Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Pi en théorie des nombres



  1. #1
    nimzo

    Pi en théorie des nombres


    ------

    Il est normal de retrouver PI en géométrie euclidienne, mais comment expliquer la présence répétée de PI en théorie des nombres. En TDN les cercles ne font pas partie de la théorie.

    Par exemple PI se pointe le nez ici :

    http://googolplex.net/temp/euler.gif

    Quelqu'un a une idée là dessus ou une référence que je pourrais lire sur le sujet ?

    Merci

    nimzo

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    danyvio

    Re : Pi en théorie des nombres

    est présent partout, même où on ne l'attend pas ! Je te recommande l'excellent livre de Jean Paul Delahaye "Fascinant Nombre ".
    On trouve des chercheurs qui cherchent ; on cherche des chercheurs qui trouvent !

  4. #3
    doryphore

    Re : Pi en théorie des nombres

    Intéresse toi aussi à l'expérience des aiguilles de Buffon, je suspecte que le lien entre les deux est caché dans cette expérience même si personnellement je n'ai jamais réussi à le mettre en évidence.
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  5. #4
    Ksilver

    Re : Pi en théorie des nombres

    Salut !

    pour ma part, Pi n'est pas fondamentallement une constante de la géometrie.

    je pense que la propriété la plus fondamental pour Pi c'est que 2iPi est la periode de l'exponentielle complexe, ou plutot (les deux propriété sont tres lié) que quand on calcule des integrales complexe (sur une courbes fermé) le lien entre les residus et la valeur de l'integral c'est "2iPi". bref que fondamental Pi est une constante de l'analyse, plus precisement de l'analyse complexe.

    apres comme quelque résultat en théorie des nombre s'etudit via l'analyse complexe (théorème des nombres premier etc...) il n'est pas si etonant de voire Pi apparaitre dans cette théorie apres tous.


    (dans le meme genre, il y aussi la probabilité que deux nombre pris au hasard soit premier entre eux qui vaut 6/Pi² )


    apres, ceci est une interpretation personelle, on peut en donner d'autre ^^

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Coincoin

    Re : Pi en théorie des nombres

    Salut,
    je pense que la propriété la plus fondamental pour Pi c'est que 2iPi est la periode de l'exponentielle complexe
    C'est la définition bourbakiste de pi, non ?
    Encore une victoire de Canard !

  8. #6
    invite986312212
    Invité

    Re : Pi en théorie des nombres

    Citation Envoyé par nimzo Voir le message
    Il est normal de retrouver PI en géométrie euclidienne, mais comment expliquer la présence répétée de PI en théorie des nombres.
    peut-être tout simplement parce qu'il y a des liens nombreux et profonds entre géométrie et théorie des nombres. Puisque tu cites Euclide, son traité est vu comme un traité de géométrie, mais on y trouve plusieurs livres sur les nombres (les "proportions") et notamment l'étude des nombres premiers.

  9. Publicité
  10. #7
    invite986312212
    Invité

    Re : Pi en théorie des nombres

    Citation Envoyé par nimzo Voir le message
    En TDN les cercles ne font pas partie de la théorie.
    il existe pourtant un problème fameux qui consiste à évaluer le cardinal de l'intersection entre un lattice (j'ai oublié le mot français, réseau?) et un disque de rayon R, quand R tend vers l'infini.

    http://mathworld.wolfram.com/GausssCircleProblem.html

  11. #8
    edpiste

    Re : Pi en théorie des nombres

    digression : vous connaissez des problèmes (pas standards) où pi intervient de manière inattendue ?

  12. #9
    jul059

    Re : Pi en théorie des nombres

    Citation Envoyé par nimzo Voir le message
    Il est normal de retrouver PI en géométrie euclidienne, mais comment expliquer la présence répétée de PI en théorie des nombres. En TDN les cercles ne font pas partie de la théorie.

    Par exemple PI se pointe le nez ici :

    http://googolplex.net/temp/euler.gif

    Quelqu'un a une idée là dessus ou une référence que je pourrais lire sur le sujet ?

    Merci

    nimzo
    ouain, c'est étrange. C'est certain que l'on peut "expliquer" plein de choses par des théorèmes et des preuves (comme le lien que tu propose, je l'ai regarder rapidement, mais je suis presque sûr que l'ont peut prouver cette égalité par une simple série de taylor), mais connaître et comprendre la signification profonde de tout ceci, c'est une autre histoire. En fait, je crois profondément que c'est impossible. Pas extrêmement difficile ou improbable, impossible. mais bon, tout ça ça tient plus de la philosophie que des mathématiques.

    En tout cas, un autre site intéressant, mathworld (il y a aussi beaucoup de références intéressantes)

    http://mathworld.wolfram.com/PiFormulas.html
    http://mathworld.wolfram.com/Pi.html

  13. #10
    invite75213404

    Re : Pi en théorie des nombres

    Ce qui me fascine avec Pi c'est aussi cette relation admirable : e^(PI*i)+1=0
    La géométrie et l'arithmétique sont reliées...

Discussions similaires

  1. La théorie des cordes est-elle une théorie scientifique ?
    Par JPL dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 215
    Dernier message: 22/08/2011, 19h56
  2. Theorie des ensembles et nombres
    Par DaoLoNg WoNg dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/11/2007, 17h14
  3. Le merveilleux nombre 26 [théorie des nombres]
    Par Gwyddon dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 53
    Dernier message: 07/07/2007, 09h52
  4. Nombres premiers, y aurait-il des nombres premiers jumeaux
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/04/2007, 08h45
  5. Théorie des cordes et théorie M
    Par JFK dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/07/2003, 20h22