Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?



  1. #1
    Plegop

    Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?


    ------

    Bonjour,
    alors voilà je sais que le sujet des différences éventuelles entre les ENS a déjà été abordé mais j'aurais eu besoin de certaines précisions.

    Voici ma situation : je suis entré en prépa PC pour intégrer une ENS, désirant absolument devenir enseignant/chercheur en sciences physiques (j'aime la physique ET la chimie, rare en prépa ? ). C'est une petite prépa de province mais, très motivé, j'ai fait 5/2 avec cet objectif et cela a fini par payer puisque j'ai à ce stade le choix entre les 3 ENS (12ème a Ulm et Lyon, 23ème à Cachan). Comme quoi c'est possible sans venir de H4 ou LLG, soit dit en passant !

    Je sais que peu de gens se poseraient la question à ma place, et iraient tête baissée à Ulm, mais j'ai de mon côté aussi plusieurs raisons qui me poussent à choisir Lyon (géographie, famille, amis, copine...une bizarre intuition aussi...).

    La question que je me pose est la suivant : j'entends de tous les côtés (profs, parents, étudiants de ma classe) "VA A ULM" avec moult arguments tels que le prestige, "Ulm ça se refuse pas", les débouchés, l'avenir... Est-ce que tout ceci est fondé ? Je veux dire : a-t-on réellement plus de perspectives d'avenir, sera-t-on plus facilement recruté par un labo de recherche, une fac ou autre en venant d'Ulm qu'en venant de Lyon ou Cachan ? Et les profs sont-ils réellement meilleurs à Ulm ?

    J'ai jusqu'au 22 pour me décider, ça commence à devenir urgent non ?

    Merci d'avance !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    GLaG

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Je ne connais pas précisément la situation actuelle et en physique (j'ai fait ça en maths il y a déjà...quelques temps).

    Mais en gros :

    - le prestige d'Ulm est réel, mais justifié par l'histoire plus que par les conditions de travail précises et actuelles ; ça n'apporte pas grand chose au quotidien...

    - les profs n'y sont pas meilleurs (je veux dire, ils peuvent l'être ou pas, une année donnée, mais c'est dû aux hasards des recrutements et affectations, pas au "prestige" des écoles). Et puis il faut toujours distinguer le niveau "académique" des profs (recherche) et leurs capacités pédagogiques (qui restent importantes même en licence ou master...).

    - les étudiants sont "en moyenne" meilleurs à Ulm, est-ce un avantage ou un inconvénient : je dirais que cela repose la même question que celle du choix de la prépa : vaut-il mieux une excellente prépa ou une plus moyenne dans laquelle on sera plus à l'aise ? La réponse dépend de chacun...
    Personnellement je m'étais senti mal à l'aise (et on étais quelques uns dans ce cas) dans une promo d'Ulm constituée pour moitié d'élèves venant de deux classes de LLG, pas antipathique mais faisant quand même groupe un peu fermé. Mais attention je ne dis pas que c'est pareil chaque année, ni que c'est forcément différent à Lyon.

    - pour être recruté ensuite, si l'aspect "normalien" peut compter parfois, c'est quand même principalement ton travail en master puis en thèse qui va jouer, et on peut très bien être normalien d'Ulm en thèse dans un labo de Lyon ou l'inverse (j'ai fait prépa agreg, DEA et thèse à Grenoble tout étant normalien d'Ulm - principalement parce que la prépa agreg, en maths et il y a 15 ans, était quasi-inexistante à Ulm).

    Si personne ne te donne d'autre argument que "Ulm ça ne se refuse pas" et que par ailleurs tu as de bonnes raisons personnelles de rester à Lyon...je te dirais d'aller à Lyon !

  4. #3
    Plegop

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Merci pour ta réponse aussi rapide GLaG. J'espérais justement un témoignage de normalien !

    En gros les arguments que l'on me soutient sont ceux que j'ai déjà évoqué, il y en a cependant un autre lié au "bon côté", ou à "l'avantage" du meilleur niveau moyen d'Ulm par rapport à Lyon : c'est l'idée d'être tiré d'avantage vers le haut, d'accéder à une élévation peut-être pas spirituelle mais plutôt intellectuelle supérieure. (Oui, vous avez deviné, c'est un argument venant d'une prof de français )

    Cela dit, j'ai peur que ce dernier argument de relève pas plutôt du mythe Ulm, et que bien souvent c'est le côté négatif, provoquant une forme de malaise (ainsi que tu l'a évoqué GLaG), qui se manifeste.

    A vérifier ?

  5. #4
    julien12

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    je te conseille d'aller à Ulm, parce que tu risques de t'ennuyer sévère a Lyon au niveau des cours...

  6. #5
    Plegop

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Il y aurait une telle différence de niveau ?! Étrange vu qu'en fin de compte le programme est le même !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    GLaG

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Il n'y a pas de "programme" à proprement parler...chaque école est libre de mixer cours de licence et master et cours supplémentaires pour chacune des années de formation. Et le programme, à un moment donné, peut effectivement être plus ou moins intéressant dans une filière donnée...ce sont des renseignements récents et sur la physique-chimie qu'il faudra trouver !

  9. Publicité
  10. #7
    flostein

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    *** attaque personnelle ***
    A ulm c'est assez "rustique" les bâtiments, par contre niveau budget recherche ils ont de très gros moyens. Lyon je ne connais pas.
    Dernière modification par Rincevent ; 17/07/2009 à 14h48.

  11. #8
    Plegop

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Ce n'est pas vraiment l'endroit pour les règlements de comptes...

    A Lyon c'est tout neuf , question budget recherche j'en sais rien.
    Je parlais de "programme" parce qu'en fin de M2 tout le monde a suivi les mêmes cours à quelques nuances près, et bien sûr en fonction des spé choisies (je me suis renseigné sur les enseignements).

    Ce qui me manque en fait c'est l'avis d'un étudiant ou ancien élève de Lyon, savoir s'il aurait été désavantagé par le fait d'être allé là-bas plutôt qu'à Ulm.

    Ce qu'a dit GLaG a néanmoins confirmé un de mes sentiments à ce sujet : à ce stade c'est plus le travail et la motivation qui comptent que l'école suivie. Ce n'est pas pour rien que beaucoup d'auditeurs ont des meilleurs résultats à l'agreg que beaucoup de normaliens.

  12. #9
    touffdad

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    *** attaque personnelle ***

    Au fait juste une question pour revenir au sujet: les licences et master fait par les normaliens sont enseignés où (ULM notamment)? Parce que jme rapelle d'avoir eu des cours à la fac avec les ENS Cachan...
    Dernière modification par Rincevent ; 17/07/2009 à 14h49.

  13. #10
    Dismay_

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Citation Envoyé par touffdad Voir le message
    Au fait juste une question pour revenir au sujet: les licences et master fait par les normaliens sont enseignés où (ULM notamment)? Parce que jme rapelle d'avoir eu des cours à la fac avec les ENS Cachan...
    *** attaque personnelle ***

    Je sais qu'à Paris 6 (Pierre et Marie Curie) les L3 de physique peuvent choisir un parcours orienté recherche. Et cette formation qui se poursuit ensuite en Master est faite avec des étudiants de P6 et de l'ENS ulm.

    La formation qui débute en L3 physique PHYTEM à P6 mène à l'ENS Cachan me semble t'il!

    Il me semble qu'à Paris 7 et à Orsay (Paris 11) il est également possible d'avoir ce genre de parcours.
    Dernière modification par Rincevent ; 17/07/2009 à 14h50.

  14. #11
    Rincevent

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Merci de ne pas confondre ce forum avec une cour de récréation.

    Pour la modération,
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  15. #12
    touffdad

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Oui à Orsay certain cours du Master IST sont en collaboration avec l'ens Cachan!

  16. Publicité
  17. #13
    bratisla

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Citation Envoyé par Plegop Voir le message
    Bonjour,
    alors voilà je sais que le sujet des différences éventuelles entre les ENS a déjà été abordé mais j'aurais eu besoin de certaines précisions.

    Voici ma situation : je suis entré en prépa PC pour intégrer une ENS, désirant absolument devenir enseignant/chercheur en sciences physiques (j'aime la physique ET la chimie, rare en prépa ? ). C'est une petite prépa de province mais, très motivé, j'ai fait 5/2 avec cet objectif et cela a fini par payer puisque j'ai à ce stade le choix entre les 3 ENS (12ème a Ulm et Lyon, 23ème à Cachan). Comme quoi c'est possible sans venir de H4 ou LLG, soit dit en passant !

    Je sais que peu de gens se poseraient la question à ma place, et iraient tête baissée à Ulm, mais j'ai de mon côté aussi plusieurs raisons qui me poussent à choisir Lyon (géographie, famille, amis, copine...une bizarre intuition aussi...).

    La question que je me pose est la suivant : j'entends de tous les côtés (profs, parents, étudiants de ma classe) "VA A ULM" avec moult arguments tels que le prestige, "Ulm ça se refuse pas", les débouchés, l'avenir... Est-ce que tout ceci est fondé ? Je veux dire : a-t-on réellement plus de perspectives d'avenir, sera-t-on plus facilement recruté par un labo de recherche, une fac ou autre en venant d'Ulm qu'en venant de Lyon ou Cachan ? Et les profs sont-ils réellement meilleurs à Ulm ?

    J'ai jusqu'au 22 pour me décider, ça commence à devenir urgent non ?

    Merci d'avance !
    Bonjour,

    pour répondre à la dernière question, il faut commencer à y réfléchir oui
    Pour répondre à l'interrogation centrale, je ne vais pas donner de conseils (sinon je passe en mode full aigri) mais :
    - je ne connais pas le niveau des professeurs à Ulm, mais il est clair que le niveau initial des étudiants sera plus élevé. Donc il y aura plus d'émulation - ça peut motiver ou enfoncer, ça dépend des caractères
    - niveau prestige, forcément ENS Ulm dans le dossier pour devenir chercheur ça peut peser
    - MAIS tout réside dans le "peut", et c'est là que ça se complique.

    Déjà, premier point : le doctorat, c'est très éloigné du concours d'entrée à l'ENS, et bien des choses se déroulent. On devient spécialiste d'un point précis, on bascule progressivement dans le monde de la recherche avec de nouvelles valeurs : comptent énormément le nombre d'articles publiés, leur impact factor, le sujet de thèse, le directeur et l'équipe ; la mention ENS Ulm devient progressivement une ligne entre les paragraphes "publications" et "congrès".
    Deuxième point (lâchons l'aigreur) : il est fort probable que tu vas avoir pour une thèse une bourse AMN, qui a la particularité d'être attribuée à un élève plutôt qu'à un projet de recherche. En clair, tu récupères la bourse, et tu dois trouver le sujet qui va avec. Ca peut être dangereux : des directeurs de thèse sans scrupule peuvent te draguer et te rouler dans la farine pour récupérer une bourse, et tu finis sur un sujet de thèse moisi ; ou tu peux te lancer avec enthousiasme dans un sujet qui s'avère une impasse. Dans les deux cas, soyons clairs : tu pourras faire une croix sur ta carrière de chercheur académique, ENS Ulm ou pas - c'est la thèse qui a le poids, pas le concours d'il y a 8 ans (au mieux). Donc conseil, que tu prennes Lyon ou Ulm, fais TRES gaffe au thème de recherche choisi et n'écoute pas les roucoulements des équipes.
    Dernier point : en ce moment, pour les postes de recherche, c'est la guerre. Les vannes du doctorat se sont ouvertes avec Jospin/Allègre, qui pariaient sur une forte demande de docteurs dans l'industrie ; cette demande ne s'est jamais concrétisée, et le nombre de postes "académiques" n'a pas profité de la vague de départ à la retraite. Résultat net : maintenant, c'est à minima deux ans de postdoc pour avoir un CV qui n'est pas immédiatement mis à la poubelle, et il y a en compétition des gens qui alignent 4,5 ans de postdoc. Ou c'est du piston éhonté, et avoir Ulm a considérablement moins de poids que d'avoir fait ses alliances sur place.

    En résumé, Ulm niveau prestige est mieux, mais ça ne t'ouvrira certainement pas un pont d'or vers une carrière de chercheur, et le chemin est parsemé de pièges vicieux. A peine un ulmien sur deux termine dans la recherche , et ce sont des chiffres datant d'il y a quelques années - la proportion de lyonnais dans ce cas est légèrement inférieure (de mémoire ça devait tourner autour de 45 à 48 %, de mémoire vague hein)
    Je peux développer, mais je passe en mode full aigri.

  18. #14
    Gwyddon

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Bonjour,

    Quelques petites précisions.

    Citation Envoyé par bratisla Voir le message
    - je ne connais pas le niveau des professeurs à Ulm, mais il est clair que le niveau initial des étudiants sera plus élevé.
    Ceci est incorrect. Il existera très probablement 1 ou 2 hors-classe à l'ENS Ulm, mais le niveau moyen est sensiblement équivalent.

    - niveau prestige, forcément ENS Ulm dans le dossier pour devenir chercheur ça peut peser
    Absolument pas - enfin certainement pas entre les différentes ENS (donc Ulm Lyon ou Cachan c'est pareil), ce qui peut jouer c'est un éventuel prestige "normalien" (oui oui, on est aussi un normalien quand on est à Cachan ou à Lyon).

    Mais de toute manière c'est totalement marginal et c'est une erreur absolue de penser que ça joue un rôle majeur dans l'évaluation d'un chercheur. De manière générale il faut arrêter de croire, surtout en recherche, que tout s'arrête à la sortie de l'école. Le master 2, la thèse, les post-docs sont autrement plus importants.

    Deuxième point (lâchons l'aigreur) : il est fort probable que tu vas avoir pour une thèse une bourse AMN, qui a la particularité d'être attribuée à un élève plutôt qu'à un projet de recherche. En clair, tu récupères la bourse, et tu dois trouver le sujet qui va avec. Ca peut être dangereux : des directeurs de thèse sans scrupule peuvent te draguer et te rouler dans la farine pour récupérer une bourse, et tu finis sur un sujet de thèse moisi ; ou tu peux te lancer avec enthousiasme dans un sujet qui s'avère une impasse. Dans les deux cas, soyons clairs : tu pourras faire une croix sur ta carrière de chercheur académique, ENS Ulm ou pas - c'est la thèse qui a le poids, pas le concours d'il y a 8 ans (au mieux).
    Ceci est très important, il faut donc absolument l'avoir en tête, de même que la version optimiste : tu arrives avec ta bourse (ceci dit attention ! Il n'y a pas de financement ENS pour tous les normaliens, là aussi il faut être bien classé...), donc tu peux dicter tes choix.

    Personnellement ma thèse c'est moi qui me la suis construite, je suis arrivé chez mon directeur de thèse en lui disant "je veux bosser avec vous sur tel sujet, et faire tel truc avec tel projet" (j'avais déjà des idées bien précises). Bref c'est moi qui avait clairement la main et qui l'a décidé.

    Résultat net : maintenant, c'est à minima deux ans de postdoc pour avoir un CV qui n'est pas immédiatement mis à la poubelle, et il y a en compétition des gens qui alignent 4,5 ans de postdoc. Ou c'est du piston éhonté, et avoir Ulm a considérablement moins de poids que d'avoir fait ses alliances sur place.
    C'est modérément vrai dans le sens que ça dépend énormément des disciplines, au sens le plus restreint du terme : autour de moi un nombre non négligeable de doctorants en physique des particules expérimentale trouvent un poste au bout d'un an de post-doc. A contrario, dans mon domaine c'est sans doute plutôt après 4-5 ans de post-doc

    En résumé, Ulm niveau prestige est mieux,
    En fait non. Disons que ça dépend énormément des disciplines et des domaines. Ainsi il est indéniable que l'ENS Ulm est le temple des mathématiques dites "pures" (algèbre générale, théorie des groupes, etc...), mais l'ENS Cachan est extrêmement réputée pour sa formation expérimentale en sciences physiques (que ce soit son département de physique fondamentale, ou son département de chimie). L'ENS Lyon est bien vue de part son département d'informatique.

    Bref tout dépend de plein de choses. Pour l'auteur du fil, une des particularités de l'ENS Lyon qui pourrait très certainement lui faire choisir cette école est son parcours atypique parmi les 3 ENS en ce qui concerne les sciences physique : il est possible d'avoir sur une période d'un ou deux ans un parcours physique-chimie, ce qui pour quelqu'un qui aime les deux disciplines est indéniablement un gros plus.

    A l'ENS Ulm, la chimie on oublie au département de physique, et c'est plus axé sur les disciplines théoriques.

    A l'ENS Cachan la formation expérimentale est la plus solide et la plus réputée des 3 ENS. Il fut un temps où pour faire l'agrégation de sciences physiques option physique, c'était THE ENS où aller (très loin devant Lyon et Ulm). Aujourd'hui, les échos que j'en ai sont assez mitigés.

    Voilà j'espère avoir pu donner quelques indications. Inutile de me contacter par MP, je n'y répond plus car je ne suis que peu souvent sur ce forum.

    Cordialement,
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  19. #15
    julien12

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    l'avis de Gwyddon n'est absolument pas objectif. Je ne sais pas pourquoi, mais en lisant tous ses posts concernant les ENS il s'entête à "descendre" Ulm et au contraire glorifier Cachan. Ceci étant dit, tu peux biensûr considérer avec attention son avis, tout en gardant a l'esprit ce que je viens de dire.
    cordialement.

  20. #16
    GottferDamnt

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Citation Envoyé par bratisla Voir le message
    Je peux développer, mais je passe en mode full aigri.
    Je veux bien si les modo sont d'accord

  21. #17
    VRomain

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Citation Envoyé par Plegop Voir le message
    Ce qui me manque en fait c'est l'avis d'un étudiant ou ancien élève de Lyon, savoir s'il aurait été désavantagé par le fait d'être allé là-bas plutôt qu'à Ulm.
    Je pense que je peux aider sur ce point Il y a deux ans j'étais exactement dans la même situation que toi: j'étais dans un petit lycée de province, et j'ai été admis aux 3 ENS en 3/2; et je me suis posé exactement les mêmes questions que toi. Tout le monde me conseillait Ulm (le prestige tout ça), mais des raisons personnelles (copine et geographie) m'ont fait préférer Lyon. J'espère que mon avis te sera utile, à l'époque j'aurais bien aimé que quelqu'un m'aide aussi . Je suis actuellement aux US, et l'année prochaine je vais au M2 de physique théorique... à Ulm, mais j'y viens. Je vais essayer d'être le plus objectif possible et de te donner des arguments dans les deux sens, mais sache que malgré le fait que j'aille à Paris l'année prochaine, je ne regrette pas mon choix.

    Pour le coté pour, de mon coté il n'y a pas photo, venir à Lyon m'a permis de rester avec ma copine (ce qui n'aurait pas été possible à Ulm), au final cela fait maintenant 5 ans que l'on est ensemble: moi entre ça et un pseudo prestige à la noix je n'hésite pas Tout s'est très bien passé à Lyon, la residence était très sympa (ma copine était auditrice en bio), on a vraiment passé des années sympa là bas.

    Coté contre, ce qui me passionne (la physique théorique) est un peu en retrait par rapport à Ulm, c'est aussi la raison (enfin une des raisons) pour laquelle je vais faire mon M2 là bas. Après certains aspects de l'enseignement à Lyon ne m'ont pas plus pour être tout à fait honnete. J'ai eu de très bons cours, mais aussi un paquet qui m'ont deçus, que j'ai (et je ne suis pas le seul) trouvé "mous", sans compter quelques cours franchement catastrophiques. Cependant, je voudrais nuancer mon propos à ce sujet: j'ai aussi des bons copains (sérieux avec de très bons résultats) qui sont très contents de leur formation. Et il est très possible que j'aurais ressenti la même chose à Ulm (j'ai eu quelques mauvaix retours sur la qualité de certains enseignements aussi). La dessus franchement je ne sais pas trop pas quoi te conseiller, ça dépand beaucoup du tempérament et de ce que tu recherches: la plupart des gens trouve tous les enseignements de leur école formidables, et puis il y en a comme moi qui voit plutôt le négatif.

    Pour essayer de conclure mon avis, malgré le regret de certains aspects que je trouve mal gérés à Lyon, je ne regrette absolument pas ce choix. Certes certains cours n'étaient pas terribles (mais là encore je n'ai pas été voir à ulm pour voir si c'était mieux), mais dans l'ensemble le tout se tient bien, j'ai passé deux années plus que sympa et cela ne m'aura fermé aucune porte, l'année prochaine je vais me retrouver exactement dans la même situation que si j'avais choisi ulm à la base... Mais alors en ce qui te concerne, sachant que tu veux faire de la chimie et de la physique franchement Lyon est fait pour toi, je pense que c'est vraiment bien adapté pour faire une formation moitié/moitié (je ne cherche absolument pas à vendre mon école hein, mais c'est juste le département regroupe Physique et Chimie et on a quand même pas mal de cours en commun avec les chimistes en L3).

    Essaye de te faire un avis par toi même, franchement si tu es dans une situation semblable à la mienne (niveau copine tout ça) et qu'en plus tu aimes aussi bien la physique que la chimie; je te recommande fortement d'aller à Lyon (ecoute toi toi plutôt que tout ton entourage qui te pousse à aller à Ulm). Après moi si je n'avais pas eu ma copine, je pense que j'aurais du aller à Ulm; mais bon on peut très bien faire autrement: j'en suis la preuve. Le problème dans ce genre de situation c'est qu'un pseudo-prestige te force à aller à Ulm, si tu demandes l'avis à des mecs d'ulm, il vont forcément te répondre que tout est plus rose à Paris (qu'ils sont vachement plus rapides et tout...). Si tu demandes à un normalien de l'ens Lyon pris au hasard, il te répondra forcément qu'il y a plein d'avantages à aller à Lyon, que l'enseignement y est plus diversifié etc...

    Voila, désolé pour le roman, j'espère que ça t'aidera. Dans tous les cas, ce choix là ne derminera pas ta vie, ce qui compte c'est les notes que tu auras par la suite, ta thèse etc... Il est toujours possible de changer pour le M2.

    Citation Envoyé par Gwyddon
    Il fut un temps où pour faire l'agrégation de sciences physiques option physique, c'était THE ENS où aller (très loin devant Lyon et Ulm). Aujourd'hui, les échos que j'en ai sont assez mitigés.
    Tu pourrais développer, cela m'interesse. Il est possible que cela soit lié à la réduction du nombre de poste. A Lyon les chiffres sont catastrophiques depuis deux ans (mais tout le monde se bat très fort pour cacher les chiffres, histoire de pas effrayer le taupin). J'aimerais bien savoir comment ça se passe à Cachan, mais je pense que vous restez quand même bien devant Ulm et Lyon à ce niveau...

  22. #18
    Plegop

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Pour répondre aux questions finales de chaque post : oui tout ce que vous dites m'aide beaucoup et je vous en remercie.

    Effectivement comme certains l'ont fait remarquer le parcours bidisciplinaire Physique-Chimie de Lyon a tendance à m'attirer, les deux sciences étant pour moi indissociables jusqu'à un certain niveau. D'autre part, je suis a priori comme VRomain attiré par la Physique Théorique, cependant je me méfie des avis préconçus : en prépa on ne sait pas du tout ce que c'est ! Source : mon prof de Physique, Ulmite, "les deux mois de calculs abjects qui précèdent les cours de MQ et de physique statistique en ont dégoûté plus d'un..."
    Du coup avant de faire des choix hâtifs je préfère avoir une vue d'ensemble, je me retrouverai peut-être à faire de la Chimie Théorique ou de la Physique appliquée, qui sait ?

    Merci pour ton témoignage VRomain, effectivement question similarité des situations, je ne pouvait pas espérer mieux . Ce que je retiens particulièrement c'est d'une part que, in fine, tu n'as pas regretté ton choix, d'autre part que ce choix est loin d'être décisif ce qui rejoint l'avis de bratisla et Gwyddon.

    Pour revenir sur l'aigreur de bratisla :
    en ce moment, pour les postes de recherche, c'est la guerre
    Ca je crois qu'on a pas fini d'en parler, la recherche et les docteurs en France ce n'était déjà pas très à la mode ces 20 dernières années mais là on est en train de battre tous les records... Personnellement à mon stade d'étudiant naïf inexpérimenté qui a à peine choisi son école je me vois déjà finir à l'étranger, c'est quand même effrayant.

    Petite curiosité VRomain : tu as sans doute déjà réfléchi à un sujet de thèse, de quoi s'agirait-il ?

  23. Publicité
  24. #19
    Flicky

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Intéressante cette discussion... Je me permets
    de la rejoindre afin de poser quelques questions...

    Je suis à peu près dans le même cas, mais pour le département de
    Biologie... admise à suivre les Masters de l'Ulm et de Lyon...

    Les arguments donnés dans ce post sont plutôt orientés sur le parcours de Physique... Cependant, n'y aurait-il pas dans les parages
    quelques étudiants susceptibles de me faire part de leur avis ?

    Merci d'avance !

  25. #20
    VRomain

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Citation Envoyé par Flicky Voir le message
    Les arguments donnés dans ce post sont plutôt orientés sur le parcours de Physique... Cependant, n'y aurait-il pas dans les parages
    quelques étudiants susceptibles de me faire part de leur avis ?
    Ma copine est en Bio à l'ENS Lyon. Je crois que dans ce cas les matières sont complétements différentes. Ma copine fait de la la virologie avec pas mal de biochimie, à ulm ces spécialités sont absentes il me semble. Il me semble que c'est plus orienté écologie, évolution à Paris. Mais bon c'est pas mon domaine je suis assez mal placé pour répondre mais je crois que dans ce cas, les parties de la biologie qui t'interessent sont assez déterminantes.

    Citation Envoyé par Plegop

    D'autre part, je suis a priori comme VRomain attiré par la Physique Théorique, cependant je me méfie des avis préconçus : en prépa on ne sait pas du tout ce que c'est ! Source : mon prof de Physique, Ulmite, "les deux mois de calculs abjects qui précèdent les cours de MQ et de physique statistique en ont dégoûté plus d'un..."
    Du coup avant de faire des choix hâtifs je préfère avoir une vue d'ensemble, je me retrouverai peut-être à faire de la Chimie Théorique ou de la Physique appliquée, qui sait ?

    Petite curiosité VRomain : tu as sans doute déjà réfléchi à un sujet de thèse, de quoi s'agirait-il ?
    En arrivant à l'ENS, je pensais aimer la physique plus terre à terre (meca flu tout ça) et je comptais faire prof en prépa. Maintenant, mon avis à complètement changé! Après t'inquiète pas, la phys stat et la MQ, c'est quand même des parties vraiment interessantes
    Sinon pour le sujet de thèse, rien n'est définitif, a priori pour l'instant c'est la physique statistique qui m'interesse le plus (la physique des particules me laisse assez indiférent). Après peut être que l'année prochaine, je vais me passionner pour la cosmologie ou la théorie des cordes, on ne sait jamais

  26. #21
    Gwyddon

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par julien12 Voir le message
    l'avis de Gwyddon n'est absolument pas objectif. Je ne sais pas pourquoi, mais en lisant tous ses posts concernant les ENS il s'entête à "descendre" Ulm et au contraire glorifier Cachan. Ceci étant dit, tu peux biensûr considérer avec attention son avis, tout en gardant a l'esprit ce que je viens de dire.
    cordialement.
    Je ne m'entête ni à descendre Ulm, ni à glorifier Cachan. Si tu avais lu plus attentivement mon message, tu aurais vu qu'au contraire j'essaie d'établir une balance entre les 3 écoles car elles ont chacune leur spécificité. Sinon je ne vois pas pourquoi j'aurais mentionné les résultats mitigés de l'ENS Cachan, si j'étais là pour "glorifier" cette école normale. Et je doute très fortement que tu aies lu tous mes messages... Vu mon passif sur ce forum (même si je suis inexistant depuis 8 mois).

    J'ai été élève au sein de ces deux ENS (je suis un cas plus qu'atypique et non une généralité), j'ai donc côtoyé deux promotions distinctes, c'est ceci qui m'a permis d'affirmer que le niveau moyen est sensiblement équivalent. Je ne me serais pas permis de le dire autrement.

    De même, il est indéniable que l'ENS Ulm est la meilleure des ENS en ce qui concerne la physique théorique, ce n'est pas pour rien que j'y ai fait mon master 2. Il est tout aussi indéniable que l'ENS Cachan est la meilleure en ce qui concerne la physique expérimentale, en particulier en optique quantique. Et l'ENS Lyon a le parcours le plus équilibré entre physique et chimie (les meilleurs physico-chimistes viendront de l'ENS Lyon parmi les 3 ENS).

    Citation Envoyé par vromain
    Et il est très possible que j'aurais ressenti la même chose à Ulm (j'ai eu quelques mauvaix retours sur la qualité de certains enseignements aussi).
    En effet ça existe aussi, même en M2. Par exemple, je ne te conseille pas le cours de théorie des cordes même s'il te paraît alléchant


    Le cours de théorie quantique des champs en M1 est pas terrible non plus. Lui préférer, et de loin, le cours de structure fondamentale de la matière, fait par un des plus grand professeurs qui soit en physique théorique des particules : Pierre Binetruy (non seulement c'est un crack en physique, mais il a une pédagogie hallucinante).

    De même à l'ENS Cachan le cours d'électromagnétisme en L3 est mauvais. Soit je suis très bon prof (ce qui est invraisemblable), soit le cours est mauvais, pour que toutes les promotions suivant la mienne utilisent le cours d'électromagnétisme que j'ai rédigé...
    Mais par contre, feu le cours d'intégrale de Feynman était extraordinaire.


    Je te conseille pour l'an prochain de te jeter sur le cours de physique stat avancée du 2nd semestre, c'est Hilhorst (le directeur de mon labo ) qui le fait et mes collègues statisticiens ont adoré

    Citation Envoyé par Plegop
    "les deux mois de calculs abjects qui précèdent les cours de MQ et de physique statistique en ont dégoûté plus d'un..."
    Ça me rappelle vaguement les sentiments majoritaires de mes camarades à la sortie de l'examen d'intégrale de chemin
    Examen où faire la moitié du sujet (de manière correcte bien sûr) a valu un 20


    Citation Envoyé par bratisla
    en ce moment, pour les postes de recherche, c'est la guerre
    Surtout avec le gouvernement. De toute façon soyons honnêtes : dans mon labo la moitié des thésards arrêtent après leur thèse, l'autre moitié ont des perspectives d'avenir plutôt hors France. Et là bratisla a raison, le coup des 10 ans dus à l'État quand tu es normalien, c'est bof... Ça va bien m'emm*** !


    Citation Envoyé par VRomain
    J'aimerais bien savoir comment ça se passe à Cachan, mais je pense que vous restez quand même bien devant Ulm et Lyon à ce niveau...
    Aucune idée je n'ai pas fait l'agrég.

    Bonne soirée à tous,

    Cordialement,
    Dernière modification par Gwyddon ; 18/07/2009 à 22h17.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  27. #22
    Flicky

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Citation Envoyé par VRomain Voir le message
    Ma copine est en Bio à l'ENS Lyon. Je crois que dans ce cas les matières sont complétements différentes. Ma copine fait de la la virologie avec pas mal de biochimie, à ulm ces spécialités sont absentes il me semble. Il me semble que c'est plus orienté écologie, évolution à Paris. Mais bon c'est pas mon domaine je suis assez mal placé pour répondre mais je crois que dans ce cas, les parties de la biologie qui t'interessent sont assez déterminantes.
    Merci pour ta réponse Vromain, en ce qui me concerne, je suis
    plutôt intéressée par la Génétique et l'Evolution.
    Finalement, il semble qu'Ulm me convienne davantage...

  28. #23
    VRomain

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Pour Hilhorst, il me semble qu'il fait le cours du 1er semestre cette année, tant mieux si son cours est bien . Message bien reçu pour la théorie des cordes. Sinon pour l'histoire des 10 ans à l'état, il me semblait que c'était un problème si tu voulais bosser dans le privé, il ne me semble pas que cela soit un frein pour travailler à l'étranger!
    Le postdoc à l'étranger n'est absolument pas un problème il me semble, de même l'année dernière un normalien est allé faire sa thèse à Santa Barbara, la question de l'engagement décénal a été soulevée: on nous a répondu "tant qu'il sert la science, pas de problème" Après c'est sur qu'avec les gouvernement actuel, avoir un poste en France, ça va pas être de la tarte....

    Sinon Plegop, tu as pris une decision?

  29. #24
    Plegop

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Ben du coup je penche franchement vers Lyon. En plus il y a un club d'aïkido là-bas

    En tout cas tout semble me pousser là-bas (qualité de vie en ce qui me concerne, parcours en L3 plus adapté à mes goûts et éventuellement possibilité de sortir du lot), de plus, l'existence de passerelles entre les 3 ENS (preuve : VRomain) relativise fortement l'importance de ce choix.

    Je ne jure pas que je ne changerais pas d'avis au dernier moment, je suis un peu bizarre parfois, mais le plus important c'est qu'à ce stade j'ai eu grâce à vous tous toutes les infos qu'il me fallait pour me faire ma propre opinion sur le sujet, et que mon choix quel qu'il soit n'aura été ni hâtif ni irréfléchi.

  30. Publicité
  31. #25
    bratisla

    Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Juste pour préciser un point : les avis de Gwyddon et moi-même se rejoignent au fond. Le fait que je mette en valeur Ulm venait du fait que, implicitement, c'était à autres facteurs égaux un avantage supplémentaire.
    Mais il y a de l'eau qui coule sous le pont, comme a dit Gwyddon : en général, les parcours deviennent si dissemblables que le tatouage ENS Ulm n'est effectif qu'au vingtième tour de classement de la commission, face à un autre normalien. Si l'âge, le sexe, et le bonnet en cas de sexe féminin n'ont pas déjà emporté la mise.

    Pour l'agrégation, en chimie il semblerait que ça se soit pas trop mal passé. Aucune idée en physique, il faut que je redemande à ma taupe sur place (même si j'ai cru comprendre qu'il n'était pas enthousiasmé par les résultats)

    Citation Envoyé par GottferDamnt Voir le message
    Je veux bien si les modo sont d'accord
    Disons que l'ENS Lyon a commencé le long processus de dépucelage sur ma personne en matière de politique en recherche. Il faut dire que nos promotions ont eu droit à Bigot et Gillet - ça fait un sacré entrainement.
    D'ailleurs, j'attends toujours qu'ils demandent de mes nouvelles pour la thèse - ça ne fait que deux ans qu'elle est achevée. Idem pour l'engagement décennal. Ca me défoulerait bien s'ils me contactaient à ce sujet.

    /edit et le club d'aïkido est sympa. Par contre, évite de pousser la porte du fond si tu ne veux pas te perdre

  32. #26
    french2291

    Thumbs up Re : Choix ENS Ulm/Lyon : précisions ?

    Bonjour à tous !

    Je déterre un peu le sujet, pour éviter d'en créer un autre, car ça concerne les ENS Lyon / Paris.

    Je viens de finir ma licence de chimie, et je suis admissible sur dossier au master "sciences de la matière" de l'ENS Lyon. J'attend encore les résultats de l'ENS ULM concernant le master chimie. J'aimerais faire de la recherche.

    Vous avez parler pas mal de Physique, et de Physique/Chimie. Je voulais savoir ce qu'il en était de la Chimie pure.

    De plus, à l'ENS Paris, on obtient un "diplôme de l'ENS". Je voulais savoir si c'était pareil à Lyon (est ce que ça sert à quelque chose au moins ?)

    J'ai bien compris que pour un recrutement apres le(s) post-doc(s), le prestige de l'ENS Paris n'est pas un choix majeur à prendre en compte. Mais c'était surtout concernant les enseignements de chimie et leur qualité. Sachant que j'ai envie en M1 de rester un peu générale concernant la chimie.

    Merci d'avance pour vos réponses.

    french2291

Discussions similaires

  1. entretien ENS ulm
    Par XIII dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 88
    Dernier message: 22/08/2010, 23h27
  2. ENS Lyon VS ULM en L3 Biologie
    Par Xqua dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/08/2009, 14h46
  3. Epistémologie: Ulm ou Lyon?
    Par Ptitseb dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/07/2007, 18h20
  4. Entretiens ENS Ulm
    Par palmera dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/07/2007, 17h32
  5. Prepa AGREG physique ENS lyon/Cachan/Ulm)
    Par el_boucher dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 28
    Dernier message: 28/09/2006, 17h55