Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

recherche en france?



  1. #1
    maller

    recherche en france?


    ------

    salult tlm, je voulais savoir s c'était possible, je vais surement aller en prépa PCSI l'année prochaine


    mon but est de faire de la recherche, en physique ou chimie

    je ne sais pas exactement dans quel domaine, mais bon la n'est pas l'essentiel


    je me suis renseigné l'autre jour sur la recherche en france, et le fait de donner des cours en même temps a la fac me déplairait pas

    http://www.recherche.gouv.fr/brochur...es2doc2002.pdf

    donc jusqu là ça me convenait, mais je suis tombé la dessus :

    http://www.recherche.gouv.fr/brochur...er/metier1.pdf (page 7)

    et la ça m'a un peu refroidi, pour avoir fait 10ans d'études, on se retrouve en sortie avec quoi? 2500€ par mois???5000 en fin de carrière???


    sans passer pour un gros connard interessé, c'est pas un peu abusé ça???

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo
    coresponsable des forums

    Re : recherche en france?

    Bonsoir,

    Et encore 2500 au depart, c'est beaucoup, au CNRS/fac ca tourner plutot aux alentours de 2000 bruts!
    Le salaire des chercheurs est basé sur les grilles de fonctionnaire donc ca limite les possibilités d'évolutions.

    Certes c'est peu, si tu cherches a gagner bcp d'argent ce n'est surement pas de la recherche qu'il faut que tu fasses.

    yoyo

  4. #3
    BioBen

    Re : recherche en france?

    sans passer pour un gros connard interessé, c'est pas un peu abusé ça???
    Bah c'est assez connu que la recherche en France....est en crise ! Tu vois bien pourquoi : 10 ans d'études pour de tels salaires, ca a de quoi repousser les futurs chercheurs !

    a+
    ben

  5. #4
    Yoyo
    coresponsable des forums

    Re : recherche en france?

    10 ans d'études pour de tels salaires, ca a de quoi repousser les futurs chercheurs !
    d'un autre coté je connais pleins de personnes qui, passionnées par leu rmétier, se contenterait bien de 2500euros/mois. Tout le monde n'a pas forcément pour objectif de rouler sur l'or.
    l'important etant de vivre correctement, tout en faisant un métier passionant. Il faut mettre le pour et le contre dans la balance.
    Yoyo

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    magmatic_rock

    Re : recherche en france?

    Moi je dis: COURS TOUJOURS POUR AVOIR 2500€ PAR MOIS AU DEPART!!! tient voilà un post que j'avais déjà posté et tu voir que la recherche est vraiment en crise et dans tout les domaines!
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-392248,0.htkm
    Et meme les 5000€ à la fin c'est du blabla sauf si tu deviens directeurs!
    Sinon c'est vrai que les 8ans d'études (thèses) sont très dur et longues et ont vraiment de quoi repousser les étudiants!
    Moi personnelement je suis étudiant en géologie et j'avoue que c'est devenu une vrai passion j'adore ce que je fais meme si je préfère des domaines (notament géophysique et géodynamique) et d'autres que j'aime moins (paléonthologie et sédimentologie exogène). Mais quand je vois le niveau augmenté et quand je vois ce que font les étudiant de niveau supérieure ca me fait peur (je suis pourtant pas largué, j'ai un peu plus que 12 de moyenne), je me demande souvent si je vais réussir si je dois vraiment continuer car meme en réussissant on peut se retrouver après notre DEA sans bourse et là tu dit bye bye mes 5ans d'études foutues en l'air! Ce qui me pousse à continuer c'est seulement la passion de ce que je fais!
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  8. #6
    deep_turtle

    Re : recherche en france?

    Bonjour,

    Bon, quand je lis

    Sinon c'est vrai que les 8ans d'études (thèses) sont très dur et longues et ont vraiment de quoi repousser les étudiants!
    je suis désolé mais ça m'agace un peu. Faire une thèse et les études qui vont avant, ce n'est pas une période de torture qu'il faut endurer pour avoir le droit d'entrer au paradis (avoir un poste). Si ces 8 ans d'études apparaissent comme respoussants, il y a de grandes chances que le métier qui va avec le soit aussi...

    Pour ce qui est du salaire... Je suis enseignant-chercheur, j'ai 33 ans, je touche 2200 euros nets par mois. Je fais un métier que j'adore, je m'éclate en enseignement, je m'éclate en recherche, je m'éclate en vulgarisation... Franchement je ne vois pas de quoi j'aurais à me plaindre de ce point de vue là. En tout cas, que d'autres gens plus jeunes ayant fait moins d'étude que moi touchent un salire double ne me gêne pas. Je ne sais pas s'ils "méritent" ce salaire double du mien, mais je ne sais pas si je "mérite" le salair double d'un employé au smic.

  9. Publicité
  10. #7
    magmatic_rock

    Re : recherche en france?

    Désolé pour le lien ca a bugué le voici:
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-392248,0.html
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  11. #8
    magmatic_rock

    Re : recherche en france?

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Bonjour,

    Bon, quand je lis


    je suis désolé mais ça m'agace un peu. Faire une thèse et les études qui vont avant, ce n'est pas une période de torture qu'il faut endurer pour avoir le droit d'entrer au paradis (avoir un poste). Si ces 8 ans d'études apparaissent comme respoussants, il y a de grandes chances que le métier qui va avec le soit aussi...

    Pour ce qui est du salaire... Je suis enseignant-chercheur, j'ai 33 ans, je touche 2200 euros nets par mois. Je fais un métier que j'adore, je m'éclate en enseignement, je m'éclate en recherche, je m'éclate en vulgarisation... Franchement je ne vois pas de quoi j'aurais à me plaindre de ce point de vue là. En tout cas, que d'autres gens plus jeunes ayant fait moins d'étude que moi touchent un salire double ne me gêne pas. Je ne sais pas s'ils "méritent" ce salaire double du mien, mais je ne sais pas si je "mérite" le salair double d'un employé au smic.
    Oui mais comme j'ai dit moi j'adore mes études et la géologie est devenue une vrai passion d'ailleurs j'ai moi meme était voir mes profs pour faire un stage de deux mois cette été en labo et sur le terrain avec l'un d'entre eux donc ca ^prouve que j'aime vraiment et que j'ai envi de découvrir un maximum et au plus vite mais vous pouvez pas dire que pour y arriver ce n'est pas dur!
    Bien sur certains élèves sont plus fort que d'autres et ont plus de facilité mais le niveau des études est élevé et demande beaucoup de travail! Mais je reconnait que tout dépend les lecons je prend du plaisirs à les bosser mais je vois que mes potes je les vois de moins en moins donc y a quand meme une privation c'est tout ce que je voulais dire, donc je n'ai rien contre les enseignants-chercheurs cra je compte faire ca plus tard!
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  12. #9
    deep_turtle

    Re : recherche en france?

    le niveau des études est élevé et demande beaucoup de travail!
    En effet... Tu as raison de le dire et le souligner, la recherche est un métier difficile, qui demande du travail. Quant à l'abnégation et ne plus voir ses potes, ce n'est pas une nécessité non plus. J'ai beaucoup de collègues, en poste ou étudiants, qui mènent une vie sociale, artistique, culturelle, assez fournie à côté de leur travail... Certains ont même une copine, tu y crois toi ??

  13. #10
    zoup1

    Re : recherche en france?

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Je fais un métier que j'adore, je m'éclate en enseignement, je m'éclate en recherche, je m'éclate en vulgarisation... Franchement je ne vois pas de quoi j'aurais à me plaindre de ce point de vue là. En tout cas, que d'autres gens plus jeunes ayant fait moins d'étude que moi touchent un salire double ne me gêne pas. Je ne sais pas s'ils "méritent" ce salaire double du mien, mais je ne sais pas si je "mérite" le salair double d'un employé au smic.
    Je ne suis pas sur que le métier soit aussi idylique que tu le décris... mais c'est sur que ce métier est passionnant et présente des avantages que d'autres n'ont pas...

    En ce qui concerne le salaire, il faut peut-être relativiser ;
    Voilà un lien qui donne les salaires moyen en france.
    http://management.journaldunet.com/r...s_france.shtml

    Personnelement j'ai 40ans, je suis enseignant chercheur, j'ai un salaire net imposable de 40000 euros ce qui me place dans la moyenne des cadres, je trouve pas vraiment cela abberant. En tout les cas cela me permet de vivre avec 3 enfants en région parisienne sans me demander comment je vais faire pour finir le mois. Pour le reste...
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  14. #11
    magmatic_rock

    Re : recherche en france?

    Citation Envoyé par deep_turtle
    En effet... Tu as raison de le dire et le souligner, la recherche est un métier difficile, qui demande du travail. Quant à l'abnégation et ne plus voir ses potes, ce n'est pas une nécessité non plus. J'ai beaucoup de collègues, en poste ou étudiants, qui mènent une vie sociale, artistique, culturelle, assez fournie à côté de leur travail... Certains ont même une copine, tu y crois toi ??
    MDR la copine! Oui encore heureux sinon y a plus de vie!
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  15. #12
    magmatic_rock

    Re : recherche en france?

    Citation Envoyé par zoup1
    Je ne suis pas sur que le métier soit aussi idylique que tu le décris... mais c'est sur que ce métier est passionnant et présente des avantages que d'autres n'ont pas...
    Pourquoi dites vous ca?
    Vous n'aimez ce que vous faites ou vous l'aimer mais sans plus?
    Moi je sais que je suis encore qu'étudiant mais quand on me dis qu'on sort sur le terrain je suis super heureux c'est plaisirs de faire de la vrai géol! Vrai car les cours c'est un peu abstrait quand on voit pas exactement en vrai!
    Sinon j'ai une question pour vous zoup1 et deep_turtle: vous etes dans quelle branche de la recherche?
    Et je finirais en débouchant sur une autre question que le sujet meme: pensez vous qu'il faille partir , un jour ou l'autre, étudier (ne serait-ce qu'un an) à l'étranger pour perfectionner son anglais, dans le but de ses études? Moi je suis mauvais en anglais et ca me soule vraiment et pour essayer de rattraper un maximum mon déficit je bosse environ 5h/semaine seul mon anglais car à la fac on a 20h dans l'année!
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  16. Publicité
  17. #13
    Cécile

    Re : recherche en france?

    Citation Envoyé par fac_de_nice_L2
    Et je finirais en débouchant sur une autre question que le sujet meme: pensez vous qu'il faille partir , un jour ou l'autre, étudier (ne serait-ce qu'un an) à l'étranger pour perfectionner son anglais, dans le but de ses études? Moi je suis mauvais en anglais et ca me soule vraiment et pour essayer de rattraper un maximum mon déficit je bosse environ 5h/semaine seul mon anglais car à la fac on a 20h dans l'année!
    Faire de la recherche sans être à l'aise en anglais, faut même pas y songer. Toutes les publis sont en anglais (tu devrais donc lire et écrire en anglais), les colloques internationaux (et même français) aussi (tu devras donc comprendre une conférence en anglais, et même faire une conférence en anglais). Bref, au boulot.

    Pour renchérir sur ce qu'ont dit Zoup et Deep Turtle, faut pas idéaliser les boulots et les salaires du privé non plus. Moi aussi, j'ai bac + 8, je ne gagne pas plus qu'eux, et en plus je suis totalement précaire... J'm'en fous, je m'éclate dans mon boulot, et j'en vis décemment.

  18. #14
    deep_turtle

    Re : recherche en france?

    vous etes dans quelle branche de la recherche?
    Astrophysique.

    pensez vous qu'il faille partir , un jour ou l'autre, étudier (ne serait-ce qu'un an) à l'étranger pour perfectionner son anglais, dans le but de ses études?
    C'est une question difficile... Il est de toutes façons assez courant d'avoir à partir à l'étranger à l'issue d'une thèse (même pour des gens qui n'ont pas envie ou pour qui ça pose des problèmes familiaux... passons...). Maintenant aller passer 6 mois dans un pays anglophone, ça ne se fait que si on a déjà envie de le faire pour d'autres raisons, à mon avis, mais pas juste pour aller perfectionner son anglais... Les études c'est effectivement une bonne raison !

    Parenthèse, puisque tu en parles, c'est effectivement très important de parler anglais dans la recherche. Mon avis a beaucoup changé là-dessus, notamment après avoir vu en conférence des français qui avaient fait un super boulot massacrer leur présentation avec un accent à couper au couteau et un vocabulaire plus que pauvre, et être suivis par un américain sûr de lui qui sort deux-trois jokes pour camoufler la nullité d'un travail... Je te laisse deviner qui on a retenu parmi les deux...

  19. #15
    zoup1

    Re : recherche en france?

    Citation Envoyé par fac_de_nice_L2
    Pourquoi dites vous ca?
    Vous n'aimez ce que vous faites ou vous l'aimer mais sans plus?
    Il y a toujours des hauts et des bas...
    Cette réponse est extrèmement personnelle et n'engage que moi :
    J'adore l'enseignement. Mais l'enseignement est extrèment exigeant et les satisfactions ne sont pas toujours évidentes à trouver. J'ai en particulier beaucoup enseigner en 1ère année de DEUG (par choix) et le niveau et l'implication des étudiants n'est pas toujours au rendez-vous... Je sors par exemple de la correction des copies d'examen de la session de février... et bien c'est toujours difficile, de voir ce qui est passé et ce qui n'est pas passé... Enfin voilà quoi les métiers de l'enseignement sont toujours passionnant et souvent ereintant physiquement et moralement.
    La recherche est également quelque chose de difficile où les résutltats ne sont pas toujours au rendez-vous. Il arrive qu'il faille parfois beaucoup d'acharnement et de persévérence pour aboutir à quelque chose. Là encore les satisfaction sont rares... je parle de celles pour lesquelles on a eu le sentiment de faire avancer le shmilblic...
    Enfin, dans notre métier d'enseignant/chercheur il y a aussi une part importante de notre travail qui consiste à faire fonctionner l'université. Cela passe par la participation aux différentes instances de l'univerisité et à une part de travail administratif.
    Tout cela fait que le métier est extrèment riche et varié, passionnant aussi. Mais il est, pour certains, difficile de trouver un bon équlibre entre les différentes activités. Personnellement j'ai et j'ai toujours eu du mal à le trouver... Je crois sincèrement que ce métier est difficile, au moins si on essaye de le faire correctement.

    Sinon j'ai une question pour vous zoup1 et deep_turtle: vous etes dans quelle branche de la recherche?
    Je fais de la physique. Je travaille à l'interface entre la physique et la biologie !!!

    Et je finirais en débouchant sur une autre question que le sujet meme: pensez vous qu'il faille partir , un jour ou l'autre, étudier (ne serait-ce qu'un an) à l'étranger pour perfectionner son anglais, dans le but de ses études? Moi je suis mauvais en anglais et ca me soule vraiment et pour essayer de rattraper un maximum mon déficit je bosse environ 5h/semaine seul mon anglais car à la fac on a 20h dans l'année!
    En géol je ne sais pas, mais en ce qui concerne la physique (et j'imagine que c'est la même chose en géologie) la pratique d'un anglais correcte est importante. A la fois pour pouvoir lire et écrire des papiers scientifique. Mais également pour pouvoir participer à des conférences pour lesquelles la langue commune est l'anglais ou simplement commmuniquer avec des visiteurs étrangers ou au cours de nos propres visites à l'étranger. Cependant, il ne s'agit pas de l'anglais d'Oxford, mais d'un anglais international généralement spécialisé... Evidemment qu'un séjour à l'étranger est bénifique pour cela, mais il n'est pas totalement nécessaire. Je ne sais pas qu'elle est ton niveau en anglais, mais je suis sur que le travailler te seras bénéfique.
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  20. #16
    magmatic_rock

    Re : recherche en france?

    C'est quand meme compréhensible que pour les 1ères années vous avez des notes cataclismiques! De nombreux élèves se rendent compte que ce dans quoi ils se sont engagés ne leur plait guère et meme si ca plait la 1ère est vaste donc c'est plus on va appronfondir plus ca va etre intéressant et là ils se donneront plus!
    Sinon oui l'anglais je suis mauvais je le dit je le sais donc je bosse pas mal seul à coté mais c'est quand meme pas normal qu'en faculté on est (en 1ère année et en 2ème année) 20h/année et que un seul semestre! Ca sert à rien! Donc on est obligé de bosser à coté mais dans ma classe perso je doute qu'ils y aient des gens qui bossent l'anglais la plupart je sais qu'il bossent pas , mais mon niveau étant déplorable je rattrape un max!
    Sinon oui pour la géologie l'anglais sera indispensable c'est casiment certain! Je vais m'acharner et un jour je parlerais bien!
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  21. #17
    kinette

    Re : recherche en france?

    Bonjour,
    Personnellement, ce qui me gêne dans la recherche est de voir l'énorme gâchis de tous ces étudiants qui font des thèses pour se retrouver sur le carreau ensuite.
    C'est aussi le manque de moyens pour travailler (apparemment cette année on n'aura même pas d'argent pour se déplacer à un séminaire dans mon équipe...), les problèmes de compétition au sein des labos...
    Evidemment, selon les endroits, ça varie, mais je trouve qu'il y a malheureusement trop d'endroits où l'ambiance est détestable (à cause de personnalités difficiles, mais aussi et surtout de la compétition exacerbée par le manque de moyens).

    Après une discussion avec le responsable d'une école d'ingénieur, qui tentait de me convaincre de bosser dans le privé, j'avoue que j'hésite. La recherche comporte l'avantage d'une certaine liberté (et encore, tout dépend des laboratoires où on travaille, je ne suis pas certaine que mon chef aprécie que je travaille sur un autre sujet que celui qu'il m'a fixé... c'est dommage)... mais on doit se débattre avec pas mal de problèmes, on ne sait pas toujours si on doit faire confiance aux autres...

    En ce qui concerne le travail d'enseignement: pour ma part, ça se passe très bien, même si on est souvent déçu des résultats des étudiants (mais il suffit de se rappeler de l'époque où on était étudiant, et on réalise qu'on ne faisait pas tellement mieux...).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Discussions similaires

  1. la recherche (en France ;) )
    Par Eska dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/06/2006, 15h06
  2. Etat de la recherche en France ?
    Par Bentwo dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 13
    Dernier message: 19/10/2005, 15h34
  3. la recherche en France: la restructuration?
    Par Yoann dans le forum Actualités
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/04/2004, 16h10