Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Etudes de médecine ou d'infirmier ?



  1. #1
    Dubenjamin

    Etudes de médecine ou d'infirmier ?


    ------

    Bonjour,

    Voilà dur dilemme, je suis en première S et je commence à penser à mon orientation ( je préfère m'y prendre maintenant que de me retrouver en début terminal à ne pas savoir quoi faire). Et je suis sur de moi : je veux travailler dans le médical/paramédical, être au contact des patients quelles que soient leur classes sociales et leurres origines, apprendre à connaitre et comprendre, de plus chaque personne à une histoire à raconter, une vie et des souvenirs et pouvoir partager ça avec eux c'est vraiment ce qui m'attire. C'est vraiment le côté relation humaine qui m'intéresse dans ce secteur.

    Seulement est-ce que je ne me trompe pas de secteur pour travailler dans les relations humaines ?

    De plus j'ai peur que la première année de médecine ne soit pas de mon niveaux et que je me plante lamentablement comme beaucoup le font lors de la première année... De plus j'ai peur que le métier de médecin ne soit pas réellement en rapport direct avec la patient et que je passe mon temps à traiter les maladies sont réellement m'intéresser au patient.
    D'un autre côté les études d'infirmier. Considérées comme peux prestigieuses mais pourtant c'est un boulot formidable je trouve. Mais avoir une hiérarchie qui me donne les ordres tout ma carrière me pèsera vraiment. De plus le salaire est vraiment faible je trouve et étant issue d'un milieux n'ayant pas à se plaindre j'ai peur que l'agent me manque ( je sais c'est bassement matériel mais je me connais, et sans avoir besoin de gagner des salaires indécants, j'ai besoin de gagner plus que correctement ma vie) . De plus je me posais la question de savoir quelles sont les possibilités pour monter dans la hiérarchie en tant qu'infirmier.

    Enfin voilà je me pose des questions, suis-je vraiment fait pour ce secteur ? Ai-je les capacités de faire médecin et si je suis médecin est-ce que je vais réellement être au plus prêt du patient ?

    Pour ce qui est de mes notes, je n'ai pas à me plaindre, je loup chaque trimestre les félicitations de peux et je suis en série scientifique dans un lycée ayant une bonne réputation.

    Si quelqu'un pouvait m'éclairer.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pinouf

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Bonjour,

    désolé je ne connais pas trop les études d'infirmier et de médecine alors je ne préfère pas trop m'avancer.
    Par contre ma mère est infirmière donc je peux te donner mon avis sur le métier. Concernant l'évolution, il y a possibilité d'évoluer, au boût dun certains nombres d'années tu peux devenir surveillant, c'est à dire devenir chef d'un groupe d'infirmier. Tu as alors le statut de cadre et donc un salaire plus élevé. Cependant je crois que cette promotion arrive assez tard dans le métier et effectivement les salaires montent très lentement avec l'ancienneté.

    Au niveau du contact humain, effectivement l'infirmier est plus au contact du patient que l'est le médecin. Et je peux te dire que c'est un métier social avant tout.
    Je dirais que le médecin sauve des vies, alors que l'infirmier prend soin de ses patients. Les deux se valent, peut être faudrait il que tu ailles à la rencontre directement de jeunes médecins et infirmiers pour qu'ils te donnent leur avis.

  4. #3
    claire_du63

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Bonjour,

    Je suis dans le milieu médical/paramédical (étudiante en pharmacie) et je côtoie quelques étudiant en médecine.
    Je ne pourrais pas te parler du métier d'infirmier, mais pour médecine, le côté relationnel dépend beaucoup du la spécialité que tu choisi. Sache que le choix est vaste et que tu en trouvera probablement une qui répondra à toutes tes attentes.
    Sinon, as-tu pensé au métier de pharmacien? Je prèche pour ma paroisse, mais pharmacien d'officine me paraît pouvoir répondre à tes attentes (surtout la filière officine). A l'officine, le contacte avec le patient est permanent, tu doit t'intérresser à eux afin de les conseiller au mieux et le salaire est confortable.
    Ton choix doit aussi dépendre de tes afinités pour les matières.
    En médecine, il y a énormément d'anatomie, on apprend aussi en détail toutes les pathologies, ensuite c'est en fonction des spécialités (c'est un peu racourci, mais ça doit être correct). En pharmacie, il y a beaucoup plus de chimie, on apprend les molécules des médicaments, leur actions sur le corps, il y a de la mycologie (étude des champignons) de la botanique, et encore beaucoup d'autre.
    Dans tous les cas (même pour infirmier je crois), il y a un concour, donc ça demande beaucoup de travail et de volonté, mais vu ton niveau à priori, pas de problème.
    En tout cas, pour médecine ou pharmacie, c'est la méthode travail qui compte énormément (à acquérir dès le lycée).
    Demande conseil autour de toi, et auprès des professionnels, c'est le meilleur moyen de savoir le métier que tu envisage pourrait vraiment te plaire.

    Bon courage pour la suite.

  5. #4
    Hazel

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Pour ce qui est de l'évolution du métier d'infirmier, on peut effectivement prétendre au poste de cadre infirmier une fois la carrière un peu avancée, qui est moins au contact des patients que les infirmier(e)s du service et davantage a la gestion administrative ( fournitures, gestion des rendez-vous d'examens, des entrées et sorties de patients dans le service et leur placement, etc... ).
    Le salaire est bien entendu plus élevé, et c'est en quelque sorte le patron des infirmiers.

    Du coté médical, tout dépend effectivement de la spécialité. La plupart des spécialités médicales sont très au contact du patient... il faut dire que c'est ça a la base la médecine, la clinique au lit du patient par définition même. Même dans les spécialités chirurgicales d'ailleurs, bien que la gros du temps soit passé au bloc avec un patient endormis. On mettra un bémol sur l'anesthésie-réanimation où les patients sont le plus souvent inconscients, et encore.

    Le must dans ce registre selon moi restant la médecine générale, qui ajoute le principe de " médecine de famille " en plus de la mission de soin habituelle du médecin au cas par cas, avec des patients mais aussi souvent l'ensemble de leur famille suivis sur le long cours, de véritables relations médecin-malade etc... difficile de faire métier plus au contact du patient que la médecine générale, il n'y a que de ça.

    En dehors de ces considérations, les deux professions ( medecins / infirmier ) bien que complémentaires sont très différentes. La mission de l'infirmier est le soin paramédical, la mission du médecin est le soin médical ( droit de prescription, droit de réaliser les actes de soins médicaux ) et le diagnostic ( seule profession formée et évaluée a la démarche diagnostique des maladies, a l'exception des diagnostics de kinésithérapie par exemple que font les kinés lors de leurs séances qui ne sont tout de même pas exactement du même registre, et d'un domaine très spécialisé ).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    etoile64

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Oh tu sais, même en réa, t'as quelques patients conscients, la gestion des familles qui est aussi très intéressantes, etc...
    En anesth, les consult pré-op c'est aussi une très bonne relation médecin-malade si on prend le temps d'expliquer les choses au patient.

  8. #6
    Hazel

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Oui d'où mon " et encore ", la relation avec les familles m'a souvent été décrite par des réas, et puis tout comme la chir, y'a evidement les consult' pré-op, en gros un patient vu dans le cadre d'une prise en charge et pas simplement pour l'acte avec " bonjour - au revoir ".

  9. Publicité
  10. #7
    Dubenjamin

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Oh bah dis donc, beaucoup de réponses en peux de temps ! Oo
    Merci bien.

    J'avais déjà pensé à médecin généraliste, mais c'est pas ce que je recherche, je ne veux surtout pas bosser derrière un bureau, je voudrais un peux d'action dans mon boulot même si je sais que le médecin généraliste suit une famille entière sur le long terme, ce qui peut réellement être intéressant.

    Quand vous dîtes que le salaire de cadre infirmier est meilleur, c'est réellement meilleur ? Il faut combien de temps pour arriver à ce stade à peux prés ? Après je ne suis pas sur que cela m'intéresse réellement parce que si j'ai bien compris c'est de la gestion plus qu'autre chose et donc pas ce qui m'intéresse dans ce métier.

    Je ne connaissais pas du tout le métier de pharmacien d'officine, je vais me renseigner parce que j'avoue que je ne sais pas du tout ce que c'est !

    Des matières préférés je n'en ai pas vraiment, et je ne peux pas trop juger étant donner que je ne sais pas du tout ce qu'il se cache derrière les noms des disciplines.

    Pour ce qui est des études, je cherche justement cette volonté qui me permettra de me consacrer à mes études. Pour l'instant j'en suis à un stade où je me demande pourquoi je bosse au lycée et j'ai besoin de trouver une motivation justement. Mais travailler ne me fait pas (trop ) peur, je sais que je serais capable de donner le meilleur de moi même au moment voulu même si cela ne suffira pas forcément à réussir les concours.

    Mais en gros si j'ai bien compris ce qu'il faut en tirer c'est que la relation patient/médecin dépend de la spécialisation ET du médecin ( si il prend réellement le temps de discuter avec ses patients, de s'interesser à eux ) ?!

  11. #8
    claire_du63

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Si tu es prêt à donner le meilleur tant mieux, tu part avec un point d'avance pour des études de médecine ou de pharmacie. D'autant plus quavec la nouvelle réforme, le concours va être commun, donc plus difficile. Enfin, surtout pour pharma, puisque plus de concurrence. Mais du coup (et à condition d'être bien classé), il sera plus facile de choisir entre médecine et pharma sans avoir à reprendre du début.
    Par contre les matières risques d'être assez générales pour "faire le tri".
    En ce qui me concerne, j'aime beaucoup comprendre comment fonctionnent les choses, et mes études m'ont beaucoup plu (surtout après la première année)
    Si tu veux un peu plus d'info sur les matières de pharma, je peux essayer de t'en donner quelques unes.
    Tu dois pouvoir trouver des infos intéressantes sur le site internet de la fac de pharma de la fac où tu as prévu de faire tes études, comme les programmes, les emplois du temps, les débouchés...

    J'espère que ça pourra t'aider.
    Bon courage.

  12. #9
    Hazel

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Citation Envoyé par Dubenjamin Voir le message
    Oh bah dis donc, beaucoup de réponses en peux de temps ! Oo
    Merci bien.

    J'avais déjà pensé à médecin généraliste, mais c'est pas ce que je recherche, je ne veux surtout pas bosser derrière un bureau, je voudrais un peux d'action dans mon boulot même si je sais que le médecin généraliste suit une famille entière sur le long terme, ce qui peut réellement être intéressant.
    Y'a pas que le bureau, y'a les visites a domicile, le travail eventuel en clinique pour ceux que ça branche, etc...

    Et si tu veux vraiment bouger, de part l'internat de médecine générale tu peux tout a fait passer un diplome complémentaire de médecine d'urgence ( pour bosser aux urgences ou en SAMU ), ce qui est aussi possible par d'autres spé ( en particulier anesth-réa qui ont de base un petit bonus sur cette voie qui est la leur ).
    Actuellement il est tout a fait possible de faire médecin généraliste et prendre quelques gardes aux urgences pour "bouger" un peu de temps en temps.

  13. #10
    Mikihisa

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Comme dit Hugh Laurie dans un certain épisode de la saison de Dr.House (House à un Infirmier):
    "Bah alors, vous avez pas assez travailler en première année ?"

    Petite blague foireuse pour débuter haha.
    Generaliste s'apparente a peu pres à ce que tu recherches dans les relations humaine (pour rester purement dans la medecine), mais bon diagnostiquer des rhumes, des grippes et des meningite c'est pas ce qu'il y a de plus passionant. Et puis entendre un patient raconter qu'il a mal au ventre parcequ'il est stresser au boulot, et lui prescrire un placebo au nom pompeux remboursé qu'as 25%... ce sont des relations humaines commes les autres. Apres tous, pigeonner quelqu'un, c'est entre en relation avec lui malgré tout...

    Les domaines de la medecine qui sont dit "spécialisé" sont divers et variés. Le chirugiens à une relation Medecin/patient qui est heu... pas celle que tu recherche je pense, l'oncologue traites des patient sur de longues durée et suis, psycologiquement parlant (et concretement aussi bien sur), l'état de la maladie. C'est assez riche en relation humaines, mais bon passer ces journée à annoncer aux patient qu'ils vont mourrir (où qu'ils ont 10/20/50/80% de chance de survivre) c'est p'tet pas non plus ce que tu recherche.

    Enfin bref, oui tu as raison, la relation patient, chez le medecin n'est pas la plus présente. Infirmier, pourrait être ce que tu recherche, mais à la longue, cela devient un peu lourd et je pense que d'autre secteur te plairons plus. Pourquoi la medecine humanitaire par exemple ?

    Quoiqu'il en soit, je pense que tu t'es déjà forger un avis sur la P1: C'est rude.
    La P1, c'est une cage, remplit de hyennes, dans laquelle on balance un morceau de viande saignant.
    Plus serieusement, les cours ne sont pas fais pour être compris par les étudiants, ils sont fais pour jarter ceux qui comprennent le moins, et conserver ceux qui comprennent pas plus que les autres, mais qu'on une capacité à mémorisé les choses plus que les autres. Enfin, je n'ai pas envie de débattre sur la fac de medecine, j'vais encore m'énervé, (j'ai mes raisons) mais je continue de croire que, aborder "Mecanique du points, Hydrodyanmique des fluide parfait et visqueux, Electrocinétique, Ondes mecaniques, Radioactivité et un peu de Thermodynamique" sur le programmes de physique, en une 15ene de cours répartit sur 2 mois, c'est sans aucun intérêt (et pourtant le cas dans certaines fac, paris 5 pour ne pas citer). Bref ...

    La P1 sert juste à montrer que, si tous le monde peut s'inscrire, tous le monde ne peux pas étudier la medecine. Les autres années ont du sens, sont difficiles mais abordable pour quelqu'un de travailleurs, et les dernières années sont très difficiles, mais c'est normal quand on a 4 ou 5 ans d'experience dans le domaine au préalables.

    Quant aux études d'infirmier (à confirmer) il me semble que c'est 3 ans et que tu peux t'y diriger apres une P1 "raté".

    Voilà, sur ceux, bonne chance pour dans deux ans (si tu fais une P1) et demande à ton medecin de te prescrire une substance du genre Analeptique, légale je précise hein (je rappel que la cocaine est une substance illicite est interdite en france ....).

  14. #11
    Dubenjamin

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Vos réponses m'éclairent de plus en plus.

    Pharmacien d'officine, j'ai cherché et si j'ai bien compris c'est les pharmaciens en boutique ?! J'ai peur que ce métier soit plus un métier de commerçant plutôt que de social ou medical.

    Oncologue est aussi une spécialité qui m'interesserait ( si j'arrive la première année ). Je pensais aussi à ugentiste, c'est vrai qu'en étant médecin généraliste je pourrais travailler dans un hôpital et puis quand j'aurais besoin de quelque chose de plus calme me mettre à mon compte dans un cabinet.

    En tout cas je suis rassuré quant au fait que on peut être médecin et quand même avoir une relation avec ses patients au delà de la prescription de médicaments...

    Maintenant reste à savoir si j'aurais le niveaux pour tenter une P1 à la fin de mon année de terminale, sinon je m'orienterais peut-être vers l'école d'infirmier ( pour te répondre Mikihisa, c'est trois ans l'école d'infirmier). Vue que de toute façon les deux m'intéressent.

    Merci de vos réponses.

  15. #12
    Hazel

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Citation Envoyé par Mikihisa Voir le message
    Generaliste s'apparente a peu pres à ce que tu recherches dans les relations humaine (pour rester purement dans la medecine), mais bon diagnostiquer des rhumes, des grippes et des meningite c'est pas ce qu'il y a de plus passionant. Et puis entendre un patient raconter qu'il a mal au ventre parcequ'il est stresser au boulot, et lui prescrire un placebo au nom pompeux remboursé qu'as 25%... ce sont des relations humaines commes les autres. Apres tous, pigeonner quelqu'un, c'est entre en relation avec lui malgré tout...
    Voilà, je pense qu'on a atteint le stade du post le plus stupide concernant la médecine ou les études de santé de ces 2 dernieres années, a bien des égards.

    Bref, je vais éviter de répondre a cette description incroyablement réductrice et profondément idiote de la médecine générale de peur de devenir vraiment grossier, je te conseillerai simplement Dubenjamin, de te fier à l'avis de médecins ou d'étudiants en médecine ( autres que P1 si possible ) pour te faire un avis sur les professions médicales quelles qu'elles soient, sur ce forum ou ailleurs.

    Bonne continuation dans tes choix.

  16. Publicité
  17. #13
    claire_du63

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Ravie de constater que certaines personnes sont encore motivée par les métiers de la santé, et voient encore ça comme une vocation et un métier proche des autres.

    Pour infos, (avant que je m'énerve!)Parmacien, c'est pas épicier! Oui, c'est un statut de commerçant, mais non ce n'est pas un simple commerce. Pharmacien d'officine, c'est pas, selon moi, seulement vendre des boites. Un bon pharmacien est censé s'intéresser à son patient et à son histoire, à sa pathologie avant même de lui proposer un médicament (pour ceux qui sont en médicaments conseil).Pour délivrer une ordonnance, ça va plus loin que de sortir bêtement ce que le médecin à marquer. Il faut vérifier qu'il n'y pas d'interactions entre les médicaments, pas de contre indication pour le patient, et encore de nombreuses choses. ça demande un peu d'attention. Nous somme le dernier rempart aux erreurs si faciles à commettre vu la complexité du produit. Après tout, on ne fait pas 6 (ou7) ans d'études pour rien. On en sais des choses.
    Si plus de phamaciens faisaient ça, Mr Le... ne demanderait pas à vendre des médicaments en super marché...mais je dis ça je dis rien...

    Bref, pour moi, être pharmacien c'est avoir la vocation de faire attention aux gens. Tout comme être médecin ou infirmier. C'est s'assurer que leur santé passe avant tout (et pas le profit).

    Voilà. J'espère juste que si tu choisi une voie, ce sera par vocation (désolé d'insister)et par pour le profit.
    Bon courage dans tes choix et pour la suite de tes études.

  18. #14
    Dubenjamin

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Citation Envoyé par claire_du63 Voir le message

    Voilà. J'espère juste que si tu choisi une voie, ce sera par vocation (désolé d'insister)et par pour le profit.
    Bon courage dans tes choix et pour la suite de tes études.
    Je ne veux vraiment pas travailler dans ce secteur pour l'argent. Mais de toute façon je pense que si l'on choisit de devenir médecin ou infirmier ça ne peux pas être pour l'argent. Vue que de toute façon un infirmier n'est pas suffisamment payé ( si j'ai bien compris un infirmier c'est 40 à 60 heure pas semaine facile , et le salaire est plus élevé que le smic de 500 euros à tout casser au début.....) et un médecin à des études longues et dures ( neuf ans avec beaucoup de risques de se foirer lamentablement à la première année ). Je pense que pour l'argent il y a des filières plus rentables salaire/étude que le paramédical.

    Seulement je pense quand même que le salaire a une part importante dans le choix de son futur métier. Parce que si c'est pour travailler comme une bête sans possibilités d'avancer dans la hiérarchie pour un salaire de misère, que le métier soit beau et que ce soit ta vocation ou non, ce sera sans moi.

    J'en profite pour poser la question, pour travailler dans l'humanitaire une fois qu'on à son diplôme d'infirmier ou de médecin, ça se passe comment ?

  19. #15
    Dubenjamin

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Désolé j'ai oublié mais apparement on ne peut pas éditer :/

    Jallais oublier, je ne savais pas du tout que pharmacien c'était une telle responsabilité. Moi ce que j'en vois de mon pharmacien c'est plutôt l'aspect commerçant, qu'il me vende les médicaments. Mais faut dire aussi que je ne vais pas souvent chez le pharmacien :P .

    Et je suis d'accord avec toi sur le fait que pour travailler dans ce domaine il faut avoir la vocation, c'est pour ça que je me renseigne un maximum sur toutes les contraintes de ce genre de métier pour savoir si ces contraintes ne seraient pas plus fortes que l'envie d'aider et de soigner les gens et donc de ce fait savoir si ce secteur est réellement ma vocation.

    @ Hazel : J'y ai déjà pensé à rencontrer des professionnels, mais je préfère attendre et laisser mûrir un peux mon projet avant de rencontrer des gens pour me faire une idée de ce que sont réellement ces métiers au-delà de la théorie.

  20. #16
    claire_du63

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    C'est vrai, le côté financier compte aussi pas mal. Ce que je veux dire c'est qu'un trop grand nombre de personnes choisissent ces formations(médecine ou pharmacie) parce que c'est réputé pour bien payer, alors qu'ils se fiche complètement du reste (j'espère que je me trompe, mais je suis pas convaincu).

    C'est vrai que c'est pas évident de se rendre compte du métier en passant de temps en temps à la pharmacie. J'avais aussi la même image jusqu'à que je fasse mon stage de 3° dans une pharmacie avec une pharmacienne super, et découvre "les coullisses". Ils y a effectivement beaucoup de responsabilités, mais c'est bien pour ça que le métier est rémunéré, et que les études sont longues.

    C'est un peu difficile de se rendre compte de tout ce qu'il y a à faire dans une pharmacie quand on est pas dans le milieu.Mais encore une fois, même si rien est sûr pour toi, tu peux demander aux professionnels, c'est le meilleur moyen de savoir.

    Juste pour infos( ça peut peut-être t'intéresser), il me semble qu'un jeune pharmacien peut gagner entre 30000 et 40000 euros met par an. ça doit faire environ 1800-1900 euros par mois. Mais je ne suis pas vraiment sûre.

    Voilà. Tu as peut-être l'impression que j'insiste trop, désolé. Mais pour moi, c'est un métier qui vaut le coup.

    Bonne soirée

  21. #17
    Dubenjamin

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Non ne t'inquiètes pas tu n'as pas torp insisté

    De toute façon je vais au salon du médical/paramédical ce week-end, ça me permettra de me faire un avis au contact des professionnels et des étudiants.

    En tout cas merci encore de toute ces réponses.

  22. #18
    claire_du63

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    J'espère que cette escapade au pays de "pros" de la santé te donnera des réponses.

    Les réponses, c'était avec plaisir. Si le peux d'expérience que j'ai peut aider, tant mieux.

    Bon courage pour la suite

  23. Publicité
  24. #19
    Dubenjamin

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Bon bah voilà je suis allé au salon et j'en reviens un peux déçue même si j'ai fait le plein d'informations.

    Le salon était plus là pour vendre les prépas du médical/paramédical que pour expliquer vraiment.

    Par contre j'ai su ce que je voulais savoir sur le diplôme d'infirmier et sur la réforme de la fac de médecine. Je trouve le système qu'ils on mis au point plutôt pas mal ! En tout cas plus logique que celui actuellement en place, seul b#, les étudiants qui font leur première année cette année et qui vont redoubler auront peut-être redoubler pour rien vue que les programmes vont changer.

    Ce que j'en ai tiré au final c'est que ce sera fac de médecine ou quelque chose de radicalement différent mais pas pas d'études d'infirmier, de sage femme, ..... Mais bon tout cela dépendra de mes notes et de mon courage parceque même si les numérus clausus augmentent d'années en années, il y a quand même pratiquement 80% d'échec.

    J'aurais donc pas perdu ma journée même si je reste en partie déçu.

  25. #20
    Hazel

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Citation Envoyé par Dubenjamin Voir le message
    il y a quand même pratiquement 80% d'échec.
    Chez moi ( et même en 2009 - 2010 ) c'est plutôt du 10 - 12% de réussite, que du 20%. Et dans la majorité des facs ça tourne autour de 15% en moyenne. Un peu plus de 80% d'echec donc, a priori...

  26. #21
    claire_du63

    Re : Etudes de médecine ou d'infirmier ?

    Pour nous à Clermont-ferrand, en pharma c'est environ 1/3 de pris en 2° année(le pourcentage de doublant/primant varie selon les années). Mais avec la réforme, je ne sais pas comment ça va se passer. J'espère que ça ne changera pas sur ce point.

    Bonne journée

Discussions similaires

  1. etudes de medecine au luxembourg
    Par cremonese dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/10/2009, 14h52
  2. etudes de medecine
    Par kakila dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/10/2009, 07h04
  3. Etudes de médecine échouées
    Par clad_ask dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 13
    Dernier message: 14/01/2009, 22h45
  4. etudes de pharmacie et médecine
    Par desainth dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 16
    Dernier message: 17/12/2007, 07h49
  5. tu fais des études d'infirmier j'ai besoin de toi
    Par xxxzouzouxxx dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/12/2006, 12h47