Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 81

"entrainer" l'intelligence



  1. #31
    lamorgana

    Re : "entrainer" l'intelligence


    ------

    Et si on prennait son temps? avant de parler, avant d'écrire...Parler, écrire, comme toutes créations sont des évocations d'un traitement de l'information. Que le traitement se fasse très vite, soit, mais l'évocation devrait être la finalisation d'une réflexion et pas le "témoignage" linéaire du traitement de cette information...qu'en penses tu?

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Weensie

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Ce que l'on appelle intelligence est formellement un processus calculatoire se développant avec l'expérience . L'esprit est ainsi fait : plus il est entraîné , plus il sollicite sa mémoire et donc son expérience . Lorsqu'il est amené à juger une situation que ce soit un calcul ou toute autre chose , il s'avère que l'entraînement est bénéfique .
    Le vieux dicton résume bien l'affaire :"Un homme averti en vaut deux" .

    Je suis assez partisan du fait que ce que l'on appelle les génies ont un entraînement général et régulier qui fait qu'ils sont capables d'analyser n'importe quelle situation avec justesse . Dès lors qu'ils produisent une découverte , cela se fait généralement par le fruit du hasard (serendipity en anglais).
    Un grand joueur d'échecs considéré comme le meilleur de tous les temps , Garry Weinstein-Kasparov a dit dans son autobiographie la chose suivante :" je me suis rendu compte que plus je travaillais et plus j'avais de chance" . En effet , le travail et la sollicitation fréquente de notre mémoire nous permet d'acquérir une vision large sur les choses , parfois assez large pour découvrir un fait important .
    La société actuelle a trop souvent tendance à se diviser en partant du principe qu'il y a des gens plus intelligents que d'autres , l'extrême étant le surdoué . Il est vrai qu'il y a des différences , mais en général , les conséquences sont totalement disproportionnées : l'environnement est un élément fondamental au développement de l'esprit davantage que toute "prédisposition"
    J'ai, en ce qui me concerne, souvent été considéré , à tort , de surdoué . J'ai appris à parler à un an et à lire à un an et demi . Je ne veux pas vous imposer mon cas , qui semble si étrange , mais au contraire le justifier : je considère , que j'ai eu la chance d'être éduqué dans un environnement favorable , j'ai sollicité ma mémoire de manière plus efficace ( à cet âge là ..) toutefois , je n'ai pas subi de pressions parentales bien au contraire . j'ai juste vécu dans un environnement favorable à mon développement , même à cet âge là .
    Donc tout cela pour répondre à l'auteur de cette discussion : Oui , bien sûr on peut devenir plus "intelligent" ( encore une fois le terme est à prendre avec des pincettes) si notre environnement est favorable et si nous consentons à entretenir notre esprit par des exercices réguliers . la preuve en est que même les grands génies ont la réputation d'avoir une capacité de travail énorme .
    Dernière modification par Weensie ; 01/09/2008 à 23h36.
    .

  4. #33
    lamorgana

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Et d'après toi qu'est ce qui a fait dans ton environnement qu'à 1an et demi tu as appris à lire?
    ...Le "tout environnement" me parrait tout aussi dangereux que le "tout acquis"...

  5. #34
    Argyre

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Bonjour,
    Citation Envoyé par lamorgana Voir le message
    Et d'après toi qu'est ce qui a fait dans ton environnement qu'à 1an et demi tu as appris à lire?
    ...Le "tout environnement" me parrait tout aussi dangereux que le "tout acquis"...
    Il y a évidemment des gens qui ont un potentiel plus important que d'autres.
    Néanmoins, comme il a déjà été dit, c'est le travail qui me parait le plus important. Entre celui qui a un bac scientifique sans mention et celui qui a le même bac avec mention très bien, la différence réside essentiellement dans la rapidité à assimiler de nouvelles connaissances et à les restituer. Dit autrement, et cela me parait fondamental, si on enlève la contrainte de temps, chacun a la même aptitude de résolution de problème. Une personne qui a plus de difficultés à assimiler ou retenir de nouvelles connaissances peut donc compenser par plus de travail.
    Toutefois, bien sûr, cette compensation a des limites. S'il faut reprendre des bases essentielles qui n'ont pas été assimilées au collège ou au lycée, le temps de travail pour compenser peut se chiffrer en années, ce qui est inconcevable en pratique.
    Un point fondamental concerne la spécialisation. Une personne (surdouée) peut être très efficace pour assimiler de nouvelles connaissances, mais on ne peut pas assimiler ce qu'on n'apprend pas. Or, il existe une multitude de domaines scientifiques, économiques, historiques, sociaux, manuels, artistiques, sportifs et j'en passe. En conséquence, tout le monde est obligé de restreindre son apprentissage à quelques domaines, parfois de façon superficielle. On comprend bien que le surdoué sera nécessairement un cancre dans le domaine qu'il n'a jamais abordé, et que, réciproquement, celui qui a quelques difficultés pour assimiler de nouveaux savoirs ou savoir-faire finira par maîtriser son sujet à force de travail.
    Les scientifiques en sont d'ailleurs bien conscients. Lorsqu'un mathématicien ou un physicien parle du futur de l'intelligence artificielle, il raconte souvent autant d'âneries que l'informaticien qui parle de la mécanique quantique ... quand bien même ils seraient tous des surdoués !

    A+,
    Argyre

  6. #35
    Weensie

    J'ai eu des parents aimants qui n'ont pas hésité à me parler normalement même dans le berceau ! J'ai été sollicité dès mon plus jeune âge voila tout . Cela ne fait pas de moi quelqu'un ayant de plus grandes capacités intellectuelles .
    Ce que l'on appelle les surdoués , ou des individus à fort potentiel intellectuel , sont comme Argyre le dit , des êtres capables de restituer et d'assimiler les connaissances plus rapidement .
    Mais cette capcité n'est pas , selon moi et je pense avoir raison , innée .
    Il y a certes des différences neuronales entre les individus mais il s'agit de faibles différences . Tandis que le génie ou le surdoué sont extrêmement différents de la société . Leur environnement est capital .

    Citation Envoyé par lamorgana Voir le message
    ...Le "tout environnement" me parrait tout aussi dangereux que le "tout acquis"...
    Cette phrase a-t-elle un sens ?
    Comme si c'était dangereux de dire que l'environnement est capital au développement d'un enfant ... Surtout en ses plus jeunes âges .
    Un enfant assimile beaucoup plus de choses qu'un adulte et d'autant plus qu'il est jeune . Je pars du principe que solliciter un enfant , non pas en le poussant mais en le laissant découvrir librement les choses est quelque chose d'indispensable . En quoi est-ce une catastrophe ??
    Dernière modification par Yoyo ; 02/09/2008 à 21h14.
    .

  7. #36
    Argyre

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Weensie Voir le message
    Un enfant assimile beaucoup plus de choses qu'un adulte et d'autant plus qu'il est jeune .
    Je voudrais apporter une nuance à cette idée pourtant communément répandue. Premièrement, quand on parle d'assimilation de choses, il faut préciser quel est l'outil de mesure.
    Si je parle de relativité générale avec un gosse de 5 ans, il ne va absolument rien comprendre, contrairement à un adulte qui a quelques bases scientifiques. Et donc, dans le cas présent, on peut dire que l'enfant a un score d'apprentissage nul comparé à un adulte. Quand je disais que l'outil de mesure doit être précisé ...
    Et des cas comme ça, il y en a des dizaines, notamment dans les domaines scientifiques où les connaissances sont construites comme un échafaudage où chaque nouvel étage nécessite des connaissances dans l'étage précédent.
    Bref, pour faire simple, un enfant est capable d'assimiler plus de nouvelles choses basiques qu'un adulte (par exemple des noms d'animaux), mais un adulte est capable d'assimiler plus de nouvelles choses complexes qu'un enfant (par exemple des notions de maths de niveau bac, ou alors les structures économiques du Japon).

    En tous cas, la comparaison n'est pas si aisée qu'il y parait au premier abord.

    Cordialement,
    Argyre

  8. Publicité
  9. #37
    Sam*

    Re : "entrainer" l'intelligence

    De mon point de vue , je crois que l'intelligence s'acquiert dès l'enfance ,càd qu'il faut stimuler l'esprit logique des enfants pour qu'ils commencent à réféchir de cette manière , pour ce qui est des adultes il suffit d'etre en comagnie de personnes supérieurement intelligentes (comme moi... je plaisante) pour reveiller le génie !! Bon c'est un peu trop simple mais je crois que c'est en partiecomme ça.

  10. #38
    Weensie

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par Sam* Voir le message
    De mon point de vue , je crois que l'intelligence s'acquiert dès l'enfance ,càd qu'il faut stimuler l'esprit logique des enfants pour qu'ils commencent à réféchir de cette manière , pour ce qui est des adultes il suffit d'etre en comagnie de personnes supérieurement intelligentes (comme moi... je plaisante) pour reveiller le génie !! Bon c'est un peu trop simple mais je crois que c'est en partiecomme ça.
    Tout à fait . Bien évidemment un enfant de 5 ans ne pourrait pas comprendre les algèbres de Lie( et encore ... qui sait^^) mais comme je l'ai SI BIEN dit tout à l'heure c'est le fruit d'un entraînement régulier , commencant des le début de la vie , à l'apprentissage général . je ne parle pas d'apprentissage en particulier , mais de capacité à analyser les choses
    .

  11. #39
    lamorgana

    Re : "entrainer" l'intelligence

    je n'ai pas dis qu'il est dangereux de dire que l'environnement était capital pour le développement d'un enfant (comme pour tout être vivant soit dit en passant)mais je pense qu'il est dangereux d'affirmer que l'environnement fait "tout"! Penses tu vraiment qu'avec un environnement comme celui que tu as connu tout enfant peut apprendre à lire si tôt?
    Le danger vient du fait que, si on admet que oui, alors qu'allons nous penser de l'environnement offert à tous ces enfants qui ne lisent qu'à 7ans? qu'allons nous penser de leur parents? et qu'allons nous faire pour que tous les enfants acquièrent cette capacité à 1an?

  12. #40
    Weensie

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Il y a une part de hasard aussi . Ce que l'on appelle prédispositions naturelles représentent des cas extrêmement marginaux de la population : 0,1% des individus , comparable à la fréquence de ceux atteints de maladies très rares .
    Toutefois environ 3% , selon les statistiques actuelles des enfants , apprenent à lire à moins de 3 ans ( deux ans environ) , taux largement supérieur à celui de 0,1 % En éliminant les multiples facteurs comme l'environnement ( comprendant stimulation , émulation , éveil épanouissement etc...) La marge réservée aux prédisposition est très faible .
    Donc statistiquement , l'environnement est très largement (99%) en cause ^^
    .

  13. #41
    Sam*

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par Weensie Voir le message
    Tout à fait . Bien évidemment un enfant de 5 ans ne pourrait pas comprendre les algèbres de Lie( et encore ... qui sait^^) mais comme je l'ai SI BIEN dit tout à l'heure c'est le fruit d'un entraînement régulier , commencant des le début de la vie , à l'apprentissage général . je ne parle pas d'apprentissage en particulier , mais de capacité à analyser les choses
    Evidemment qu'un enfant de 5 ans ne comprendra pas l'algèbre de lie , mais c'est la façon de penser qui va le stimuler, mais je ne dis pas qu'il faut tous mettre sur le dos de l'environnement , il y a d'autres facteurs.... . Je suis bien d'accord avec toi.

  14. #42
    lamorgana

    Re : "entrainer" l'intelligence

    oui, je ne mets pas en doute tes données statistiques, mais il faut laisser ce 1% si petit soit il...car je pense toujours à ceux qui ne sont pas dans la moyenne conforme.

  15. Publicité
  16. #43
    Weensie

    ce n'est pas 1% ni 0,1% . Et cette marge concerne des individus aux capacités mnésiques supérieures à la normale et à la rapidité de calcul ..
    Les plus grands génies , les prodiges n'appartiennent généralement pas à cette catégorie la . Même Gauss , grand calculateur , ne valait pas Rüdiger Gamm ..

    Donc est négligeable . C'est comme si tu analysais un problème de mécanique céleste en prenant en compte les modifications atmosphériques engendrées par l'Ouragan Gustav sur la Terre puis sur l'interaction de la terre avec la lune .

    En ce qui me concerne ainsi que quelques amis ( qui n'ont pas appris à lire à un an et demi) j'ai remarqué que l'on pouvait calculer en moins de 10 secondes l'opération suivante : 3789*457,33 ( ou dans le genre..) ce qui paraît difficile voir quasiment surhumain mais qui résulte d'un entraînement régulier aussi intensif qu'il dépend de l'émulation mutuelle entre camarades ^^ .
    Nous sommes 5 , la probabilité que nous soyons tous les 5 des calculateurs prodiges est quand même assez faible compte tenu de la distribution si peu fréquente de ces derniers et du fait que nous nous sommes connus à des occasions totalement différentes .
    Dernière modification par Yoyo ; 02/09/2008 à 21h13. Motif: tu peux poster toutes tes interventions dans un seul message?
    .

  17. #44
    MiMoiMolette

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par Weensie Voir le message
    Les plus grands génies , les prodiges n'appartiennent généralement pas à cette catégorie la . Même Gauss , grand calculateur , ne valait pas Rüdiger Gamm ..
    ...en calcul ^^

    Pis euh... pourquoi vous n'arrêtez pas de parler des capacités de calcul mental alors que la question initiale porte sur l'intelligence ?

    En ce qui me concerne ainsi que quelques amis ( qui n'ont pas appris à lire à un an et demi) j'ai remarqué que l'on pouvait calculer en moins de 10 secondes l'opération suivante : 3789*457,33 ( ou dans le genre..) ce qui paraît difficile voir quasiment surhumain mais qui résulte d'un entraînement régulier aussi intensif qu'il dépend de l'émulation mutuelle entre camarades ^^ .
    Nous sommes 5 , la probabilité que nous soyons tous les 5 des calculateurs prodiges est quand même assez faible compte tenu de la distribution si peu fréquente de ces derniers et du fait que nous nous sommes connus à des occasions totalement différentes .
    - Je peux pas, j'ai cours
    - Vous n'êtes pas un peu vieux ?
    - Je suis le prof

  18. #45
    Weensie

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par MiMoiMolette Voir le message
    ...en calcul ^^

    Pis euh... pourquoi vous n'arrêtez pas de parler des capacités de calcul mental alors que la question initiale porte sur l'intelligence ?
    exactement !
    L'intelligence proprement dite est en sa définition même une conséquence de l'apprentissage
    .

  19. #46
    lamorgana

    Re : "entrainer" l'intelligence

    mais qu'est ce que vous appelez intelligence? la capacité d'apprendre une masse de connaissance très rapidement et de pouvoir la restituer telle quelle ou la capacité d'apprendre quelque chose très rapidement, d'en saisir la logique et de savoir la transposer à plusieurs disciplines?

  20. #47
    Weensie

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Lis mes anciens messages pour qu(il y ait enfin consensus sur la définition de l'intelligence
    .

  21. #48
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Est-ce que la définition de "consensus" est "Ecouter et approuver la parole Weensienne"?
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  22. Publicité
  23. #49
    Weensie

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Je n'ai pas dit ca . J'ai dit qu'on avait débuté une réflexion en adoptant une certaine définition de l'intelligence et qui l'on ne la respecte pas , on ne parviendra pas au consensus
    .

  24. #50
    Argyre

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Weensie Voir le message
    Il y a une part de hasard aussi . Ce que l'on appelle prédispositions naturelles représentent des cas extrêmement marginaux de la population : 0,1% des individus , comparable à la fréquence de ceux atteints de maladies très rares .
    Toutefois environ 3% , selon les statistiques actuelles des enfants , apprenent à lire à moins de 3 ans ( deux ans environ) , taux largement supérieur à celui de 0,1 % En éliminant les multiples facteurs comme l'environnement ( comprendant stimulation , émulation , éveil épanouissement etc...) La marge réservée aux prédisposition est très faible .
    Donc statistiquement , l'environnement est très largement (99%) en cause ^^
    Tu présentes beaucoup de chiffres, mais pas de référence. De plus, les données statistiques doivent être présentées avec des définitions claires, sinon, on aboutit à des affirmations péremptoires parfois un peu choquantes.
    Par exemple, quand tu parles de prédispositions naturelles en citant un taux de 0,1%, tu parles de quoi exactement ? Comment mesures-tu une prédisposition naturelle ? Il est évident qu'il existe une grande variété de prédispositions, selon le domaine d'apprentissage mais aussi selon l'importance de ces prédispositions. Il faut donc donner une définition précise de ce qu'on entend par "prédisposition naturelle".
    Tu parles également d'enfants qui apprennent à lire à moins de 3 ans. Apprendre à lire, c'est quoi ? Apprendre les lettres de l'alphabet ? Certes, ça peut se faire avant 3 ans, mais ça ne suffit pas pour lire. Je suis certain qu'on est en dessous des 1% pour l'acquisition de la lecture avant 5 ans. Et quand je dis lecture, je ne parle pas de savoir reconnaître les lettres, mais bien de prononcer correctement les mots les uns à la suite des autres en comprenant leur sens. En ce qui concerne la disposition (en fait, on parle rarement de prédisposition, on parle surtout de l'effet opposé, c'est à dire les moins bonnes dispositions d'un enfant), les professeurs d'école, de collège ou de lycée te répondront tous qu'à environnement d'apprentissage équivalent, il subsiste toujours de fortes différences dans les capacités d'apprentissage des enfants.
    Alors 99%, 20%, x%, je ne vois pas trop ce que ce chiffre peut signifier, tout dépend de l'outil de mesure qu'il conviendrait de définir. Ce qui est certain, c'est qu'il y a une part d'acquis et une part d'inné.

    Cordialement,
    Argyre

  25. #51
    Weensie

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Je suis mieux placé que personne pour savoir à quel point l'environnement et le hasard peuvent jouer .
    Il n'y a pas d'environnements équivalents .
    le inférieur à 0,1% concerne les individus capables de prouesses intellectuelles absolument hors-normes comme la émorisation du guide michelin etc ... mais encore une fois l'entraînement joue énormément .
    en ce qui concerne apprendre à lire c'est bien ca . Je connais des enfants de moins de 3 ans qui parviendraient aisément à lire cette phrase , par exemple .
    Ce qui est certain c'est qu'il y a une part extremement majoritaire d'acquis . En ce qui concerne l'inné on en sait peu , mais on sait statistiquement qu'il est en de tres faibles proportions .
    .

  26. #52
    MiMoiMolette

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Je suis mieux placé que personne pour savoir à quel point l'environnement et le hasard peuvent jouer .
    Et en ce qui concerne les pourcentages ?
    "mieux placé que personne"... quelle prétention oO

    J'ai dit qu'on avait débuté une réflexion en adoptant une certaine définition de l'intelligence
    Ce que j'ai lu c'est "lis mes posts", donc qu'il ne faut se fier qu'à ton jugement.

    Euuuh...
    - Je peux pas, j'ai cours
    - Vous n'êtes pas un peu vieux ?
    - Je suis le prof

  27. #53
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par Weensie Voir le message
    Je suis mieux placé que personne pour savoir à quel point l'environnement et le hasard peuvent jouer.
    Charte 6:
    Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.

    le inférieur à 0,1% concerne les individus capables de prouesses intellectuelles absolument hors-normes comme la émorisation du guide michelin etc...
    (...)
    Ce qui est certain c'est qu'il y a une part extremement majoritaire d'acquis.
    Charte 6:
    Ayez une démarche scientifique

    En ce qui concerne l'inné on en sait peu , mais on sait statistiquement qu'il est en de tres faibles proportions .
    Charte 8:
    Ne vous appropriez pas les informations d'autrui, citez vos sources.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  28. #54
    lamorgana

    Re : "entrainer" l'intelligence

    S'il vous plait, aidez moi,
    je suis assez débutante en post, forum...je vois que le classement des messages n'est pas linéaire et je ne suis pas arrivée à trouver dans les précédents messages la définition de l'intelligence qui avait été admise sur ce forum "entrainer l'intelligence" du site "futura sciences".
    merci d'avance

  29. Publicité
  30. #55
    Weensie

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Oui je suis mieux placé que personne car j'ai été considéré comme étant un surdoué ... Je considere bien connaître le sujet surtout quand j'ai depuis longtemps essayé d'etre un détracteur de la théorie du "surdoué" . Alors non ce n'est pas de la prétention , loin de la même .
    En ce qui concerne le manque de démarche scientifique que vous décelez dans mes propos , c'est totalement injustifié .
    Mes sources sont diverses notamment celle des différents psychologues que j'ai pu rencontrer
    .

  31. #56
    invite73192618

    Re : "entrainer" l'intelligence

    ce n'est pas de la prétention (...) je suis mieux placé que personne
    Je vous laisse réfléchir à cette juxtaposition

    Sur le fond, "bien connaitre le sujet" et "avoir une démarche scientifique" nécessiteraient que vous soyez capable de citer les sources de vos chiffres, et de préciser de quelles mesures vous parlez. En l'état, ils ne sont même pas faux.

    Bref, merci d'essayer d'élever le niveau un minimum. Si ça continue sur le rythme "café du commerce", la discussion sera fermée.

  32. #57
    Weensie

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Etant absolument incapable de poursuivre cette discussion , je quitte le fil .
    .

  33. #58
    bardamu

    Re : "entrainer" l'intelligence

    Citation Envoyé par lamorgana Voir le message
    S'il vous plait, aidez moi,
    je suis assez débutante en post, forum...je vois que le classement des messages n'est pas linéaire et je ne suis pas arrivée à trouver dans les précédents messages la définition de l'intelligence qui avait été admise sur ce forum "entrainer l'intelligence" du site "futura sciences".
    merci d'avance
    Bonjour,
    a priori, il n'y a pas de définition de l'intelligence qui soit plus admise sur ce forum qu'ailleurs.


    Pour la question technique : tu peux choisir le mode d'affichage linéaire, en haut à droite de la discussion, en cliquant sur "Modes d'affichage" sous les numéros de page.
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  34. #59
    lamorgana

    Re : "entrainer" l'intelligence

    merci pour la réponse technique! je vais ainsi ne plus me perdre.

  35. #60
    Sam*

    Re : "entrainer" l'intelligence

    L'intelligence : aptitude individuelle à réfléchir et à comprendre .
    Microsoft® Encarta® 2008. © 1993-2007 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 22h12
  2. "fondamentales", "dures", "molles" ... : comment classer les sciences ?
    Par Arvirik dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/04/2017, 22h41