Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Écoles d'ingénieurs, généralistes ou spécialisées, la grande question



  1. #1
    o7a

    Écoles d'ingénieurs, généralistes ou spécialisées, la grande question


    ------

    Bonjour,

    Cette année, j'entre en spé/mp (2nd année de cpge, math-physique) au lycée faidherbe, lycée aux prétentions élitiques...

    Sur ce, la question de l'orientation post-prépa commence sérieusement à se poser : entre école généraliste et prestigieuse et école spécialisée et mal cotée, où placer la barre ?

    Pour certain (beaucoup à faidherbe), la question ne se pose pas, mieux l'école est cotée, mieux c'est. En effet, la plupart des embaucheurs ont leur petit classement des écoles accroché au mûr.

    C'est d'autant plus vrai pour les premiers emplois : l'école est la seule information pertinente de notre CV. Mais qu'en est-il après 10 ans d'activité ? Le parcours professionnel ne fait-il pas un peu d'ombre au diplôme obtenu, cité en fin de CV anti-chronologique ?

    Pour ma part, j'en ai assez marre des études généralistes, ça fait déjà 18 ans que ça dure ... la chimie et la méca, je ne peux plus les voir en peinture. 18 ans... vous me direz, 3 de plus, c'est rien, mais pour y faire quoi ? Y apprendre le management et se lancer dans des boulots ... généralistes ? Quoiqu'un polytechnitien doit pouvoir faire un peu ce qu'il veut comme boulot...

    Beaucoup en prépa ne savent absolument pas dans quel domaine ils comptent s'orienter, donc l'école généraliste leur convient, il n'ont ainsi pas à faire un choix difficile. En ce qui me concerne, je consacre depuis des années mon temps libre à l'informatique (c'est pourquoi je peux meubler un peu mon CV), et je suis sûr de ce que je compte faire : informatique, automatisme, systèmes embarqués, robotique (enfin, je crois et espère en être sûr ; je n'aimerais pas me rendre compte après spécialisation que ça ne me convient pas).

    --> À ce stade de mon développement, que me suggérez-vous ?

    Je ne suis pas venu ici sans avoir préalablement fait des recherches approfondies ; j'ai regardé toutes les grandes écoles susceptibles de me convenir (j'ai évidemment éliminé d'office chimie et méca), et parmi celles que j'ai retenu, on a :
    • les écoles généralistes qui proposent toutes les mêmes formations dont des spécialisations (en 3em année seulement) dans les domaines cités ci-dessus (automatisme etc...),
    • des écoles qui se disent spécialisées dans ces mêmes domaines mais qui proposent (imposent ?) dès la première année des spécialisations trop ciblées, comme "Électronique et Traitement du signal", "Informatique et Mathématiques appliquées".
    • des petites écoles "généralistes" qui proposent assez tôt des formations spécialisées mais qui restent assez globales, c'est ainsi que j'ai le plaisir de voir une filière nommée "Informatique, micro-électronique, automatique" qui d'après les détails me paraît idéale.

    Dans cette dernière catégorie d'écoles, mon attention s'est particulièrement focalisée sur les écoles du Réseau Polytech' (à ne pas confondre avec l'X), et plus précisément sur polytech'Paris et polytech'Lille. Elles ont tout ce que je recherche : des domaines de spécialisation idéaux, situées dans des grandes villes avec des supers campus, de l'argent à dépenser dans les activités extra-scolaires, tout pour passer trois excellentes années.

    Mais ce qu'elles n'ont pas, c'est la cote ... "École universitaire d'ingénieurs" qu'ils disent : ce sont des universités qui se sont dit "tient, ça serait bien qu'on ait notre propre école d'ingénieurs dans le campus", et pop, une école polytech' de plus. Le réseau recrute en moyenne 2/3 d'universitaires, un bon paquet de bacheliers, et les miettes pour les CPGE ; et ça, ça me refroidit clairement ...

    J'ai à choisir entre la prestigieuse école polytechnique (voire une un peu moins prestigieuse et surtout plus accessible à mon petit cerveau), et l'école d'ingénieurs "universitaire" (l'école d'ingénieurs pour les universitaires ?)...

    Ce qui donnera d'un côté 3 ans de galères semblables voire pire que la prépa et de l'autre trois années d'épanouissement ...

    Ce qui donnera, d'un coté un super CV, et de l'autre, un CV... d'universitaire ? (je ne cherche pas à me montrer méprisant envers les universitaires (ni à lancer un débat hors sujet), et je ne le suis pas, mais l'embaucheur doit certainement remarquer le polytechnitien au milieu de son tas de CV...).

    Ce qui au final peut ne pas faire beaucoup de différences si après quelques années, le diplômé de polytech' (pas de l'X) fait ses preuves en entrepise...

    --> Je récidive, que me suggérez-vous ?

    Merci beaucoup pour votre attention,
    Bertrand,
    ### Pas de pub, merci

    -----
    Dernière modification par Gwyddon ; 26/08/2007 à 06h37.

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Gwyddon

    Re : Écoles d'ingénieurs, généralistes ou spécialisées, la grande question

    Hello,

    Pour ma part je te suggère d'aller là où tu te sentiras le mieux, car c'est là où tu pourras t'épanouir et réussir tes études.

    Aller à l'X parce que ce c'est l'X, mais que ça nous barbe, on peut en ressortir cassé et surtout sans avoir le moyen de valoriser réellement son passage à l'X.

    Car ce qui compte, ça va être ton école peut-être, mais aussi ce que tu y fait ! Donc notamment tes stages en entreprises et/ou labo...

    Voilà, c'est mon avis et si j'avais été à ta place j'aurais fait ce que je te suggère. Après d'autres vont te dire que le prestige c'est ce qu'il y a de plus important ; pour ma part je ne le pense pas, et il s'avère comme tu dis que très vite les différences d'Ecoles dans une entreprise s'estompent...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  5. #3
    o7a

    Re : Écoles d'ingénieurs, généralistes ou spécialisées, la grande question

    Cette article soutient tes propos, Gwyddon.

    La seule chose à envier à une école généraliste (qui n'est cependant pas des moindres), c'est qu'elles prolongent et endurcissent la formation générale à un tel point que non seulement l'ingénieur polytechnitien peut aborder n'importe quel domaine (dont le management) sans être trop ignorant (bien qu'il ne le connais pas, contrairement à l'ingénieur spécialisé) mais en plus il aura très vite rattrapé son retard par rapport à l'ingénieur spécialisé.

    En effet, ce qui s'apprend en école d'ingénieurs spécialisée, c'est ce que l'on apprend en pratiquant en entreprise ; tandis que ce qui s'apprend en école généraliste, c'est bien trop théorique pour qu'un ingénieur spécialisée (et même quiconque) ait le courage de l'avaler (en dehors de l'école)... Si je vais dans une école d'ingénieurs spécialisée, jamais plus je ne lirais un cours de chimie, et pourtant il est probable que j'ai besoin un jour de ces connaissances dans un projet de robotique ou autre... Le polytechnitien sera meilleur parleur, le polytechnitien sera meilleur vendeur, et le polytechnitien pourra goûter sans peine à tout les domaines. L'ingénieur spécialisée outre sa spécialité aura du mal à s'adapter (un projet qui demande de la méca et je serai largué) tandis que le polytechnitien, quelque soit le domaine apprendra la pratique sur le tas grâce à "ses bases solides".

    Après il n'est pas dit que le généraliste n'ait pas lui aussi ses préférences mais c'est beaucoup moins marqué que le spécialiste, et le généraliste aura quand même avalé les cours dans les domaines qu'il n'aime pas...

    Donc, oui, il est incontestable que je serais bien plus dans mon élément à polytech' qu'à polytechnique, mais est-ce qu'il ne serait pas plus profitable de patienter 3 ans de plus en généraliste ? après lesquels je pourrais enfin faire ce que je veux et m'épanouir plus encore (j'aurais en plus mon beau CV).

    Je parle beaucoup des extrêmes, mais il en existe sûrement entre les deux... Seulement en étudiant au cas pas cas, par élimination, je me suis retrouvé sans...

    Mon raisonnement commence à tourner en rond ; je vous laisse la parole ; moi pendant ce temps je vais me coucher.

  6. #4
    o7a

    Re : Écoles d'ingénieurs, généralistes ou spécialisées, la grande question

    Mes propos ne sont que le fruit de réflexions "théoriques" (non-pratiques).

    Je ne sais pas s'il en est ainsi en pratique, si certains de mes arguments ne sont pas en fait "négligeable"... C'est vrai, je ne sais pas finalement si après plusieurs années un polytechnitien tire réellement parti de ses compétences théorique ou s'il se contente d'appliquer ce qu'il a appris en pratiquant ...

    Peut-être aussi que pour la plupart des polytechnitiens, le cours rentre dans une oreille le temps des examens et ressort par l'autre après et qu'au final, à part en management, ils ne sont pas meilleurs que des "spéciasés".

    C'est finalement ces questions là qui me laissent en suspend, indécis... Et j'espère que certain d'entre vous, avec de l'expérience, pourront y répondre...

    Bon, je vais me coucher, pour de bon.

    merci de votre attention

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    zoob

    Re : Écoles d'ingénieurs, généralistes ou spécialisées, la grande question

    Il existe plusieurs types d'écoles généralistes. Parmi toutes celes-ci, on peut s'y "spécialiser" en 3A ou en 2A des fois.
    Si je prends le cas de mon école, reconnue généraliste, on doit y choisir en 2A un domaine dans lequel on aura plus de cours (6h par semaine). En parallèle à celà, on choisi des enseignements électifs parmi un vaste choix. Au final, dans les écoles généralistes, tu ne te spécialise jamais véritablement. Cependant, tu n'es pas contraint d'assiter à tel cours ou tel autre cours de chimie ou de méca car c'est toi qui choisis les modules auxquels tu va assister.
    Il ne faut pas s'imaginer qu'à L'X ou Mines Pa les gars continuent a faire des maths, de la chimie, de la physique, comme j'imagine (mais ce n'est que spéculation) peuvent le faire certains élèves d'ENS lorsqu'ils choisissent un domaine.
    Dans ces écoles, le but est tout de même d'appliquer les sciences, dans des exemples parlant. Comme dans toutes les écoles d'ing, les polytechniciens puisque tu les cites souvent doivent choisir une majeure (domaine dans lequls ils auront plus de cours) et généralement partent dans des écoles d'application.
    Les écoles généralistes ne sont pas des écoles ou l'on peut faire de tout après en claquant des doigts, ce sont des écoles qui te permettent de définir ton projet professionnel et qui peuvent te fournir une formation qui te permettra de bosser plus tard dans le secteur que tu souhaites, tout en t'apportant un "background" ( c'est toujours bien un mot anglais) qui te permettra de comprendre ce que te diront des collègues spécialisés dans un domaine.
    Du coup, cette polyvalence l'ammène généralement plus rapidement à des postes à plus hautes responsabilité dans lesquels i sera amené à coordonner l'action de ses collaborateurs. (mais ce n'est vraiment pas une règle absolue)

  9. #6
    Cougar_127

    Re : Écoles d'ingénieurs, généralistes ou spécialisées, la grande question

    Pour ma part, j'insiste sur le fait qu'il faut aller dans une école qui te plait. Une généraliste te permet dde voir différentes choses, mais sans les appronfondir (il faut faire une spécialisation en 3A). Si tu es passionné par un domaine, peut etre que le généraliste n'est pas fait pour toi. Si tu es patient, ça t'apporte plus de connaissances sur le monde de l'ingénierie...

    Concernant ton évolution de carrière... Ce qui compte, ce n'est pas l'école, c'est TOI, ce que tu vaux!
    Oui, pour une première embauche, avoir centrale paris estampillé sur son CV, ca fait bien, et ça aide. cependant, une fois dans l'entreprise, ca ne sert plus à rien. C'est ton boulot qui va te permettre d'avancer, pas tes diplomes!

    Donc, mon conseil: réfléchi à un parcours professionnel, que veux tu faire? Si tu n'as pas d'idée, ben vise une généraliste, sinon, vise une école qui répond à ton projet. Un point important selon moi, ce sont les possibilités de partir à l'étranger, ou les échanges avec l'industrie que ton école te proposera. Car contrairement à ce que tu dis, pour une première embauche, on regarde ton école certes, mais aussi et surtout les stages que tu as fait... C'est ULTRA IMPORTANT, faire des stages qui sont réellement intéressants et qui t'apportent une vraie expérience... Ca vaut bien tous les concours du monde!

    Bon courage pour la spé!
    Tcho.
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  10. Publicité
  11. #7
    Gwyddon

    Re : Écoles d'ingénieurs, généralistes ou spécialisées, la grande question

    Je n'aurais pas su mieux dire que Cougar et zoob
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  12. #8
    Didinator

    Re : Écoles d'ingénieurs, généralistes ou spécialisées, la grande question

    Bonjours
    Pour ma part je suis tout a fait d'accord avec Cougar_127 ce qui conte c'est l'experience.
    J'étais a peu près dans le meme cas que toi en sortant du bac, je me demandai est ce que je me lance en prepa pour integrer des grand ecole d'ingé generaliste ou pas. Après mure reflexion et vu mon niveau qui n'ai pas prodigieu dans le domain litéraire, et vu quand ecole d'ingé il faut quand meme avoir un bon bagage litéraire (j'ai été refusé a l'ICAM a cause de ca), je me suis dirigé vers l'IUT. Cependant je conte quand meme allé en ecole d'ingé mais en alternance spécialisé dans le domaine de la mécanique.
    Ce que je pense, et ce que j'observe dans mon stage d'IUT (en ce momant) c que dans les entreprise chaqu'un s'occupe de son domaine d'activité. Meme si tu est generaliste, tu ne t'occupera que de ton domaine de spécialité. Cepandant, en étant generaliste, comme dit precedement, tu accedera a des poste plus important, ou tu aura besoin de connaissance generale dans plusieur domaine afin de comprendre ce que font tes collegues et integrer cela dans ton travail.
    Après, c'est a toi de decidé, si tu choisi une ecole generaliste tes connaissance serons effectivement plus globale, mais en entreprise, tu sera tres certainement affecter a un domaine particulier. C'est pour cela que d'apres moi les ecole spécialiser ne sont pas une mauvaise voie pour autant.
    By

Discussions similaires

  1. Ecoles d'ingenieurs !
    Par chentouf dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/07/2007, 08h19
  2. Ecoles d'ingénieurs (FESIC)
    Par hanami dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/06/2007, 13h27
  3. Ecoles d'ingénieurs en Espagne
    Par Bachelier_72 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/04/2007, 22h01
  4. ecoles d'ingénieurs
    Par ley dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/02/2006, 20h17
  5. Annales concours grande écoles: je bloque sur une question
    Par Vladzol dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/12/2005, 21h31