Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 81

"entrainer" l'intelligence



  1. #1
    Charlus93

    "entrainer" l'intelligence

    Bonjour à tous,
    connaissez-vous des méthodes permettant de développer l'intelligence logico-mathématique (j'entends par "développer" tout ce qui permettra à court ou à long terme d'augmenter la vitesse de réaction et la capacité à traiter des problèmes mathématique complexes)?
    Les techniques que j'attends penvent aussi bien avoir trait à la concentration qu'à des "schémas" de réflexion ou encore tout simplement à des exercices spéciaux comme on en voit dans les programmes d'entrainement cérébral de nintendo etc...
    Je sais que la question est très vague mais je ne m'y connais pas suffisamment sur le sujet pour faire mieux
    Merci!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ItaKira

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Bonsoir,

    Il y a des sites pour ça, il suffit de rechercher. http://fr.ibraining.com/ pour la mémoire pour les maths http://www.gomaths.ch/jeux/index.php bien que sa a l'air un peu "gamin" je pense que chaque jour un entrainement on arrive ç du progrès ( je suis explicite ?? =) ) et la logique je pense que des tests de QI avec explications ou alors http://www.happyneuron.fr/aspx/publi...onProgram.aspx c'est payant mais il y a quelque jours gratuit et sa fait travailler un peu de tout, aprés si vraiment cela t'interesse il suffit d'y mettre un peu de sa poche sur ce ..

  4. #3
    mopral

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Une question qu'on pourrait se poser est : une personne non-surdouée peut-elle progresser au point de devenir surdouée et faire grimper son QI dans des proportions très importantes ?
    Ca va paraître simpliste, mais si une personne surdouée a un cerveau qui a développé des connexions neurolonales supplémentaires ou des connexions simplement différentes, elle devrait en fait faire des exercices intellectuels adéquats pour développer son intelligence. Mais que doit-elle faire exactement ? je ne pense pas que des jeux comme "l'entraînement cérébral" de nintendo puisse amener à faire des prouesses intellectuelles. C'est plus de l'entretien cérébral qu'autre chose.

  5. #4
    lamorgana

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Je suis d'accord avec Mopral. Faire des exercices permet un entrainement, donc d'aller plus vite à force d'entrainement...mais "l'intelligence" logico mathématiques ne sera pas développée pour autant car ces exercices mettront en oeuvre les circuits cérébraux existants...pour développer cette intelligence (si elle doit être développée!), il faudrait mettre en place d'autres circuits...je pense que pour développer cette intelligence il faudrait tout d'abord "comprendre" la logique mathématiques, la voir autrement qu'en terme d'exercices mathématiques et ensuite faire des exercices d'entrainement...

  6. #5
    ItaKira

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Ya t'il un moyen de developper sa logique ( raisonnement et non mathematique )
    Exemple : Avec de l'observation on peut déduire que d'un point A cela amene à un point B mais d'une manière rapide, je ne sais pas si il ya des livres sur le sujet, ou bien meme quel sorte "d'entrainement" faut il suivre, j'espere me faire comprendre

    Bye

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mopral

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par ItaKira Voir le message
    Ya t'il un moyen de developper sa logique ( raisonnement et non mathematique )
    Exemple : Avec de l'observation on peut déduire que d'un point A cela amene à un point B mais d'une manière rapide, je ne sais pas si il ya des livres sur le sujet, ou bien meme quel sorte "d'entrainement" faut il suivre, j'espere me faire comprendre

    Bye

    J'ai discuté avec un joueur d'achecs qui joue à ce jeu depuis 20 ans il m'a raconté que cette activité développe la mémoire et l'imagination.
    C'est déjà impressionnant.
    Comme ce jeu demande de développer des stratégies avec une bonne dose de finesse, on peut supposer que ça peut améliorer les performances en maths, non ?

    Je pense que le cerveau peut augmenter ses capacités mais il faut peut-être passer par des activités hors scolaires.

    Qu'est-ce qui pourrait se passer dans le cerveau d'une personne qui joue depuis plusieurs années aux échecs, au shogi, au jeu de go ?
    Ces jeux demandent des efforts considérables de la part du joueur qui doit agir d'une manière extrêmement logique ?
    Peut-être que la solution pour augmenter considérablement l'intelligence vient de jeux de stratégies.
    Enfin, ce n'est qu'une supposition et j'aimerais bien avoir l'avis de quelqu'un qui connaît bien ce sujet.
    Personnelement, je pense que ces activités permettent au moins de développer des aptitudes mais il y en a probablement d'autres derrière.
    Dernière modification par mopral ; 25/08/2008 à 00h19.

  9. Publicité
  10. #7
    ItaKira

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Ben je joue au jeu de go depuis plus d'un an et c'est vrai que la manière d'"imager" les choses est plus simple, en revanche je joue pas trés souvent aux echecs mais j'ai plus de facilité à voir plusieurs coups d'avance... Et pour les activités hors scolaires ... La lecture, le calcul mental la méthode "old-school" peut aussi bien marcher ?????

  11. #8
    mopral

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par ItaKira Voir le message
    Ben je joue au jeu de go depuis plus d'un an et c'est vrai que la manière d'"imager" les choses est plus simple, en revanche je joue pas trés souvent aux echecs mais j'ai plus de facilité à voir plusieurs coups d'avance... Et pour les activités hors scolaires ... La lecture, le calcul mental la méthode "old-school" peut aussi bien marcher ?????

    Il est certain que les activités scolaires aident au développement de l'intellect, mais j'ai parfois eu l'impression que cela ne faisait pas faire des progrès considérables. J'ai connu des collègues de classe qui étaient très moyens en français et qui travaillaient comme des dingues le soir chez eux pour rattraper le niveau des autres dans ces matières littéraires.
    Résultat : toute l'années, leurs notes tournaient au mieux autour de la moyenne et ils ont raté au bac dans ces matières.

    Après, je pense que les matières qui peuvent véritablement augmenter l'intelligences sont les matières scientifiques qui demandent de la logique.
    Seulement, pour quelqu'un qui connaît des difficultés dans ce domaine, il s'agit souvent d'activités rebutantes, donc, s'obstiner là-dedans peut provoquer un dégoût et un abandon. Bref, si on n'aime pas manipuler les chiffres, pas facile de se motiver...

    Question : est-ce qu'on connaît le QI de certains grands joueurs d'échecs ?

  12. #9
    ItaKira

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Je sais que Bobby Fisher à 16 ans avait déja un QI de 181 donc supérieur à einstein, ce qui a pu l'aider à devenir l'un/le meilleur joueur d'echec.

    Pour Kasparov 190, que penser, avoir un Qi comme ça dés l'adolescence ( meme voir avant ) est un atout aprés les echecs leur a t'il permis de le "grossir" encore plus ??

  13. #10
    mopral

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par ItaKira Voir le message
    Je sais que Bobby Fisher à 16 ans avait déja un QI de 181 donc supérieur à einstein, ce qui a pu l'aider à devenir l'un/le meilleur joueur d'echec.

    Pour Kasparov 190, que penser, avoir un Qi comme ça dés l'adolescence ( meme voir avant ) est un atout aprés les echecs leur a t'il permis de le "grossir" encore plus ??
    Ils ont réellement de tels QI ? C'est impressionnant.
    Tu penses qu'ils avaient à la base un haut QI ?
    C'est possible car je doute que le jeu d'échec soit le seul responsable de cette intelligence.
    En tout cas, ce serait intéressant si on découvrait que le contraire est possible et que les échecs peuvent permettre de passer d'un QI normal à à un QI breaucou plus élevé.
    Question : Ou as-tu lu ces informations ?

  14. #11
    ItaKira

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Sur les sites, http://www.liberation.fr/actualite/sports/304864.FR.php et pour Kasparov je l'avais lu dans un journal ...

    Comme dit dans l'article il avait déja 16 ans quand il avait 181, aprés je sais pas si les médias en rajoute ou non, mais je ne sais pas si les echecs permette d'"évoluer" son QI mais il permet de tirer des avantages à un certain niveau, imagination ( comme dit plus haut ) anticipation, réfléxion pour le reste je vais faire des recherches ...

  15. #12
    mopral

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par ItaKira Voir le message
    Sur les sites, http://www.liberation.fr/actualite/sports/304864.FR.php et pour Kasparov je l'avais lu dans un journal ...

    Comme dit dans l'article il avait déja 16 ans quand il avait 181, aprés je sais pas si les médias en rajoute ou non, mais je ne sais pas si les echecs permette d'"évoluer" son QI mais il permet de tirer des avantages à un certain niveau, imagination ( comme dit plus haut ) anticipation, réfléxion pour le reste je vais faire des recherches ...

    Merci pour l'info.

    J'ai pensé à un truc :
    les échecs peuvent améliorer le QI dans le domaine de la mémoire, étant donné que les tests de QI incluent des tests de ce type.
    Mais le reste, effectivement, c'est pas confirmé du tout.

  16. Publicité
  17. #13
    Vladzol

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Salut,

    Je sais que Bobby Fisher à 16 ans avait déja un QI de 181 donc supérieur à einstein
    Soit Einstein n'a jamais passé de test de QI, soit il l'a fait et cela n'a jamais été rendu public, et beaucoup ont cherché. Les chiffres que l'on trouve le concernant sont des estimations (donc de peu de valeur) a posteriori.

  18. #14
    ItaKira

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par mopral Voir le message
    Merci pour l'info.

    J'ai pensé à un truc :
    les échecs peuvent améliorer le QI dans le domaine de la mémoire, étant donné que les tests de QI incluent des tests de ce type.
    Mais le reste, effectivement, c'est pas confirmé du tout.

    Si, la réfléxion car le temps qu'on passe à imager les pièces ... Le calcul ( ou l'anticipation ) mais je ne sais pas si dans la vie cela s'utilse ou alors inconsciement ... Enfin si il y'avait autre chose pour améliorer le QI je serais curieux de savoir quoi

  19. #15
    mopral

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par ItaKira Voir le message
    Si, la réfléxion car le temps qu'on passe à imager les pièces ... Le calcul ( ou l'anticipation ) mais je ne sais pas si dans la vie cela s'utilse ou alors inconsciement ... Enfin si il y'avait autre chose pour améliorer le QI je serais curieux de savoir quoi
    J'avais entendu parler de la stimulation magnétique transcranienne qui, bien que prévue pour soigner l'autisme, avait été expérimentée chez des personnes normales afin d'augmenter leurs performances intellectuelles.
    J'ai lu un témoignage d'une personne qui avait servi de cobaye à cette expérience et elle disait que pendant celle-ci son exprit s'était mis à réfléchir extrêment vite et que sa capacité d'attention était totale, que rien ne pouvait détourner son attention d'un sujet.

    Je ne sais pas où cette méthode en est mais visiblement, elle a prouvé qu'il est possible d'augmenter les capacités intellectuelles de manière artificielle. Mais bon, je pense qu'elle doit être positive sur certains plans mais qu'elle peut aussi altérer certaines choses. Si l'opération n'est pas faite de manière naturelle, elle doit avoir des effets secondaires.

    En tout cas, une chose est sûre, la pratique des échecs permet déjà de bien améliorer son intellect et il faudrait que ce soit une activité quotidienne dans le système scolaire et non occasionnelle. C'est une méthode qui permet d'améliorer plusieurs fonctions en même temps.

  20. #16
    ItaKira

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Et à part les echecs et la stimulation magnétique transcranienne qui doit etre à mon avis non accessible, un autre moyen pour améliorer l'intellect qui soit à disposition de toute personne, j'ai lu beaucoup d'article comme quoi les programmes d'entrainement cerebraux marchaient bien mais ils servent à "maintenanir en forme" le cerveau ..

  21. #17
    lamorgana

    Re : "entrainer" l'intelligence

    je pense qu'au niveau de ces grands joueurs d'échec,leur intelligence initiale leur a permis d'atteindre ce niveau mais je pense aussi que jouer aux échec est bénéfique pour la personne lambda. En effet tout jeux de stratégie impose d'être créatif avec des lois (règles du jeu), ce qui est transposable aux mathématiques!

  22. #18
    Jiav

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par ItaKira Voir le message
    Comme dit dans l'article il avait déja 16 ans quand il avait 181
    Si tu relis attentivement l'article, tu verras qu'il est écrit l'équivalent de "il existe une rumeur invérifiable qu'il avait un QI...". C'est moins sexy dit comme ça, mais plus explicite.

    Citation Envoyé par mopral Voir le message
    J'ai lu un témoignage d'une personne qui avait servi de cobaye à cette expérience et elle disait que pendant celle-ci son exprit s'était mis à réfléchir extrêment vite et que sa capacité d'attention était totale, que rien ne pouvait détourner son attention d'un sujet.
    Où ça s'il te plait?
    L'été vient.

  23. Publicité
  24. #19
    mopral

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Si tu relis attentivement l'article, tu verras qu'il est écrit l'équivalent de "il existe une rumeur invérifiable qu'il avait un QI...". C'est moins sexy dit comme ça, mais plus explicite.


    Où ça s'il te plait?

    J'ai lu ça dans un dossier de Science et Avenir consacré à la SMT qui est paru en 2001.
    Cela parlait de la guérison des hallucinations auditives, la dépression, la schizophrénie, la réparation des zones où il y a des lésions cérébrale etc..et la question de l'augmentation de l'intelligence était évoquée. Par contre, je n'ai plus cette revue donc je ne peux que faire un résumé.

  25. #20
    Jiav

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par mopral Voir le message
    la guérison des hallucinations auditives, la dépression, la schizophrénie, la réparation des zones où il y a des lésions cérébrale etc..
    C'est tout?

    Bon c'est pas que ce soit irréaliste, mais disons qu'il y a loin de la coupe aux lèvres. Le plus avancé actuellement, c'est pour le traitement de la dépression -mais même là il n'y a pas encore consensus complet. Faut attendre (les financements entre autres )
    L'été vient.

  26. #21
    -kyria-

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par mopral Voir le message
    Une question qu'on pourrait se poser est : une personne non-surdouée peut-elle progresser au point de devenir surdouée et faire grimper son QI dans des proportions très importantes ?
    Ca va paraître simpliste, mais si une personne surdouée a un cerveau qui a développé des connexions neurolonales supplémentaires ou des connexions simplement différentes, elle devrait en fait faire des exercices intellectuels adéquats pour développer son intelligence. Mais que doit-elle faire exactement ? je ne pense pas que des jeux comme "l'entraînement cérébral" de nintendo puisse amener à faire des prouesses intellectuelles. C'est plus de l'entretien cérébral qu'autre chose.
    Le QI peut augmenter légèrement avec d'importante stimulation mais pas de manière significative. En clair, une personne de 125 peut très bien "monter" à 130 ou 135, suite à d'importante stimulation.

    D'autres facteurs sont à prendre en compte pendant le passage d'un test de QI : le stress, la fatigue etc. De plus, un test a une marge d'erreur de 10 points de QI...

    N'oublions pas non plus que les tests passés sur internet n'ont aucune valeur ! Seul un vrai test chez un psychologue ( recommendé de préférence par un association de personne à haut potentiel ) est valable.

  27. #22
    mopral

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Admettons qu'une personne ayant un QI de 125 puisse le faire progresser jusqu'au chiffre de 135 en ayant beaucoup stimulé son cerveau.
    Imaginons que cette personne veuille continuer d'améliorer son cerveau en augmentant davantage la difficulté des activités intellectuelles qu'elle pratiquait. Que se passera t-il ?
    Son QI va t-il stagner ou bien va t-il encore progresser ?
    Le cerveau n'évolue t-il pas proportionnellement à ce qu'on lui fait faire ?

    Exemple, la mémoire est une faculté qui peut grandement évoluer si on décide de la développer. Une personne lambda peut également maîtriser plusieurs langues si elle s'en donne les moyens. Les capacités de la mémoire semblent donc quasi-infines. En est-il de même pour les capacités de raisonnement ? C'est la question qu'on peut se poser en prenant comme exmple la mémoire.

  28. #23
    HELL-

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Le fait de spécialiser le cerveau sur des processus préçis permet un gain énorme, cf les autistes de haut niveau. Bref, y'a rien de tel que la pratique de ce sur quoi il souhaite développer ses compétences.

    Enfant, Howard Potter force aussi l’admiration de sa famille, lorsque ses parents se rendent compte qu’il est capable de déterminer le nombre exact de petits pois présents dans son assiette et dans celle de son frère. A quarante ans, il dépend toujours de l’aide quotidienne de sa mère. Howard résout les racines carrées aussi aisément que d’autres compte les cinq doigts de leur main, il aime les nombres premiers et surtout le réservoir inépuisable qu’est celui des résultats des matchs de football. « Howard ne s’emballe pas quand un but est marqué, explique sa mère, il ne s’intéresse qu’aux chiffres.
    Dernière modification par HELL- ; 30/08/2008 à 23h52. Motif: info en plus

  29. #24
    Leela

    Re : "entrainer" l'intelligence

    C'est un sujet très intéressant.

    Je n'y connais rien, mais je m'y intéresse depuis longtemps.

    Je crois qu'il faut distinguer "intelligence" et "esprit entraîné" ou "esprit rapide"... des exemples sont déjà donnés ici de personnes capables de réaliser certaines prouesses et incapables de vivre "normalement".

    Pur moi, une personne "intelligente" est avant tout une personne équilibrée et qui réfléchit avec logique et bon sens.

    Il y a actuellement aussi le "quotient émotionnel" qui est mesuré par des tests et serait au moins aussi important que le QI (mais il est encore plus difficile à définir).
    Comme j'ai du mal à définir le mot "intelligence" et que le QI ne montre qu'un seul aspect, je préfère employer les mots "capacités" ou "facultés".



    S'entraîner à n'importe quoi active une zone du cerveau et l'idéal pour développer son intelligence serait de varier les occupations, de garder l'esprit curieux, de tout remettre en question.

    Les activités manuelles augmentent certainement les capacités: je pense au bricolages, surtout ceux qui font appel à plusieurs facultés: le montage de maquettes d'avions en bois, par exemple.

    Jouer de la musique ou chanter a aussi un grand effet sur le développement des facultés mentales, ainsi que la pratique de tous les arts.


    Mais à propos de QI, j'ai entendu un jour une théorie très intéressante: le QI pourrait diminuer simplement par l'accumulation de mots ou de notions incomprises. Or ils sont très fréquents, surtout dans la langue maternelle ou on a appris le plus souvent les mots en devinant leur sens. Certaines personnes par exemple confondrait "et" et "ou" jusqu'à des âges étonnants, même à l'université... C'est évidemment un handicap terrible.

    Cette théorie est facile à vérifier si on prend la comparaison d'une langue étrangère qu'on maîtrise mal. Dans cette langue, on se sent bête, ... et on l'est.

    Toujours d'après cette théorie, le seul moyen d'augmenter le QI est de devenir un passionné du dico.

    Exemple: vous avez des problèmes en chimie ? En Math ? Demandez-vous si vous êtes capables de définir le mot "chimie" ou "mathématiques". Si déjà vous ne savez pas le définir, comprenez que c'est mal barré...


    Autre moyen d'augmenter ses capacités: OSER. Je prends l'exemple de la musique. L'oreille absolue est considérée comme un don rare. C'est donc la capacité de déterminer, sans point de repère, qu'une note est un "la" ou un "do dièze", par exemple. Or cette capacité n'est jamais entraînée: dans les dictées, on "donne le la" avant de commencer. J'ai fait l'expérience d'essayer d'identifier des notes seules et je suis arrivée à un résultat spectaculaire en très peu de temps.

    Oser remettre en question, oser expérimenter, oser poser des "bêtes questions", oser voir les choses sous un autre point de vue (par exemeple inverser causes et conséquences)...

    Je pense que tout cela peut augmenter l'intelligence...

  30. Publicité
  31. #25
    HELL-

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Les grands génies étaient inadaptés à certains points, et plus spécialisés, il y a un nombre très élevé qui étaient des autistes de haut niveau, même si on en a peu parlé.....cf Einstein...et j'en passe.......le cerveau perd énormément en efficacité dans le fait d'aller dans tous les sens.....

    Sinon par rapport à ce que tu dis, effectuer des tests psychotechniques ne demande pas un vocabulaire, une langue parfaite, mais de la logique pure....mais c'est clair que bosser la langue fait réfléchir....

    Tout ça cest qu'une question d'utiliser au max son cerveau, penser en continu.

    Vu sur le net....

    Plus tu t'approches de la réalité, et peu importe le moyen, et plus tu es désadapté car peu de gens sont autistes et/ou peu de gens se donnent les moyens (faut il en plus avoir le potentiel) pour s'approcher de la réalité.

  32. #26
    Leela

    Re : "entrainer" l'intelligence

    ce que tu dis, Hell méritre réflexion mais je ne sais pas si on peut qualifier les grands génies d'autistes. L'autisme est une maladie, et même si elle est -parfois- doublée de certaines facultés exceptionnelle mais très limitées, je ne pense pas qu'elle puisse mener à de grandes découvertes.

    Tu prends l'exemple de Einstein: il était tout sauf autiste, et il n'était pas du tout limité au domaine où il a fait des découvertes. Il s'est mêlé de politique et d'autres choses. Beaucoup de génies de la science sont aussi de grands musiciens, par exemple. Donc je dirais au contraire, que ce qui les caractérise c'est une grande curiosité, une grande ouverture dans plusieurs domaines, ce qui est tout l'opposé de l'autisme.

    Mais que leurs recherches et leur caractère passionné les ai fait négliger la vie sociale, familiale... est certain. Mais il ne faut pas confondre cela avec une maladie mentale: ici c'est un choix conscient et raisonné.


    Pour ce qui est des tests psychotechniques: comment veux tu les passer si tu ne comprends pas certains mots de la question ?

    Ton résultat ne sera pas représentatif de ton intelligence réelle...

    Ce serait intéressant d'avoir l'avis d'u psychologe sur cette question: en effet, mon intervention se base sur de l'expérience, mais pas de connaissances dans le domaine. J'enseigne à des adultes depuis près de 40 ans et maintenant encore, je ne cesse d'étudier les mécanismes de l'apprentissage.

    Par exemple, les facultés des personnes se décuplent simplement quand elles sont relax et en confiance.

    Les test de QI sont donc très relatifs...

  33. #27
    Vladzol

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par HELL
    Sinon par rapport à ce que tu dis, effectuer des tests psychotechniques ne demande pas un vocabulaire, une langue parfaite, mais de la logique pure...
    Le test le plus utilisé en france, le WAISS, se divise en deux parties: une partie "performance" et une partie "verbale".
    La deuxième partie, comme son nom l'indique...évalue des aptitudes verbales.

  34. #28
    -kyria-

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Il est vrai qu'un test de QI est relatif, ce n'est qu'un chiffre qui cerne les domaines où l'ont est plus ou moins en avance.

    Une personne "normale" peut augmenter ses connaisances, mais les hauts quotients intellectuels réfléchissent différement. En faite c'est difficile à expliquer, surtout quand on est pas dans l'esprit d'une personne "normale" (il n'y a aucun point de comparaison). On réfléchit toujours, ça s'arrête jamais. On sent ce que les gens pensent, beaucoup plus fortement qu'une personne "normale". On se prend tous en pleine face, le décalage intellectuel/sentimentale au niveau affectif c'est dur à gérer ; impossible de trouver sa place, impossible de se sentir vraiment nous même. Quand on parle, il y a un décalage entre ce qu'on dit et ce qu'on pense, pareil quand on écrit. Et puis, c'est bien beau d'avoir un gros QI, mais sans personne avec qui développer ses idées, sans copains ni copines c'est dur à gérer. On ne se sent pas du tout supérieur : ok on a réussi le test, mais premièrement on a l'impression que n'importe qui pourrait le faire, et deuxièmement, comment se sentir intelligent quand on ne sait pas faire des choses simple que tous le monde sait faire, à commencer par avoir des amis. Voir les autres rires entre eux pendant la récré, alors que l'on est dans son coin à les regarder (quand personne nous embête).

    Je dit "on", je parle plutôt de mon expérience. Pas que je souhaite m'en vanter, oh non. Mais l'occasion s'y prête, alors si je peux éclairer votre chandèle, pourquoi pas ?

    Nous sommes bien loin des vieux clichés diffusés par les médias ; nous n'avons 20 de moyenne générale (dommage XD), je suis même nulle en math. Tout ce que je voudrais c'est d'avoir une personne avec qui parler.

  35. #29
    lamorgana

    Re : "entrainer" l'intelligence

    "Quand on parle, il y a un décalage entre ce qu'on dit et ce qu'on pense, pareil quand on écrit"
    c'est à dire?

  36. #30
    -kyria-

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par lamorgana Voir le message
    "Quand on parle, il y a un décalage entre ce qu'on dit et ce qu'on pense, pareil quand on écrit"
    c'est à dire?
    Les pensées vont trop vites, la parole/l'écriture n'arrivent pas à suivre ; écrire ou verbaliser ne va pas assez vite.

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 22h12
  2. "fondamentales", "dures", "molles" ... : comment classer les sciences ?
    Par Arvirik dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/04/2017, 22h41