Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...



  1. #1
    boeub

    Unhappy Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...


    ------

    Bonjour à tous,

    Alors voilà, pour entrer tout de suite dans le vif du sujet, j'ai besoin de savoir ce que vous me conseilleriez de faire si vous étiez dans mon cas (que je ne vais point tarder à vous expliciter).
    Je me lance. J'ai passé mon bac S il y a un an en l'obtenant tranquillement avec 15 de moyenne, et j'ai intégré une prépa plutôt modeste en PCSI (prépa que certains qualifieraient de nulle mais ce n'est pas le problème) dans le 12e arr. de Paris, ne sachant pas trop quoi faire mais en me disant qu'ingénieur est un métier qui s'ouvre un peu à tous les domaines (et on va dire que je suis plutôt bon partout - quand je veux...) et puis, accessoirement, plutôt bien payé.
    Il faut savoir qu'en Terminale, je ne faisais rien ou presque, parce que je n'en ressentais pas le besoin, mais il est vrai que je suis tombé sur des sujets faciles au bac 2006. On va même dire que j'ai toujours été un véritable flemmard, mais je pensais que la prépa m'obligerait à m'y mettre... résultat ?

    La prépa : retour en arrière
    Je considère cette année écoulée de PCSI comme à chier, presque catastrophique . Ce que j'ai fait en prépa m'a déplu dès le début. Je sais pourtant que "tout le monde" doit passer par là pour ensuite respirer en école au bout de 2-3 ans, mettre la théorie en pratique, etc.
    J'ai un petit peu travaillé et relu mes cours au début, et pour donner une idée j'ai fini 8e sur 43 à la fin du 1er trimestre. Cela dit, disons que j'étais 1er en anglais sans problème et parmi les meilleurs en français, ce qui m'a beaucoup aidé.
    Cependant, le fait de rester assis pendant des heures sur ma chaise notamment en physique (matière que je déteste tout simplement) et dans d'autres matières qui ne m'intéressaient pas m'a vite enlevé toute motivation, et mes résultats ont entamé un joli déclin. Par contre, les maths m'ennuyaient sans m'énerver toutefois, et j'aime bien la SI.
    De plus, je n'arrivais vraiment pas à me mettre à bosser à la maison, car lassé, inintéressé, et apparemment le fait d'être constamment encadré à l'école et d'avoir maman sur le dos chez moi avec 1 dispute/2 jours ne m'a pas poussé malgré moi, au contraire. (j'en suis pas fier mais c'est juste un constat)
    Les 3-4 derniers mois, je n'ai presque plus rien fait. Arrivées en touriste aux contrôles de physique/maths dont les maigres révisions me déprimaient la veille, petites folies en khôlle comme un 3/20 en maths (rattrapé par un 16 et 14 après ). J'avais le temps de m'organiser mais je le gaspillais, pourtant je sors rarement et ne suis pas un gick des jeux vidéo.

    Ce que je voyais de "positif", c'est que plein de domaines ne me plaisaient pas, et donc moi qui voulais devenir à la base ingénieur généraliste faute de passion particulière (hormis le catch, l'astronomie, la géopolitique, les langues ) j'ai progressivement éliminé tout ce qu'il ne me plairait absolument pas de faire dans mon métier. C'est alors qu'après ce petit épurage, m'est venue l'idée de faire du génie civil.
    Pensant avec conviction que je ne passerais pas en 2ème année, je me suis même prémuni en envoyant un dossier et en passant un entretien pour le cycle intégré des écoles d'ingénieurs Polytech'
    A ma grande surprise, on m'a laissé passer en deuxième année PSI, contrairement à une bonne dizaine de gens dont certains travaillent certainement plus que moi, mais n'avaient peut-être pas trop de facilités, sans prétention de ma part. (sûrement grâce aux deux matières littéraires et au TIPE pas trop mal même si fait à l'arrache, et puis des profs qui plaçaient encore qq espoirs en moi si je me mettais à travailler).
    Au passage, j'ai passé les Petites Mines sans m'y préparer, et j'ai eu 28,5 points sur 31 pour être admissible.

    Maintenant, quoi ?
    Voici la situation. On est à deux jours de la rentrée en prépa, et je ne sais toujours pas quoi faire (je me suis inscrit dans les deux filières au cas où). En tout cas désormais, j'ai réfléchi et je continuerai quand même dans les études d'ingénierie.
    Donc soit je fais mon année de PSI (c'est quand même une chance qu'on m'offre) en m'efforçant d'oublier que plein de trucs ne me plaisent pas ; mais j'ai d'énormes lacunes not. en maths/physique et je suis loin de les avoir comblées. Alors je ne sais vraiment pas s'il serait judicieux pour moi de faire mon bogosse en y allant, pour ensuite travailler pas assez ou le strict minimum, et ne pas avoir une école d'ingé un minimum intéressante connaissant ma faible force de travail et ma rigueur.
    En plus, c'est bien marrant de faire jeu égal avec mes camarades de classe, mais mes concurrents des autres lycées aux concours seraient infiniment mieux préparés et coriaces que moi le jour J. Et puis j'aurais la flemme de faire 5/2.
    Soit, deuxième solution, je vais dans ma prépa intégrée qui se déroule en fait à la fac, directement en L2 (avec des modules en plus je crois, anglais, ...rentrée le 6 septembre), et si je valide mes 2 semestres, j'ai automatiquement accès à l'une des 11 Polytech' du réseau, et ce sans concours. Précisons qu'un tiers des élèves de ces écoles sont des prépas sortis du concours e3a, donc ces écoles ne sont pas non plus des m***** pour les nuls un peu mous de la ciboulette. Plusieurs proposent d'ailleurs du génie civil. (nb.: Ma mère pense tout le contraire sur ces écoles).
    Cette option m'assurerait d'avoir une école l'année prochaine si je bosse un minimum sérieusement, et (on peut toujours rêver) me donne qd même la possibilité de passer tous les concours de prépa en candidat libre. Les points négatis, c'est qu'en prépa on nous prépare soi-disant mieux quand même pour les concours, et puis l'ambiance fac ça doit être marrant 3 jours et basta...
    je devrai me motiver à fond, mais moins de pression et de déprime qu'en prépa.

    Donc voilà... Vu que c'est pour mon avenir, on me répète sans cesse qu'il faut faire des sacrifices et je dois sans doute manquer de maturité, mais bon l fait est que j'ai énormément de mal à me motiver tout seul, alors dois-je limiter la casse? Vous feriez quoi à ma place?
    Merci infiniment pour vos conseils, railleries voie insultes. Tout est constructif.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    loulou40

    Re: Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...

    Evidemment, personne ne peut savoir si tu auras ou non le courage de bosser en prépa
    En revanche, si j'étais à ta place, je ferai mon année de prépa (pour essayer d'avoir de bonnes écoles) et si tu échoues aux concours, tu pourras sans doute tenter à nouveau le réseau Polytech et tu pourras en plus faire des demandes pour les INSA (il y a une filière génie civil à toulouse et/ou lyon , pas à rouen et dans les 2 autres je ne sais pas). Je connais deux personnes qui étaient en MP et qui ont échoué aux concours (enfin peut-être qui ont eu des e3a, ça je sais pas) mais qui ont intégré l'INSA de rouen

    Voilà un premier avis
    bon courage !

  5. #3
    Thelz

    Re : Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...

    Génial ! On a le droit d'insulter ! Je me demande cmt ça se fait que personne n'ai encore répondu à ce post avec une si belle offre.
    Peut-être suis-je le seul à m'être motivé à lire (hum, parcourir) l'énorme pavé que tu nous a pondu.

    Je me suis retrouvé dans certaines choses (mais moi j'étais en bio) : environ 10e au 1er trimestre, puis chute exponentielle à partir de février. Flemmard, un peu critiqué de part et d'autres (càd profs mais aussi élèves) pr manque de travail, qq colles passées en touriste,...
    Ma petite expérience de spé : pas du tout confiant, conscient des lacunes accumulées durant le printemps, j'ai fait mon bonhomme de chemin, en ne me mettant pas pour autant dans le rouge (dt la csq est : cf janvier de sup). Au final, j'étais env 20e pour caricaturer.
    Aux concours, j'ai géré les écrits mais pas les oraux : j'avais trop de lacunes et je n'avais pas réussi à bosser début juin. Finalement, j'ai été l'un des derniers intégrés de la '2nde école d'agro' en termes de rangs d'appelés, mais j'ai raté véto.

    Pas de 5/2 pour moi. Flemme je sais pas ; un peu, disons que j'ai hate d'etre en école. Mais je profite aussi de ce que j'ai.

    Conclusion : on peut survivre en spé, surtout que l'année est bcp plus courte. Les concours sont une expérience forte à vivre (néanmoins une seule fois 'a suffit);les autres devaient etre + "coriaces que moi le jour J" mais en ayant assuré les écrits et perdu 'que' 300 places aux oraux, je m'en sors bien. A tenter, je pense.
    jviens de rejeter un coup d'oeil et de voir la possibilité du candidat libre : je ne l'aurais pas fait (et je ne l'ai pas fait^^). Cela dit tu n'es pas moi.

    Bonne chance, et j'espère que tu auras des réactions plus appropriées, des filières MP/PC qui connaissent tes concours

  6. #4
    Alice57

    Re : Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...

    J'au surtout l'impression que ton problème c'est ta flemmigite aigüe! On a rien sans rien à bien un moment où il va falloir que tu te mettes à bosser! J'étais comme toi jusqu'au bac (bac mention TB en révisant un minimum), j'ai détesté la prépa (pourtant côtée) où j'avais été admise (c'est plus la prépa que le lycée que je n'aimais pas) donc direction la fac et je BOSSE! Il n'y a pas de secret! Arrête de réfléchir en terme d'heures de travail et réfléchi à ce que tu aimes! Et surtout arrête de croire qu'il vaut mieux faire une école côtée que l'on aime pas plutôt qu'une école e3a qui, d'après ce que tu dis, serAIT moins côtée!

    Pour finir, ne pense surtout pas que la fac c'est 3 jours par semaines... Certains moins on tourne à 40h semaine à cause des TP et TD et les semaines où tu as la chance d'en avoir que 20 tu passes les heures libres à BOSSER§ Et oui, c'est ça les études supérieures!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    lebarj

    Re : Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...

    petite question : 'est quoi l'e3a ?
    merci
    lebarj

  9. #6
    Cougar_127

    Re : Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...

    E3A=banque de concours. Il y a pas mal d'écoles "moins cotées" dans ce concours. A mettre avec de GROS guillemets... Pour info, tu as aussi l'ENSAM dans E3A, et le concours d'entrée, avouons le n'est pas très difficile. Mais comme le dit si justement alice, ca ne sert à RIEN de faire une école que tu n'aimes pas. L'école n'est qu'un "outil" que tu utilises pour t'accomplir. A toi de l'utiliser avec intelligence.

    Pour moi, tu dois bosser, c'est tout. La prépa est un mauvais moment à passer, en tout cas, pour moi, ce n'était pas drole du tout. Mais je ne le regrette vraiment pas! J'avais aussi pas mal de lacunes, je suis arrivé aux concours pas confiant du tout car j'ai mal géré ma spé. J'ai quand même continué, sur les conseils avisés de ma môman, et finalement, j'ai quand même eu ce que je voulais.

    Ton "retard" est tout à fait rattrapable, les choses de sup etant assez basique. Mais fait le calcul, cette année est peut etre dure, mais elle t'apportera beaucoup: une école, des méthodes de travail, la certitude que tu peux réussir ce que tu entreprends...

    Et comme le dit Alice aussi, en supérieur, on bosse encore. Tu entendras toujours les gens dire, en école d'inge, on fout rien. C'est plus cool que la prépa, mais il y a quand même du boulot (aux Arts, 37h de cours par semaine toute l'année...) Et dans ta vie professionnelle, tu auras du boulot. Il faut t'y faire. Ou alors, gagne au loto. Ce qui, d'un point de vue intellectuel n'apporte pas grand chose à mon sens!

    Sur ce, bon courage, et à tes cahiers!
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  10. Publicité
  11. #7
    Cougar_127

    Re : Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...

    Et puis, si on t'a laissé passé en spé, c'est parce que tu as le potentiel. Fais confiance à tes profs de prépa.
    Concernant tes motivations, tu parles de géopolitique par exemple. Sache qu'une école d'ingénieur ne prépare pas forcément à etre que ingénieur. Tu peux dévier vers d'autres domaines!!! (d'ou l'intéret des généralistes...). La finance, le business etc... Ca demande du boulot, certes, mais c'est tout à fait faisable.

    Je trouve dommage de tout remettre en question maintenant, alors que tu as fait la moitié. Accroche toi, ne perds pas confiance en toi! Si à l'issue de la spé, tu n'as pas d'école, que ca ne te plait vraiment pas, tu peux enchainer avec une fac. Mais la fac demande d'être mature, de s'autogérer!

    Bon courage!
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  12. #8
    lebarj

    Re : Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...

    si ! gagner au loto ça peut t'apporter intellectuellement ! savoir placer ton fric (sauf si tu le donnes aux banquiers pour qu'il le place), acheter plein de bouquin, étudier ce que tu aimes sens souci de réussite, juste pour t'amuser ! blague à part, croit pas que ça va arriver tout seul, faut bosser !! et faudra toujour bosser ! mais de la à dire bosser + pr gagner +... je pense qu'il faut trouver un boulot ou tu te fais vraiment plaisir sinon, tu te fera chier toute ta vie et ce sera bon ni pour toi ni pour ton patron !

  13. #9
    boeub

    Re : Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...

    Bonjour et merci pour tous vos commentaires. Je me permettrai de dire que vous êtes un peu bêtes d'avoir répondu à quelqu'un comme moi alors qu'on sait tous qu'on doit bosser dur quand on veut réussir.

    Pour répondre à certaines remarques, je voudrais juste insister sur le fait que je ne cherche absolument pas une voie de secours où je ne compte pas travailler - loin de moi cette idée. C'est juste que je sens (et ça ne me plaît pas de le dire) qu'en allant en 2e année de PSI, soit je vais me re-comporter comme en 1ère année, ce qui serait la chose le plus débile à faire, soit je vais me mettre à bosser mais cela restera très proche du strict minimum et dans ce cas j'ai bien peur de n'avoir que des écoles qui ne me plairont pas...

    Attention, je suis le premier à dire qu'il ne faut dénigrer aucune école, "même" de e3a. D'ailleurs je n'ai aucun complexe à ce sujet, puisqu'un ingénieur d'où qu'il vienne, ce n'est pas un naze ni une demi-portion.
    J'ajouterai que les écoles du groupement Polytech' sont justement dans le concours e3a, et plusieurs ma plairaient vraiment pas mal vu que je pense de plus en plus à me spécialiser (dans le génie civil) plutôt que de toucher un peu à tout mais pas trop, et sans que ça me plaise, comme dans une école généraliste.

    En allant à la FAC (si j'y vais), je ne cherche pas du tout plus de liberté - à la rigueur plus d'autonomie - mais le truc c'est que j'aurai une école assurée si je valide mes semestres (cycle prépa intégrée oblige), alors qu'en prépa je ne pense de toute façon pas avoir mieux que e3a ou éventuellement CCP, et cela en étant plutôt malheureux une bonne partie de l'année... (attention "mieux"= en terme de difficulté des concours, pas de qualité des écoles). D'autant plus que je ne vise aucune école en particulier dans les concours "supérieurs", ce qui me pousse à ne pas vouloir subir l'incertitude des concours pendant toute l'année. Pour être franc, on me donnerait par ex. Supélec sur un plateau, je n'irais pas malgré la réputation.
    Par contre, ma mère qui ne s'y connait pas trop pense que ces écoles sont vraiment des écoles-déchet pour les "ratés"...
    Mon geste de changer de filière serait donc plutôt stratégique. Et puis je pourrais passer quand même les concours de prépa en candidat libre, car je compte vraiment me mettre au boulot cette année, mais ça resterait un bonus (voire défi) puisque le but principal serait de réussir ma L2.
    D'ailleurs, j'ai déjà acheté une partie des livres de prépa de seconde année pour y consacrer une partie de mon temps libre, au même titre que les livres de français pour cette année.
    Après j'hésite encore énormément à J-2, même si j'ai pris note de vos conseils.

    Et encore désolé pour les gros pavés que je ponds.

  14. #10
    Thelz

    Re : Je ne mérite pas qu'on m'aide, mais quand même...

    Et encore désolé pour les gros pavés que je ponds.
    Soit pas désolé, les gens sont libres de le lire ou non

    C'est juste que je sens (et ça ne me plaît pas de le dire) qu'en allant en 2e année de PSI, soit je vais me re-comporter comme en 1ère année, ce qui serait la chose le plus débile à faire, soit je vais me mettre à bosser mais cela restera très proche du strict minimum et dans ce cas j'ai bien peur de n'avoir que des écoles qui ne me plairont pas...
    J'avais cette peur aussi, et finalement j'ai bossé à mon rythme (d'ici à dire 'le minimum'... boarf, quand meme pas dites).
    L'école je me suis convaincu qu'elle me plaira, j'espère que ça va être le cas ! Moi je n'avais pas d'idée précise et une généraliste me va bien : pour toi je suis peut-être en train de changer d'avis. Si tu es certain que ta prépa intégrée te permettra de faire ce qui te plait dans le domaine du génie civil, c'est peut-être le moment de foncer. Mais assure-toi que tu pourras y faire ce dont tu as envie, évidemment.

    Si tu as une école potable dans le domaine qui te plait, ne joue pas au masochiste et vas-y.
    écoles-déchet pour les "ratés"...
    Nous on n'a que les Archimède qui souffrent de cette réputation, et malgré mon opinion assez négative à leur sujet, tous les gens qui y sont en disent du bien (propagande ou réalité?). Je pense qu'elles sont juste spécialisées, donc très bien pour ceux qui comme toi ont déjà choisi leur domaine.

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 15/05/2007, 11h51
  2. résolution d'équa diff un peu particulière mais pas trop quand même
    Par bendesarts dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/10/2006, 19h19
  3. pas terrible mais pleiades quand meme
    Par BORIS2 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/09/2006, 15h49