Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

guerre grande école - université



  1. #1
    triban

    guerre grande école - université


    ------

    Bonjour

    Un article du Monde est paru il y a quelque temps.
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-629087,0.html

    Je cite

    Les présidents d'université maintiennent la pression sur le gouvernement. A l'issue de son colloque annuel, qui s'est tenu à Lyon jeudi 17 et vendredi 18 mars, la Conférence des présidents d'université (CPU) a effectué une série de propositions, dont plusieurs assez novatrices
    Une des propositions est :
    Dans un second temps, les présidents d'université plaident pour que les classes prépas leur soient directement rattachées.
    Ces propositions me semblent dans notre pays révolutionnaire, visiblement le ministre ne semble pas pressé de mettre en pratique ces propositions, qui modifierait en profondeur la répartition du pouvoir entre les grandes écoles et les universités.

    Affaire à suivre ou à voir disparaître ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Bawah

    Re : guerre grande école - université

    Bonjour,

    Je suis à peu prés certain que cela restera lettre morte. Neanmoins, je trouve que les universités sont de plus en plus offensives et revendicatives vis à vis de leurs modernisations, je trouve cela trés positif.

  4. #3
    Romain BERTOUY

    Re : guerre grande école - université

    Oui, c assez innovateur, tu peux même rajouter la motion visant à équilibrer le coût de l'éducation par étudiant, en alignant celui d'un étudiant à la Fac avec celui d'un élève ingénieur. (soit de 6840 € à 9000 €)
    Romain

  5. #4
    kuros

    Re : guerre grande école - université

    ça à l'air très intéressant tout ça !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Epsilon-Flower

    Re : guerre grande école - université

    a mon avis ca ne sera jamais réalisé !

    mélanger l'Elite et les mauvais ?
    comment ose-t'on !
    on ne mélange pas les torchons et les serviettes voyonts !



    (Ironique bien sûr )

  8. #6
    Romain BERTOUY

    Re : guerre grande école - université

    Citation Envoyé par kuros
    ça à l'air très intéressant tout ça !
    évidemment je n'imagine même pas oser caresser l'espoir de voir une de ces idées aboutir dans le prochain millénaire
    Romain

  9. Publicité
  10. #7
    chevalier~blanc

    Re : guerre grande école - université

    juste pour préciser que la politique du gouvernement est de diminuer le nombre d'ecole d'ingé, pour cela, il leur suffit de les rattacher a des fac en mettant a la direction de l'ecole, un directeur de fac.
    Cest en partie pour ca que les ecoles se regroupent, comme les INP.
    il y a une gueguerre qui dure depuis un ptit bout de temps, on verra bien comment ca va evoluer...

  11. #8
    Romain BERTOUY

    Re : guerre grande école - université

    juste pour préciser que la politique du gouvernement est de diminuer le nombre d'ecole d'ingé, pour cela, il leur suffit de les rattacher a des fac en mettant a la direction de l'ecole, un directeur de fac.
    oui c vrai, à la nuance près que les écoles sont rattachés aux universités ce qui pour principal avantage aux niveau des étudiants de payer les frais d'inscription universitaire et non école indépendante, évidemment, il y a plein d'autres éléments à prendre en compte (moyens, encadrement, administration...).

    mais même dans ce cas, les directeurs de fac dirigent les facs, les directeurs d'écoles dirigent leurs écoles, et chacun est une composante de l'université (comme un IUT par exemple)

    donc pour reprendre aussi d'autres discussions,
    fac C université
    écoles rattachées C université
    IUT C université
    IUFM C université
    ...
    (C veut dire "est inclu dans")
    seul l'inclusion est vraie

    autres idées reçues :
    tout ce qui n'est pas universitaires n'est pas forcément privé !!!
    ex : prépa, BTS, IFSI (infirmiers) et plein d'autres encore.
    Romain

  12. #9
    Neutrino

    Re : guerre grande école - université

    Tout ce qui n'est pas universitaire n'est pas nécessairement privé, en effet, mais force est de constater certaines incohérences : les élèves d'IFSI et de CPGE n'ont pas accès aux oeuvres du CROUS, alors qu'ils ont le droit de vote aux élections CROUS...

    Il est vrai que la CPU a formulé quelques trucs assez enflammés:
    - monopole de l'université sur les diplômes LMD (ce qui me fait peur c'est que ça ne soit traduit en : université = LMD, donc : non-université = hors LMD; résultat, l'offre de formation française restera hors-LMD pour les grandes écoles et le reste).
    - intégration des CPGE dans les universités (et non suppression pure et simple)
    - etc.

    En tous cas, il faudra bien que les français comprennent que le LMD n'est pas une option, et que tous les cursus publics qui n'y passeront pas devront disparaître ou se privatiser.

    Les présidents ne demandent pas la suppression des CPGE, mais leur intégration dans les universités. Pourquoi?
    - La pédagogie de premier cycle ne doit pas être une pédagogie de lycée (pédagogie de programme), surtout pas dans le LMD. Les CPGE sont à l'heure actuelle trop tubulaires, sont trop axées connaissances et pas du tout sur des compétences à acquérir, bref, c'est de l'anti-LMD en barres.
    - Les CPGE sont entièrement fermées aux étrangers non-titulaires du bac français, et ne permettent aucune mobilité étudiante, là encore c'est de l'anti-LMD en barres.
    - Force est de constater que les élèves de prépa sont très nombreux à poursuivre en licence; pire, certains bacheliers vont en prépa dans l'optique de continuer en licence, simplement pour bénéficier du meilleur taux d'encadrement de la prépa, c'est une inégalité inadmissible.
    - Les CPGE consomment des moyens faramineux. En les intégrant dans l'Université, on réalise des économies d'échelle, des économies d'encadrement, on gagne en équité, en lisibilité, etc. C'est inévitable. On vit dans une époque de réduction des coûts!

    Ce ne sont que des hypothèses, mais je pense que l'explication principale est le LMD, c'est le prétexte en Or pour mener l'offensive.
    Neutrino

  13. #10
    Gotferdom

    Re : guerre grande école - université

    Citation Envoyé par Neutrino
    Les CPGE consomment des moyens faramineux. En les intégrant dans l'Université, on réalise des économies d'échelle, des économies d'encadrement, on gagne en équité, en lisibilité, etc. C'est inévitable. On vit dans une époque de réduction des coûts!

    Ce ne sont que des hypothèses, mais je pense que l'explication principale est le LMD, c'est le prétexte en Or pour mener l'offensive.
    oui il faut supprimer tout ce qui marche bien ... je ne sais pas pourquoi, mais si les prépas passent à la fac, je sens que ça va se casser la gueule ...

  14. #11
    matthias

    Re : guerre grande école - université

    Bon moi j'ai fait une prépa et une grande école, et un petit tour en université aussi. Je ne suis pas entièrement favorable au système actuel des prépas, ça ne me dérange pas nécessairement qu'elles soient intégrées dans un cadre universitaire, mais certainement pas pour uniformiser la pédagogie.
    Il n'y a pas de pire système que celui où on prône une pédagogie unique, on tombe très rapidement dans le dogmatisme total, avant de tomber dans un autre quand on se rend compte que ça ne marche pas.
    Donc, pour qu'une telle réforme serve à quelque chose, il faut aussi que les universités se remettent en question et qu'on arrête de faire du dirigisme pédagogique au niveau national.

  15. #12
    esboy

    Re : guerre grande école - université

    Citation Envoyé par Neutrino
    - Les CPGE consomment des moyens faramineux. En les intégrant dans l'Université, on réalise des économies d'échelle, des économies d'encadrement, on gagne en équité, en lisibilité, etc. C'est inévitable. On vit dans une époque de réduction des coûts!
    tu aurais des sources stp?
    Parce que en pondérant le coût avec le taux de réussite, je pense que l'écart n'est pas si grand.

  16. Publicité
  17. #13
    kinette

    Re : guerre grande école - université

    Bonjour,
    En tout cas, vu ce que m'a raconté une amie à propos de la reconnaissance de ses années de prépa comme équivalence de DEUG en Allemagne, il serait pas mal aussi pour les personnes ayant fait prépa qu'il y ait une certaine homogénéisation prépa-université, et qu'au sortir de prépa, les étudiants aient une formation reconnue (pas une "équivalence", qui est souvent difficile à obtenir, et mal comprise à l'étranger).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  18. #14
    Rincevent

    Re : guerre grande école - université

    Citation Envoyé par esboy
    Parce que en pondérant le coût avec le taux de réussite, je pense que l'écart n'est pas si grand.
    ça dépend ce que tu prends comme "critère de réussite"...

  19. #15
    Epsilon-Flower

    Re : guerre grande école - université

    - La pédagogie de premier cycle ne doit pas être une pédagogie de lycée (pédagogie de programme), surtout pas dans le LMD. Les CPGE sont à l'heure actuelle trop tubulaires, sont trop axées connaissances et pas du tout sur des compétences à acquérir, bref, c'est de l'anti-LMD en barres.
    Effectivement les classes prépa et les licences n'ont pas le même role
    (l'une prépare de future ingénieurs, l'autre de future chercheurs (théoriquement en tout cas)
    l'intégration des prépas dans les universitées (ce qui est peu problable a mon avis) nécéssiterait une redéfinition de leurs rôles.

    - Force est de constater que les élèves de prépa sont très nombreux à poursuivre en licence; pire, certains bacheliers vont en prépa dans l'optique de continuer en licence, simplement pour bénéficier du meilleur taux d'encadrement de la prépa, c'est une inégalité inadmissible.
    En même temps, le premier semestre (enfin la première année maintenant)
    est perturbé par les "glandeurs" , personnellement je comprend les bons élèves de terminale qui passent par la prépa pour éviter le premier cycle
    Mais effectivement c'est quelque chose auquel il faudrait remédier !

  20. #16
    matthias

    Re : guerre grande école - université

    Citation Envoyé par kinette
    Bonjour,
    En tout cas, vu ce que m'a raconté une amie à propos de la reconnaissance de ses années de prépa comme équivalence de DEUG en Allemagne, il serait pas mal aussi pour les personnes ayant fait prépa qu'il y ait une certaine homogénéisation prépa-université, et qu'au sortir de prépa, les étudiants aient une formation reconnue (pas une "équivalence", qui est souvent difficile à obtenir, et mal comprise à l'étranger).

    K.
    Quand je suis sorti de prépa (en 95), l'équivalence était très facile à obtenir. Sinon oui, je suis d'accord pour une certaine homogénéisation des diplômes, pas seulement en France d'ailleurs, la perspective européenne est un minimum. Cela n'implique pas nécessairement de transformer complètement le système. On doit pouvoir réaliser une intégration en douceur dans le cadre universitaire en maintenant un minimum de diversité.

  21. #17
    Neutrino

    Re : guerre grande école - université

    Citation Envoyé par Gotferdom
    oui il faut supprimer tout ce qui marche bien ... je ne sais pas pourquoi, mais si les prépas passent à la fac, je sens que ça va se casser la gueule ...
    Je ne vois pas sur quoi tu te bases pour dire que "ça marche bien", sinon peut-être l'embrigadement pro-prépas qui sévit dans les lycées (moi aussi, on m'a bourré le chou, et moi aussi, j'y ai cru). Seulement, à l'heure actuelle, 45% des gens en écoles d'ingé ou de commerce ne sont jamais passés par une CPGE, mais par les admissions parallèles. La société se passe déjà des CPGE pour former ses cadres sup dans 45% des cas : les présidents d'universités ne proposent donc pas la révolution. D'ailleurs, je le repète, ils ne veulent pas leur suppression, mais leur transfert dans l'Université.

    Les CPGE avancent à quoi? A dépenser 2 fois plus pour chaque étudiant que s'il était à la fac... tout ça pour lui faire ingurgiter des connaissances qui dans les 2/3 des cas ne lui serviront pas pour son métier futur, mais juste là pour "séparer le bon grain de l'ivraie". OK, ça se défend, c'est comme ça que marche la première année de médecine. Sauf qu'elle se fait avec un prof devant un amphi de 1000 étudiants, pas avec le taux d'encadrement hallucinant de la prépa... Là on est arrivé à la situation hallucinante où on forme des ingénieurs en les gavant pendant 2 ans puis en les laissant se reposer 3 ans en école...

    Le gars qui ne réussit pas sa prépa se retrouve en licence, certes avec "de l'avance", mais au niveau des connaissances utiles, il a le même niveau qu'un bon étudiant de DEUG.
    On raisonne en terme de prépas scientifiques, mais pensez aux autres prépas:
    - HEC : aucune équivalence universitaire
    - hypokhâgne/khâgne : 3/4 de déçus qui vont en licence...

    Citation Envoyé par mathias
    il faut aussi que les universités se remettent en question et qu'on arrête de faire du dirigisme pédagogique au niveau national
    Et c'est quoi le LMD alors? L'autonomie pédagogique des universités existe depuis belle lurette... Par contre, les CPGE, c'est partout pareil...

    En même temps, le premier semestre (enfin la première année maintenant)
    est perturbé par les "glandeurs" , personnellement je comprend les bons élèves de terminale qui passent par la prépa pour éviter le premier cycle
    Si les gens moyens en Terminale (en prennant en considération le fait que tous les lycées ne se valent pas... ce que justement la procédure d'admission en CPGE fait de façon performante) se retrouvent sur la touche et forcés d'aller en fac où personne ne les encadre, c'est logique.

    Il faut voir aussi qu'en France, l'orientation est une tâche bâclée comme pas possible! C'est pas de la faute des CPGE On laisse des gens aller dans des filières qui ne leur plaisent pas, parce que rien ne leur permet de savoir ce qui leur plaira... Mais comme dit, ça dure un semestre, et puis? Certains élèves de CPGE dépriment parfois bien plus longtemps...

    Bref, je suis d'accord que la connaissance c'est bien, et apprendre plein de choses inutiles, que ces glandeurs de faqueux ne verront jamais, c'est bien. Mais il faut bien voir que chaque centimes d'euros dépensés pour rien, c'est un centime d'euro qui ne sera pas investi dans le système de soin, dans la recherche, etc. Je le répète, si on était pas dans le contexte de stress budgétaire actuel, l'attitude de la CPU serait sûrement moins revendicative, car là, ils ont une chance d'être entendus.
    Neutrino

  22. #18
    esboy

    Re : guerre grande école - université

    Citation Envoyé par Rincevent
    ça dépend ce que tu prends comme "critère de réussite"...
    ben en deug, l'obtention du diplôme (ou la validation des années, je ne sais pas exactement comment ça marche maintenant), et en prépa, l'intégration.

  23. Publicité
  24. #19
    esboy

    Re : guerre grande école - université

    Citation Envoyé par Neutrino
    Les CPGE avancent à quoi? A dépenser 2 fois plus pour chaque étudiant que s'il était à la fac... tout ça pour lui faire ingurgiter des connaissances qui dans les 2/3 des cas ne lui serviront pas pour son métier futur, mais juste là pour "séparer le bon grain de l'ivraie".
    La forme compte pour beaucoup dans la formation d'une prépa. Je cite un de mes anciens profs: "On sait très bien qu'on vous demande quelque chose d'impossible, ce qui compte, c'est comment vous y réagissez".

    Certains élèves de CPGE dépriment parfois bien plus longtemps...
    bla bla bla

    Mais il faut bien voir que chaque centimes d'euros dépensés pour rien, c'est un centime d'euro qui ne sera pas investi dans le système de soin, dans la recherche, etc. Je le répète, si on était pas dans le contexte de stress budgétaire actuel, l'attitude de la CPU serait sûrement moins revendicative, car là, ils ont une chance d'être entendus.
    Bien sûr, et puis on dissout l'armée parce que la guerre c'est pas bien, comme ça il y aura plein d'argent pour les causes nobles et justes...

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 15/03/2013, 15h26
  2. Ecole polytechnique vs Université
    Par mariejeanne31 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 17
    Dernier message: 12/04/2012, 12h18
  3. prépa+grande école ou université anglaise ?
    Par la_campanella dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/01/2008, 14h04
  4. Ecole d'ingénieur, université ?
    Par ellode dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/08/2007, 19h11