Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Statistiques primaires et secondaires



  1. #1
    invite87654323
    Invité

    Statistiques primaires et secondaires


    ------

    Bonjour,

    J'ignore si le sujet se trouve au bon endroit, comme vous aller le deviner, il touche à un peu à l'actualité, et donc je veux absolument éviter toute polémique et toute dérive politique, ce n'est pas le but et c'est hors charte.

    Ma question est d'ordre purement mathématique et je remercie d'avance les intervenants d'être aussi neutres que moi.

    Je me suis posé la question sur la possibilité d'une éventualité, mais je n'ai aucune idée de son ordre de probabilité pour que l'évènement se produise.

    Donc, voilà le problème :

    Environ 40 millions de personnes doivent voter A ou B (je vous avais prévenu ) , je ne citerai que A et B.

    Premiers dépouillements (combien ? - hypothétique) : on annonce : A=50,1 % B=49,9 % , donc A a gagné (peu importe on s'en fout, c'est juste des maths)

    Au vu des écarts (de plusieurs points) qui peuvent se manifester entre les premiers dépouillements et les derniers, ma question est :

    Quelle est la probabilité pour que l'annonce du gagnant s'inverse ?
    Les professionnels qui prennent la responsabilité de dévoiler les "résultats officiels" de la première heure ont-ils les notions indispensables en mathématique pour garder une réserve le cas échéant quand A est très proche de B, et que la probabilité d'une inversion (aux conséquences assez préjudiciables) n'est pas négligeable ?

    A ma connaissance, cela ne s'est jamais produit dans l'histoire mais, avec deux chiffres très proches (hypothèse gratuite pure), quelle est la probabilité pour qu'une inversion se produise ?

    Merci d'avance pour vos réponses, (impartiales et apolitiques) dans un cadre purement hypothétique et mathématique, ce serait dommage que la modération soit obligée d'intervenir et de fermer ce sujet qui ne me paraît pas inintéressant si par malheur ou par bêtise on s'égarait au delà de l'étude scientifique

    Merci d'avance à la modération pour son indulgence et sa compréhension.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    gg0

    Re : statistiques primaires et secondaires

    Bonjour.

    les réponses à ces questions sont dans la théorie des sondages. le sujet est trop vaste pour être exposé dans un forum.

    Si les écarts sont faibles et les fouchettes fortes, les sondeurs ne donnent pas de résultats. C'est arrivé en 1974. D'autre part, les résultats sont estimés à partir de certains bureaux de vote qui ferment à 6 h, donc ne sont pas représentatifs de l'ensemble des votants. Les sondeurs essaient d'en tenir compte, mais c'est le principal problème de l'estimation donnée à 20 h (voir les différences le 22 avril pour un cas concret.

    Cordialement.

    NB : Bonne étude de la théorie des sondages, puisque le sujet t'intéresse !

  4. #3
    phys4

    Re : statistiques primaires et secondaires

    Citation Envoyé par hubert36 Voir le message
    Les professionnels qui prennent la responsabilité de dévoiler les "résultats officiels" de la première heure ont-ils les notions indispensables en mathématique pour garder une réserve le cas échéant quand A est très proche de B, et que la probabilité d'une inversion (aux conséquences assez préjudiciables) n'est pas négligeable ?
    Bonjour, Cette question est intéressante, il est certain que les professionnels des sondages connaissent bien les limites de précision et les risque d'erreurs. Ce n'est surement pas le cas des journalistes qui reçoivent les chiffres et ont souvent tendance et les prendre comme 10 fois plus précis qu'ils ne sont en réalité.

    Cela a souvent amené des résultats dit "inexplicables" et les professionnels disant qu'ils avaient apporté les réserves suffisantes.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  5. #4
    invite87654323
    Invité

    Re : Statistiques primaires et secondaires

    Bonsoir,

    Merci pour vos réponses et votre impartialité.

    Avec un recul, une variation 52%/48% à 20h00 à 51%/49% à 22h00 soit 1 point de variation à un niveau de 50% de dépouillements si je ne me trompe pas, une surprise au réveil demain matin est-elle envisageable ?

    1 chance sur combien ? (on observe aussi parfois des distributions pair/impair assez incroyables dans les casinos, au détriment de ceux qui exploitent certaines martingales, comme la montante par exemple).

    Il est 22h10 et l'expérience statistique est encore en cours en ce moment

    S'il y a un retournement cette nuit, je joints ce post imprimé à mon cv et pose ma candidature à TNS sofres

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    phys4

    Re : Statistiques primaires et secondaires

    Oui, vous avez peu de chance d'être pris, la fourchette était assez ouverte pour être sûr du résultat dès 19H.

    Avec l'écart actuel sur de nombreux résultats, l'inversion n'est plus possible.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  8. #6
    invite87654323
    Invité

    Re : Statistiques primaires et secondaires

    Plus possible ou hautement improbable ?

  9. Publicité
  10. #7
    phys4

    Re : Statistiques primaires et secondaires

    Avez vous pris un billet de loterie ?
    Comprendre c'est être capable de faire.

  11. #8
    gg0

    Re : Statistiques primaires et secondaires

    Attention,

    ne pas mélanger estimations (donc sur le vote global) et globalisation sur les résultats parvenus au ministère de l'intérieur. les estimations ont peu varié. La globalisation laisse de côté (à cette heure) les grandes villes qui ont voté jusqu'à 20 h.

    Mais même entre les 2, il y a peu d'écart : 21,7 à 22 pour les estimation, 21,3 pour la dernière globalisation que j'ai vue.

  12. #9
    gg0

    Re : Statistiques primaires et secondaires

    Autre chose :

    les estimations utilisent les premiers dépouillements dans les grandes villes pour améliorer l'estimation. Cela explique une légère baisse (0,1 ou 0,2%), le vote à gauche à Paris, Lyon et marseile avait été légèrement surestimé sans doute.

    Cordialement.

    NB : Pour candidater dans un institut de sondages, pas la peine d'être bon en stats : Ils utilisent aussi des enquêteurs, des secrétaires, des agents d'entretien, ...

  13. #10
    shokin

    Re : Statistiques primaires et secondaires

    Tu peux simplifier le problème en considérant seulement deux départements ayant chacun 10'000 habitants, qui votent tous de façon valable.

    Les résultats du premier département arrivent : 51% exactement (dans la réalité, c'est le résultat énoncé dans les médias est souvent un arrondi ) pour le candidat A, 49% pour le candidat B. En partant de l'hypothèse qu'il n'y a pas d'autre candidat, pas d'autre vote valable (vote blanc par exemple).

    Calculer la probabilité d'un renversement de résultat - c'est-à-dire au moins 10'001 électeurs qui ont voté pour le candidat B - avant l'annonce des résultats du deuxième département.

    Poser ensuite le même problème avec le résultat d'un département donné, mais avec 2, 3, puis (n-1) départements.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  14. #11
    invite87654323
    Invité

    Re : Statistiques primaires et secondaires

    Citation Envoyé par phys4 Voir le message
    Avez vous pris un billet de loterie ?
    On peut voir les choses comme ça oui

    Citation Envoyé par gg0 Voir le message
    Attention,

    ne pas mélanger estimations (donc sur le vote global) et globalisation sur les résultats parvenus au ministère de l'intérieur. les estimations ont peu varié. La globalisation laisse de côté (à cette heure) les grandes villes qui ont voté jusqu'à 20 h.

    Mais même entre les 2, il y a peu d'écart : 21,7 à 22 pour les estimation, 21,3 pour la dernière globalisation que j'ai vue.

    Autre chose :

    les estimations utilisent les premiers dépouillements dans les grandes villes pour améliorer l'estimation. Cela explique une légère baisse (0,1 ou 0,2%), le vote à gauche à Paris, Lyon et marseile avait été légèrement surestimé sans doute.
    Merci pour ces précisions, en fait j'ignorais totalement les détails de la procédure et les chiffres que vous m'avez communiqués.

    NB : Pour candidater dans un institut de sondages, pas la peine d'être bon en stats : Ils utilisent aussi des enquêteurs, des secrétaires, des agents d'entretien, ...
    Alors tant mieux pour moi

    Citation Envoyé par shokin Voir le message
    Tu peux simplifier le problème en considérant seulement deux départements ayant chacun 10'000 habitants, qui votent tous de façon valable.

    Les résultats du premier département arrivent : 51% exactement (dans la réalité, c'est le résultat énoncé dans les médias est souvent un arrondi ) pour le candidat A, 49% pour le candidat B. En partant de l'hypothèse qu'il n'y a pas d'autre candidat, pas d'autre vote valable (vote blanc par exemple).

    Calculer la probabilité d'un renversement de résultat - c'est-à-dire au moins 10'001 électeurs qui ont voté pour le candidat B - avant l'annonce des résultats du deuxième département.

    Poser ensuite le même problème avec le résultat d'un département donné, mais avec 2, 3, puis (n-1) départements.
    J'ai compris.
    D'autant qu'à l'heure qu'il est , les dés sont joués.
    Merci pour votre contribution.

    Bonne soirée

Discussions similaires

  1. Substrats primaires/secondaires/tertiaires
    Par moritoss dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/12/2010, 17h17
  2. [Biologie Cellulaire] Anticorps primaires
    Par lala62 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/03/2009, 14h47
  3. producteurs primaires/secondaires et autres
    Par cati4 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/04/2007, 10h26
  4. Imines primaires et secondaires
    Par Babar III dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/02/2007, 14h30
  5. Couleurs primaires ??
    Par snapy206 dans le forum Chimie
    Réponses: 16
    Dernier message: 19/02/2005, 18h01