Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

pilote civil



  1. #1
    jo13

    Smile pilote civil


    ------

    Bonjour à tous !!!!
    ca fait longtemps que je ne suis plus venu sur ce forum et je voulais donc ouvrir un nouveau sujet sur l'aviation civil!
    si vous avez des questions ou des lien vers différents informations sur l'aviation civile se sujet est ouvert pour ca!
    J'ai déja été beaucoup aidé par the_flyer et mat donc j'espere qu'ils reviendront pour repondres a vos question (ou au miennes )
    a bientot

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    alice56

    Question Re : pilote civil

    Bonjour et bonne année,
    je voudrais savoir si les lentilles de contact sont acceptées pour pilote civile: pilote de ligne. (je sais qu'à l'armée c'est négatif)
    Merci d'avance
    Alice

  4. #3
    sensor

    Re : pilote civil

    Bonjour.
    Je voudrais savoir si après avoir obtenu un diplome d'ingénieur, on peut se faire opérer d'une myopie et refaire une école comme Enac ou se faire engager comme cadet chez AF pour devenir pilote ?.
    Merci de bien vouloir me répondre.

  5. #4
    jo13

    Smile Re : pilote civil

    pour repondre a sensor :
    oui tu peux faire ingénieur et ensuite te présenter pour l'enac ou les cadets d'air france .
    Mais je ne suis pas sur qu'ils te prennent forcément paceque tu es ingénieur.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    jo13

    Re : pilote civil

    franchement alice je ne veux pas dire de betise et je vais donc me renseigner .
    mais ce qui est sur c'est que tu peux te faire opérer des yeux!!!
    je sai c'est tres cher et tout !!
    mais bon

  8. #6
    jo13

    Re : pilote civil

    ca y est j'ai trouvé!! lol
    on peut porter des lentilles pour faire pilote civil!!
    c'est putot bien je pense

  9. Publicité
  10. #7
    kakoush

    Re : pilote civil

    Salut tous le monde ,

    Citation Envoyé par alice56
    Bonjour et bonne année,
    je voudrais savoir si les lentilles de contact sont acceptées pour pilote civile: pilote de ligne. (je sais qu'à l'armée c'est négatif)
    Merci d'avance
    Alice
    Oui tu peux devenir pilote de ligne en ayant des problémes de vue . Mais sous certaines conditions

    Je t'invite donc à bien lire ce PDF sur les normes médicales et plus particuliérement de la page 9 à la page 14 (Conditions d'aptitude ophtalmologique ).

    Acuité visuelle de loin :
    L’acuité visuelle de loin, avec ou sans correction, doit être d’au moins 7/10 pour chaque oeil
    pris séparément et l’acuité visuelle avec les deux yeux d’au moins 10/10 (voir FCL 3.220 [g]
    ci-dessous). Il n’y a pas de limites d’acuité visuelle sans correction.
    J'espére sincérement que ça pourra t'aider .

    Ensuite ,

    Bonjour.
    Je voudrais savoir si après avoir obtenu un diplome d'ingénieur, on peut se faire opérer d'une myopie et refaire une école comme Enac ou se faire engager comme cadet chez AF pour devenir pilote ?.
    Merci de bien vouloir me répondre.
    Se faire opérer d'une myopie ?
    Alors vérifions ça :
    Chirurgie oculaire :
    (1) La chirurgie réfractive entraîne l’inaptitude. Une aptitude par dérogation peut être
    envisagée par le CMAC (voir paragraphe 6 de l’appendice 13 à la sous-partie B).
    (2) La chirurgie de la cataracte, la chirurgie rétinienne et celle du glaucome entraînent
    l’inaptitude. Une aptitude par dérogation peut être envisagée par le CMAC (voir paragraphe 7
    de l’appendice 13 sous-partie B).
    source: Normes d'aptitude médicale EPL.

    Apparemment le fait de subir certaines opérations des yeux rend inapte.Il faudra que tu te renseignes un peu mieux , nottament en contactant l'ENAC ou un médecin du CEMPN (Centre d'Expertise Medicale du Personnel Naviguant)

    Ensuite pour ce qui est de ta seconde question, eh bin c'est simple.Si tu as un Bac technologique ou général et que tu respectes les conditions d'âge alors tu peux te présenter à tous ces concours .

    ENAC - EPL/S (niveau math sup sans expérience aéro):
    Pour être admis à concourir, il est nécessaire d'avoir entre 17 et 23 ans au 1er janvier de l'année du concours, et d'être ressortissant de la C.E.
    + d'infos ENAC

    pour ce qui est des KD AF:
    Limite d’âge
    Pour la sélection 2005, les limites d’âge sont les suivantes :
    - Pour les candidats ne possédant que l'ATPL théorique, être né(e)
    entre le 01/01/1982 et le 31/12/1987 ;
    - Pour tous les autres candidats : être né(e) entre le 01/01/1979
    et le 31/12/1987.
    + d'infos KD AF


    source : Devenir pilote chez Air France


    Il faut que tu saches également que beaucoup de Cadest sont des ingénieurs fraichement formés. Donc ton idée n'est pas si bête .

    J'espére avoir pu vous aider et je vous souhaite à chacun bonne chance pour plus tard

  11. #8
    alice56

    Re : pilote civil

    merci beaucoup pour tes renseignements, bonne journée.
    Alice

  12. #9
    jo13

    Re : pilote civil

    salut a tous dabord!
    j'aimerais savoir comment se deroule les epreuves d'anglais pour l'ENAC ou les KD d'air france.
    Il me faudrait quelqun de vraiment au courant ou meme si vous avez un lien ou quelque chose dans ce genre ou il y a des pilotes de ligne! (qui auront donc était contraints a passer cette etape lol).
    Mais il y a autre chose qui me tracasse c'est le faite que pour reussir ce concour il fallait parler couramant anglais!
    Comment font donc ce avec des moyens tres restreints! Car moi quand on me dit parler courament anglais , pour moi il faut absolument rester un peu dans le pays ou etre en contact avec la langue tre souvent!
    Je me demandais donc si ce metier etait reservé a ce qui ont les moyens de payer pour apprendre!!!!!
    Merci d'avace!

  13. #10
    jujudodo

    Re : pilote civil

    Voila, j'aimerais savoir si pour devenir pilote militaire, mon probleme de vu étais embétant ( sa va vous paraitre flou mais je ne sais plus comment cela s'apelle )
    Je vous explique:
    le fait est que jai 10/10 à l'oeil gauche mais 4 ou 5/10 à l'autre. Je ne sais plus exactement le nom mais par contre je sais que l'oeil gauche corrige l'oeil droit ce qui fait que ma vu est tout à fait normal (je porte des lunettes juste rarement que si mon oeil se fatigue). Y aurait il une alternative ou est-ce bon?
    En espérant une réponse favorable.

  14. #11
    blue06

    Re : pilote civil

    Bonjour a tous j'aimerais savoir quels etudes il faut faire pour devenir pilote de ligne si quelqu'un à la réponse n'ésiter surtout pas à me la communiquer.
    Merci d'avance.
    blue06

  15. #12
    petitpilote

    Re : pilote civil

    Salut Blue06

    Plusieurs fillieres s'offrent à toi

    L'enac : la grande porte, la plus difficile. Une école nationale qui forme gratuitement les étudiants avec différents profils à partir de bac +1 (il me semble) : www.enac.fr

    Les cadets : Filliere de formation propre à Air france, une selection rigoureuse à partir de bac + 2, toute la formation est payée par Air France.

    La fillialle privée : tu te paye tes qualifs ATPL, CPL/IR, MCC et tu va frapper aux portes des entreprises... c'est cher mais en ce moment il y a du boulot..


    L'idéal etant donc une prépa pour t'ouvrir plus de porte et tenter le plus de selection/concours possibles

    aéronautiquement

    thomas
    petitpilote, bon pilote mais consomme autant que son appareil ;)

  16. Publicité
  17. #13
    blue06

    Re : pilote civil

    Merci thomas sa m'aide beaucoup.^^

  18. #14
    tarkuss

    Red face Re : pilote civil

    Bonjour a tous;

    Voila je suis pilote et il y'a une semaine j'ai passer une visite d'admission pour une compagnie, est la j'ai eu à passer un test de champs visuel. le compte rendus de ce test dit que mon champs visuel est a la limite de la normal. Ceci me chiffonne vue que j'ai lus que c'été due de Glaucome. J’ai lus beaucoup d'articles sur cette maladie, la question est : es qu'après une intervention au laser on pourra voler encor par la suite? je parle d'aptitude a la visite médicale.
    Merci d’avance.

  19. #15
    terremoto

    Red face Re : visite médicale ICNA

    Bonjour à tous juste pour une précision qui a son importance quand même !
    Voilà en fait dans mon cas j'ai une légère myopie , cas classic ! mais mes lunettes me donnent une vision 10/10 donc cela signifie que je peux me présenter à la visite avec mes lunettes et si la correction de mes lunettes est suffisante (supérieure à 7/10) c o.k ?en gros on peut se présenter dès lors que le défaut visuel est rattrapable ?

    merci de me répondre

  20. #16
    ramza166

    Re : visite médicale ICNA

    Bonjour,

    Il n'y a aucun problème médical si la correction est faible. Pour rentrer dans les clous en visite d'admission il faut rester dans une fourchette de 3 dioptries en correction voire 5 avec dérogation (attention à ne pas confondre la correction en dioptries et les "dixièmes" de l'acuité visuelle). Il faut, avec la correction, présenter une acuité visuelle de 10/10 ( 7/10 sans correction et 10/10 avec correction). Donc pas de souci à se faire dans ton cas.

    Cordialement,

  21. #17
    terremoto

    Re : visite médicale ICNA

    ok merci beaucoup ! encore une question qui peut parraitre stupide mais c'est pas négligeable ...Pour la "correction" c'est bien ça n est accepté en visite médicale avec les lunettes et c'est l'acuité avec les lunettes (ou lentilles) qui doit être de 10/10 ?
    Autre chose si on est en dessous de 7/10 sans correction (il se peut que ma vue aie baissé d'ici là ,on sais jamais ) dans ce cas là on peut avoir la dérogation ? et c'est difficile d'en obtenir une ?
    puis je finirai sur une question de courtoisie ! Tu es toi même ICNA ?

    encore merci de me répondre (c'est vraiment important pour moi )

  22. #18
    Clifou

    Re : pilote civil

    Hello,
    en parlant d'ICNA (controleurs aériens), pourrait - on avoir le témoignage de personnes ayant déja passé le concours pour intégrer l'ENAC ou ayant fait tout autre parcours, svp?
    et connaissez-vous un site qui donne accès aux annales des épreuves a ce concours?
    Thanks!

  23. Publicité
  24. #19
    123pourquoi

    Re : pilote civil

    Ce n'est pas tout à fait ça, je viens de relire les textes.

    Tu peux prétendre à être pilote dans l'aviation civile à condition que :

    - Tes yeux en vision monoculaire offrent une acuité visuelle d'au moins 7/10 (avec correction si nécessaire)
    - Ta vision binoculaire soit de 10/10 (avec correction si nécessaire)

    Il n'existe pas de limite de vision non corrigée. Même un myope ayant une correction de -10 dioptrie peut, s'il a une vision binoculaire corrigée de 10/10, prétendre au titre de pilote.

    Un examen approfondi des yeux est cependant effectué, avec vision des couleurs (vision colorée obligatoire, mais daltonisme léger ou moyen n'est pas éliminatoire), absence de certaines pathologies (glaucome...), certaines opérations rendent inaptes.

    La correction de la vue au laser n'est pas une bonne idée, car elle impose un contrôle de l'acuité visuel plus fréquent.

    Les textes ci après :

    FCL 3.215 Conditions d'aptitude ophtalmologique.

    a) Le candidat ne doit pas présenter d'anomalie fonctionnelle des yeux ou de leurs annexes, ni d'affection évolutive, aiguë ou chronique, ni de séquelle d'intervention chirurgicale ou de traumatisme oculaire susceptibles d'interférer sur l'exercice en toute sécurité des privilèges de la ou des licences concernées.
    (b) Un examen ophtalmologique doit être pratiqué à l'examen d'admission (voir paragraphe 1 a, appendice 12, de la sous-partie B) et doit comprendre :
    (1) Les antécédents ;
    (2) L'acuité visuelle, de près, intermédiaire et de loin : non corrigée et avec la meilleure correction optique si nécessaire ;
    (3) La mesure de la réfraction, qui doit être effectuée sous cycloplégie ;
    (4) La motilité oculaire et la vision binoculaire ;
    (5) La vision des couleurs ;
    (6) Une mesure des champs visuels ;
    (7) Une mesure du tonus oculaire doit être pratiquée sur indication clinique et après l'âge de 40 ans ;
    (8) L'examen du globe oculaire, de son anatomie, de segment intermédiaire et du fond d'oeil. Un examen à la lampe à fente.
    (c) Tous les examens révisionnels doivent comporter un examen oculaire standard (voir paragraphe 2, appendice 12, de la sous-partie B) et doivent comprendre :
    (1) Les antécédents ;
    (2) L'acuité visuelle de près, intermédiaire et de loin : non corrigée et avec la meilleure correction optique si nécessaire ;
    (3) Un examen de la morphologie de l'oeil à l'ophtalmoscope ;
    (4) Tout autre examen sur indication clinique.
    (d) Le détenteur de certificat âgé de moins de 40 ans, dont l'acuité visuelle (7/10, 10/10, N 14, N 5) ne peut être atteinte qu'avec une correction optique, doit être examiné par un ophtalmologiste tous les 2 ans (voir paragraphe 3, appendice 12, de la sous-partie B).
    Cet examen doit comprendre :
    (1) L'acuité visuelle sans correction ;
    (2) La mesure de la réfraction ;
    (3) L'acuité visuelle avec correction ;
    (4) La mesure des champs visuels ;
    (5) Un examen oculaire minutieux.
    Le rapport de cet examen doit être adressé au CMAC.
    (e) Lorsque l'acuité visuelle non corrigée est inférieure à 1/10 ou lorsque l'erreur de réfraction dans le méridien le plus amétrope est supérieure à 5 dioptries ou lorsque l'état oculaire du candidat présente une anomalie (voir paragraphe 4, appendice 12, de la sous-partie B), un examen ophtalmologique approfondi doit être effectué tous les 2 ans par l'ophtalmologiste du CEMA lors des visites de renouvellement ou de prorogation.
    (f) Cet examen approfondi doit comprendre :
    (1) Les antécédents ;
    (2) L'acuité visuelle, de près, intermédiaire et de loin, non corrigée et avec la meilleure correction optique si nécessaire ;
    (3) La mesure de la réfraction ;
    (4) La motilité oculaire et la vision binoculaire ;
    (5) La vision des couleurs ;
    (6) Une mesure des champs visuels ;
    (7) La mesure du tonus oculaire chez le candidat de plus de 40 ans ;
    (8) L'examen du globe oculaire, de son anatomie, du segment intermédiaire et de fond d'oeil. Un examen à la lampe à fente.
    (g) A l'âge de 40 ans, puis tous les deux ans ensuite, le candidat doit être examiné par un ophtalmologiste du CEMA (voir paragraphe 3, appendice 12, de la sous-partie B).
    L'examen doit comprendre :
    (1) Les antécédents ;
    (2) L'acuité visuelle, de près, intermédiaire et de loin, non corrigée et avec la meilleure correction optique si nécessaire ;
    (3) La mesure de la réfraction ;
    (4) La motilité oculaire et la vision binoculaire ;
    (5) La vision des couleurs ;
    (6) Une mesure du champ visuel ;
    (7) La mesure du tonus oculaire chez le candidat de plus de 40 ans ;
    (8) L'examen du globe oculaire, de son anatomie, du segment intermédiaire et de fond d'oeil. Un examen à la lampe à fente.

    FCL 3.220 Normes de vision

    (a) Acuité visuelle de loin :
    L'acuité visuelle de loin, avec ou sans correction, doit être d'au moins 7/10 pour chaque oeil pris séparément et l'acuité visuelle avec les deux yeux d'au moins 10/10 (voir FCL 3.220 [g] ci-dessous). Il n'y a pas de limites d'acuité visuelle sans correction.
    (b) Erreurs de réfraction :
    L'erreur de réfraction se définit par l'écart mesuré en dioptries par rapport à l'emmétropie dans le méridien le plus amétrope. La réfraction doit être mesurée par les méthodes standards (voir paragraphe 1, appendice 13, de la sous-partie B). Le candidat doit être déclaré apte (en ce qui concerne les erreurs de réfraction) s'il remplit les conditions suivantes :
    1. Erreur de réfraction :
    (i) Lors de l'examen d'admission, l'erreur de réfraction ne doit pas dépasser 3 dioptries (voir paragraphe 2 [a], appendice 13, de la sous-partie B).
    (ii) Lors des examens de prorogation ou de renouvellement, le candidat reconnu par le CMAC comme suffisamment expérimenté, présentant des erreurs de réfraction n'excédant pas + 5, - 8 dioptries, peut faire l'objet d'une aptitude par dérogation par le CMAC (voir paragraphe 2 [b], appendice 13, de la sous-partie B).
    2. Astigmatisme :
    (i) Lors de l'examen d'admission, en cas d'erreur de réfraction avec une composante d'astigmatisme, celle-ci ne doit pas dépasser 2 dioptries.
    (ii) Lors des examens de renouvellement ou de prorogation, le candidat reconnu par le CMAC comme suffisamment expérimenté peut bénéficier d'une dérogation si la composante d'astigmatisme de l'erreur de réfraction ne dépasse pas 3 dioptries.
    3. Le kératocône est une cause d'inaptitude. Le CMAC peut envisager une dérogation lors des examens de prorogation ou de renouvellement si le candidat répond aux normes de vision (voir paragraphe 3, appendice 13, de la sous-partie B).
    4. Anisométropie :
    (i) Lors de l'examen d'admission, la différence d'erreur de réfraction entre les deux yeux ne doit pas être supérieure à 2 dioptries.
    (ii) Lors des visites de prorogation ou de renouvellement, le candidat reconnu par le CMAC comme suffisamment expérimenté peut bénéficier d'une dérogation si l'erreur de réfraction entre les deux yeux ne dépasse pas 3 dioptries.
    5. L'évolution de la presbytie doit être vérifiée lors de tous les examens médicaux de renouvellement ou de prorogation.
    6. Le candidat doit être capable de lire les planches Parinaud 2 (N 5) à 30-50 cm de distance et Parinaud 6 (N 14) à 100 cm de distance avec, si nécessaire, l'aide d'une correction (voir FCL 3.220 [g] ci-dessous).
    (c) Le candidat présentant des troubles importants de la vision binoculaire doit être déclaré inapte. Il n'est pas exigé de pratiquer un test de vision stéréoscopique (voir paragraphe 4, appendice 13, de la sous-partie B).
    (d) La diplopie entraîne l'inaptitude.
    (e) Le candidat présentant un déséquilibre des muscles oculaires (hétérophories) (mesuré avec la correction habituelle) supérieur à un prisme de :
    2,0 dioptrie d'hyperphorie à 6 mètres ;
    10,0 dioptries d'ésophorie à 6 mètres ;
    8,0 dioptries d'exophorie à 6 mètres ;
    Et :
    1,0 dioptrie d'hyperphorie à 33 cm ;
    10,0 dioptries d'ésophorie à 33 cm ;
    12,0 dioptries d'exophorie à 33 cm,
    doit être déclaré inapte. Si les réserves de fusion sont suffisantes pour empêcher la survenue d'une asthénopie ou d'une diplopie, le CMAC peut envisager une dérogation (voir paragraphe 5, appendice 13, de la sous-partie B).
    (f) Le candidat dont les champs visuels ne sont pas normaux doit être déclaré inapte (voir paragraphe 4, appendice 13, de la sous-partie B).
    (g) (1) Si une exigence visuelle n'est obtenue qu'avec correction, les lunettes ou les lentilles de contact doivent assurer une fonction visuelle optimale et être adaptées à un usage aéronautique :
    (2) Les corrections optiques portées pour les activités aéronautiques doivent permettre au détenteur de la licence de satisfaire à toutes les exigences visuelles, quelle que soit la distance. Une seule paire de lunettes doit suffire à satisfaire l'ensemble de ces exigences.
    (3) Pendant l'exercice des privilèges de sa licence, le candidat devra disposer, immédiatement à sa portée, d'une paire de lunettes de secours de même formule.

    (4) Lorsque la correction visuelle est obtenue par des lentilles de contact, celles-ci doivent être monofocales, non teintées et bien tolérées.

    (h) Chirurgie oculaire :
    (1) La chirurgie réfractive entraîne l'inaptitude. Une aptitude par dérogation peut être envisagée par le CMAC (voir paragraphe 6 de l'appendice 13 à la sous-partie B).
    (2) La chirurgie de la cataracte, la chirurgie rétinienne et celle du glaucome entraînent l'inaptitude. Une aptitude par dérogation peut être envisagée par le CMAC (voir paragraphe 7 de l'appendice 13 sous-partie B).

    FCL 3.225 Perception des couleurs


    (a) La perception normale des couleurs se définit comme la capacité à réussir le test d'Ishihara ou à être considéré comme trichromate normal à l'anomaloscope de Nagel (voir paragraphe 1, appendice 14, de la sous-partie B).
    (b) Le candidat doit avoir une perception normale des couleurs ou une vision colorée sûre. En cas d'échec au test d'Ishihara, la vision des couleurs peut être considérée comme sûre si une exploration approfondie selon une méthode reconnue par le CMAC (anomaloscope ou lanternes colorées, voir paragraphe 2, appendice 14, de la sous-partie B) est satisfaisante.
    (c) Le candidat échouant aux tests de perception des couleurs reconnus par le CMAC est considéré comme n'ayant pas une vision sûre des couleurs et doit être déclaré inapte.

Discussions similaires

  1. Génie Civil
    Par Famous-BiBi dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 08/01/2008, 18h37
  2. Genie civil
    Par Tomtomax dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/10/2007, 17h07
  3. le genie civil
    Par hley dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/08/2007, 13h23
  4. pilote civil et militaire
    Par jo13 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/04/2006, 21h41