Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Au fait, pourquoi un doctorat ??



  1. #1
    Evil.Saien

    Au fait, pourquoi un doctorat ??


    ------

    Salut tout le monde,

    une question que je me posais: si on ne veut pas faire une carrière académique, alors pourquoi faire un doctorat ?
    Certes, ca apporte un statut, ca fait bien de pouvoir être appelé Dr. mais d'un côté pour l'industrie c'est pas forcement génial.
    En effet, bien qu'un doctorat comporte quelques obligations, elles restent quand-même légère par rapport au besoin de rentabiliser dans l'industrie.
    Donc, selon vous, est-ce qu'un doctorat peut s'avérer être un boulet dans ces conditions ?

    Merci pour vos réponses,

    ++

    -----
    Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m'a débarrassé de ce que j'avais : quinze mille francs

  2. #2
    Cindycmo

    Re : Au fait, pourquoi un doctorat ??

    Citation Envoyé par Evil.Saien
    Salut tout le monde,

    une question que je me posais: si on ne veut pas faire une carrière académique, alors pourquoi faire un doctorat ?
    Certes, ca apporte un statut, ca fait bien de pouvoir être appelé Dr. mais d'un côté pour l'industrie c'est pas forcement génial.
    En effet, bien qu'un doctorat comporte quelques obligations, elles restent quand-même légère par rapport au besoin de rentabiliser dans l'industrie.
    Donc, selon vous, est-ce qu'un doctorat peut s'avérer être un boulet dans ces conditions ?

    Merci pour vos réponses,

    ++
    Doctorat c'est pour etre chercheur et l'industrie fait de la recherche aussi, ca sert a ca ^^, c'est pas juste pour le style de se faire apeller docteur et + de 60% des docteurs finissent en industrie, les academiques c'est dans 15%, le reste ben....??
    Dernière modification par Cindycmo ; 22/04/2005 à 23h56.

  3. #3
    tortuga

    Talking Re : Au fait, pourquoi un doctorat ??

    Citation Envoyé par Cindycmo
    Doctorat c'est pour etre chercheur et l'industrie fait de la recherche aussi, ca sert a ca ^^, c'est pas juste pour le style de se faire apeller docteur et + de 60% des docteurs finissent en industrie, les academiques c'est dans 15%, le reste ben....??
    le reste va élever des chèvres dans le lubéron
    si si j'vous assure.

  4. #4
    scubacastor

    Re : Au fait, pourquoi un doctorat ??

    c'est pas juste pour le style de se faire apeller docteur et + de 60% des docteurs finissent en industrie, les academiques c'est dans 15%, le reste ben....??
    Je pense que tes statistiques ne sont pas generalisables a l'ensemble des docteurs. Comment un docteur en sciences humaines ou en anthropologie peut atterir dans l'industrie ???

    En fait, il y a un gros flou artistique sur le devenir des docteurs entre ceux qui integrent le monde academique en France, ceux qui se cassent et restent a l'etranger, ceux qui bossent pour le prive. En matiere d'industrie, les entreprises sont generalement connues pour etre frileuses a engager des docteurs, 'trop academiques' disent-ils par rapport aux inges. Ensuite pour celles et ceux qui ne vont pas dans le monde academique, ils trouvent souvent des postes tres inferieures a leur qualification.

    Actuellement, avec mon doctorat en poche, j'aurais tendnace a dire que si ce n'est pas pour faire de la recherche academique ou industrielle a l'etranger, vaut mieux pas envisager de doctorat en France.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    camaron

    Re : Au fait, pourquoi un doctorat ??

    Dans mes CV je camoufle plutôt mon doctorat pour faire moins chercheur.

    Je parle des thèmes de recherche mais pas du diplome en tant que tel.

    J'ai eu l'impression au cours d'entretien que le doctorat faisait plus penser au professeur Nimbus chez mes interlocuteurs qu'à un élément valorisant.

    C'est juste mon expérience limitée sur ce sujet.

  7. #6
    Lambda0

    Re : Au fait, pourquoi un doctorat ??

    Un doctorat est pratiquement indispensable pour faire de la recherche dans beaucoup de grandes entreprises.
    Par contre, il faut faire attention à l'âge : si on obtient son doctorat à 27 ans par exemple, et qu'on postule tout de suite pour un emploi dans l'industrie, le doctorat est un avantage.
    Mais un recruteur qui voit arriver un candidat de plus de 30 ans, qui a enchainé cursus universitaires, thèse, post-doc, etc. et qui cherche à se "caser" dans l'industrie faute d'avoir trouvé un emploi de chercheur dans le public sera très méfiant. Le candidat a même toutes les chances d'être refoulé, ou au mieux d'être sous-payé, car le recruteur détectera très facilement ses motivations réelles.

    Si on a la possibilité d'obtenir son doctorat avant 28 ans, et qu'on se fixe dès le départ pour objectif de travailler dans l'industrie, c'est une démarche très positive et qui finit par être récompensée, même si ce n'est pas toujours à court terme.

    Au fait, le prix Nobel pour l'invention du microscope à effet tunnel, ou la découverte de la supraconduction à haute température ont été attribués à des chercheurs travaillant dans une entreprise privée, ce qui montre bien que la recherche n'est pas un monopole public.

    A+

  8. #7
    Cindycmo

    Re : Au fait, pourquoi un doctorat ??

    Citation Envoyé par Lambda0
    Un doctorat est pratiquement indispensable pour faire de la recherche dans beaucoup de grandes entreprises.
    Par contre, il faut faire attention à l'âge : si on obtient son doctorat à 27 ans par exemple, et qu'on postule tout de suite pour un emploi dans l'industrie, le doctorat est un avantage.
    Mais un recruteur qui voit arriver un candidat de plus de 30 ans, qui a enchainé cursus universitaires, thèse, post-doc, etc. et qui cherche à se "caser" dans l'industrie faute d'avoir trouvé un emploi de chercheur dans le public sera très méfiant. Le candidat a même toutes les chances d'être refoulé, ou au mieux d'être sous-payé, car le recruteur détectera très facilement ses motivations réelles.

    Si on a la possibilité d'obtenir son doctorat avant 28 ans, et qu'on se fixe dès le départ pour objectif de travailler dans l'industrie, c'est une démarche très positive et qui finit par être récompensée, même si ce n'est pas toujours à court terme.
    Et si on obtient son doctorat a 28 ans parcqu'on a redoublé une année de lycée et qu'on est de debut d'année ca fait la meme chose?
    Citation Envoyé par scubacastor
    Je pense que tes statistiques ne sont pas generalisables a l'ensemble des docteurs. Comment un docteur en sciences humaines ou en anthropologie peut atterir dans l'industrie ???
    En fait je parlais que de la science vu qu'on est sur le forum science.

  9. #8
    Romain-des-Bois

    Re : Au fait, pourquoi un doctorat ??

    Citation Envoyé par Evil.Saien
    au fait, pourquoi un doctorat
    Pour faire de la recherche, non ?


    ok

  10. #9
    scubacastor

    Re : Au fait, pourquoi un doctorat ??

    Mais un recruteur qui voit arriver un candidat de plus de 30 ans, qui a enchainé cursus universitaires, thèse, post-doc, etc. et qui cherche à se "caser" dans l'industrie faute d'avoir trouvé un emploi de chercheur dans le public sera très méfiant. Le candidat a même toutes les chances d'être refoulé, ou au mieux d'être sous-payé, car le recruteur détectera très facilement ses motivations réelles.
    Tu as entierement raison. Le probleme etant de reussir a toucher le bon creneau industriel. Comment un docteur en astrophysique ou en oceanographie peut-il vendre son doctorat a une entreprise. Il y a plein de secteurs scientifiques ou la 'reconversion' hors du monde academique necessite un gros travail pour disons reformuler ses competences vis a vis du marche qu'on vise.

    Je suis en post-doc dans un laboratoire de recherche environnementale prive appartenant a HP. Je sais deja quels mots et quelles references je vais utiliser pour vendre mon sejour chez eux si je me reconvertis dans le prive.

    Au fait, le prix Nobel pour l'invention du microscope à effet tunnel, ou la découverte de la supraconduction à haute température ont été attribués à des chercheurs travaillant dans une entreprise privée, ce qui montre bien que la recherche n'est pas un monopole public.
    C'est un probleme purement francais les mauvais rapports entre la recherche academique et la recherche en entreprise. On essaie de corriger ca mais on est force de constater qu'il y a encore du chemin a faire. Si les entreprises etaient a la base plus dans les coulisses des universites, notre gouvernement verrait peut etre autrement la science que celle qu'il voie et enterre actuellement.

  11. #10
    Evil.Saien

    Re : Au fait, pourquoi un doctorat ??

    En ce qui me concerne (désolé de revenir à moi), mon doctorat sera dans le domaine du traitement d'image, et plus particulièrement des images prises par PET.

    De ce que j'ai vu, il y a aussi une grande recherche menée dans le sujet par du privé (Siemens par exemple), et j'éspère qu'un doctorat se revelera etre un atout pour devenir, pourquoi pas, chef de projet.

    Pour la suite il est évident qu'une place de Prof. dans une bonne école m'interesserait, mais tout ca reste bien hypothétique, commencons par le commencement !

    Merci pour vos conseille !
    Une dernière chose, si tout se passe bien, normalement j'aurais fini mon doctorat a 26 ans, ca me parait raisonnable...

    Encore merci,

    a+
    Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m'a débarrassé de ce que j'avais : quinze mille francs

Discussions similaires

  1. Pourquoi fait on des cauchemars?
    Par âne dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 22
    Dernier message: 10/08/2020, 19h54
  2. TPE: pourquoi l'oignon fait-il pleurer?
    Par lulucile dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/10/2011, 10h55
  3. [témoignages] pourquoi avoir fait 5/2 ?
    Par gazobu dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 25/08/2005, 19h25
  4. pourquoi ça fait ça ???
    Par chikito dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/05/2005, 20h34
  5. pourquoi l'oignon fait-il pleurer?
    Par georges dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/12/2003, 13h44