Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

les biais cognitifs



  1. #1
    mizambal

    les biais cognitifs


    ------

    Hello tout le monde.

    Je suis profane en psychologie et je suis resté bloqué sur une page qui m'intrigue sur wikipedia, ne sachant quoi en penser :
    celle ci : https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_cognitif

    Je me demande quelle est le niveau de validation scientifique de la notion de "biais cognitifs" , c'est à dire plus concrètement:

    - la notion de "biais cognitifs" est-elle reconnu par la communauté psy ?
    - la notion de "biais cognitifs" est-elle enseigné à l'université ?

    Merci d'avance pour le petit coup de main

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    vep
    Responsable des forums

    Re : les biais cognitifs

    Bonjour,
    Les biais cognitifs sont étudiés par la psychologie cognitive et la psychologie sociale depuis des années.
    Qu'est-ce qui vous rend sceptique ?

  4. #3
    mizambal

    Re : les biais cognitifs

    Bonjour

    Ce qui me rend sceptique c'est le fait que cette connaissance qui me parait essentielle soit gardée confidentielle.
    En effet comme les "biais cognitifs" nuisent au capacité de raisonnement (si j'ai bien compris), bah du coup ça devrait être un enseignement scolaire prioritaire.

    Or ... Cela n'est pas enseigné à la population ni pendant la scolarité ni même après !! :O Ce qui est incompréhensible pour moi :/

    En tout cas me concernant c'est pas encore trop tard, je vais donc étudier ça sérieusement puisque tu valides le truc, j'ai déjà trouver une page qui met a plat le grand dessin, c cool car ça me fait gagner une journée de boulot.

    Et merci pour avoir répondu à ma question.

  5. #4
    pm42

    Re : les biais cognitifs

    Ce n’est pas plus confidentiel qu’autre chose et c’est juste des biais qu’on peut éviter avec de la méthode. Et ils ne sont pas tous présents tout le temps chez tout le monde.

    Quand à savoir ce qu’on devrait enseigner et à quel niveau, c’est un autre débat, sans fin et pas forcément fait pour FS.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mizambal

    Re : les biais cognitifs

    Citation Envoyé par pm42 Voir le message
    c’est juste des biais qu’on peut éviter avec de la méthode.
    Ok ça m’intéresse. Peux-tu juste m'en dire un peu plus sur cette méthode que tu utilises pour éviter les biais cognitifs ?

  8. #6
    pm42

    Re : les biais cognitifs

    Citation Envoyé par mizambal Voir le message
    Ok ça m’intéresse. Peux-tu juste m'en dire un peu plus sur cette méthode que tu utilises pour éviter les biais cognitifs ?
    Je ne prétends pas les éviter à titre personnel. Mais par exemple la méthode scientifique sert à ça notamment la validation par les pairs, la reproductibilité, etc.

  9. Publicité
  10. #7
    mizambal

    Re : les biais cognitifs

    ok effectivement ce que tu cites est plus spécialisé dans l'évaluation du raisonnement, c'est interessant je note merci pour la précision

    A contrario je garde aussi en tête que les "biais cognitifs" concerne pas que le raisonnement (aka la logique) mais aussi bah .. la cognition qui englobe toute les capacités du cerveau, soit je cite : "la mémoire, le langage, le raisonnement, l'apprentissage, l'intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l'attention. "

    Du coup j’imagine que les biais cognitifs sont susceptibles d'interférer dans les méthodes d'évaluation du raisonnement que tu as cité.

    Je reste définitivement enthousiaste à l'idée d'étudier ces différents sujets

    Merci pour vos interventions
    Dernière modification par mizambal ; 23/08/2020 à 20h07.

  11. #8
    GBo

    Re : les biais cognitifs

    Exemple de biais très classique que j'ai rencontré au boulot : des collègues tellement amoureux de leur algorithme, qu'au moment de passer à la réalisation puis à la campagne de tests, ils omettent d'inclure tous les ratés (je me rapplele de 30 %, de faux positifs, une paille) dans le rapport final. Très classique, je l'ai vécu de près plusieurs fois, pas différentes personnes pas forcément tricheuses, juste biaisables.
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  12. #9
    pm42

    Re : les biais cognitifs

    Citation Envoyé par mizambal Voir le message
    A contrario je garde aussi en tête que les "biais cognitifs" concerne pas que le raisonnement (aka la logique) mais aussi bah .. la cognition qui englobe toute les capacités du cerveau, soit je cite : "la mémoire, le langage, le raisonnement, l'apprentissage, l'intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l'attention. "

    Du coup j’imagine que les biais cognitifs sont susceptibles d'interférer dans les méthodes d'évaluation du raisonnement que tu as cité.
    Oui, c'est le cas. Les gens peuvent voir ou entendre quelque chose si on leur a dit que c'est là et qu'ils s'y attendent, détecter des structures là où il n'y en a pas...
    Tu peux considérer tout ce qui s'est passé récemment avec l'hydrochloroquine comme une conséquence de certains biais : on a quelqu'un qui croit à un médicament miracle depuis des années, qui le ressort à chaque fois et qui quand il fait ses tests et ses statistiques les manipule de façon à trouver le résultat qu'il veut.

    L'histoire est pleine de cas comme ça et certains biais sont connus depuis l'antiquité : c'est Cassandre par exemple à qui les dieux donnent le pouvoir de prévoir le futur mais la prévienne que personne ne la croira jamais. Et quand elle dit "Troie va être détruite", effectivement, elle n'est pas crue. Ou la parabole de la paille et la poutre, là aussi la description d'un biais cognitif.
    Dernière modification par pm42 ; 23/08/2020 à 20h43.

  13. #10
    mizambal

    Re : les biais cognitifs

    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    collègues tellement amoureux de leur algorithme, qu'au moment de passer à la réalisation puis à la campagne de tests, ils omettent d'inclure tous les ratés (je me rapplele de 30 %, de faux positifs, une paille) dans le rapport final
    haha pas mal
    ça pourrait me faire un énoncé interessant en tant qu'exercice consistant à trouver les biais correspondant à cet étrange comportement.
    Et en vérifiant dans la liste j'ai trouvé 5 / 6 biais, je les ai classer par ordre d'importance. Aucune garanti de la pertinence de ma solution, surtout au niveau de la hiérarchie, car je suis un vrai débutant à ce jeu là

    J'ose tout de mm proposer un résultat (après environ 30 minutes de travail) :

    1) l'effet autruche (ou "le déni") : https://www.revuegestion.ca/mefiez-vous-de-l-autruche

    2) l'effet Ikea et également sa contribution à https://fr.wikipedia.org/wiki/Co%C3%...cup%C3%A9rable

    3) l'engagement : https://fr.wikipedia.org/wiki/Escala...#39;engagement

    4) refus d’admettre avoir tord : https://gcarton.com/fr/publications/...is-de-croyance

    5) un environnement trop sécure ! https://www.convertize.com/fr/glossa...ion-du-risque/

    Certaines de ces descriptions devrait te parler ^^

  14. #11
    vep
    Responsable des forums

    Re : les biais cognitifs

    Vous pouvez vous intéresser à la zététique qui promeut la méthode scientifique et analyse les biais et erreurs de jugements (les livres d'Henri Broch, le site du Cortecs, la chaine "la tronche en biais", de la "menace théoriste " par exemple.

  15. #12
    GBo

    Re : les biais cognitifs

    +1 Henri Broch est un pionier du genre, notre maître en France
    A noter quand même que ses bouquins ont un peu vieilli car il s'intéressait en grande partie au paranormal (très à la mode au pic de sa carrière) qui est une cible facile. Mais c'est à lire car les principes des biais amenant à adhérer à n'importe quoi sont génériques.

    Le "Petit cours d'autodéfense intellectuelle" de Normand Baillargeon est pas mal non plus.

    Personnellement j'ai un truc qui me met la puce à l'oreille : quand un discours me plait trop, dans le sens où il caresse mes convictions dans le sens du poil, C'EST LA QU'IL FAUT QUE JE ME MEFIE DE MOI, et c'est là que je dois particulièrement creuser la solidité des arguments avancés (reproductibilité etc...).

    cdlt,
    GBo
    Dernière modification par GBo ; 24/08/2020 à 10h40.
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  16. Publicité
  17. #13
    cosmologiste 88

    Re : les biais cognitifs

    Bonjour.
    Si vous voulez en apprendre plus sur les biais cognitifs, il y a une super série de vidéo la dessus de scienceétonnante qui s’appelle crétin de cerveau et il répond à pas mal de question :
    https://www.youtube.com/watch?v=xJO5...GY1QLDYxb4-P2B
    Bonne journée.

  18. #14
    GBo

    Re : les biais cognitifs

    Merci beaucoup cosmologiste 88, en effet ça se mange sans faim cette série de vidéos !

  19. #15
    karlp

    Re : les biais cognitifs

    Bonjour à tous
    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    +1 Henri Broch est un pionier du genre, notre maître en France
    A noter quand même que ses bouquins ont un peu vieilli car il s'intéressait en grande partie au paranormal (très à la mode au pic de sa carrière) qui est une cible facile. Mais c'est à lire car les principes des biais amenant à adhérer à n'importe quoi sont génériques.

    Le "Petit cours d'autodéfense intellectuelle" de Normand Baillargeon est pas mal non plus.

    Personnellement j'ai un truc qui me met la puce à l'oreille : quand un discours me plait trop, dans le sens où il caresse mes convictions dans le sens du poil, C'EST LA QU'IL FAUT QUE JE ME MEFIE DE MOI, et c'est là que je dois particulièrement creuser la solidité des arguments avancés (reproductibilité etc...).

    cdlt,
    GBo
    Voilà qui m’intéresse au plus haut point : savez-vous s'il a abordé le cas de Luiz Gasparetto ? Je ne trouve, fort malheureusement, aucune analyse de ce cas.
    En vous remerciant.

  20. #16
    GBo

    Re : les biais cognitifs

    Bonsoir karlp, je ne crois pas que son cas ait été abordé dans les bouquins de Broch, cela m'aurait frappé car je m'intéresse beaucoup à la peinture (je vérifierai la semaine prochaine, là je suis loin de ma bibliothèque).

    Ceci dit, si le seul talent de ce Gasparetto (que je ne connaissais pas avant votre post, je viens de le "googler") était de peindre dans la pénombre "dans le style de" en simulant un état de transe, nombre de faussaires y arrivent, ce n'est donc pas quelque chose que l'on peut soumettre à un test rigoureux, Broch n'aurait donc sûrement pas considéré son cas.

    Le biais, ici, pourrait être de considérer comme paranormal ce qui n'est qu'un incroyable talent.
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  21. #17
    vep
    Responsable des forums

    Re : les biais cognitifs

    Citation Envoyé par karlp Voir le message
    Bonjour à tous


    Voilà qui m’intéresse au plus haut point : savez-vous s'il a abordé le cas de Luiz Gasparetto ? Je ne trouve, fort malheureusement, aucune analyse de ce cas.
    En vous remerciant.
    Vous pourriez peut-être poser la question au comité Para (qui n'existe qu'en Belgique, il me semble) qui s'est spécialisé dans l'étude des phénomènes paranormaux avec un regard sceptique.

  22. #18
    karlp

    Re : les biais cognitifs

    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    Bonsoir karlp, je ne crois pas que son cas ait été abordé dans les bouquins de Broch, cela m'aurait frappé car je m'intéresse beaucoup à la peinture (je vérifierai la semaine prochaine, là je suis loin de ma bibliothèque).

    Ceci dit, si le seul talent de ce Gasparetto (que je ne connaissais pas avant votre post, je viens de le "googler") était de peindre dans la pénombre "dans le style de" en simulant un état de transe, nombre de faussaires y arrivent, ce n'est donc pas quelque chose que l'on peut soumettre à un test rigoureux, Broch n'aurait donc sûrement pas considéré son cas.

    Le biais, ici, pourrait être de considérer comme paranormal ce qui n'est qu'un incroyable talent.
    Merci pour votre commentaire.
    Je suis intéressé par la question des conditions de reproductibilité de ces faits.

  23. Publicité
  24. #19
    karlp

    Re : les biais cognitifs

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Vous pourriez peut-être poser la question au comité Para (qui n'existe qu'en Belgique, il me semble) qui s'est spécialisé dans l'étude des phénomènes paranormaux avec un regard sceptique.
    C'est une excellente suggestion, dont je vous remercie !

  25. #20
    mizambal

    Re : les biais cognitifs

    Merci ! J'ai tout noté.

    Une chaine YT qui parle de ce sujet c'est super, j'ai déjà jeter un œil et je pense ça va aussi m'aider beaucoup, d'ailleurs il y a un sujet sur Henri Brosh : https://www.youtube.com/watch?v=pR-rjHAy3Oc Du coup c'est sans doute pas plus mal que je me suis pas intéressé à ces sujet avant. A présent que le travail a été prémâché ça sera bcp plus rapide et facile a assimiler

    Effectivement les failles mentales en plus de fausser la réalité du monde, de soi, des autres, bref les expériences de vie...
    Coté pile (ou obscur de la force) peuvent également être identifier par des personnes malveillante et/ou intéressé, puis cibler en vue d'être attaquer, et enfin exploiter. C'est le principe de la publicité par exemple.

    Voilà dans ce qui suis quelques réflexions du soir sur le thème des attaques mentales que j'ose partager (mais je le conclus tout de mm en faisant appel à du sérieux ^^) :

    Il me semble que les failles mentales vont au delà de l'aspect cognitif car visiblement je remarque en lisant la définition du mot cognition de wikipedia l'absence du concept "émotions". j'en déduit donc que les biais cognitifs ne concerne pas les émotions.

    Pour moi il apparait que les failles / faiblesses de l'esprit humains sont liées à ces 3 points :
    1) les biais cognitifs
    2) les émotions
    3) l’interaction entre émotions et cognitions (je donne un exemple juste en dessous)
    4) ...............??............. .......... (je laisse de la place au cas ou yen ai d'autres, on sait jamais ^^)


    Exemple d’interaction entre émotions et cognitions (je prend le cas des empotions fortes pour bien marquer le coup) : la peur nuit à la capacité de réflexion en plus d'induit des réactions physiologiques et des comportements. Idem pour l'amour (est aveugle ?) ou à l'inverse la haine.
    ha en mieux j'ai trouvé ça : https://www.hepfr.ch/sites/default/f...nov2016_lr.pdf

    Une attaque mentale (ou une autodéfense) aura donc selon moi un rapport avec avec les points 1) à 3)

    Après c'est juste mon hypothèse de novice pour débuter, toutefois j'ai tout de mm réussi à trouver un concept qui en parle : la définition du mot sophismes -> donc "les sophismes" certainement quelque chose à creuser en profondeur également.
    J'imagine une possibilité d'associer ces sophismes avec les biais cognitifs ou émotions correspondantes afin de comprendre les mécaniques d'attaque / cible / défence (ou plutot manque de défense d'ailleurs)..

    Et merci encore pour vos pistes de réflexion, ça m'aide et ça fera gagner un temps fou ^^
    Dernière modification par mizambal ; 24/08/2020 à 20h36.

Discussions similaires

  1. QR - Les biais cognitifs nuisent-ils à la réflexion ?
    Par RSSBot dans le forum Définitions et Questions / Réponses
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/08/2020, 16h30
  2. biais cognitifs autour de la polemique sur la chloroquine ?
    Par syborgg dans le forum neuropsychologie et psychologie cognitive
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/04/2020, 06h06
  3. Combien de biais cognitifs
    Par feedblack dans le forum neuropsychologie et psychologie cognitive
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/01/2017, 11h46