Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Stress et VIH



  1. #1
    Protoneutrino

    Stress et VIH

    Bonsoir à toutes et à tous.
    Je suis désolé par avance d’écrire un tel message, sachant qu’il y en a eu d’autres sur le même thème auparavant, sur ce site. Mais les angoissés vous diront tous que chaque cas est différent, et je recherche un peu de réconfort et de chaleur. Et des réponses.

    Je suis un jeune homme hétérosexuel de 22 ans (circoncis je précise), et j’ai déconné. Il y a un mois et demie, j’ai vécu une soirée un peu arrosée chez une fille que je ne connais pas bien.
    Pendant l’acte, le préservatif craque, chose que je ne remarque qu’à la fin. J’ai déjà vécu des moments d’angoisse liés à une potentielle infection par le VIH, mais jamais aussi forts et potentiellement démonstratifs que celui-ci. Depuis deux jours, j’ai des rougeurs sur le tronc (chose que je n’ai jamais eue), des petits boutons sur le pubis. Je me rappelle qu’elle avait une sorte d’eczéma sur les coudes, et que c’etait la fin de ses menstruations (chose que j’ai découverte à la fin du rapport également).
    Question: ces plaques rouges principalement situées sur le torse peuvent-elles être dues à une primo infection ? Également, jusqu'à quand peut survenir les symptômes d’une primo-infection (s’il y a) ?

    Je compte faire un test demain. Mais mon niveau de stress est assez terrible.

    Sur un autre point moins émotionnel: où en sommes-nous dans la recherche à l’heure actuelle ? Que pouvons-nous déduire ou penser du «*London Patient*» ?

    Merci pour vos éventuelles réponses.
    Je suis très anxieux et je suis totalement démuni. Habitant chez mes parents, j’ai peur. Peur d’etre malade, certes, mais surtout peur qu’ils puissent être déçus.

    J’avais déjà été angoissé pour le même type de problème, avant, mais je n’avais jamais eu de tels symptômes...

    Merci pour vos futures réponses éclairées et bonne soirée.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    albanxiii

    Re : Stress et VIH

    Bonjour et bienvenue sur le forum,

    Citation Envoyé par Protoneutrino Voir le message
    je recherche un peu de réconfort et de chaleur
    Désolé, mais ça n'est pas de ça dont vous avez besoin. Vous avez besoin d'être moins ignorant au sujet des IST (infections sexuellement transmissibles).
    Et cela ne sert à rien de paniquer, la seule chose à faire maintenant c'est d'attendre vos tests et les résultats.

    Personne ne pourra faire un diagnostic à distance, et cela n'est pas le but du forum. Cela dit, en cas de primo infection, il est rare de ne pas avoir 40 de fièvre.

    Au sujet de la recherche actuelle, prenez rendez-vous dans un CeGIDD (Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic), vous pourrez exposer votre cas à un médecin spécialisé et compétent (à la différence des médecins traitants qui sont souvent dépassés par les problématiques liées à la santé sexuelle), avoir tous les dépistages nécessaires, poser toutes vos questions, envisager les différentes solutions, etc. Et tout cela gratuitement et anonymement (si vous le souhaitez).

    D'autre part, j'attire votre attention sur le fait que le VIH n'est pas la seule IST. Il y en a bien d'autres...

    Un peu de lecture pour vous : http://www.groupesida.ch/assets/pdf/...ipales_ist.pdf

    Transmission-IST.jpg

    (source : https://www.my-pharma.info/pathologi...t-homme-femme/)

    Je vous rappelle aussi (bien que je craigne qu'en fait je ne vous l'apprenne) qu'en cas d'accident de préservatif ou de crainte de rapport à risque, vous pouvez vous présenter aux urgences dans les 4 heures qui suivent (je crois qu'on peut attendre 24h au max, à vérifier), pour recevoir un traitement d'urgence contre le VIH, le TPE (traitement post-exposition). Certaines personnes le supportent mal, mais c'est juste un mauvais moment à passer. C'est assez stupide d'attendre 1,5 mois et de se réveiller en panique.

    Je ne parle pas de la PrEP, je pense que vous avez suffisamment d'informations à assimiler avec tout ça.

    Bon courage !
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  4. #3
    Irianeth

    Re : Stress et VIH

    Salut !

    Tout d'abord, tu ne devrais pas te mettre dans des états pareils
    Il est vraiment très peu probable que ta partenaire soit infectée par le VIH, surtout si celle-ci utilise des préservatifs lors de ses rapports
    J'ai déconné moi aussi (avant de me rendre compte de ma connerie, oui), et moi j'ai fait BIEN que toi !
    Je n'utilisais PAS de préservatif lors de mes rapports... "Parce que je prends la pilule, et puis de toute façon, le préservatif ça gâche le plaisir... et puis je couche pas avec n'importe qui hein, ce sont des mecs bien, ils se ne droguent pas, sont propres alors osef..."

    Et je n'ai jamais chopé une seule MST

    Ne panique pas, prends simplement rendez-vous chez ton médecin ! Tu vas pouvoir lui parler déjà, ça te fera du bien, et il va te préscrire une prise de sang pour le VIH/Hepatites ect
    Cependant le temps d'incubation est de 3 mois environ pour le VIH, il va probablement te faire faire une première prise de sang pour voir si tu n'as pas déjà quelque chose, puis tu en fera une autre dans un mois et demi

    No stress !

    De plus, je tiens à te partager un lien: https://www.pourlascience.fr/sd/mede...rK_VSTDa2ixPYE
    On va bientôt être en mesure d'éradiquer cette saloperie de VIH Alors même dans le pire du pire des scénarios possibles... tu pourras en guérir!

    Bon courage, et rappelle toi: NO STRESS !
    Dernière modification par Irianeth ; 09/03/2019 à 10h43.

  5. #4
    Protoneutrino

    Re : Stress et VIH

    Bonjour albanxiii et Irianeth,
    Je suis nouveau sur ce forum et ne sais pas encore répondre directement aux messages... (y’a des efforts à faire effectivement).

    Merci à vous deux pour vos réponses plutôt rassurantes et honnêtes.

    Étant quelqu’un d’assez seul, c’est vraiment génial de pouvoir confier mes anxiétés.
    Je n’ai pas pu y aller ce matin, je m’y rendrai Lundi. Je vous tiendrai au courant.

    Merci encore

  6. #5
    Irianeth

    Re : Stress et VIH

    Je ne crois pas qu'on puisse citer les messages sur ce forum.. enfin j'en sais rien, je n'y viens pas souvent ^^

    Ah, la solitude... ça nous fait deux points communs: le stress et la solitude !
    Je comprends, moi j'ai "la chance" (ou non) de ne pas avoir besoin de me confier. Je trouve ça dur et cela ne me soulage pas du tout
    J'ai l'habitude maintenant, j'arrive mieux à gérer mon stress. Au contraire, maintenant les gens trouvent toujours que je suis hyper détendue, pas pressée... alors que je suis la pire stressée de la vie
    Je suis aussi une insomniaque depuis toute petite, ça aide pas non plus pour le stress..

    J'ai d'ailleurs à cause de cela abandonné l'idée de la prépa MP alors que c'était mon but, il n'y avait AUCUNE chance pour que j'y survive.

    Bref, si jamais t'as besoin de parler, n'hésite pas !
    Et je sais que c'est facile à dire mais, ne stresse pas, il y a vraiment une chance plus qu'infime pour que tu sois infecté par le VIH

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    albanxiii

    Re : Stress et VIH

    Citation Envoyé par Irianeth Voir le message
    Et je n'ai jamais chopé une seule MST
    Cela n'est pas une raison pour s'en vanter ni minimiser les risques pris lors de rapports non protégés.
    Votre statistique n=1 n'a aucune valeur.

    Citation Envoyé par Irianeth Voir le message
    On va bientôt être en mesure d'éradiquer cette saloperie de VIH Alors même dans le pire du pire des scénarios possibles... tu pourras en guérir!
    Désolé mais vous dites encore n'importe quoi.
    C'est pas parce que l'épidémie sera contrôlée que les personnes infectées vont guérir comme par l'effet du Saint Esprit.

    Vos propos sont dangereux.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  9. Publicité
  10. #7
    Protoneutrino

    Re : Stress et VIH

    J’ai aussi fait une prépa scientifique (PC) ! Le monde est donc si petit que ça ?
    Je suis d’habitude comme vous. Suffisamment fort pour me retenir de parler. Mais j’ai eu une vraie angoisse hier, dans la nuit, et ça m’a poussé à chercher réconfort, conseils et solutions.

    J’ai assez mal au ventre (certainement le stress ?), et me sens plutôt fatigué. Mes sortes de plaques rouges sont parties. J’ai hâte d’aller Lundi dans ce centre pour faire les examens.

    Vous êtes très attentionnée; merci beaucoup

  11. #8
    Irianeth

    Re : Stress et VIH

    Albanxiii, à aucun moment je ne me suis vantée. Au contraire, si vous lisiez mon message: "J'ai déconné moi aussi (avant de me rendre compte de ma connerie)".

    De plus, lisez le lien que j'ai donné avant de critiquer. Des chercheurs sont parvenus à obtenir une rémission chez deux patients grâce à la thérapie génique. J'ai dit qu'on pourra sûrement bientôt guérir cette saloperie, pas que ce n'était pas grave si on l'attrapait.
    De plus, vous avez bien compris que Protoneutrino était en panique, et au lieu de le rassurer vous l'enfoncez. Alors que je pense que vous savez très bien que les chances d'une infection sont vraiment infimes. Sérieusement, c'est un plaisir que vous prenez à critiquer sur un forum ?

  12. #9
    Irianeth

    Re : Stress et VIH

    J’ai aussi fait une prépa scientifique (PC) ! Le monde est donc si petit que ça ?
    Je suis d’habitude comme vous. Suffisamment fort pour me retenir de parler. Mais j’ai eu une vraie angoisse hier, dans la nuit, et ça m’a poussé à chercher réconfort, conseils et solutions.

    J’ai assez mal au ventre (certainement le stress ?), et me sens plutôt fatigué. Mes sortes de plaques rouges sont parties. J’ai hâte d’aller Lundi dans ce centre pour faire les examens.

    Vous êtes très attentionnée; merci beaucoup
    Apparemment haha ! Je ne sais pas comment vous avez fait pour tenir le stress et le rythme.. Moi j'ai laissé tombé, je ne dormais plus, avec le stress et le rythme mes insomnies étaient juste impossible à gérer. Impossible de vivre comme ça...

    Je comprends.
    Oui c'est très probablement le stress Vous aurez les réponses Lundi, en attendant essayez de vous changer les idées ! Je sais pas vous, mais moi quand je dois me changer les idées, je joue à un jeu qui me prends 100% de mon attention. Comme ça, je pense plus à autre chose...
    La musique aussi ça me réussi bien. Surtout le métal et la musique classique (oui, ce sont deux styles très différents à première vue haha, mais les mélodies se ressemblent beaucoup).
    Bon courage !

  13. #10
    Protoneutrino

    Re : Stress et VIH

    Albanxiii, oui. Je suis d’accord avec vous.

    Question pratique: un homme hétérosexuel circoncis qui ne pratique pas de rapport anal insertif vivant dans un pays développé, où se place-t-il vis à vis des risques uniquement liés au physique, à la physiologie ?

  14. #11
    mh34

    Re : Stress et VIH

    Merci d'éviter le tchat. Le prochain message en comportant sera supprimé.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  15. #12
    mh34

    Re : Stress et VIH

    Citation Envoyé par Protoneutrino Voir le message

    Question pratique: un homme hétérosexuel circoncis qui ne pratique pas de rapport anal insertif vivant dans un pays développé, où se place-t-il vis à vis des risques uniquement liés au physique, à la physiologie ?
    C'est un des cas de figure qui présente le moins de risques par rapport au VIH.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  16. Publicité
  17. #13
    albanxiii

    Re : Stress et VIH

    Citation Envoyé par Irianeth Voir le message
    De plus, vous avez bien compris que Protoneutrino était en panique, et au lieu de le rassurer vous l'enfoncez.
    Non, je lui explique les choses telles qu'elles sont. La calinothérapie que vous préconisez n'est pas une bonne solution. La tentation de vouloir rassurer est grande, mais c'est stupide, car vous ne serez pas avec la personne le jour où elle recevra ses résultats de dépistage. En matière de santé sexuelle, ce qui compte c'est l'éducation.
    On peut en débattre si vous le souhaitez.

    Sur votre lien, on a deux personnes qui ont été débarrassées du VIH. Pour combien de personnes qui restent infectées ?
    Pour rassurer Protoneutrino il vaut mieux lui parler des risques qu'il a pris, ce que vous avez fait, en lui expliquant que la probabilité d'être infecté par le VIH est assez faible dans ce cas. Mais aussi ne pas lui cacher la vérité et parler des trithérapies et des séropositifs qui vivent depuis plus de 20 ans de façon quasi normale grâce à ces médicaments et le suivi qui va avec.

    D'autre part, je ne vois pas où j'accable Protoneutrino...
    Not only is it not right, it's not even wrong!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Stress
    Par bizuthpaces dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/09/2017, 09h12
  2. Tpe Stress 1S! Oups je suis en stress
    Par Hadjariiiive dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/11/2013, 21h28
  3. Dossier - Stress : comprendre et gérer le stress
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/09/2013, 08h31
  4. le stress
    Par scholasticus dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/11/2006, 19h00
  5. Stress
    Par titi9 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/11/2006, 20h24