Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Mauvaise orientation et prise de conscience tardive : besoin urgent d'aide



  1. #1
    Zois

    Exclamation Mauvaise orientation et prise de conscience tardive : besoin urgent d'aide

    Bonjour à tous et à toutes,

    Voilà je vous pose mon problème (le gros début c'est un peu le récit de ma vie, c'est pas nécéssaire pour comprendre le sujet mais ça aide à y comprendre. Le truc important démarre à partir du paragraphe en gras) :

    J'ai jamais vraiment été très très "école". J'ai pas réussi à trouver grand chose qui me sucite de l'intérêt dans mon cursus scolaire.

    Un autre truc que j'ai toujours considéré comme une grande chance et que pas mal de gens que j'ai croisé m'ont envié, mais qui me pose de gros problèmes aujourd'hui, c'est ma facilité à l'école. J'ai jamais rien fait chez moi, aucun travail personnel, et j'ai toujours été le premier de toutes mes classes en me contentant de suivre plus ou moins attentivement en cours.
    J'ai même eu le culot de décrocher un bac S avec une mention bien (15.3) en ne révisant que mes schémas bilan d'immunologie la veille de l'exam (pas de bol, y'avait pas d'immuno au bac cette année).

    Ce qui fait qu'en ces 18 années de ma courte vie, bah ma vie ça a surtout été du loisir, des relations sociales, de la flemmardise... Console, bronzage, sport, fêtes, j'ai plus ou moins connu que ça une fois que la cloche retentissait. Et j'y ai pris goût.

    Le seul truc que j'ai un tant soit peu apprécié dans ma scolarité, ça a été la SVT pendant mon année de terminale (et je suis quasiment sûr que c'est autant dû aux sujets abordés qu'à mes affinités avec ma prof qui est devenue aujourd'hui une de mes meilleures amies). Le grand moment pendant cette année ça à été le TP "dissection de souris", j'ai trouvé ça vraiment intéressant. Et comme ça à été le seul truc qui m'ai vraiment branché dans ma scolarité, je me suis mis en tête de faire de ma vie quelque chose qui y ressemblerait.

    Seulement voilà, dans un grand moment d'égarement, j'ai donc décidé de me lancer dans des études de médecine en me disant que c'était peut-être ce pourquoi j'étais fait. Je me suis auto-convaincu que c'était vraiment un choix par passion, limite à la fin de l'année j'étais persuadé que je voulais faire ça depuis que j'avais 4 ans. Et donc tout s'est bien (ou plutôt mal) passé dans la réalisation de mon projet : je suis aujourd'hui en faculté de médecine depuis une semaine.

    Et là, depuis lundi dernier que les cours ont repris, ça à été une lente prise de conscience assimilable à une descente aux enfers.
    J'ai compris que j'étais strictement incapable de m'adapter aux contraintes posées par de telles études : la charge de travail, l'implication personnelle...


    Et du coup là je suis dans un état de stress dans lequel je ne m'étais jamais trouvé : l'année à commencée, et moi je suis pas là où je devrais être, et je ne sais si où je devrais être, ni comment y aller.

    Je viens donc tenter de trouver le salut parmis vous

    J'aimerais d'abord savoir si il est encore temps pour moi de rattraper mon énorme bétise et de me réorienter pour cette année dans une filière qui pourrait plus de correspondre, ou si je peux d'ores et déjà m'inscrire en intérim histoire de pas passer mon année à attendre la rentrée prochaine...

    Et ensuite, j'aimerais avoir un petit aiguillage sur ce qui s'offre encore à moi :
    Ya bien quelques idées de métiers qui me brancheraient bien, mais elles me paraissent toutes plus farfelues et inatteignables les unes que les autres.

    Une de ces idées qui m'a toujours séduit, c'est les reportages que j'ai pu regarder depuis que je suis gosse sur la 5, Voyage et compagnie.
    Que ce soit des reportages animaliers, géographiques, sociologiques... J'ai toujours trouvé ça fascinant. Je sais pas vraiment ce qui pourrait être envisageable dans cette branche : photographe animalier, reporter, camera-man ? Tout ce que je sais, c'est que je me vois plutôt bien sur le terrain, à partir en jeep avec des gens pour essayer de capturer l'image d'un paysage sentationnel, d'une famille d'animaux exotiques, etc... Je sais pas si j'ai été bien clair dans ma description, si il vous en faut plus n'hésitez bien entendu pas à me demander plus de détails...

    Une des autres voies qui a pu m'interesser au cours de mes vagabondages ludiques, c'est l'informatique. Seulement là encore, le truc qui me brancherait bien c'est pas ingénieur réseau comme en voit des centaines... C'est la conception d'un jeu vidéo qui m'a toujours fasciné. Le mapping, la modélisation, même le codding d'un moteur de jeu, tous les aspects de ce pan de l'informatique m'attire. Après je pourrais aussi me voir dans des trucs plus conventionnels de l'informatique, le seul truc qui m'insupporte dans ce monde c'est la résolution de problèmes. C'est impensable pour moi de me retrouver à je ne sais quel poste où mon rôle serait de réparer tous les soucis matériels ou logiciels qui surviennent dans un ordinateur. J'ai déjà donné au niveau personnel dans mon entourage personnel et cet aspect de l'informatique me donne des boutons.

    Enfin bien entendu, en restant toujours dans la voie que j'ai choisi, mais dans des dimensions adaptés à ce que je suis, j'ai songé à faire des études dans la biologie : étant donné qu'en m'inscrivant en PCEM1, j'ai aussi été inscrit d'office en L1 de sciences, c'est sûrement le futur qui m'attend.
    Je me verrais bien rester dans les aspects les plus proches de la médecine. J'ai lu la FAQ en post-it et les deux voies qui me chauffent le plus dans celles listées seraient la "Biologie Animale/Zoologie" et "Biologie Cellulaire". Après en second lieu, je pourrais éventuellement penser à finir en "Immunologie", "Virologie", "Microbiologie" ou "Physiologie". Mais tout ça si rien d'autre de mes 1ers choix n'est possible.


    Donc voilà, je me tourne vers vous pour avoir quelques coups de pouce pour mon futur :

    Est-il encore possible de sauver mon cas pour cette année ? Et si oui, que pourrais-je faire dans les domaines qui m'intéressent (car j'ai conscience que début octobre, c'est peut-être un peu tard pour des écoles privées ou autres : je crois que la seule solution qui me reste cette année c'est la Fac...) ?

    De même, quelles débouchées puis-je espérer trouver à la suite de ces différentes filières ? Dans quoi je me lance ? Est ce que au final, je vais me retrouver dans un cursus aussi long et éprouvant que des études médicales, est-ce que je risque de me retrouver au chômage sitôt sorti de l'école ?

    J'imagine bien qu'autant dans le domaine du jeu vidéo que du "reportage naturel" (je sais pas comment appeler ça : journaliste de la nature ?), diplôme en poche ne rime pas avec travail assuré... Pareillement, j'ai un ami qui est docteur en virologie (donc Bac +8 ou +9, jme souviens plus) qui se retrouve aujourd'hui au chômage et en galère après avoir passé 4 ans à trimer à l'Institut Pasteur en ne décrochant que de justesse une succession de CDD de courte durée... Et aujourd'hui pas moyen de retrouver quoi que ce soit de décent pour lui, il touche atcuellement plus en faisant de l'intérim dans l'évenementiel que ce qu'on lui propose (quand on daigne lui proposer quelque chose...)

    Moi je prétend pas à grand chose, je veux pas finir comme un vieux friqué à conduire des lamborghinis pour quitter mon appart dans le XVIe et aller me reposer dans ma villa sur la Côte d'Azur, tout ce que je veux c'est pouvoir payer mon loyer, remplir mon frigo et avoir suffisement d'argent pour avoir quelques loisirs de temps en temps. L'argent n'est pas vraiment un critère déterminant dans mon choix du futur carrière, tant que ça reste décent. Tout ce que je veux c'est être heureux dans mon travail, qui me laisse suffisement de temps à côté pour pouvoir avoir une vie sociale personnelle épanouie. Après je veux pas non plus me cogner X années d'études pour finir intérimaire dans un domaine on ne peut plus éloigné comme mon ami : dans ce cas là je peux commencer de suite...

    Voilà je sais pas quoi vous dire de plus, pour l'instant je poste mon appel à l'aide tel quel (il est déjà pas mal volumineux o_o) et j'espère franchement que vous pourrez m'aider, ou au moins me rassurer sur mon avenir qui est pour le moment plus qu'incertain à mes yeux...

    Merci de votre aide, sincèrement !
    Vivien

    -----


  2. #2
    Pelezinho Copa

    Re : Mauvaise orientation et prise de conscience tardive : besoin urgent d'aide

    Personnellement, depuis que j'était petit je voulais devenir médecin, et depuis le début de ma terminale je me suis dit que c'était vraiment un plan foireux.
    Du coup cette année je suis en prépa, ca fait 4 semaines qu'on a repris les cours et c'est depuis 4 semaines que je me dit que j'aurais du allé en fac de médecine.
    Carabine à l'air déprimé, cherche tempe libre . " Oxmo Puccino "

  3. #3
    Anetheron

    Re : Mauvaise orientation et prise de conscience tardive : besoin urgent d'aide

    Ta vie n'est pas fichue parce que tu as fait une mauvaise orientation, pas de panique.

    La fac reste très libre au niveau des réorientations, je pense que si tu vas voir les bonnes personnes, au mois d'octobre tu peux encore changer de faculté (faites pas ça en décembre, hein, mais là ça fait une semaine ou deux de cours perdus c'est rien du tout).

    Et puis, les écoles ne te sont pas fermées définitivement, rien ne t'empêche de faire un an à la fac et de renvoyer des dossiers, même s'il est vrai que ça diminue tes chances à mon avis.

    Mais déjà à la fac de bio, d'après ce que me raconte une amie de 2ème année, le programme est assez proche de ce que tu décris (et en plus y a des dissections!).

    Sinon, je ne sais pas si tu y as déjà pensé ou non, mais il y a aussi les DUT et BTS qui servent d'intermédiaires entre la fac et les CPGE.
    Je suis en 2ème année de DUT génie biologique en option analyses bio, et ça: "Biologie Cellulaire". Après en second lieu, je pourrais éventuellement penser à finir en "Immunologie", "Virologie", "Microbiologie" ou "Physiologie", c'est 80% de mon programme depuis l'an dernier (le reste c'est de la bioch et de la bio mol, donc pas très éloigné).
    De plus, dans mon groupe de TP de l'an dernier une fille s'était réorientée après une année de médecine ratée, preuve que la passerelle existe bien.
    Et on a une dissection de rat ou de grenouille quasi toutes les 2 semaines en moyenne.

    Donc voilà, il te reste pas mal de possibilité, mais à part la fac, tout se passera l'an prochain. En tout cas je ne te conseille pas de ne rien faire cette année, sinon tu vas vraiment ramer l'an prochaine pour te remettre dedans. Je ne connais pas le programme de la première année de médecine, mais il me semble que vous allez faire quand même au moins le taf minimum en physio, bioch et caetera, donc rien ne t'empêche de suivre les cours sans te prendre la tête, en sachant pertinemment que tu ne fais pas ça pour le concours, ce qui te donnera des bonnes bases pour une réorientation dans le domaine biologie l'an prochain.

Discussions similaires

  1. Besoin d'aide pour mon orientation.
    Par larsouille dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/02/2008, 17h05
  2. besoin d'aide pr mon orientation
    Par ChesS dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/10/2007, 16h20
  3. Besoin d'aide pour orientation en Master 1
    Par djerem dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/02/2007, 09h09
  4. Besoin d'aide pour orientation ...
    Par Daniel M dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/08/2005, 09h47