendant une heure. Ce soir je ne collimaterais qu'après mise en température, le temps que tout ce métal et verre se contracte de froid et se stabilise.

    Le beau croissant lunaire et Jupiter libèrent leur feux tandis que les étoiles s'allument une à une, la voie lactée se laisse deviner petit à petit, c'est parti mon kiki - vive l'automne qui permet de crapahuter dans le ciel sans sacrifier au sommeil Collimation du grotube et test sur étoile pendant que ma compagne essaie de montrer la lune au fiston dans la lunette. Ce n'est décidément pas encore ça mes réglages, ça part un peu de traviole quand je défocalise... Tant pis, et miss Lune flirte déjà avec les arbres, mais Jupiter nous tend les bras. Le petit est parti trouver le crapaud et les escargots.

    Voyons voir ce que donne le monde jovien. Humm, il manque un satellite, ou se cache t'il ? Devant, derrière ? Point de quatrième satellite mais par moment des détails se laissent deviner dans les bandes gazeuses, nuances colorées et volutes. Mais, mais... attendez, un point noir se détache distinctement, comme un petit trou noir à l'emporte pièce dans le gâteau. Un coup d'œil aux éphémérides, c'est l'ombre de Io, splendide ! Sous son ombre, nous avons cru deviner une large tache, peut être la grande rouge ? Il est temps de coucher le petiot, et Jupiter flirte à son tour avec les arbres. Adiou la belle, merci pour le spectacle !

    Deux heures plus tard, nous pointons les 7 sœurs des Pléiades. Impressionnantes ces jeunes étoiles, leurs aigrettes filent sur la rétine. Dans la contemplation, on a l'impression d'un voile bleuté devant les plus brillantes. Peut être que la nébulosité qui les enveloppe est discernable, ou bien est-ce seulement la mémoire des photos qui nous joue des tours ? Splendide en tout cas.

    Cygnus descend dangereusement, il est grand temps de passer à la cible de la cession, ces dentelles qui m'avaient fait filer du mauvais coton la dernière fois. Mais ce coup ci, je suis armé avec des filtres interférentiels... Un reste de giga-explosion vaut bien ça. Je fouille et scanne le secteur, méthodiquement, avec et sans UHC et OIII, mais le rideau reste bien tiré. Ecran noir. J'ai beau lui expliquer qu'on est que poussière d'étoiles mortes et que cette vision mérite bien quelques efforts, ma compagne gelée m'abandonne à ma quête. Las, je me rabat sur un autre genre d'expulsion d'étoiles plus faciles pour tester un peu plus ces filtres. Feu sur l'anneau de la Lyre et Dumbell, toujours aussi émouvants et beau. M57 ne gagne pas particulièrement sous les filtres, mais Dumbell éclate de détails, tout en vapeurs floutées, whaoh! Contemplation.

    Je m'arrache à la contemplation; le ciel est plutôt bon ce soir, à coup sur j'ai du taper à côté des dentelles tout à l'heure. Révisons l'atlas. Bravo, je me plante dans ma lampe et allume la led blanche, rétine cramée. Et Cygnus de descendre dans l'affreux halo de pollution lumineuse... Time to sleep ? Ultime tentative, je pointe quand même 52 et scanne ses alentours avec le OIII. Mais.. mais.. quel est donc ce reflet sur le caillou ? Non, ce n'est pas un reflet, et ça disparait sans filtre. Une structure vaporeuse allongée se laisse deviner petit à petit en vision indirecte. Je réalise progressivement que c'est immense, il me faut balayer pour l'englober. Bingo, c'est bien la petite dentelle ! Je monte bientôt vers la grande, immense itou, tout en finesse éthérée. Elle s'est bien éclatée cette étoile, je m'éclate aussi les mirettes. Cygnus est vraiment trop basse maintenant, rideau les dentelles, merci de vous être dévoilées ce soir

    Avant de ranger le matos, j'ai eu une dernière envie de manger de vieux photons, une galaxie pour la route ? La géante d'Andromède est au zénith, bien visible à l'œil nu, trop facile. Pourquoi pas la cousine M33 ? Elle est plus coriace à pointer celle la, pas d'étoile repère évidente dans le point rouge, surtout embué... J'aime quand même bien ce moment ou on fait corps avec son engin, tout en mouvements doux. Ballade là haut et... la voilà, grande et discrète galette tout d'abord floue qui laisse deviner petit à petit des détails structurés. Ma deuxième galaxie

    En espérant que ce petit compte rendu donne envie à d'autres débutants de sauter le pas, voyager un peu là haut, c'est beau.
    Bon ciel à tous!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    jbfe

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Cela faisait un petit moment qu'on n'avait pas eu de belle prose sur ce forum, je vois que tu prends la relève, super !
    On a vraiment l'impression de "vivre" la soirée sous ta plume !

    Jean

  4. #3
    apricot

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Merci Jean.

    Je me demande si on a bien vu la grande tache rouge; ou est-ce que je pourrais trouver des éphémérides précises sur sa position ?


  5. #4
    jbfe

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)


  6. #5
    hamel1

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Salut apricot, vraiment sympa ce CROA !
    Pour ce qui est de Jupiter, j'ai l'impression que Stellarium simule la rotation de la planète, mais je ne sait pas si ce sont de réelles éphémérides...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    hamel1

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Bon visiblement, en comparant les éphémérides de Jean et ce que l'on voit sur Stellarium, ça fonctionne mais avec les horaires de la veille... bizarre...

  9. #7
    apricot

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Les éphémérides citées par Jean sont à l'heure des cousins québecquois !

  10. Publicité
  11. #8
    mcben83

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Salut,
    Un superbe CROA tres bien redigé et agreable a lire, on s'y croirait.
    As tu essayé astrocalc, tu entres ta position, la date et l'heure, tu choisis ta planete et tu clics sur calculer.
    TRIPPLET102EDCordi@lement Benoît, EM200TEMMA2JR, EOS 1000D défiltré

  12. #9
    scopy

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Je suis totalement fan de tes croas ! c'est fluide, vivant, bien écrit : on partage ta soirée, et c'est très agréable ! Merci !

  13. #10
    yachon

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Super ton CROA !

  14. #11
    Sylvain62

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Que dire ?, a part que ce CROA est excellent ! ca donne envie de lire jusqu'au bout !
    J'espère que tu nous en referas des comme ca
    80 ED Astro-Professional~Canon EOS 60D~http://www.sylvain-wallart-photography.com

  15. #12
    scopy

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    J'y reviens, et un ptit up en passant : il vaut vraiment le coup d'être lu par tous !

  16. #13
    apricot

    Re : CROA du redébutant du dimanche (une Jupi, des Pléiades, des nébuleuses et dentelles, une M33)

    Merci à tous, content de partager un peu avec vous le pied que j'ai pris lors de cette soirée.

    Bon, j'ai vérifié sur les éphémérides citée ci dessus et d'autres encore vue sur la toile, ainsi que sur stellarium, la grande rouge était bien trop près de l'extrémité de Jupi pour que ce soit la vague "chose" saumonâtre qu'on a cru apercevoir sous l'ombre de Io. Partie remise, je le verrais bien un jour cet anticyclone !

    Scopy, je voulais te remercier de ta suggestion pour aller voir les poussières d'étoiles avec un OIII, la vision était magnifique, un peu un rêve accompli.


Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. CROA: des nébuleuses et un impact
    Par Vincent Becker dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/07/2009, 14h50
  2. Retour des RASSP avec des galaxies! M31 et M33...
    Par andrerussan dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/09/2008, 11h05
  3. Retour des RASSP avec des nébuleuses! Croissant, Pléïades, Pacman, dentelles...
    Par andrerussan dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 02/09/2008, 11h05
  4. Après la tournée des nébuleuses, une belle galaxie : M101
    Par invite78632345678 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 13
    Dernier message: 14/07/2007, 18h29
  5. y a t il des nébuleuses hors des galaxies ?
    Par pupuce dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/09/2004, 09h24