Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Transcendance de Pi



  1. #1
    Florette

    Transcendance de Pi


    ------

    Bonjour,
    ca fait plusieurs fois sur le forum que je vois les gens parler de la transcendence de pi. Mais qu'est ce que cela signifie?
    Merci!

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Quinto

    Re : transcendence de Pi

    Bonjour,
    ca signifie qu'il n'existe aucun polynôme P non nul de Q[X] qui annule Pi.
    A l'inverse, on dirait qu'un nombre a est algébrique sur Q s'il existait p non nul de Q[X] tel que p(a)=0 en faisant la confusion habituelle, polynôme/fonction polynômiale.
    A+

  5. #3
    Florette

    Re : transcendence de Pi

    D'accord merci. On en connait d'autres des nombres comme ca? Et ca se demontre facilement (niveau mp)?

  6. #4
    Quinto

    Re : transcendence de Pi

    Salut,
    non ce n'est pas trivial du tout. (mais ca doit se voir en MP dans un ou deux problèmes éventuels)
    Tu en connais plein d'autres, en fait si tu te donnes un nombre au hasard, je ne crois pas dire de bétise en disant que la possibilité de ne pas tomber sur un tel nombre est presque nulle. (l'ensemble des nombres algébrique étant dénombrable)
    Notamment, les exemples sont ln(r) pour r rationnel différent de 1. Idem avec exp(r) avec r non nul. De même pour les cosinus et les sinus.
    Sauf erreur de ma part.
    A+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    doryphore

    Smile Re : transcendence de Pi

    e est un nombre transcendant également, et gamma d'euler aussi.
    Ces nombre sont construits à l'aide de convergence de suites (séries) et d'intégrales.

    POur démontrer que de tels nombres sont transcendant, je suppose qu'il faut le montrer par l'absurde en utilisant une caractérisation pertinente du nombre, mais ce n'est pas toujours facile, ainsi personne ne sait aujourd'hui si e+Pi est ou n'est pas transcendant.

    Pour Pi et e une recherche sur ce site et d'autres t'apporteront peut-être la solution.

    croisement avec Quinto et matthias
    Dernière modification par doryphore ; 27/06/2005 à 21h44.
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  9. #6
    matthias

    Re : transcendence de Pi

    Citation Envoyé par Florette
    D'accord merci. On en connait d'autres des nombres comme ca? Et ca se demontre facilement (niveau mp)?
    Oui on en connait d'autres (e est transcendant aussi, démontré par Hermitte). En fait les nombres algébriques sont plutôt l'exception, il me semble.
    Et la démonstration n'est pas évidente.

  10. Publicité
  11. #7
    Quinto

    Re : transcendence de Pi

    gamma d'euler aussi
    Ah oui?
    Tu as la médaille de Fields alors si tu peux l'affirmer
    Ah moins qu'on ne parle pas du même gamma d'euler (il y'en a au moins 2).
    Amicalement.

  12. #8
    matthias

    Re : transcendence de Pi

    Citation Envoyé par doryphore
    et gamma d'euler aussi.
    Tu es sûr ?
    Il me semblait qu'on savait juste qu'elle était irrationnelle.

  13. #9
    Florette

    Re : transcendence de Pi

    merci j'espere que je verrai ca l'an prochain alors

  14. #10
    Quinto

    Re : transcendence de Pi

    Et la démonstration n'est pas évidente.
    Ce n'est pas très difficile, l'ensemble de ses nombres est dénombrable (évident).
    Notamment tout ensemble dénombrable est de mesure (de Lebesgue) nulle (évident également).
    Maintenant en MP c'est vrai que ca doit être moins évident à montrer
    Sauf erreur(s)
    Amicalement.
    Quinto

  15. #11
    doryphore

    Talking Re : transcendence de Pi

    J'ai été trop vite, je vais le démontrer de suite...
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  16. #12
    matthias

    Re : transcendence de Pi

    Citation Envoyé par Quinto
    Ce n'est pas très difficile, l'ensemble de ses nombres est dénombrable (évident).
    Notamment tout ensemble dénombrable est de mesure (de Lebesgue) nulle (évident également).
    Maintenant en MP c'est vrai que ca doit être moins évident à montrer
    Mon message était ambigu, je parlais de la démonstration de la transcendance de PI et e.

  17. Publicité
  18. #13
    Quinto

    Re : transcendence de Pi

    Ah ok matthias, là je passe la main

  19. #14
    matthias

    Re : transcendence de Pi

    On doit pouvoir trouver les démonstrations quelque part dans la bibliothèque.

  20. #15
    Gwyddon

    Re : transcendence de Pi

    La transcendance de e est un exercice typique d'oral d'ENS. C'est assez horrible quand même.

    L'existence de nombres transcendants en spé se fait typiquement avec les nombres de Liouville.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  21. #16
    Quinto

    Re : transcendence de Pi

    Avec la mesure encore une fois c'est évident comme résultat.
    Je crois qu'historiquement c'est justement Liouville qui a mis en évidence le résultat de leur existence...

  22. #17
    martini_bird

    Re : transcendence de Pi

    Citation Envoyé par matthias
    Tu es sûr ?
    Il me semblait qu'on savait juste qu'elle était irrationnelle.
    En fait, on ne sait même pas si elle (la constante d'Euler-Macheroni) est irrationnelle.

    Cordialement.

  23. #18
    martini_bird

    Re : transcendence de Pi

    Citation Envoyé par 09Jul85
    La transcendance de e est un exercice typique d'oral d'ENS.
    Euh, tu es sûr? Car la démo prend quand même plusieurs pages.

    Citation Envoyé par matthias
    On doit pouvoir trouver les démonstrations quelque part dans la bibliothèque.
    Dans le cours d'A. Chambert-Loir, Algèbre corporelle, page 20 et suivantes.
    Dernière modification par martini_bird ; 27/06/2005 à 22h42.

  24. Publicité
  25. #19
    matthias

    Re : transcendence de Pi

    Citation Envoyé par martini_bird
    En fait, on ne sait même pas si elle (la constante d'Euler-Macheroni) est irrationnelle.
    Arf, oui, c'est vrai, mais ça me paraît tellement incroyable que je finis toujours par oublier et me convaincre du contraire, surtout par cette chaleur (qui a vraiment bon dos ).

  26. #20
    doryphore

    Re : transcendence de Pi

    POur quelques caractérisations de la constante gamma d'Euler...

    http://mathworld.wolfram.com/Euler-M...iConstant.html
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  27. #21
    planck

    Re : transcendence de Pi

    bonjour à tous

    désolé de vous interrompre dans vos constantes, mais j'avais une petite question:

    Citation Envoyé par Quinto
    Bonjour,
    ca signifie qu'il n'existe aucun polynôme P non nul de Q[X] qui annule Pi.
    A l'inverse, on dirait qu'un nombre a est algébrique sur Q s'il existait p non nul de Q[X] tel que p(a)=0 en faisant la confusion habituelle, polynôme/fonction polynômiale.
    A+
    la condition coefficients entiers (enfin, il me semble qu'elle est nécessaire, non?!), elle se retrouve quelque part ici? dans cette confusion polynôme, fonction polynômiale justement?

    bon je sais pas si c'est clair, mon message me semble assez bizarre, mais bon...

    merci pour vos réponses!

  28. #22
    martini_bird

    Re : transcendence de Pi

    Citation Envoyé par planck
    la condition coefficients entiers (enfin, il me semble qu'elle est nécessaire, non?!), elle se retrouve quelque part ici?
    Oui, Quinto a récisé dans Q[X], donc les coefficients sont rationnels (et on peut se ramener facilement à Z[X] si tu préfères).

    Cordialement.

  29. #23
    planck

    Re : transcendence de Pi

    d'accord, merci beaucoup...
    à vrai dire, je n'y avais pas fait attention, et surtout je ne savais pas que c'était important...
    bon j'avais déjà vu dans des livres "polynômes dans IK[x], avec IK un corps (commutatif?) ou des choses de ce genre, mais ça restait assez mystérieux... en fait maintenant ces deux points sont pas mal plus clairs! merci beaucoup! (oui, commencer par le début et voir ce que sont les corps avant de voir les polynômes etc, ça peut avoir un peu de sens )

    autrement, Z ne m'arrange pas sépcialement plus que Q (il suffit de réduire tout les coefs au même dénominateur, et de multiplier les membres par ce dernier je suppose...?)
    Dernière modification par planck ; 27/06/2005 à 23h38.

  30. #24
    martini_bird

    Re : transcendence de Pi

    Citation Envoyé par planck
    il suffit de réduire tout les coefs au même dénominateur, et de multiplier les membres par ce dernier je suppose...?
    Oui c'est bien ça.

  31. Publicité
  32. #25
    evariste_galois

    Re : Transcendance de Pi

    Salut,

    Si j'ai bien compris, l'ensemble des nombres algébriques A contient Q et son complémentaire dans lR est l'ensemble des nombres transcendants.
    Existe-t-il une classification encore plus fine des réels, par exemple peut-on "partionner" les nombres transcendants?
    "Au train où vont les choses, les choses où vont les trains ne seront plus des gares."

  33. #26
    doryphore

    Smile Re : Transcendance de Pi

    Oui, j'ai lu un article sur Pour la Science qui abordait le sujet...
    Je crois que ça a un lien très fort avec l'informatique et les machine de Turing, je vais essayer de le retrouver...
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  34. #27
    doryphore

    Smile Re : Transcendance de Pi

    Fais une recherche sur les nombres normaux et les nombres calculables. Cela te permettra d'affiner ta percerption des nombres réels...
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  35. #28
    Gwyddon

    Re : transcendence de Pi

    Citation Envoyé par martini_bird
    Euh, tu es sûr? Car la démo prend quand même plusieurs pages.
    Oui oui, bon je ne sais pas si le candidat arrive au bout... En fait j'ai dit les ENS, mais ça peut être aussi l'X (l'énoncé suivant est tiré du livre de Francinou, oraux X-ENS) :

    1 Soit P un polynôme à coefficients réels, et pour t réel, . Montrer que si deg(P) = q, alors l'on a .

    2. Supposons donnés des entiers relatifs tels que et

    Soit p un entier naturel. On pose

    Ainsi que .

    Montrer que J est un entier. Montrer ensuite que divise J, et enfin que pour tout entier premier p assez grand, J est non nul.

    3. Montrer qu'il existe C réel tel que pour tout p entier l'on ait , puis trouver une minoration de |J|. En déduire la transcendance de e.
    Dernière modification par Gwyddon ; 28/06/2005 à 15h03. Motif: tex...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  36. #29
    samID55

    Re : transcendence de Pi

    qu'est ce que donne la racine carrée de pi par la trancendance de pi

Discussions similaires

  1. Degré de transcendance
    Par martini_bird dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/11/2005, 12h44
  2. Fonctions définies par recurrence/transcendance
    Par Quinto dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/12/2004, 20h40